Archive | février, 2016

Détections de tirs d’énergie- Electricité coupée

29 Fév

A  LSO,  les nuits de ouiquende sont souvent plus dévastatrices que les autres . Cela semble tenir à 2 phénomènes différents
d’une part le passage dans la ville et/ou dans l’immeuble , de tireurs d’énergie sadiques et qui se défoncent et se défoulent selon leur humeur sur une cible offerte par le crime organisé
d’autre part , quand les tirs d’énergie sont faits par un habitué local, la possibilité d’exprimer sa cruauté jusqu’à épuisement, à cause de l’assurance de pouvoir roupiller le lendemain matin.

La nuit du vendredi au samedi semble la plus prisée par les criminels sus-mentionnés.

Celle du 27 au 28 février avait semblé entre les mains d’un criminel local habitué. Ses tirs étaient d’abord venus du dessus (A221) particulièrement protégé. L’écho/retour de son appareil lui avait sans doute appris que ses tirs n’impactaient alors que moyennement la tête, car il avait rapidement changé la provenance du bombardement d’énergie vers tout le corps. Et les tirs étaient alors venus du dessous (A201)

CM-CIC , gestionnaire de mon appartement et de deux appartements (A201 et A221), d’où viennent les tirs d’énergie , avait à plusieurs reprises essayé de dégager sa responsabilité
en feignant de confondre basses fréquences et tirs d’énergie pulsée
en attribuant cette origine de criminalité au souci d’économie du constructeur qui n’avait pas blindé les gaines techniques .

IMG_6368 CM-CIC

Pour mémoire les tirs de signaux détectés et qui privent de sommeil , traversent plusieurs plaques de métal superposées en plus des épaisseurs de 2 matelas, notamment lorsqu’ils viennent du dessous ( espace limité sous lit )  : appartement A201.
Selon la théorie proposée par CM-CIC , et pour que les gaines techniques soient mises en cause en tant que canal de cette criminalité , il faudrait de toute façon qu’un ou des appareils

  • soient connectés aux fils de cuivre du courant  électrique ,
  • et  commandés à distance ,
  • -et /ou capables de cibler la proie (moi) à des endroits successivement choisis pour essayer ( en vain) de fuir cette horreur.L’expérience faite le dimanche 28 février au matin, montre que l’électricité dépendant du compteur de mon appartement n’est pas en cause.
  • Après avoir déconnecté le compteur, électrique, je m’étais allongée sous les mêmes protections que celles de la nuit.
    Comme pendant la nuit, les tirs d’énergie venaient du dessous et avaient impacté la nuque , et les reins . Pendant la nuit , en plus, ces tirs incessants  avaient fait éclater et saigner des veinules.
    Pour mémoire, ces tirs d’énergie -là, sont différents du micro-ondage. Les poussées d’énergie qui traversent par à-coups , les  matelas et  plaques de métal , résonnent dans la boite crânienne et traversent le corps en diffusant une sensation de mal-être général.
  • Les détections du matin , sans électricité,  étaient comme suit :

IMG_6366 élect coupée

et IMG_6367 élect coupée

Publicités

Fréquence porteuse- tirs de voisinage

26 Fév

IMG_6355 song ci

Le 25 février au soir, assise dans un petit coin de ma pièce à survivre , accro à ce bouquin, j’avais subi plusieurs agressions sous forme de projections de signaux de type micro-ondes .
Le résident du dessus (A221) était manifestement à ma recherche et vérifiait mon emplacement avec son matériel, inquiet de n’avoir pas encore pu régler définitivement pour la nuit son appareil à bombarder ma tête  de signaux  porteurs de sifflements.

C’était donc venu un peu plus tard que d’habitude, avec des tirs qui traversaient béton et plaques métalliques , et détectés ici, par la fréquence porteuse, comme ci-dessous
Les lignes intermédiaires supprimées , correspondent à des moments sans tirs.Seules deux lignes ont été laissées pour montrer les différences de fréquences porteuses entre le moment des tirs et les moments sans tirs .

IMG_6350 26-2 0H ++

et

IMG_6351 0H28 ++

et

IMG_6353 2H++

Cela avait duré jusqu’au petit matin ainsi :

IMG_6354 5H ++

Il n’est pas inutile de noter qu’au bout d’un an de plaintes  au gestionnaire de biens CM-CIC, celui-ci avait fini , selon son courrier du 13 janvier 2016, par demander à ses autres   clients , mes voisins  responsables de ces tirs d’énergie dirigée, de se conduire en gens normaux, dans le respect des droits des autres.

IMG_6356 CM CIC

Apparemment le conseil n’était pas assorti de menace de rupture de contrat .  Mes voisins étaient assurés du support actif  protecteur , des amis locaux de CM-CIC, qui les utilisaient.

Les menaces de rupture de contrat semblant uniquement réservées aux victimes du crime organisé de harcèlement électronique , en retournant les situations fabriquées contre elles, pour les en accuser.
C’est ce qu’avait fait le gestionnaire de biens , et par ailleurs faussaire, de Vannes (56) , M. LE ROUZIC en ces termes

IMG_6357 le rouzic

Dans cet immeuble de Vannes (56) , la voisine de l’étage supérieur qui ouvrait sa porte à tous les  tireurs d’énergie à travers les murs de la ville de Vannes (56) J. FOUQUET et qui par ailleurs stockait ,et mettait en œuvre avec un sadisme remarquable , le matériel à micro-onder mon appartement , avait « porté plainte «  auprès du gestionnaire de biens et de la police.

Elle l’avait fait après que j’avais eu commencé à distribuer des flyers d’information dans l’immeuble et dans tout le quartier.
Le gestionnaire de biens, M. LE ROUZIC  membre de cette confrérie du crime organisé par harcèlement électronique m’avait alors menacée de rupture de contrat de bail , espérant me faire taire .

CM-CIC et crime organisé

25 Fév

CM-CIC est le gestionnaire de biens qui gère , à la place des propriétaires, les deux appartements au-dessus (221) et en dessous (201 ) du mien , et qui est également à sa discrétion.

Pour mémoire , pour des lecteurs de passage, le crime organisé français , par voisins interposés, bombarde et matraque, à travers les murs, au moyen de signaux divers ( faisceau de fréquences , laser etc..) une personne désignée comme cible, à la demande ou à la commande. Ces agressions ( tirs d’énergie dirigée) qui dans mon cas et dans  beaucoup d’autres, visent prioritairement la tête, sont destinées à diminuer et détruire les capacités cognitives de la cible et ses possibilités de réaction, à la faire passer pour folle et à la rendre folle .

Il y a peu de temps en cherchant sur internet, on pouvait voir en tapant : CM-CIC, et dans les premières lignes de la 1ère page , un site d’appréciations de ses clients . Tous mécontents du traitement infligé par cette institution, dont les contrats obligent un locataire à rendre un appartement en état de livraison –promoteur. Comme neuf. Sans pourcentage d’usure dû à l’occupation des lieux, et alors qu’une majorité de matériaux utilisés par le promoteur , société parente de CM-CIC, sont justement minimalistes et  fragiles, parce que  bas de gamme. Malin.

IMG_6360 frigidaire frigidaire minimaliste

Pour attirer les propriétaire bailleurs dans son giron , CM-CIC leur propose, aux dires de l’un d’entre eux, un contrat béton et qui ne donne pas leurs coordonnées du proprio au locataire . CM-CIC et ses techno-juristes sont les seuls interlocuteurs possibles , de suivi de la location.

IMG_6343 les avocats

dessin de Voutch

J’avais eu l’occasion de mentionner ce site des avis de clients CM-CIC , en parlant dans le couloir avec un autre locataire de ma résidence. Depuis , ce site m’est inaccessible.

Bien entendu, ici, le lien au crime organisé est différent du problème de l’organisation des relations présentées  comme méprisantes et telles que  pratiquées par le gestionnaire de biens , encaisseur de chèques.

Le lien de CM-CIC avec le crime organisé tel que décrit dans mes blogs , se situe au niveau de l’absence de réaction circonstanciée de CM-CIC, lorsque l’information de torture par énergie dirigée , propulsée des appartements voisins du mien et dont il est le gestionnaire, lui avait été transmise.

Il y a 1 an.* (1)
Ce lien de CM-CIC avec le crime organisé , se note donc  dans sa gestion  gravement laxiste qui consiste à ne pas intervenir auprès des locataires qui dépendent de lui et qui stockent chez eux , ont mis en place et mettent régulièrement en action , les appareils qui pulsent une énergie dirigée extrêmement douloureuse  et invalidante vers l’endroit où je me trouve. Chez moi . Et par préférence lorsque je suis dans mon lit.

CM-CIC , prévenu dès le début, avait répondu « ça passera » .

A un courrier ultérieur il avait répondu l’équivalent de «  c’est à cause des fils électriques de l’immeuble dépourvus de blindage «  et  en plus d’ un conseil qui signifiait  «  vous n’avez qu’à partir »

A un autre courrier , il avait répondu …. la même chose, feignant de confondre basses fréquences (50 Hz) et tirs de hautes fréquences (400 MHz à ++++)

A un courrier suivant rappelant la possibilité de faire respecter le règlement de copropriété mentionnant l’interdiction de nuisance à l’égard des voisins , il avait annoncé que le syndic, qui gère l’immeuble au nom des copropriétaire et doit faire respecter en leur nom le règlement de copropriété, ne voulait rien faire.

Une suggestion du 8 mars 2015 , répétée récemment, de dénoncer ce crime à la police  comme suit
« Il existe l’article 223-6 du code de procédure pénale pour prendre une position citoyenne responsable face à ce type de situation « 

avait eu pour réponse le 13 janvier 2016

IMG_6345 lettre CM CIC
Privé du paiement de 3 loyers fin 2015, CM-CIC avait immédiatement réagi par voie d’huissier.

En lieu et place des paiements à CM-CIC, le montant des loyers avait été envoyé directement à la propriétaire …. qui voulait aussi un traitement de l’affaire par huissier.

Cela avait permis à CM-CIC une lettre au ton et contenu intéressant , qui demandait que je désigne un proche intelligent, comme correspondant de CM-CIC, pour que cette institution  lui explique ce que je devais faire, afin que « mon proche »  me l’explique doucement.

Pour des spécialistes qui confondent basses fréquences et hautes fréquences , plainte portée et dénonciation de crime , c’était confondant.

Les tirs d’énergie vers mon appartement n’ont pas cessé, malgré un récent courrier affirmant avoir pris des mesures.

Le gestionnaire CM-CIC qui me doit un logement normalement habitable et donc sans souffrance infligée volontairement par ses autres clients , se contente toujours et encore d’escalade de pression.

Dans la nuit du 23 au 24 février, un tireur fou ( barbu de 3 jours ?)  , était venu décharger son sadisme avec des tirs qui traversaient le plafond d’abord et toutes les plaques de métal et de caoutchouc superposées au-dessus de ma tête , pour atteindre mon crâne et mon cerveau.
J’avais déplacé mon couchage et mon barda 7 fois pendant la nuit. Dans la précipitation , j’avais été  blessée  à l’épaule par la chute d’une des plaques de métal.

Les tirs précis et violents avaient toujours suivi mes déplacements montrant une vision exacte de mon emplacement. Certains tirs  avaient été précédés  à plusieurs reprises  par une très violente et brève douleur au niveau de l’oreille droite.

Pour cette fois encore , les tirs venaient tous de l’appartement du dessus A221, géré par CM-CIC qui a protégé ce crime, par copinage ,  pendant 12 mois.
IMG_6344 bootlicker

* (1) http://etouffoir.blogspot.fr/2016/02/2eme-plainte-aupres-du-procureur-de-lso.html

2 minutes de brûlure au talon

17 Fév

talon image

Illustration d’un article du Point , du 27-4-15, et qui traitait d’un sujet différent : l’aponévrose

Depuis quelques jours, la sensation de brûlure de peau était redevenue intense.* (1) Tout contact de pression d’un vêtement d’une chaise et même du matelas,  même infime , était pénible. C’était donc  le cas assise ou couchée .
Dans la chambre sans aucun appareil branché sur le réseau électrique , la détection du champ électrique donnait ceci :

IMG_6279 V par m

et alors que la norme de sécurité et de confort, dans un espace de repos , se situe en dessous de 1,5 V/m.

IMG_6280 normes

Mais les agressions  par des signaux pulsés  constants , impossibles à contrer , pouvaient peut-être expliquer ce malaise général déjà expérimenté.

IMG_6276 talon ok

A 3h57 , ce matin du 17 février , c’est une sensation de feu au pied droit qui m’avait fait bondir. Elle se situait très exactement à l’endroit indiqué par la flèche : au niveau du talon, juste un peu au-dessus de la semelle du pied ( mais au pied droit).
Cela avait duré très exactement 2 minutes et s’était arrêté tout net à 3H59.

En intensité , cette douleur rappelait celle de la sensation d’aiguille enfoncée dans la chair de l’orteil et déjà mentionnée.

Ici, le talon ne présentait pas de marque de brûlure , comme une fois précédente * (2)
Une vérification de deux détections faites en parallèle toute la nuit, donnaient …..RIEN, comme ceci.

IMG_6278 3h57 à 3h59

  • (1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/01/24/le-mal-de-peau/
  • (2)https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/20/quelques-photos-de-brulures/

TIRS d’énergie dirigée de la Saint Valentin

15 Fév

IMG_6267 happy valentine

Voici  ci-dessus, en détection, et en couleurs ,  des tirs d’énergie dirigée vers la tête, en date de la Saint Valentin. 

Sur la ligne jaune en haut, les fréquences qui portent les tirs (agressions par énergie dirigée). Dans les lignes de couleurs différentes, des détections de tirs , dont les effets ne sont , qu’un peu seulement , amortis par les protections superposées.
Il s’agit de sifflements, imparables et qui empêchent tout endormissement . Malgré ceci :

IMG_6260 sous ceci

Ces tirs pour cette nuit- là venaient alternativement des appartements au-dessus et en dessous du mien . C’est une stratégie habituelle et connue qui oblige à redistribuer la protection à n’importe quelle heure de la nuit.
Ici, comme ailleurs, Il semble bien que personne ne veuille déranger ces voisins-là , ou se manifester en prévention.

Comme à PARIS XV. Comme à VANNES (56)
Des plaintes pour :
Torture par souffrance infligée volontairement
– Torture par privation de sommeil
– Atteinte à l’intégrité physique et mentale
sont entre les mains du Procureur de cette ville depuis février 2015.

IMG_6246 ici

Pour faire taire une victime de harcèlement électronique , les français criminels connaissent une méthode efficace : accuser la victime avec l’aide bienveillante des fonctionnaires de l’Etat chargés de sa ( aussi) sécurité.
C’est ce que vient de faire le marin gradé , retraité de la marine Nationale et vivant aux Sénioriales (85)  : G. POITEVIN

C’est ce qu’avaient fait avant lui, à Vannes,  : J. FOUQUET, A.ROUX, Lovely92-LEDUEZ

C’est ce dont sont venus me menacer , ici  et alternativement : D. Stefane et Mr Decroix

Pour mémoire, il faut se souvenir que le harcèlement caché est mortel. Il détruit volontairement le cerveau , la vie sociale et la santé, pour que la cible devienne incapable de se défendre ou de s’organiser.
Collaborate2
En France, des femmes en sont surtout victimes, dans un consensus d’omerta quasi général .

Cette cause de santé publique , liée à l’usage destructeur d’ondes pulsées de toutes sortes à travers les murs , a besoin de gens courageux (  élus, journalistes , médecins, physiciens) pour être expliquée et surtout  combattue .

Voici ci-après un nouveau résumé explicatif de ce type de situation que, fort justement, certains nomment le harcèlement criminel global.

Le harcèlement criminel global se compose du harcèlement criminel en réseau (HCR) et du harcèlement criminel électronique (HCE).

Le harcèlement criminel en réseau est pratiqué de façon extensive par tous les milieux sociaux-professionnels et le plus souvent , dans le cadre du métier, ou sous couvert d’une qualité  et des moyens  d’action qui y sont liées.
Ce harcèlement  criminel est destinée à montrer ou prouver qu’une personne est dérangée ou folle, et à défaut à faire en sorte qu’elle le devienne ou puisse être diagnostiquée comme telle. Pour cela les pratiquants du harcèlement en réseau utilisent  un corpus de nuisances qu’ils adaptent au cas particulier de leur cible.

Le harcèlement criminel électronique est la forme physique , barbare et violente du harcèlement criminel global.

Le harcèlement criminel électronique , quand il est mis en place en proximité de la victime , consiste à pulser des signaux ( faisceaux de fréquences)  à travers les parois , à partir d’appartements voisins . Ces signaux peuvent porter des micro-ondes, des sons, des sifflements  et  aussi de très basses fréquences qui interfèrent avec celles du cerveau.
Ces signaux  sont pulsés par des appareils programmés pour priver la cible de sommeil dans des souffrances indescriptibles , et aussi  pour brûler  la peau et les organes internes et   détériorer sa santé .
Les auteurs de ce crime sont des voisins . Les organisateurs sont leurs correspondants/dominants.