Harcèlement par détournement de l’usage habituel de câbles

30 Nov

Ce qui suit est une traduction rapide et libre, d’un article d’un site commercial américain qui vend du matériel pour protéger du  harcèlement électronique. Toute erreur  de traduction peut être notée en commentaire. 

Ce site explique  aussi, comment , souvent ou parfois , sont fabriquées certains situations malveillantes pour faire perdre la raison à des cibles . 

Ce passage était à la suite d’un article expliquant l’usage d’ un détecteur par triangulation :

http://www.lonestarconsultinginc.com/security.htm#EMTRIANGULATE

TEXTE :

Vous pouvez être victime de surveillance et de harcèlement électronique par l’introduction de signaux divers injectés dans les conduits d’un bâtiment ou d’un véhicule .
Les lignes électriques, le lignes de téléphone, les conduits métalliques, les structures en métal sont disséminés partout autour de nous et peuvent être utilisés pour y connecter des appareils de surveillance électronique d’attaques de type électronique . Ces connexions peuvent être faites sur place ou même à l’extérieur du bâtiment. Tous ces conducteurs potentiels sont omniprésents et sont d’excellents véhicules pour des attaques électroniques diverses

A ces conducteurs potentiels sur lesquels on peut fixer toutes sortes d’appareils de nuisance, il faut ajouter les signaux produits par multiplexage , soit des dizaines ou des centaines de signaux , actifs contre des cibles de jour comme de nuit et quelque soit la pièce où se trouve la cible.
Votre maison, votre appartement ou votre bureau contient ainsi plusieurs réseaux qui propagent d’importants signaux en relation avec des réseaux d’antennes.
Tout le câblage et la tuyauterie d’un immeuble , d’un appartement, d’un bureau peuvent ainsi être détournés pour servir au harcèlement électronique, à la surveillance électronique, au contrôle mental, même si les compteurs ou connections sont « off ».
Ceci n’ est pas nouveau. Les lignes électriques et les lignes de téléphone ont été utilisées ainsi pour des transferts de données pendant des décennies

En outre, parce que les lignes électriques , le câblage téléphonique et l’ensemble de la tuyauterie dans une maison et une entreprise ne sont en général pas blindés , ils sont accessibles et utilisables comme de puissantes antennes radio de réception et d’émission . Il peuvent ainsi permettre des communications à travers des implants, du matériel positionné à proximité dans une voiture, des antennes relais ou des centres de contrôles situés à quelques centaines de kilomètres, ou des satellites . Ces communications peuvent servir à harceler. Ce harcèlement électronique est destiné à contrôler et pourrir la vie des cibles.

A titre d’exemple, il faut savoir que les signaux peuvent être transmis sans fil à distance, dans ces cas-là l’accès physique au réseau des conduits et des canalisations n’est pas nécessaire. Parce que ces réseaux ne sont pas blindés,  les signaux entrants ou sortants peuvent être produits par couplage inductif . Il s’agit-là d’une technologie ancienne.
Les attaques par signaux de micro-ondes peuvent être réfléchis par des objets métalliques sans prise de terre ou mal isolés.

Tous ces divers appareils de harcèlement électronique peuvent avoir des apparences multiples et être cachés facilement n’importe où à l’intérieur ou à l’extérieur d’un immeuble. Ils sont difficiles à trouver sauf à tout démolir.Ils peuvent très bien avoir été dissimulés dans un poste de radio, un ordinateur, téléphone, ou tout autre appareil électronique . Ils peuvent être opérationnels, même quand l’appareil n’est pas allumé. Ils peuvent être dissimulés dans une prise de courant, un mur, un plafond, un grenier , une voiture, ou à l’extérieur du bâtiment.
Certains de ces appareils nuisibles sont des appareils RF , mais pas tous. Ceux qui ne le sont pas, ne peuvent donc pas être détectés par une recherche faite pour les appareils sans fil. Généralement, les appareils qui émettent des rafales aléatoires et avant le lever du jour sont aussi très difficiles à détecter. La détection est également impossible quand les criminels se méfient d’un balayage de reconnaissance et éteignent ces appareils.

Pour résumer, les téléphones et tout câblage ou canalisation peuvent être facilement utilisés en cachette,  et  exploités pour servir de circuit et de base à un couplage inductif , et à des techniques
de réflexion, permettant une surveillance dans et hors de vos murs.
Pour comprendre la frustration liée à ce phénomène , il faut voir ou revoir le film de Gene Hackman,  « The conversation » qui date des années 70.

Les signaux qui utilisent les conduits divers d’un immeuble sont en général 5 fois plus élevés que la fréquence standard 50 Hz ou 60 Hz, ou 3200 Hz pour le téléphone.

La bande passante utilisable de nombreuses lignes électriques et téléphoniques dépasse 2 MHz pour les boucles jusqu’à environ 6.000 pieds (1828 m) et est  encore plus élevée pour des boucles beaucoup plus courtes et couramment utilisées pour la surveillance électronique, le contrôle mental, et les attaques électroniques .
Les tuyauteries en métal, clôtures, et autres structures en métal,  peuvent porter des signaux avec des plus hautes fréquences que ne le font les lignes de téléphone ou les lignes électriques.
Sur la plupart des lignes porteuses d’électricité ou de téléphonie, non blindés, les signaux sont inférieurs à 200 KHz.
On peut charger ces divers conducteurs non blindés , et non prévus pour cela, de signaux multiplexes et en bande haute, et cela risque de provoquer des surcharges et des fuites, ainsi que des bruits étranges en provenance du plafond ou des murs, et ce,  de façons aléatoires mais directionnelles.
Le bruit sera , par exemple , entendu à un endroit ou dans une position mais pas dans une autre. Le bruit sera entendu à certains moments , mais pas à d’autres, ou dans certaines conditions de température ambiante ou d’humidité. Ce bruit pourra être entendu dans presque tout le bâtiment et sera assez semblable à celui d’une vibration,  d’un bourdonnement,  comme celui d’un vieux transformateur sur le retour.

Ces vibrations et bourdonnements peuvent se faire dans les bandes passantes des infrasons ou des ultrasons quand le mélange des signaux permet une augmentation ou une perte des composants
des fréquences.
Ces sons étranges peuvent ressembler à ceux d’un moteur au loin, de voix lointaines,  de chuchotements, de marmonnements, de voix de l’au-delà, de voix aiguës , de voix graves, de bavardages, de musique, de cris d’animaux, de sifflements, d’échos, de tonalités pulsées,
de martèlements, d’éclatements, de claquements de doigt, de sons synthétiques, de sons métalliques, de soufflements, de sons de thérémine (?) etc…. et ceci se passe surtout quand des mélanges en temps réel de signaux complexes sont transformés par une démodulation partielle ou un multi mixage en bande haute.
Ces bruits étranges peuvent rendre fous.

Si vous entendez des bruits , des sons, des voix ou même des signaux numériques … en provenance de vos murs, plafonds ou appareils , pendant que vous êtes au téléphone, vous aurez du mal à imaginer ce que c’est.

Par ailleurs, des fréquences élevées ajoutées sur les câblages peuvent affecter le fonctionnement des moteurs asynchrones (en particulier les moteurs communs aux réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs compresseurs), et entrainer un ronronnement du moteur , voire le détruire.

Parce que la vitesse du moteur asynchrone est proportionnelle à la fréquence de sa source d’alimentation, plusieurs fréquences ajoutées peuvent le détraquer . Cela peut provoquer des variations d’intensité et des clignotements.

Des hautes fréquences modulées sur les lignes de téléphone, peuvent provoquer un dysfonctionnement des appareils de téléphonie , et des ordinateurs ( perte de liaison ou de synchronisation du haut débit, ralentissement du débit, parasites etc…)

On trouve ensuite une offre commerciale de 4 appareils pour faire face à diverses situations expliquées.

Theconversation

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :