Archive | janvier, 2014

Attention – Danger

24 Jan

Image

Une convocation par l’unité de police administrative du XVème : 01 53 68 81 53 poste 81-66.
C’est la police discrète qui procède aussi  aux internements pour le compte des militaires, maçons ou waltis pas contents.
Ici, cela ressemblait à  une police discrétionnaire . Le policier refusait de donner le nom des mécontents à l’origine de cette convocation.
La police administrative est aussi police judiciaire. Dans cette anecdote, il s’agissait  seulement d’un changement de casquette momentané . Le temps du besoin. Ce type de convocation ne donne pas lieu à un PV, mais un soit-disant rapport interne.

Le policier était Mr Rameau ,  qui semblait être mon agent traitant, façon « cousine Nancy »  dans ce commissariat .

http://etouffoirs.wordpress.com/2013/08/23/les-cousines-nancy-2/ ( ce blog a été censuré et supprimé par wordpress)

Il avait entre les mains une longue lettre de doléances me concernant, sur des broutilles  de copropriété, d’habitude réglées par un syndic, payé pour gérer ce type de détails.

Cette  lettre tapée à la machine  était forcément celle d’une  propriétaire désoeuvrée. Très peu Ange,  ou bonne amie,  mais diablement démon.
Et quand cette écrivaine avait affiché,  dans le hall de l’immeuble une protestation demandant publiquement à des voisins de  cesser de faire du bruit en s’aimant, avait-elle pensé à envoyer une copie à la police ?

Quelques années plus tôt,  le policier Monsieur Rameau était venu devant ma porte  faire du boucan , m’ordonnant de lui ouvrir  . Sans convocation préalable.  Comme si j’étais une délinquante ou criminelle ou qu’il avait le droit de m’ostraciser  grâce à son nom de métier, censé faire ouvrir les portes sur ordre.
C’était  quelques jours avant une AG de copropriétaires, présidée par A. De Certaines, ami du commissaire du quartier …. Déconsidérer quelqu’un plutôt bien averti sur tout ce qui concerne la loi sur la copropriété, juste avant une AG. Aussi simple que ça.

A cette époque-là, Mr Rameau  appartenait à une unité de surveillance de voie publique. J’avais protesté de cette atteinte à ma dignité , à l’intérieur d’un immeuble et sans raison.  Puisque ce boucan s’était révélé une histoire de lunettes de WC, tout à fait privative et dépendant d’un syndic.

Et là,  en 2014, dans cette unité de police administrative momentanée , il m’avait appris  sa rancoeur  ( il avait eu des ennuis)  et très certainement sa vengeance.

Au cours de ce long entretien, le  point qui avait très vite focalisé  toute son argumentation ce jour,  était encadré sur le papier devant lui : mon hospitalisation par subterfuge  de l’année précédente . Il voulait , puis suggérait vivement , un suivi médical… et qu’il conseillait même  de faire faire  par les mêmes que précédemment : ceux qui enferment sur demande, et avec qui il travaille au quotidien.

Faire passer une cible de harcèlement en réseau et harcèlement électronique  pour malade mentale est une situation connue, récurrente pour  les individus ciblés mais qu’il faut continuer à expliciter .
Ce type de manigance  , qui ostracise surtout des femmes, détruit leur vie, et coûte   cher aux contribuables :

– du temps de commissariat mis au service d’un groupe fachisant  habitué à utiliser  les moyens de l’Etat, à titre privatif ,et

– des frais médicaux à raison de 916 euros par jour dans le cas  une hospitalisation sous contrainte sans objet.

En tous cas,  j’étais étrangement  devenue  ,  grâce à cette hospitalisation sans objet et réglée depuis  7 mois,  la proie du policier. Il n’aurait même pas dû avoir cette information, qui relevait de délation notoire,  puisque cette hospitalisation avait été sèche. 

Cette lettre de propriétaire mécontente entre ses mains, me plaçait selon lui  au sein d’une sienne nouvelle spécialité vaguement médico-sociale sur fond de nuisances de voisinage. Il prétendait m’espérer pénalement irresponsable. Car sinon ,  au moindre écart de ma part …  détection et mesure du bruit et … hop….embarquée ….. gardée à vue ,  en attendant la case prison.
Il était là, mais sans l’expliciter , sans préambule ni préparation  ni demande d’explication , en train d’évoquer avec menaces,   mon système de défense pour répit des tirs d’énergie dirigée nocturnes.

Lors de ces séances de torture par tirs d’ondes ou de laser  vers mon lit et à travers le plancher, j’avais remarqué que « mon » bruit freinait les ardeurs sadiques de l’opérateur de ces armes redoutables qui visent à travers les parois. Donc , je me protégeais ainsi. Un peu.

Les responsables de cette torture n’avaient, manifestement  pas porté plainte pour le bruit. Ils avaient , semble-t-il , mentionné le bruit comme étant celui de quelqu’un qui ne tourne pas rond. Et le policier n’aimait que cela.

Mais , un nouvel appel téléphonique de son coach, avait arrêté Mr Rameau dans  son escalade d’intimidation et de menaces .  Avec des  propositions complètement différentes   , et bien difficiles à croire, maintenant.

A des personnes qui ne sont pas harcelées de cette façon , les détails  rapportés apparaitront  selon les cas  ennuyeux,  anodins,  irréalistes, ou paranos. Ce témoignage , alors, n’est pas pour eux, hermétiques à tout, ou inconscients de ce que peuvent être les innommables magouilles de discrédit d’une cible , objet de vengeances multiples si elle réagit. Ce témoignage  est destiné à ceux qui sont en recherche de similitudes ou d’analogies avec leur situation,   et que personne ne veut admettre.

Avec ce conseil : défendez-vous mais ne luttez pas inutilement et n’essayez pas de convaincre. Prouvez ce qui peut l’être.

Sur cette obsession de la  prétendue folie décidée et déclarée  par un système habitué à maltraiter , dominer et se débarrasser de  cette façon, de citoyens résistants  on peut revoir :
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/10/la-folie-pratique/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/28/quelques-anomalies-policieres-et-judiciaires/

Pour mémoire, on peut se souvenir aussi des diverses menaces de J-J Walti, un inconnu  de moi,  mais sûr de lui , quand il  hurlait  en 2009 qu’il me ferait « interner » , puis m’annonçait en 2013 « la camisole de force »  si j’avais l’audace de porter plainte contre lui . https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/22/menace/

Et comme c’est fait……….

Sans oublier l’anecdote rigolote de la petite bonne femme , de plus en plus sa soeur, et qui criait dans les escaliers qu’elle  allait me  faire interner par les pompiers parce que mon réveil aurait  eu dérangé,  pendant mon absence,  une petite jeune fille dans sa chambre 15 m plus loin.
C’est le réveil , ou elle , qu’il fallait penser à  interner.

22, rue Ernest Renan, 75015 PARIS.

A noter , pour tous ceux qui voudraient s’inscrire, un annuaire des personnes ciblées et découvert ce jour
http://www.personnes-cibles.fr/annuaire/

Exploser une cible au laser

23 Jan

Image

Dessin de VOUTCH

C’est ,  l’hypothèse de tentative  la plus vraisemblable .

Pour  cette nuit-là à Paris, j’avais entassé des matériaux divers   dans l’espace entre le sol et le sommier.
Plus haut, entre le sommier et le matelas, il y avait 4 plaques de métal superposées.

Mon crâne était, lui,  entouré de multiples épaisseurs , elles aussi de matériaux divers, dont du métal.
Impossible de faire la même chose sur le reste du corps.

Allongée sur le dos  , j’ignorais quel serait le supplice de cette nuit-là.

Les tirs avaient commencé après 23H .  Violents . Ils  traversaient tout, plaques de métal et y compris .

L’impact était sur  la colonne vertébrale. Vite douloureuse.  L’énergie, elle , explosait  dans la cage thoracique.
Chaque changement de place du lit avait été suivi de nouveaux tirs. Au même endroit du corps.

Mon habituel ramdam,  qui d’habitude me valait un répit , n’avait été d’aucun effet. La mère avait dû découcher.  Le tireur était sûr de lui .

Une nuit d’horreurs.

Au matin, j’avais poussé le lit contre la cloison commune avec Frenove .

Et là, c’est une machine infernale de genre « incapacitator » ( 10 Hz) ou ventilateur devant  four à micro-ondes bricolé qui semblait avoir pris le relais. Avec, des coups de fouet au cerveau dès que je sombrais en dessous de cette gamme d’ondes.

Dans cette histoire, ce n’est pas un bain de sang qui est prévu. Atteindre la moelle épinière ?
Le lancer de femme d’une nuit précédente avait été  juste un petit plaisir, sans témoins,  de pervers collabo.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/09/ta-gueule-connasse-je-vais-tenculer-2/

 

Image

Vannes et les ondes

20 Jan

De retour à Vannes,

Image

l’environnement  dans un appartement sans téléphone , ni box donnait ceci en HF ( haute fréquence) .

Image

pour une norme recommandée à

Image

Soit un lieu résidentiel qui semblait   baigner  dans les ondes émises par des appareils voisins, WIFI ou téléphone sans fil.
La mesure des ELF ( très basses fréquence) était malgré tout un peu plus surprenante avec ceci : 78,91 mG

Image
Surtout quand on sait que l’on doit considérer comme dangereuse une zone où les ELF  dépassent  5 mG (Safe living technologies inc, http://www.slt.co )

Par ailleurs , pour comparer  ou vérifier ce que je craignais , j’avais été 3 kms plus loin sur un parking d’hyper marché désert, pour constater ceci : 966 microW/m2

On sait que les antennes -relais sont placées en hauteur et  » couvrent » une zone. Ce qui devrait signifier que l’exposition , même à quelques centaines de mètres seulement soit dans une moyenne acceptable. Ici, à 21h++, il semblait  y avoir focalisation de l’énergie au niveau  du sol où je me trouvais.

Image

et cette mesure détectée  avait la grimpette

Image

L’émetteur le plus proche appartient à Orange et se trouve route de Tréhuinec.
Sur ce parking on pouvait noter cependant  une nette diminution  d’ELF.

Image

Cette première nuit à Vannes avait été hyper- pénible , sous un feu nourri  de tirs d’énergie dirigée qui visaient la tête .D’abord en provenance de l’appartement de J. Fouquet , puis de  la boutique du dessous actuellement inoccupée. Sauf la nuit.
Et au matin , dans l’appartement , on trouvait ceci.

Image
Ce qui amène à remettre une information sur la production des ELF par armes à énergie dirigée.

Image

Dans cet appartement rendu infernal , existait également une très importante volatilité  de mesures de champs électriques .
Ce qui amène à noter une  information  à faire connaître sur  l’utilisation  du courant alternatif  pour moduler des ondes ELF susceptibles de manipuler et contrôler le mental.

Image

Une tentative de repos en journée, dans ma voiture,  à Arradon, avait été ponctuée de tirs d’ondes incessants , même à proximité d’un couple de piqueniqueurs, manifestement épargnés. Les tirs étaient ciblés.

Quel est donc ce pays  où un président de la République revendique le respect de sa vie privée pour son bonheur tout de suite et maintenant et qui ignore les lettres qui mentionnent les violations des droits constitutionnels des autres et la torture de citoyens dans leur appartement , dans leur lit, et sans répit quelque soit l’endroit ?

Contrer l’énergie dirigée, informations de base.

19 Jan

Traduction libre de la lettre de Julianne McKinney à John Gregory Lambros, en date du 27 juillet 1995

Cette lettre donne les indications de base aux cibles de harcèlement électronique pour se protéger. Elle date de 1995. La technologie a progressé depuis. Les armes  à énergie dirigée utilisées sont devenus accessibles à beaucoup, dont le grand banditisme.

Cette lettre  a été copiée de Mind Journal Vol 1 N° 45

Elle montre  l’existence d’une forme de criminalité mondiale,  encore mal connue en France,  où elle prospère dangereusement

————————————————– ————–

Association des Anciens de la sécurité nationale
Projet de surveillance électronique
P.O. Box 13625
Silver Spring , MD 20911-3625
(301) 608-0143

27 juillet 1995

John Gregory Lambros
Reg . n ° 00436-124
U.S.P. Leavenworth
P.0 . Box 1000
Leavenworth , KS 66048-1000

Monsieur Lambros :

Recevez ici mes excuses pour  ma réponse tardive à votre lettre en date du 5 Mars 1995. La nécessité  de gagner ma  vie hors de ce projet , m’a  fait recentrer mes priorités ailleurs.  Ce qui explique que les lettres comme la vôtre  aient été  un peu laissées de côté.

Pour des raisons financières , je suis en train d’abandonner  tout ce qui concerne ce Projet. Je n’ai pas l’intention de laisser une  adresse de réexpédition  à mon départ le 31 ajout 1995 . C’est la raison pour laquelle Harlan Girard m’a demandé de répondre à tout le moins à votre lettre  avant ce départ.
J’ ai appris qu’Harlan avait eu un contact houleux avec votre avocat  il y a quelque temps. Il n’en reste pas moins préoccupé par votre situation  et c’est ce qui m’a poussée à vous répondre.

A cause de mon  emploi du temps chargé ,  je souhaite cependant ne pas avoir l’air trop expéditive. Je ne peux pas passer beaucoup de temps à fignoler le contenu , car j’ai un énorme de travail d’ emballage à faire.  Prenez ce qui vous conviendra et ignorez le ton  si vous le voulez bien.

Ce que vous décrivez comme étant une forme continue de  contrôle et d’expérimentation neuro-cybernétique est en fait très répandue à l’échelle mondiale . il n’est pas besoin d’implant  pour ces expérimentations   de transmission de  voix ou de contrôle de la pensée de personnes ciblées. Et bien sûr, on ne sait pas si des implants existent dans votre cas.

Il se pourrait qu’il y en ait et cela expliquerait que l’on refuse de vous faire subir un examen  IRM.

Il  peut y avoir  des inconvénients à revendiquer une similitude avec   les publications relatives à ce type d’expérimentation , comme celles de Scheflin  – les manipulateurs du mental-   ou  de la psyscho-civilisation de la société Delgado.   Un argument du type « ce qui est présenté dans ces livres correspond à mon cas  »  ne peut pas  retenir l’attention d’un tribunal.
C’est ce qui a du se passer  dans votre cas devant  le tribunal du district  en Janvier 1993 .

Il me semble que votre meilleure défense devrait être de prouver que les effets  de ces expérimentations  peuvent être neutralisés ou empêchés  Ces expériences peuvent  en effet être  sabotées.   Pour commencer ,  je suggère ,  que vous demandiez à M. Orren et / ou M. Faulkner de vous apporter  ce qui suit  , au minimum : ( 1 ) un scanner de fréquence radio qui détecte les  Megaherz, (2 ) un détecteur  portable de fréquence acoustique  , ( 3 ) un détecteur potable  d’ EMF portable avec une antenne en boucle , et (4 ) une grande quantité de fil de cuivre .

Et ce , pour les raisons suivantes :
Tout d’abord,  par ce que les transmissions auditives  sont portées par des fréquences micro-ondes mesurables  ,  à défaut d’être immédiatement déchiffrables, par des scanners un peu sophistiqués de RF (quelque chose au-dessus d’un scanner  standard de la police , en d’autres termes ) .

Ce que vous semble  des   » voix dans la tête  » peut être perçu  par quelqu’un d’un peu malin  comme un classique « hum »   de type micro-onde  , à condition que ce quelqu’un   ne soit pas équipé  d’implants cochléaires (récepteurs) qui fonctionnent sur la ou les  mêmes fréquences que celles qui sont employées dans votre cas , et en supposant que , en l’absence d’implants cochléaires ,  le crâne et le cerveau de ce quelqu’un  ne soit pas structuré comme la vôtre et, par conséquent , ne  donc soit  pas sensible au signal sonore intégré dans la fréquence  qui vous est  destiné .

Votre scanner devra être capable  de balayer  des transmissions sur une large bande passante.  au cas où les  transmissions qui vous sont destinées passeraient d’une fréquence à une autre pour camouflage. Je pense que ces transmissions  sonores se font surtout  dans la gamme des fréquences 27-29  Megaherz – une gamme de fréquence extrêmement bien protégée   par le Gouvernement des États-Unis , si on en juge par  leurs réponses agressives au  CBistes   qui tentent de communiquer sur ces fréquences afin d’éviter d’avoir à payer des frais de licence à la FCC
Quand je dis que les transmissions auditives peuvent être détectées  mais pas forcément déchiffrées par un scanner,  c’est surtout parce que certaines voix  dans la tête   impliquent la transmission analogique de la parole, qui  est un  encryptage  de la parole humaine que le cerveau est capable de déchiffrer …..  . J’y fais référence dans la monographie jointe – harcèlement  à base de micro-ondes et  expérimentation de contrôle  mental –

Au cas où vous auriez des implants cochléaires,  ce processus  analogique ne devrait pas être   nécessaire et vous devriez pouvoir déchiffrer  facilement  les transmission sur un scanner HF.

Je recommande l’acquisition d’un détecteur portable de fréquences acoustiques  parce que je doute   que vous, votre famille ou vos amis  puissiez vous permettre d’acheter un analyseur de spectre sophistiqué et  un détecteur à jonction non linéaire

En règle générale ces expérimentations  sont faites par énergie dirigée  ciblée  et sont détectables par le type d’équipement mentionné.

Un analyseur de spectre vous ferait savoir quelles  sont les fréquences utilisées . Mais le coût prohibitif va de  $ 25.000 à $ 50,000 et dépasse probablement  vos moyens.

L’antenne en  boucle sur un détecteur EMF portable va vous donner une possibilité limitée de trouver une direction sans pouvoir identifier les fréquences en cause.  Je pense que vous risquez de trouver une importante source d’énergie venant du système de ventilation de votre cellule qui est  souvent  recouvert d’une grille.  Les systèmes de surveillance sont également souvent posés dans ces système de ventilation ou dans les systèmes de détection de fumée . Quelques tapes  sur les gicleurs  avec un un livre ou un manche à balai  devrait faire réagir les gardes en un rien de temps

Ce qui arrête le mieux ces phénomènes  est le maillage de cuivre.  Pour que ces expérimentations soient réussies il faut que le signal puisse être ciblé. Or le maillage de cuivre  dévie les ondes électromagnétiques ciblées dans la gamme des hertz et  des mégahertz.

D’autres types de fréquences peuvent être physiquement obstruées / déviés par d’autres moyens physiques
. Les  miroirs par exemple  peuvent dévier certaines formes de lasers . Les ondes  radar peuvent   être absorbées ou déviées  par du  robuste caoutchouc plastifié et du tissu  caoutchouté
Les ultrasons et infrasons – fréquences acoustiques utilisées dans ces expérimentations  – peuvent être perturbés en utilisant  une radio   FM ou AM  assez fort – et qui peut endommager les émetteurs acoustiques-

Les  brûlures au  laser de type   » piqûre d’abeille  » peuvent être neutralisées par  des anesthésiques dentaires ( Anbesol ou SensoGuard ) ou déviées  par une  généreuse application de vaseline médicinale  sur la zone ciblée .

Je pourrais continuer encore et encore , mais je pense que vous avez saisi l’essentiel. .

Le maillage de fils de cuivre   , est facile à trouver  dans le rayon  des tampons à récurer les casseroles   de la marque  Brillo . Les tampons à récurer sont   des fils de cuivre qui mesurent entre 10-12″ par 7 « maintenus par  un anneau en métal ou de la colle.

Je suggère , si c’est possible  ,  que vous commenciez  par fabriquer une barrière contre  votre harcèlement à base d’énergie dirigée avec environ 30-50 de ces tampons. L’ effet  barrière est en effet  instantané.

En couvrant la partie  de votre corps  ciblée par les ondes électromagnétiques vous aurez un soulagement immédiat de vos symptômes Vous pourrez ainsi traiter tout de suite   vos maux de tête ciblés sur certaines parties du cerveau sans recours à aucun médicament .   Vous pourrez aussi  vous débarrasser  des douleurs arthritiques, des inflammations des articulations, et des nerfs rachidiens  , des soudains spasmes musculaires des bras et des cuisses,  en les couvrant de mailles de cuivre.

Si vous avez la possibilité de faire apporter  tout cela dans votre cellule , il faut  savoir que cela va mettre les monstres qui vous persécutent en rage.  Attendez-vous donc à un changement  de tactique pour vous rendre la vie impossible.

Les monstres en question pourront essayer d’attaquer votre nuque avec un bombardement intense de micro-ondes  ( ce qui ne nécessite aucun implant) Mais à partir du moment où vous aurez commencé à utiliser ces protections  vous réaliserez  qu’ils auront d’avantage de  mal à communiquer avec vous  et auront du mal  à contrôler vos paroles et vos schémas de pensée. ( mon idée : « faites les bosser »)

Les rêves induits peuvent   également  être bloqués . Cela se passe quand  vous entrez dans la phase  REM ( rapid eye -mouvement )  un stade de sommeil . Votre cerveau est alors amené vers un sommeil profond par des ELF ce qui vous empêche d’être conscient  de l’émission acoustique quasi-subliminale à l’arrière de votre boite crânienne. C’est cette émission acoustique  quasi-subliminale  qui influence vos rêves. Dans un état semi conscient, vous pouvez physiquement reconnaître cette tentative d’émission  qui ressemble à de brèves impacts de transmissions qui provoquent une sorte de  sifflement du genre  « PF-FFT !.. PF-FFT ! »  à cinq secondes d’intervalles.

On peut bloquer tout cela .  Pour cela , il faut mettre en place  ce qui a été décrit avant , pour protéger le crâne.
Je suppose que vous êtes également soumis à  des séances de « chauffage »  à base de  micro-ondes ou  ce qui est nouveau , à base de   lasers infrarouges .( L’ Armée de l’Air essaie de créer un systèmes de communication de champ de bataille qui exploite ce dernier phénomène . ) Le  « chauffage »  de la tête  laisse des preuves.

Vos cheveux et les follicules pileux sont chauffés au point de l’impact de la fréquence.  Je vous recommande de garder vos cheveux un peu plus longs qu’une coupe normale  pour surveiller ce problème plus efficacement  .

Il faudrait pouvoir mettre deux grands ventilateurs dans la cellule pour neutraliser ce très désagréable phénomène.

Ce que le mircro-ondage   et bombardement  au laser infrarouge à long terme  induit au niveau du cerveau  et des autres organes est appelé  » autolyse  » ( un amollissement du à la destruction des surfaces capillaires )  Ce processus destructif peut être mis en évidence par scans , ou IRM ( ce qu’on refuse de faire à tous les individus ciblés par le contrôle mental).
Encore une fois, ce qui précède est une première partie.

Passons maintenant à la question de vos appels publics . Vous  pourriez changer de stratégie.   Au lieu de demander que l’on intervienne sur votre cas, vous pourriez sensibiliser le public à l’aspect généralisé des abus que vous mentionnez. A titre individuel vous n’obtiendrez pas un large soutien public  à une époque où l’on à tendance à enfermer les criminels et à  se débarrasser de la clef .

Compte tenu de la nature horrible des crimes volontairement  perpétrés dans ce pays ,  l’opinion publique américaine tend à considérer tous les criminels comme des rebuts qui méritent la torture  jusqu’à la  mort.
Ce qu’il faut leur redire est que notre  Déclaration des Droits interdit les châtiments cruels et inutiles.  Pour cela , il leur faut la preuve que les abus et  la négation de ces droits humains et civils  sont très largement répandus  en milieu carcéral.

Il est clair que vous avez les compétences  littéraires  pour qu’on s’assoit et prenne des notes .  J’espère que vous avez pu prendre contact avec d’autre détenus qui ont comme vous des  facilités d’écriture susceptibles  de créer des liens forts  pour soutenir vos efforts. À titre de suggestion , vous pourriez  vouloir communiquer avec David Fratus à la prison d’État de l’Utah ( ID# 17886 , P.0 . Encadré 250 , USD , Draper , UT 84020 ) , si vous ne l’avez pas déjà fait. Vous et vos collègues les plus déterminés pourriez aussi commencer à travailler avec d’ autres détenus ,  plus vulnérables pour leur éviter la perspective d’un suicide .

Parlant de b. s. ,  les inepties  que vos manipulateurs vont ont fait transmettre au Tribunal  selon vos notes, n’étaient que cela , un écran de fumée, du théâtre, hokum (?)  Vous n’êtes pas manipulés par les fonctionnaires du gouvernement brésiliens qui ont  un différent avec le Ministère de la justice US.

Nous sommes ici face à un mouvement fachiste mondial  impliquant des   multinationales , des personnes au sein de grandes agences gouvernementales disséminées dans le monde entier,  (avec une très fortes composante militaire ) ,  des amateurs de culte satanique , des chercheurs universitaires qui contournent les interdictions  sur l’expérimentation humaine non consentie , beaucoup d’argent et un certain nombre d’autres choses. Vous êtes juste une goutte dans le seau  de l’expérimentation concernée.

Les opérations psychologiques associées à ces expérimentations impliquent  toujours des tentatives de focalisation de l’attention  ( et de la haine) de l’individu ciblé sur un leurre , à l’exclusion de tout le reste .

Votre leurre est le gouvernement brésilien et quelques  comparses  américains . L’utilisation des ressortissants étrangers est courante dans ces opérations . Gardez à l’esprit le fait que , tout d’un coup , les monstres à vos trousses peuvent tout modifier pour vous faire avaler que des extra terrestres, satan et/ou l’armée US sont impliqués. Tout ce qui leur viendra à l’esprit. Le mieux est d’éviter leurs tentatives pour contrôler vos impressions   quand vous allez commencer à les gêner  et augmenter leurs dépenses de fonctionnement  ( vous avez vu ce que ça donnait quand vous avez jeté de l’eau sur leur émetteur de micro-ondes au Brésil.  Amusant, non ?)

Par ailleurs, si vous voulez faire une apparition remarquée dans votre prochaine procédure judiciaire ,  s’il y en a une,  vous pourriez aussi  prévoir d’acheter  votre propre émetteur portable de micro-ondes  chez —-  à  ——— , NM . Pour environ $ 4000 au catalogue , vous aussi, vous pourriez frire les cervelles de vos voisins jusqu’à 1 km et pour seulement $ 350 vous pourriez acheter un  générateur de douleurs  chez ——à ——— NH .  Si vous emportez ces appareils avec vous au tribunal vous pourrez même viser les parties génitales des avocats généraux tout en présentant votre cas. ce qui  devrait les rendre plus conciliants.

Si vous souhaitez continuer à creuser  la question des implants cérébraux,  il faudra que votre avocat  se penche sur les recherches  et les publications qui ont été faites sur le sujet par FDA et NIH  Nous sommes dans la décennie du cerveau. C’est ce qu’il faut garder en mémoire . Ces agences  distribuent des millions de dollars  à ceux qui testent  l’efficacité des implants cérébraux.  Comme cette recherche est payée par les contribuables , l’information est du domaine public. De très nombreuses sortes d’implants médicaux  sont testées  par des chercheurs   sous l’égide de ces organismes .

Enfin , en ce qui concerne la défense du gouvernement contre vos allégations , comme indiqué dans vos  notes , je constate que personne n’a soulevé le fait que vous avez été maintenu au secret pendant une très  longue période dans un système carcéral étranger et sans rien qui le justifie.

A moins d’une accusation de trafic de drogue au Brésil, votre détention inutilement longue est une violation de l’esprit et du but des lois américaines et mériterait une médiatisation .

Si vous avez  été appréhendé au Brésil en raison d’un mandat américain ,j’espère que vous avez vu le mandat ,  qu’il était régulier et que vous avez pu vérifier la conformité des actes des fonctionnaires US avec une stricte application des lois américaines sur l’extradition. Si le mandat était illégal  et s’il y a eu violation des lois américaines applicables  au cours de la procédure d’extradition,  il faudrait également faire passer cette information dans la presse.  ( ces sujets ne mènent nulle part dans un tribunal)

En conclusion , et si cela ne vous dérange pas,  j’envoie copie de cette lettre à Mr Orren et à David Fratus à la prison d’Etat de Utah , ainsi  qu’à  Marlene Smith ( KBOO , Portland , OR) , qui m’a interviewée la semaine dernière, ainsi qu’à Glenn Krawczyk en Australie qui a publié un super article sur ma lettre envoyée à l’école militaire  -Nexus New Times- il y a quelque temps . (La reconnaissance de ces expérimentations   s’élargit)

Je n’aurai pas l’occasion d’une autre correspondance avec vous . J’espère que celle-ci vous aidera et je vous souhaite bonne chance dans vos futurs  projets.
Cordialement,

[original signé]
JULIANNE MCKINNEY
Directeur ,
Projet de surveillance électronique
————————————————– ————–
 » … Les actions secrètes sont contre-productives et dommageables pour l’intérêt national des États-Unis . Elles s’opposent au fonctionnement d’un système national efficace de renseignement et portent atteinte aux  libertés civiles , y compris au fonctionnement de la justice  et  d’ une presse libre . Plus important encore, elles sont en contradiction avec les principes de la démocratie ,  de l’autodétermination nationale et du droit international qui engage  les États-unis   » . ( Credo de l’Association  des Anciens de la sécurité nationale )

————————————–

oreille

Criminalité de palier

12 Jan

Ceci est un trou, trouvé le samedi 11 janvier au matin sur une couverture de survie . Et difficile à expliquer.

Image

L’observation montre que la couverture a fondu . Cette couverture de survie  était pliée en deux  et recouvrait plusieurs épaisseurs de matériaux divers entassés sur la tête pour essayer de protéger le cerveau des tirs de micro-ondes et de laser du voisinage . Les deux épaisseurs de cette couverture , fondues ensemble , sont maintenant indissociables autour de cette blessure.

Image
Une couverture de survie est composée de ceci.
Image
Jusqu’à présent les anomalies recensées sur les couvertures de survie placées au sol, ici à Paris,  ressemblaient à ceci.

Image
Ce ne sont pas des tâches d’eau. Les tâches en clair montrent des endroits où une épaisseur de la couverture de survie a été altérée. A fondu. 

Compte tenu de l’emplacement du lit  dans la nuit du 10 au 11 janvier , le trou dans la couverture de survie, indiquerait un tir fait sur le palier, à seulement quelques  dizaines de centimètres de ma tête.

Cela entraine à rappeler
–  que des tirs de micro-ondes ou de laser faits en bas de murs  ,  au niveau du palier,  avaient fait tomber une planche seulement posée devant un vide sanitaire https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/25/tuer-par-les-ondes/
que des tirs partant du studio FRENOVE avaient fait tomber un paravent placé contre la cloison commune
que mon voisin menaçant et  injurieux qui manigance les tirs d’énergies diverses à partir de l’étage ou de l’appartement de sa mère,  prétend et affiche une autorisation à me tabasser ( emplâtrer) par ceux qui pratiquent la traite des humains qu’ils torturent  et font torturer   https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/07/ta-gueule-connasse-je-vais-tenculer/

Image
Et il avait fallu attendre la nuit suivante, pour constater qu’un sniper fou venait effectivement  sur le palier  déserté et après avoir repéré ou connu l’emplacement définitif de mon lit, pour balancer ses tirs  de micro-ondes ou de laser meurtriers,  au plus près.

Ce qui suit est une traduction libre d’une partie d’un texte du scientifique britannique  Tim RIFAT  sur l’usage des micro-ondes et des ELF. L’original est en anglais à : http://www.whale.to/b/rifat.html

Traduction complète et en 2 parties  à :

http://etouffoirs.wordpress.com/2014/01/12/services-speciaux-micro-ondes-controle-mental-1/ et http://etouffoirs.wordpress.com/2014/01/13/services-speciaux-micro-ondes-controle-mental-2/

le blog etouffoirs.wordpress a été censuré et supprimé par wordpress

On peut par ailleurs voir une de ses interviews sur http://www.youtube.com/watch?v=IsfSD4ngWMI

« Ces armes à micro-ondes auraient  été développées par Marconi . Lors du tir des faisceaux de micro-ondes à travers les parois vers  une cible donnée , chaque matériau intermédiaire tend à atténuer ou modifier l’intensité  et la fréquence  des attaques.

Mais,  étant donné que des fréquences et des intensités précises sont nécessaires pour le contrôle de l’esprit,  il a fallu mettre au point  des trains  de micro-ondes  et des programmes informatiques très sophistiqués   de telle sorte que le faisceau de micro-ondes puisse être  modifié lui aussi   et en fonction des matériaux  qui se trouvent  entre la cible et l’arme émettrice .  Pour ce faire, la réflectivité et la réfractivité des matériaux qui se trouvent  entre la victime et l’arme doivent être analysés en temps réel par un ordinateur qui pourra modifier  ainsi la matrice des micro-ondes de concert avec les changements de l’environnement entre la victime et l’arme , puisqu’une cible est susceptible de se déplacer dans sa maison. Deuxièmement , il faut  un interrupteur automatique au cas où une autre personne s’interposerait devant le faisceau de micro-ondes. Car il faut que la cible devienne folle ou invalide  sans que quiconque ne se doute  qu’elle était une cible. 

Cette technologie très complexe,  a été perfectionnée .  Environ vingt-cinq scientifiques et  militaires , associés au projet Marconi , sont morts dans des circonstances mystérieuses . 

Le monde  du renseignement à l’habitude de tuer pour avoir la paix. Il se pourrait  qu’il ait tué l’équipe entière pour protéger   ce terrible secret d’une arme diabolique. Car sinon  , le scandale aurait pu renverser  le gouvernement . Quelle que soit l’histoire , vers le milieu  ou la fin des années quatre-vingt , il n’y avait plus de problème  et ces nouvelles armes à micro-ondes intelligentes avaient été déployées  dans les rues du Royaume-Uni . L’ Irlande du Nord aurait pu être  l’endroit idéal pour les tester .
Par ce procédé,  n’importe quelle humeur ou   comportement  , peut être planté  dans le cerveau de la cible.

Des agents du renseignement tiennent  un journal du comportement de la victime pour voir si  un «traitement» plus intense est nécessaire . Cela servira  aussi  de guide pour les futurs projets de contrôle de l’esprit . 

On prétend que c’est par ce moyen  que les lanceurs d’alerte , et autres amateurs d’ UFO , sont régulièrement amenés à se suicider .  Leur cerveau micro-ondé jour et nuit avec la potentielle excitation du suicide  est entrainé  dans un cycle de dépression  qui se développe hors de leur contrôle pour les amener au suicide.

Beaucoup d’officiers de renseignement et de techniciens  dans le Royaume-Uni , qui ont  lâché le morceau  ou qui représentent un risque  de divulgation des secrets,  sont poussées au suicide  de cette façon par les équipes du MI5 . Si vous regardez  la longue liste des militaires et  agents de renseignement , experts britanniques,  qui  se sont suicidés de façon inexplicable  , il faut penser à cette logique du contrôle de l’esprit qui les a poussés à se tuer.« 

On peut voir aussi ce témoignage révolté

MESURE  d’ELF , faite au 22 rue Ernest Renan

après une nuit de tirs d’énergie brûlante, dignes d’un dément,  en provenance de l’appartement du dessous

14-1 rue ernest renan

NORME

milligauss

AUTRE INFORMATION

infra sons -armes non létales

E L F – 4 Hz – Progression

10 Jan

Ceci est à l’usage d’autres cibles de harcèlement électronique et d’associations qui s’inquiètent de l’usage abusif des ondes pour la santé,  et si cela peut présenter un intérêt quelconque.
On sait que les ELF  ( très basses fréquences) se diffusent .  Il semblerait , pour le moment , que l’on ne puisse pas les arrêter. Pour atteindre une cible  précisément avec des ELF il faut les pulser en proximité ou les  faire transporter par tout autre moyen dont  une onde porteuse HF.(Haute Fréquence)

Les chercheurs russes qui avaient proposé  les résultats de leurs expérimentations, au 7ème symposium  européen des armes non létales  de 2013, mentionnaient avoir pour finalité la  recherche de moyens de  protection.

Image
Les mesures ci-dessous ont été faites  au 22 rue Ernest Renan, Paris XV,  en fin de journée le 9 janvier  2014.   La dernière mesure a été prise le lendemain 10-1-14.

Image

22 H 01

Image

22 H 23

Image

22 H 46

Image

22 H 48

Image

23 H

Image

Le lendemain matin

L’appareil était configuré pour noter les maxima entre  4Hz et 18 Hz. La valeur est en nanotesla.
Ci-après et de nouveau  pour information, la liste des effets des ELF proposée par Barrie TROWER, ex-agent du MI5 britannique
Image

Rendre un lieu de vie invivable, correspond à ce qu’un alors inconnu m’avait annoncé avec une familiarité méprisante  , il y a six  ans avec  : « on va te faire partir d’ici »

«  tu n’as qu’à partir d’ici  » avait  été la nouvelle  réponse  de mon voisin lanceur de femme, la dernière nuit où  je lui avais demandé d’arrêter les tirs d’ondes ou de rayon laser vers ma tête.
Partir de partout, l’extrême solution des militaro-maçons.

Il convient aussi de préciser le paradoxe sadique de la situation fabriquée ici, et  qui consiste  à pulser des ondes qui favorisent l’endormissement (4 Hz) et alors que le sommeil est rendu impossible par de violents tirs d’ondes HF et de type laser et qui visent systématiquement la tête .

Les tirs en question s’adaptent à tous les déplacements et changements de place du lit ,  pour que la tête soit impactée et que le cerveau souffre et s’épuise .

« Ta gueule , connasse. Je vais t’enculer »

9 Jan

 

Ceci est un nouvel exemple de harcèlement en réseau et  harcèlement électronique,  protégé et autorisé .
Ces propos orduriers sont ceux de mon voisin qui se dit employé par l’armée . .. et qui semble jouer toutes les  nuits et souvent le jour avec du matériel qui pulse des ondes électromagnétiques .

Il réagit souvent au bruit , qui doit faire râler la maman.. qui pourrait l’arrêter .  A ce jour,   c’était en effet  la seule méthode qui m’avait permis des pauses de quelques dizaines de minutes, arrêtant momentanément ces tirs d’ondes  épuisants et douloureux.

Image

Cette soirée-là avait commencé par des tirs  sans doute au laser ou avec un matériel  de HPM (High Power Microwave) . L’énergie brûlante pulsée  traversait absolument toutes les protections imaginées.
Mon poste de radio en avait claqué. Mes oreilles étaient en bonne voie. Je n’entendais plus que  leur effrayant sifflement.
Après beaucoup de ramdam,  De Certaines  , à l’origine de « mon » harcèlement dans cet immeuble avait fait  cesser ce style de torture . Qui peut le plus peut le  moins.
Malheureusement , l’énergique  J-J Walti était repassé aux tirs de micro-ondes pulsés avec un matériel sans doute programmé, car il avait réintégré le 6ème. Comme d’habitude, les tirs d’ondes visaient la tête et donnaient en plus  l’impression que la cage thoracique allait imploser.

A 1h30 du matin , j’étais sortie lui demander de stopper les tirs en provenance du dessous. L’appartement de la mère.
Sa réponse avait été une menace de cour de récré «    Si je sors d’ici ( sa chambre) tu vas t’en prendre deux   »
Il était sorti, avait agrippé mon blouson avec ses «   deux   » et m’avait lancée dans le couloir. Cinq mètres plus loin ma tête avait heurté la paroi. J’avais perdu connaissance.
Revenue à la vie, j’avais repris une station de bipède. Il s’était précipité pour m’arracher mes lunettes et les jeter au sol. Le lancer de femme ne lui avait pas suffi.

IMG_4496

décision du Tribunal correctionnel de Marseille

Ma demande d’arrêt des tirs apparemment programmés ,  et restée la même, avait déclenché un vieux disque rayé «    ta gueule , connasse ,   » terminé par une devenue-habituelle menace d’enculage et un claquage de porte . Donc  » je vais t’enculer » . Un style très Paris-15ème, homme de main du frère de l’endroit.

Avec une douleur à l’intérieur de la tête qui avait empiré, je m’étais résignée aux urgences d’un hôpital.
L’attente avait été ponctuée de piqûres/repérage aux pieds.

Les piqûres sont la conséquence de « l’accroche », un train d’ondes électromagnétiques bloqué sur une cible. Ces ondes , sans doute activées à distance, produisent cette sensation précise de douleur aigüe comme si une aiguille s’enfonçait progressivement dans la chair, et  appelée « piqûres » . Il n’y a cependant aucun contact d’un objet quelconque avec la chair . Les piqûres, donnent une information retour vers l’émetteur , et permettent donc le repérage de la cible  Cela permet de déclencher une recherche ou un suivi humain en indiquant le lieu où se trouve la cible , pour savoir ce qu’elle fait et ce qu’il faudra faire pour détourner son action.

Ce qui pouvait expliquer le passage d’inspection de deux beurs successifs, en salle d’attente entre 3h et 5h du matin. Le premier d’entre eux  était  même repassé 3 fois. Dans cette histoire militaro-maçonne,  le réseau beur aux ordres est omniprésent .

Côté   salle des urgences,  au milieu de pieds écrasés, d’un nez qui pissait le sang et d’une dame qui risquait de cracher des bouts de poumons à chaque quinte de toux, j’avais une nouvelle  fois expérimenté  deux  des épreuves des cibles de harcèlement en réseau   : l’absence de spectaculaire, et  le détournement des faits.
Le certificat médical  délivré par un responsable qui me tournait le dos, ne mentionnait pas ce  dont je souffrais .
Il faut penser, ici, que les beurs/inspecteurs avaient servi à cela .

Une des préoccupation des auteurs de cette histoire est l’évitement et l’effacement des preuves.

Dans la rue, il y en avait un autre.  Un beur suiveur.
Entrée dans un hôtel à 6h du matin, je n’avais pas vraiment été surprise d’un tir d’ondes de type antennes-relais, à peine vingt  minutes plus tard.

Et, j’avais promené ma douleur dans la tête tout l’après-midi .

Rentrée chez moi en fin de journée, j’y avais trouvé ceci  sur un détecteur non connecté à l’électricité ( piégée)  * :
Image
Pendant mon absence, la chambre avait été saturée d’ondes ELF ( très basses fréquences ) de 6,6 Hz . C’est la très exacte fréquence qui induit des dépressions.
La valeur en nanoteslas est indiquée sous la fréquence ( 9836)  et non pas en gros caractères, parce que  l’appareil avait été configuré  pour un % en unité tesla et indiqué ailleurs.

Ces ondes ELF sont majoritairement pulsées, ici,  par des micro-tirs en provenance de l’appartement WALTI  et par les canalisations de l’immeuble. Ce qui s’était vu et fait avec la  participation de De Certaines.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/coupure-deau-pour-tirs-dondes/

Il est probable que le circuit électrique  piégé et détourné soit le 3ème moyen utilisé ( CPL = courant porteur en ligne). Ce qui expliquerait la précision  de  la fréquence 6,6Hz, par exemple.

A partir de 22h , les ELF étaient dans la gamme des 10Hz.
Vers 23h30, J-J Walti, toujours  grâce à l’utilisation de l’appartement de sa mère, était repassé  à ses tirs de micro-ondes et ré- ajustés en fonction de l’emplacement déplacé de ma tête. Non-stop.

On a bien là, dans cette histoire, une criminalité organisée localement avec des participants  connus et qui veulent même être reconnus croyant induire la peur par des méthodes terroristes.
Cette criminalité est  approvisionnée en armes électromagnétiques dites non létales par un réseau  extérieur de traite d’êtres humains   ( militaires ou mafieux)   qui pratique le marquage de citoyens  tels des animaux ou des objets à l’aide d’ondes  (« accroche »).

Dans « mon » histoire les attaques par les ondes ont visé majoritairement  le cerveau , qui a beaucoup souffert, littéralement, contrairement à ce que l’on trouve souvent  indiqué dans des études de spécialistes..

Ici,  ce réseau qui marque des êtres humains pour les suivre et  torturer en tous endroits   avait  livré une citoyenne lambda, (moi) à des bourreaux bourgeois du XVème arrondissement de Paris . Habitués.

JJ Walti, est l’homme de main de D- C——– dans cet immeuble. http://etouffoirs.wordpress.com/2013/07/14/un-pervers/

Il multiplie en plus des injures,  les provocations dissimulées, pour prétendre ensuite  à des prétextes de représailles. Classique

Une de ses dernières provocations, non signée,  et que j’avais affichée dans le hall de l’immeuble ,  et  retrouvée à un endroit différent,  est comme suit.

Image

Ceci est  le niveau  des comploteurs ,  et celui où l’on essaie d’entrainer une cible.

On peut y ajouter ceci , trouvé  collé sur la porte de J-J Walti. Le texte était précédé de mon nom de famille  . SANS civilité. Il amène la question simple  : Qui autorise ?

IMG_4183

Car je ne raconte pas Clochemerle.

Il s’agit  ici de MALTRAITANCE organisée  et mise en oeuvre depuis SIX ans dans cet immeuble, et avec violations et saccages incessants de mon espace privatif .

Il s’agit de TORTURE par ondes pulsées  depuis des appartements voisins  de jour comme de nuit , non-stop, depuis  dix-huit mois .

Qui dans cet immeuble,    s’autorise une coupure d’eau  sur partie privative pour  des tirs d’ondes par les canalisations ( parties communes)   ?  https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/coupure-deau-pour-tirs-dondes/
Qui ordonne à une propriétaire (moi) d’ouvrir « sa »porte ?   https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/

Qui est capable de faire cesser une partie de « ma  » torture par énergie pulsée à distance, …?

 * Electricité piégée

Cette information avait été explicitée avec des exemples  dans un blog précédent. Cette fois cela s’est passé comme suit :
Le 7-1-14 au soir, j’avais écrit deux lettres de plainte en utilisant l’électricité pour recharger mes appareils. L’une de ces plaintes  s’était retrouvée manipulée. Elle avait été amputée de plusieurs lignes et la mise en page avait été changée.

Donc lues par le réseau de harcèlement à mes trousses.  L’apparente connaissance du contenu de ces plaintes avait entrainé une incroyable effervescence  dans le studio FRENOVE et des bricolages intéressants au niveau de « mes » prises de courant sur la paroi commune.

Depuis la lecture  évidente de ces plaintes par mes voisins harceleurs, même J-J Walti  prétend   ne rien avoir à faire avec toute cette histoire…. mais continue ses tirs nocturnes d’ondes électromagnétiques . Accro.