Une nuit comme les autres

8 Oct

???????????????????????????????

Ma voiture était rue Mme de Staël, derrière le lycée Buffon .

Vers 22H15 en bas de la rue , un petit beur attendait assis sur un scooter à l’arrêt.
En haut de la rue , il y aurait eu les gars du café corse en observation, et en face les gentils beurs du magasin de proximité ouvert très tard. Toutes les issues sont surveillées.
Installée pour la nuit dans mon véhicule , un rare ballet de deux voitures qui se remplacent quelques dizaines de mètres , à l’arrière, ne pouvait que m’intéresser. On ne sait jamais.
L’habituelle petite volswagen noire de mes nuits en extérieur  était aussi passée en repérage. J’étais bien toujours là , apparemment  sous haute surveillance.
Et, les tirs d’ondes vers la tête  avaient commencé , venant de l’arrière,  jusqu’à me donner envie de quitter . A pied.

En remontant la rue, une détection d’émetteurs au niveau des voitures avait trouvé celle-ci encourageante .

IMG_9248 émetteure et voiture
Dans l’immeuble , à une cinquantaine de mètres du véhicule à vol d’oiseau, mais au 5 ème étage , la détection semblait  assez proche . L’indication est donnée par les 3 chiffres au bas de la photo .Il s’agit des fréquences des émetteurs.

???????????????????????????????

Dans ma chambre , sous mon oreiller, il y avait ceci, déposé entre 22h15 et 0h30 pendant mon absence .

???????????????????????????????
Devinez !

C’ est un porte-clé/caméra ,  et qui se veut sans doute un message de type mafieux. Ce petit objet avait été volé dans mes affaires , il y a quelque temps déjà.

Au voleur/violeur de domicile de  l’immeuble , et d’ailleurs , je propose
de remettre , Le livre du Tao volé dans une valise,
de remettre les albums de Voutch volés dans le placard,
de remettre la pile rectangulaire volée dans une autre valise , il y a quelques jours
de cesser de  dégrader ou faire dégrader  mon linge de façon maniaque, dès que je m’absente quelques heures *(photos)
de cesser de vaporiser du gaz lacrymogène sous ma porte quand il n’est pas content,
de cesser ses pétarades dans les canalisations de l’immeuble,
de cesser ses tirs d’ondes de criminel obsessionnel,
de me rendre le contenu de la valise volée dans le train à Rennes,
de cesser de fouiller dans mes boites de vitamines en recherche d’un traitement pour la démence .

Il n’y en a pas. Sinon , je l’aurais déjà proposé.

???????????????????????????????

Trou dans un torchon

???????????????????????????????

Trous dans une serviette

Publicités

Une Réponse to “Une nuit comme les autres”

  1. Tralala octobre 8, 2014 à 1:14 #

    Bonjour,
    Ci-dessous, si cela peut vous aider d’une quelconque manière.

    Bon courage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :