Archive | armée RSS feed for this section

Torture électronique et escroqueries

10 Avr

 

Tout le monde sait que le micro-ondage du cerveau rend dingo et peut être très utilisé par des dominants criminels et/ou des escrocs criminels pour arriver à leurs fins .

Les fonctionnaires d’Etat chargés de prendre des plaintes mentionnant une utilisation criminelle de ce phénomène et qui prétendraient n’en rien savoir , sont au moins pire, de mauvais comédiens, mais souvent , et malheureusement, des complices actifs.

Leur habituelle réponse stéréotypée qui nie le phénomène sans s’ y intéresser ou sans interroger , et rapportée par de nombreuses cibles, n’est ni professionnelle, ni respectueuse, ni vraisemblable, ni maline .

Ce type de réaction est, bien sûr, seulement destiné à se débarrasser d’ une victime qui se plaint , en la présentant en attardée superstitieuse ou en dérangée, pour au final, ne rien faire pour que cela s’arrête et qu’elle soit protégée. Il se trouve que 70 % des victimes sont des femmes.

Une allusion au micro-ondage du cerveau destiné à semer la confusion chez des témoins avait été notée dans la littérature policière américaine dès 2009.
Cette évidence du micro-ondage invalidant était proposée dans ce RomPol  sous forme de boutade dans la bouche d’une procureure ( Marie Lou Baker) de San Diego – Californie , s’étonnant de propos suspects de témoin et obtenus par des interrogatoires biaisés.

Dans cette mienne histoire de harcèlement électronique , je fais volontiers la différence entre :


le contrôle mental par micro-ondage criminel , V2K et privation de sommeil à des fins d’ 1 escroquerie particulière et ciblée, et
la sadique et bestiale torture électronique , plaisir de psychopathes accros qui cherchent ou provoquent toute situation ou réaction pour pouvoir continuer avec un prétexte, et aider n’importe qui pour des escroqueries tous azimuts .

Faire déménager une victime, en la torturant par voie électronique, avec le concours des collabos de voisinage relève de cette deuxième partie.

Les spécialistes reconnus du harcèlement électronique présentent souvent ce phénomène global comme une mise à mort sociétale et/ou physique, cachée. Cette mise à mort * (3)  souvent lente est provoquée par des éléments extérieurs manipulés ou programmés (signaux) , eux aussi cachés et impossibles à prouver ou à faire trouver , pour cause de rejet a-priori de la plainte de la victime par des représentants de l’Etat . Complices passifs de crime.

Ce ne sont pas les articles de loi qui manquent pour punir les criminels du harcèlement électronique.
Dans notre phallocratie française déguisée en démocratie, seule manque la prise en considération du phénomène dont profitent des criminels/gougnafiers/escrocs en bandes organisées , qui s’attaquent à des personnes préalablement isolées par tous moyens connus de harcèlement.

L’argent facile par captation d’héritage ou de biens , déguisée sous un montage aux apparences légales parce qu’ aidé par un ou des magistrats et des juristes marrons est un classique.

En reprenant l’idée du harcèlement électronique /mort lente , on peut rappeler ici les éléments habituels connus de tout crime par élimination programmées, progressive , ou violente :
– l’argent ( facile )
– le sexe ( désir ou vengeance)
– la folie ( déviants, pervers , sadiques , psychopathes)

Personne ne peut plus maintenant ignorer que le micro-ondage caché du cerveau avec V2K entraine la confusion mentale , la perte de repères et de mémoire. Il simule la folie et permet de prétendre à la folie de la victime pour l’éliminer, l’escroquer , la mettre sous tutelle……….

Ma prétendue folie était prévue à un moment X, dans cette histoire somme toute banale. Ce qui m’avait été annoncé par un notaire en ces termes «  ils vont vous rendre folle «  * (1). Et c’est la bande à frérot qui s’y était collé, et avec une minutieuse préparation et ,  sans doute,  bien en amont du moment X .

« Ton frère est une ordure » m’avait déclaré cet ami d’enfance et aussi Chevalier de la Légion d’Honneur » quand le montage d’une captation d’héritage par mon greedy frérot était devenue évident.
«  Oui. Mais cinquante fois moins que l’amant de sa femme  »

Les deux hommes, le pigeon et l’amant, étaient copains et collègues de travail. Employés de l’armée. La dame   qui les fascinaient tant , était , aux dires du 1er mari d’icelle , une perverse jusqu’au trognon, fabricatrice  ( faiseuse) de « fake news »
Elle voulait ce que j’avais et l’amant le lui avait promis. La lune en plus.

L’égo boursouflé de l’ autoritaire amant coinçait dans l’embrasure des portes. Il était conseiller municipal d’une petite bourgade du Maine et loire et hyper-actif dans tous les réseaux crapuleux possibles. Ce qui incluait un grand nombre de ripoux en marge de l’ armée , de la gendarmerie, et de la police , disponibles pour des coups de main cachés sous la fonction. Aïe.

Selon l’ex de la femme , c’était là le réseau que je devais le plus redouter.
Les exemples d’exactions déléguées à des sous-réseaux et qu’il avançait, m’étaient connus et familiers depuis longtemps : violations, dégradations, vols de documents , rumeurs, et …. plaintes classées ou détournées ……

Pour me faire passer pour folle et me rendre folle , après m’avoir éjectée par manigances de deux appartements et d’une maison en tant que proprio, ils avaient du intensifier au maximum le micro-ondage avec V2K.
Cette horreur avait été organisée , dans la maison que je louais à Dol de Bretagne ( 35), et dans l’appartement qu’un ami me prêtait à Paris XIV à cette époque, huit jours chaque mois.

A Dol de Bretagne (35)  , les combles de la maison (leblay/lesénéchal) auxquels je n’avais pas accès , avaient été utilisés pour un micro-ondage dément avec V2K.
Les V2K infligés n’y étaient, bien sûr , pas l’oeuvre de Leblay ou Le Sénéchal, vicieux enthousiastes ayant seuls accès aux combles , mais  modestes transporteurs livreurs  de moules, et souvent absents.

Sachant qu’un ex-de la garde républicaine ( Belloin) avait violé mon domicile de Paris XIV et s’en était vanté….. que l’amant de l’épouse du pigeon

  • m’avait harcelée avec une jeep de l’armée
  • avait été trouvé dans ma chambre en train de fouiller dans me affaires , dans une maison où il était  en infraction et où se trouvaient  en plus 3 représentants du droit que l’amant/employé de l’armée/conseiller municipal  bafouait (le droit) avec la suffisance de l’habitude d’un délinquant-employé de l’armée-conseiller municipal-et quoi encore ?  ………..que des gendarmes et  des flics me courraient après en tous lieux pour m’arrêter et me coller des PV …. avec  des gars de la PPP qui inventaient des stationnements irréguliers  à environ  200 euros pièce,  tout compris ……on peut penser, par déduction, que les réseaux ripoux liés à l’armée et aux forces de sécurité ,  étaient entrés en transe et à mes trousses.

A Paris , dans l’appartement prêté , des voisins avaient donné le coup de main . Un micro-ondage intense par l’ex -ingénieur EDF , FM et Chevalier de la Légion d’honneur de l’appartement voisin m’avait laissée sans répit. On pouvait donc ajouter encore comme collaborateurs actifs, une clique de FM criminels .

En 2007 , sous les effets du harcèlement criminel global décrit, j’avais l’air débile et commençais à le devenir.

Les effets du micro-ondage et des V2K ont été largement exposés dans ces blogs . *(2)
Les micro-ondes et V2K , armes par destination et employés ici, étaient utilisées pour soumettre une personne afin de tout lui voler , et de la faire disparaître sans bruit du même coup. L’origine bicéphale de cette situation criminelle était partagée entre Paris et les Pays de Loire.

La torture électronique est comprise , ici, comme une étape supplémentaire dans la cruauté et la barbarie, pour détruire un cerveau qui s’obstine à fonctionner par à-coups, malgré tout.

Cette torture électronique est basée sur des propulsions violentes d’énergie de toutes sortes ( RF, ultrasons, sons, laser ) qui n’ont jamais cessées à ce jour , en dépit de plaintes multiples. Ces attaques par énergie dirigée réussissent à viser et atteindre le cerveau à l’intérieur de la boite crânienne, par choix  et amplification des fréquences destinataires, ou capacité du signal à pénétrer les os, ou les faire vibrer.

Le cerveau attaqué directement,  n’a aucun organe auquel se plaindre .
D’habitude , c’est lui , le cerveau centralisateur  d’informations et réactions , qui prévient , gère ou essaie de gérer, un problème , quand il reçoit une plainte d’un organe en souffrance ou faire face à une situation inhabituelle.

Dans ce contexte entretenu , les escrocs profiteurs de la criminalité protégée par des maires et des représentants de l’Etat , pullulent : hôteliers , agents immobiliers , syndics qui refusent d’intervenir, propriétaires de biens qui manigancent pour voler la caution (Colette COUVIDAT) , autres qui louent des biens impropres à leur usage et prennent des airs d’ingénue  ( I Blaineau) , con cessionnaires automobiles qui sur-facturent et procèdent par amalgame (BAUDRY-FORD) ……

La première forme d’ escroquerie des propriétaires qui ont été informé de l’existence de la torture électronique à l’intérieur de l’appartement loué et qui n’ont pas pris toutes les mesures à leur disposition pour la faire cesser, consiste à exiger et encaisser l’argent d’une location pour ce bien non conforme aux exigences de la loi en la matière.
Certains défient la loi et trompent les juges pour le faire ( I.Blaineau)
Les propriétaires font, ainsi, payer à la victime la location d’un lieu de torture appelé appartement.
Ce propriétaires sont en plus passibles de non assistance à personne en danger au même titre que les représentants de la loi ou de la sécurité , qui refusent ou rejettent les plaintes sans investigation et créent les conditions de la continuité de cette torture.

La deuxième forme d’escroquerie des propriétaires existe grâce à une manigance du réseau crapulo-criminel .
Pour récompenser le propriétaire de sa complicité active ou passive en participant ou en ne dénonçant pas le harcèlement électronique , le réseau active ses pions pour que le vol de la caution du loyer devienne une rétribution du propriétaire. Aux frais de la victime.

C’est ce que m’avait expliqué le fanfaron Leblay à Dol de Bretagne (35) mais qui n’avait pas réussi son coup de vol de caution , mal préparé.

L’avide Colette COUVIDAT à Saint Julien des Landes (85) , avait assisté à une dégradation d’un radiateur de sa maison par M Suteau pendant que nous faisions l’état des lieux. Elle n’avait pas bronché. Ni noté le fait.

Par la suite, elle ne montrera ni sens des responsabilités face à ma torture électronique dont elle était informée, ni respect de la loi sur la location d’un logement décent , ni aucun état d’âme d’aucune sorte.

Elle s’était tout juste comportée comme une sorte de matone sadique . La rapacité , en plus.
Car elle montera un chantier , avec ses copains de la résidence, pour voler et garder ma caution sous des apparences légales.

Cet endroit où je n’avais guère eu l’occasion de me poser et encore moins de me reposer avait été une rapide et violente descente en enfer
– les rafales de micro-ondes venaient de la maison à ma gauche, occupée par l’ex-contre-amiral POITEVIN
le chauffage par micro-ondes ( mur thermique ) était l’oeuvre de SUTEAU , dans la maison à ma droite .
les tirs au laser à travers ma porte -fenêtre, venaient de la maison des deux gays, de l’autre côté de l’allée

Quand j’allais dormir dans ma voiture, un appareil commandé à distance , enclenchait des tirs d’énergie qui cisaillaient le cerveau . Comme en Islande. Comme dans les mobiles homes des différents campings français où je n’avais pas, non plus eu de répit
Comme , ici, au Sextant.

Les escroqueries des commerçants sont à l’avenant , dont celles notamment des hôteliers . A très peu d’exceptions près, ils faisaient payer une chambre qu’ils acceptaient de transformer ou faire transformer en cellule de torture.

L’escroquerie du concessionnaire BAUDRY – FORD est d’une autre nature .
Elle avait été faite à un moment de violences électroniques redoublées. Je tenais tout juste debout , et ne pensais qu’à essayer de dormir sans le pouvoir. A cette époque, même le WiFi à l’intérieur du garage, dans le bureau du commercial, était un vrai supplice pour mon cerveau.
Chez moi, je n’avais pas eu la force de faire des recherches sur les caractéristiques du véhicule ni sur les particularités de l’offre.

Et sciemment ou pas, BAUDRY-FORD avait profité, de ma vulnérabilité entretenue par la torture électronique redoublée.

A l’ époque de mon achat , la marque FORD offrait 3000 euros pour faire venir de nouveaux clients vers la marque , puis les fidéliser. Mais, je ne le savais pas , et Baudry- Ford n’avait rien dit, malgré l’obligation d’information d’un vendeur.
Selon l’article 1110 du Code civil « les règles du droit civil imposent aussi au vendeur une obligation d’information en exigeant sa bonne foi dans la conclusion des contrats. « 

Sur une facture cette déduction porte le nom habituelle de OFFRE COMMERCIALE, comme l’indique cette proposition faite ( ultérieurement) par une marque concurrente .

Par ailleurs, au moment d’une vente , un vendeur de voiture neuve rachète la vieille voiture du client qui sera revendue à un acheteur étranger , ou encore à un ferrailleur qui re-fourguera les pneus neufs , les sièges en cuir et autres pièces en état de fonctionner .
Cela s’appelle une REPRISE de l’ANCIEN VEHICULE ou un RACHAT de VEHICULE . Le montant proposé s’ajoute à l’offre commerciale de la marque , et vient en déduction du coût total. Il n’existe pas d’amalgame possible entre les deux rubriques

 

Chez BAUDRY-FORD , sur ma facture , il existait seulement la rubrique RACHAT de VEHICULE et pour un montant de 2878 euros. Un RACHAT n’est pas une OFFRE COMMERCIALE. Les concessionnaires réglos dissocient ces deux rubriques de présentation de compte. Pas BAUDRY-FORD.

En plus, sur cette facture on trouvait aussi
– un cout pour des tapis de sol à l’avant , mais qui étaient des éléments de série donc non facturables
– un coût pour des tapis de sol à l’arrière , mais qui n’existaient pas

Tout cela avait totalement échappé à mon cerveau endolori, épuisé, et que je contrôlais moins que ne le faisaient mes ennemis.

Quelque temps plus tard, c’est un commercial FORD, ami d’amis, travaillant dans  un garage d’une autre région qui me montrera , document à l’appui, l’offre commerciale FORD de 3000 euros. Il rameutera tous ses collègues à portée de voix pour leur faire apprécier l ‘exploit de BAUDRY-FORD qui m’avait royalement bernée.
BAUDRY-FORD sollicité pour réparer à l’amiable cette escroquerie refusera toute discussion.

La marque FORD, informée, et sollicitée pour récupérer cette situation écrira à BAUDRY-FORD à plusieurs reprises en ma faveur. BAUDRY-FORD l’ enverra paître.

Tout comme il le fera avec moi lorsque je le solliciterai , contre paiement, pour chercher   et enlever le mouchard posé sur l’électronique de ma voiture.

Toutes les situations commerciales pourries de commerçants dissimulateurs ou véreux, pourraient exister indépendamment de situations de torture électronique . Elles sont souvent mises en oeuvre pour gruger des femmes seules ou vulnérables . Une personne non-victime de torture électronique y ferait face de façon appropriée et éventuellement efficace et radicale . En défendant ses intérêts posément ou fougueusement .

C’est ce que peut difficilement faire, ou mal , ou trop tard , ou pas du tout , une victime de torture électronique, épuisée par la privation de sommeil, et par la souffrance .
Son cerveau volontairement handicapé par des criminels solidaires et qui préparent même en amont, ce genre de situation , ne peut pas réagir normalement . Encore moins efficacement.
Les réseaux crapulo-criminels aux trousses de la victime , le savent . Ce sont eux, qui incitent tous ceux qui le peuvent ou le veulent, à voler la victime , pour l’appauvrir encore plus.
Pour aider les escroqueries et les escrocs , les crapulo-criminels qui fabriquent le contexte de torture électronique , accentuent alors sa violence , en intensité et en durée , si besoin.

Parmi les escroqueries intimement dépendantes de / et liées à/ , la torture électronique, une place de choix revient à des médecins , dont la déontologie et la qualité de fonctionnaires , créent obligation de dénoncer un crime rapporté par la victime . Comme les maires.

Mais dans un élan de fraternité et de solidarité criminelle avec leur groupe de copains , certains professionnels de la santé ( mas pas vraiment) préfèrent en profiter pour escroquer la sécurité sociale en enfermant au moyen de subterfuges grotesques et illégaux , les victimes de torture électronique dans des prisons- hôpitaux. Ce qui permet ainsi de discréditer les plaintes ou les témoignages de ces victimes, voire tout simplement de les empêcher .

* (1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/10/la-folie-pratique/

  • (3) https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/09/28/rendre-fou-en-appartement-grace-aux-neuro-armes/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/12/20/medusa-le-cri-des-micro-ondes-dans-le-cerveau/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/07/04/les-neuro-armes/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2017/02/les-armes-de-la-confusion-fuite-du.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2017/10/36-chandelles-en-27-minutes.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/09/comparaison-de-tirs-dondes.html*

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-helicos-motards.html

Publicités

40- Leurre – Menace subliminale – Menace de type mafieux

8 Fév

Le leurre est un dispositif qui sert à tromper , en attirant ou mobilisant l’attention d’une cible pour induire une réaction prévue ou programmée . C’est un piège de l’attention bernée . L’attention est entrainée vers une interprétation erronée qui transforme la cible en proie .
Le leurre est utilisé aussi bien contre des animaux pour la pêche ou la chasse, que contre des humains , par l’armée notamment, comme ci-dessous ( leurre lâché par un F15).

La notion de leurre pour les cibles de harcèlement criminel a été rappelée à plusieurs reprises par Julianne McKinney
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/19/contrer-lenergie-dirigee-informations-de-base/
( partie du texte mis spécialement en gras et italique)
et Eleanor White .

E .White  semble même penser que tout ce qui est donné à voir aux cibles n’est que leurre avec pour but de faire passer les cibles pour paranos ou dérangées tout en les épuisant par une mobilisation d’attention renouvelée, constante , et inutile.

« The motive for showing us decoys is to get us to complain to the public and the authorities about useless and harmless things, thus setting us up for being diagnosed as mentally ill. Or if we don’t complain, at least stew about the decoy gadgets endlessly, wearing ourselves out over harmless stuff. »

La menace est l’expression, par gestes, images, propos ou comportements , d’un projet de nuire à autrui par une atteinte à ses biens ou à sa personne. Il s’agit donc d’une action destinée à susciter de la crainte chez la personne visée .
Lorsqu’une menace s’exprime sur internet on parle de cyberintimidation

Une menace est subliminale si les éléments qui la composent visent l’inconscient du destinataire. Le message inclut dans la menace est dit inférieur au seuil de la conscience.

Une menace est dite de type mafieux quand le message censé porté par un ou plusieurs éléments transmis à une cible,  est à interpréter par la cible qui le reçoit. C’est le cas , par exemple, pour des bestioles crevées déposées chez la cible ou devant sa porte et censées pouvoir être interprétables comme des menaces de mort.

Dans une de vie de cible bien remplie, la dernière récente anecdote donnait à voir un chiffre 40 que les hackers/ surveillants de mon blog avaient ajouté au titre d’un article d’un mien blog et à mon seul usage
Le titre du billet était : le gendarme inconnu .

Pour mémoire, un gendarme , sans nom, avait répondu à un mien courrier . Mon courrier  notait la comédie grotesque qui m’avait été infligée dans une gendarmerie et où un procès-verbal d’audition de victime m’avait été refusé. Je demandais ce PV.
Dans sa réponse le gendarme inconnu osait retourner la situation contre moi et me présenter comme une  menteuse demandant un PV qu’il prétendait en ma possession ,  et comme  une personne difficile parce que  n’acceptant pas des convocations sans motif. .

L’ article/réponse que j’avais écrit  n’avait pas pu être mis en ligne normalement .

Les inspecteurs de mon quotidien avaient coloré l’article, en quelques centièmes de secondes , et deux fois de suite pour qu’il soit illisible.
https://etouffoir.blogspot.fr/2018/02/le-gendarme-inconnu.html

Pour contourner leur mauvaise humeur, le texte avait été blanchi, pour une tentative de meilleure lisibilité. . Après ce blanchissement , le titre du billet copié de la barre d’état  , avait donné ceci ci-dessous.
https://etouffoir.blogspot.fr/2018/02/le-gendarme-inconnu_40.html
Mais l’ajout du chiffre 40 n’était pas de mon fait.

Ma connexion , comme celles de beaucoup de cibles de harcèlement criminel, était sous surveillance, avec manipulation à volonté des cyberharceleurs.

En cherchant   par curiosité , les significations possibles de 40 sur internet , on pouvait lire ceci
https://en.wikipedia.org/wiki/40_(number)
et qui permet des interprétations dans à peu près toutes les religions. Aucune ne me convenait.

Accessoirement un  40 plus bas  , donne aussi une information sur une balle de pistolet Smith and Wesson et utilisée aux Etats Unis, à l’initiative du FBI , dans les années 1980 .

Ça aurait pu me convenir . Pourtant me menacer de mort alors qu’on tue mon cerveau à petit feu , n’avait guère de sens. .. sauf , sadique !

Mais , comme le notent à leur manière Julianne Mckinney et Eleanor White, les leurres , (et on peut ajouter même s’ils sont porteurs de menace ou de messages) , peuvent être interprétées avec des significations totalement différentes ou opposées , en fonction de l’émotivité ou du recul d’une cible par rapport à sa situation.
Il y a donc lieu, comme l’expliquent ces deux   pionnières – pédagogues  nord américaines , de le savoir, de le garder en mémoire et d’ en tenir compte encore et toujours .

MEDUSA- Le cri des micro-ondes dans le cerveau

20 Déc

Médusa ( Méduse en français) est le nom d’un personnage de la mythologie grecque. MEDUSA était la petite fille de GAEA ( la terre) et d’OCEANUS ( l’Océan) . Elle était la seule mortelle du groupe des trois soeurs GORGONE et avait été vouée au célibat, au service de la prêtresse ATHENA.

MEDUSA, alors jolie jeune fille blonde , avait été séduite par POSEIDON. Oubliant son voeu de célibat, elle l’avait épousé.
Pour ce manquement à sa parole donnée, elle avait été transformée en monstre. Chaque mèche de ses cheveux dorés étaient devenue un serpent venimeux. Ses jolis yeux doux avaient été remplacés par des orbes qui exprimaient la fureur. Sa peau claire et rosée avait pris un teint verdâtre rebutant.
Et MEDUSA , désespérée par sa nouvelle apparence avait fui en Afrique, errant d’une endroit à l’autre, poursuivie par la malédiction d’ATHENA , et dont seule la mort la délivrera.

La vidéo suivante qui mentionne le système MEDUSA a été proposée par une internaute sur le forum Doctissimo ( http://forum.doctissimo.fr/psychologie/harcelement-moral/harcelement-reseau-sujet_3321_24.htm#bas )

Ici,cette fois,  MEDUSA est le nom d’une arme dite non létale conçue pour l’incapacitation temporaire d’ennemis ou de récalcitrants .

La traduction suivante est faite, pour information, sans autorisation et pourra être enlevée à la demande.

MEDUSA est une arme basée sur l’effet auditif micro-ondes qui se manifeste par une forte sensation sonore dans la tête humaine lorsque celle-ci est soumise à certains types de rayonnement micro-ondes pulsé / modulé.

Elle a été conçue entre 2003 et 2004 par Waveband Corporation pour produire une incapacitation temporaire d’individus. Les développeurs ont affirmé que grâce à la combinaison de paramètres d’impulsion et de puissance d’impulsion, il est possible d’élever la sensation auditive à un niveau d’inconfort tel, qu’il dissuade quiconque de pénétrer dans un périmètre protégé ou encore si nécessaire,  que cela permettrait de neutraliser temporairement certains individus.

En 2005, Sierra Nevada Corporation  avait  acquis WaveBand Corporation et a cessé tout travail sur la technologie de MEDUSA

La version originale de la traduction rapide qui suit se trouve à
http://www.thelivingmoon.com/45jack_files/03files/MEDUSA_Ray_Gun_.html
Cette traduction aussi  est faite, pour information, sans autorisation et pourra également être enlevée à la demande. Les termes surlignés sont un choix personnel.

Les militaires américains ont financé le développement précoce d’une arme à micro-ondes non létale qui crée un son dans votre tête. Mais à la fin, le gadget peut être tout aussi susceptible de se retrouver dans les centres commerciaux comme sur les champs de bataille, comme je le signale dans New Scientist.

Le projet est connu sous le nom de MEDUSA – un acronyme inventé pour Mob Excess Deterrent Using Silent Audio-. Et il ne doit pas être confondu avec le Long Range Acoustic Device et les gadgets similaires qui projettent simplement le son.

Celui-ci utilise le soi-disant « effet auditif micro-ondes »: un faisceau de micro-ondes est transformé en son par interaction dans votre tête. Personne d’autre ne peut l’entendre à moins d’être dans le faisceau de projection

L’effet a longtemps été une curiosité de laboratoire, sans application. Mais, au fil des ans, l’armée a été intriguée.

L’idée (surnommée «le pistolet à rayons télépathique») a été mentionnée dans une étude de l’armée américaine en 1998, qui a été présentée dans une récente mise à disposition de documents de la Freedom of Information Act. Cinq ans plus tard, la Marine a décidé d’investir des fonds dans la recherche pour son développement. Récemment , comme je le note sur le site web New Scientist, le Dr Lev Sadovnik de la Sierra Nevada Corporation,  a fourni plus de détails.

Il existe  des risques pour la santé, note-t-il. Mais le plus gros problème de l’arme à micro-ondes n’est pas le rayonnement. C’est le risque de lésions cérébrales causées par l‘onde de choc de haute intensité créée par l’impulsion micro-ondes.

Il est clair que beaucoup plus de recherches sont nécessaires sur cet effet aux niveaux de puissance proposés par le Dr Sadovnik. Mais si cela s’avère dangereux, cela ne signifie pas la fin des recherches sur les armes dans ce domaine: un dispositif qui produirait une onde de choc létale à l’intérieur du crâne de la cible pourrait devenir un rayon mortel efficace.

Le Dr Sadovnik suggère également que, au lieu d’être utilisé à haute puissance pour créer un bruit intolérable, il pourrait être utilisé à faible puissance pour produire un murmure trop faible pour être perçu consciemment . Il pourrait  cependant inconsciemment influencer quelqu’un. Le faisceau directionnel pourrait être utilisé pour des messages ciblés, tels que des promotions en magasin.  Dr Sadovnik suggère même de la publicité subliminale,  pour des informations  par rayonnement  et  qui ne sont pas consciemment entendues (une notion également repérée sur la page voix-dans -le-crâne de l’armée américaine).

Alors que l’efficacité de la persuasion subliminale est incertaine , il est probable qu’il puisse y avoir quelques organisations intéressées par cette possibilité.

Et si cela ne fonctionne pas, vous pouvez toujours pointer le procédé sur les oiseaux. Les oiseaux semblent très sensibles au phénomène audio lié aux micro-ondes . Cela pourrait donc être utilisé pour les effrayer et les éloigner des parcs éoliens – ou encore éloigner les pigeons des rues de la ville.

 

L’appel de Hambourg – neuro-armes

8 Juil

 

Cet appel , rédigé en anglais , avait été lancé à l’occasion de la réunion du G20 qui se tenait à Hambourg les 7 et 8 juillet 2017.

Cet appel a été relayé et signé par 15 associations de défense des victimes de harcèlement électromagnétique en Europe, en Amérique du Nord,  en Asie, et  en Australie .

Mesdames et Messieurs,

À l’heure actuelle, vous investissez des milliards en dollars, euros, roubles, yens, yuans, et autres devises , pour des recherches sur le fonctionnement du cerveau humain.

Vous rivalisez pour le développement des armes qui permettent
le contrôle à distance du système nerveux humain, de l’organisme  et du mental Vous avez développé des systèmes capables de tuer des personnes dans de vastes régions de la planète ou de produire des douleurs, des maladies, et aussi d’endommager l’ADN d’organismes en évolution, ainsi que de modifier des états mentaux, des émotions et même des pensées

En même temps, vous cachez l’existence de ces armes à vos citoyens , en les soumettant à vos lois d’ informations de sécurité nationale, alors qu’en même temps vous formez des opérateurs au maniement  de ces armes en les utilisant sur des citoyens innocents.
Vous prétendez promouvoir la démocratie , les droits humains et des valeurs humanistes tout en créant un monde où la liberté humaine, le santé humaine, la vie humaine ne sont pas protégées des attaques venant de vos propres services. Même les évènements de nature politique ou démocratique qui se tiennent dans vos pays sont entachés d’un manque de crédibilité , puisque vous détenez secrètement ce type d’armes.

Si vous continuez à imposer la politique du secret  sur ce type d’ armes,  alors le monde deviendra un système totalitaire , où les citoyens seront sans défense contre la cruauté physique et mentale de leurs gouvernements.

C’est pourquoi nous vous demandons de déclassifier ces armes, et de  faire des lois qui protègent les citoyens de vos pays contre de telles attaques. Nous vous demandons de mettre en place des institutions qui , en coopération avec les organisations de défense des droits humains, puissent détecter ces attaques d’énergie faites sur des citoyens , et en trouver l’origine.

Vous protégez la classification du secret de ces armes au nom de la guerre qui pourrait survenir entre vous . Mais cela prouve seulement que vos désirs de domination dépassent les efforts que vous prétendez faire pour promouvoir la démocratie et assurer la stabilité et la sécurité mondiale. Votre incapacité à établir des relations raisonnables, polies et non violentes entre vous , montre en fait que certains d’entre vous ( les USA surtout) cherchent seulement une suprématie mondiale.

Malgré votre réticence à arrêter cette folie, nous avons confiance dans la prise de conscience croissante de vos citoyens concernant ce problème et qui vous obligera à promulguer les lois que nous proposons.

 

 

Le scandale français des complicités du crime organisé de harcèlement électronique

28 Juin

En France, une méthode pour occire les cochons  d’abattoir s’appelle l’électro-nécrose. Cela consiste à envoyer une décharge électrique dans le cerveau du cochon, qui en crève. La souffrance est telle que la chair de l’animal est complètement contractée. Dure comme du béton. C’est mauvais pour la découpe et mauvais pour la vente, aussi. Les clients aiment bien la viande tendre.

Et il y a fort à parier qu’il ne viendrait pas à l’idée de l’éleveur/ marchand de bestiaux,  Antoine DE CERTAINES , catholique hyper pratiquant, et père de trois enfants , d’utiliser ce procédé sur la viande sur pattes dont il est propriétaire et qui est destinée à des consommateurs exigeants qui font sa fortune

Pourtant, cet homme avait organisé des tirs d’énergie , semblables à cet électro-nécrose du cochon, sur une femme seule : moi. Ces tirs étaient faits par ses protégés WALTI et FRENOVE, également protégés des policiers de PARIS. Et cette torture de tirs d’énergie dirigée avait duré plusieurs années, jusqu’à ce que je parte . Comme ils le souhaitaient. Comme ils l’avaient planifié et annoncé.

Torturer pour faire déménager.

Et, cela s’était reproduit à l’envi , au gré de l’organisation sadique, majoritairement phallocrate *, et absolument criminelle, qui à la main mise sur l’énergie dirigée et ses avatars. Cette organisation veut mater les êtres humains qui ne répondent pas à ses critères de soumission. Et pour cela, elle utilise en s’amusant, la violence physique cachée de l’énergie dirigée qui détruit le cerveau et transforme un citoyen en légume. Le plaisir de l’humiliation ultime est à portée de leurs armes neurologiques * (1)

Celles et ceux , qui comme moi ont subi ou subissent , ce type de violence et de souffrance inimaginable infligée au cerveau, disent que chaque tir d’énergie dans le cerveau donne envie de hurler. Et il faut mordre dans tout ce qui est à portée de main, pour ne pas le faire. Faire du bruit comme exutoire entrainerait des plaintes qui raviraient policiers et criminels à l’affût de toute violence possible de leur cible /jouet, pour enfermement.

Cela se passe en France , au XXIème siècle, siècle de la technologie immatérielle et cachée , mais siècle aussi des revendications de respect des droits de l’homme et portées en bandoulière par nos décevants spécialistes, politiques ou élus.

Notre ex-président avait déclaré plusieurs guerres disant vouloir nous éviter de mourir, tués par des fous endoctrinés.

F HOLLANDE avait été averti du harcèlement électronique tout au long de son mandat. Des explications lui montraient ainsi qu’on éliminait sadiquement des citoyens en leur brûlant le cerveau et en les torturant , chez eux et dans leur lit.

Mais le tout puissant F HOLLANDE qui pouvait ordonner une enquête par l’armée qui contrôle tous les signaux, n’avait rien fait. Mme Gayet et Mme Royal ne souffraient pas. C’était l’essentiel.

Il faudrait donc en déduire,  de cette inertie, que ceux qui torturent  des cibles étaient  des amis de l’ex-président de la République , alors que les victimes « sans dents » qui se plaignaient à lui, sont seulement des contribuables sans intérêt, et dont le martyr distrayait ceux qui en profitaient.

Parmi les spécialistes scandaleusement complices du crime organisé de harcèlement électronique , il faut noter des médecins fonctionnaires et des élus et qui ont tous l’obligation de dénoncer un crime dont ils ont connaissance , selon les termes de l’article 40 du CPC .

Les médecins quand complices de ce crime qui  torture et démolit le cerveau , jouent la comédie,  en proposant des noms de maladies improuvables par bilans sanguins , radio ou scanner. Et sans aucun diagnostic étayé de preuves , ils traitent les maladies imaginaires qu’ils ont décrétées.
Leurs services hospitaliers  sont la voie d’évacuation des cibles par la police, une administration où sévissent de nombreux adeptes du harcèlement électronique qu’ils protègent farouchement .

Les élus contactés , de l’ère de F. Hollande avaient  été affligeants de lâcheté,  et cela inclut des maires.

A défaut d’une solution par des politiques ou assimilé , le salut des cibles pourrait venir du contre- pouvoir de la justice , capable de se saisir d’un crime à élucider par une enquête. Surtout quand ce crime fait l’objet de plaintes.

Ici, dans cette histoire, et d’autres peut-être , on note que les procureurs ont volontairement « négligé » les plaintes  des victimes et alors que les lois qui existent,  permettent de les traiter.
Même les membres du Conseil Supérieur de la Magistrature, informés de cette horreur, n’y ont pas réagi.

Les procureurs ou leurs substituts à tout faire, « oublient » les plaintes  des cibles du crime de harcèlement électronique , pour éviter de mécontenter tel ou tel  , et  ici, en pensant surtout à leur retraite qu’ils prendront au milieu des responsables tortionnaires locaux , habitués et acteurs de harcèlement électronique et qui sont leurs amis de voile, de tennis, de vélo ou de bridge.

Leur système d’évacuation des cibles quand finalement appelées » victimes » sans dire de quoi,  et juste du bout des lèvres , n’est pas une enquête policière qui dépend de la justice , mais un rendez-vous proposé à la victime avec une association d’écoute ou un service social. Ce qui rend pérenne le crime organisé français de harcèlement électronique.

Avant l’élection présidentielle un courrier avait été envoyé à tous les candidats dont les adresses de QG étaient facilement accessibles. La lettre leur demandait ce qu’ils comptaient faire pour lutter contre le harcèlement électronique expliqué, si élus. Seuls deux candidats à la fonction suprême avaient répondu.

A cette lettre qui leur demandait un engagement, l’un, ministre à peine refroidi, avait répondu par un conseil : « Portez plainte. »

Récemment , après la composition du 1er gouvernement de Mr Macron, ce sont des conjoints de l’élu et de ministres, qui ont reçu un courrier leur demandant leur aide pour faire passer l’information sur le harcèlement électronique, à leur conjoint décideur.

Un seul avait répondu . Pour dire qu’ Il avait transmis la patate chaude à quelqu’un d’autre…. et qui attend sans doute qu’elle refroidisse. Ou la cible.

Les cochons  d’abattoir français n’ont pas de chance . S’ils ne subissent pas l’électronarcose pour trépasser, ils sont souvent gazés et hurlent leur souffrance avant d’étouffer. Ils ont cependant une association qui veillent à leur trépas dans de meilleures conditions, en faisant beaucoup de bruit.

Les cibles françaises, avec des histoires comme la mienne n’ont pas de chance, non plus. Ceux qui sont payés pour dénoncer et traiter  ce crime de harcèlement électronique  , sont des amis et relations de ceux qui l’organisent .

Dans cette histoire, en tout cas.

* (1) voir sur le sujet des armes neurologiques  :  Military neuroscience and the coming age of neurowarfare. de Armin Krishna

$3… le chiffre sans arrêt mis en avant par les acteurs du harcèlement criminel global , pourrait tout simplement être le signe de l’entrejambe  des acteurs de cette horreur  . Ils sont  majoritairement phallocrates et misogynes

3 groupes criminels français laissés libres de pratiquer le harcèlement électronique

18 Juin

Le harcèlement électronique est un crime.
Certains actes de harcèlement électronique ,sont constitués par la pénétration, au moyen d’un élément étranger et par subterfuge, d’une ou plusieurs parties du corps ou d’ organes d’un être humain.
Cette pénétration  est intentionnelle , répétitive, cruelle, douloureuse et non consensuelle.
L’organe majoritairement utilisé pour cette pénétration est le cerveau .
D’autres organes sont également visés , dont l’anus et le vagin.

Le moyen utilisé pour cette pénétration d’organes humains vivants , relève de la physique et correspond à des technologies en usage depuis plusieurs décades . Il s’agit d’énergie pulsée par des appareils positionnés et utilisés à distance.

L’énergie pulsée est une force agressive immatérielle . Dans le phénomène du harcèlement électronique , cette énergie pulsée vise une personne précise.

Certaines de ces pénétrations , celles du cerveau notamment, peuvent être prouvées par des détections concomitantes à des enregistrements en continu par électro-encéphalogramme.

Dans l’article précédent, Dr John HALL mentionne, aux USA, l’existence de groupes criminels intermédiaires, qui font ce qu’ils veulent , et viennent  en appui local  à un autre groupe criminel caché et puissant. Il semblerait que cette analyse puisse aussi s’appliquer à cette histoire et à bien d’autres, mais avec des finalités différentes.

Pour ce qui me concerne , les anecdotes racontées par épisodes successifs et avec autant de détails que possible, font apparaître au moins 3 groupes d’acteurs directs.

Les 3 groupes criminels français connus du harcèlement électronique que racontent mes blogs sont ici cités séparément . En réalité, ils sont étroitement liés par leurs intérêts communs . Ils inter agissent et  se protègent mutuellement.

– un groupe constitué de beurs repéré dans l’utilisation de four à micro-ondes bricolés et de détournement de l’énergie de communication à des fins criminelles. Ce groupe est très actif dans les hôtels où de nombreux garçons de cette communauté officient comme veilleurs de nuit

– un groupe de corses aux moyens technologiques adaptables à toutes situations et souvent utilisés par des acteurs du monde de l’immobilier, et au service de franc-maçons.

– un groupe de franc-maçons criminels servis par des moyens technologiques mis à disposition par des frères, et à qui aucun intervenant sollicité  ne résiste, concessionnaires  d’automobiles et y compris.
Ces franc-maçons là  sont aussi couverts par des fonctionnaires d’Etat  frères qui bloquent toutes les plaintes , empêchent la prévention du crime et évitent les enquêtes.

La collaboration de franc-maçons m’avait été pré-annoncée par deux franc-maçons sympathiques .
le Dr ( med) X qui m’avait d’abord mise en garde de façon générale contre les pressions psychologiques habituelles utilisées pour abattre une femme. J’étais dans le collimateur de ses très chers frères qui pratiquent le viol physique.

Puis une fois suivante , de façon détournée et amusante , il avait répondu, systématiquement et de façon obsessionnelle à mes anecdotes incroyables par «  c’est comme mon frère » et «  mon frère aussi ». Ce n’est pas une preuve. Seulement une indication.

Le notaire P , lui, n’y était pas allé par quatre chemins avec «  ils vont vous faire devenir folle » « ils » n’avaient pas les limites qu’impose un Etat de droit.

Alors,  quand la pression psychologique ne suffit , ceux que cet Etat de droit laisse attaquer un être humain sans réagir pour le défendre, agressent et font agresser physiquement le cerveau pour essayer d’en détruire le fonctionnement.

C’est le cas ici.

Pour certaines autres cibles de ces réseaux criminels , il s’agit de modifier le fonctionnement du cerveau et le comportement de la personne . C’est tout aussi inadmissible .

Le crime du harcèlement électronique devrait être puni au titre des articles 222-1 , 223-1 du code pénal et des articles 16 et suivants du code civil .

Au lieu de régler ces problèmes de criminalité ,  des franc-maçons en charge , payés pour faire respecter les lois, nous abreuvent simplement de leurs symboles .

Soazig de la Moissonniere / IP3 ; Paris, le 10 Decembre 2016, France – Emmanuel Macron lors du meeting du 10 decembre a Paris
Emmanuel Macron, leader of En Marche new party at Marseille, on December 10, 2016, Paris, France.
***FRANCE ONLY ***

 

 

Appel de Dr Katherine Horton, à tous les citoyens intègres

29 Avr

Dr Katherine Horton est une scientifique diplômée d’ Oxford , en physique . Elle se dit victime des services de renseignement, et mentionne un harcèlement électronique qui dure déjà depuis 5 ans.

Sur son site https://stop007.org ,  Dr Katherine Horton, explique la participation  au harcèlement électronique de nombreux protagonistes,  par les avantages financiers divers qu’ils tirent de leur coopération au crime contre l’humain qu’est ce nouveau phénomène , selon elle,  mis en place en utilisant des citoyens innocents , pour tester et améliorer des technologies diverses destinées à soumettre et éliminer des ennemis.

Dr Katherine Horton a fait de nombreuses vidéos d’explication du phénomène qu’elle subit et analyse grâce à ses connaissances techniques pointues en physique .  En voici une ci-après en exemple.
https://www.youtube.com/watch?v=6VDJOR90J8U

Le texte qui suit a été publié sur STOP MENSONGE . Il  est proposé ici en l’état de la traduction faite sur ce site .

Le surlignement  de certains passages est un choix personnel.

 

Cher Monsieur / Madame,

Veuillez lire attentivement la notification suivante car elle nécessite des actions de votre part et pourrait avoir des implications juridiques pour vous dans le futur.

J’écris pour vous informer de violations à grande échelle des droits de l’homme et d’attaques physiques de manière systématique  contre la population civile dans tous les pays du monde en utilisant des armes électromagnétiques modernes et des armes neurologiques, souvent en combinaison avec des implants non consensuels et des nanotechnologies administrées de manière occulte.

Ce qui rend ces armes particulièrement dangereuses et dévastatrices pour les sociétés, c’est qu’elles agissent secrètement. En utilisant le fait que les ondes électromagnétiques se propagent sans être remarquées par les humains et peuvent pénétrer dans les murs, ces armes peuvent être utilisées pour détruire la vie humaine et permettre aux auteurs d’échapper à la détection.

La nature systématique et clandestine des crimes ainsi que leur ressemblance évidente dans le monde indiquent qu’il s’agit d’un programme mondial géré par le complexe international d »une intelligence militaire qui commet des mutilations prématurées, des tortures, et un génocide silencieux dans certaines parties de la population. Cela équivaut à des crimes contre l’humanité et à un programme global de camp  de la mort.

Je vous écris pour demander formellement d’enquêter sur ces crimes contre l’humanité, de protéger la population civile de ces actes de terrorisme, de communiquer ces affaires d’importance nationale à votre gouvernement et faire respecter les droits de l’homme, ou autrement, de transmettre ce message aux autorités compétentes, afin que ces opérations criminelles à grande échelle se terminent dans votre pays au 1er juin 2017.

Les actions que vous prendrez en réponse à cette communication seront suivies au cours des prochains mois et, s’il s’avère que vous avez choisi d’ignorer cette notification et vos devoirs d’agir pour non seulement arrêter ces crimes mais également pour soutenir les victimes, vous pourriez être accusé de , par exemple, abandon du devoir, conspiration, soutient à commettre des crimes contre l’humanité, haute trahison ou l’équivalent dans votre système juridique pour de telles infractions. Si tel est le cas, vous serez appelé à rendre compte et tenu responsable dans  des procès devant les tribunaux ou les tribunaux pour crimes contre l’humanité.

Les attaques contre les victimes sont lancées à partir d’unités d’armes mobiles à énergie dirigée  ainsi que d’infrastructures de télécommunication telles que les tours de relais téléphonique et les systèmes satellitaires. Il s’agit d’un système d’armes intégré qui a été construit de façon dissimulée dans le monde entier. Le système d’armes est maintenant pleinement opérationnel dans le monde entier et détruit la vie de millions de victimes innocentes et cela est fait  secrètement au sein même des nations. Des victimes ciblées sont traquées et harcelées par les réseaux de surveillance nationaux, encerclées par des auteurs en tout temps et systématiquement torturées et mutilées avec des armes électromagnétiques et ultrasonores aussi bien en public que dans leurs maisons.

Les agresseurs exploitent le fait que les faisceaux des armes électromagnétiques sont silencieux, invisibles et peuvent pénétrer les murs des bâtiments afin que les victimes puissent être agressées partout sans laisser de traces qui  permettraient de remonter jusqu’aux auteurs. Par ces moyens, les victimes sont effectivement placées dans des camps de concentration individuels qui sont érigés autour d’eux par les agences de renseignement, les membres corrompus de l’application de la loi et leur réseau d’agents criminels.

Cette opération s’accompagne de campagnes ciblées de diffamation, d’infiltration et de subversion de tous les aspects de la vie des victimes, y compris leur cercle social, leur famille, leur lieu de travail et surtout les responsables de  soins médicaux. Les opérateurs entrent dans la maison des victimes clandestinement, endommagent les biens, sabotent les équipements informatiques directement ou à distance, empoisonnent les aliments et mènent des campagnes de harcèlement pour détruire psychologiquement les victimes afin qu’elles soient finalement amenées au suicide ou assassinées.

Les armes électromagnétiques et neurologiques ont des capacités qui transcendent tout ce que le monde a connu en termes  d’armes  technologiques dans le passé. En raison de leur capacité à attaquer et à manipuler les processus biologiques, les organes internes et le système nerveux humain ainsi que les processus neurologiques, ces dispositifs sont les armes les plus dangereuses produites par l’humanité à ce jour.

L’effet sur les humains est dévastateur car les armes peuvent simuler de nombreuses maladies, causer des douleurs et des dégâts organiques, des lésions cérébrales, des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques et la mort. La forme la plus courante de l’utilisation de ces armes est la destruction de l’ADN et la formation de tumeurs et éventuellement le cancer. Les dommages causés par l’ADN dans les ovules reproducteurs des femmes modifient l’ADN mitochondrial et endommagent ainsi toute la génération future. Les fonctionnements de ces armes constituent donc une menace pour l’avenir de l’humanité elle-même.

Un autre aspect insidieux de ces armes est qu’elles peuvent être utilisées pour nuire, modifier et contrôler les fonctions corporelles humaines, le mouvement, le comportement et même les processus de pensée souvent sans conscience  de la victime. Cela peut être utilisé pour pirater le fonctionnement de tous les aspects de l’activité humaine à partir des relations personnelles, des entreprises, des processus démocratiques et de l’infrastructure de sécurité nationale d’une nation.

Les armes à énergie mobile dirigée  peuvent être de toutes les tailles et ont diverses capacités. Elles  sont cachés par les auteurs dans les propriétés voisines, les voitures, les drones, les avions et même des parties de l’infrastructure nationale public. Les agents des réseaux de surveillance transportent des armes d’assaut dans des sacs et des sacs à dos. Ce système d’armes cachées est entièrement intégré et centralisé. Les victimes qui ont fui vers d’autres pays ont découvert que leur protocole d’agression se déplace avec eux et est poursuivi par le système local de surveillance et d’application de la loi dans le pays où ils résident.

À partir de ce qui a été établi grâce aux documents déclassifiés, la matrice organisationnelle des équipes d’assaut suit le protocole utilisé pour les escadrons de la mort gérés par les grandes agences de renseignement dans, par exemple, des pays comme le  Vietnam et d’autres de l’Amérique du Sud. Il est primordial pour la sécurité nationale d’arrêter ce terrorisme, d’arrêter le financement et les systèmes qui permettent sa prolifération.

La technologie des armes elle-même a été largement classée depuis très longtemps. Il existe cependant d’innombrables cas connus de partout dans le monde où les armes ont été appliquées contre des individus pendant de nombreuses années dans le but d’intimider, de torturer, de mutiler et de tuer. Grâce aux témoignages de ces victimes, dont beaucoup ont partagé leur situation en ligne sur les blogs et les médias sociaux, aux brevets publiquement connus et aux documents déclassifiés, nous connaissons l’effet dévastateur de ces armes et l’ampleur étonnante des crimes commis dans le monde entier .
Aidez-nous à arrêter cet holocauste silencieux global.
Cordialement, »