Extrêmement basses fréquences – Tirs de signaux de voisins

21 Avr

cerveau 6 brain-998996_960_720

Image Wikipédia

Dans la soirée du 20 avril , même avec un foulard et une casquette anti-ondes,  de protection, et  entourant le crâne, mon cerveau avait subi d’incessantes vagues ou bouffées d’ondes, venant du dessus, exactement  à l’aplomb de ma table de travail . Ces bouffées d’ondes  traversaient  le crâne , comme s’il était poreux, puis le cerveau . Chaque traversée du cerveau par ces signaux  ( ondes) induisait un mini malaise , au bord de l’évanouissement.

Pour ce moment, les détections HF enregistrées montreront le lendemain une foultitude de micro-signaux de 100 MHz pulsés. Et peut-être bien moins . Mais le détecteur disponible utilisé ce soir -là pour les HF ne sait pas dire moins.
Par contre, l’état dans lequel je me trouvais alors, disait qu’il y avait sans doute autre chose, porté par les HF .
Il s’agissait d’ un état qui m’avait déjà été imposé à Paris XV et à VANNES (56) par extrêmement basses fréquences interposées .
Les manifestations les plus évidentes sont une incapacité flagrante à comprendre les lignes du journal ou du livre qui défilent sous les yeux et une quasi impossibilité à tenir debout ou même assise.
Il faudrait partir, quitter l’appartement. Alors qu’on ne pense qu’à s’allonger pour croire pouvoir dormir.

Par chance le détecteur de très basses fréquences était à portée de main, et avait immédiatement montré ce que je craignais.

IMG_6901 - 34,71 en 4Hz
4Hz modulées et pulsées . Ces extrêmes basses fréquences pénètrent tout et partout . Là , elles semblaient avoir envahi le cerveau entrainé ainsi vers une gamme d’ondes de sommeil.

IMG_6902- 4Hz modulées

4Hz modulée

IMG_6903- 34,03 en 4Hz

4Hz pulsée

34 µT , c’est énorme , et c’est un bon moyen pour envoyer quelqu’un au lit et pouvoir ensuite lui tirer dessus à volonté pour le martyriser comme les psychopathes de cette ville s’ingénient aussi à le faire. *(1)
Et comme c’est le cas , sans doute, pour beaucoup de cibles

Et c’est  effectivement ce qui s’était passé, avec des tirs venant, comme souvent des appartements de la colonne .

IMG_6899 21-4

Pour la deuxième partie de la nuit, les tirs provenant de ce voisinage de détraqués protégés , avaient été enregistrés comme ceci ci-dessus .

Garder ou essayer de garder le cerveau en  état de fonctionner, même au ralenti,  est un exercice épuisant et souvent vain.

cerveau 5 images

Image Wikipédia

  • (1) trouvé sur http://www.alterinfo.net/Les-armes-electromagnetiques-ne-sont-pas-de-la-science-fiction_a110351.html » On utilise donc des écrans d’ordinateur ou de TV pour émettre des très basses fréquences électromagnétiques en modifiant l’intensité des images.
    « Pour un écran d’ordinateur, les impulsions de l’image peuvent être produites par un programme informatique adapté. La fréquence des impulsions peut être commandée par l’entrée de clavier, de sorte que le sujet peut accorder à une fréquence individuelle de résonance sensorielle. L’amplitude des impulsions peut aussi être commandée de cette manière. Un programme écrit en Visual Basic (R) est particulièrement adapté pour une utilisation sur les ordinateurs équipés de Windows 95 (R) ou Windows 98 (R). La structure d’un tel programme est décrit. La production d’impulsions périodiques nécessite une procédure de synchronisation précise. Une telle procédure est élaborée à partir de la fonction GetTimeCount disponible dans l’interface de programmation d’application (API) du système d’exploitation Windows, avec une procédure d’extrapolation qui améliore la précision de la synchronisation ». Cela peut aussi se faire à distance, bien sûr.

     

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :