Archive | décembre, 2015

EN PAUSE

25 Déc

IMG_5702 bourreau

 » Vous savez , ça n’a absolument rien de personnel :

j’exécute les ordres, c’est tout « 

Dessin de VOUTCH

Pour information – Le blog d’une victime française qui note le mien, ajoute que Lezarceleurs a sans doute été  pris en main par un agent ( de quoi ? ) . Malgré plusieurs demandes de rectification, cette suggestion  complotiste demeure. 

Cela m’amène à confirmer :

1° que je ne suis pas encore suicidée,

2° que je suis à ce jour,  la seule « agente » préposée à l’écriture de mon témoignage qui se déroule sur 3 blogs,  principalement faits d’anecdotes significatives d’un harcèlement criminel global et plus connu sous le mot anglais « gangstalking »:

Publicités

HCE – Les criminel(le)s de proximité connu(e)s

25 Déc

 

IMG_5698 laser

Pour être plus efficace , le tir du 24 décembre au soir était au laser ( sans doute de type femtoseconde) .  C’est du moins ce que donnait à penser un faisceau très étroit  et un tir fulgurant.  Ce tir avait atteint le lobe frontal et traversé la boite crânienne. C’était une douleur du cerveau assurée pour la nuit et la journée du lendemain  . Avec dégâts supplémentaires garantis.
Le tir d’énergie  venait de l’ appartement A221 au-dessus de chez moi.

Phasr Unknown   Photo Wikipedia

Ceci est un fusil au laser qui désoriente . Il peut calculer la distance à une cible pour adapter l’intensité du tir et éviter de brûler les yeux. Mais les criminels de cette histoire n’ont pas ces scrupules. Leur but étant de brûler tout ce qu’il est possible d’abimer sans preuves.

Ce type d’appareil pouvait avoir été  utilisé  par  DE CERTAINES, Paris XV, à partir des fenêtres de  son appartement . Egalement, surement, par un corse d’un immeuble de la rue de Sèvres ( immeuble uniquement habité par des corses) et par un autre individu d’un immeuble de la rue de Vaugirard et alors que, dans l’un et les autres cas, j’essayais de prendre du repos dans ma voiture, dans la rue.

Ici, dès 2h30, le 25 au matin, jour de Noël, les agressions à base d’impulsions de micro-ondes et de sons , avaient été déclenchées, cette fois, de l’appartement du dessous A201 . Celui de Mr DECROIX. J’avais changé de pièce . Les tirs avaient alors été focalisés sur le nouvel endroit.
On sait que pour repérer la cible chez elle , il y a projection d’ondes avec un appareil de type RADAR/DOPPLER. Les  informations  reviennent  ensuite vers l’émetteur et son logiciel qui gère sans doute l’ensemble. Car après un déplacement, c’est seulement à partir du 2ème ou 3ème tir que l’intensité de puissance augmente.
Une fois ce repérage effectué les autres agressions par énergie dirigée peuvent commencer.

Ce type d’agression programmée par énergie dirigée ( micro-ondes et sons) , peut être pulsé à travers les murs par un générateur de HF , même éventuellement déclenché à distance .
Un générateur de HF propose une large gamme de hautes fréquences utilisables .Une variété non moins importantes d’intensités de puissance différentes permettent de propulser ces HF avec efficacité. A disposition aussi, il est possible de configurer des intervalles de temps de production de ces impulsions, soit régulières, soit pas.
En programmation régulière , on aura alors l’équivalent de rafales , soit pour du micro-ondage , soit pour des sons pulsés.

IMG_5423- 1
Car ces appareils peuvent également être configurés pour que les HF portent des basses fréquences ( ci-dessus : 7000 Hz). Ces basses fréquences , couvrent ainsi et aussi toute la gamme des fréquences de la cochlée avec lesquelles elles filent entrer en résonance . Cette résonance se propage naturellement au niveau du cortex temporal auditif et des sous-régions du cerveau réceptives aux sons. Toute cette activité forcée prive le cerveau de sommeil et de récupération.
En complément , il existe ici à Cap Olona, en dessous de mon appartement, un amplificateur de fréquences, selon M Decroix ( A201) . Un amplificateur peut être paramétré et connecté à une antenne directionnelle active. En matière d’impulsions cela peut se traduire comme ceci pour  ce matin   :

IMG_5701 programmation

Dans cette histoire, et selon mes observations, la criminalité est organisée à l’échelon planification par des francs-maçons maniganceurs et criminels, qui mettent en place, très en amont, les conditions d’environnement, pour que cette criminalité puisse exister, cachée .

Ici, à Cap OLONA, à mon arrivée annoncée  comme probable, l’appartement du dessus A221 , alors vide , avait été bloqué par l’agence des Présidents , pour être plus tard attribué à un pion manipulable et vénal et qui, en plus laisserait l’appartement à disposition des amateurs de passage de cette criminalité cachée.

Car de nombreux tirs d’énergie sur une cible, faits d’un appartement voisin, le sont par des sortes d’invités qui viennent satisfaire leurs besoins et parfaire leur technique. Chacun semble venir avec son matériel.
Cela s’était vu aussi avec des amis corses de FRENOVE et de WALTI à Paris , des connaissances ou amis de ROUX à Vannes, des relations de J. Fouquet , qui avaient déssiné une lettre en brûlant  mon épaule. Le tir était fait à travers le plafond , au laser . A Vannes, encore.

On a une situation approchante , ici, à Cap Olona.

En France, le harcèlement électronique lors de déplacements et de poursuites semble une spécialité corso-beur, surtout beur. La technique consiste à suivre la cible strictement partout, grâce à un réseau de guetteurs , amis, frères, cousins, cousines, copains, .. . Le but étant de ne laisser aucun repos à la cible, tout en lui donnant à la fois une impression épuisante de domination et d’emprise absolue sur tous les aspects de sa vie .

IMG_5699 Voutch

Dessin de Voutch

Les francs-maçons criminels français , habitués de ce système qui sert à protéger leurs  affaires  et leurs envies de vengeance, y sont aidés par des magistrats et des commissaires de police qui classent les plaintes . Ils se pensent ainsi au-dessus des lois et des règlements de cet Etat. Comme notre vice-roi.

En proximité, pour mettre en pratique les moyens de cette criminalité par énergie pulsée à distance, des voisins sont choisis (A221) ou sollicités pour entreposer et mettre en œuvre de façon régulière et complémentaire, le matériel ainsi destiné à torturer en continu .
Par ailleurs, des pions criminels volontaires occasionnels servent aussi à faciliter et/ou diversifier les provenance ou origine des tirs d’énergie ( fils BROCHET – A210).

L’origine de la criminalité par harcèlement électronique de cette histoire  compliquée, possible et permise parce qu’au service de franc-maçons qui comptent parmi eux de nombreux  militaires aussi, pourrait aussi bien être, SUBLARD, BOUGET, JAOUEN , LEROY , WEN CHUAN, ou encore Gérard X et BRUNEL du Souvenir napoléonien. Toutes ces  personnes , à tour de rôle,  avaient essayé , sans raison personnelle,  de me piéger bêtement,  et avaient fait face à un effet boomerang.

Les noms qui vont suivre sont ceux qui ont mis en pratique le harcèlement criminel électronique de proximité ou l’ont organisé par leur protection directe , de façon brutale, sadique , assidue et continue. Les épouses , mères ou sœurs , sont aussi sinistrement  sadiques que leurs hommes.
Ces hommes et femmes sont ceux dont l’action et la participation est certaine, et qu’aucune plainte , même pour une infraction connexe , n’a jamais atteint.

Cap OLONA se trouve aux Sables d’Olonne (85).
N Barraut (agent immobilier) – D Stefane A221 – M Decroix A201 – G Brochet A210 et fils

Les SENIORIALES se trouvent à Saint Julien des Landes (85)
P Suteau ( ancien responsable de routiers G Poitevin ( ancien de la marine nationale ) – A Desvaux ( tous retraités)

PARIS XV- rue Ernest Renan
A De Certaines ( ingénieur) – Walti ( chomeur) /Charlot ( retraitée) – Church ( élève) – C Frenove (élève)

VANNES (56) – rue Monseigneur de Pancemont
A. Roux ( chomeur) – Lovely-92/Leduez ( oisive)

VANNES (56) – Boulevard du Colonel Remy
J Fouquet ( retraitée ) – JM Le Rouzic (gestionnaire de biens)

DOL de BRETAGNE (35) La Forêt Harault
Le SénéchalLeblay ( routiers)

Paris XIV- rue du faubourg Saint Jacques
M Levystone ( architecte)

ANGERS (49) – 28 bis avenue Vauban
B Gasnier (  ex-employé du commissariat central)

images noel

Cadeau de Noël aux cibles concernées .

HCE- organisation criminelle locale – Vendée

23 Déc

HCE = Harcèlement criminel électronique

Ce  n’est pas tellement différent d’ailleurs. Les criminels de Vendée qui se prennent comme la autres pour des sur-hommes , simplement parce qu’ils sont cachés et couvés par quelques pontes locaux , utilisent les mêmes réseaux de connivences et complicités inconditionnelles que les autres.
Ce petit bout de témoignage   avant de vous , bientôt laisser en paix, est,  de nouveau le résultat d’une observation  d’habitude .  Ces petits fragments d’activité criminelle de réseaux  locaux surprotégés , couvrent seulement deux nuits successives . Ils essaient de montrer, succinctement ,  quelques  complicités au sein d’ activités ou d’ institutions  que l’on aurait tendance à croire « propres » . Le conseil général de Vendée. Le monde hospitalier.
La criminalité de ces gars du coin consiste, comme ailleurs, à poursuivre avec acharnement une cible ( moi) pour lui infliger des souffrances répétées et visant le cerveau .
Ces souffrances sont provoquées par des tirs d’énergie dirigée. En plus des souffrances physiques , le cerveau subit des dommages irrémédiables.
Pour ces deux nuits-là , j’avais projeté de me protéger des criminels de mon voisinage et d’ essayer , de me débarrasser, peut-être, des maux de tête que je promène partout.
Ces maux de tête sont également entretenus par le micro-ondage programmé chaque minute, et que quelqu’un déclenche dès que je m’assois à ma table de travail.

IMG_5563 parking

En revenant de la grande ville voisine, ce jour là, j’avais simplement stationné ma voiture au milieu de toutes celles-là. Et j’avais pu sommeiller pendant plus de trois heures en paix sur mon siège couchette. Pressée par un besoin naturel, j’étais entrée sur les écrans du veilleur de nuit dans mon errance de recherche du local « toilettes » de l’hôpital.

Revenue dans mon véhicule, j’avais sursauté à peine une ½ h plus tard sous des tirs de sons métalliques qui éclataient dans le cerveau. Plusieurs changements de place n’avaient rien changé, amenant à penser que soit le faisceau du radar ici utilisé était très large, soit plusieurs véhicules avec du matériel  avaient été positionnés pour couvrir toute la zone.
Le veilleur de nuit de l’hôpital avait, manifestement, donné l’alerte.

De retour dans mon immeuble, j’étais encore restée dans ma voiture, redoutant particulièrement la fureur des quelques nuits précédentes de la machine de mes sadiques voisins . Les tirs avaient commencé sous à peine 10 minutes. Ils venaient manifestement du rez de chaussé et couvraient largement les 20 à 30 mètres dans lesquels j’avais tenté de déplacer ma voiture. La situation criminelle avait été organisée

Remontée dans mon appartement , et malgré une accumulation de protections, et plusieurs changements de place , je n’avais eu aucun repos. La machine à faire souffrir en privant en plus de sommeil avait débité ses tirs avec une sollicitude hargneuse. Les tirs d’énergie venaient du dessus. A221. Denis Stefane.

IMG_5516 impasse

Le lendemain , épuisée dès le lever, j’avais réussi à trainer jusqu’à 18 h avant de m’installer dans une impasse mais surveillée avec un intérêt assidu par un occupant de ce bâtiment-là, dépendant du Conseil général de Vendée

IMG_5561 conseil de vendée

Dès la nuit noire, c’est-à-dire assez tôt,  des tirs brûlants de micro-ondes étaient venus de cette percée près de la petite cahute  d’abord, puis de ces fourrés très peu épais , à l’arrière du véhicule, ensuite .

IMG_5511 fourrées arrière
Il s’agissait cette fois et manifestement de l’utilisation de l’équivalent d’un générateur de micro-ondes et qui provoque souvent des évanouissements.

IMG_5508 porte océane

J’avais bougé , pour fourrer ma voiture tout contre le bâtiment de la clinique de la Porte Océane, arrière du véhicule presque collé au bâtiment. La sensation de flamme de chalumeau qui dévore la cervelle avait alors eu comme origine une fenêtre du bâtiment de la clinique « Porte océane ».
J’étais rentrée chez moi.
Cette fois, les tirs provenaient de l’appartement du dessous. A 201. M DECROIX. Contrairement à la nuit précédente.

Il existe un groupe de ZONTA ladies , dans cette ville , qui avaient posé pour la photo avec le maire. Ce groupe de soeurs est censé lutter contre les violences faites aux femmes. Y a du boulot à faire , dont des campagnes pour prévenir le harcèlement, occupation préférée de tous les ados de cette ville  qui jouent en troupe.

 

H C E et vieillissement cutané

21 Déc

Le rendez-vous était à 11H30 . L’ascenseur était en panne . J’étais arrivée avec quelques minutes de retard. Mais elle s’en fichait. Elle était en train de préparer le repas.

boule-de-cristal

En tant qu’amie d’ami, j’étais, tout naturellement , en plus de la consultation, invitée pour un couscous poulet surprise. Super.
Pendant la vaisselle, en me tournant le dos , elle avait commencé à dire ce qu’elle voyait . En arabe. Elle lavait les assiettes , j’essuyais . Les deux femmes bossaient, le mari assis , traduisait. C’était tordant. Enfin ….. pas tout le temps.

«  Ils veulent vous défigurer » l’avait fait bondir. Le mari. Il voulait des précisions. Moi aussi . Impossible. Elle savait seulement que ce n’était ni par l’acide , comme en Inde ou au Pakistan. Ni par une attaque au couteau ou au cutter, comme avec les asiatiques. OUF !

Pour savoir, il avait fallu attendre et essayer de comprendre. Avec un cerveau handicapé, ça prend du temps.
L’information brute , se trouvait, avec photos, sur le site canadien  http://targetedindividualscanada.com, qui montrait un vieillissement accéléré de visages tout rabousinés*, de cibles de HCE.

vieillissement cutané imagesPhoto Wikipedia

Les explications très probables du phénomène de vieillissement cutané accéléré , outre l’évidente fatigue due à la privation de sommeil, et le dessèchement par échauffement des micro-ondes , sont vraisemblablement dans le cerveau, victime des tirs dans la boite crânienne faits par des fous de leur entrejambes .

On sait que les cellules de la peau sont sensibles au stress oxydatif , lui-même  lié à l’accumulation de radicaux libres . Et que ces radicaux libres entrainent des modifications des mitochondries , petites choses minuscules en grand nombre , et qui sont les  parties constituantes de la cellule.

Parmi les facteurs aggravant et accélérant le vieillissement cutané,  le micro-ondage , surtout pulsé , tient une place de choix.

Dans le cadre du HCE, il s’agit d’ attaques ciblées aux micro ondes, faites à travers les murs par des petits bourgeois lâches et leurs copains psychopathes sadiques . Ces attaques  sont autant d’électrochocs répétés qui cassent les enveloppes méningées qui entourent le cerveau et brisent la barrière hémato-encéphalique qui le protège

Comme exposé par Jean Pilette,  docteur en médecine dans

http://www.alis-france.com/download/DocumentGSM170307.pdf

on  apprend que les enveloppes méningées sont constituées de cristaux de magnétite ( Fe3O4) et de maghémite ( Fe2O3) qui ensemble, et enveloppés par une membrane,   constituent un magnétosome.
La magnétite, élément  particulièrement bon conducteur d’électricité est sensible aux champs électromagnétiques et tend à absorber jusqu’à 30 % des micro-ondes qui la traversent.

Ces micro-ondes là,  produisent , sans qu’on l’entende , un effet acoustique dans la gamme des ultrasons. En dissipant leur énergie dans l’entourage du sympathique magnétosome, les ultrasons sournois provoquent une ouverture de la membrane du magnétosome. Cela libère la magnétite et sa copine la maghémite qui partent alors se frotter aux autres composants de la cellule .

Ce faisant , leurs atomes de fer s’oxydent et donnent le jour à des radicaux libres qui peuvent altérer toutes les membranes cellulaires et endommager gravement l’ADN. * (1)

Une autre altération du fonctionnement biochimique du cerveau, due aux tirs d’énergie dirigée vers la boite crânienne , et après ouverture de la barrière hémato-encéphalique , est du à l’afflux non régulé de divers constituants du sang tel le sucre, ou pire , la très toxique albumine , avec , à peu près aussi pire, tous les métaux indésirables susceptibles d’entrainer des maladies de dégénérescence.
Ça doit bien aider, aussi, à vieillir.

En plus des micro ondes balancées sous forme de tirs vers la boite crânienne , la plus part des cibles soumises à surveillance H/24 à l’intérieur de leur maison ou de leur  appartement , subissent les nuisances des radars/dopplers, destinés à les localiser pour les bombarder d’ondes.  Cela  a  la réputation de provoquer des cassures de chromosomes et des déformations des cellules immunitaires .

Ce qui doit bien aider, aussi, à vieillir plus vite.

Dans

http://www.robindestoits.org/Telephones-cellulaires-radars-et-sante-les-normes-d-exposition-aux-rayonnement-electromagnetiques-ne-sont-pas-realistes_a449.html…… ,

Robin des Toits, à propos d’un radar militaire nous explique ainsi que «  des pulsions électromagnétiques ultra-courtes….. peuvent causer des dommages mécaniques aux tissus à travers ce qui est appelé le précurseur des rayonnements . Le terme décrit des explosions secondaires des rayonnements qui ont lieu dans les tissus vivants lorsque le tissu est frappé par les impulsions de radar. Ce précurseur de rayonnement est une source potentielle secondaire de dommages aux tissus et il est ignoré dans les normes d’exposition actuelles. »

C’est en prime. Spécial « individu ciblé «  par HCE, tendance militarisée.

* expression du patois angevin

H C E à 461 kms de mon domicile

19 Déc

IMG_5524 Paris

Place d’Italie

Ma réservation pour ce court séjour à 461 kms de mon domicile , avait été faite par internet . Sous connexion détournée , avec toutes informations aspirées et analysées pour organiser méfaits, exactions et torture par énergie pulsée.

IMG_5525 voiture 1
Le parking en sous-sol du CSIP était fermé. Sécurité plan vigipirate oblige. Paraît-il. En stationnement extérieur, à l’air libre, les places étaient difficiles à trouver. Deux petits gars d’ailleurs, embouteillaient le passage en attendant calmement de se positionner avant de quitter les lieux. Sans prendre de chambre.

Pour les deux 1ères nuits, des tirs d’énergie de type zapping , cadeau exclusif pour l’oreille droite, étaient venus de l’extérieur. Rien d’anormal ou de dérangeant. L’impact était minime.

Le 3ème matin, le petit jeune bougon en doublon à la réception s’était précipité sur la boite transparente où l’on laisse les clés, juste au moment où je glissais la mienne. Comme d’habitude elle avait été introduite dans la boite à l’envers pour ne laisser personne de l’extérieur voir le numéro et organiser le sien.
Mais , contrairement aux autres matins , cette fois le petit bougon avait foncé vers la boit à clés et récupéré la mienne. Trop zélé.

Le 3ème soir j’avais attendu ma clé à la réception derrière un jeune homme qui s’enregistrait avec pour tout bagage une sacoche d’ordinateur. Ce petit gars allait très certainement travailler toute la nuit.

Et tiens, il était au même étage que moi. Quand je l’avais rencontré, il était en train de s’agiter dans le couloir . Pas content. J’avais voulu l’aider, le croyant perdu. Pas du tout . Il râlait parce qu’on lui avait donné la 145 et que la 145 n’était pas à côté de la 144 , mais en face , en diagonal.

IMG_5607 chbe 144

La 144 , c’était la mienne de chambre. Ça lui avait cloué le bec.
Et pendant la nuit, les tirs d’énergie venaient en diagonal. De la 145 à la 144. Tirs ciblés. Nouveaux cadeaux pour l’oreille droite.

IMG_5609 de 145

Les lignes intercalaires entre 0h36.20 et 0H40.20 ont été supprimées. 

FP , en colonne D , indique la fréquence porteuse . En rouge, ce que représente le tir d’énergie .

IMG_5608 micro-ondage
Pour la dernière nuit , prise en supplément de ce qui était prévu, la criminalité locale s’était réorganisée. C’est la  chambre 244, juste au-dessus, qui avait été utilisée ou spécialement louée. Cette fois le supplice était sur fond de micro-ondage. Comme ci-dessus.

C’est ainsi, aussi et surtout , que ce type de criminalité s’organise lors de déplacements. Avec les indiscrétions et la complicité d’employés payés pour être au seul service des clients. Pas le contraire.

Ce blog avait largement raconté comment les employés et parfois les patrons d’hôtels se transforment en escrocs, en vendant un service qu’ils ne rendent pas, et persuadés que leur complicité sera impossible à prouver. Certes. Mais pas  impossible à dénoncer. 

Il faut bien que quelqu’un commence à le faire.

Cela, actuellement,  se passe en FRANCE , où ce type de criminalité est , semble-t-il, très protégé parce qu’au service de réseaux qui , pour le moment s’acoquinent en mélangeant les couleurs avec leurs gants blancs.

H C E = harcèlement criminel électronique 

On peut lire ou relire sur ce sujet (en) : http://fr.scribd.com/doc/47532374/Coping-With-The-Crime-Of-Organize…

HCE- Criminalité tournante à Cap Olona

10 Déc

IMG_5442 ici

La criminalité consiste à endommager volontairement la santé, par des agressions  faites au moyen d’énergie dirigée. Cette énergie est pulsée et traverse les parois et protections diverses par à-coups violents .
Le harcèlement électronique qui est la base de cette criminalité par énergie dirigée , est différent du SICEM. ( syndrome d’intolérance aux champs électro magnétiques)

Ces agressions intentionnelles et programmées privent de sommeil ,

  • dans certains cas, par ce que « la Proscrite «  dans son blog* appelle l’effet cocaïne et qui correspond à des mises à feu incessantes des neurones, dues aux signaux pulsés ( tirs) . Alors que les neurones se sont à peine calmés, un nouveau tir prend le relais et assure ainsi la privation de sommeil imaginée par des sadiques cachés dans un appartement voisin.

IMG_5457 neurones
Dans d’autres cas, il s’agit d’une bouffée brûlante de type sensation de flamme de chalumeau qui traverse de part en part le cerveau à intervalles , eux aussi programmés, pour être douloureux et empêcher le repos .

Il existe aussi une méthode décrite comme une sensation de cisaillement du cerveau traversé comme par un éclair.

Une quatrième méthode habituelle et classique de cette criminalité propulse des sons et sifflements qui entrent en résonance avec les fréquences de la cochlée et se propagent dans le cerveau, empêchant le sommeil. Ils peuvent aussi,  entrer en résonance avec les fréquences des organes qu’ils font sur réagir et épuisent.

IMG_5459 fréquences de l'oreille

Les bouffées brûlantes qui traversent le cerveau , endommagent aussi des organes vitaux non protégés , situés en proximité , dont les yeux et la glande thyroïde , provoquant une cataracte rapide du cristallin et des problèmes neuro-endocriniens par dysfonctionnement de la thyroïde.

La criminalité tournante relève d’une méthode complémentaire à celle dite de l’étau. Elle consiste à appréhender par la technologie mise à disposition de ces bandes criminelles , l’emplacement du corps , pour passer , au cours d’une même nuit, d’un appartement voisin à l’autre et faire des tirs meurtriers plus efficaces.
Cela avait été fait ici , à plusieurs reprises, grâce à l’obligeante participation active de ma voisine de palier G. Brochet.

Cette criminalité tournante consensuelle peut également fonctionner par responsabilité répartie à tour de rôle, des tirs d’énergie.
Depuis quelque temps , une répartition des tâches de privation de sommeil et matraquage débilitant et meurtrier par sons et CEM , s’était mise en place entre l’A221,  au-dessus, appartement  habité officiellement par Denis Stefane, employé au Vendée Globe et l’A 201 en-dessous,  où réside M Decroix , employé en restauration .

En ouiquende les tirs d’énergie pour rendre malade venaient majoritairement du dessus . Ici par exemple , le samedi 5 décembre, l’A221 s’était soudain mis à courir bruyamment au-dessus de ma tête . C’était pour manipuler son appareil qui avait donné ceci :

IMG_5454 300-400-500-600 MHz

𝛍la 1ère colonne en rouge  à gauche , donne la fréquence porteuse 

les valeurs des CEM  sont en microW/m2

en bleu , les fréquences qui constituaient à ce moment-là le signal de base

On note , ici, des valeurs CEM très basses , mais jusqu’à 2,8 GHz

300 MHz est la fréquence minimum que peut capter l’antenne du détecteur en place chez moi ce jour-là.
Ni 300 MHz, ni 400 MHz , ni 500 MHz , ni 600 MHz , ne sont des fréquences de communication . Ce jeune voisin qui avait déclaré « ne rien comprendre aux HF et aux CEM » aurait pourtant bien , à portée de main, un appareil qu’il règle à sa convenance . Et même mal et sans précaution

Ceci en est une autre expression.

IMG_5455 1000 µW

Les fréquences sont indiquées dans la ligne en bas de la photo

En orangé, ce qui correspond au signal dit habituel , mais avec un accroissement d’intensité 
Ceci ci-dessus , montre un autre réglage fait par le même et qui n’est pas un raté, mais une programmation d’énergie dirigée vers mon appartement, avec pulsion chaque minute et pour 1000 microW/m2 sur 2,4 GHz .

En prime et conséquence de cette hyperthermie du cerveau, il faut noter des céphalées en continu, la  chute de cheveux et un assèchement intense de la peau .

Dans le cadre de cette méthode tournante, en semaine , les tirs d’énergie violents souvent porteurs de sons, venaient  du A201,  comme ce jour , entre autres. Ce qui est en rouge correspond à un signal  très puissant , qui faisait suite à plusieurs autres mais restés inefficaces. Je ne m’étais pas levée.

IMG_5456 réveil par l'A 201

Ce tir , violent,  avait traversé 8 plaques de métal et 2 matelas superposés. Son efficacité n’était donc pas un hasard mais l’expression d’une volonté déterminée de cet employé en restauration , à nuire et priver de sommeil , une voisine inconnue . Comme on le voit, il ne s’agit pas de CEM ambiants mais de tirs d’énergie faits par les petits gars du coin qui, comme les autres ne craignent ni les plaintes au procureur , ni la police.

Lors de notre unique face à face, Denis Sefane  (A221) m’avait même précisé, moqueur, que si la police essayait de chercher, elle ne pourrait pas trouver.
Criminels de proximité. Un nouveau passe – temps qui rapporte ?
C’est ce qu’avait affirmé JJ Walti à Paris XV. *(2)

http://laproscrite.canalblog.com

*(2)

HCE- céphalées à la commande

4 Déc

céphalée

photo Wikipedia

La commande , c’est celle du voisin du dessus, Denis Stéfane, employé, avait-il dit,  au prestigieux Vendée Globe. Un grand gars qui prend des airs de ravi de la crèche et menace de se plaindre de moi  à la police.

Les céphalées font partie  de la kyrielle des problèmes de base  connus de toutes victimes de HCE.  Sans réussir, souvent à en trouver la cause et à la prouver. En voici, ci-après , une,  en images de détection.

Ce matin- là, j’avais commencé la lecture de «  Les ondes de la mort  » de Daniel Depris, un ouvrage de 2001. Au chapitre 1, j’étais en pays connu. Symptômes y compris.
Au bout d’un moment, un état d’épuisement bizarre avait montré le bout de son nez. Avec un choix entre fatigue oculaire ou besoin de carburant . C’était l’heure , 13H24 sans faim, qui m’avait fait choisir la 2ème option obligatoire.
Après un break de glucides et de protéines dans la pièce à côté, j’étais revenue à l’ouvrage. Déterminée à en savoir plus.
Et au bout d’un moment les malaises avaient recommencé. En pire. Ma tête devenue douloureuse pesait des tonnes qui l’oppressaient .
J’avais essayé le repos allongé.
Et schlack et re-schlack et re-re-schlak.

De son appartement au-dessus , Denis Stéfane ou son co-turne, m’avait bombardé le lobe frontal de signaux HF pulsés. Comme s’il passait son temps à chercher toute occasion pour jouir de sa supériorité de sadique caché ,  et que, par ailleurs et en plus, ’il avait une vue ou une connaissance continue de mes faits et gestes. Curieux.
Une analyse obligée de la détection des signaux balancés chez moi, sans connexion, par Denis Stefane , avait montré ceci pour le matin  : un matraquage sur 2,4 GHz et 2,5 GHz ( fréquences pulsées) chaque minute , à la seconde 20

Colonne AC= 2,4 GHz  AD= 2,5 GHz

IMG_5373 matin début

et , en fin de matinée ,

                                                                                                                    IMG_5374 matin fin

Et ceci pour l’après-déjeuner  :  2,4 GHz et 2,5 GHz chaque minute à la seconde 50

IMG_5375 13 h44

Ce qui donne ceci en aperçu de régularité, et comme pour le matin , en supprimant les lignes intercalaires

IMG_5378 chaque minute

Les «  tirs  » , lors de la tentative de sieste coïncidaient à un changement de fréquence porteuse . Ces  tirs avaient été faits vers la tête d’abord. Vers l’abdomen ensuite.

céphalée 2 photo Wikipedia