Archive | octobre, 2018

Réponse en 5G….. peut-être. HCG-TP

25 Oct

HCG = HARCÈLEMENT CRIMINEL GLOBAL

TP = Travaux Pratiques

La 5G est à nos portes. Enfin presque. Surtout ici.
Le harcèlement criminel est incroyablement réactif et ses protagonistes cachés, sont  auto-satisfaits jusqu’à la provocation.
.
Depuis septembre 2015, ORANGE a été autorisée par l’ARCEP à tester la 5G dans les bandes 3,7 GHz , 10,5 GHz, 17 GHz.

Mon détecteur / enregistreur n’est capable de détecter que la 1ère de ces bandes. Mais le marché de ces appareils là , s’adaptera surement rapidement.

En attendant , partout dans le monde , on s’agite pour affiner les expériences sur cette « dite » fabuleuse 5G du tout connecté .
Il s’agirait, apparemment :
d’ améliorer et d’optimiser en fonction de l’usage le temps de latence de cette 5G et pour le moment d’une demi seconde

de tester pour les sélectionner les quelques fréquences plutôt stables de cette catégorie d’ondes millimétriques ,

de diversifier les technologies liées à la 5G pour les adapter aux besoins des domaines ou appareils concernés

Ce qui fait dire à certains qu’il existera une 5G à plusieurs vitesses ou encore plusieurs 5G.

Pour éviter une défaillance générale de la 5G, diverses solutions sont envisagées dont
les « small cells » ou petites antennes qui recevraient leur signal d’une grosse antenne éloignée. Ce sont ces mini-antennes mentionnées dans l’article précédent qui sont censées s’intégrer au mobilier urbain : lampadaires, bancs, plan de villes, poubelles …
la technologie MIMO, qui utilise des centaines de petites antennes , multipliant ainsi les entrées et les sorties qui renforcent le signal tout en réduisant les interférences.

En attendant, sauf expérimentation en laboratoire ou sur une ville spécifique désignée par l’ARCEP, l’utilisation de la 5G /ondes millimétriques ne serait actuellement utilisée que par l’armée.

Même si , dès juin 2017 l’ARCEP avait indiquée qu’elle préparait pour 2018, la procédure d’attribution de fréquences de bandes 3,5 GHz (3400 à 3800 MHz) .

Et le soir du 23-10-2018, après la mise en ligne de « la 5G au tribunal de GATESHEAD » un bombardement en 5G  ou ce qui y ressemble (3_4 GHz) avait commencé à 22H15 pour ne s’arrêter qu’à 23H28.
L’EEG avait enregistré en cadence, la torture du cerveau liée

Fin 

Cet enregistrement faisait suite à un autre épisode intéressant en date du 9 octobre 2018.

Ce jour-là, la voiture de ma propriétaire s’était gentiment garée devant la maison de ma voisine , sa copine, alors que je faisais une détection  trois mètres plus loin . Mais en retrait.
Et la détection enregistrée était devenue ceci, (en désordre)  :

soit des fréquences sur 0,5 GHz- 0,6 GHz – 0,7 GHz et

3_4 GHz ( 5G)

et

 

Ce qui indique , sans doute ,  la mise en place ou mise en fonction d’ une antenne ou  d’ un appareil produisant l’équivalent de la 5G (3_4 GHz)  et,….. toujours sans doute,  l’intervention pour ce faire, d’ un individu transportant avec lui son  appareil TETRA.( fréquences de police, gendarmerie, etc…)
NON … pas  un appareil TETRA de ma voisine…. ni  de sa copine……mais leur copain  ou commanditaire (?) 

Publicités

La 5G au tribunal à GATESHEAD

23 Oct

Les habitants de GATESHEAD contre la 5 G

 

GATESHEAD est un ville du nord-est de l’Angleterre, située dans la banlieue de Newcastle.

Des résidents déterminés , entrainés par un militant , Mark Steel , viennent d’y remporter une victoire notoire contre l’implantation de la 5 G , grâce à un juge avisé et courageux.

L’ information a été transmise par ROBIN DES TOITS 81. En voici une présentation partielle.
Le texte en anglais se trouve à
http://www.smombiegate.org/britains-first-5g-court-case-and-the-people-won/?fbclid=IwAR3R_Lh0rYy-FeLySXPWYUcr3GmsJeBtukmzRqmaoi8EhgQ8ZPNxwLr0Qrs

Le texte dit : Mark Steele, un militant anti- 5G, qui a souligné les dangers d’un déploiement de la 5G,  tenu confidentiel par le Conseil de Gateshead, où les résidents se plaignent d’une augmentation de maladies et de cancers dans la zone concernée. Il existe suffisamment de preuves pour conclure que les  antennes intelligentes 5G installées au sommet des nouveaux lampadaires à LED émettent des fréquences de rayonnement de classe 1 et devraient être traitées comme un danger pour le public.

Le Consei de Gateshead a réfuté des preuves claires en ce sens  et répandu de fausses allégations dans diverses publications et médias sociaux et également par des tracts, en  prétendant que Mark Steele diffusait une pseudo science et que la 5G ne présente aucune danger.

Dans cette affaire Il y a eu un abus des pouvoirs de la police pour bâillonner Mark Steele qui est finalement sorti libre. Mais le conseil de Gateshead a déboursé11 000 £ d’argent public pour couvrir les frais de justice de lamentables ignorants. Au tribunal , aucun des conseillers n’a été capable d’expliquer ce qu’est la 5G. Leur principal expert gouvernemental a même refusé d’assister à l’audience. En conclusion, le juge , lui, a refusé de bâillonner Mark, déclarant:

«  Le public à le droit de savoir « 

La question confidentielle du déploiement de la 5G à Gateshead est maintenant d’intérêt public et sera traitée dans sa dimension historique pour que d’autres personnes puissent utiliser cette décision de justice . Ce sera le cas à Surrey, Westminster et Luton où sont installés ces réseaux toxiques de micro-ondes électromagnétiques sur des lampadaires à LED.

Et nous savons maintenant que même si ces matrices sont actuellement 2G, 3G ou 4G, elles peuvent être activées en 5G en ajustant un «objectif» qui «concentre» la fréquence.

……
Les avantages prévus étaient une surveillance policière 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, la possibilité de voir à travers les murs, d’avoir des panneaux de signalisation intelligents; un streaming en direct sur le mouvement; des véhicules et des transports en commun sans conducteur , une réalité virtuelle mobile; une réalité augmentée mobile; Toutes ces fonctionnalités qui ont pour but de rendre les comtés intelligents et l’économie locale théoriquement prospère.

En réalité, des preuves scientifiques démontrent,  à travers la planète,  que les champs électromagnétiques, RF, 3G, 4G, 5G, WiFI et WiGIG , causent le cancer, tuent les abeilles, chassent les animaux sauvages et nuisent à la qualité de vie de leurs habitants. Tout cela parce que les grandes entreprises disent que c’est bon pour les gens, et qu’ils nous trompent sur les dangers d’une utilisation en continu, en proximité , en omettant de dire ce que la 5G est vraiment : une arme efficace de champ de bataille.


L’article renvoie aussi au site de Mark Steele comme suit : https://www.saveusnow.org.uk

 

Les armes à micro-ondes au service de la criminalité

19 Oct

Image du site http://www.mikrowellenterror.de

Le texte ( ici partiel) ci-après, avait été écrit par Dr. Reinhart Munzert en juillet 2002
Il se trouve à : http://www.mikrowellenterror.de/english/index.htm

Dr . Munzert avait le projet de poursuivre l’exposé de ses connaissances sur le sujet des armes à micro-ondes ,  et acquises auprès de spécialistes d’électronique et de physiciens, comme le montre le programme de ses séminaires dans le texte original.
Il en a été empêché.

Ce qui suit est une traduction libre, en rappel, d’une partie d’un de ses articles d’explication et d’alerte.

Comme suit :

 » Les effets d’un faisceau  de micro-ondes  sur les victimes comprennent une extrême lassitude, des maux de tête, des battements de coeur irréguliers, des diarrhées, les testicules douloureux, des lésions du système nerveux et des organes internes, des brûlures de la peau et des yeux.

Les effets ultérieurs comprennent la cécité, les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et le cancer. Au cours des derniers mois, certaines victimes ont diagnostiqué des tumeurs cancéreuses.

En plus de cela, les victimes (par les rumeurs et la diffamation) sont présentées comme psychotiques et dangereuses et ainsi, rendues complètement impuissantes.
Dans le même temps, de nouvelles armes (pour certains sous-traitants) sont testées dans des conditions ordinaires et constamment améliorées.

Les crimes liées aux micro-ondes de forte puissance sont un nouveau type de crime avec des caractéristiques très nouvelles. Dans un rapport de 1999 sur les activités criminelles utilisant des outils électromagnétiques, l’Union internationale des sciences radiophoniques avait manifesté son inquiétude sur : « Le fait que des activités criminelles utilisant des outils électromagnétiques puissent être mises en action de manière secrète et anonyme et que les frontières physiques, telles que les clôtures et les murs, puissent être pénétrées par des champs électromagnétiques.  »

Expert Pevler avait  souligné: « Le développement des armes à micro-ondes à haute puissance (HPM) et leur prolifération au sein d’organisations subversives offrent le moyen de commettre le » crime parfait « . Les attaques par HPM ne laissent généralement aucune preuve résiduelle et leurs effets peuvent aller de la nuisance à la catastrophe « (1997).

Les armes HPM que les gangs pourvus de haute technologie utilisent fournissent des ondes continues ou pulsées sur de longues périodes – en particulier la nuit – à partir de voitures ou de fourgonnettes ou de bâtiments autour de la ou des personnes ciblées. Ils utilisent des magnétrons, des générateurs de micro-ondes, des amplificateurs, des systèmes intégrés. En outre, ils utilisent des méthodes d’imagerie murale.

Il y a déjà plus de 40 victimes connues en Allemagne, certaines d’entre elles ont même été agressées à l’hôpital. Mais la police ne comprend pas ces nouvelles armes.

En outre, les criminels utilisent des tactiques relevant de guerre de l’information : tout savoir sur les victimes.

Alors ne leur laissez rien savoir sur vous, l’information participe de la domination . C’est pour cela qu’ils s’insèrent dans  les systèmes de communication des victimes.

Le réseau criminel possède un savoir-faire technique de premier ordre et des équipements de haute qualité. Cela garantit une haute efficacité et une bonne  précision des frappes . Cela permet aussi d’opérer à partir de voitures ou de fourgonnettes. Les générateurs / émetteurs de micro-ondes peuvent être camouflés dans une valise .
……..

C’est grâce à une constructive coopération entre des spécialistes de l’électronique et des physiciens que nous avons pu mettre en lumière cette activité criminelle hautement technologique.

Selon les experts: les ondes (pulsées) par deux ou plusieurs émetteurs [générateurs MW] convergent  dans la zone cible et renforcent ainsi leurs effets.

Il existe également des antennes paraboliques modifiées en émetteurs.

En outre, des systèmes d’antenne intelligents (adaptatifs) (de nombreux petits émetteurs connectés au lieu de quelques grands, par exemple cachés dans des voitures en stationnement) seront utilisés.

Parfois, le saut de fréquence est utilisé. Ces méthodes fonctionnent sur plusieurs centaines de pieds, si tout est bien ajusté.

Il est possible de trouver les endroits où les composants (électroniques) pour des armes extrêmement puissantes ou des systèmes complets (images 4, 5, 6) peuvent être achetés légalement.
……
Dans certains cas, les modes de vie des criminels nous sont bien connus. Ils sont en tous points semblables à ceux des terroristes. Beaucoup prétendent être de bons citoyens avec des modes de vie respectables, pour couvrir leurs crimes.

Les activités criminelles classiques (c.-à-d. cambriolage) sont perpétrées par des gangsters ou d’anciens membres de la Stasi (qui étaient dans les services secrets de l’ancienne RDA).

Dans ce type de réseau, il existe une séparation du travail et une structure de soutien qui inclut également des étrangers.

Les terroristes pourraient également utiliser les micro-ondes  comme arme anti-électronique. Avec les micro-ondes HP, ils peuvent attaquer avec succès l’électronique des ordinateurs, des voitures, des avions, etc. [voir les autres documents de l’Atelier W8].

Ils peuvent utiliser des armes à micro-ondes (armes à radiofréquence) pour aussi endommager les systèmes électroniques lors d’une attaque invisible avec toutes sortes de conséquences.
….
Tout cela n’a rien à voir avec la peur des micro-ondes . Il s’agit d’ une technologie de pointe criminelle  et subie par la population. Et il est effrayant de constater, que ces armes sont de plus en plus utilisées par des criminels et des terroristes. »

Intolérance aux ondes électromagnétiques et accident de travail

17 Oct

 

Le courriel reproduit ci-après a été envoyé par l’association Robin des Toits . Il fait état d’une décision importante prise par une instance administrative : la reconnaissance de l’intolérance aux ondes électromagnétiques actée comme accident du travail, par un Tribunal des affaires de sécurité sociale 

C’est un grand pas pour les électro-hypersensibles (EHS) et un début de petit pas éventuel pour les cibles de harcèlement électronique , puisque les méfaits des ondes électromagnétiques sont enfin reconnues et  qu’un individu devenu intolérant et malade  par ces ondes ,  n’est pas traité de malade mental.

Le Tribunal des affaires de sécurité sociale (Tass) règle des conflits de type administratif . Il peut être saisi pour contester une décision prise par la Commission de recours amiable (CRA)
Le Tass se situe souvent dans l’enceinte d’un TGI.
Cette procédure devant le Tass  est gratuite et le plaignant peut se présenter seul à l’audience s’il le désire.

Comme suit :

Exposition aux ondes et accident du travail : jugement du TASS de Versailles  

« Un homme diagnostiqué électrosensible a été reconnu victime d’un accident du travail en raison de son intolérance aux ondes électromagnétiques par le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale (TASS) des Yvelines, une première en France selon son avocat. » (AFP 10 Octobre 2018)

On connait les raisons politiques et économiques qui font que le lien entre exposition aux ondes électromagnétiques et électrohypersensibilité n’est pas reconnu dans nos sociétés qui s’orientent vers le tout connecté et les villes dites faussement « intelligentes ».

Des témoignages nous parviennent de personnes électrohypersensibles obligées de quitter leur travail malgré une reconnaissance médicale de leur symptômes et une demande de réaménagement de leur poste de travail.

Il faut accorder au jugement du tribunal des affaires sociales des Yvelines l’importance qu’il mérite quant à la non prise en compte de l’expertise affirmant les causes psychiatriques du malaise du salarié en cause. Un tel diagnostic a été trop longtemps servi, et avec parfois grand mépris, dont on connait cependant les tenants et les aboutissants.
Il est heureux qu’un tribunal n’en tienne pas compte pour se référer par contre aux symptômes et aux recommandations de la médecine du travail, en accordant foi à un deuxième rapport d’expertise faisant état de la « compatibilité avec un malaise par hypersensibilité aux ondes électromagnétiques ».

Robin des Toits ne peut que se réjouir d’un tel jugement, espère que d’autres tribunaux emboiteront le pas du TASS de Versailles et que cela pourra redonner auto considération et espoir de solution aux personnes se trouvant dans la même situation que ce salarié.

Pierre-Marie Théveniaud
ROBIN DES TOITS
Correspondance : 55 rue des Orteaux 75020 Paris
Tél. : 33 1 47 00 96 33

Des citoyens attaqués par des armes à micro-ondes

14 Oct

 

Le communiqué de presse suivant est de Harald Brems et a été envoyé à Der Spiegel .

La version en langue anglais se trouve sur le site de PACTS INTL à
http://pactsntl.org/assets/Press_Release_to_Der_Spiegel_by_Harald_Brems_in_Germany.pdf

Cette traduction rapide est présentée sans autorisation et pourra être retirée sur simple demande.

Mesdames et Messieurs,

Nous avons suivi avec beaucoup d’attention les récents développements d’explication concernant les attaques par micro-ondes des employés américains des ambassades à Cuba et en Chine.

Un groupe de scientifiques approuvés par la communauté internationale a affirmé que les attaques contre les diplomates à Cuba et en Chine pourraient éventuellement être dues à des micro-ondes. Cela constituerait un tournant vers un débat public  concernant les armes dites à énergie dirigée. Jusqu’à ce jour, la plupart des informations présentaient ces armes comme dirigée contre la technologie et susceptibles de la perturber et de la détruire.

Certains articles mentionnaient une valise pour micro-ondes pouvant être utilisée par la police contre des attaques à la bombe.

La société Diehl a fabriqué un dispositif qui permet à la police d’arrêter un véhicule en perturbant l’électronique de la voiture avec des micro-ondes.

Rheinmetall a mis au point un dispositif pouvant être placé dans les portes des voitures, et qui devrait avoir un effet similaire. 

La société américaine Raytheon a invité il y a quelques années l’Active Denial System (ADS), qui peut être monté sur une jeep et utilisé contre la foule (contrôle des foules).

Dans le cas des armes à micro-ondes (à l’exception des ADS), il était uniquement question d’armes contre la technologie, pour la perturber ou la détruire.

C’est la première fois que l’on reconnait publiquement que les micro-ondes peuvent être utilisées efficacement contre les personnes, non seulement en chauffant la peau, comme le fait l’ADS, mais en produisant de la pression ou des bruits. Les effets observés sur les diplomates ne représentent qu’une petite partie des effets possibles des micro-ondes.

En Europe et aux États-Unis, des milliers de personnes sont attaquées quotidiennement par des micro-ondes. Ces «personnes ciblées» (TI) font état de violations graves des droits de l’homme. Ces personnes mentionnent  des cambriolages sans trace dans les appartements , des échauffement et des brûlures, des vertiges, des pressions sur le corps ou dans le corps, des piqûres, des démangeaisons, des bourdonnements d’oreilles ou des clics, qui leur sont infligés encore et encore.

Certains rapportent des voix envoyées directement dans leur tête (la voix au crâne est le nom de cette technologie).

Le documentaire Die Wirklichkeit kommt a accompagné certains TI pendant le film. Le film montre l’évolution de la situation dans les domaines de la surveillance et de l’armée, ainsi que le problème d’un État de surveillance d’un point de vue philosophique.

En 2015, une conférence internationale des personnes ciblées a eu lieu à Berlin. Des victimes  d’expérimentation secrète à base d’armes à micro-ondes  du monde entier , se sont rendues à cette conférence sur le harcèlement. Les médias n’ont fait aucune couverture de l’évènement. Les politiciens de tous les partis ont reçu des courriers de personnes ciblées à plusieurs reprises par des individus ciblés , mais personne ne s’en souciait. Maintenant, il semble que cela pourrait changer.

Les individus ciblés ne sont ni des théoriciens du complot ni des cinglés. La plupart d’entre eux sont des personnes qui ont fait des expériences horribles. Les individus ciblés  sont victimes de torture et un jour, ils devront être acceptés comme tels. D’ici là , la société civile a le devoir de révéler les crimes commis avec des armes électromagnétiques et de les interdire sur le plan international.

D’un point de vue de victime d’expérimentation secrète par des armes à énergie, nous attendons beaucoup de ce qui va être révélé dans les prochaines semaines. Nous espérons que ce débat entamé permettra de faire la lumière sur les crimes restés cachés jusqu’à présent.

Une cible américaine enfermée en psychiatrie

9 Oct

Ce qui suit s’est passé aux USA, mais les cibles de harcèlement électronique doivent garder en mémoire que des situations similaires sont aussi courantes en France où les contextes de  plaintes sont détournés, avec ou par/ de grotesques mascarades ,  pour incriminer les victimes et blanchir leurs agresseurs . Cela se fait  dans un consensus d’un brutalité généralement psychologique ,  et en toute illégalité  mais sous couvert d’une apparente légalité fabriquée à coups de ruses diverses.
L’ information, ici,  a été transmise par le site PACTS INTERNATIONAL

KIM STRAUB VA SANS DOUTE ȆTRE LIBÉRÉE AUJOURD’HUI!

Kim Straub, vit au Tennessee, et a  été détenue dans un établissement psychiatrique depuis le début de la semaine dernière. Elle a appelé ce matin pour annoncer que son mari avait parlé au personnel et qu’elle serait apparemment en mesure de quitter l’établissement aujourd’hui.

Nous nous félicitons de son retour à la maison et attendons avec impatience qu’elle nous parle de son calvaire. Ce sera une expérience d’apprentissage pour nous tous.

Je souhaite à cette occasion insister sur le fait qu’un Individu Ciblé ( TI ) ne devrait pas entrer dans un poste de police seul, si possible. La présence d’une seule personne peut faire toute la différence en ce qui concerne le fait qu’une personne soit détenue par la police ou puisse sortir du poste .

A l’origine, Kim s’était rendue au poste de police  pour déposer une main curante concernant un vol. Cependant, en cours de route, elle a décidé qu’il serait également bon de distribuer  des tracts.

Elle a donc distribué des tracts dans un poste de police. Ce qui est une situation risquée. Encore une fois, si vous êtes avec une autre personne, cela peut marcher, mais c’est généralement déconseillé.

Dans le cas de Kim, il a été question d’une arme à feu. On lui a demandé si elle possédait une arme à feu. Elle a répondu positivement et que c’était son droit, ce qui était évident et ce qu’ils savaient bien sûr. Cependant, ce n’est pas ce qu’ils demandaient. Ils se demandaient si elle était armée et si elle allait devenir dingue et tirer sur la place!

Sa réponse n’a pas précisé que son pistolet était à la maison. Elle n’était pas armée, mais comme ils ne le savaient pas, ils ont commencé à l’encercler . En se glissant furtivement derrière elle et l’ont menottée et s’en était fini pour elle.

Pour eux, elle était devenue une menace potentielle: une personne seule, armée et faisant circuler  des informations bizarres,  l’avaient transformée en un danger possible pour elle-même ou pour les autres.

Nous espérons en apprendre davantage de la part de Kim sur son épreuve, et en particulier sur le traitement qui lui a été réservé, lors de son prochain appel.

Attaquée par un signal pulsé dans la tente de faraday

2 Oct

La tente de faraday avait été achetée sur place à Dordrecht chez Holland Shielding. Elle avait été accompagnée d’une certification de sa capacité revendiquée de protection qui se trouve à
https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/04/04/tente-de-faraday-et-900-mhz/

La tente de faraday protège des champs électromagnétiques ambiants . Pas des signaux pulsés. Mais on pourrait aussi penser qu’elle est susceptible de les atténuer.
Apparemment , pas dans mon cas.

Pourtant, après de nombreuses nuits passées à bouger et changer mon matelas de place pour trouver un repos indispensable à la survie , j’aurais aimé une nouvelle fois y croire ( atténuation des signaux).

Le nouvel essai de nuit dans la tente de faraday avait été catastrophique . Le signal pulsé et qui m’avait retrouvée en quelques petites minutes avait été d’une violence inouïe et répétée dès le 5ème tir.

Lorsque la boite crânienne , cible de toute cette violence pulsée , est cachée sous une table ou entourée de packs de gel fixés par une capuche de plongée, la réaction douloureuse la plus notoire est un éclatement sonore et en général dans la partie droite du cerveau.

Ce type d’éclatement sonore que chaque cible décrit à sa manière ou selon les sensations éprouvées , est connu pour être la conséquence d’une thermo-dilatation à l’intérieur de la boite crânienne . De nombreux individus qui travaillent sur, ou avec, des radars,  en sont victimes .
Ce phénomène avait été noté, entre autres, par un médecin militaire belge : le Dr Evrard

Dans mon cas , et peut-être dans tous les autres, cet éclatement sonore s’accompagne d’une déflagration électrique anarchique et soudaine , plus ou moins forte dans une ou plusieurs parties du cerveau . Il s’y ajoute un état de régression des capacités cérébrales,  lié à ce qui semble être une régression vers la gamme d’onde la plus basse du cerveau ( Delta ).

Toutes les fonctions habituellement disponibles  sur commande du cerveau, sont altérées ou annihilées . C’est notamment le cas pour la décision de mouvement , qui devrait permettre de changer de place et éviter le prochain tir.

Quand le signal a trouvé sa cible , par une émission de sensations piquantes préalables, il ne la lâche plus ou la retrouve immédiatement, pendant , souvent, des heures.

A l’intérieur de la tente de faraday, et jusqu’à présent, l’éclatement sonore dans la tête n’existe pas. Cette sensation sonore douloureuse est remplacée par une impression d’embrasement totale du cerveau et qui fait perdre conscience.

Ainsi ,  sans électrosmog ambiant , car ce n’est actuellement plus le cas, la tente de faraday se révèle un piège . La cible incapable de prendre la décision d’en sortir ou d’être capable de coordonner les mouvements pour le faire , devient une proie inerte matraquable à volonté.

Ceci ci-dessous représente le tir extrêmement violent n° 5 de 21h 05.24


A ce moment-là, en détection, il y avait seulement eu une micro-pulsation sur 2,4 GHz

L’énergie représentée sur tableau (EEG) est en microVolts

On peut noter que l’énergie ( 329185 uV) développée en 01 , électrode située à l’arrière gauche du crâne , dépasse très largement ce qui est, d’habitude signalé comme douloureux, et qui se situe aux alentours de 200000 uV

 détails

En matière de correspondance , détection enregistrée / déflagration électrique dans le cerveau , à l’intérieur de la tente de faraday , il avait existé ceci ci-dessous,  en exemple, pour le reste de la nuit.

à 1h. 50 ——< signal pulsé avec fréquence porteuse de 1,6 GHz pour 0,8 uW/m2
– 1h 55 ——> signal pulsé avec fréquence porteuse de 1,7 GHz pour 0,8 uW/m2
– 3h 34 ———> signal pulsé avec fréquence porteuse de 1,3 GHz pour 1,25 uW/m2
– 4h 29 ————> signal pulsé avec fréquence porteuse de 1,7 GHz pour 0,8 uW/m2
– 5 h 18 ———> signal pulsé avec fréquence porteuse de 1,7 GHz pour 0,8 uW/m2

Ces pulsations qui provoquaient des déflagrations électriques  moins importantes dans le cerveau,  pouvaient être  d’ une origine différente  de celle du matraquage violent du début de ma nuit

Car, en début de nuit,  le signal  semblait me cibler spécifiquement et violemment après  retrouvailles avec le corps puis ma tête  .

Donc, cette foultitude de signaux avec fréquence porteuse de 1,8 GHz – 1,7 GHz – 1,6 GHz pourraient signer la présence d’un DECT voisin ( 4 ou 5 mètres) et qui pulse ( ou booste) autoritairement ses 100 Hz chez moi.

Et sinon, il s’agirait de l’antenne GSM1800 du concentrateur  ( réseau LINKY) qu’ENEDIS, prévenu par LAR  de mon handicap EHS, a placé au-to-ri-tai-re-ment à 25 m de chez moi.

Pourtant, en plus de la tente de faraday où je me trouvais  , un paravent de couvertures de survie  superposées , avait été positionné entre la maison voisine et la pièce où se trouvait la faraday.

Pour essayer de comprendre l’origine du signal suiveur/ ressenti comme vengeur,  du début de nuit, une recherche avait été faite auprès d’une société de géophysique pour connaitre la densité de puissance des radars d’auscultation de la terre.

La réponse vague du géophysicien avait été que celle ci ( densité de puissance ) est trop faible pour être ressentie.
Sauf si …
Mais quoi ?

Pour une information  détaillée sur les signaux pulsés voir :

https://electrosmog.info/IMG/pdf/Pulse.pdf