Brute criminelle du A221 – Les Sables d’Olonne

23 Juil

« Le développement d’armes basées sur des principes physiques nouveaux, comme les armes à énergie dirigée, à action géophysique, à onde-d’énergie, ou bien les armes génétiques et psychotroniques et autres font partie du programme d’approvisionnement pour la période 2011-2020 », a déclaré Serdyoukov. Ministre russe de la Défense

On sait depuis plusieurs décades que ces armes ou des déclinaisons de ces armes adaptées et utilisant de l’énergie dirigée pulsée à travers les murs , sont utilisées par des réseaux criminels , employant des individus aux couvertures parfois impeccables.

C’est le cas dans cette histoire
–  d’un ingénieur , père de famille nombreuse,
– d’un élève en prépa dans un lycée technique
– d’un ancien gradé de la marine
– et ici , d’un soudeur et d’un restaurateur.

IMG_7953

Le 22 juillet au soir , le tir présenté en détection ci-dessus venait de l’appartement du soudeur, heureux propriétaire de ce véhicule.

IMG_7946

L’ appartement (A221) du soudeur  est au-dessus du mien , et sa place de parking en sous-sol ,  est finalement , pas très éloignée de la mienne.

Malgré son air anodin, le tir de cette détection avait été violent et brûlant comme la langue de feu d’un lance-flamme.

IMG_7956

A plus de 23h, mon bouquin m’était tombé des mains . Je venais de m’endormir avec le détecteur à la tête du lit, quand ce tir d’énergie m’avait cueillie , sur mon lit n° 2, sans se tromper . Le criminel sadique du A221 , m’avait visée avec précision.

Ce tir d’énergie aux allures inoffensives , si on considère les valeurs CEM en 𝜇W/m2 , avait traversé le plafond de mon appartement et mon cerveau sans protection en quelques femtosecondes. Du lobe frontal au cervelet.

IMG_7955

La souffrance du cerveau  localisée au niveau pariétal et au niveau du cervelet, avait duré plusieurs heures.

Ce 1er tir avait été suivi de ceci, avant que je ne réussisse à bouger et partir avec ma souffrance cérébrale.

IMG_7954

Les fréquences (2,4 GHz)  sont des fréquences de micro-ondes. Et cependant , complètement différentes de celles détectées par un scan du WiFi  émis par  ce voisin-là, comme ceci :

IMG_7957

Les fréquences WiFi sont  en jaune sur le tableau ci-dessus ( 2414 MHz et autres )  et montrent la continuité de l’émission du signal  . Les densité de puissance du WiFi de l’appartement A221 sont en marron.

Dans ma voiture au sous-sol de l’immeuble , à environ 9 mètres de l’appartement de D. STEFANE, à l’origine de ce tir criminel par énergie pulsée, une vive piqûre d’orteil avait indiqué que le logiciel programmé du sadique aux commandes de la criminalité organisée de cette nuit-là,  m’avait retrouvée.

Les tirs qui avaient suivi cette sensation de piqûre intense à l’orteil , pouvaient indiquer qu’ 1 appareil ( antenne) existant ou placé à mon insu dans mon véhicule ou dans un véhicule voisin , avait pris le relais.

Un changement de place , à l’intérieur du parking , avait confirmé la même chose. Les tirs ou plus exactement l’éclatement des tirs dans le cerveau avaient continué.

Ces tirs-là , par ailleurs, provoquaient un glissement de la tête ou des épaules sur le dossier du siège , ce qui m’avait fait opté pour l’hypothèse de l’utilisation de l’antenne (sous) voiture .
Choisissant , finalement la rue, pour un peu de repos par déplacements successifs , j’y avais été poursuivie par DA789SY et BD 562 DE.

L’extrait ci-après  , concernant la forme de criminalité que relate  aussi cette histoire, avait été écrit en 2004 par Dr Reinhart MUNZERT et traduit en 2011 par Rudy ANDRIA . Ce texte  se trouve , dans son intégralité ,  à

https://rudy2.wordpress.com/communaute-dinteret-des-victimes-des-armes-electromagnetiques/

Il indique que ce phénomène  criminel subi et décrit ici  n’est pas nouveau .   Cette forme de criminalité cachée avait  été analysée et exposée précisément dès 2004 , pour alerter les pouvoirs publics .

Comme rien n’a été fait pour arrêter cette criminalité depuis 12 ans , on est maintenant en droit de se poser la question de l’intérêt des autorités constituées pour cette forme de terrorisme caché, et de la responsabilité criminelle , des mêmes , par inertie .

Ce terrorisme   caché avec expression criminelle d’atteinte à l’intégrité physique et mentale a de très graves répercussions sur la santé  et la confiance que l’on perd mais que l’on paie à des élus qui se gavent et gaspillent  à nos dépens,  sans sursaut de décence  ou ombre d’honnêteté .

La mise en forme par paragraphes  et le surlignage  des passages proposés sont  , ici, un choix personnel.

 » Les techniques et les stratégies en médecine légale doivent être adaptées aux réalités de la criminalité moderne.

Jusqu’à présent, le travail d’investigation est encore largement laissé aux victimes elles-mêmes, mais nous ne sommes ni physiciens ni experts de la recherche. Bien qu’il existe quelques victimes ayant des compétences en  métrologie, seuls quelques cas graves nous sont connus (par exemple AZ : 711 Js 12421/03).

Nous faisons appel aux droits de l’homme. Ils représentent les droits de l’être humain à la vie, à la santé et à la liberté. L’inviolabilité du domicile de ces brutes de criminels, où, à des fins criminelles, des dispositifs sont mis en oeuvre de manière concrète et visible, ne peut pas jouer en faveur des législateurs pour garantir la protection contre la torture.

Nous sommes soumis au principe de légalité. Les victimes ont opté pour la procédure judiciaire et doivent, de ce fait, être écoutées et protégées. Il est effrayant et scandaleux de constater que les déclarations de tant de victimes se corroborent.

Les preuves ne peuvent être trouvées qu’après des investigations approfondies et adéquates, elles sont nécessaires, mais ne peuvent pas être exigées comme  condition préalable.

Ceux qui revendiquent le monopole de la poursuite de toutes les infractions pénales devraient, de toute façon, le savoir. Nous voudrions éviter, à l’avenir, que des gens soient cruellement assassinés, à cause des autorités mal informées.

Si la police, à l’annonce du crime par micro-ondes, ne reconnait pas le crime et ne diligente pas les enquêtes ad hoc, parce qu’elle ne peut rien commencer avec les seules déclarations des victimes, dans ce cas-là, elle devrait, au moins, savoir qu’elle signe l’arrêt de mort certaine des victimes des armes à micro-ondes, parce que les irradiations des ondes électromagnétiques pulsées sont non seulement insoutenables, mais également mortelles , à long terme, à une telle intensité.

La  victime est sous la dépendance absolue de l’aide des autorités compétentes, parce qu’elle  ne peut pas, uniquement par la voie judiciaire, se libérer de cette torture. Veuillez donc considérer de quelles possibilités une victime des armes à micro-ondes peut disposer, si la voie judiciaire lui reste verrouillée, pour s’affranchir de la torture  et de l’assassinat à petit feu?

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/07/bestialite-et-criminalite-au-quotidien.html

https://etouffoir.blogspot.fr/2016/07/116-secondes-le-temps-de-reaction-de-la.html

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :