H C E – 33 mois de tirs d’ondes – éclatement dans la boite crânienne

29 Mar

IMG_1772 X R

Dans Mafias, Triades, Cartels, Clans , à la page 57 , Xavier Raufer, cite  le capo  de la famille Colombo de New York, Sonny Franzese  , 81 ans en 2004,   menaçant  un colosse de 30 ans, Marion Knight en ces termes .

???????????????????????????????

«  Quand mon fils veut intervenir , tu le laisses faire. Si tu te mêles de quoi que ce soit , tu vas choper un tel mal de crâne qu’aucune dose d’aspirine ne pourra le guérir ….. «  

En 2004, de tels propos étaient considérés comme une menace de mort.

En 2015, les mêmes  propos  ,  pourraient aussi  bien évoquer   une menace de torture avec «  mort lente  », par perte de vitalité provoquée via la destruction des fonctions du cerveau  attaqué par des tirs d’ondes incessants.

Les mafieux,  bourreaux et  tortionnaires de tous poils  possèdent maintenant la technologie propre qui permet un supplice  de leur cible  au quotidien avec pour résultat  la destructions de fonctions vitales  physiques et cérébrales.

Cette technologie cherche ,  par un système d’ondes,  le corps,  puis l’emplacement de la tête, que d’autres ondes matraquent alors en permanence . Tout cela se fait  à distance, sans contact physique.

Au final, pas de cadavre voyant  déchiqueté. Rien de spectaculaire.  Et donc pas d’enquête . Pas d’ennuis, non plus,  pour les tortionnaires cachés.

La cible devient sourde dans des souffrances horribles.   

Puis une autre technique d’ondes qui explosent dans la tête la rend non voyante. C’est la technique complémentaire mise en œuvre, sur /contre moi ,  actuellement.

Simultanément à  l’épuisement  par  privation de sommeil du aux tirs d’ondes qui visent systématiquement le cerveau , il faut compter avec l’hécatombe des neurones,  détruits par ces tirs qui éclatent à l’intérieur de la boite crânienne.   

Cela dure depuis 33 mois.

33 mois d’une forme de guerre civile menée par  des lâches français ou assimilés ou complices , en lutte  contre une citoyenne française   et que l’Etat français  n’a jamais  protégée,   en empêchant les tortionnaires de continuer.

L’un d’eux produit même des messages affichés ou publiés et où il dit son droit «   à  emplâtrer  »  la cible; droit donné par son patron. Récemment, ce tortionnaire  à  courte distance  étalait aussi  sur internet son  droit à assassiner Ce droit à assassiner ce qu’il appelait « une merde »   lui  avait délégué, selon lui par ce même patron * (1)  Ce dernier aurait donc  , selon ces propos, un  droit de mort sur moi.

Rien d’anormal , semble-t-il pour l’Etat Français  mobilisé ailleurs

Car, pendant  ce temps et depuis tout ce temps , 3300 militaires français   et 200 membres  des forces spéciales font la démonstration de la puissance française à tenter d’éradiquer  les terroristes  …… ailleurs.

3300 autres militaires  sont présents  au Sahel. Il en reste 2000 en opération en Centre Afrique  .

Au total , plus de 8000 représentants de l’Etat français  sont déployés dans le monde pour démontrer la volonté et la capacité de la FRANCE  à faire respecter les valeurs portées par son  système   démocratique. Ce système démocratique est  basé sur les droits constitutionnels de ses citoyens , garantis par la Constitution. Ce sont les mêmes pour TOUS et TOUTES . Ils sont , dans la cas des cibles de HCR et HCE , ignorés et ouvertement bafoués.  l

Comment expliquer , en effet,  que l’Etat français    permette, admette , voire, à ce stade de 33 mois passés sans même aucune réaction ni  prévention  ,   accepte de couvrir   la torture de citoyens français  abandonnés à leur sort ,  sur son propre territoire.

La nuit dernière (29-3)  avait été comme les autres  : un e nuit complète d’exercice de tirs d’ondes par des criminels anonymes non recherchés  . Ces ondes capables de  retrouver le corps , avaient visé ma tête dans tous les  endroits où j’avais essayé de la protéger  : à l’intérieur de l’immeuble  ( appartement, tente de faraday,  parking en sous sol ) et à l’extérieur,  notamment dans  ma voiture déplacée de plusieurs kilomètres et  à 5 reprises. 

* (1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/04/harcelement-et-injures/

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :