Le tir de 3 heures

20 Déc

3-reveil-images

Il s’agit de 3h du matin. Avec une petite avance. La machine du corse (appartement A221 -au dessus)  et mon détecteur n’étaient manifestement pas synchronisés.

Après de nombreuses nuits passées dans ma voiture , dans la rue et/ou dans le parking, j’avais opté pour la position allongée dans mon lit , sous la couette.
Ce n’était pas du goût du tortionnaire corse , D. Stefane , de l’étage du dessus . Il avait enclenché, quasi immédiatement, la canardage de mon appartement , à base d’énergie pulsée vers tout le corps, puis plus précisément vers la tête. Cela s’était traduit par des sensations de piqûres partout sur la peau.

Mes changements de lit (2) , de sens , de places avaient tous été retrouvés par le matériel sophistiqué , chercheur de cible,  du tortionnaire corse . Ce matériel , manifestement programmé , et dont la mise en action lui fait sans doute gagner un peu sa vie , ne l’empêche apparemment pas de roupiller.
Mes répits pour cette nuit -là , avaient été de quelques  poignées de secondes ou de minutes.

Le tir  de 3 heures était maousse . Comme ceci.

img_0792-tir-de-3h
Ce tir faisait suite à des tas d’autres  tirs,  de moindre importance et qui portaient des sons. *(1)

Comme celui-ci  de la veille, en détection :

img_0796-a-22h37-le-19-12

Ces sons avaient quasiment tous,  traversé les boules quies en cire ( 2 dans chaque oreille) pour aller exciter le cerveau . Loin dedans. Comme le montre les images EEG , suivantes :

img_0797-gene-22h37

et

img_0795-gche-22h37

et

img_0794-dte-22h37

Au bout d’une heure de ce genre de tirs modérés, le sommeil était devenu définitivement impossible.

3-flamme-images

3 ( 3heures) est le chiffre symbolique que de nombreux harceleurs de cette histoire mettent systématiquement en avant . Absolument partout dans le monde . *(2)

  • Ainsi à Dunedin, en Nouvelle Zélande, j’avais été bousculée par une voiture de police , qui m’avait ainsi fait découvrir une caravane de 3 véhicules noirs qui suivaient , tous semblables . Leur immatriculation ne différait que d’une seule lettre. Curieuse, j’étais retournée sur mes pas, pour voir la tête des conducteurs…. qui avaient presque disparus sous le volant. Ils se cachaient.
  • A Vannes (56) , ils étaient venus à toute vitesse , à trois , dont un corse, me regarder dans les trous de nez .. dans un bureau de poste d’où je retirais un paquet venant de l’étranger.
  • Des situations et anecdotes anodines et interprétables , à base d’un 3 imposé, voyant , et voulant être vu absolument,  avaient été racontées dans ces blogs , depuis plusieurs années.

Cette utilisation systématique du 3 dans le harcèlement criminel permet de cristalliser l’attention d’une cible, et de l’amener à une interprétation personnelle évidente et facile, d’un lien avec la franc-maçonnerie .

Comme si l’appartenance à la franc-maçonnerie, ou une sous-traitance de cette histoire à des criminels et voyous , par un ou des franc-maçons , était l’équivalent d’une autorisation officielle ou légale , à maltraiter et torturer un être humain.

3, excuse ou prétexte facile, mais qui m’avait cependant amenée à essayer de faire connaître cette histoire à toutes les grandes loges de France…. au cas où elles ne se contenteraient pas d’en rire ou d’en ricaner.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :