Archive | armée RSS feed for this section

40- Leurre – Menace subliminale – Menace de type mafieux

8 Fév

Le leurre est un dispositif qui sert à tromper , en attirant ou mobilisant l’attention d’une cible pour induire une réaction prévue ou programmée . C’est un piège de l’attention bernée . L’attention est entrainée vers une interprétation erronée qui transforme la cible en proie .
Le leurre est utilisé aussi bien contre des animaux pour la pêche ou la chasse, que contre des humains , par l’armée notamment, comme ci-dessous ( leurre lâché par un F15).

La notion de leurre pour les cibles de harcèlement criminel a été rappelée à plusieurs reprises par Julianne McKinney
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/19/contrer-lenergie-dirigee-informations-de-base/
( partie du texte mis spécialement en gras et italique)
et Eleanor White .

E .White  semble même penser que tout ce qui est donné à voir aux cibles n’est que leurre avec pour but de faire passer les cibles pour paranos ou dérangées tout en les épuisant par une mobilisation d’attention renouvelée, constante , et inutile.

« The motive for showing us decoys is to get us to complain to the public and the authorities about useless and harmless things, thus setting us up for being diagnosed as mentally ill. Or if we don’t complain, at least stew about the decoy gadgets endlessly, wearing ourselves out over harmless stuff. »

La menace est l’expression, par gestes, images, propos ou comportements , d’un projet de nuire à autrui par une atteinte à ses biens ou à sa personne. Il s’agit donc d’une action destinée à susciter de la crainte chez la personne visée .
Lorsqu’une menace s’exprime sur internet on parle de cyberintimidation

Une menace est subliminale si les éléments qui la composent visent l’inconscient du destinataire. Le message inclut dans la menace est dit inférieur au seuil de la conscience.

Une menace est dite de type mafieux quand le message censé porté par un ou plusieurs éléments transmis à une cible,  est à interpréter par la cible qui le reçoit. C’est le cas , par exemple, pour des bestioles crevées déposées chez la cible ou devant sa porte et censées pouvoir être interprétables comme des menaces de mort.

Dans une de vie de cible bien remplie, la dernière récente anecdote donnait à voir un chiffre 40 que les hackers/ surveillants de mon blog avaient ajouté au titre d’un article d’un mien blog et à mon seul usage
Le titre du billet était : le gendarme inconnu .

Pour mémoire, un gendarme , sans nom, avait répondu à un mien courrier . Mon courrier  notait la comédie grotesque qui m’avait été infligée dans une gendarmerie et où un procès-verbal d’audition de victime m’avait été refusé. Je demandais ce PV.
Dans sa réponse le gendarme inconnu osait retourner la situation contre moi et me présenter comme une  menteuse demandant un PV qu’il prétendait en ma possession ,  et comme  une personne difficile parce que  n’acceptant pas des convocations sans motif. .

L’ article/réponse que j’avais écrit  n’avait pas pu être mis en ligne normalement .

Les inspecteurs de mon quotidien avaient coloré l’article, en quelques centièmes de secondes , et deux fois de suite pour qu’il soit illisible.
https://etouffoir.blogspot.fr/2018/02/le-gendarme-inconnu.html

Pour contourner leur mauvaise humeur, le texte avait été blanchi, pour une tentative de meilleure lisibilité. . Après ce blanchissement , le titre du billet copié de la barre d’état  , avait donné ceci ci-dessous.
https://etouffoir.blogspot.fr/2018/02/le-gendarme-inconnu_40.html
Mais l’ajout du chiffre 40 n’était pas de mon fait.

Ma connexion , comme celles de beaucoup de cibles de harcèlement criminel, était sous surveillance, avec manipulation à volonté des cyberharceleurs.

En cherchant   par curiosité , les significations possibles de 40 sur internet , on pouvait lire ceci
https://en.wikipedia.org/wiki/40_(number)
et qui permet des interprétations dans à peu près toutes les religions. Aucune ne me convenait.

Accessoirement un  40 plus bas  , donne aussi une information sur une balle de pistolet Smith and Wesson et utilisée aux Etats Unis, à l’initiative du FBI , dans les années 1980 .

Ça aurait pu me convenir . Pourtant me menacer de mort alors qu’on tue mon cerveau à petit feu , n’avait guère de sens. .. sauf , sadique !

Mais , comme le notent à leur manière Julianne Mckinney et Eleanor White, les leurres , (et on peut ajouter même s’ils sont porteurs de menace ou de messages) , peuvent être interprétées avec des significations totalement différentes ou opposées , en fonction de l’émotivité ou du recul d’une cible par rapport à sa situation.
Il y a donc lieu, comme l’expliquent ces deux   pionnières – pédagogues  nord américaines , de le savoir, de le garder en mémoire et d’ en tenir compte encore et toujours .

Publicités

MEDUSA- Le cri des micro-ondes dans le cerveau

20 Déc

Médusa ( Méduse en français) est le nom d’un personnage de la mythologie grecque. MEDUSA était la petite fille de GAEA ( la terre) et d’OCEANUS ( l’Océan) . Elle était la seule mortelle du groupe des trois soeurs GORGONE et avait été vouée au célibat, au service de la prêtresse ATHENA.

MEDUSA, alors jolie jeune fille blonde , avait été séduite par POSEIDON. Oubliant son voeu de célibat, elle l’avait épousé.
Pour ce manquement à sa parole donnée, elle avait été transformée en monstre. Chaque mèche de ses cheveux dorés étaient devenue un serpent venimeux. Ses jolis yeux doux avaient été remplacés par des orbes qui exprimaient la fureur. Sa peau claire et rosée avait pris un teint verdâtre rebutant.
Et MEDUSA , désespérée par sa nouvelle apparence avait fui en Afrique, errant d’une endroit à l’autre, poursuivie par la malédiction d’ATHENA , et dont seule la mort la délivrera.

La vidéo suivante qui mentionne le système MEDUSA a été proposée par une internaute sur le forum Doctissimo ( http://forum.doctissimo.fr/psychologie/harcelement-moral/harcelement-reseau-sujet_3321_24.htm#bas )

Ici,cette fois,  MEDUSA est le nom d’une arme dite non létale conçue pour l’incapacitation temporaire d’ennemis ou de récalcitrants .

La traduction suivante est faite, pour information, sans autorisation et pourra être enlevée à la demande.

MEDUSA est une arme basée sur l’effet auditif micro-ondes qui se manifeste par une forte sensation sonore dans la tête humaine lorsque celle-ci est soumise à certains types de rayonnement micro-ondes pulsé / modulé.

Elle a été conçue entre 2003 et 2004 par Waveband Corporation pour produire une incapacitation temporaire d’individus. Les développeurs ont affirmé que grâce à la combinaison de paramètres d’impulsion et de puissance d’impulsion, il est possible d’élever la sensation auditive à un niveau d’inconfort tel, qu’il dissuade quiconque de pénétrer dans un périmètre protégé ou encore si nécessaire,  que cela permettrait de neutraliser temporairement certains individus.

En 2005, Sierra Nevada Corporation  avait  acquis WaveBand Corporation et a cessé tout travail sur la technologie de MEDUSA

La version originale de la traduction rapide qui suit se trouve à
http://www.thelivingmoon.com/45jack_files/03files/MEDUSA_Ray_Gun_.html
Cette traduction aussi  est faite, pour information, sans autorisation et pourra également être enlevée à la demande. Les termes surlignés sont un choix personnel.

Les militaires américains ont financé le développement précoce d’une arme à micro-ondes non létale qui crée un son dans votre tête. Mais à la fin, le gadget peut être tout aussi susceptible de se retrouver dans les centres commerciaux comme sur les champs de bataille, comme je le signale dans New Scientist.

Le projet est connu sous le nom de MEDUSA – un acronyme inventé pour Mob Excess Deterrent Using Silent Audio-. Et il ne doit pas être confondu avec le Long Range Acoustic Device et les gadgets similaires qui projettent simplement le son.

Celui-ci utilise le soi-disant « effet auditif micro-ondes »: un faisceau de micro-ondes est transformé en son par interaction dans votre tête. Personne d’autre ne peut l’entendre à moins d’être dans le faisceau de projection

L’effet a longtemps été une curiosité de laboratoire, sans application. Mais, au fil des ans, l’armée a été intriguée.

L’idée (surnommée «le pistolet à rayons télépathique») a été mentionnée dans une étude de l’armée américaine en 1998, qui a été présentée dans une récente mise à disposition de documents de la Freedom of Information Act. Cinq ans plus tard, la Marine a décidé d’investir des fonds dans la recherche pour son développement. Récemment , comme je le note sur le site web New Scientist, le Dr Lev Sadovnik de la Sierra Nevada Corporation,  a fourni plus de détails.

Il existe  des risques pour la santé, note-t-il. Mais le plus gros problème de l’arme à micro-ondes n’est pas le rayonnement. C’est le risque de lésions cérébrales causées par l‘onde de choc de haute intensité créée par l’impulsion micro-ondes.

Il est clair que beaucoup plus de recherches sont nécessaires sur cet effet aux niveaux de puissance proposés par le Dr Sadovnik. Mais si cela s’avère dangereux, cela ne signifie pas la fin des recherches sur les armes dans ce domaine: un dispositif qui produirait une onde de choc létale à l’intérieur du crâne de la cible pourrait devenir un rayon mortel efficace.

Le Dr Sadovnik suggère également que, au lieu d’être utilisé à haute puissance pour créer un bruit intolérable, il pourrait être utilisé à faible puissance pour produire un murmure trop faible pour être perçu consciemment . Il pourrait  cependant inconsciemment influencer quelqu’un. Le faisceau directionnel pourrait être utilisé pour des messages ciblés, tels que des promotions en magasin.  Dr Sadovnik suggère même de la publicité subliminale,  pour des informations  par rayonnement  et  qui ne sont pas consciemment entendues (une notion également repérée sur la page voix-dans -le-crâne de l’armée américaine).

Alors que l’efficacité de la persuasion subliminale est incertaine , il est probable qu’il puisse y avoir quelques organisations intéressées par cette possibilité.

Et si cela ne fonctionne pas, vous pouvez toujours pointer le procédé sur les oiseaux. Les oiseaux semblent très sensibles au phénomène audio lié aux micro-ondes . Cela pourrait donc être utilisé pour les effrayer et les éloigner des parcs éoliens – ou encore éloigner les pigeons des rues de la ville.

 

L’appel de Hambourg – neuro-armes

8 Juil

 

Cet appel , rédigé en anglais , avait été lancé à l’occasion de la réunion du G20 qui se tenait à Hambourg les 7 et 8 juillet 2017.

Cet appel a été relayé et signé par 15 associations de défense des victimes de harcèlement électromagnétique en Europe, en Amérique du Nord,  en Asie, et  en Australie .

Mesdames et Messieurs,

À l’heure actuelle, vous investissez des milliards en dollars, euros, roubles, yens, yuans, et autres devises , pour des recherches sur le fonctionnement du cerveau humain.

Vous rivalisez pour le développement des armes qui permettent
le contrôle à distance du système nerveux humain, de l’organisme  et du mental Vous avez développé des systèmes capables de tuer des personnes dans de vastes régions de la planète ou de produire des douleurs, des maladies, et aussi d’endommager l’ADN d’organismes en évolution, ainsi que de modifier des états mentaux, des émotions et même des pensées

En même temps, vous cachez l’existence de ces armes à vos citoyens , en les soumettant à vos lois d’ informations de sécurité nationale, alors qu’en même temps vous formez des opérateurs au maniement  de ces armes en les utilisant sur des citoyens innocents.
Vous prétendez promouvoir la démocratie , les droits humains et des valeurs humanistes tout en créant un monde où la liberté humaine, le santé humaine, la vie humaine ne sont pas protégées des attaques venant de vos propres services. Même les évènements de nature politique ou démocratique qui se tiennent dans vos pays sont entachés d’un manque de crédibilité , puisque vous détenez secrètement ce type d’armes.

Si vous continuez à imposer la politique du secret  sur ce type d’ armes,  alors le monde deviendra un système totalitaire , où les citoyens seront sans défense contre la cruauté physique et mentale de leurs gouvernements.

C’est pourquoi nous vous demandons de déclassifier ces armes, et de  faire des lois qui protègent les citoyens de vos pays contre de telles attaques. Nous vous demandons de mettre en place des institutions qui , en coopération avec les organisations de défense des droits humains, puissent détecter ces attaques d’énergie faites sur des citoyens , et en trouver l’origine.

Vous protégez la classification du secret de ces armes au nom de la guerre qui pourrait survenir entre vous . Mais cela prouve seulement que vos désirs de domination dépassent les efforts que vous prétendez faire pour promouvoir la démocratie et assurer la stabilité et la sécurité mondiale. Votre incapacité à établir des relations raisonnables, polies et non violentes entre vous , montre en fait que certains d’entre vous ( les USA surtout) cherchent seulement une suprématie mondiale.

Malgré votre réticence à arrêter cette folie, nous avons confiance dans la prise de conscience croissante de vos citoyens concernant ce problème et qui vous obligera à promulguer les lois que nous proposons.

 

 

Le scandale français des complicités du crime organisé de harcèlement électronique

28 Juin

En France, une méthode pour occire les cochons  d’abattoir s’appelle l’électro-nécrose. Cela consiste à envoyer une décharge électrique dans le cerveau du cochon, qui en crève. La souffrance est telle que la chair de l’animal est complètement contractée. Dure comme du béton. C’est mauvais pour la découpe et mauvais pour la vente, aussi. Les clients aiment bien la viande tendre.

Et il y a fort à parier qu’il ne viendrait pas à l’idée de l’éleveur/ marchand de bestiaux,  Antoine DE CERTAINES , catholique hyper pratiquant, et père de trois enfants , d’utiliser ce procédé sur la viande sur pattes dont il est propriétaire et qui est destinée à des consommateurs exigeants qui font sa fortune

Pourtant, cet homme avait organisé des tirs d’énergie , semblables à cet électro-nécrose du cochon, sur une femme seule : moi. Ces tirs étaient faits par ses protégés WALTI et FRENOVE, également protégés des policiers de PARIS. Et cette torture de tirs d’énergie dirigée avait duré plusieurs années, jusqu’à ce que je parte . Comme ils le souhaitaient. Comme ils l’avaient planifié et annoncé.

Torturer pour faire déménager.

Et, cela s’était reproduit à l’envi , au gré de l’organisation sadique, majoritairement phallocrate *, et absolument criminelle, qui à la main mise sur l’énergie dirigée et ses avatars. Cette organisation veut mater les êtres humains qui ne répondent pas à ses critères de soumission. Et pour cela, elle utilise en s’amusant, la violence physique cachée de l’énergie dirigée qui détruit le cerveau et transforme un citoyen en légume. Le plaisir de l’humiliation ultime est à portée de leurs armes neurologiques * (1)

Celles et ceux , qui comme moi ont subi ou subissent , ce type de violence et de souffrance inimaginable infligée au cerveau, disent que chaque tir d’énergie dans le cerveau donne envie de hurler. Et il faut mordre dans tout ce qui est à portée de main, pour ne pas le faire. Faire du bruit comme exutoire entrainerait des plaintes qui raviraient policiers et criminels à l’affût de toute violence possible de leur cible /jouet, pour enfermement.

Cela se passe en France , au XXIème siècle, siècle de la technologie immatérielle et cachée , mais siècle aussi des revendications de respect des droits de l’homme et portées en bandoulière par nos décevants spécialistes, politiques ou élus.

Notre ex-président avait déclaré plusieurs guerres disant vouloir nous éviter de mourir, tués par des fous endoctrinés.

F HOLLANDE avait été averti du harcèlement électronique tout au long de son mandat. Des explications lui montraient ainsi qu’on éliminait sadiquement des citoyens en leur brûlant le cerveau et en les torturant , chez eux et dans leur lit.

Mais le tout puissant F HOLLANDE qui pouvait ordonner une enquête par l’armée qui contrôle tous les signaux, n’avait rien fait. Mme Gayet et Mme Royal ne souffraient pas. C’était l’essentiel.

Il faudrait donc en déduire,  de cette inertie, que ceux qui torturent  des cibles étaient  des amis de l’ex-président de la République , alors que les victimes « sans dents » qui se plaignaient à lui, sont seulement des contribuables sans intérêt, et dont le martyr distrayait ceux qui en profitaient.

Parmi les spécialistes scandaleusement complices du crime organisé de harcèlement électronique , il faut noter des médecins fonctionnaires et des élus et qui ont tous l’obligation de dénoncer un crime dont ils ont connaissance , selon les termes de l’article 40 du CPC .

Les médecins quand complices de ce crime qui  torture et démolit le cerveau , jouent la comédie,  en proposant des noms de maladies improuvables par bilans sanguins , radio ou scanner. Et sans aucun diagnostic étayé de preuves , ils traitent les maladies imaginaires qu’ils ont décrétées.
Leurs services hospitaliers  sont la voie d’évacuation des cibles par la police, une administration où sévissent de nombreux adeptes du harcèlement électronique qu’ils protègent farouchement .

Les élus contactés , de l’ère de F. Hollande avaient  été affligeants de lâcheté,  et cela inclut des maires.

A défaut d’une solution par des politiques ou assimilé , le salut des cibles pourrait venir du contre- pouvoir de la justice , capable de se saisir d’un crime à élucider par une enquête. Surtout quand ce crime fait l’objet de plaintes.

Ici, dans cette histoire, et d’autres peut-être , on note que les procureurs ont volontairement « négligé » les plaintes  des victimes et alors que les lois qui existent,  permettent de les traiter.
Même les membres du Conseil Supérieur de la Magistrature, informés de cette horreur, n’y ont pas réagi.

Les procureurs ou leurs substituts à tout faire, « oublient » les plaintes  des cibles du crime de harcèlement électronique , pour éviter de mécontenter tel ou tel  , et  ici, en pensant surtout à leur retraite qu’ils prendront au milieu des responsables tortionnaires locaux , habitués et acteurs de harcèlement électronique et qui sont leurs amis de voile, de tennis, de vélo ou de bridge.

Leur système d’évacuation des cibles quand finalement appelées » victimes » sans dire de quoi,  et juste du bout des lèvres , n’est pas une enquête policière qui dépend de la justice , mais un rendez-vous proposé à la victime avec une association d’écoute ou un service social. Ce qui rend pérenne le crime organisé français de harcèlement électronique.

Avant l’élection présidentielle un courrier avait été envoyé à tous les candidats dont les adresses de QG étaient facilement accessibles. La lettre leur demandait ce qu’ils comptaient faire pour lutter contre le harcèlement électronique expliqué, si élus. Seuls deux candidats à la fonction suprême avaient répondu.

A cette lettre qui leur demandait un engagement, l’un, ministre à peine refroidi, avait répondu par un conseil : « Portez plainte. »

Récemment , après la composition du 1er gouvernement de Mr Macron, ce sont des conjoints de l’élu et de ministres, qui ont reçu un courrier leur demandant leur aide pour faire passer l’information sur le harcèlement électronique, à leur conjoint décideur.

Un seul avait répondu . Pour dire qu’ Il avait transmis la patate chaude à quelqu’un d’autre…. et qui attend sans doute qu’elle refroidisse. Ou la cible.

Les cochons  d’abattoir français n’ont pas de chance . S’ils ne subissent pas l’électronarcose pour trépasser, ils sont souvent gazés et hurlent leur souffrance avant d’étouffer. Ils ont cependant une association qui veillent à leur trépas dans de meilleures conditions, en faisant beaucoup de bruit.

Les cibles françaises, avec des histoires comme la mienne n’ont pas de chance, non plus. Ceux qui sont payés pour dénoncer et traiter  ce crime de harcèlement électronique  , sont des amis et relations de ceux qui l’organisent .

Dans cette histoire, en tout cas.

* (1) voir sur le sujet des armes neurologiques  :  Military neuroscience and the coming age of neurowarfare. de Armin Krishna

$3… le chiffre sans arrêt mis en avant par les acteurs du harcèlement criminel global , pourrait tout simplement être le signe de l’entrejambe  des acteurs de cette horreur  . Ils sont  majoritairement phallocrates et misogynes

3 groupes criminels français laissés libres de pratiquer le harcèlement électronique

18 Juin

Le harcèlement électronique est un crime.
Certains actes de harcèlement électronique ,sont constitués par la pénétration, au moyen d’un élément étranger et par subterfuge, d’une ou plusieurs parties du corps ou d’ organes d’un être humain.
Cette pénétration  est intentionnelle , répétitive, cruelle, douloureuse et non consensuelle.
L’organe majoritairement utilisé pour cette pénétration est le cerveau .
D’autres organes sont également visés , dont l’anus et le vagin.

Le moyen utilisé pour cette pénétration d’organes humains vivants , relève de la physique et correspond à des technologies en usage depuis plusieurs décades . Il s’agit d’énergie pulsée par des appareils positionnés et utilisés à distance.

L’énergie pulsée est une force agressive immatérielle . Dans le phénomène du harcèlement électronique , cette énergie pulsée vise une personne précise.

Certaines de ces pénétrations , celles du cerveau notamment, peuvent être prouvées par des détections concomitantes à des enregistrements en continu par électro-encéphalogramme.

Dans l’article précédent, Dr John HALL mentionne, aux USA, l’existence de groupes criminels intermédiaires, qui font ce qu’ils veulent , et viennent  en appui local  à un autre groupe criminel caché et puissant. Il semblerait que cette analyse puisse aussi s’appliquer à cette histoire et à bien d’autres, mais avec des finalités différentes.

Pour ce qui me concerne , les anecdotes racontées par épisodes successifs et avec autant de détails que possible, font apparaître au moins 3 groupes d’acteurs directs.

Les 3 groupes criminels français connus du harcèlement électronique que racontent mes blogs sont ici cités séparément . En réalité, ils sont étroitement liés par leurs intérêts communs . Ils inter agissent et  se protègent mutuellement.

– un groupe constitué de beurs repéré dans l’utilisation de four à micro-ondes bricolés et de détournement de l’énergie de communication à des fins criminelles. Ce groupe est très actif dans les hôtels où de nombreux garçons de cette communauté officient comme veilleurs de nuit

– un groupe de corses aux moyens technologiques adaptables à toutes situations et souvent utilisés par des acteurs du monde de l’immobilier, et au service de franc-maçons.

– un groupe de franc-maçons criminels servis par des moyens technologiques mis à disposition par des frères, et à qui aucun intervenant sollicité  ne résiste, concessionnaires  d’automobiles et y compris.
Ces franc-maçons là  sont aussi couverts par des fonctionnaires d’Etat  frères qui bloquent toutes les plaintes , empêchent la prévention du crime et évitent les enquêtes.

La collaboration de franc-maçons m’avait été pré-annoncée par deux franc-maçons sympathiques .
le Dr ( med) X qui m’avait d’abord mise en garde de façon générale contre les pressions psychologiques habituelles utilisées pour abattre une femme. J’étais dans le collimateur de ses très chers frères qui pratiquent le viol physique.

Puis une fois suivante , de façon détournée et amusante , il avait répondu, systématiquement et de façon obsessionnelle à mes anecdotes incroyables par «  c’est comme mon frère » et «  mon frère aussi ». Ce n’est pas une preuve. Seulement une indication.

Le notaire P , lui, n’y était pas allé par quatre chemins avec «  ils vont vous faire devenir folle » « ils » n’avaient pas les limites qu’impose un Etat de droit.

Alors,  quand la pression psychologique ne suffit , ceux que cet Etat de droit laisse attaquer un être humain sans réagir pour le défendre, agressent et font agresser physiquement le cerveau pour essayer d’en détruire le fonctionnement.

C’est le cas ici.

Pour certaines autres cibles de ces réseaux criminels , il s’agit de modifier le fonctionnement du cerveau et le comportement de la personne . C’est tout aussi inadmissible .

Le crime du harcèlement électronique devrait être puni au titre des articles 222-1 , 223-1 du code pénal et des articles 16 et suivants du code civil .

Au lieu de régler ces problèmes de criminalité ,  des franc-maçons en charge , payés pour faire respecter les lois, nous abreuvent simplement de leurs symboles .

Soazig de la Moissonniere / IP3 ; Paris, le 10 Decembre 2016, France – Emmanuel Macron lors du meeting du 10 decembre a Paris
Emmanuel Macron, leader of En Marche new party at Marseille, on December 10, 2016, Paris, France.
***FRANCE ONLY ***

 

 

Appel de Dr Katherine Horton, à tous les citoyens intègres

29 Avr

Dr Katherine Horton est une scientifique diplômée d’ Oxford , en physique . Elle se dit victime des services de renseignement, et mentionne un harcèlement électronique qui dure déjà depuis 5 ans.

Sur son site https://stop007.org ,  Dr Katherine Horton, explique la participation  au harcèlement électronique de nombreux protagonistes,  par les avantages financiers divers qu’ils tirent de leur coopération au crime contre l’humain qu’est ce nouveau phénomène , selon elle,  mis en place en utilisant des citoyens innocents , pour tester et améliorer des technologies diverses destinées à soumettre et éliminer des ennemis.

Dr Katherine Horton a fait de nombreuses vidéos d’explication du phénomène qu’elle subit et analyse grâce à ses connaissances techniques pointues en physique .  En voici une ci-après en exemple.
https://www.youtube.com/watch?v=6VDJOR90J8U

Le texte qui suit a été publié sur STOP MENSONGE . Il  est proposé ici en l’état de la traduction faite sur ce site .

Le surlignement  de certains passages est un choix personnel.

 

Cher Monsieur / Madame,

Veuillez lire attentivement la notification suivante car elle nécessite des actions de votre part et pourrait avoir des implications juridiques pour vous dans le futur.

J’écris pour vous informer de violations à grande échelle des droits de l’homme et d’attaques physiques de manière systématique  contre la population civile dans tous les pays du monde en utilisant des armes électromagnétiques modernes et des armes neurologiques, souvent en combinaison avec des implants non consensuels et des nanotechnologies administrées de manière occulte.

Ce qui rend ces armes particulièrement dangereuses et dévastatrices pour les sociétés, c’est qu’elles agissent secrètement. En utilisant le fait que les ondes électromagnétiques se propagent sans être remarquées par les humains et peuvent pénétrer dans les murs, ces armes peuvent être utilisées pour détruire la vie humaine et permettre aux auteurs d’échapper à la détection.

La nature systématique et clandestine des crimes ainsi que leur ressemblance évidente dans le monde indiquent qu’il s’agit d’un programme mondial géré par le complexe international d »une intelligence militaire qui commet des mutilations prématurées, des tortures, et un génocide silencieux dans certaines parties de la population. Cela équivaut à des crimes contre l’humanité et à un programme global de camp  de la mort.

Je vous écris pour demander formellement d’enquêter sur ces crimes contre l’humanité, de protéger la population civile de ces actes de terrorisme, de communiquer ces affaires d’importance nationale à votre gouvernement et faire respecter les droits de l’homme, ou autrement, de transmettre ce message aux autorités compétentes, afin que ces opérations criminelles à grande échelle se terminent dans votre pays au 1er juin 2017.

Les actions que vous prendrez en réponse à cette communication seront suivies au cours des prochains mois et, s’il s’avère que vous avez choisi d’ignorer cette notification et vos devoirs d’agir pour non seulement arrêter ces crimes mais également pour soutenir les victimes, vous pourriez être accusé de , par exemple, abandon du devoir, conspiration, soutient à commettre des crimes contre l’humanité, haute trahison ou l’équivalent dans votre système juridique pour de telles infractions. Si tel est le cas, vous serez appelé à rendre compte et tenu responsable dans  des procès devant les tribunaux ou les tribunaux pour crimes contre l’humanité.

Les attaques contre les victimes sont lancées à partir d’unités d’armes mobiles à énergie dirigée  ainsi que d’infrastructures de télécommunication telles que les tours de relais téléphonique et les systèmes satellitaires. Il s’agit d’un système d’armes intégré qui a été construit de façon dissimulée dans le monde entier. Le système d’armes est maintenant pleinement opérationnel dans le monde entier et détruit la vie de millions de victimes innocentes et cela est fait  secrètement au sein même des nations. Des victimes ciblées sont traquées et harcelées par les réseaux de surveillance nationaux, encerclées par des auteurs en tout temps et systématiquement torturées et mutilées avec des armes électromagnétiques et ultrasonores aussi bien en public que dans leurs maisons.

Les agresseurs exploitent le fait que les faisceaux des armes électromagnétiques sont silencieux, invisibles et peuvent pénétrer les murs des bâtiments afin que les victimes puissent être agressées partout sans laisser de traces qui  permettraient de remonter jusqu’aux auteurs. Par ces moyens, les victimes sont effectivement placées dans des camps de concentration individuels qui sont érigés autour d’eux par les agences de renseignement, les membres corrompus de l’application de la loi et leur réseau d’agents criminels.

Cette opération s’accompagne de campagnes ciblées de diffamation, d’infiltration et de subversion de tous les aspects de la vie des victimes, y compris leur cercle social, leur famille, leur lieu de travail et surtout les responsables de  soins médicaux. Les opérateurs entrent dans la maison des victimes clandestinement, endommagent les biens, sabotent les équipements informatiques directement ou à distance, empoisonnent les aliments et mènent des campagnes de harcèlement pour détruire psychologiquement les victimes afin qu’elles soient finalement amenées au suicide ou assassinées.

Les armes électromagnétiques et neurologiques ont des capacités qui transcendent tout ce que le monde a connu en termes  d’armes  technologiques dans le passé. En raison de leur capacité à attaquer et à manipuler les processus biologiques, les organes internes et le système nerveux humain ainsi que les processus neurologiques, ces dispositifs sont les armes les plus dangereuses produites par l’humanité à ce jour.

L’effet sur les humains est dévastateur car les armes peuvent simuler de nombreuses maladies, causer des douleurs et des dégâts organiques, des lésions cérébrales, des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques et la mort. La forme la plus courante de l’utilisation de ces armes est la destruction de l’ADN et la formation de tumeurs et éventuellement le cancer. Les dommages causés par l’ADN dans les ovules reproducteurs des femmes modifient l’ADN mitochondrial et endommagent ainsi toute la génération future. Les fonctionnements de ces armes constituent donc une menace pour l’avenir de l’humanité elle-même.

Un autre aspect insidieux de ces armes est qu’elles peuvent être utilisées pour nuire, modifier et contrôler les fonctions corporelles humaines, le mouvement, le comportement et même les processus de pensée souvent sans conscience  de la victime. Cela peut être utilisé pour pirater le fonctionnement de tous les aspects de l’activité humaine à partir des relations personnelles, des entreprises, des processus démocratiques et de l’infrastructure de sécurité nationale d’une nation.

Les armes à énergie mobile dirigée  peuvent être de toutes les tailles et ont diverses capacités. Elles  sont cachés par les auteurs dans les propriétés voisines, les voitures, les drones, les avions et même des parties de l’infrastructure nationale public. Les agents des réseaux de surveillance transportent des armes d’assaut dans des sacs et des sacs à dos. Ce système d’armes cachées est entièrement intégré et centralisé. Les victimes qui ont fui vers d’autres pays ont découvert que leur protocole d’agression se déplace avec eux et est poursuivi par le système local de surveillance et d’application de la loi dans le pays où ils résident.

À partir de ce qui a été établi grâce aux documents déclassifiés, la matrice organisationnelle des équipes d’assaut suit le protocole utilisé pour les escadrons de la mort gérés par les grandes agences de renseignement dans, par exemple, des pays comme le  Vietnam et d’autres de l’Amérique du Sud. Il est primordial pour la sécurité nationale d’arrêter ce terrorisme, d’arrêter le financement et les systèmes qui permettent sa prolifération.

La technologie des armes elle-même a été largement classée depuis très longtemps. Il existe cependant d’innombrables cas connus de partout dans le monde où les armes ont été appliquées contre des individus pendant de nombreuses années dans le but d’intimider, de torturer, de mutiler et de tuer. Grâce aux témoignages de ces victimes, dont beaucoup ont partagé leur situation en ligne sur les blogs et les médias sociaux, aux brevets publiquement connus et aux documents déclassifiés, nous connaissons l’effet dévastateur de ces armes et l’ampleur étonnante des crimes commis dans le monde entier .
Aidez-nous à arrêter cet holocauste silencieux global.
Cordialement, »

Pour les candidats à l’élection présidentielle française

13 Avr

Ce qui suit  est une traduction libre, rapide et sans autorisation du texte du philosophe tchèque, et Président de l’association des citoyens pour l’interdiction de la manipulation du système nerveux humain par rayonnement  de radiofréquence, MOJMIR BABACEK, et qui pourra être enlevée sur demande.

Ce texte était précédé d’une lettre . Elle est  également mise en ligne ci-après.

Ce texte a été porté à l’attention du Parlement européen  par Mojmir BABACEK avec l’aval de 9 autres associations européennes de lutte contre le contrôle neuronal et contre la torture à distance. La liste des associations est en bas de page.

Cette traduction est dédiée aux candidats à l’élection présidentielle française, précédemment interrogés par l’auteure du blog , sur une partie de ce sujet – la torture  électronique à distance- et par courrier personnel.
Il n’y a eu que deux réponses évasives de candidats anciens ministres,   à mon courrier. L’une de ces réponses  conseillait de porter plainte.

 

Bonjour,
J’espère que vous vous rendez compte que si la technologie de contrôle mental est déclassifiée, les experts, qui ont développé cette technologie, seront libres d’aider à détecter ces radiations dangereuses. Je ne doute pas que beaucoup d’entre eux se sentent concernés et ont des remords. Selon moi, pour réussir cette déclassification il suffirait qu’ 1 à 2% de la population de chaque pays lise la lettre ouverte qui va suivre .

Chez nous , en République tchèque, il y a eu 15 publications dans des médias alternatifs, ce qui a permis d’atteindre pour le moment environ 40 000 lecteurs sur les 100 000 à 200 000 lecteurs dont nous avons besoin. Dans la lettre ci-dessous, j’ai ajouté un lien qui permet d’accéder à un livre avec des informations scientifiques supplémentaires , et un autre lien pour participer à la pétition faite auprès Parlement européen.

Il est important aussi d’expliquer aux responsables des médias alternatifs que l’objectif de cette publication est la déclassification de ces armes inhumaines de destruction massive, et beaucoup plus dangereuses que les armes chimiques ou biologiques, qui sont déjà soumises à une interdiction internationale.
Ainsi vous aiderez à améliorez ce monde et vous vous aiderez aussi.
Mojmir Babacek
 

POUR UNE LEGISLATION QUI INTERDISE LA MANIPULATION A DISTANCE DU CORPS ET DU SYSTEME NERVEUX HUMAIN , ET L’ELIMINATION D’HUMAIN A DISTANCE .

À la mi-mars 2016, le ministre polonais de la Défense Antoni Macierewicz a visité l’Université du Père Tadeusz Rydzyk pour participer à la discussion sur les problèmes de la politique contemporaine, des conflits armés et du terrorisme. Un des auditeurs lui a demandé, quelle était la stratégie de la Pologne pour faire face aux expériences illégales utilisant des armes électromagnétiques contre des citoyens polonais . Antoni Macieriwicz a répondu que son ministère mène une étude sur ce sujet et qu’il allait créer une commission qui enquêtera sur les plaintes des citoyens polonais
https://www.youtube.com/watch?v=YgVs4-m0lNY#t=33, http://www.dziennikzachodni.pl/polska-i-swiat/a/minister-macierewicz-o-broni-elektromagnetycznej-zdjecia-wideo-raport-juz-wkrotce,9741513/

De cette façon, le ministre de la Défense polonais a admis qu’il existe des armes électromagnétiques capables d’interférer avec le fonctionnement de l’organisme humain et qu’il soit utilisé sur les citoyens polonais.

. Maintenant, il semble clair que les États membres de l’Union européenne ont dans leur arsenal une technologie militaire classée, et qui peut être utilisée pour des attaques électromagnétiques contre des personnes. La classification apparente de cette question explique aussi les réponses évasives à nos lettres précédentes sur ce sujet.

L’eau constitue une partie importante du corps humain – 55 à 70%. De grandes portions de cette eau contiennent des particules qui ont pris ou perdu un électron et, qui ont ainsi une charge positive ou négative. Ces particules peuvent être des atomes, des molécules ou des groupes d’atomes ou de molécules. Ce sont des ions. Puisque les liquides dans le corps humain sont pleins de ces ions, ils peuvent être comparés aux électrolytes ou liquides qui conduisent un courant électrique.

La partie la plus importante de l’activité du système nerveux humain relève de courants électriques, qui apparaissent comme des flux de particules chargées poussées dans les fibres nerveuses. Alors que dans les fils électriques, le courant électrique est un flux d’électrons libres, dans le corps humain et le système nerveux humain, il s’agit d’un flux d’ions chargés.

Les sources de courant électrique dans les fibres nerveuses sont des membranes neuronales. Les courants électriques passent dans les fibres nerveuses, à la suite d’un changement de tension entre la surface intérieure et la surface extérieure des membranes neuronales. Ce changement de tension, est principalement du aux courants électriques de l’électrolyte qui se trouve à l’intérieur des fibres nerveuses.

En 2014, les scientifiques chinois ont publié les résultats d’une expérience dans laquelle ils ont recherché la conductivité des micro-onde des solutions d’électrolyte. Dans l’introduction, ils ont souligné que leur expérience «joue un rôle important dans l’étude de l’interaction entre les ondes électromagnétiques et les tissus biologiques qui ont une forte teneur en eau et une concentration significative d’ions». Ils ont utilisé une solution de sel pour leur expérience. La formule chimique du sel est lNaCl. Cela signifie qu’il contient des atomes de sodium et de chlore. Les ions de ces deux atomes jouent un rôle important dans la réaction des cellules nerveuses. L’expérience a prouvé que cet électrolyte est conducteur,  pour les micro-ondes jusqu’à une fréquence de 20 gigahertz. Pour les solutions avec des teneurs en sel plus élevées, la conductivité des électrolytes était plus élevée avec les micro-ondes qu’avec le courant continu
En d’autres termes, les micro-ondes ont produit des courants électriques dans les électrolytes, ce qui signifie que si les micro-ondes pénètrent dans l’électrolyte qui se trouve à l’intérieur des fibres nerveuses, elles y produiront des courants électriques

Le système nerveux est contrôlé par des neurones appelés axones. Leurs membranes réagissent aux courants électriques portés dans l’électrolyte qui remplit leurs fibres nerveuses, en produisant des courants électriques. Cela déclenchera alors la propagation du signal nerveux dans le système nerveux.
Si un être humain est censé sentir quelque chose, faire quelque chose ou réfléchir à quelque chose, il faut que de grandes quantités de neurones se mettent au diapason à la même fréquence. Pour qu’il y ait manipulation du système nerveux humain avec des micro-ondes pulsées, il faut maitriser des fréquences et séries de fréquences qui régissent les variations de l’activité du système nerveux humain pour tout ce qui concerne les perceptions, réactions, émotions, actions et pensées

Walter J. Freeman, qui a étudié pendant des décennies, l’activité électrique du cerveau humain en introduisant une multitude de micro-électrodes dans différentes parties du cerveau, a écrit que dans le cerveau, la transmission se produit à une certaine fréquence caractéristique, et … la réception se produit dans .. en réponse à cette fréquence « . Les scientifiques qui expérimentent avec des micro-ondes pulsées ont rapporté que les enregistrements électro-encéphalographiques des activités du cerveau de l’animal se synchronisaient avec les pulsations des micro-ondes transmises dans leurs cerveaux

http://www.mapcruzin.com/radiofrequency/henry_lai1.htm.

Ainsi, si les électrolytes qui se trouvent dans les fibres nerveuses sont atteintes par des micro-ondes pulsées dans les fréquences de l’activité nerveuse, les membranes des axones qui contrôlent l’activité du système nerveux et réagissent aux changements de tension électrique en déclenchant un impulse nerveux, réagiront aux fréquences pulsées.

Les courants seront produits par les fréquences micro-ondes pulsées. De cette façon, les électrolytes qui se trouvent dans le tissu nerveux fonctionneront comme des antennes et le système nerveux humain sera contrôlé par les micro-ondes pulsées, qui ciblent le corps humain.

L’organisation américaine MCS America, qui lutte contre la pollution, confirme cette conclusion dans son étude sur la sensibilité aux champs électromagnétiques. L’étude indique: «Le corps impacté par le signal peut le transformer en courants électriques comme l’antenne d’un poste de radio ou d’un téléphone cellulaire. Ces courants sont portés par des ions … qui traversent les tissus vivants et les vaisseaux sanguins ( Un système de tubes remplis d’un fluide salé , électriquement porteur, et qui relie presque toutes les parties du corps) Lorsque ces courants atteignent les membranes cellulaires, normalement chargées électriquement, elles essaient de vibrer avec le courant

(notons au passage, qu’un neurone est également une cellule).

L’étude poursuit ainsi : «Le mécanisme de la démodulation est controversé, mais il ne fait aucun doute qu’il se produit. La meilleure explication est que la multitude de canaux ioniques minuscules trouvés dans les membranes cellulaires agissent comme des diodes de contact électrique ponctuel … celles-ci peuvent rectifier et démoduler le signal même s’il s’agit d’ hyperfréquences … Un signal de téléphone cellulaire, lorsqu’il est démodulé de cette façon, génère toute une famille de composants basse fréquence, dont certains sont biologiquement actifs et provoquent une fuite dans la membrane.

Une conséquence de ce type de fuite va entrainer toute une gamme de fausses sensations des cellules sensorielles des individus électrosensibles « . On explique les fausses sensations produites par le rayonnement du téléphone par le fait que le transfert d’informations dans les systèmes de téléphones cellulaires est effectué par des impulsions hyperfréquences à basse fréquence et qui atteignent l’électrolyte dans les systèmes nerveux des individus électrosensibles. Comme l’activité nerveuse relève de basses fréquences, cette activité nerveuse est déclenchée ou incitée par ces impulsions.
Les expériences publiées et consacrées aux effets des micro-ondes sur le système nerveux humain ont utilisé des hyperfréquences d’un Gigahertz, et moins, et font écho ainsi aux résultats des scientifiques chinois sur la conductivité de l’électrolyte pour les micro-ondes.

Dans ses expériences autour des années 1980, Ross Adey utilisait la fréquence de 450 Mhz, pulsée à 16 Hz, provoquant ainsi un flux de calcium , http://www.dtic.mil/dtic/tr/fulltext/u2/a242515.pdf qui réduit la capacité des êtres humains à se concentrer. L’expérience a été répétée plusieurs fois avec les mêmes résultats.
Allen H. Frey – début 1961! – a réussi à transmettre des perceptions sonores dans le cerveau humain en utilisant des fréquences pulsées allant de 425 à 1310 Megahertz.

Les gens ont décrit le son hyperfréquence comme « buzz, un son qui clique, siffle ou éclate , en fonction de plusieurs paramètres d’émetteur : l’impulsion , la répétition d’impulsion, la fréquence des impulsions.

En variant le paramétrage de l’émetteur, Allen H. Frey a pu produire « une perception de vibration dans la tête » ou encore des  »sensation de piqûres d’ aiguilles » . http://jap.physiology.org/content/17/4/689
Cette expérience a été répétée plusieurs fois avec les mêmes résultats. Il a donc été prouvé qu’il est possible de produire de façons répétées les mêmes impressions dans le cerveau humain, lorsque les micro-ondes sont pulsées dans des fréquences qui imitent l’activité neuronale du cerveau humain.

En 1975, Don R. Justesen, neuropsychologue et directeur des Laboratoires de recherche en neuropsychologie et radiologie comportementale du Centre médical de l’administration des anciens combattants, a publié dans « The American Psychologist Journal » une expérience où des enregistrements de chiffres prononcés de un à dix ont été transmis au cerveau via des micro-ondes pulsées et où le sujet de l’expérience pouvait entendre et reconnaître les chiffres
https://docs.google.com/file/d/0B3V8FIUj7brsMzJhOTY4ZWItMGI5OC00MzkzLWJjMDQtMDM0OGE1ZDFhOGFm/edit?authkey=CKnE554O&hl=en&pli=1

Cette expérience a prouvé qu’il était possible de manipuler à distance du système nerveux humain, mais aussi le mental

Lors de l’encodage de la parole humaine dans des micro-ondes pulsées – la procédé est semblable à celui de la radiodiffusion (le langage humain a seulement besoin d’ être converti en micro-ondes pulsées) – il est possible de transmettre des messages audibles ou inaudibles (ultrasons) dans le cerveau humain. Un être humain ne peut pas entendre des ultrasons, mais le cerveau les perçoit et le comportement d’une personne peut être contrôlé et manipulé de cette façon. La densité de l’énergie électromagnétique nécessaire pour contrôler à distance l’activité du système nerveux humain ne dépasse pas les normes établies par l’Union européenne. Rappelons-nous simplement que les signaux des téléphones cellulaires peuvent pénétrer dans le cerveau humain.

Un radioamateur compétent au service du crime organisé est capable de fabriquer un émetteur qui contrôle à distance l’activité du système nerveux humain, et met ainsi en danger la santé physique et mentale des personnes attaquées. Il pourrait tout aussi bien fabriquer de l’endormissement en pulsant des micro-ondes porteuses des fréquences du sommeil , voire de façon plus sophistiquée encore arrêter les battements du coeur et tuer. On sait qu’avec des micro-ondes pulsées sur des grenouilles Allen H. Frey avait réussi à leur infliger des crises cardiaques

Dans le même temps, un nombre croissant de personnes dans le monde entier se plaignent d’être exposées à de telles radiations nuisibles, et n’ont aucun moyen de s’en protéger . Parmi les principaux symptômes, elles mentionnent des brûlures ou des sensations brûlantes, des sensations de piqures et d’aiguilles enfoncées , des impressions de coups de poignards , des vomissements violents, des crampes allant jusqu’à des paralysies temporaires, des mouvements incontrôlables de certaines parties du corps , des problèmes respiratoires entrainant un arrêt cardiaque, des nausées, des voix dans le crâne et des manipulations de pensées et d’émotions. Ces personnes finissent souvent par être déprimées et suicidaires. Si elles se plaignent de ces symptômes et donnent le rayonnement électromagnétique comme origine, , elles sont alors poussées vers la psychiatrie et sans aucune investigation sérieuse de leurs plaintes.

Cela amène bien sur à penser que des militaires et des opérateurs liés à des gouvernements mettent leurs connaissances et compétences à l’épreuve sur des citoyens innocents en vue d’une utilisation ultérieure dans des guerres ou conflits avec des foules ou pour contrer toute désobéissance civile nationale.

Puisque des organismes gouvernementaux et éventuellement le crime organisé, sont capables de manipuler à distance le système nerveux humain pour infliger de la torture physique, de la confusion mentale ou la mort de personnes, sans laisser aucune preuve du crime commis, il est devenu impératif de mettre en place une arsenal législatif pour contrer de telles dérives.

Une partie de la législation à établir devrait porter sur l’interdiction de l’utilisation de ces technologies pour les agences de sécurité de l’État, puisque la possession de ces technologies serait en contradiction flagrante avec les constitutions démocratiques des États membres de l’Union européenne.

Nous sommes prêts à participer à la préparation de cette loi.
Toute technologie, qui produirait dans le système nerveux humain, les flux de courants électriques avec les fréquences de son activité, peuvent être utilisés pour contrôler à distance l’activité du cerveau et du corps humain. À l’heure actuelle, les micro-ondes pulsées sont la seule technologie connue , capable de produire cet effet, mais compte tenu des progrès fulgurants de la recherche scientifique, en particulier dans la physique quantique, d’autres technologies risquent d’ être développées ou le sont peut-être déjà .

Par conséquent, la législation devrait également interdire l’utilisation de technologies inconnues ou non publiées mais qui permettent la manipulation à distance de courants électriques dans le cerveau et le corps humain.

Les Etats membres européens de l’OTAN sont apparemment liés par un accord pour garder ces armes secrètes. Il est donc évident que la législation que nous proposons ne peut être promulguée dans les États membres de l’Union européenne que sur avis de la Commission européenne et si les États membres de l’UE agissent ensemble – ou encore si le principe de subsidiarité est contourné et que la législation est transmise directement par le Parlement européen

Nous restons convaincus que vous ne soutiendrez pas l’utilisation criminelle de champs électromagnétiques ou d’autres champs énergétiques contre les citoyens des États membres de l’Union européenne et que vous recommanderez aux États membres de l’Union européenne et au Parlement européen d’adopter des législations qui protègent les citoyens des États membres de l’Union européenne contre de telles attaques en puisant leurs auteur de peines sévères grâce à la création d’agences spécialisées capables de détecter ce phénomène de manipulation du système nerveux humain à distance et qui mime aussi des maladies mentales, torture des innocents sans laisser de preuves

Nous pensons également que vous êtes conscient de la crise démocratique majeure qui résulterait d’apprendre que ces pouvoirs secrets sont aux mains de gouvernements et leur permettent de manipuler à distance les esprits de leurs citoyens. Ce serait en totale contradiction avec les constitutions des États membres de l’Union européenne.
Nous espérons toujours que vous respecterez les valeurs du respect de la dignité humaine, de la liberté et de la démocratie incluent dans le Traité sur l’Union européenne et que vous mettrez en oeuvre une interdiction de l’utilisation de technologies qui créent des régimes totalitaires d’un nouveau genre et privent le peuple de sa liberté personnelle et de sa liberté de pensée .

Ces armes de destruction massive sont plus dangereuses que les armes chimiques ou biologiques , soumises, par ailleurs, à une interdiction internationale .
Les lecteurs trouveront des informations complémentaires dans le livre
„Discovery of Mind Control and History of ‚Psychotronic War‘“ –
Une copie électronique peut être commandée à babacekbooks@gmail.com pour $9.99
La pétition au Parlement européen peut être signé à :    http://www.ipetitions.com/petition/ben-remote-attacks-on-the-human-nervous-system )

LISTE des associations européennes 

International Coalition Against Electronic Torture and Robotisation of Living Beings (ICATOR)  Chairwoman:  Melanie Vritschan,
STOPEG Foundation – Stop Electronic Weapons and Gang Stalking – Netherlands Chairman:  Peter Mooring,
IGEF – Initiative Gegen Elektromagnetische Folter – Deutschland Chairman:  Harald Brems,
STOPZET – Stowarzyszenie, Stop Zorganizowanym Elektronicznym Torturom   –  Poland Chairwoman:  Zofia Filipiak,
ADVHER – Association de Défense des Victimes de Harcèlement Electromagnétique et en Réseau – France   https://rudy2.wordpress.com/
ACOFOINMENEF Associazione contro ogni forma di controllo ed interferenza mentale e neurofisiologica – Italia Chairman: Paolo Dorigo
European Coalition against Covert Harassment Legal advisor:  Henning Witte,
Globalthaeb – Great Britain Chairman:  David Bromhall,
LESAT – London End Stalking Action Group – Great Britain Chairman : Paolo Fiora, e-mail