La 5G au tribunal à GATESHEAD

23 Oct

Les habitants de GATESHEAD contre la 5 G

 

GATESHEAD est un ville du nord-est de l’Angleterre, située dans la banlieue de Newcastle.

Des résidents déterminés , entrainés par un militant , Mark Steel , viennent d’y remporter une victoire notoire contre l’implantation de la 5 G , grâce à un juge avisé et courageux.

L’ information a été transmise par ROBIN DES TOITS 81. En voici une présentation partielle.
Le texte en anglais se trouve à
http://www.smombiegate.org/britains-first-5g-court-case-and-the-people-won/?fbclid=IwAR3R_Lh0rYy-FeLySXPWYUcr3GmsJeBtukmzRqmaoi8EhgQ8ZPNxwLr0Qrs

Le texte dit : Mark Steele, un militant anti- 5G, qui a souligné les dangers d’un déploiement de la 5G,  tenu confidentiel par le Conseil de Gateshead, où les résidents se plaignent d’une augmentation de maladies et de cancers dans la zone concernée. Il existe suffisamment de preuves pour conclure que les  antennes intelligentes 5G installées au sommet des nouveaux lampadaires à LED émettent des fréquences de rayonnement de classe 1 et devraient être traitées comme un danger pour le public.

Le Consei de Gateshead a réfuté des preuves claires en ce sens  et répandu de fausses allégations dans diverses publications et médias sociaux et également par des tracts, en  prétendant que Mark Steele diffusait une pseudo science et que la 5G ne présente aucune danger.

Dans cette affaire Il y a eu un abus des pouvoirs de la police pour bâillonner Mark Steele qui est finalement sorti libre. Mais le conseil de Gateshead a déboursé11 000 £ d’argent public pour couvrir les frais de justice de lamentables ignorants. Au tribunal , aucun des conseillers n’a été capable d’expliquer ce qu’est la 5G. Leur principal expert gouvernemental a même refusé d’assister à l’audience. En conclusion, le juge , lui, a refusé de bâillonner Mark, déclarant:

«  Le public à le droit de savoir « 

La question confidentielle du déploiement de la 5G à Gateshead est maintenant d’intérêt public et sera traitée dans sa dimension historique pour que d’autres personnes puissent utiliser cette décision de justice . Ce sera le cas à Surrey, Westminster et Luton où sont installés ces réseaux toxiques de micro-ondes électromagnétiques sur des lampadaires à LED.

Et nous savons maintenant que même si ces matrices sont actuellement 2G, 3G ou 4G, elles peuvent être activées en 5G en ajustant un «objectif» qui «concentre» la fréquence.

……
Les avantages prévus étaient une surveillance policière 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, la possibilité de voir à travers les murs, d’avoir des panneaux de signalisation intelligents; un streaming en direct sur le mouvement; des véhicules et des transports en commun sans conducteur , une réalité virtuelle mobile; une réalité augmentée mobile; Toutes ces fonctionnalités qui ont pour but de rendre les comtés intelligents et l’économie locale théoriquement prospère.

En réalité, des preuves scientifiques démontrent,  à travers la planète,  que les champs électromagnétiques, RF, 3G, 4G, 5G, WiFI et WiGIG , causent le cancer, tuent les abeilles, chassent les animaux sauvages et nuisent à la qualité de vie de leurs habitants. Tout cela parce que les grandes entreprises disent que c’est bon pour les gens, et qu’ils nous trompent sur les dangers d’une utilisation en continu, en proximité , en omettant de dire ce que la 5G est vraiment : une arme efficace de champ de bataille.


L’article renvoie aussi au site de Mark Steele comme suit : https://www.saveusnow.org.uk

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :