Organigrammes

6 Août

Les cibles de harcèlement en réseau savent et doivent garder en mémoire que ce type de  harcèlement  est organisé en proximité – immeuble, voisinage, employés d’immeubles,  faux amis ou amis retournés-  mais que l’origine  de leurs malheurs  est  ailleurs.

La proximité immédiate fait rapidement tâche  d’huile , d’abord dans la rue puis dans la quartier, puis dans d’autres quartiers et communautés ,  avec  des amis, copains ou relations de  ceux de l’immeuble, ou de la maison de la cible , mais  aussi de ceux  des organisateurs .

Ce type de harcèlement au plus près  de la cible est censé rester  confidentiel  parce que  privatif. Il est la couverture des organisateurs. Chacun des participants y trouve son compte  matériellement ou psychologiquement  . Il se paie directement ou indirectement mais  toujours de façon cachée et sécurisée.

Dans certains  cas extrêmes de   cibles récalcitrantes ou fragiles, des médecins fonctionnaires, présentés infaillibles comme des papes , attestent , sans y regarder de bien près,  du  « dérangement » de la cible . Ils  couvrent ainsi  le harcèlement en réseau.

Si la cible a le mauvais goût de ne pas  accepter d’être maltraitée, de ne pas  devenir folle ou de ne pas se suicider assez vite, alors on peut  la traiter  à la torture  par ondes pulsées. La torture du cerveau en est une déclinaison pour entrainer épuisement  psychique et physique par privation de sommeil  et qui devrait conduire à de la confusion mentale .

Image
Ce type de torture par ondes ciblées, fait appel à une technologie mise à disposition qui ressemble à une fuite orchestrée à partir d’expérimentations militaires.
Il semblerait, en effet, et par exemple  que les piqûres de localisation et positionnement de la victime , ne soient pas des  douleurs dues à une projection d’énergie. Elles ressemblent, au contraire  à une focalisation sur des points donnés  et douloureux repérés  du corps ,  d’une énergie accumulée dans le corps de la victime.

Ce type  globale de torture par ondes pulsées    a sans doute par ailleurs et en plus  une fonction dissuasive à l’égard d’un public informé et forcément terrorisé à l’idée de pouvoir  être victime de pareilles situations.

Pour comprendre l’ampleur consensuelle  de ce phénomène  de torture par ondes pulsées au cerveau , dans mon cas particulier,  il faut aussi  jeter un coup d’œil à : http://etouffoirs.wordpress.com/2013/07/22/liste-des-hotels-2/

Tout ce système  de terreur et de torture organisées  est connu et a été raconté ou détaillé dans de nombreux blogs de victimes , dont certaines revendiquent le statut de victimes d’expérimentation  humaine non consentie.

Pour montrer les points de départ du harcèlement en réseau, voici ci-après deux  organigramme très schématiques  à la base  de  « mon » harcèlement en réseau  ,   d’une part à Angers, d’autre part à Paris XIV.

A Paris XIV ,  en plus du harcèlement non stop  il y avait eu  un viol en groupe .
Pour 3000 ou 4000 euros par mois,  payés un peu par nos impôts,  juges et procureurs français avaient  évacué ma plainte qui ne valait pas leur attention.
Plus tard , un juge de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, à  15.000 euros par mois non imposables ,  avait décidé qu’il n’en avait rien à cirer.
C’est ce qui a été répété une troisième fois , mais  par, seulement  ,  un greffier de la CEDH.
Je ne connaitrai donc jamais la vérité. En voici juste deux petits bouts.

Angers

Image

Paris XIV

Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :