HCE- En voiture

30 Oct

IMG_5094 Simone

dessin de Voutch

Dr Reinhard MUNTZER avait été un des premiers, en Europe, à expliquer l’usage agressif des nouvelles technologies porteuses d’énergie dirigeable  qui traversent murs et obstacles et à en dénoncer l’utilisation éventuellement criminelle.

Dans un de ses textes présenté en français à https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/30/cibler-des-etres-humains-avec-des-armes-a-energie-dirigee/ , il note également que ce type de matériel peut être embarqué , c’est-à-dire utilisé /entreposé dans des voitures.

En fonction des participants au harcèlement criminel électronique , il peut effectivement y avoir plusieurs modalités d’agressions dans ou à partir de voitures .

Si des militaires ou des techniciens des opérateurs de téléphonie font partie du réseau de harcèlement d’une cible en particulier , alors les antennes relais peuvent être utilisées pour brûler.
C’est ce qui avait été noté à plusieurs reprises dans cette histoire, à VANNES (56) et à PARIS et exposé, notamment à
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/27/deux-experiences/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/08/400-wm2.html

Par ailleurs , pour ce qui concerne le matériel apporté à proximité , dans un coffre de voiture , cette histoire en montre de deux sortes
Du matériel qui brûle par micro-ondage, comme cela s’était passé la veille d’une convocation dans un poste de police : https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/12/ciblage-et-police/

Du matériel qui, comme en appartement, empêche le sommeil par zapping. Dans ce cas précis le plus récent , il y avait eu tout simplement et comme d’habitude, une voiture amenée en stationnement à proximité et, ici encore,  dûment repérée . Cela se passe de nuit comme de jour.

IMG_5010 YF
Ainsi, dans cet endroit c’est après l’arrivée en stationnement à quelques dizaines de mètres de la mienne de cette voiture-ci que le zapping avait commencé. Cela donnait aussi une idée de la portée de l’appareil . Obligée de partir pour pouvoir essayer du repos sans douleur, j’avais pris cette photo en passant. La conductrice à l’affût avait immédiatement réagi en filant d’abord,  avant de se mettre en travers du chemin. Pas malin.

Un autre cas de figure avait fait penser à un gadget fourré sous la carrosserie du véhicule et servant de répéteur, avec commande à distance.

IMG_5076 mer maussade

Par une après-midi froide et maussade, j’étais restée en bord de mer sauvage à lire dans ma voiture. Des jeunes beurs étaient venus vérifier ma lecture, cachant, mais pas au rétroviseur, celui qui s’accroupissait sous l’auto. Restée complètement seule en fin de soirée, j’avais décidé de dormir sur place. Et les zappings avaient commencé . Un passage dans une station de lavage  du dessous de carrosserie au jet , à 1h du matin, m’avait assurée une fin de nuit normale.

car_phasr_gun_700

Enfin une 3ème façon de faire la guerre à une cible dans une voiture en stationnement , consiste à faire des tirs d’énergie avec , par exemple , ce type de matériel ci-dessus , comme cela avait été le cas plusieurs fois à Paris XV,  à partir d’appartements, rue Ernest Renan ou rue Mme de Staël.
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/04/copropriete-represailles-torture.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/tirs-et-fonte-de-buee.html

Ou encore à faire les tirs par des passages successifs et furtifs, en voiture . C’est une technique corso/beur . L’énergie est alors projetée lors du passage de la voiture .
• soit avec des générateurs portables et directionnels de HF. Certains modèles possèdent des lunettes de visée et portent des signaux de 40 GHz.
• soit à l’aide d’applications chargées sur un portable, si et quand, la voiture passe assez près de celle de  la cible.

Ce sont ici, exclusivement , des notations concernant  des  situations subies.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :