Pas de répit pour les cibles de HCE

26 Oct

IMG_4967 tir

Quelque soit l’heure ou l’endroit, quelques minutes ou dizaines de minutes suffisent à une machine ou un opérateur pour me localiser dans mon appartement , et démarrer des tirs d’énergie pour empêcher tout repos.

Comme pour toutes les cibles de HCE.
Pour la nuit du 23-24, un matelas avait été trainé sur le sol , dans la salle d’eau . La protection au-dessus de la tête était la même que d’habitude. Et les tirs étaient venus du dessous (A201). En à peine 15 minutes, l’homme ou la machine avait déterminé l’endroit choisi,  et l’hyper accessibilité à la cible par défaut d’espace entre le plancher et le matelas .

Chaque plaque de métal glissée en supplément sous le matelas avait été suivie d’un ajustement d’intensité des tirs d’énergie . Ils avaient forci à chaque fois. Et avaient arrosé la nuque et le dos jusqu’aux reins toute la nuit.

Le soir suivant , dans mon lit dès 20h, les tirs avaient été annoncés par un bracelet d’étincelles autour d’une cheville. Puis par la même sensation insistante, au talon ensuite.
Et le matériel entreposé au-dessus en A221 avait craché ceci  :

IMG_5049 20 h 09

FP indique la fréquence porteuse
Dans la bande jaune, les indications de fréquences

Poussée hors du lit le lendemain matin, dès potron minet, j’y étais retournée un peu plus tard. A ce moment-là la pointe de feu qui précède, aussi, des tirs , s’était acharnée sur des orteils.

IMG_5069 orteils

Cette fois, l’énergie pulsée par le A221, avait produit à l’intérieur du cerveau un son métallique sifflant , impactant parfois l’oreille droite, parfois la gauche, parfois les deux.

IMG_5067 C3 P3 01
Le tir de 8h57 avait martyrisé l’oreille gauche. Les électrodes P3, C3, 01 donnaient l’information ci-dessus .
La décharge   électrique dans le cerveau , quant à elle, s’était exprimée ainsi  :

IMG_5056 8h57
Et la partie gauche du cerveau avait montré ceci  :

IMG_5068 gche

Ici, il faut peut-être aussi,  garder en mémoire, qu’outre les tirs couvrant parfois un large spectre de fréquences au-delà du GHz, et ceux qui résultent de puissants sauts de fréquence , il faut compter aussi avec un ou des appareils qui pulsent non stop , entre 10 MHz et 50 MHz avec une intensité de puissance allant de -46 dBm à -33 dBm

IMG_5061 - 46 dBm 12h36

IMG_5063 -33 dBm 12h36

Il y a ici, escroquerie à la location, d’un gestionnaire qui n’a jamais pris de mesure pour empêcher les locataires des appartements qu’il gère de faire des tirs d’énergie dirigée vers mon lit  , et  pour les obliger à se conduire  normalement en respectant les droits  à l’usage sécurisé des appartements des voisins. Egalement  ses clients.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :