Alerter et lutter contre le harcèlement électronique

3 Mai

Ce communiqué de presse , rédigé par Rudy Andria , le jeudi 20 août 2009, est repris du blog de Serge Labreze

COMMUNIQUE DE PRESSE

ARMES GEOPHYSIQUES SECRETES – TORTURES ET SEVICES PAR DES ARMES A ENERGIE DIRIGEE ET PSYCHONEUROLOGIQUES

Des milliers d’individus demandent que soit faite une investigation internationale d’énormes violations des droits de l’homme qui sévissent actuellement dans le monde entier, dans le plus grand silence.

Ces dernières années, le nombre de ces crimes contre l’humanité s’est accru à tel point que nous pouvons visiblement parler d’agression de la population civile.

Cette agression est commise avec une technologie qui agit, à distance, dans l’ombre,au-delà des limites des frontières, et qui est utilisée contre des civils sans défense et qui ne se doutent de rien.

Il y a une pression continuelle de la part des victimes pour dénoncer ces crimes auprès des hauts fonctionnaires de l’état, des organisations pour les droits de l’homme, des dirigeants internationaux et à la presse. La plupart du temps, elles n’obtiennent pas de réponse en raison d’une méconnaissance généralisée de cette technologie. D’après les diagnostics des établissements psychiatriques, les victimes ont des hallucinations. De plus, les plaintes déposées dans les commissariats de police locaux sont souvent considérées comme des problèmes psychologiques ou sont tout simplement passées sous silence.

Cela risque de prendre plusieurs années avant que « l’holocauste silencieux » ne soit connu du public. Pour les victimes, cette comparaison est tout à fait juste.

L’ampleur des crimes dénoncés et la gravité des accusations justifient une investigation internationale urgente.

Etant donné le nombre considérable de victimes à l’échelle planétaire, qui a engendré un mouvement mondial coordonné par le biais de l’internet, seuls les plus zélés et les plus consciencieux parmi les victimes dénoncent ce crime, le nombre réel de victimes étant, de loin, plus important que ce groupe d’activistes.

En janvier 2007, la journaliste Sharon Weinberger a publié dans le « Washington Post », l’article intitulé « Mind Games » sur les victimes américaines et l’organisation militante « Freedom From Covert Harassment and Surveillance » (Droit de vivre sans surveillance ni harcèlement occulte).

Entre-temps, de nouvelles victimes de plus en plus nombreuses se font connaître des quatre coins du monde. Elles demandent que ces crimes soient rendus publics, elles insistent pour qu’une investigation soit faite sur ce problème et entament une campagne contre le harcèlement par les Armes à Energie Dirigée (DEW: DIRECTED ENERGY WEAPONS ) et contre le harcèlement collectif –

MR RUDY ANDRIA –
http://www.lacoctelera.com/presentation-de-la-situation
http://informationdossier.wordpress.com/
EMAIL: rudyrud2004@gmail.com

THE FEDERATION AGAINST MIND CONTROL EUROPE
MS MONIKA STOCES, MR DANNY BONTE
WEB: http://www.mindcontrol-victims.eu/
EMAIL: MCmailteam@gmail.com,

THE ASSOCIATION AGAINST THE ABUSE OF PSYCHOPHYSICAL WEAPONS
PRESIDENT SWETLANA SCHUNIN
EMAIL: DimitriSchunin@gmx.de, ka4143-896@online.de,
WEB: http://psychophysischer-terror.de.tl/

ASSOCIAZIONE VITTIME ARMI ELETTRONICHE-MENTALI
MR PAOLO DORIGO
WEB: http://www.associazionevittimearmielettroniche-mentali.org
EMAIL:info@avae-m.org,info@associazionevittimearmielettroniche-mentali.org,

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :