Harcèlement criminel – « gang stalking » – Individus ciblés

19 Déc

 

ic-images

Pour mémoire , le terme français  » harcèlement criminel » sert à traduire la notion du « gang stalking » anglophone.

Les victimes du harcèlement criminel sont désignées du terme Individus Ciblés ou IC ( TI en anglais)

Le harcèlement criminel, est  aussi appelé harcèlement psychotronique * (1) . Le mot est une contraction des deux éléments importants de ce phénomène : la psychologie et l’électronique .

Le harcèlement criminel   inclut donc :

  • le harcèlement en réseau,( psychologie et comportements des agresseurs)
  • le harcèlement électronique ou électromagnétique .( utilisation d’outils ou armes, issus de technologie)

Ce harcèlement criminel est un  phénomène caché  . Il peut se révéler   mondial  pour certaines cibles , en fonction du ou des groupes qui organise(nt)  le harcèlement contre cette cible .

fm-unknown

Le harcèlement criminel  est destiné à :

  • faire devenir fou,
  • pousser au suicide ,
  • faire des expérimentations sur de cobayes non consentants, et sinon,  au moins pire ,
  • marginaliser et paupériser la cible .

En France, le harcèlement criminel est parfaitement connu des forces de l’ordre et qui prétendent le contraire. Dans certains cas , elles en usent même et en abusent , de façon directe ou indirecte, peut-être surtout,  quand la cible est une femme et qui résiste.

Pour un peu résumer  les divers aspects de ce phénomène caché et protégé , voici ci-après une vidéo sous-titrée . Cette  vidéo  a été prise  du blog d’un IC , qui notait récemment , une relative amélioration de sa situation.

Pour faire la part des choses dans une situation de harcèlement électronique , il faut préciser que les agressions et expositions volontaires  à la technologie qui propulse des sons portés par HF ,  ou des RF , vers le cerveau et le corps d’une cible , entrainent de nombreux problèmes et de très graves pathologies et maladies dégénératives.

La victime subit des situations entièrement fabriquées pour vengeance ou règlement de compte personnels. Dans de nombreux cas, la sécurité sociale « paiera les pots cassés « , et même des hospitalisations à 900 euros par jour.

Le SICEM  (  syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques , expliqué sur le site ARTAC)  définit ,  ce qu’on appelle communément et laconiquement l’état d’EHS ( électro hypersensibilité ), qui est dans le cas des  » Individus Ciblés « , une  des maladies induite par le matraquage de signaux . Cet état d’EHS, explique aussi les sensations de piqûres, picotements, étincelles , pincements des nerfs et brûlures ressenties à proximité d’émetteurs de signaux RF . Les IC-EHS  savent qu’un émetteur de RF se trouve à proximité, même sans le voir.

Dans mon cas , et  à titre d’exemple, lorsque le criminel de proximité , ou tout autre plus éloigné ,  met son appareil en fonction pour faire son repérage par projection de signaux  sur le corps , j’ai déjà  et ainsi par sensations décrites ci-dessus, une indication de ce qui se prépare dans les secondes ou minutes suivantes : un matraquage , un mitraillage ou un bombardement de souffrances  et problèmes de santé induits et programmés. 

A partir de la vidéo ci-dessous, même en mettant de côté la théorie américaine  de la conspiration étatique telle que présentée ici, on peut comprendre celle de complots divers , faits  d’individus qui ont accès à la technologie ad hoc, et possèdent les relations ,  les complicités habituelles ,  et les  connivences nécessaires pour mettre en place ces  nouveaux outils du crime parfait , en cachette et  à distance . Situations forcément protégées par des représentants de l’Etat. A titre, souvent,   personnel ou corporatiste.

https://gloria.tv/video/TjNiB9DNmEQa2dxKy1jqVVvFd

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :