TERRORISME

26 Sep

A l’origine le terrorisme était semble-t-il un mode d’exercice du pouvoir . Il était donc caractéristique d’un Etat qui imposait son vouloir par la terreur.

La notion aurait évolué et changé au XIXème siècle pour désigner une action, dirigée cette fois contre un Etat, sur lequel un groupe tenterait faire pression, par des actions violentes .
Ces actions violentes sont en général destinées à infléchir des décisions politiques envisagées ou prises, tout en marquant les esprits par la peur au moyen de médiatisation.

Cette forme de terrorisme se trouve défini dans le propos du philosophe Jacques Derrida ainsi :
« Si on se réfère aux définitions courantes ou explicitement légales du terrorisme, qu’y trouve-t-on ? La référence à un crime contre la vie humaine en violation des lois (nationales ou internationales) y impliquant à la fois la distinction entre civil et militaire (les victimes du terrorisme sont supposées être civiles) et une finalité politique (influencer ou changer la politique d’un pays en terrorisant sa population civile) »

Le nouvel acte de barbarie perpétré en Kabylie, le 24 septembre 2014, contre un civil français innocent, glace ainsi d’horreur , autant la population algérienne que française et le monde entier .

Pour enlever la vie à ce touriste inoffensif, on lui a enlevé la tête, dans une mise en scène monstrueuse, destinée à punir l’Etat français parti en guerre contre Daech.

Sur internet , les commentaires sont nombreux qui parlent de « tirer des êtres humains comme des lapins »

C’est très exactement ce que laisse faire l’Etat français sur son territoire.
Le harcèlement électronique, raconté par de nombreuses victimes, et volontairement ignoré par l’Etat français ,et quelques autres, n’est rien d’autre.

Dans le harcèlement électronique , les cibles sont strictement « tirées comme des lapins, » dans leur lit ou dans des chambres d’hôtels. (1)
Il s’agit alors de terrorisme d’Etat , appliqué sélectivement et de façon cachée

Il correspond à la définition suivante de Wikipédia : « On parle de terrorisme d’État dans le cas où des actions terroristes ont été mises en œuvre, commanditées, manipulées ou complaisamment ignorées par un État »

Cet article précise en plus :
« Les méthodes employées sont strictement les méthodes du terrorisme (enlèvement, séquestration et assassinat) mais sous couvert de la raison d’État, les agents de l’État impliqués bénéficient de la part de ses autorités de l’assentiment nécessaire à outrepasser le droit et du support logistique et/ou financier nécessaire à leurs actions. Cette absence de cadre légal représente donc une entorse aux fondements de l’état de droit, quels que soient les objectifs recherchés. »

Au lieu d’enlever la vie physique,  par le harcèlement électronique/terrorisme-d’Etat-par-complaisance ,  on a enlevé la vie sociétale à des civils lambdas, essayant d’entrainer  ainsi une vie insupportable.

Pour cela, au lieu de décapiter, on  brûle l’intérieur de la boite crânienne, donc le cerveau, à l’aide de tirs d’ondes pulsés à travers tous types d’obstacles.

IMG_8501-cerveau

Photo d’un cerveau brûlé par les tirs d’ondes . Tout devrait être coloré en rouge

Les poumons souvent atteints , respirent doucement, le coeur pompe encore un peu . Mais, le cerveau, la vue et l’ouïe ont été mutilés intention- nellement par des mois de torture complaisamment ignorée par un État dit de droit.

Après la nouvelle de cette décapitation médiatisée d’un innocent touriste, Le Courrier International du 25-9-2014  attire notre attention avec un titre violent .

ÉTAT ISLAMIQUE
Le viol comme arme de guerre

et illustré par cette image

Hate -1247-BELORTAJA

Dans cette guerre totale , nommée harcèlement électronique et TERRORISME et permis par l’ETAT FRANCAIS contre des civiles innocentes, le VIOL est également  utilisé.

J’en ai été victime. et l‘Etat français l’a complaisamment ignoré
La Cour Européenne des Droits de l’homme, aussi.
Le Haut Commissariat des Droits de l’Homme, également.

Le terrorisme qui décapite des innocents est lâchement monstrueux.
Le terrorisme caché mais  permis par l’ETAT FRANCAIS sur son territoire contre des civils  , l’est aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :