Les antennes-relais

20 Août

Image

Les antennes relais sont crackables. Un employé de magasin de téléphonie l’avait dit tout content. Quand on lui avait coupé sa connexion pour facture impayée, il s’était servi  tout seul à son antenne habituelle.
C’était juste un bidouiller génial.
Alors , imaginez ce que ça peut donner quand c’est un technicien ou un ingénieur qui utilise pour son propre compte  ou celui de ses copains  vengeurs, les moyens qu’il doit servir  ?

Dans la torture du cerveau par ondes ondes pulsées , il existe semble-t-il  une petite panoplie d’ appareils  et qui provoquent des souffrances caractérisables  et différentes. Les antennes relais  sont dans la liste.

Il faut rappeler ici que dans la forme de torture décrite sur ce blog,   le cerveau est visé précisément , parce que la « signature du cerveau »  de la personne,  un peu l’équivalent de l’ADN , a été enregistrée et qu’un logiciel a été paramètré avec cet élément. L’enregistrement peut être fait à partir des os, de la voix ou des particularités de l’enveloppe bio électrique ( aura), entre autres.
Des informations sont disponibles sur ce point sur Radiation Health Foundation
http://www.rhfweb.com
Ce site explique aussi qu’une cible est ainsi repérable à tout moment par recherche et écho réponse et matraquage d’ondes hautes fréquences  .

Cette nuit là , la souffrance du cerveau était encore plus insupportable que d’habitude. A 1 h du matin j’étais partie. L’hôtel Meditel bd Pasteur avait fait l’affaire. Mais les tirs d’ondes avaient commencé immédiatement, me faisant réaliser que j’étais tout simplement restée dans la dépendance de la même antenne SFR  que chez moi. La n° 650203 , du 191 rue de Vaugirard.

Image

Lors d’ une journée d’épuisement par privation de sommeil nocturne, j’étais entrée dans le 1er hôtel venu, loin de mon quartier.Et j’avais dormi 4h avant de subir une onde fulgurante traversante au cerveau. Je venais d’être retrouvée, et au plus près d’une antenne,  rue Louis Legrand. Ce que je réaliserai plus tard .

Et cette nouvelle  nuit avait été une nuit de tirs d’ondes d’antenne . Les tirs s’étaient  succédés , et  mon corps s’était chargé d’ondes . Au matin , les sensations des piqûres étaient devenues plus vives et  plus douloureuses .

Une précédente anecdote  racontée à https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/27/deux-experiences/  m’avait déjà sensibilisée à cet aspect de la torture infligée par ondes d’antennes . Elle avait été confirmée lors de mon séjour à Budapest  https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/20/v2k/

Les antennes relais  , utilisées  pour torturer des cerveaux de femmes .
Il faut le savoir, et le faire savoir.

Cette situation est typique de l’organisation du harcèlement par ce type de réseau : pas de témoin, pas de preuves. Quand les preuves existent , elles sont immédiatement subtilisées ou détruites.

Le réseau crapulo-criminel pratique  sur cette base  les violations  de domicile et viols à domicile , tout comme le réseau criminel pratique la torture à domicile . 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :