Archive | femmes RSS feed for this section

La docilité et le silence obtenus grâce à la privation de sommeil – Torture – Ciblage

20 Mai

De nombreuses cibles sont attaquées par des signaux ressentis surtout dans les moments cruciaux  de besoins impératifs de repos et de récupération. 

Ces signaux , selon leurs cadences  de pulsations et selon leurs  fréquences ou résonance avec des organes du   corps ou la boite crânienne , sont programmés  avec un acharnement indécelable et invisible, et destinés à endommager ou détruire les capacités réactives et cognitives de la cible. 

       https://etouffoir.blogspot.com/2019/04/la-cadence-des-sifflements-au-matin-du.html

80% des victimes de harcèlement électronique qui vise prioritairement le cerveau  par des souffrances épouvantables  du dit-cerveau  et  par sa destruction,  sont des femmes

Voici ci-après et /ou de nouveau , quelques extraits d’articles qui mentionnent cette forme de torture cachée qui provoque la   privation de sommeil. Cette technique est   mise en oeuvre le plus souvent localement pour ce qui concerne de nombreuses  cibles de harcèlement électronique . Ces cibles victimes de pulsations d’énergie qui provoquent des sifflements , des chocs ou des bruits dans le cerveau  sont  par ailleurs souvent  leurrées intentionnellement  par des mises en scène et des stratagèmes  destinés à les déboussoler en les ridiculisant . 

Les extraits suivants analysent la privation de sommeil, dans des contextes différents et connus. A ce jour, le contexte  de la privation de sommeil par  ciblage au moyen d’ énergie dirigée sous diverses formes est peu (re)connu en France .

Vieillissement accéléré du à la privation de sommeil 

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2005/11/18/la-privation-de-sommeil-supplice-courant-a-abou-ghraib_711634_3222.html

La privation de sommeil est l’un des éléments de stress qui ont été systématiquement utilisés à Guantanamo. Aucune définition n’existe quant au seuil à partir duquel le manque de sommeil est considéré comme équivalent à de la torture, mais, selon les spécialistes, c’est une dimension capitale de la stratégie pour briser un détenu. « Le sommeil remplit l’une des fonctions les plus fondamentales du corps humain », explique la psychologue Katherine Porterfield, du Programme pour les survivants de la torture de l’Université de New York.

Conséquence : une détérioration physique et la perte de repères cognitifs. Une étude de 2001 a aussi montré que la privation de sommeil augmente la douleur. A pression physique constante, la douleur est plus intense. La privation de sommeil peut aussi conduire à une perte de contrôle de la température corporelle. Or l’exposition au froid ou à la chaleur est un autre élément de la torture dite « douce ».

Pour le directeur du Programme sur la torture, le docteur Allen Keller, la torture est efficace dans un domaine : « Créer un environnement de terreur. » Lui qui travaille avec des victimes venues du Tibet ou d’Afrique, craint que l’exemple américain ne place des civils dans le monde entier en plus grand danger d’être torturés ».

https://www.mondialisation.ca/la-privation-du-sommeil-n-est-pas-une-forme-de-torture-affirme-le-procureur-g-n-ral-australien/3450 ( GLOBAL RESEARCH   octobre 2006)

« Nonobstant la déclaration sans fondement de Ruddock, la privation de sommeil est une des formes les plus cruelles de torture est est considérée comme telle par la Croix rouge, Amnistie Internationale et tous les organismes internationaux de droits de l’homme et légaux, y compris la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, de laquelle l’Australie est un signataire.

Le récent livre du professeur d’histoire américain Dr Alfred McCoy, A Question of Torture: CIA Interrogation, from the Cold War to the War on Terror [Une question de torture : interrogatoires de la CIA, de la guerre froide à la guerre au terrorisme] offre une analyse détaillée sur les recherches financées à coup de millions par Washington dans la période de l’après-guerre qui visaient à raffiner les techniques de tortures, y compris la privation du sommeil.

La CIA a inscrit ses méthodes dans le manuel d’entraînement KUBARK en 1963 et l’a utilisé pour entraîner des centaines d’agents de police et des services du renseignement d’Amérique du Sud et d’autres pays durant les années 60 et 70.

Le manuel explique que le but des interrogateurs est d’instiller à ses victimes un sentiment de « débilité, de dépendance et de terreur ». Cela est accompli au moyen de « dérangement homéostatique, de fatigue, de douleur, de privation du sommeil ou d’anxiété », qui engendre « une régression de la personnalité » du prisonnier et « un genre de choc ou de paralysie psychologique » requis pour « dissoudre la résistance ».

« Ruddock semble dire que c’est correct si vous ne laissez aucune trace physique sur les prisonniers, mais la privation de sommeil, utilisée conjointement avec des techniques de privation sensorielle, peut rendre des gens complètement dysfonctionnels. Il est révoltant d’affirmer que cela n’est pas de la torture et cela montre à quel point les valeurs démocratiques fondamentales sont sacrifiées dans cette soi-disant guerre au terrorisme. »

Du blog—>  Bitterwinter —>article torture par privation de sommeil

« La privation de sommeil peut sembler inoffensive, et pourtant elle est reconnue à travers le monde comme étant l’une des méthodes de tortures les plus atroces. Elle est très répandue parce qu’elle ne laisse pas de séquelles sur le corps de la victime, mais permet de la faire agir contre son gré. « Exténuer un aigle », une expression souvent utilisée pour décrire la méthode de torture par une privation prolongée de sommeil, tient du jargon du dressage des oiseaux. En effet, les pattes d’un aigle sont attachées à une corde, et chaque fois que l’oiseau ferme les yeux, le dresseur tire la corde pour le réveiller ; en même temps l’aigle est ébloui par une lumière intense. En général, au bout de trois jours tout au plus, l’aigle est exténué et devient un oiseau docile. »   « 用尽一只老鹰 »

 

Publicités

Mouvement incontrôlable d’une épaule- érection d’orteil et main batteuse

1 Avr

Les mouvements brusques et brefs incontrôlés  du corps et surtout des articulations, sont succinctement répertoriés comme suit  sur Wikipédia .

Mouvements brusques et brefs

  • Myoclonies (« secousses musculaires »)
  • Tics
  • Hémiballisme
  • Chorées et dyskinésies (« contorsions »)

Ils correspondent bien évidemment à des problèmes neurologiques.

22 ans répertoriés de harcèlement électronique  avec  des tirs d’énergie  vers et dans  le cerveau et  des V2K en sus ,   ont  bien évidemment  fabriqué  des maladies très graves,de type neurologique et autre. 

Depuis quelques nuits, les mouvements incontrôlable du corps s’étaient multipliés au niveau des épaules , avec  en plus  l’érection d’un orteil et un battage d’une main. C’était une première . La main était posée relâchée sur le holter (EEG) . Soudain, elle s’était soulevée à partir du poignet et avait frappé violemment le holter.  Une seule fois. 

Les mouvements brusques et brefs  des épaules, ou des jambes   et les torsions de la tête sont plus fréquents. Voici ci-après les images de l’enregistrement EEG correspondant au soulèvement  réel et non violent, d’une épaule  en début de soirée, avec tout d’abord la détection d’un signal au moment du mouvement non voulu.

Détection au moment du mouvement de l’épaule

 

Vue générale de l’activité du cerveau au moment du signal et  du mouvement de l’épaule

Réaction électrique  en micro-volts  au niveau de chaque électrode , dans chaque  gamme de fréquence, au moment de la détection  du signal et du mouvement de l’épaule.

Exemple et détail de la fréquence  cérébrale enregistrée sur 4 électrodes 

Les éclatements  douloureux dans le cerveau pour cette nuit-là ( 31-3 au 1-4) m’avaient  de nouveau obligée à m’entourer la tête de packs de gel.

Il s’était alors produit , phénomène encore inconnu, une image mentale de soulèvement de l’épaule…… mais sans aucun mouvement réel.

Cela pouvait aussi correspondre à une des images mentales qui semblent précéder certains « tirs » d’énergie vers le cerveau

La clique des franc-maçons du tribunal

1 Avr

Plusieurs lecteurs ont interrogé ce blog sur la clique des franc-maçons du tribunal des Sables d’Olonne  (85)

Le nom de Catherine BARRAT , magistrate,  a été renseigné 8 fois.

Le nom de Cédric VINCENT , huissier de justice , improprement désigné Patrick, a été renseigné  5 fois

Le nom de Thomas ROUBERT , avocat au barreau de la Roche sur Yon et membre de l’Ordre des Avocats a été renseigné seulement une fois. Pourtant il est le grand organisateur de  cette situation   impensable .

Catherine BARRAT, est une harceleure sans nuance. Elle   pourrait être considérée comme une « cousine Nancy » tout comme Carine HALLEY  , magistrate du parquet, et  Hervé DEVRARD,  avocat général à Poitiers . 

 Le rôle d’une « cousine Nancy » dans un système de type  mafieux est explicité dans le témoignage d’une harceleure repentie à :

https://etouffoir.blogspot.com/2018/10/harcelement-criminel-global-un.html ( l’organisation)

Dans ce témoignage d’une harceleure, le terme de  « cousine Nancy « est plutôt réservé à des policiers.

La fonction d’une « cousine Nancy » consiste , en utilisant sa qualité officielle, à couvrir ou repêcher, un membre du réseau qui s’est empêtré dans une situation scabreuse.

 Pour compliquer  cette (ma)  situation, Cédric VINCENT s’était conduit en escroc en prenant une décision de justice , sans en avoir le droit ou la possibilité. Il avait, tout seul, décidé de se servir dans mon compte bancaire et déterminé seul le montant qu’il allait s’octroyer.

Par une décision de justice inique, Catherine BARRAT lui avait donné raison à postériori. Et Carine HALLEY , aussi.

L’avocat général de Poitiers, dont l’avis n’était pas sollicité , avait écrit qu’il était d’accord avec Carine HALLEY.

Thomas ROUBERT , avocat du cabinet de son papa, est spécialiste de l’immobilier. Il défendait, l’indéfendable : une propriétaire , Isabelle BLAINEAU,  qui n’était pas bailleure  de son bien, mais qui estait en justice en se prétendant bailleure du dit bien. 

T. ROUBERT , ne pouvait pas l’ignorer. Et sinon, il devrait changer de métier et faire du théâtre . Il y est en effet possible de déclamer des inepties sans se ridiculiser puisqu’elles sont celles de quelqu’un d’autre. Mais face à ses pairs  qui vont lui arranger son affaire, un FM ne se sent pas ridicule.

Pour gagner son procès, c’est à dire m’éjecter de mon appartement loué, T. ROUBERT avait utilisé une méthode habituelle de ce milieu :  le  copinage de loge.

Pour cela , il s’était contenté de

1° transmettre son ordre d’éviction  immédiat à la juge  obéissante Catherine BARRAT, pour qu’elle en fasse une décision de justice 

2° obtenir  ensuite cet ordre d’éviction  officiel (  d’apparence politique)  d’un copain de la préfecture, remplaçant  temporaire du préfet en titre qui s’était barré

3° utiliser Cédric VINCENT pour que cela me coûte un maximum

4° utiliser une nouvelle fois Catherine BARRAT pour  décider d’accepter officiellement  la fausse facture de Cédric VINCENT 

https://etouffoir.blogspot.com/2017/09/monsieur-vincent.html

Thomas ROUBERT, Catherine BARRAT, Cédric VINCENT avaient sciemment  fabriqué une escroquerie au jugement , une faute gravissime pour des professionnels de la justice. 

Carine HALLEY, procureure de la République ,  les avait TOUS couverts. Elle était  ainsi complice d’une faute gravissime contre son institution et complice de l’escroquerie de Cédric VINCENT.

L’avocat général de Poitiers,  présumé défenseur de la société, et « cousine Nancy » de l’étage supérieur ,  avait mis son grain de sel , pour couvrir Carine HALLEY.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/12/29/cible-de-hcg-sans-droits-constitutionnels-un-avocat-general-francais-le-confirme/

Les magistrat(e)s de cette histoire , font régresser les droits des victimes et des femmes.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/08/08/une-facture-a-15-000-euros-pour-la-victime-de-carine-halley/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/08/03/la-honte-de-la-justice-francaise/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/08/02/justice-de-par-pour-maffieux-et-franc-macons/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/03/05/7802/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/11/14/abus-de-pouvoir-harcelement-en-reseau/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/09/04/a-la-rue-pour-memoire/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/05/23/expulsion-lettre-a-madame-blaineau/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/05/22/obliger-a-faire-et-empecher-de-faire/ ( T.Roubert)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/05/11/vengeance-de-magistrat/ ( Bret et Lafaye)

https://etouffoir.blogspot.com/2017/10/faussaires-et-escrocs-resume.html (C Barrat , C.Vincent, T. Roubert)

https://etouffoir.blogspot.com/2017/10/harcelement-au-tgi-des-sables-dolonne-85.html

https://etouffoir.blogspot.com/2017/09/monsieur-vincent.html

https://etouffoir.blogspot.com/2017/09/le-pipelet-harcelement-en-reseau.html

https://etouffoir.blogspot.com/2017/07/lettre-dune-sdf-me-vincent-huissier-de.html

https://etouffoir.blogspot.com/2017/07/deux-pantins-et-un-pion.html (C. Barrat)

https://etouffoir.blogspot.com/2017/06/expulsion-par-monsieur-niquet.html

https://etouffoir.blogspot.com/2017/05/france-2017-les-etouffeurs-de-femmes.html (M.  Bret et G. Lafaye)

https://etouffoir.blogspot.com/2018/11/violences-par-des-femmes-contre-une.html

https://etouffoir.blogspot.com/2018/10/lamer-dessous-des-decisions-de-justice.html ( le réseau schéma)

Les lecteurs  intéressés par la clique des franc-maçons qui étouffent les affaires qui les gênent, sans qu’existe aucun contre-pouvoir local, n’ont pas interrogé sur le maire de la ville et le ventru commissaire de police

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/06/22/un-maire-ne-devrait-pas-ecrire-ca/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/05/14/harcelement-cache-par-un-commissaire-de-police/

 

Le 8 mars 2019

7 Mar

Le 8 mars de chaque année est la journée de lutte des femmes pour leurs droits. Ce  n’est pas une journée de mise en valeur de l’idéal  féminin  d’effacement ou de soumission et souvent concrétisé  par des cadeaux , des fleurs,  des parfums,  un service  d’un jour à la  personne par le compagnon, des fêtes ou des danses dans les mairies ou ailleurs .

Cet aspect marketing  n’est qu’une forme de  récupération du sujet  en  le détournant de sa finalité : rappeler que les femmes  diverses et plurielles ont des droits d’êtres humains  tels que définis dans les chartes et conventions internationales connues. 

De nombreuses associations  et des individu(e)s isolé(e)s se mobilisent au quotidien  pour  rappeler ces droits  des femmes , et aider inlassablement à leurs mises en actions. 

– droit à l’éducation des filles  (zonta)

– droit à l’égalité salariale ( Osez le féminisme) 

– droit à la justice sans discrimination   genrée ( http//:etouffoirdefemmes.blogspot.fr)

– droit à la dignité  et au respect dans l’espace public   ( les CDG )

– droit au respect dans l’espace privé aussi ( Solidarité femmes)  etc…

Chaque année , avant le 8 mars, les CDG ( Chiennes de garde) proposent à leurs adhérentes le vote du ringard de l’année , sur une sélection de phrases  faites d’âneries sexistes époustouflantes. 

Le gagnant en  2019  pour une sélection effectuée en 2018 est :

Bruno Questel, député LREM de l’Eure qui, à l’occasion de la succession au perchoir de l’Assemblée Nationale, sous-entend, le 7 septembre 2018, par un message aux collègues de son groupe politique, que le rôle de Président.e de l’Assemblée Nationale ne peut être tenu que par un homme : « Déjà les journalistes politiques et les réseaux sociaux (…) nous annoncent d’autres candidatures féminines. Je souhaite simplement ici attirer l’attention de toutes et tous sur le rôle et les responsabilités du quatrième personnage de l’État que nous désignerons lundi. Expérience politique, capacité à tenir l’hémicycle et à nous représenter doivent guider son action. C’est pourquoi, pour ma part, je soutiens Richard Ferrand. »

 Les Roquets du Ringard sont :

Luc Ferry, ancien ministre de l’éducation qui, le 1er février 2018, affirme sur LCI, au sujet de l’enquête pour viol visant Gérald Darmanin : « J’ai trois filles, je leur dis : si vous voulez éviter les ennuis, vous ne vous retrouvez pas à poil dans la salle de bain d’un type après être allée dans un bar à putes avec lui et être montée à l’hôtel avec lui ! » « On n’échange pas des faveurs sexuelles contre un service ! Si c’est de cela qu’il s’agit, au minimum c’est torts partagés ! (…) On se réveille pas dix ans après pour ruiner, sur de simples dénonciations médiatiques, la carrière de quelqu’un ! ». C’est une minimisation du crime de viol qui reporte la culpabilité sur les femmes.

 

Robin Reda, député LR qui, le 24 janvier, au cours d’une séance à l’Assemblée Nationale, ironise à l’encontre de la présidente de l’Assemblée Nationale Yaël Braun-Pivet (LREM) : « Merci pour ces rappels au règlement quasi maternels » « Je dis ça parce que vous pourriez être ma mère. » « On serait à deux doigts de vous proposer un peu de stupéfiants pour vous apaiser. »

https://etouffoir.blogspot.com/2016/03/8-mars-2016-femme-francaise-sans-droits.html

https://etouffoir.blogspot.com/2018/12/le-nouveau-non-de-carine-halley.html

https://etouffoir.blogspot.com/2018/08/reponse-de-madame-carine-halley.html

https://etouffoir.blogspot.com/2018/08/audition-du-12-decembre-2017-les-sables.html

https://etouffoir.blogspot.com/2015/03/les-violences-faites-aux-femmes.html

https://etouffoir.blogspot.com/2014/07/harcelement-en-reseau-broyage-de-cible.html

Ciblage HCE- torsion de la tête et spasmes musculaires

27 Jan

HCE = harcèlement criminel électronique 

illustration de Ivan HISSEY

dans 3 MINUTES pour comprendre  les 50 plus grands mécanismes du CERVEAU 

La tête recouverte d’électrodes ( EEG) était dans l’alignement exact du reste du corps, immobile sous des couvertures de survie. Ces couvertures de survie étaient destinées à éviter toute projection de signaux susceptible de repérer le corps et donc le lieu du couchage.

Pourtant , il y avait eu des signaux faibles d’étincelles brûlantes qui  dansaient sous la plante des pieds . La plante des pieds faisait face aux murs.

Et quelques minutes plus tard…. schlack… schlack .. La tête, comme sur ressort , avait brutalement tourné à gauche , avant de revenir en position droite. En quelques pouièmes de secondes.
Sauf la surprise, c’était sans sensation particulière et surtout sans douleur.
Et sans beaucoup attendre, les tirs dans la boite crânienne avait commencé.

La nuit précédente, c’étaient les muscles qui entourent la colonne vertébrale qui s’étaient gondolés. Les muscles s’étaient contractés en cascade , comme imitant une onde sinusoïdale.
Là encore , ces mouvements incontrôlés et incontrôlables avaient duré tout juste le temps de réaliser le phénomène.
Là encore, c’était sans douleur, contrairement au matraquage d’énergie visant le cerveau et  qui allait suivre.

Compte tenu de la technologie actuelle , à disposition de tout harceleur mal intentionné, on sait que la géolocalisation d’une cible à torturer est facile. Son lieu de vie à des paramètres , connus de ses tortionnaires qui ont une technologie à disposition pour ce repérage .

L’emplacement du corps d’une cible  décidée à ne pas se laisser faire , demande juste un peu plus de détermination ou d’obstination, parfois d’obsession  de la part des gars qui possèdent l’outil de travail pour torturer la cible . Cet outil de travail  , ici caché, sera détourné de son utilisation  habituelle, reconnue ou déclarée, ( c’est le cas de figure de presque toutes les situations de harcèlement en réseau)  pour en faire un moyen de domination par la souffrance et la privation de sommeil de la cible. .

La privation de sommeil est une forme de contrôle mental puisqu’elle zombifie un être humain . Elle annihile et anéantit sa volonté, sa détermination ou ses capacités de réaction, par l’épuisement et la destruction volontaire et  lente de ses capacités et  des fonctions cognitives de son cerveau .

Les phénomènes d’agitation musculaire brusque de n’importe quelle partie du corps d’une cible dans son lit, relèvent de l’atteinte à l’intégrité physique. Le système nerveux  est atteint localement et ponctuellement par projection d’énergie  .

Cette projection intentionnelle d’énergie , dans mon cas, commence très rapidement après un repérage de ma tentative de prise de repos ( position allongée ?, état de lâcher prise ?, extinction des lumières ?) et qui peut aussi bien être le fait de vouloir me reposer au  matin pour compenser une nuit épuisante.

Mais il peut tout aussi bien s’agir du moment d’arrivée au boulot, d’un des gars de la bande qui pratique la torture de cibles . Cela se ferait alors, à partir de son ordinateur de spécialiste….  d’autre chose. ( satellite de recherche ou de reconnaissance , manipulation de logiciel d’interrogation à distance, par exemple)

Ci-après , la cadence des tirs dans le cerveau , le matin du  samedi 26-1-19.

  soit, 37 chocs dans le cerveau,  en 1/2 heure

Parce que les tirs d’énergie atteignent la tête et semblent provenir du plafond, du toit ou du ciel , les hypothèses d’explication et qui varient suivant les ressentis différents, font penser tour à tour , par programmation et paramètrage à :
– circuit électriques de la maison, utilisé ,( à travers les outils d’ENEDIS)
– satellites,
– radars, ( les militaires assurent qu’il n’en existe pas au-dessus de ce village)
– drones ( faible possibilité parce trop repérables)

Tous ces tirs d’énergie destinés au cerveau ,sont prouvés par les déflagrations électriques provoquées dans le cerveau et enregistrées par EEG .

On peut s’étonner d’un pareil acharnement en durée et intensité de cette torture destinée à Madame Lambda.
Mais on doit surtout s’étonner de la magistrale et méprisante indifférence des représentants de cet Etat,  abondamment pourvus d’informations et de plaintes  pour atteinte à l’intégrité physique et torture, ( magistrats , flics, gendarmes ou Président de la République), et qui refusent toute aide. .

Il faut ajouter ici, ce jour,  un amusant phénomène : pendant l’écriture de ce court texte sur l’ordinateur non connecté, non branché et  proche de la box également débranchée…. ce texte s’était soudain mis ….. à clignoter .

Ce dysfonctionnement du à des signaux manipulés  , ou effet visuel  vaguement hallucinatoire , n’avait duré que quelques secondes.

Les sources d’énergie proches, manipulables à distance et  en activité constante et susceptible d’aider cette scènette,   sont les antennes du concentrateur d’ENEDIS à 25 mètres. Les propulsions de ces antennes sont détectées par pulsations, à l’intérieur de la maison, même avec les ouvertures (portes et fenêtres) totalement calfeutrées.

L ‘autre ‘hypothèse de la  fonction communicante par énergie , des lampadaires de ce village , reste encore à trouver et est à ce jour peu probable.

cf  cet article : Ericsson et Philips s’unissent pour illuminer les villes et fournir une connectivité haut débit mobile via un éclairage public intelligent
24 février 2014 à 07h30 (GMT + 00h00)

 

HCE- Des associations pour aider à une compréhension partielle

23 Déc

HCE= Harcèlement criminel électronique  

Le harcèlement électronique peut se définir globalement comme une ensemble d’agressions électroniques ou électromagnétiques intentionnelles.
Ces agressions sont sadiques, sournoises et obsessionnelles . Elles visent surtout des femmes pour ce qui concerne les souffrances physiques violentes et destructrices, infligées volontairement .

Pour satisfaire leur sadisme vengeur et destructeur, de nombreux tortionnaires emploient en le détournant l’usage reconnu de leurs outils de travail. C’est le cas, par exemple,  d’employés d’opérateurs de téléphonie et d’électricité qui utilisent l’énergie d’antennes ou de fils conducteurs , pour torturer et brûler leurs victimes, dans leurs lieux de vie, leurs voitures ou dans des chambres d’hôtels.

Cela n’empêche pas, en plus, l’utilisation d’armes (réelles ou par destination) à énergie dirigée, que certains blogs, dont les miens, mentionnent et décrivent .

Parce que le harcèlement électronique est basé sur une énergie immatérielle, il est extrêmement difficile à mettre en évidence, surtout quand il est mis en oeuvre par des moyens qui miment le fonctionnel.

Pour éviter des interprétations qui sont véhiculées par les réseaux de tortionnaires de femmes qu’ils cherchent à décrédibiliser et ridiculiser , il y a lieu de détecter et sérier les problèmes environnementaux d’abord, et prendre des précautions et protections diverses .

Cela peut se faire par une meilleure connaissance des problèmes engendrés et répertoriés comme liées à la condition d’EHS, qui est la seule  situation actuellement reconnue comme imputable à une forme d’énergie ( non dirigée et non intentionnelle ).

Il suffit pour cela de ne pas se crisper sur des convictions.

https://lezarceleurs.blogspot.com/2018/12/harcelement-electronique-le-dialogue.html

Les cibles de harcèlement électronique sont forcément,  chroniquement physiquement et cérébralement , épuisées.

La consultations des sites répertoriés ci-après est de nature à permettre d’appréhender  une situation anormale , par une compréhension personnalisée plus facile , et qui fait la part

  • de l’inévitable environnement électro-pollué analysable grâce aux informations de ces sites , et
  • de celle des agressions délibérées que les cibles doivent rechercher ensuite …… ailleurs.

ROBIN DES TOITS
– PRIARTEM
– NEXT-UP
– CRIIREM
– SOS MCS
– NON AU MERCURE DENTAIRE
– ASSOCIATION UNE TERRE POUR LES EHS
– ASSOCIATION PERDONS PAS LE FIL

Appréhender et comprendre l’essentiel de la partie technique  ou pratique du harcèlement électronique , vient pour beaucoup de cibles  victimes de harcèlement criminel global, en complément de recherches sur les techniques de harcèlement de sabotage de vie , à visée  d’élimination de la cible.

Certaines de ces techniques appliquées aux cibles,  par des corps intermédiaires d’habitués,  dérivent de / ou  copient  celles qui sont exposées dans le livre mentionné sur le post suivant:

https://etouffoir.blogspot.com/2018/12/french-spooks-techniques-de-harcelement.html

Canardage par les antennes d’ENEDIS

8 Déc

L’électricité en réseau au service du harcèlement en réseau

ENEDIS est la société qui s’est chargée de l’installation généralisée des compteurs devenus séduisants,  parce qu’appelés intelligents par certains, et censés faire faire des économies aux usagers: les compteurs LINKY.

Ces compteurs capables même de s’auto-détruire, sont surtout communicants  pour le meilleur profit de ceux qui les contrôlent.

Pour que ces compteurs LINKY deviennent opérationnels localement , ENEDIS s’est transformée en installateur  d’antennes relais,  dédiées au système LINKY , mais qui interfèrent avec ma BOX- Orange .

 

Ces antennes de 900 MHz et 1800 MHz posées à hauteur de tête , dans des boitiers banalisés appelés concentrateurs , crament allègrement la cervelle des riverains et à une cadence qui dépend de la seule programmation des employés d’ENEDIS

.

Ce concentrateur-ci avait fait claquer le compteur LINKY posé à l’arrière du même poteau. 

Malgré quelques recherches d’une information qui devrait être publique et facilement accessible, il a été impossible, à ce jour, de trouver le contrat qui lie ENEDIS et les collectivités locales, et qui l’autoriserait avec un cahier des charges précis , à implanter ses antennes relais .

Pour mémoire : ENEDIS est une société anonyme , crée en 2008 , d’abord sous le sigle ERDF.
ERDF deviendra finalement ENEDIS ( énergie et distribution) en mai 2016
ENEDIS est une filiale à 100 % d’EDF.
EDF est le premier producteur et fournisseur d’électricité en France.

ENEDIS est gestionnaire du réseau de distribution en France , avec obligation de garantir, sans discrimination, un accès aux réseaux électriques à 35 millions d’abonnés. A ce titre , elle a des contrats avec les collectivités locales regroupées en syndicats d’énergie départementaux et propriétaires du réseau de distribution.

Par le plus pur des hasards, chaque article insignifiant écrit sur ENEDIS sur le blog http:lezarceleurs.blospot.fr avait été suivi
d’une nuit de matraquage intensif de RF dans une location dont l’électricité est systématiquement coupée pendant la nuit
d’une coupure d’électricité , le jour suivant la mise en ligne de l’article.

Les détections présentées ci-après ont été faites à l’intérieur d’une maison, située à 25 mètres des antennes cachées et omnidirectionnelles , posées en catimini par ENEDIS dans son boitier banalisé nommé « concentrateur » .

La fenêtre donnant sur le concentrateur et habituellement obstruée, avait été délestée de ses brillantes feuilles de couverture de survie. Histoire de faire entrer un peu de lumière naturelle dans la pièce . pour les plantes.

 et

et

Les informations concernant le LINKY, se trouvent dans la seconde moitié de cette vidéo explicative :