Menace

22 Août

Il était sur mes talons , ce jour, quand j’étais sortie de l’immeuble.
« Bon courage pour ton rendez-vous » m’avait-il glissé.
Je n’avais pas de rendez-vous, mais j’avais demandé le vouvoiement.

« Tu ne le mérites pas «  avait-il déclaré avant d’exploser «  La prochaine fois que tu écriras au procureur , tu vas te retrouver avec la camisole de force ».
Ce qu’il devait confondre avec  les menottes et la prison, car il avait mimé une  entrave des deux poignets  collés l’un à l’autre.

Ce qu’on peut retenir est une insinuation suffisante d’appartenance au réseau qui hospitalise en représailles.

C’était le même qui, profitant d’un palier déserté , était venu spécialement frapper chez moi pour  déverser ses  menaces et obscénités quelques semaines plus tôt  .
http://etouffoirs.wordpress.com/2013/07/14/un-pervers/

C’était le même qui,  quelques années plus tôt m’attendait sur le palier désert  de ce petit immeuble bourgeois du XVème,  pour ses injures et menaces de Noêl .
Croyant m’avoir réduite à quelques miettes, avec   » on va te faire partir d’ici … je vais te faire interner «  et après des « sous-merde, conasse et imbaisable, ….. » il avait même terminé par une quasi offre de mac.
 » Ce qu’il te faut , c’est un beau mec » avait-il éructé en bombant le torse
J’avais  réclamé le vouvoiement.

C’était le même encore  qui déposait ses écrits grotesques et autoritaires sur mon paillasson, il y a quelques années

Image

Image

Et c’est encore le même , dont le seul statut dans cet immeuble est « futur héritier de sa mère »,  c’est à dire  rien légalement , qui avait continué  ce jour à donner ses ordres :
 » et je t’interdis de dire mon nom tout haut dans l’escalier de l’immeuble « 
La nuit précédente, mon approvisionnement en eau avait été coupé  pour la 3ème fois en quelques semaines et j’avais râlé.
L’idée première de me couper l’eau  était de lui, comme le montre la lettre déposée devant ma porte la première fois.     L’eau qui coulait l’ empêchait d’utiliser les canalisations pour balancer ses saloperies directement chez moi.

Quand il ne fait pas, il fait faire.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/coupure-deau-pour-tirs-dondes/

Il est l’homme de main du frère de l’immeuble chargé de mon harcèlement local  devenu  TORTURE  du cerveau par ondes pulsées.

Accessoirement , on peut lire le témoignage  et la description d’une harceleuse d’une organisation américaine . Ce témoignage fait envisager cette organisation un peu comme une secte qui aurait infiltré  la société civile qu’elle utiliserait en leurrant les intervenants sur  le but assigné ( assainissement de la société,  cousin lointain des éradications d’importuns… qui ne « méritent  » pas le respect !) 

La traduction/résumé est sur : http://etouffoirs.wordpress.com/2013/08/23/une-organisation-de-harcelement-2/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :