Tirs de sons – soir et matin-

19 Avr

Quelques nuits plus avant , j’avais tenté mes chances de repos en extérieur, dans des coins complètement protégés de l’atteinte des antennes-relais.
Pourtant , les tirs vers ma voiture avaient été incessants  et avec une cadence infernale renouvelée après chaque déplacement.

IMG_6774 Pkg
Passé minuit cette fois-là , j’avais re-intégré le parking de l’immeuble pour un répit d’une vingtaine de minutes. Une voiture y était arrivée. .. et les tirs de sons avaient recommencé presque aussitôt. J’avais fui.

Le passager de la voiture avait quitté l’endroit quasiment en même temps que moi. Il était d’abord allé  au rez-de-chaussé . Puis au 3ème.
Il était sans doute trop tard pour déposer le matériel dans l’appartement du dessus ( A221) où dort un soudeur tortionnaire .
Pour le reste de cette nuit-là , les tirs de sons avaient été enclenchés de l’appartement du dessous (A201).

La nuit dernière, les 1ers tirs de sons étaient venus du dessus  (A221) où le soudeur attend toujours avec impatience le moment de montrer qu’il SAIT que je suis allongée grâce à son matériel d’espionnage, qu’il a déjà TESTĒ les épaisseurs de mes protections et qu’il peut ainsi PROUVER   par le ou les premiers tirs qu’elles peuvent toutes être traversées.

Les organisateurs de la torture par ondes et sons pulsés sont pleins de ressources par complicités et peuvent varier leurs plaisirs pour déboussoler une cible à façon. Ce qui aidera les policiers à traiter une cible d’incohérente, pour essayer de l’en persuader.
Elementaire , mon cher Maigret !
Ces inversions d’origine  des tirs peuvent avoir plusieurs buts
Le 1er but de ces changements étant de surprendre et obliger la cible à re-organiser ses protections et donc aussi à l’ empêcher de dormir.
Le 2ème but étant de trouver le moyen d’être le plus efficace et donc l’endroit où il est moins facile d’accumuler des épaisseur, puisque le but final  est d’ empêcher le sommeil et le repos. Et
le 3ème , étant très certainement , d’éviter des détections par trop importantes et donc monstrueuses. La puissance des tirs augmentant automatiquement avec les épaisseurs ajoutées, fait mon monter aussi le chiffre qui indique la densité de puissance.
Voici ci-après les détections pour l’ensemble soir et matin .

IMG_6874 soir

Soir du 18 avril

IMG_6871 1er tir du matin

1er tir du matin et contexte général

IMG_6873 matin

Condensé des tirs du matin
Parce qu’il s’agit de sons, les valeurs CEM réparties en différentes fréquences ne semblent indicatifs que de l’ensemble des fréquences utilisées.

La 1ère ligne du tableau indique les fréquences en GHz.
Dans la colonne de gauche en rosé , se trouve l’heure des tirs.
Les lignes indiquant les tirs de sons sont en orangé
Les lignes intermédiaires (entre les lignes de tirs en orangé ), ont été supprimées , sauf une entre chaque tir , et qui est colorée en bleu .

IMG_6875 H. retureau
Avec des hordes de harceleurs de tous âges et de tout poil, commerçant, employés, ou fils et filles d’artisans, et de commerçants locaux ,
Avec un maire qui traite ouvertement en gourde * (1) , une victime de torture par harcèlement électronique et incite la police *(2) à l’imiter
On est loin…. Très loin…. de la mentalité et de l’atmosphère chaleureuse locale et telle que décrite dans le livre de M. Retureau .

IMG_6876 B. Soubelet

« Tout ce qu’il ne faut pas dire  »  de Bertrand Soubelet , chez Plon.

Ici, comme ailleurs et dans d’autres domaines et comme le déplore même un général, les agents de l’Etat et autres fonctionnaires envoient des messages désastreux d’arrogance et de mépris aux victimes  et d’approbation ou d’encouragement  aux tortionnaires.

Ils sont les premiers responsables de toutes les barbaries décrites  dans mes 3 blogs, et dans les écrits des autres personnes concernées par le harcèlement électronique , et nommées cibles.

  • ( 1) http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/maraude-sauce-poulet.html
  • le titre de l’article est indiqué  « Maraude sauce poulet » , alors qu’il s’agit de  Marrade sauce poulet ,  qu’avait corrigé d’autorité  le logiciel de mon ordinateur
  • *(2) dans cette ville, cette même police avait mis 5 ans à trouver un « corbeau » qui pourrissait la vie d’une femme par des courriers incessants de menaces. Le corbeau était la maitresse du mari de la victime . Trop compliqué ? ou 5 ans  surtout pour protéger le mari ?
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :