Vannes et sa criminalité

12 Nov

Image

Penchée sur un rangement de valise , ce dimanche 10-11 j’avais bondi de côté pour    fuir, bloquée un mètre plus loin par la douleur qui m’empêchait de marcher . Un tir  brûlant, insupportable ,  venait d’impacter le bas de  ma colonne vertébrale .

Image
Photo de Michael Hanion , testant le ray-gun de Raytheon
article du Mail Online 10 nov. 2013

Ce tir , à l’intérieur de mon appartement, avait été silencieux.
Il  avait traversé soit le mur, soit la baie vitrée, soit  le plafond de mon appartement sans  les endommager .
Sauf hasard peu vraisemblable, il était ciblé , et une telle précision proposait  encore deux hypothèses d’origine :
–    Le  tireur était le copain de la voisine du dessus et avait, en plus,  utilisé un système pour voir à travers les murs et pouvoir ajuster    son tir
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/05/des-ondes-pour-eliminer-2/

– Le tireur était un petit soldat assis devant son ordinateur
http://rudy2.wordpress.com/a-interview-accorde-a-un-ex-agent-des-services-secrets-surveillance-secrete-et-torture-par-radiations-par-les-services-secrets/
Extrait :   « Ainsi mes amis qui travaillaient dans les départements spéciaux pouvaient traquer l’individu sur son ordinateur, toute la journée. Cette localisation a facilité l’utilisation des armes . Les collègues pouvaient voir où exactement ils devaient viser et aussi comment la personne y réagissait »

avec deux hypothèses des conséquences recherchées
– Blesser pour immobiliser ou invalider
– Atteindre un nerf ou   la moëlle épinière

Sans connaître l’origine exacte ou  le nom exact de l’appareil utilisé , rien n’interdit de  rapprocher le sensation de douleur  de la description suivante, extraite d’un article  de :  EditInternational. com :
« The EMP from the laser is much more focused, leaving computers untouched but overloading a human being’s nervous system due to strong vibrations that set-off pain sensing nerves.
Like a shock from a super powerful stun gun, targets would feel as though they were being burned from the inside out.
The agony is so great that the hot plasma and explosion can be weak enough to not damage the skin, but still knock-out the target with debilitating pain. The military claims that no lasting physical damage should occur. »

La  pénible nuit suivante ,avait été ponctuée, en plus,  de bouffées d’ondes pulsées . Les organes creux, estomac et intestins avaient gonflé jusqu’à la brûlure interne. Cette méthode et  torture-là est  censée accélérer le vieillissement des organes et provoquer des nécroses.

Cherchant refuge dans la pièce voisine,  j’avais compté les coups :  ceux des détonations des tirs d’ondes   venant du dessus .  Un appareil programmé   faisait son boulot de tortionnaire  père-père , pendant que la locataire des lieux roupillait.

L’appareil  semblait  positionné à l’aplomb de mon lit.

Mais, la fine oreille de   Jeannick FOUQUET ou la sonorisation de mon appartement  aidant, avait fini par la faire réagir . Et elle avait déplacé sa machine à cash ou à cadeaux, au-dessus de l’endroit où je me trouvais.
Il paraît que les criminels recrutés en voisinage sont grassement payés.

Jeannick FOUQUET ne devrait pas, tout  comme JJ Walti et sa mère à Paris,  avoir d’autre raison que l’appât du gain pour s’être ainsi  transformée en criminelle .
Sauf un  plaisir de psychopathe à torturer.

La nuit d’après (11-11) , les sensations de  piqûres au pied, à l’intérieur du lit,  avaient précédé de quelques petites minutes un premier tir sec et violent  et  visant très précisément  la boite crânienne. Une situation  insupportable mais connue.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/06/laccroche-2/

Image
Ceci ,ci-dessus, est la copie d’un imèl envoyé au  3ème RIMA  ( régiment d’infanterie de marine) de Vannes .
La réponse avait été un tir d’ondes  fulgurant et brûlant, qui m’avait visée  à l’intérieur  de mon appartement. Il avait impacté le côté  gauche de la cage thoracique.

« Full blast » En pleine journée.
Mes notes précisent que j’avais répondu : « Roger »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :