Changements de spectre du signal

11 Oct

Depuis quelque temps , le changement du spectre du signal ambiant, dans un appartement sans appareil électronique branché , était devenu habituel.


Ce jour du double-dix, fête politique chinoise équivalant notre 14-7, avait été passé au calme . En lecture. Et avec une pensée spéciale pour une amie taïwanaise, victime elle aussi , de cinglés.

Le détecteur de fréquences sur piles était au vert. Entre les pots de fleurs.
Son enregistrement  et qui montre les changements du spectre du signal , par simple coloriage, avait donné ceci  :

IMG_4844 chmt de spectre
en bleu  : le spectre du signal de base
en jaune  : des sauts de fréquences
en rouge  : un léger élargissement du spectre du signal, et qui change 5 fois dans la journée.

Le moment intéressant est celui de 21h et qui correspond à l’organisation de mon couchage avec moultes protections superposées pour la nuit.
Le changement du spectre du signal de ce moment là ,  pourrait alors faire penser à une adaptation ou un test pour éprouver la résistance des matériaux accumulés .

Dans la journée encore, on notait , comme  ici de soudains élargissements du spectre du signal de base et que mon cerveau apprécie fort peu.

IMG_4842 20h25 avec tirs

Pour la nuit et comme d’habitude , ça s’était vraiment gâté, avec nombreux sauts de fréquences et surtout des tirs incessants et en étau. Comme ceci et qui avait continué.

IMG_4843 11-10 la nuit

Un des vicelards du voisinage ( A201 et A221) avait même essayé des angles de tirs inédits. Pour une meilleure efficacité.
Encore une fois, l’énergie dirigée utilisée ici, ne représente pas du micro-ondage de type brûlures. Il s’agit de tirs faits en proximité , portant des sortes de sifflements et qui traversent TOUT.
CAP OLONA, un trop joli nom pour l’enfer.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :