Archive | mai, 2016

Criminels de droit

27 Mai

criminalité images

Les criminels de droit , dans ce pays, sont ceux qui exercent leur activité en toute impunité malgré des plaintes des victimes . Leur criminalité semble autorisée et protégée.
De la même façon, il semblerait qu’existent des délinquants de droit . Ce sont ceux qui violent  les domiciles, l’ intimité,  les dossiers des cibles , sans jamais être inquiétés.

Pour ceux qui ouvrent ce blog bizarre et inquiétant pour la première fois, je rappelle , comme souvent, que la criminalité ici décrite  est un phénomène qui utilise des nouvelles technologies. Ce phénomène est désigné par l’expression la plus courante de     « harcèlement électronique »
Le harcèlement électronique consiste à propulser de l’énergie de façon directionnelle vers un être humain pour l’handicaper ( privation de sommeil) , le diminuer (maladies induites) , le faire souffrir sans répit et sans fin (pour le pousser au suicide )

L’être humain ainsi visé est appelé cible ou « IC » pour « individu ciblé ». Cette expression est traduite de l’anglais « TI »,  abréviation pour « targeted individual » .

L’énergie propulsée vers la cible est directionnelle. Elle vise intentionnellement une partie du corps de la cible ou bien la partie de l’habitation où  se trouve la cible , et où elle sera donc atteinte.
Cela est rendu possible par une autre technologie qui permet de distinguer un corps à travers les parois, le béton ou le fer. Cette technologie , est utilisée par les sauveteurs pour rechercher des survivants dans des décombres, après , par exemple , des tremblements de terre.
Dans le harcèlement électronique , cette technologie est  détournée en une aide à l’assassinat.

Ce phénomène de harcèlement électronique , soigneusement caché par ceux qui en profitent , existe depuis plusieurs dizaines d’années .

Ceux qui en profitent représentent un éventail d’occupations ou  de professions très large et surprenant .

Ce éventail de profiteurs cachés va de médecins psychiatres corrompus à des entreprises ou institutions diverses qui font de l’ expérimentation pour des profits commerciaux ou de prétendues avancées de la science. Sans oublier les réseaux criminels « purs » : ceux qui tuent sur commande.

Ces réseaux criminels dits « purs » ( par dérision)  utilisent donc le harcèlement électronique pour leurs affaires et/ou  celles de leurs clients ou obligés.qui pratiquent et font pratiquer l’assassinat de gêneurs sans preuves, et mettent à disposition leurs experts et leurs moyens . Les experts se forment par la pratique et l’expérience .
Les cibles risquent donc souvent d’être choisies en fonction des opportunités ou besoins de formation de ces réseaux cachés.
On peut lire sur ce sujet la traduction d’un témoignage d’un membre de ces réseaux cachés et qui se trouve à :

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/lorganisation-2/

et en anglais à     http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/the-syndicate-l-organisation.html

A ce jour , en France , une seule revue a eu le courage de publier un dossier/ témoignage de cible de harcèlement électronique expliquant les éventualités de ce crime caché . Il s’agit du magazine TOP SECRET.
Ce dossier témoignage est en lecture , avec l’autorisation de l’auteure à
https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/05/01/ce-nest-pas-vous-qui-etes-fou/

Pour mettre en pratique facilement le harcèlement électronique, les réseaux criminels (toutes origines confondues) utilisent :
– les appartements proches de ceux de leur cible, et d’où sont faites les agressions,
– les voitures des cibles qu’ils piègent en y cachant des éléments pour transmettre l’énergie propulsée vers l’habitacle du véhicule où se trouve la cible,
– les antennes relais détournées de leur fonction première,
– des radars de surveillance quand des fonctionnaires corrompus de l’Etat participent,
– des satellites, dans les mêmes circonstances.

Malgré des déplacements incessants ou des déménagements successifs, les cibles s’aperçoivent à leurs dépends , que leurs situations se reproduisent à l’identique en tous endroits . Les criminels sont différents. Mais tous sont  aussi enthousiastes et déterminés, parce que , semble-t-il , officiellement protégés.

C’est de nouveau ce qui s’est passé ici , aux Sables d’Olonne , avec ce cas extrêmement troublant et inquiétant  d’un maire, ancien magistrat allant jusqu’à se payer ouvertement la tête ( mal en point) d’une cible (moi) en essayant de la ridiculiser. Cela été fait en déformant l’interprétation de l’article 40 du CPC, dont cet ex- magistrat était censé spécialiste et qui lui créait une obligation de défense de la cible. Entre autre.

Et, donc, forts de ce type d’ appui officiel ,  et qui entraine celui de la police, les criminels locaux s’éclatent .
Il se considèrent comme des criminels de droit.
Ils ont commencé à torturer un être humain sans raison personnelle , même pas celle de la loi du talion , par ailleurs inconnue dans cet Etat de droit. Sauf dans l’ile en représentation dans l’article précédent .
Et pourtant à chaque réaction de défense personnelle de ses droits à l’intégrité physique et à la dignité de la cible , par la cible elle-même, ils réagissent par des escalades  de type  punitions.
Ainsi , ils multiplient les exactions et augmentent la torture quand eux,  ou leurs maîtres commanditaires,  s’avèrent mécontents ou insatisfaits de « leur » cible mise à disposition de leur perversion, sadisme ou maladie mentale.

Après l’article
https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/05/01/ce-nest-pas-vous-qui-etes-fou/
et sitôt la nuit venue , Denis Stéfane  du A221 avait montré sa colère, sa supériorité de dominant possédant la technologie et les connaissances nécessaires pour torturer en cachette au moyen d’une énergie pulsée brûlante .
Cette forme d’énergie brûlante , le micro-ondage intensif, utilisée par JJ WALTI puis, J.FOUQUET, puis A.ROUX, puis G.POITEVIN et P. SUTEAU avait déjà détruit une grande partie de mon cerveau *(1)

Ce 25 mai au soir, les représailles  à la partie de l’article précédent ( réveil par le son) et venant du A221, avaient été immédiates , et à base d’un micro-ondage violent .
Ce qui donne une information sur
l’existence de la criminalité locale dont les membres lisent ce blog avec assiduité ,
la réactivité des criminels concernés,
l’extrême variété de leur matériel qui s’adapte à toutes leurs fantaisies incluant leurs fantasmes les plus sadiques,
leur impunité assurée pour se permettre avec une telle audace de torturer des citoyens dans leur appartement.

IMG_7298 dBm

Ce premier tableau montre le premier tir le plus violent, exprimé en dBm.
dBm signifie décibel miliwatt. C’est une abréviation du rapport entre la puissance en décibels et la puissance en milliwatt.

Le tableau suivant , vient d’un enregistrement en doublon fait par un second appareil semblable au premier  et utilisant la fonction de détection 𝜇W/m2 . Les valeurs  enregistrées montrent, un réglage de l’appareil sur une intensité de puissance importante  ( de 1000 à 2500 𝜇W/m2)  et  des intervalles de temps caractéristiques de tirs.

IMG_7299 micro ondage

et dernier enregistrement avant départ

IMG_7300 continuation

Ce supplice  qui  a continué comme montré ci-dessus , est sans doute fait pour durer toute la nuit, comme cela avait été le cas  pendant longtemps , ailleurs , et par exemple
à Paris , sous la guidance du franc-maçon A. De Certaines  et par son homme de main J-J Walti
aux Sénioriales, sous la guidance de , et par,  G. Poitevin  et aussi par son homme de main , P. Suteau

Pourquoi se gêner , puisqu’ici aussi, la torture mise en oeuvre par des corses et leurs  réseaux , se fait avec l’aval du maire qui rigole de la victime  et du préfet qui regarde ailleurs.
Alors , GLF ? ou GLNF ?

Donc,  pour éviter le pire , j’avais dû une nouvelle fois, quitter mon appartement pour la nuit.
Le lendemain, j’avais aussi quitter la ville pour un moment, poursuivie non stop , par des individus de type corse et qui couraient après moi en voiture , dont celle-ci :

IMG_7304 récupération des flyers

pour enlever  et faire enlever par des femmes, mes flyers d’information sur cette criminalité racontée  .
Cette criminalité vous menace tous, autant que moi ou que les autres personnes ciblées dans le même cas.

 

Réveil par le son

25 Mai

réveil 2

Le son de réveil obligatoire du 25-5 -16 au matin et provenant de l’appartement A221 au dessus du mien,  donnait ceci en détection.

IMG_7294 25 matin
Dans la ligne verte  : le spectre des fréquences utilisées pour porter le son.
Dans la ligne orangée les valeurs CEM très basses, des fréquences utilisées.
Dans la colonne , en rose, les heures de tirs.
Dans la colonne , en jaune, l’indication de la fréquence porteuse.
Le son porté par les tirs de hautes fréquences était audible à l’extérieur de la boite crânienne, comme pour toutes les nuits précédentes. Et pour les jours aussi, puisque l’appartement semble occupé H/24, par des individus ayant la même mission : tirer sur la voisine du dessous si elle s’allonge.

Il pourrait être celui ci-dessous et qui correspond à la fréquence avec la plus forte densité de puissance enregistrée pendant la nuit  : 200 Hz, pour 9𝜇T.

IMG_7290 200 Hz 9µT
La recherche avait été faite entre 200 Hz et 22 KHz.

La veille au soir , le canardage assidu venant du dessus ( A221)  , avec son , porté par les tirs de hautes fréquences était détectable ainsi.

IMG_729524 soir

Et ce très courageux voisin, le «  monsieur muscle  » du A221, qui règle sa machine à torturer les femmes dans leur chambre et la positionne à l’aplomb du lit comme si le plafond entre les 2 appartements était transparent, m’avait fait ce jour une surprise.

Il était monté sous mon nez dans son véhicule garé près de l’immeuble.

BL 550 ZW (2B)
bastia

Pour les lecteurs étrangers , je précise que 2B , correspond à la région la plus  proche  de  Bastia , la  très jolie ville au nord-est de l’île .

Il s’agirait donc du  véhicule que je suis censée avoir dégradé * (1) , sans doute en état de somnambulisme. Ce qui m’avait valu une convocation au commissariat de police de cette ville : Les Sables d’Olonne.

somnambule 2

Voiture de maître  ? ou de fonction  ?

 

 

 

Torture en représailles

17 Mai

torture du cerveau stock-photo-brain-pain-medical-health-care-concept-as-a-human-thinking-organ-with-barbwire-or-sharp-barb-wire-314240933

La torture consiste à pulser de l’énergie vers mon appartement et l’endroit de cet appartement où je me trouve et où  je me déplace plus particulièrement. L’énergie dirigée est émise et pulsée, venant du dessus et du dessous, donc  à partir  des appartements voisins.

Les tirs m’atteignent , comme toutes les autres cibles de ce même phénomène de torture , quand, pour éviter les agressions directes, je vais m’allonger, sous la table, dans la salle d’O ou dans la cuisine. Tous ces déplacements en pleine nuit , sont, en plus, fatigants.

Ces tirs d’énergie visent et atteignent la tête , actuellement sous forme de sons stridents qui provoquent une mise à feu des neurones du cerveau , font mal , et empêchent le sommeil.

Cette forme de torture a donc deux constituants de base,
La souffrance infligée en continu et volontairement
La privation de sommeil en continu, également.

Cette torture a d’autres expressions, tout aussi cachées, et est responsable
de dérèglements de nature neuro-chimique provoqués dans le cerveau, avec atteinte au système auditif, aux capacités de concentration et de mémorisation,
de perte de capacité de réaction du système immunitaire avec en corolaire une accélération de croissance d’éléments cancéreux , générés par , d’abord et pendant plus de 3 ans, des tirs incessants de micro-ondes vers le crâne et toutes les autres parties du corps.

représailles images

Les représailles sont des réponses de vengeance à la dénonciation de cette torture. Elles sont censées faire taire et conditionner une victime à la soumission et au silence. Ces représailles sont conçues pour générer la peur. Elles sont mises en place et en action immédiatement après une action de défense , ou d’information faite par la cible.

Comme dans le dressage des animaux, les criminels ici, espèrent un réflexe (de soumission ) de type pavlovien.

Pavlov-1004x1024
image du blog : http://blog.francetvinfo.fr/dans-vos-tetes/2013/11/14/sommes-nous-tous-conditionnes.html

Après deux journées successives d’activisme avec suiveurs en continu, et la mise en ligne de l’article https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/05/16/le-son-du-dessous/ l’annonce des tirs d’énergie à venir , s’était manifestée par une démangeaison en profondeur du talon du pied gauche. Ça changeait de la sensation d’étincelles au même endroit.
Et schalk. Une fois la position du corps repéré , les tirs de sons avaient commencé.

Le réseau criminel des Sables d’Olonne, montrait une nouvelle fois qu’il avait tout prévu et était positionné en embuscade.

Sitôt un montage de protections rendu plus efficace au- dessus du corps, les tirs étaient immédiatement venus du dessous, s’ajustant ensuite , à toute vitesse , en provenance ( au-dessus ou en dessous) et en intensité, quel que soit l’ endroit de l’appartement choisi pour essayer de les éviter.

Le réseau criminel des Sables d’Olonne a donc le temps, l’envie et le moyen de repérer mon corps , quand je suis dans mon appartement, toute lumière éteinte.

Le réseau criminel français tel que décrit dans mes blogs et quelques autres ,  et ici encore, en Vendée est protégé
par le maire de la ville , ancien magistrat du siège, qui refuse de faire un boulot minimaliste et obligatoire , à base de l’article 40 du CPC,
par le commissaire de police de cette ville soumis aux directives du préfet, et qui  avait fait transformer en toute illégalité des plaintes pour torture par une victime ( moi) ,

  • en plainte d’accusée de diffamation par le tortionnaire des sénioriales G. Poitevin *(1),
  • ou en plainte d’accusée de dégradations par le tortionnaire de Cap Olona D. Stefane.*(2)
  • Ceci est habituel, en France.
  • Dans ce pays , aucune des plaintes de victimes de harcèlement électronique n’a à ce jour donné lieu
  • à une quelconque enquête des pouvoirs publics ,
  • ni à des mesures de précaution pour dissuader les barbares dénoncés , de participer à cette forme de torture cachée et/ou les empêcher de continuer à le faire.
  • torture stock-vector-red-man-tied-with-barbed-wire-in-black-background-107715716
    Il faut savoir que, pour une victime, le fait de se taire, n’empêche pas la torture.
  • Le réseau criminel de base habitué depuis longtemps, impuni et protégé , entretient et maintient une pression constante par torture aménagée , entrainant une forme d’usure et de dégradation de la santé et du cerveau qui aboutira forcément à un état végétatif d’exclusion de la cible.
  • Les victimes concernées par ces vengeances haineuses déléguées à des réseaux de sadiques approvisionnés en technologies meurtrières , et tels que décrits dans de nombreux blogs , ont deux issues principales
    dénoncer le phénomène et informer les citoyens du danger qu’ils courent aussi, pour essayer d’obtenir une législation cohérente qui traite le problème rapidement.
    accepter les souffrances , et l’ assassinat en bande organisée, en silence

*(1)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/03/13/crime-organise-a-lso-lettre-a-mr-gallot-maire-de-lso/

*(2)

http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/maraude-sauce-poulet.html ( convocation au commissariat)

http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/8-mars-2016-femme-francaise-sans-droits.html

  • torture stock-photo-human-rights-word-cloud-on-white-background-227806630

Le son du dessous

16 Mai

On a tous dans nos relations amicales, un marin, un soudeur ou restaurateur.
Soit l ‘équivalent du contexte social de mes actuels voisins
Pas vous ? Moi si.
Le marin est maintenant à La Renaie , sous une plaque de marbre noire et avec cette curieuse épitaphe à son épouse, une amie de Langues. O .

IMG_7186 épitaphe
Le restaurateur est le mari d’une amie d’enfance cette fois et qui s’était fait une super réputation à base de foie gras poêlé, sur le port de Port Leucate.

Le soudeur était une soudeuse, meilleure copine de fac. Avec deux diplômes universitaires français, elle avait émigré aux US après la mort , au Vietnam, de son demi frère américain . Là,  elle avait fait un apprentissage de soudeur, avant de commencer à travailler en équipe de jour ou de nuit sur les bateaux de la baie de Frisco.

Tous ces gens , aux métiers ou contexte social semblables à ceux des résidents des appartements qui m’entourent actuellement , étaient normaux, mais pas seulement d’apparence.

En extrême proximité de mon  actuel appartement, les mêmes noms de métier ou de milieu , cachent des tortionnaires assidus et cruels, accros du harcèlement électronique et acharnés à pousser une victime à la violence, à la folie ou au suicide.

psychopathes images

Cela se fait , ici encore, avec la protection et le soutien des autorités constituées locales habituées de ce type de crime organisé et qui attendent seulement la fin , avec même ce qui ressemble à un certain agacement.

Le harcèlement électronique n’a pas cessé depuis mon installation , ici, encore. Les méthodes ont été adaptées au contexte et , aussi, à l’état du  cerveau déjà quasiment transformé en caramel.*(1)

Les tirs d’énergie portent maintenant  exclusivement des sons et accessoirement des voix *(2). Ces tirs visent alternativement le lobe frontal quand le soudeur est en action, ou la nuque quand vient le tour du restaurateur et de son substitut.

Dimanche soir, une nouvelle fois, l’appartement de F. DECROIX , restaurateur à Port Olona, et bientôt au Château, était à disposition du crime organisé et utilisé en son absence . Malgré mes protections , l’opérateur avait visé la nuque avec succès, affolant les neurones. La tête avait d’abord rebondi.

IMG_7191 15-5 à 22h24
Un peu plus tard les épaules avaient décollé du lit .

IMG_7192 15-6 à 22h28
Après minuit, à force d’ajouter des épaisseurs de toutes sortes pour essayer de pouvoir dormir , j’avais dû utiliser une chaise pour accéder à mon couchage . Instable.

IMG_7195 mille feuilles
Alors à 3h du matin, quelqu’un au- dessus en avait profité, puisque j’étais plus accessible.

IMG_7194 -16-5 à 3h29

*(1)  https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/09/09/821-nuits-de-torture/

* (2)  https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/20/v2k/


https://www.youtube.com/watch?v=_O85N-DVHwU ( petites animations d’explication)

https://www.youtube.com/watch?v=KaByLWXMAEE (le programme du harcèlement)

Restaurateur et soudeur même combat

7 Mai

IMG_7092 quoi de neuf

Et à part ça , quoi de neuf ? « 

Dessin de Voutch

Le combat commun du restaurateur et du soudeur acharné  est l’assassinat d’ une voisine : moi. Cette tâche leur a été confiée sous couvert d’un quelconque autre motif différent , mais susceptible de les rassurer et de les séduire. * (1)
Tuer consiste à enlever la vie.
Un meurtre est le fait de tuer quelqu’un sciemment.
Un assassinat , qui est une tuerie ( le fait de tuer) suppose une préméditation , une préparation et d’éventuelles manigances de camouflage.

Un assassinat , après une minutieuse élaboration du mode opératoire, peut être rapide ou lent.
Si le tireur est performant, pour un assassinat rapide,  une balle dans le crâne, par exemple , peut entrainer une mort rapide.

L’assassinat par mort lente , tel un empoisonnement progressif, peut rester inaperçu et se concrétiser par une mort qui passera pour naturelle.

Le harcèlement électronique qui vise à puissance modulée et adaptée aux circonstances , avec de l’énergie dirigée à distance * (2) le cerveau à travers le crâne , entrainera  au mieux , une mort par épuisement .
C’est ce que les anglophones appellent «  slow kill »

Mais, la mort lente du harcèlement électronique et de cette histoire  et des autres semblables est , en plus, faite de souffrances épouvantables * (3) , et ici de nouveau, infligées surtout à partir des deux appartements qui m’entourent .
Le cerveau attaqué sans répit par des formes d’énergie différentes, souffre à faire hurler à chaque tir d’énergie. C’est ce que souhaitent les organisateurs : que la victime hurle sa douleur . Cela permettra aux voisins de se plaindre du bruit fait sans raison apparente, et à la police d’accuser la victime de folie, et ce, pour pouvoir la faire enfermer.

Ici , les nouveaux assassins * (4) de cette histoire sont un restaurateur et un soudeur . Deux voisins qui logent dans les appartements en dessous et au-dessus du mien. Le restaurateur est F. Decroix , et le soudeur D. Stefane,

A ce duo, il faut ajouter un intermittent connu : le fils BROCHET , venu également à plusieurs reprises faire des tirs vers ma tête quand elle se trouvait positionnée face à l’appartement de sa maman, au même étage.

La maman fait partie d’un réseau de harcèlement qui pratique par préférence les violations de domicile avec dégradations . Elle est donc plus tôt en charge de l’aspect psycho-terroriste de cette histoire

Les tirs dans le cerveau et qui le retrouvent en tous endroits de l’appartement , indiquent , une connaissance en temps réel, par les assassins, de la position et du positionnement du corps  , chez moi.
Avec une inversion de la tête au pied du lit ou un changement de lit , les tirs reprennent vers le crâne et le cerveau a dévitaliser ,  seulement quelques minutes ou dizaines de minutes plus tard. Même chose , si le couchage est organisé dans la cuisine, dans la salle d’eau ou dans divers coins de la pièce à vivre.

Le corps puis la tête est systématiquement retrouvée pour bombardements d’énergie.

C’est le cas aussi, des autres cibles prisent dans des histoires qui ressemblent à celle-ci.

Ce fait a déjà été abondamment décrit ou explicité dans mes blogs. Il indique une surveillance par un (ou des ) moyen technologique qui suit les déplacements de la cible à l’intérieur de son appartement . Cela suppose aussi de la part des assassins une envie , une volonté et la possibilité  matérielle de surveiller constamment les faits et gestes de leur proie.

Après mon arrivée dans ce nouvel endroit, les assassins ici nommés, s’étaient littéralement « défoncés » au plaisir sadique possible offert : faire , par appareil programmé interposé des tirs d’énergie dirigée dans le cerveau de leur voisine inconnue, mais détestée, pour la faire souffrir , la rendre folle ou la pousser au suicide.

Face à des protestations diverses et qui concernaient les tirs d’énergie , l’un et l’autre étaient venus dire que NON NON , puis  me menacer . L’un,  de son avocat. L’autre , D. Stefane , d’une plainte . Il l’avait fait. * (4) Se plaignant auprès de la police de dégradations sur sa voiture dont je ne connais ni la marque, ni la couleur , ni la place de stationnement.
Pour me protéger des tirs d’énergie de l’assidu tortionnaire D. Stefane ( au-dessus) , des protections multiples sont habituellement superposées ou entassées , obligeant l’appareil utilisé par le forcené,  à forcer en puissance pour atteindre le cerveau , mais avec un risque accru d’AVC, ou de crise cardiaque .
Dans ces cas- là, et selon la technique de l’étau , pour rester efficaces sans danger d’accident ou de mort subite , les tirs d’énergie se font alors à partir du dessous. De l’appartement de F. Decroix, même quand ce dernier est absent, occupé à traiter avec respect ses clients de l’OLIVIER.

IMG_7091 l'assiette

dessin de Voutch

Son appartement est donc mis à disposition pour assassiner la voisine. Double source de revenus ?

IMG_7054 le 3-5 à 22H 50 ok
Le 3 mai au soir . Le premier tir venant de l’appartement de F. Decroix , enregistré avec antenne directionnelle, montrait une férocité de durée : 30 secondes (22h59.20) pour un premier tir et 20 secondes (23H00.10) pour le suivant . Boum . Boum . Dans la nuque. La tête avait viré des deux côtés en ce peu de temps.

IMG_7055 le 3-5 à 23H10 ok

A 23h21.20, l’opérateur avait forcé sur la fréquence 1 GHz . Plus la fréquence est basse, mieux elle pénètre.

IMG_7056 le 3-5 à 23h21
Le lendemain 4 mai , D. Stefane et son appareil , avait repris la main, pour abimer le cerveau incognito sans trop d’à-coups, et avec des tirs toutes les 5 ou 10 minutes, comme ceci

IMG_7060 le 4-5 à 2h07 ok

et

IMG_7061 le 4-5 à 2h40 ok

etc…

Mais en s’énervant quand même au matin . Lui ou son remplaçant qui occupe l’appartement en ses absences. ….. pour ne pas permettre le repos à la cible … et l’amener à penser que peut-être ce sera mieux ailleurs.

IMG_7065 le 4-5 à 7h du mat ok

Comme le racontent toutes les cibles de ces réseaux criminels , il semble bien que deux des idées fixes des organisateurs  criminels de ces situations , à la fois  précurseurs et moyens de l’élimination  programmée et confiée à des assassins de tous niveaux,  soient
l’empêchement systématique par sabotage de tout projet ,
la volonté de faire partir la proie de partout,  et cependant , en lui rendant la vie impossible en tous endroits.

Cela se passe, en FRANCE, aux Sables d’Olonne , en 2016. Un autre endroit où les pouvoirs publics locaux , n’ont d’égard que pour les criminels.

VIOLENCEsos-domestic-violence_no-excuses_aotw

image Wikipédia

• – (1) ce témoignage d’une harceleuse décrit les rouages d’ une organisation criminelle de harcèlement
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/the-syndicate-l-organisation.html

• • (2) les différentes sortes d’énergie utilisées en alternance , et mises à dispositions des adaptes du harcèlement électronique sont brièvement énumérées à ce lien
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/04/recherche-de-scientifique-en-phase.html

• • (3) cette souffrance du cerveau a  également, et en plus  été décrite dans une lettre aux chercheurs de l’Institut du cerveau de l’hôpital Pitié-Salpétrière

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/08/20/mutilation-et-souffrance-du-cerveau/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/08/la-souffrance-du-cerveau.html

(4) http://etouffoir.blogspot.fr/2016/04/delinquants-mafieux-criminels-crime.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/maraude-sauce-poulet.html ( convocation au poste de police)