Archive | septembre, 2016

Harcèlement électronique de voisinage et crime organisé français

29 Sep

img_8207-injustice

Le harcèlement électronique de voisinage , entendu au sens large d’un immeuble, d’un quartier ou d’une ville, et le viol en appartement sous contrainte , sont les deux crimes français les plus tus et les mieux protégés par les autorités constituées françaises . Il y a lieu de se demander pourquoi.

Ces crimes sont éminemment sexistes . Les maigres témoignages connus à ce jour sur le harcèlement électronique  , en France, montrent que 80% des victimes sont des femmes et plutôt seules ou devenues seules après avoir été isolées par un harcèlement en réseau féroce et destiné à les pousser à la folie ou au suicide.

Le harcèlement électronique de voisinage utilise des éléments d’une technologie moderne et encore largement inconnue du grand public parce que majoritairement et couramment utilisée plutôt par des militaires .

Le harcèlement électronique de voisinage permet les crimes de haine , les vengeances ou règlements de comptes , et «  l’argent facile » par accaparement de biens et tous les coups tordus cachés et sans preuves qui y sont liés .
L’énergie utilisée est immatérielle. Si elle laisse des traces ou preuves de brûlures ou autre détérioration de la santé , il y aura toujours un policier et/ou un médecin pour affirmer une autre origine vraisemblable aux dégâts constatés.

La technologie du harcèlement électronique est basée sur de l’énergie émise , pulsée et/ou modulée à distance par des appareils cachés en proximité de la victime , mais qui lui sont inaccessibles. Cette énergie peut être de type laser, micro-ondes, radio-fréquences, extrêmement basses fréquences , infrasons, ultrasons….etc

Le harcèlement électronique peut être prouvé par des détections mais qui ne sont pas acceptées par un tribunal parce qu’ elles ne sont pas faites par un expert.

Les appareils émetteurs à l’origine du harcèlement électronique se trouvent sur internet. Leur prix va de quelques dizaines d’euros pour des kits permettant de transformer un transducteur piezzo-électrique ou un four à micro-ondes en » arme » à énergie dirigée , à quelques centaines ou milliers d’euros pour des appareils prêts à l’emploi, tels ceux de la société AARONIA qui ne donne leur mode d’emploi qu’aux voyous et criminels , qualifiés par elle d’ « experts ».

Le harcèlement électronique de voisinage tel que décrit dans cette histoire montre des bandes d’individus qui acceptent l’ordre de torturer  avec de l’énergie dirigée , un être humain qui leur est désigné.
Dans « mon » harcèlement électronique , ces bandes se sont renouvelées et se sont organisées ou re-organisées dans 8 endroits stables différents , et dans tous les lieux de séjours temporaires pratiqués en France ( en plus du reste du monde) , depuis 4 ans.

nazi-sam-gross

« Mon » harcèlement électronique SYS-TE-MA-TI-QUE, jour et nuit et partout, a commencé en MAI 2012, avec le quinquennat de Mr Hollande. Ce qui pourrait signifier qu’à partir de ce moment-là, les organisateurs de ce crime savaient qu’ils n’avaient plus rien, ou pas grand-chose à craindre .

Le suivi de « mon » harcèlement électronique qui suppose en fait une préparation en amont de tout emménagement ou déplacement, permet aussi de montrer la préméditation, la centralisation du commandement, la disponibilité du matériel et des exécutants , et donc l’organisation pour exécution . Toutes ces actions définissent le crime organisé.
Il faut même y ajouter , dans certains cas  lors de la mise à disposition du matériel à des bourreaux volontaires mais fous-furieux quasi-novices , des aménagements d’utilisation instantanés et consécutifs à mes articles sur internet.

Ces aménagements sont une preuve supplémentaire d’une organisation criminelle qui veut les éviter ( preuves) ou éviter un accident brutal.
Cette organisation criminelle torture des êtres humains dans leurs appartement ou en tous lieux clos.

loup-et-mouton-sam-gross-that-s-a-marvellous-disguise-i-almost-ate-you-new-yorker-cartoon

La torture consiste à faire souffrir en continu , détériorer la santé, empêcher toutes activités normales, et à priver de repos et de sommeil,
pour pousser à une violence récupérable par des policiers ,
pour faire passer pour fou et/ou rendre fou, avec l’aide de psychiatres,
pour inciter au suicide qui sera déclaré comme scotché au mental de la victime.

81-rue-du-fbg-st-jacques-streetview Paris XIV

Le harcèlement électronique pratiqué à ANGERS et PARIS XIV était lié à l’immobilier . Volonté d’accaparement à Angers, truandages de long terme, et dénoncés, à Paris XIV où le syndic avait fini par « sauter »

A Paris XIV , par exemple , l’immeuble était géré en SCI, et un ou des sociétaires récupéraient la TVA. Les comptes, prétendus corrects chaque année , mais en fait jamais arrêtés et donc cumulés,  faisaient grossir doucettement année après  année le magot de  TVA  à encaisser.

– La SCI était gérée comme une SA , par un conseil d’administration. Certains membres de ce conseil d’administration utilisaient les fournisseurs de la SCI pour leurs besoins. Frais répartis sur les autres.
– La surface taxable des appartements était faite par une simple déclaration sur l’honneur que certains sociétaires avaient notoirement minimisée pour un gentil truandage de la ville de Paris et renouvelable chaque année.

– Les concierges achetaient elles-mêmes leurs produits d’entretien. Le jour où, élue présidente du conseil d’administration de la SCI, j’avais demandé la clé d’un cagibi à la nôtre ( concierge) , j’avais découvert deux choses.
— –Dans ma main , une clé fantaisie qui ressemblait à celle de mon secrétaire,
— –Dans le placard, des provisions de produits d’entretien grand format en quantités plus importantes que celles du magasin de proximité du coin de la rue .

Le lendemain, j’avais ouvert le cagibi avec la clé de mon secrétaire. Tous les produits d’entretien avaient disparu.
MAIS….La clé du cagibi ouvrant mon secrétaire expliquait sans doute enfin, les multiples vols inexplicables , d’argent , de dossiers, en plus des falsifications d’autres dossiers cachés dans le secrétaire. Cela était possible , par un accès à mon appartement d’abord et à mon secrétaire ensuite , et dont je cachais systématiquement la clé.

comptables-sam-gross-we-are-neither-hunters-nor-gatherers-we-are-accountants-new-yorker-cartoon

La petite-grande lessive  comptable faite dans l’immeuble avait poussé le harcèlement en réseau vers la criminalité : viol et harcèlement électronique . Ce denier, encore modéré, était aux mains de M Levystone. Content de lui et provocateur, un jour, out of nothing, il m’avait proposé d’intercéder en ma faveur auprès de LEROY. Le grand prédateur des lieux.
Corniaud !

Le règlement des problèmes de l’immeuble n’était pas mon but. Il m’avait seulement appris le nom des pions et des taupes de l’époque, dont certains avaient participé à couler ma société : Lelong-Levystone-Wen Chuan – Brunel

L’étape suivante du harcèlement électronique avait été un épisode violent destiné à me spolier de mes biens et à empêcher un stage à Panthéon-Assas. Il s’était manifesté à Dole de Bretagne -35- ( Leblay-LeSénéchal) et au 79 rue du Fbg St Jacques  Paris XIV, où un ami me prêtait son appartement lors de mes passages à Paris. Le probable exécutant d’un micro-ondage complètement débilitant, à cet endroit,  semblait être le voisin à rosette , ancien d’EDF.

De 2007 à 2012 , il y avait eu un quasi break,  avant reprise  du harcèlement électronique  de voisinage et plus , et acharnement SYS-TE-MA-TI-QUE

22-rue-ernest-renan-ce2784e90cd12b-51112-400x400 Paris XV

A PARIS XV , au milieu d’ une longue période d’ intense harcèlement de violations diverses ( de 2007 à 2012) , J-J WALTI , m’avait annoncé mon vidage de l’immeuble à travers la copropriété.(?)

De retour d’un voyage de 2 mois, et à temps pour une AG de la copropriété, j’avais été vérifier les comptes, apprenant que j’étais la première à l’avoir jamais fait. Les comptes montraient que la moitié du trop-perçu pour des travaux importants de l’année n’avait pas été remboursée aux copropriétaires.

Le soir , on avait attendu De Certaines , président du conseil syndical( P. de CS) , en retard de 20 bonne minutes pour présider l’AG. Rouge et essoufflé, il nous avait appris que la convocation de l’AG étant irrégulière, il ne voulait prendre aucun risque avec la loi. Il avait annulé l’AG . Pourtant une AG tenue et approuvée ne risque d’ être annulée que par un tribunal. Personne n’y avait intérêt.
– Une convocation irrégulière d’AG est la faute d’un P.de CS, dont le rôle consiste à faire cette vérification en amont. Pas 20 minutes après le début prévu pour cette réunion.
– Un P.de CS, n’a pas le pouvoir , ni le droit , d’annuler à lui seul une AG. Il n’est qu’un propriétaire, comme les autres.
– En annulant une AG en juin, le P.de CS, laissait la copropriété sans syndic ( mandat expiré) : c’est inconséquent.

Quelques semaines plus tard, le syndic sans mandat avait convoqué une AG. C’est illégal. Un nouveau syndic avait été choisi par le P. de SC. Et élu. Le nouveau syndic avait convoqué une AG.
Avant cette AG, deux policiers étaient venus faire du scandale sur mon palier. Leur chef de service , contacté au téléphone, m’avait répondu que sur ce coup-là, il n’était pas leur chef.

L’AG avait eu lieu sans moi. Le P.de SC avait fait en sorte de ne pas rendre aux copropriétaires le trop-perçu sur travaux. Devinez …
Et mon nom avait disparu de la liste des copropriétaires du PV de l’AG. Minable.

Le nouveau syndic n’avait pas tenu longtemps. Il avait démissionné. Sans raison officiellement exprimée. C’est illégal. Et son remplaçant avait été imposé . Sans choix.
Quand le P.de CS avait manigancé pour truander la ville de Paris, récidiviste,  je l’avais noté. Et cet individu P de CS ,  m’avait tiré dessus  avec une arme à énergie dirigée , de son appartement , alors que je me trouvais dans ma voiture, dans la rue  .

Ce vendéen ingénieur et en plus éleveur et marchand de bêtes prospère  et en société avec son frère Charles, maire de Fayemoreau, avait , selon WALTI, eu l’ordre de me faire quitter l’immeuble. Et ce misogyne grand teint, dont l’épouse porte mes vêtements volés , s’y était employé, comme si les lois de la République n’existaient  pas ou seulement  le temps qu’ il les avait en bouche, quand il feignait en avoir besoin.

Le harcèlement électronique pratiqué  contre moi, dans l’immeuble de Paris XV  m’avait rendue sourde, aveugle ( cataracte accélérée) et m’avait brûlé la moitié du cerveau ( irrigation sanguine devenue déficiente)

Mes plaintes contre cet individu et son homme de main n’avaient reçu aucun traitement, aucune réponse.
Criminels protégés . Par qui ? Pourquoi ?

Le Morbihan (56) où j’habitais en doublon se révélera aussi son terrain de jeu. Sa famille et ses relations étaient présentes à ARS et LORIENT. Ce n’est pas une fixette de ma part . Seulement une constatation pour compréhension , après coup.

Les complicités criminelles simultanées et /ou suivantes

  • à Vannes -Morbihan- , ( Le Rouzic- Fouquet et LeDuez-Roux )
  • à Saint-Julien-des Landes – Vendée- ( Couvida-Poitevin-Suteau- Descazes- Desveaux)
  • aux Sables d’Olonne– Vendée- ( Stéfane -Decroix-Brochet),  seuls connus , montrent , dans certains cas, des personnes à qui j’aurais pu ne jamais avoir besoin d’ adresser la parole . J’aurais du être anonyme pour tous ces nouveaux visages.
  • img_8228-ds-la-voiture
  • Pourtant, ces personnes s’étaient, une nouvelle fois, révélées des volontaires-types enthousiastes, parfois psychopathes , parfois sadiques, ou misogynes , ou escrocs. De toutes façons, promoteurs ou exécutants du harcèlement électronique de voisinage , et que le ou les organisateurs leur a (ont), manifestement , assuré exempt de problème ou de poursuite.
  • acrottessam-gross-people-walking-around-with-carrots-attached-to-sticks-hanging-in-front-of-new-yorker-cartoon

Mais on ne sait toujours pas au nom de quelle loi française, ce harcèlement électronique est organisé, et  rendu possible parce que  protégé par les autorités constituées de France .

http://desailesauxtalons.blogs.nouvelobs.com/archive/2016/08/25/detonnante-association-crapuleuse-institutionnelle-589611.html

Code pénal

Article 222-3 :  actes de torture ou de barbarie  ( Tous les acteurs des tirs d’énergie dirigée vers le cerveau)

Article 222-10 : violences ayant entrainé une mutilation ou une infirmité permanente ( Mêmes que ci-dessus)

Article 222-17 : Menace de commettre un crime ou un délit ( JJ Walti)

Article 222-23 et suivants : viol  ( auteurs inconnus)

Article 223-1 : Risques causés à autrui ( Tous les mis en cause)

Article 226-1 : Atteinte à la vie privée ( Tous les mis en cause)

Article 226-4 : Introduction, maintien dans le domicile d’autrui ( Lelong, Brochet, LeDuez, Suteau, Delveaux etc.. )

Lettre ouverte au Parlement Européen

26 Sep

ep-2

Cette lettre en anglais a été présentée par la très active association polonaise de lutte contre le harcèlement électronique  à : https://www.facebook.com/groups/stopzet/permalink/912346518910330/ et  transmise grâce à la diligence de l’Individu Ciblé , Information-book . ( information-book.com)

Cette lettre  a été écrite par Mojmir Babáček, Citoyen de la République tchèque, et
Président de L’Association des citoyens pour l’interdiction de la manipulation du système nerveux humain par rayonnement  de radiofréquence (Občanské sdružení za ZÁKAZ manipulace lidské nervové soustavy radiofrekvenčním zářením) – République tchèque

 Cette lettre a également été approuvée et signée par 8 associations européennes qui luttent contre le harcèlement électronique . 

Cette lettre  a été publiée dans  » Parliament Press », dans la section des avis et pétitions . Elle a été formulée en complément à une pétition envoyée au Parlement Européen et qui porte le n° 12255/2015 .  La voici en traduction libre

Chers Messieurs,

Je vous remercie pour votre réponse à notre pétition.

Nous avons lu avec attention les documents que vous nous avez envoyés. Dans P6_TA (2009) 0216 (Soucis de santé liés aux champs électromagnétiques), notamment  le Parlement Européen demande  l’examen particulier des effets biologiques lors de l’évaluation de l’impact sanitaire potentiel de rayonnement électromagnétique, en particulier à la suite de certaines études  qui ont montré que les effets les plus nocifs se situent  à un niveau très bas de radiation . Un appel a été lancé pour qu’une recherche active soit mise en place pour traiter les problèmes de santé potentiels en développant des solutions qui puissent arrêter ou réduire les pulsations et la modulation d’amplitude des fréquences utilisées en transmission.

Au cours de la période de législature de 2009 à 2014 la Commission a demandé le lancement d’un programme ambitieux visant à évaluer la compatibilité électromagnétique entre les ondes crées artificiellement et celles qui sont émises naturellement par le corps humain en vue de déterminer si des micro-ondes pourraient finalement avoir des conséquences indésirables sur la santé humaine «

Dans ces deux appels le Parlement Européen reconnaît la réalité des dangers que nous avons décrits dans notre pétition ci-jointe.

Nous vous remercions de reconnaître que notre pétition fait bien partie intégrante du domaine des préoccupations dont l’Union Européenne peut se saisir . Il convient cependant de noter que les documents joints à votre courrier ne prennent pas en compte :
– Tout d’abord, l’utilisation criminelle délibérée des micro-ondes pulsées ou d’autres champs énergétiques qui peuvent contrôler , torturer ou assassiner des personnes, à distance et,
– En second lieu, la préparation ultérieure d’une loi qui sanctionne ces activités ainsi que la création des organismes susceptibles et capables de détecter de telles activités.

Comme vous le savez sans doute, en Mars 2016 , le Ministre polonais de la Défense a reconnu la probable utilisation de champs électromagnétiques pour attaquer des citoyens polonais :

Vous notez dans votre réponse que le Parlement Européen a tiré les conclusions qui s’imposent , suite à  notre pétition.

Nous comprenons naturellement que cela ne signifie en aucun cas que la Parlement Européen puisse soutenir l’utilisation criminelle contre des citoyens des Etats membres de l’Union Européenne , des champs électromagnétiques et autres types d’ énergies

Dans l’attente de votre réponse.

Ci-après , la liste des associations signataires :

STOPEG foundation – STOP Electronic Weapons and Gang Stalking – Netherlands
Chairman: Peter Mooring, e-mail: peter@petermooring.com

IGEF – Initiative gegen elektromagnetische Folter – Germany
Chairman: Harald Brems, e-mail: habre@gmx.net

International Coalition Against Electronic Torture and Robotisation of Living Beings (ICATOR)
Chairwoman Melanie Vritschan, e-mail: melanie.vritschan.icator@gmail.com

STOPZET – Stowarzyszenie STOP Zorganizowanym Elektronicznym Torturom – Poland
Chairwoman: Zofia Filipiak, e-mail: stopzet@mail.ru

ADVHER – Association de Défense des Victimes de Harcèlement Electromagnétique et en Réseau – FRANCE
https://rudy2.wordpress.com/

ACOFOINMENEF
Associazione contro ogni forma di controllo ed interferenza mentale e neurofisiologica – Italy
Chairman Paolo Dorigo
e-mail paolo24101959@yahoo.it

European Coalition against Covert Harassment
Legal advisor Henning Witte, e-mail henning@whitetv.se

Globalthaeb – Great Brittain
Chairman David Bromhall, e-mail address gt.hq.uk@gmail.com

 

 

ep-images

Incarcération hospitalière et crime organisé de harcèlement électronique en FRANCE

21 Sep

img_8663

dessin de Voutch

« Le professeur A.J. Boulloch, de Seattle- à qui je viens de communiquer votre diagnostic- me charge de vous adresser ses plus vifs remerciements :il dit qu’il n’a pas ri comme cela depuis des années.

Le harcèlement électronique est une atteinte à l’intégrité physique et mentale d’un être humain.
Il consiste à bombarder , une personne dans son appartement , dans son lit ou ailleurs avec de l’énergie de plusieurs sortes. En proximité, cela se fait de manière cachée, à partir d’ une pièce proche ou d’un voiture amenée en proximité . L’énergie pulsée traverse toutes les parois ou protections , et fait atrocement souffrir.

Le harcèlement électronique est confié à des acteurs qui acceptent de le mettre en place et en oeuvre en proximité selon des ordres et des modalités. Ils sont approvisionnés pour cela d’appareils qui servent d’émetteurs ou d’émetteurs /relais de l’énergie pulsée .

Le harcèlement électronique tel que décrit par les cibles n’est pas improvisé. Il est préparé , sans doute facilement parce que bien rodé, . Cette préparation implique la préméditation , puis l’acceptation et la décision des intervenants d’agir en commun avec les organisateurs,  pour nuire à un être humain et le détruire en le faisant souffrir le plus possible. Pour cela les intervenants sont approvisionnés en matériels divers , souvent programmés mais aussi adaptables aux diverses situations analysées.
Ces intermédiaires sont des subordonnés aux ordres , et forment avec le ou les organisateur(s) , une bande organisée criminelle.

Pour que le harcèlement électronique ne soit pas reconnu officiellement comme un crime en bande organisée, il y a des psychiatres habitués. Dévoués à la cause des criminels et prêts à n’importe quoi pour les aider par la seule autorité de leurs blouses blanches et de quelques allégations invérifiables , ils servent à décrédibiliser la victime . Pour cela, ils s’autorisent à se saisir d’elle et de sa liberté de citoyenne , pour la déclarer malade . Envers et contre toute vraisemblance.

Ce qui suit a déjà été raconté en détail.
J’avais chuté dans la rue pour n’avoir pas assez levé le pied et m’étais retrouvée la tempe sur des pavés. Les quelques hématomes qui s’étaient formés, plus le dégobillage, incitaient à un scanner de la boite crânienne de précaution en hôpital.

N’étant pas une urgence, j’avais piqué un roupillon  en attendant , sur mon brancard de l’Hôpital Georges Pompidou . Mais un jeune médecin curieux (DELCHEV) était venu me secouer pour me poser des questions,  tout en n’arrêtant pas de textoter  sur son portable,  et de rigoler avec son correspondant. J’avais répondu à ses questions.

Vue l’heure déjà avancée de la nuit, il m’avait proposé de finir mon somme  sur place jusqu’au lendemain. Sans  méfiance, j’avais accepté.

Le lendemain matin, youplalère, j’avais appris par le suivant (BOILLET) qu’en tant que danger ambulant pour moi et pour la société , j’allais être incarcérée dans un autre hôpital et privée de mes droits de citoyenne à rentrer chez moi après un scanner de la boite crânienne.
Dans l’hôpital suivant, j’avais été droguée illico et attachée sur un lit . Je m’étais réveillée pieds et bras sanglés.
Transférée d’un service à l’autre, j’avais subi toutes les humiliations habituelles destinées à « casser » une victime.

Quand le médecin chef en humiliations (GAY) avait appris mon rendez-vous avec le JLD, il avait ( mais je ne l’apprendrai que plus tard) immédiatement fait un certificat de bonne santé , déclarant que je restais vo-lon-tai-re-ment enfermée.
Le ouiquende précédent le rdvs avec le JLD , j’avais eu une mini-permission de sortie , mais écourtée par l’attente obligée de M MONTEIL DE MARICOURT, un  jeune collègue de Mr GAY.

M MONTEIL DE MARICOURT , de repos ce jour-là, était venu tout spécialement m’apporter pour mon ouiquende des médicaments venant de l’extérieur de l’hôpital. C’était des hallucinogènes, selon les symptômes observés en ingérant seulement 1/4 de la dose.
Les poissons de la Seine qui avaient eu le reste,  avaient du en baver !

Après l’entretien avec le JLD , j’étais officiellement libre . J’étais allée saluer MONTEIL DE MARICOURT avant de partir.
Pourtant, le soir-même , MONTEIL DE MARICOURT me fera rechercher par la police judiciaire , chez mon ami et référent, qui s’ en était bien marré.

Fort de ce dossier bidon,  et qu’un juge du tribunal administratif * (1) avait refusé de faire supprimer , un policier du XVème * (2) avait tenté un nouveau chantier. Pour rien .

Récemment , c’est la jeune docteure Madame TIBERGHIEN * (3) qui, triomphante, et méprisante, exhumera ce dossier pour me le balancer sous enveloppe , tout en me montrant la porte de sortie de son cabinet.

C’est ainsi , à ostraciser une victime et la décrédibiliser, que servent certains médecins français collabos du crime organisé de harcèlement électronique.

Par ailleurs, à ce jour, il est utile de noter qu’aucune de mes plaintes auprès des procureurs de PARIS, de VANNES, des SABLES d’OLONNE, n’a jamais été traitée. L’incarcération hospitalière sert aussi à cela.

Beatrice El Bèze, * (4) , a une expérience assez semblable  de victime stigmatisée et que l’on continue à torturer avec férocité.  Comme si

  • l’article 19 DUDH
  • l’article 11 de la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne
  • l’article 431-1 du code pénal français ………. n’existaient pas.

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/07/harcelement-en-reseau-broyage-de-cible.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/24/attention-danger-2/
https://etouffoir.blogspot.fr/2016/09/le-delire-electronique.html
http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com

Autre tir d’énergie dirigée vers le cerveau – Images EEG

16 Sep

Cette nouvelle séries d’images, sert à montrer , une nouvelle fois, pour le  public non informé ou sceptique , ce que « nos » autorités constituées n’ignorent pas et ne traitent pas , malgré leurs obligations en ce sens : la criminalité mise en oeuvre par des habitués  et jamais combattue par des pouvoirs publics complaisants.

Je vous épargne les tirs  et réactions du cerveau suivants…………..Sachant que les occupant de l’appartement A221 dont D. Stéfane quand il rentre chez lui, , décident , sans être inquiétés, des moments où mon cerveau sera matraqué d’énergie pulsée, à quelle intensité et selon quelle cadence.

Nous sommes en FRANCE en 2016, où la lutte contre le sexisme refait surface  pour cause d’élections .

Ici, en jaune, la fréquence porteuse

En marron, le spectre des fréquences utilisées pour ce tir d’énergie vers le cerveau

img_8460-fa-3h50

et

img_8487-total

Vue globale de l’énergie produite dans le cerveau par ce tir d’énergie

img_8488-dte

partie droite du cerveau

img_8489-gche

partie gauche du cerveau

img_8491-fp1-global

fréquences en FP1 ( lobe frontal)

img_8492-fp1-18hz

Détail des fréquences liées à l’électrode FP1

Tir d’énergie dirigée de 3 h32 – images EEG

16 Sep

On peut rappeler ici la position surprenante et inquiétante de certains médecins qui ne veulent pas entendre ou écouter les faits rapportés et décrits par des victimes du harcèlement électronique criminel.

Pour ceux que je connais pour les avoir rencontrer

  • l’un tient mordicus à n‘envisager la situation que comme un état d’électrohypersensibilité , alors même que ce problème  extrêmement handicapant et fragilisant est la conséquence de la criminalité par énergie pulsée à travers les murs ou les parois, vers le cerveau, et continue à faire courir des risques énormes aux victimes, par NON DÉNONCIATION de ce crime .
  • l’autre affirme , et alors qu’on ne lui demande rien, que tout ce qui pourrait être raconté  sur ce sujet et qu’elle ne veut surtout pas entendre , relève de la psychiatrie.

Les images proposées ici,  le sont avec un commentaire succinct     pour cause

  • de privation de sommeil
  •  de souffrance physique continue du cerveau et des yeux

img_8459-fa-3h32

Détection de tir d’énergie pulsée . En jaune la fréquence porteuse.

On note qu’il s’agit d’une agression d’énergie soudaine, par comparaison avec l’ absence d’énergie repérée dans environnement.

img_8484

et img_8478-electrodes

brusque agitation dans le cerveau détectée par les électrodes au moment du tir d’énergie

img_8480-gene

zones d’énergie électrique soudaine dans le cerveau ,

img_8481-freqeunces

fréquences sur l’électrode Fp1 ( lobe frontal)

Tirs d’énergie dirigée dans le lobe frontal – images EEG

16 Sep

img_8470-heure

De nombreux Individus Ciblés par des tirs d’énergie dirigée disent qu’il leur semble que les appartements d’où proviennent ces tirs , sont occupés H/24.

C’est exact.

C’était le cas à Paris XV et à Vannes (56) dans les 2 appartements successifs occupés.

A Cap Olona cela a été vérifié à plusieurs reprises , également et

  • notamment en allant passer un petit bout de la nuit avec ma couette, dans le couloir du 2ème.
  • en attendant le départ du sadique de garde, de nuit, dans ma voiture

On peut ajouter à cette information,  une informations complémentaire surprenante,  et qui concerne les invités ou compagnons sadiques ,  des voisins sadiques . Ces « invités »  viennent  pratiquer  des tirs sur cerveaux  humains vivants, de femmes de préférence.

Ces amateurs ( payants ?)  de tirs sur cerveaux humains vivants , ont été repérés également à Paris XV chez C. RENOVE, à Vannes  (56) chez J . BOUQUET protégée du FM Le Rouzic, et chez A. ROUX protégé par un ami des policiers,  et qui assistait même à l’ auditions de  la victime (moi) de son  imbibé de protégé. Il était là pour une transaction familière aux policiers qui veulent aider le réseau plutôt que les victimes: « vous enlevez  ce nom ( Roux .. Martine *(1)…Poitevin…Stefane.. ) ,  et le procureur – ou le juge- classera la plainte contre vous. »

img_8476-date

Les images suivantes sont celles d’une détection  EEG de la réaction  du cerveau à l’impact des tirs d’énergie sur ce dernier. Parce que les tirs viennent du dessus, ils affectent souvent le lobe frontal.  Le tableau des fréquences  présenté est celui de l’électrode Fp1 qui se trouve comme indiqué sur cette image. Il existe des informations semblables pour chacune des électrodes.

img_8494-tableau-electrodes

et

img_8475-frequences

et

img_8474-fp1-50-hz

img_8471-total

et partie gauche du cerveau

img_8473-gche

et partie droite du cerveau

img_8472-dte

*(1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/27/citadines-criminalite-corso-beur/

Immobilier et Harcèlement électronique

14 Sep

img_8428

Extraits d’un dossier déposé au Tribunal d’Instance

img_8429

avion-images

Dans l’avion de Paris à Toronto, une nuit de la Saint Sylvestre, mes voisins canadiens m’avaient fait partager leur inquiétude. Elle concernait une vieille amie chez laquelle ils venaient de séjourner en province et qui leur avait raconté des histoires étranges, survenues , selon elle, depuis qu’un acteur de l’immobilier convoitait sa maison.

Rien ne s’était passé pendant leur séjour . La propriétaire des lieux leur semblait tout aussi normale qu’à un passage précédent et ils hésitaient à contacter les enfants pour faire état des propos de la dame.

Ce qu’ils racontaient concrètement, correspondait à des anecdotes de harcèlement criminel en réseau : objets disparus, déplacés, revenus, jetés à terre ou cassés… Le problème supplémentaire qu’ils avaient évoqué n’avait aucune preuve matérielle disponible. La veille dame parlait de chocs brutaux dans la tête qui l’empêchaient de dormir.

J’avais essayé d’expliquer le phénomène du harcèlement électronique, aux mains d’escrocs protégés, et destiné faire partir quelqu’un de sa maison ou de son appartement pour s’en emparer. Une tradition pas seulement française et que des dominants habitués s’ingéniaient à couvrir et protéger , pour pouvoir continuer à en profiter.

Cette pratique avait été utilisée à Angers, avenue Vauban, où l’employé du commissariat et le peintre tous deux voisins, avaient en vue, après accaparement , le dépeçage de notre maison pourvue d’ un grand jardin, . Le jardin pour l’un , la maison pour location à l’autre. Bernique !

Ils avaient raté leur coup , mais pas leur harcèlement électronique qui avait provoqué pour ma mère, surdité et hémorragies internes nocturnes. La nuit est le moment préféré de ces criminels-là.

Les situations de harcèlement électronique suivantes , racontées dans ces blogs, signent la vengeance et la haine. Elles sont liées à l’immobilier parce qu’elles s’expriment dans des immeubles où cette forme de criminalité est le plus habituelle, la plus facile à mettre en place , la plus difficile à prouver mais aussi la plus protégée par des fonctionnaires d’Etat qui en abusent aussi et semblent aimer voir des citoyens souffrir.

A Paris XV, Jean-Jacques Walti avait claironné que lui et Antoine ( DE CERTAINES) allaient me faire partir de cet immeuble . Il avait ajouté que ça se passerait à travers la copropriété. Le harcèlement de violations de domicile n’ayant pas suffi, lui et Antoine, étaient passé au harcèlement électronique . Tout naturellement. Et avec l’aide du réseau criminel corso-beur local et d’un voisin étudiant en physique, cornaqué par son papa frère. Frère, comme Antoine .

La dernière fois où j’avais entendu parler d’Antoine, c’était le feu de sa colère criminelle qui  s’était exprimée. Il m’avait tiré dessus de son appartement , avec une arme à énergie dirigée, et alors que j’étais dans ma voiture , dans la rue . *(1)

img_8427

Cette criminalité habituelle, et grave problème sanitaire  est unanimement niée en France par le corps médical  . Elle est dans ce type d’histoire, majoritairement au service d’escrocs qui ( en cas de location) louent des appartements pour les rendre invivables en les transformant en lieux de torture, dont la victime devra partir à un moment ou un autre. Avec pertes et fracas.

La situation sera reproduite à peu de variantes près dans chaque endroit , obligeant la victime, locataire ou propriétaire, à de nouvelles observations,  puis de nouvelles dénonciations,  lesquelles lui vaudront, au mieux , une réputation facile de « parano » avec «  délire électronique »  en cas de médecin complaisant ou perturbé .* (2)

Ici , comme raconté dans divers articles , la situation avait été mise en place dès mon arrivée .  Un corse et ses compagnons de passage et de remplacement adaptent la torture par énergie pulsée à travers les murs   à leurs humeurs, et  besoins de sadisme , à leur entière convenance personnelle .

Je m’en étais plainte très rapidement , sitôt subie et  avec provenance décelée . Envers et contre tout bon sens commercial,  le gestionnaire de biens CM-CIC ,  m’avait par deux fois conseillé de partir. En vain. Ce sont ses locataires qui sont à l’origine du problème local répertorié comme torture par énergie dirigée.

img_8440

CM-CIC  avait aussi voulu détourner le problème des agressions par signaux pulsés vers l’absence de blindage des conduits électriques. Comme l’origine en était ses locataires et leurs relais pour un suivi H/24 , sa responsabilité en tant que gestionnaire de leurs appartements était de toutes façons engagée.

img_8439-cm-cic autre lettre de CM-CIC

J’avais insisté pour obtenir un règlement du problème par les moyens légaux disponibles. Quelque soit le moyen choisi pour véhiculer cette forme de torture, elle est interdite par le Règlement de copropriété qui s’impose à tous : propriétaires et locataires.

img_7596-reglement-de-copro

Extrait du règlement de copropriété de l’immeuble , que

CM-CIC ,  les propriétaires  et le syndic doivent faire respecter

Alors , tout simplement, pour fabriquer une situation d’éviction , puisque c’est  aussi le but de ce harcèlement, a) la propriétaire avait refusé mes chèques de loyer, b) son gestionnaire CM-CIC avait omis de continuer à présenter ses demandes de loyer à ma banque, et c) le tribunal avait été sollicité pour mon expulsion pour non-paiement .
Elémentaire mon cher frère.

Ici la propriétaire œuvre avec un filet  grâce à ZEN INVEST. Ce qui explique ses caprices de refus de chèque et de demande d’expulsion conseillée par CM-CIC . Ce dernier montre aussi par ses ruses, qu’il  n’avait jamais eu l’intention de faire stopper le harcèlement électronique mis en place par les habituels et protégés dominants locaux de l’immobilier et aidés de tous les voyous du coin.

ZEN INVEST est une super assurance qui prend tout en charge , les loyers et les frais d’huissiers et d’avocats…. et permet peut-être même de doubler la mise, après décision du Tribunal.

 

*(1) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/03/torture-et-copropriete.html