Fréquences et résonance

3 Août

???????????????????????????????

???????????????????????????????

L’extrême et notoire fatigue du coeur qui aurait bien voulu s’arrêter lors des récents tirs d’ondes fulgurants en provenance de l’appartement WALTI, avait été notée dans l’article « j’aurais pu mourir hier soir » .

Il s’agissait sans doute d’un état de choc du à l’intense souffrance résultant de la violence des tirs de soirée .
Ce phénomène observé venait en complément de deux autres encore non explorés, et  sur des organes d’habitude silencieux : la rate et le foie devenus douloureux pendant et après des nuits d’intense brutalité par ondes propulsées.

On sait que l’eau absorbe au maximum l’énergie des hyperfréquences si elles sont propulsées à angle droit.
On sait aussi que le corps humain a une teneur en eau moyenne de 60 % . Et  certains organes tels le coeur , les reins ou les poumons qui contiennent beaucoup d’eau seraient donc particulièrement susceptibles de réagir sous l’effet de certaines fréquences.

Là, c’était la rate et le foie qui s’étaient manifestés , parce que,  peut-être, moins absorbants des effets des fréquences.
Ce qui amenait cependant à essayer d’expliquer ces douleurs en terme de résonance dans une relation entre les gammes de fréquences utilisées , leurs longueurs d’ondes et les longueurs équivalentes des organes en question.

La résonance d’un organe se définit comme un phénomène de concordance vibratoire entre la longueur d’onde d’une fréquence et la longueur physique de l’organe . L’énergie propulsée avec la fréquence entraine une excitation de l’organe soumis à des oscillations espacées de plus en plus importantes et/ou agressives,  et qui risquent de l’épuiser, induisant , ainsi en plus un vieillissement organique accéléré.

Là, dans mon cas, il s’était agi d’une douleur « installée » , au matin, donc de la rate et du foie.

 Une nouvelle recherche sur les fréquences de résonance  du corps et des organes avait donné ceci :

et cela :

 

Par ailleurs, les cibles dont l‘humeur semblerait soudain changée par les tirs d’ondes qu’elles subissent en continu ( cause d’œdèmes divers ) pourraient aussi faire un lien entre des états d’être ou émotions qui dominent leur situation et certains organes en perte en vitesse,  en se référant à la tradition asiatique comme suit :
– les poumons fatigués entrainent la tristesse,
– le foie épuisé laisse échapper la colère non contrôlée,
– la vésicule biliaire en mauvais état est source d’indécision,
– la rate en dysfonctionnement génère le ressassement,
– le coeur épuisé est source de dégoût,
– les reins malmenés se manifestent par des peurs irraisonnées.

IMG_7837 Nocivité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :