Vannes, Cuisson de nuit

15 Fév

Image

Ce dessin vient du témoignage d’un individu ciblé   américain du New Jersey et trouvé sur  Hidden Mysteries Sudies on the Mind. Html . Il caricature l’espionnage fait à partir d’un appartement voisin de cible.

Il y a quelques années j’avais appelé mes cyber-agresseurs « les googles »

Dans son témoignage,  l’individu ciblé du New Jersey décrit des attaques   à base d’ultrasons,  et appelle les membres de l’organisation fasciste qui le persécute  » UltraSonics »

Tous les individus ciblés qui témoignent de cet incroyable crime contre l’humanité que représente le harcèlement électronique mentionnent l’espionnage incessant dont ils sont l’objet . Dans l’espionnage  au sein d’immeubles, les voisins  tortionnaires volontaires d’un individu ciblé , sont approvisionnés en  matériel parfois extrêmement sophistiqué ,    qui détecte la présence et les mouvements de leur cible et leur donne l’information pour enclencher la torture.

Dans son témoignage, l’individu ciblé du New Jersey donne des indications  sur le type de matériel utilisé comme suit  : «  Il existe actuellement un appareil  capable de détecter le rythme cardiaque d’un être humain sans aucun contact physique. Les battements du  cœur humain ont leurs propres particularités détectables par ce type d’appareil qui est utilisée par l’armée pour  rechercher des soldats encore en vie sur un champ de bataille. La police utilise aussi cet appareil pour détecter les personnes qui se cachent derrière les murs.
Les UltraSonics  ont , eux , trouvé une autre utilisation pour ce type d’appareil. Quand une personne  s’endort, son rythme cardiaque ralentit. En détectant ce changement de rythme cardiaque, on peut savoir qu’une personne sombre dans le sommeil et  ainsi la matraquer d’ultrasons juste à ce moment là. Cela peut être pratiqué tout au long de la nuit, privant ainsi l’individu ciblé de sommeil. Il s’agit  très exactement de torture  et de violation totale  des droits constitutionnels d’un être humain.

Une autre méthode pour surveiller  l’endormissement  consiste à utiliser  une dispositif d’écoute sensible qui repère le bruit émis par la respiration de l’individu ciblé.  Dès qu’un changement est repéré, le matraquage d’ondes sonores est enclenché.  »

Ce qu’il mentionne  pour le déclenchement de la torture aux ultrasons est également valable pour les tirs de  micro-ondes.

Dans mon cas , une récente  période de torture aux ultrasons  portés par laser, à Vannes également, avait fait place à des tirs invalidants sur le mode micro-ondes atténués et en provenance de l’appartement du dessus.

Pensant  que les ondes électromagnétiques peuvent se décomposer en champs électriques et champs magnétiques , j’avais essayé une mesure en V/ m2.
Pour cela, tous les appareils électriques de la chambre  avaient été éteints ou débranchés et le détecteur de champs électriques  placé près de la tête, elle-même couverte de  ses épaisseurs de protection habituelles. Le détecteur était resté allumé toute la nuit, permettant de visualiser les valeurs au moment d’un tir ressenti douloureux au cerveau.

Pour mémoire, je re note ici les normes souhaitées en zone de repos pour les champs électriques concernés.

Image

Et cela donnait ceci, avec le premier choc plutôt diffus ( atténué, par rapport à des périodes de torture précédentes)  ressenti au cerveau au moment de l’enregistrement de 81 V/m2  et qui faisait suite à des valeurs  considérées comme normales , autour de 0,3 V /m2.

Image
Puis il y avait eu

Image
ou encore

Image
et ceci

Image

ou ceci

Image
Mais ce qu’il faut noter , ce sont des longues périodes avec des valeurs supérieures à 40 v/M2 comme ici

Image
ou comprises entre 20 et 30 v/M2 comme ci-dessous.

Image
A 4h17, j’avais été poussée à quitter la chambre à cause  de mal de tête insoutenable et de brûlures insupportables des organes creux (estomac et intestins) . Ce qui indique que les tirs d’ondes électromagnétiques aspergeaient toute la pièce.

Ma voisine  du dessus  avait bougé peu de temps plus tard.
Et les valeurs de champs électriques étaient redevenues normales comme suit:
Image

La méthode de l‘organisation criminelle à mes basques avait momentanément changé, espérant être un peu  moins décelable. La cuisson à feu moyen, sans grands chocs,  est une autre facette de la torture.

« 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :