Archive | atteinte à l’intégrité physique RSS feed for this section

Criminalité misogyne – Deux tirs d’énergie

13 Sep

La criminalité misogyne en bande organisée, et  par énergie pulsée,   existe ou s’organise  dans tous les bourgs , villages ,  villes, hôtels   de France . Je l’ai constatée , également  sur au  moins 3 continents  et  dans de nombreux pays différents  et où j’ai séjourné  depuis  les quinze dernières années. 

– Europe

– Océanie

– Amérique du Nord, 

Le matériel est mis à disposition, de préférence  en proximité,  pour tous les inconnus  misogynes ( surtout)  du monde ,  pour  leur plaisir sadique ou contre rétribution s’ils sont un peu récalcitrants aux actes gratuits . 

Dans cette histoire , des corses et des francs maçons habitués de pratiques criminelles ,   semblent des relais  assurés et des  pourvoyeurs  discrets du type de matériel  nécessaire  mais aussi , par ailleurs, accessible sur internet. 

Les canalisations électriques  des lieux   de vie sont  également souvent utilisées  par injection de basses fréquences à distance ( hors Linky) . Cette forme de sadisme , par piégeage de l’électricité  dépend   de techniciens  de fournisseur d’énergie et d’artisans locaux de mèche avec des proprios.  

Les antennes relais  de communication et  les antennes  camouflées d’Enedis sont également  souvent des sources d’énergie dirigée utilisées, et dont les  opérateurs/techniciens   sont non identifiables, cachés derrière leur qualité et occupation détournée. 

Dans les histoires comme la mienne, les protagonistes/acteurs souvent    inconnus  de la cible  ne semblent pas avoir  de profil type . Ce peuvent être des sadiques sophistiqués habitués à harceler des femmes  et des personnes rendues vulnérables ,  ou des rustres nourris aux stéréotypes de la domination par le robinet, si cher aux machistes de tout poil.

Ces criminels qui s’ignorent comme tels, sont souvent , ou généralement, de fieffés comédiens et menteurs , aux apparences de bons citoyens ,  de bons artisans  , de  chefs de service responsables  , de bon pères de famille ou conjoints.

Une grande majorité de leurs femmes ou compagnes semblent être des complices veules parfois   passives, souvent actives déterminées . C’est ce que j’avais commencé à constater à St Julien des Landes, à Paris XV et  à Vannes. 

Dans le dernier billet mis en ligne sur  https://lezarceleurs.blogspot.com/2019/09/criminalite-misogyne-en-bande-organisee.html  , on note  que les salauds sadiques locaux communiquent, ici,  par Talkie Walkie,  en essayant de ne pas laisser de trace par des portables repérables. 

Les deux tirs présentés   en exemple  ci-dessous  et enregistrés  par EEG , et détecteurs, pendant la nuit du 11 au 12 septembre 2019 sont d’intensité moyenne . 

La détection présentée montre des densités de puissance   de RF qui semblent faibles. Mais , il faut se souvenir que c’est le choc brutal et fulgurant de la pulsation qui produit la souffrance du cerveau. 

Une densité de puissance élevée, comme à Lanester , à Paris XV, à Vannes, etc … « brûlera  » ,  et « sclérosera » le cerveau ,  provoquant  en  plus des fuites de calcium responsables de la confusion mentale.

Sur les images présentées ci-après , la souffrance  , par chocs  électriques et bruits dans le cerveau ,  est représentée par la masse compacte verte d’une  décharge électrique fulgurante dans le cerveau .

Les bruits dans le cerveau sont expliqués par les spécialistes,  majoritairement ,  par un phénomène de thermo-dilatation. 

L’ AVC volontairement provoqué est probable à chaque déflagration due à  la volonté sadique de  torture cachée par énergie dirigée .

La dernière image de chacune des deux séries montre en rouge l’embrasement électrique des neurones affolés par les tirs , et l’endroit  de la souffrance ressentie. 

Les valeurs   indiquées en  𝝁V pour chacun de ses deux tirs sont un complément d’information sur l’embrasement électrique au niveau de chaque électrode  de l’EEG et dans les différentes gammes de fréquence du cerveau. 

Dans cette même nuit, certains des tirs  épouvantablement  douloureux avaient provoqué des décharges électriques de plus de 300.000 𝝁V .

Pour montrer, en complément , le niveau de haine et de  bêtise  incommensurables des misogynes  en bande organisée  de cet endroit aussi, j’aurais pu ajouter les photos des merdes de chien que le voisin d’à côté vient déposer pendant la nuit sur la pelouse . 

La photo  de la lampe solaire brisée d’un coup de pied ( lezarceleurs),  à l’arrière de la maison, dans l’endroit censé être un des  plus privatifs, montre  amplement la volonté de viol symbolique de l’intimité de la cible par  ces individus, jeunes et vieux,  capables de n’importe quoi.

à 2h12

En jaune la fréquence . En bleu la densité de puissance

et

2h16

et

et

 

Publicités

HCR – Insinuation et conversation détournée

12 Sep

 

HCR= Harcèlement criminel en réseau

Un lecteur a posé une question sur les insinuations détournées en harcèlement en réseau.

Ce terme n’est pas courant dans la littérature concernant ce sujet. 

On peut cependant en déduire  qu’il s’agit de l’utilisation de  suggestions ou sous-entendus pervers destinés à faire travailler l’imagination de la cible/sujet ,  en recherche d’explication et de sens ,  et/ ou  de l’entrainer dans une voie particulière  pour  la faire tourner ensuite  dans le vide .

En effet, l’interprétation donnée à ces insinuations relèvera de  la pleine et entière responsabilité du sujet . S’il y réagit dans le sens donné qu’il aura  lui- même attribué  à ces insinuations , alors les harceleurs s’engouffreront  dans ce sens qu’ils déclineront en situations et nouvelles suggestions complémentaires dans le seul but de s’amuser et d’entrainer leur cible dans une impasse.

Cela,  la cible  ne le  découvrira pas forcément ou trop tard, réalisant alors sa perte de temps et d’énergie humiliante   et liée à sa recherche  de sens dans une situation qui n’en  a souvent pas.

Dans le texte 

http://users.neo.registeredsite.com/8/0/2/14515208/assets/Glossary_-_Brainwashing_and_Psychological_Warfare_in_the_Electronic_Age.pdf

 partiellement traduit à   https://etouffoir.blogspot.com/2019/09/les-methodes-du-harcelement-criminel-en.html, on trouve , dans la description des situations les plus courantes et répétitives du harcèlement en réseau , la notion de conversation dirigée , et qui pourrait s’apparenter  à la question posée par l’internaute. 

Le texte dit  Il s’agit de « conversations que des inconnus tiennent en public sur la vie de la cible ( y compris de fausses accusations , pour faire croire à la cible que la calomnie la concernant est largement répandu , ce qui peut parfois être le cas) « 

Un exemple peut  toujours  faire mieux appréhender ce que recouvre cette notion qui peut sembler bizarre. Et sachant que cette anecdote a déjà été racontée plusieurs fois .

Ce jour-là , un individu d’une cinquantaine d’années, habillé d’un costume foncé , m’avait bousculée d’un coup d’épaule  dans la rue , en disant très fort 

«  elle est bien trop maigre pour qu’on ait envie de la violer « 

Ce type qui n’avait pas attendu une réaction , mais  avait filé à toute vitesse dans le sens opposé au mien  , me disait donc que j’étais trop moche pour être violable . Comme si le viol était un droit lié à la beauté et à l’envie. 

Tout le monde sait que les viols  de type mafieux, en réunion,  sous contrainte ( partiellement droguée)  , comme ça avait été le cas  dans mon appartement  fermé par 3 serrures, 81 rue du Fbg St Jacques 75014 Paris,  ne sont pas des viols  de pulsions sexuelles . Ce sont des viols  d’occasions,  avec visée de punition/soumission , comme ceux que  font les proxénètes  pour les prostituées récalcitrantes.

Dans un  contexte  déstabilisant de harcèlement criminel par des inconnus , j’étais d’abord allée à l’hôtel Dieu demander conseil, car je souhaitais faire analyser les tâches de sperme sur le matelas. Le soignant avait précisé que ce n’était possible que dans le cadre d’une enquête de la PJ.

J’avais essayé un autre moyen car je soupçonnais alors la police d’être partie prenante de ce harcèlement criminel parisien , comme  celle d’Angers l’avait été.

Un laboratoire  espagnol faisait ce genre d’analyse et j’avais envoyé le paiement avec  les échantillons de tissus ….. qui n’étaient pas arrivés. Dans un envoi suivant, les morceaux de tissus avaient  tout simplement  été subtilisés. 

Face à une telle organisation de type criminel, j’avais décidé de porter plainte pour ce viol, n’en attendant rien d’autre qu’une trace écrite indélébile. 

Cette plainte postée de Genève avait été détournée de son objet par un employé du tribunal. 

Ma plainte   pour viol en bande organisée , avait été réitérée  de diverses manières et à chaque fois mise à la poubelle par la justice. 

C’est dans ce contexte , que s’était situé ce que l’on peut considérer comme une  « conversation détournée » qui pourrait aussi s’appeler « insinuation détournée »

 

Une autre anecdote de la même famille  est  sans doute plus simple et plus directe et arrive à toutes cibles de harcèlement criminel en réseau.

En quittant la rue de Rennes pour m’engager vers le Boulevard Montparnasse, j’avais traversé une terrasse de café où se trouvaient 3 corses . L’un d’eux haussant le ton de façon embarrassante  au moment de mon passage avait déclaré , sans me regarder et comme s’il commentait n’importe quelle situation  

«  On l’emmerde parce que c’est une emmerdeuse »

Ces anecdotes et situations peuvent être rapportées dans des blogs et témoignages pour faire saisir à d’autres victimes ce qui risque de leur arriver. Mais elles ne peuvent en aucun cas faire l’objet de plainte ou être rapportées à des flics ou gendarmes , puisqu’elles ne sont ni des injures,  ni des menaces et risqueraient  de faire passer la victime pour parano, avec tout ce que cela implique de risques. 

Ce genre de situation  «  personnalisée » est bien sûr complètement différent du harcèlement de rue tel qu’il est connu et décrit dans de nombreux textes et blogs.

 

HCE – un crime parfait

30 Août

Cette traduction libre, rapide , sans autorisation est celle d’un commentaire sur un bouquin de 2016 et édité à compte d’auteur. 

L’original est à : 

Book review: A “Perfect” Crime

L’introduction précise : 

La généralisation de la surveillance a entrainé un mouvement mondial de réaction de personnes déterminées à se défendre de ce qu’elles présentent comme une traque continuelle  avec manipulation.  Le livre commenté mentionne cette situation décrite par un australien.

Le commentateur est Bill Rowlings , représentant  du Mouvement des droits civils australiens 

https://www.australianoftheyear.org.au/honour-roll/?view=fullView&recipientID=262

 

Dans le secteur des libertés et des droits, vous entendez beaucoup parler de « dérangés » (Nutters ).

Au cours des deux dernières années, un individu habitant   Perth nous a envoyé des courriels qui disaient qu’il était systématiquement harcelé tout le temps  par des agents de surveillance  et harcelé au téléphone jour et nuit, ce qui perturbait  son sommeil.

Comment puis-je savoir, d’un  bout du continent à l’autre, si ce qu’il dit est vrai ou s’il est un «taré»?

Si cela est vrai, que peut faire un défenseur des libertés civiles ? Il pourrait y avoir de vraies personnes envahissant sa vie privée, mais nous avons peu de réponse  pénale contre quiconque le fait subrepticement, sans contact physique, et  sans aucun délit   d’atteinte à la vie privée,  pour pouvoir poursuivre une personne au civil, même si vous pouvez l’identifier. Quel que soit le type de réparation envisagé, vous devez convaincre un tribunal, sur la base de preuves, généralement obtenues  de la police. Mais comment la police peut-elle attraper des gens que vous  ne pouvez  ni voir ni entendre?

Pour ce qui est des preuves irréfutables, il y a peu de  gens  qui soient généralement capables d’en fournir,  que ce soit à moi ou à des  policiers , à des politiciens ou à des médiateurs, ni à aucune des dizaines de personnes et de corps constitués  fréquemment approchés par les harcelés pour tenter de trouver quelque aide ou réaction  sur ce sujet.  

Comment prouver que vous avez entendu des voix la nuit  et que personne d’autre n’en entend ? Comment  pouvez-vous photographier des personnes  à l’ extérieur de votre maison,  dans le noir , alors que  les voisins ne voient  rien,  ni personne ? Comment  pouvez-vous enregistrer  les sons que vous  seul entendez ?

Un jour, tout récemment, j’ai répondu à un individu  de Perth pour la cinquième fois et lui ai suggéré de s’adjoindre une aide psychologique pour faire face à cette  perception d’être surveillé ou traqué. Qu’il soit réel  ou non, le problème le tracasse : il le perçoit et un psychologue pourrait peut-être l’aider à gérer cette perception, réelle ou non, ai-je suggéré. Cette  suggestion qui a traversé le continent a bien sûr échoué comme un ballon en plomb essayant de voler contre  le vent d’est en ouest,  à travers l’Australie.

Et voilà que  dès le lendemain, de manière complètement inattendue , un bouquin expédié par courrier m’est arrivé  sur ce même sujet , écrit par quelqu’un qui habite  à  environ  20 km de  chez moi,  à l’est du continent.

Le titre de ce libre  « Un crime parfait «  racontait des anecdotes en tous points semblables à celle de l’individu de Perth .

Ce livre de 256 pages, publié à compte d’auteur , était de Mr Sneider et relatait ce que l’auteur désignait comme «  un témoignage de victime à la première personne , sur le harcèlement en bandes organisées en Australie «

Il précisait qu’il y parle d’une :

«Activité criminelle bien organisée et bien planifiée… avec un financement apparemment illimité pour mener des attaques presque nocturnes pendant plus de 6 ans sur un citoyen innocent et  respectueux de la loi.»

Il a également déclaré qu’il y avait des rapports dans le monde entier sur ce type d’activité criminelle et que la preuve documentée de son existence ailleurs dans le monde,  était abondante. M. Sneider, un Américain-Australien, a déclaré qu’il existait plusieurs « types   de surveillance » – un travail pour lequel il a vu des publicités en ligne – dans son cas:

«Plusieurs auteurs et groupes  d’agresseurs et  des rotations de groupes  d’agresseurs même au cours de la même nuit, ou encore de la semaine, du mois ou de l’année, ».

Pour le moment , je suis enclin à être un peu sceptique quant à toute cette attention sur un  homme « innocent » , ce que M. Sneider dit être: 

J’ai lu quelque part qu’il en coûterait  environ 2m de dollars /an à l’AFP ou à ASIO pour mettre en place une surveillance H/24 sur un citoyen australien; ce qui fait penser qu’une telle surveillance par des espions supposerait que la cible soit d’une réelle importance.

Et encore , il se peut que ce coût de surveillance, n’inclut pas l’utilisation de haute technologie, d’appareils  de type militaire électronique , ultrasonique , et qui permettent des attaques à distance avec garantie  de relative impunité et d’efficacité et tels que Mr Sneider croit qu’on  les utilise contre lui.

Cette technologie inclurait également l’usage de neurophones ou d’appareils produisant des voix dans  le crâne , mais aussi  des «armes et équipements  électroniques de projection sonore à micro-ondes , en particulier dans les  attaques destinées à la  privation de sommeil»

A cela s’ajouteraient des scanners à micro-ondes et des radars pour voir à l’intérieur de la maison de Mr Sneider

De toute évidence, les nuits dans la région de Belconnen, dans le nord de Canberra – un lieu habituellement supposé calme  comme un dodo à  la nuit tombée – sont pleines d’activité… mais seul M. Sneider en fait l’expérience. Il reconnaît que:

«… Mes voisins ne sont pas au courant de l’existence d’ un harcèlement criminel en bandes organisées  dans notre quartier. Il n’y a donc pas de «témoins oculaires» à l’appui des activités criminelles ou des observations de l’ auteur. ».

Je pourrais continuer encore et encore à répéter les affirmations de M. Sneider: il le fait pour 240 pages supplémentaires, qui comprennent environ 150 pages de son journal personnel.  

Il  y reconnaît  encore l’impossibilité de faire prospérer une plainte au pénal auprès du tribunal local. 

Et ce : 

«… En raison de la quasi-impossibilité de prouver avec précision qui, parmi les nombreux délinquants opérant en équipes, avec rotations d’équipes  et utilisation d’appareils de guerre électronique avancés, est la personne qui a  ainsi enfreint les lois interdisant le harcèlement criminel, qui a proféré des menaces de mort  ou encore qui a menacé d’infliger des  lésions corporelles graves ».

M. Sneider appelle ce qu’il a vécu un crime « ciblé »,

« Il est presque impossible ou irréalisable de prouver qui sont exactement les auteurs de ces crimes, cela équivaut à ce qui est largement reconnu comme un crime » parfait « ou insoluble ».

Le point le plus intéressant, cependant, est la description d’un voyage aux États-Unis pour rendre visite à son père mourant en 2003. Il admet être «naïf».

«J’avais beaucoup de bagages et dans certains de ces sacs, il y avait des outils en métaux lourds, du matériel photographique, du matériel électrique et des fils de compteurs, de longues baguettes de soudage spéciales enroulées dans les sacs, des disquettes, du matériel informatique, etc. Je ne me suis pas rendu compte que l’Autorité de la sécurité des transports pourrait être vraiment effrayée par certaines des choses apparaissant sur les rayons X dans les bagages de quelqu’un venant d’un pays étranger…  »

Et c’est avec cela qu’a commencé une altercation  avec une employée  du service de sécurité  ( Transportation Security Authority)  à l’aéroport. Une fois aux États-Unis, il s’était  dirigé vers sa réservation dans un motel de Las Vegas où il venait d’arriver  et où se tenait – à son insu –  une convention de musulmans.

M. Sneider pense que l’employée de la sécurité  de l’aéroport l’a «signalé» sur la liste de surveillance à la frontière américaine. Ou peut-être avait-il été  inscrit sur une liste « à surveiller » parce qu’il avait envoyé un message chez lui à propos de la petite voiture bon marché qu’il avait louée, l’appelant « bomblet »  à la manière australienne de parler. 

À partir de ce moment-là et jusqu’à onze ans plus tard, M. Sneider a déclaré avoir été victime de harcèlement criminel en bandes organisées, terme que je n’avais pas encore entendu avant la publication du livre de M. Sneider. Mais, selon CBS Atlanta, il y aurait  apparemment une communauté mondiale de harceleurs  de ce type , en train de proliférer – les stalkees –

Une  autre vaste communauté en ligne s’est lancée dans la lutte contre ce qu’elle appelle le «harcèlement criminel», avec la diffusion de milliers de sites Web, de vidéos et d’événements organisés pour ( par)  les adhérents   du mouvement. Ceux qui croient qu’il existe des «harceleurs en bandes organisées » existent publiquement et expriment ouvertement  leur inquiétude quant à l’existence d’une forme systématique de poursuite physique et électronique d’individus «ciblés»  et menée par des entités gouvernementales et des entreprises.

Le vocabulaire varié comprend: «individu ciblé ou TI, harcèlement électronique et contrôle de l’esprit (ESMC), harcèlement criminel en réseau ,   harcèlement criminel multiple ou traqueurs multiples, harcèlement criminel organisé, harcèlement criminel de vengeance, harcèlement criminel  de surveillance, harcèlement en groupe, harcèlement criminel de provocation , et « gas lighting » terme tiré du film , surveillance orwellienne , agent,  harcèlement criminel, harcèlement criminel, harcèlement criminel, harcèlement criminel film « Gaslight »), gestionnaire de la surveillance orwellienne (« 1984 »),  allégation de comportement déviant,  campagnes de bruit,  psychotronique, théâtre de rue,  et encerclement.  »

 http://tinyurl.com/ou47p7y

Ce n’est  sans doute pas pour rien que j’avais  évité  ce sujet jusqu’à présent , car j’avais vu le film effrayant « Gaslight « , dans mon enfance et je n’avais  plus jamais été pareil depuis. Cependant, les personnes qui aiment les histoires « bizarres « ,  qui aiment les romans noirs  et qui n’ont aucune difficulté à s’endormir le soir ,  pourraient vouloir acquérir un exemplaire de « Un crime » parfait « .

Le récit de M. Sneider est-il vrai? Je ne peux pas le dire, mais je garde l’esprit ouvert, parce que…

« Il y a plus de choses dans le ciel et la terre, Horace, que ce qu’on croit… » ( Hamlet ( 1.5.167-8)   de Hamlet à Horace . … Et cela avait été énoncé bien  avant les téléphones mobiles, les appareils électroniques sophistiqués, et les logiciels espions.

DÉTAILS: ’Un« crime parfait » est publié aux éditions de poche et ebooks par xlibris.com Bloomington IN USA. Il est disponible sur Angusrobertson.com.au (44,99 $), bookworld.com.au, bookdepository.com.au, fishpond.com.au, etc.

ISBN de poche 978-15035-9446-2 ISBN ebook: 978-15035-0446-9

* Bill Rowlings is CEO of Civil Liberties Australia.

HCE- Le spectre du signal

25 Juil

 

HCE = HARCELÈMENT CRIMINEL ÉLECTRONIQUE

 Dans un texte du site https://strategika51.org/archives/22936, on trouve ceci :

Certains dispositifs non-létaux à énergie dirigée sont utilisées pour cibler des personnes en toute discrétion dans un but d’harcelement ou de ciblage puisqu’elles induisent des effets biologiques et psychologiques documentés comme la survenue de difficultés respiratoires, des antalgies diverses et sans cause apparente, des saignements de nez sans cause physiologique,  des vertiges, des nausées, un sentiment de désorientation (atteinte de l’oreille interne), une asthénie sévère, une fatigue chronique, des sensations de brûlures localisées ou non, des douleurs articulaires, une confusion mentale, des symptômes épileptiques, la dépression et le suicide.

C’est également l’arme idéale pour un harcèlement à distance notamment à l’intérieur d’une maison ou un appartement (appareils électriques qui “sautent”, survoltages intempestifs, pannes récurrentes de certains dispositifs, vibrations anormales des vitres et des ustensiles en verre, écho lors des communications en GSM, etc.)

……

Une recherche conduite par un laboratoire visait à induire une réaction de rage ou de folie furieuse chez des individus calmes et n’ayant pas de raisons apparentes de recourir à la violence ou d’être saisis par une folie destructrice (Amok) à l’aide d’ondes radio de fréquences très basses. Sur les dix cobayes ciblés, deux ont tenté de se donner la mort, un s’est effondré, quatre ont sombré dans une dépression et un autre a souffert d’une tachycardie incontrôlable.

Ce sujet nous interpelle tous car nous vivons dans un monde de plus en plus pollué par toutes sortes d’ondes électromagnétiques et nous subissons tous à notre insu un bombardement continuel de particules. Si en plus les gouvernement se mettent à vouloir exploiter effectivement ces ondes à des fins de contrôle social, la dystopie décrire dans “1984” ne serait qu’un conte des frères Grimm à côté de ce qui attend l’espèce humaine.

On peut lire aussi

https://www.frstrategie.org/web/documents/programmes/observatoire-des-conflits-futurs/publications/2018/1.pdf

 

Les détections faites dans la maison louée ( pas celle ci-dessus)  depuis la mi-avril montrent des kyrielles de fréquences allant de 1,2 GHz à 1,9 GHz et produisant des  champs électromagnétiques  apparemment infimes , si on les compare à ceux que produisait  le matériel 

des dégénérés 

– du 22 rue Ernest Renan , Paris XV,

– des Sénioriales  de  Saint Julien  des Landes 

– de Lanester lors d’un séjour  d’un WE

– de Vannes … etc

– de l’hôtel de Saint Jean de Monts 

qui procédaient par tirs de micro-ondes dans la tête et le cerveau, à bout portant.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/22/harcelement-et-monasteres/

http://lezarceleurs.blogspot.com/2017/09/les-salves-de-la-4.html

Ici, dans la maison louée,  la méthode camouflée récente , est  surtout basée sur des sifflements  répétés dans le cerveau pour l’épuiser en continu, sauf cas de représailles où la violence sadique  s’accroit. 

La nuit du 23 au 24 juillet, s’était révélée  une longue  séance de torture à l’énergie pulsée. La torture avait duré  6 heures . Elle ressemblait, par interprétation perso.   à des  représailles sadiques  au billet précédent qui note un voisin FM. 

Ces représailles orchestrées par les amis, d’amis sadiques et tortionnaires de cibles  ,  ne laissait aucun coin de la maison hors de portée des signaux qui attaquaient le cerveau par la partie droite de la boite crânienne.

Et cette partie droite du crâne même  fermement appuyée contre le matelas continuait de sursauter au rythme de sifflements violents.

Pour cette nuit du 23 au 24 juillet, il n’existait aucune détection de la présence des  bizarres fréquences isolées allant de 1,1 GHz à 1,9 GHz , habituelles depuis la mi-avril. Les détecteurs n’avaient enregistré que les  micro pulsations habituelles sur les fréquences de 2GHz à 2,3 GHz. … et que je croyais être celles des sifflements. 

Belle erreur, à corriger …. grâce à un signal apparu dans sa totalité  en milieu de nuit

puis de nouveau à 6h52.50  comme ceci 

Le pavé bleu cerné de noir, montre ce qui apparait d’habitude (  et seulement, entre 1,1 GHz et 1,9 GHz) dans les détections récentes depuis mi-avril.

On retrouve encore le spectre complet du signal  qui provoque les  sifflements  dans le cerveau , ce 25 juillet , comme ceci

 

Ce qui semblerait indiquer qu’une technique de camouflage d’une partie d’un signal est possible .

En complément d’information concernant ces sifflements dans le cerveau, il faut noter l’article de J.A ELDER et C.K CHOU (2003). Comme suit :

La capacité d’un individu à entendre les sons induits par RF dépend de l’audition acoustique à haute fréquence dans la gamme kHz supérieure à environ 5 kHz. Le site de conversion de l’énergie RF en énergie acoustique se situe à l’intérieur ou à la périphérie de la cochlée et, une fois la cochlée stimulée, la détection des sons induits par RF chez l’homme et les réponses auditives induites par RF chez l’animal sont similaires à la détection du son acoustique. La fréquence fondamentale des sons induits par RF est indépendante de la fréquence des ondes radio, mais dépend des dimensions de la tête. Il a été démontré que la réponse auditive dépend de l’énergie d’une impulsion unique et non de la densité de puissance moyenne.

Ici, à l’affut de toute information, pour adapter leur torture et supprimer les preuves ou  toute possibilité d’interprétation ou d’explication de preuves/détection, les bourreaux sadiques et tortionnaires de cibles/victimes d’énergie dirigée ,   montrent qu’ils possèdent les moyens techniques et la technologie pour le faire, outre la volonté d’anéantir leur cible .

Enfin , pour information de comparaison, on peut ajouter qu’ une maison isolée  ( non mitoyenne) , sans WiFi ni technologie particulière à l’intérieur de ses murs,  se présente ainsi en détection de signaux (absents) entre 300 MHz et 6000 MHz :

 

H C E – Deux tirs d’énergie détectés

20 Juil

H C E = Harcèlement Criminel Electronique

La colonne en jaune donne la fréquence porteuse détectée.

Les pavés colorés en bleu indiquent  la densité de puissance de l’énergie dirigée.

LOG indique une antenne omnidirectionnelle .

La date est en bas à gauche .

 

Ce tir  du 11 juillet , ici en détection , avait traversé :

– 6 plaques de métal

– 2 plaques de caoutchouc synthétique

– 2 épaisseurs de bois. 

Il avait atteint avec une sensation de brûlure :

– le cerveau 

– les bronches et l’estomac.

Je n’étais pas dans mon lit.  Mais , j’étais couchée sur le dos. Ce tir était donc bien perpendiculaire au corps qu’il avait retrouvé en moins de 10 minutes de station allongée. 

On peut en déduire qu’Il venait donc 

soit 

du dessus  immédiat où se trouve un grenier ,dont seuls le propriétaire , son fils et leurs copains , ont la clé 

soit 

du ciel . 

Ce type de tir fait souvent saigner 

– le nez

– les oreilles , avec écoulement frais

– les intestins ou l’estomac , avec saignement différé. On reconnait la présence de sang  aussi à l’odeur.

 mésange charbonnière

Pour ce début d’après-midi  du 18 juillet 2019, je m’étais installée , en vacances, sur une chaise longue face au jardin et au parc,  et protégée à l’arrière par une maison que l’actuel gouvernement appelle une  passoire thermique . 

 

Et soudain …. SCHBING… ce tir avec sensation de brûlure de chalumeau  , m’avait traversé le lobe frontal. Estourbie ! J’avais eu du mal à me lever , pour en éviter d’ autres. 

En effet, au bout de plus de trois de ces agressions  au cerveau par énergie dirigée , il devient  pratiquement impossible de prendre la décision de bouger.  C’est l’équivalent de l’état de sidération.

Ces blogs ont montré que les décharges électriques anarchiques et violentes provoquées par ces tirs, font toujours régresser  brutalement  le cerveau dans la gamme des ondes cérébrales Delta  .

Ici,  par exemple,  le 10 juillet 2019, avant le tir montré sur  le tracé EEG en rouge, 

 

les ondes cérébrales au niveau des diverses électrodes posées sur la boite crânienne indiquaient  14,5 Hz , avant le tir.

Au moment du tir d’énergie  les ondes cérébrales  notées par l’appareil EEG  indiquaient 1 Hz au niveau des mêmes électrodes. 

Le chiffre indiqué sous la fréquence, indique l’énergie électrique en uV ( micro Volts)

Sur la détection du 18 juillet 2019, montrée plus haut,  on note la présence intermittente de fréquences autour de 1,4 GHz , 1,5 GHz, 1,6 GHz,  1,7 GHz. 

Ici ci-dessus , une détection du 18 avril 2019.

Ces informations  ( nouvelles) existent, dans cet endroit ,  de façon aléatoire depuis la mi -avril 2019, avec parfois, la nuit , une cadence  accélérée . 

Ce type de détection existe encore quand le compteur  électrique  de cette maison disjoncte pendant la nuit. Ce qui n’exclurait pas , cependant, que les fils de cuivre du réseau électrique soient malgré tout , utilisés.

 

Et sinon, parmi les éventuelles explications qui me sont accessibles —–> les modifications faites  le 10 avril 2019 sur l’antenne la plus proche où a été installée la 4G. Cette antenne se trouve à quelques kilomètres  et dessert 3 opérateurs .  

Cela supposerait, une antenne ou  l’équivalent d’une antenne servant de répéteur,  à ma  proximité. 

Un spécialiste du « syndrome de La Havane » s’intéresse aux individus ciblés par énergie dirigée

15 Juil

Dr Michael Ellis HOFFER est présenté comme un neuro-otologiste ( neuro- oto laringologiste), très apprécié de ses patients, selon le site :

https://doctors.umiamihealth.org/provider/Michael+Ellis+Hoffer/524979

Dr Michael Ellis HOFFER , fait partie du groupe de spécialistes qui a examiné les employés de l’ambassade américaine de Cuba, victimes de symptômes neurologiques, cognitifs et émotionnels présumés dus à une exposition à une énergie d’origine inconnue.

https://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/americas/cuba/article222943585.html

Dr Michale HOFFER  a également accepté de recevoir une individue ciblée ( TI)  américaine. 

Cette TI américaine adhérente de PACTS INTL , nous apprend ainsi que Dr HOFFER , est très bien informé de la situation des individus ciblés par l’énergie dirigée, et du matériel employé contre eux . 

Dr HOFFER et son équipe sont même prêts à former des médecins de tous pays pour  les aider à aider les individus ciblés de par le monde. 

Ci-après la lettre  envoyée par PACTS INTL

Lundi 15 juillet 2019

Bonjour à tous.

La plupart d’entre nous connaissent le docteur Michael Hoffer, le médecin qui a examiné les diplomates américains à Cuba avec le «syndrome de La Havane».

Ce soir, nous entendrons enfin un TI qui est allé le voir.

Jax l’a trouvé extrêmement informé sur nos problèmes, y compris l’armement. Elle indique également que son personnel et lui-même sont disposés à examiner davantage de TI  et qu’il pourrait même former des médecins du monde entier sur la manière d’aider tout particulièrement les individus ciblés par énergie dirigée.  

Nous souhaitons que   d’autres TIs prennent contact avec son équipe  pour pouvoir commencer à mettre en place  un réseau de médecins spécialisés , susceptibles de venir en aide à la communauté des individus ciblés (TI)  i

Cela permettrait aussi  d’accréditer notre ciblage auprès du personnel médical, puis auprès de la population en général.

 Je suis Jax Domnitz, jax@langineers.com,  et je vous propose de me contacter pour joindre le Dr HOFFER . Il suffira de me donner  votre nom, votre numéro de téléphone,  le nom votre ville et votre état, ainsi que votre type d’assurance. pour que je puisse vous dire  comment obtenir un rendez-vous. Je donnerai des informations à tous ceux qui sont ABSOLUMENT SURS  d’aller consulter  le Dr Hoffer; Il ne s’agit pas ici d’ un voeu pieux.Ce spécialiste a la capacité réelle de … nous aider à éradiquer les DEW . Cs serait un très bon premier pas. « 

HCE- protections et détections

11 Juil

HCE= Harcèlement Criminel Electronique 

Les armes  ( par destination) à énergie dirigée pour atteinte neurologique , contre des particuliers , se sont généralisées dans les années 90 et ont profité  de la confusion possible avec l’électro-pollution ambiante. 

Cette énergie dirigée agressive , répétitive  et répétée  au gré des agresseurs  , permet une transformation de l’état mental et de l’état physique de la victime . Cette dernière , peu ou prou, manifeste forcément, même sans le savoir,  des symptômes d’électro-hypersensibilité  . C’étaient ces seuls symptômes qui étaient privilégiés ou auxquels la victime était exclusivement renvoyée.

Ce n’est pas à négliger comme piste de reconnaissance puisque ces symptômes signent un handicap devenu connu et  reconnu grâce à  un groupe de spécialistes internationaux . Ce groupe de médecins et biologistes  inclut , en France , le Professeur Belpomme. ( site ARTAC). 

Dénoncer  officiellement le harcèlement électronique comme torture,  suppose la présentation de preuves et  d’un lien de cause à effet.

Après une longue phase de témoignages  épars et divers de victimes  d’énergie dirigée et d’habituels  dénis officiels de complices harceleurs/machistes représentants d’Etats , le crime de harcèlement électronique est devenu, enfin,  une évidence pour un plus grand nombre de spécialistes   . 

Pour aider les victimes dans leur recherche  de protections et de preuves , personnelles ou destinées à des plaintes , la scientifique Madame Katherine HORTON, par exemple, propose une liste de pistes d’investigations avec  le matériel adapté à chaque cas présumé. 

 Dans sa présentation , Mme HORTON ajoute les prix et les explications des produits sélectionnés, et nécessaires,  pour un choix adapté aux circonstances  de chaque victime  de ce harcèlement criminel  électronique et souvent global. 

Dans sa présentation que l’on trouve à :

https://jointinvestigation.org

Madame HORTON précise :

 » L’utilisation mondiale des armes à énergie dirigée et de la neuro / biotechnologie militaire, notamment des implants illégaux, des nanotechnologies et des armes neurologiques, s’est développée de manière incontrôlable à partir des années 1990. Des milliers de victimes se sont manifestées et ont signalé des blessures atroces et des campagnes terroristes incessantes menées à leur encontre.

Malgré le déluge de rapports à la police émanant de victimes de tous les horizons, les forces de l’ordre ont refusé d’enquêter sur des affaires impliquant des technologies militaires. Avec le temps, il est devenu indéniable que la plupart des services de police et  de renseignement du monde occidental ont succombé à l’état de capture profonde par le crime organisé et que la corruption est endémique jusqu’aux dans leurs  rangs. Le cartel criminel au cœur de la corruption s’est servi de ce vide policier pour mettre en place un système d’armement intégré visant à attaquer des personnes et des pays au niveau international. »

Le listing  détaillé par Mme HORTON  se trouve à :

https://stop007.org/home/equipment-detection/

Gadgets

  • Logbooks
  • Audio Recorder
  • Telephone Pickup Microphone
  • Digital Camera
  • Power Bank
  • Dash Cam
  • Action Cam
  • Webcam

Shielding

  • Metal Foil (also Projectile Detection)
  • Metal Panels
  • Metal Shed
  • Faraday Cage

Security

  • Home Safe
  • Home Surveillance
  • Lava Lamp (for Continuous Surveillance)

Measurement

  • Electromagnetic Radiation Meter (DEW Attacks)
  • Directional Radiation Meter (Sources)
  • Radiation Spectrum Analyser
  • Bug Detector (RF Body Chips)
  • Frequency Counter (Body Chip Frequencies) WANTED!!!
  • Thermal Camera (Body Implants, Weapons)
  • UV Torch (Eye Implants, Contamination)
  • Geiger Counter (Radioactivity, X-Ray Surveillance)
  • Gas Detector (Gas Poisoning) WANTED!!!

Data Collection

  • Social Media Logs
  • Flight Radar