Archive | atteinte à l’intégrité physique RSS feed for this section

La docilité et le silence obtenus grâce à la privation de sommeil – Torture – Ciblage

20 Mai

De nombreuses cibles sont attaquées par des signaux ressentis surtout dans les moments cruciaux  de besoins impératifs de repos et de récupération. 

Ces signaux , selon leurs cadences  de pulsations et selon leurs  fréquences ou résonance avec des organes du   corps ou la boite crânienne , sont programmés  avec un acharnement indécelable et invisible, et destinés à endommager ou détruire les capacités réactives et cognitives de la cible. 

       https://etouffoir.blogspot.com/2019/04/la-cadence-des-sifflements-au-matin-du.html

80% des victimes de harcèlement électronique qui vise prioritairement le cerveau  par des souffrances épouvantables  du dit-cerveau  et  par sa destruction,  sont des femmes

Voici ci-après et /ou de nouveau , quelques extraits d’articles qui mentionnent cette forme de torture cachée qui provoque la   privation de sommeil. Cette technique est   mise en oeuvre le plus souvent localement pour ce qui concerne de nombreuses  cibles de harcèlement électronique . Ces cibles victimes de pulsations d’énergie qui provoquent des sifflements , des chocs ou des bruits dans le cerveau  sont  par ailleurs souvent  leurrées intentionnellement  par des mises en scène et des stratagèmes  destinés à les déboussoler en les ridiculisant . 

Les extraits suivants analysent la privation de sommeil, dans des contextes différents et connus. A ce jour, le contexte  de la privation de sommeil par  ciblage au moyen d’ énergie dirigée sous diverses formes est peu (re)connu en France .

Vieillissement accéléré du à la privation de sommeil 

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2005/11/18/la-privation-de-sommeil-supplice-courant-a-abou-ghraib_711634_3222.html

La privation de sommeil est l’un des éléments de stress qui ont été systématiquement utilisés à Guantanamo. Aucune définition n’existe quant au seuil à partir duquel le manque de sommeil est considéré comme équivalent à de la torture, mais, selon les spécialistes, c’est une dimension capitale de la stratégie pour briser un détenu. « Le sommeil remplit l’une des fonctions les plus fondamentales du corps humain », explique la psychologue Katherine Porterfield, du Programme pour les survivants de la torture de l’Université de New York.

Conséquence : une détérioration physique et la perte de repères cognitifs. Une étude de 2001 a aussi montré que la privation de sommeil augmente la douleur. A pression physique constante, la douleur est plus intense. La privation de sommeil peut aussi conduire à une perte de contrôle de la température corporelle. Or l’exposition au froid ou à la chaleur est un autre élément de la torture dite « douce ».

Pour le directeur du Programme sur la torture, le docteur Allen Keller, la torture est efficace dans un domaine : « Créer un environnement de terreur. » Lui qui travaille avec des victimes venues du Tibet ou d’Afrique, craint que l’exemple américain ne place des civils dans le monde entier en plus grand danger d’être torturés ».

https://www.mondialisation.ca/la-privation-du-sommeil-n-est-pas-une-forme-de-torture-affirme-le-procureur-g-n-ral-australien/3450 ( GLOBAL RESEARCH   octobre 2006)

« Nonobstant la déclaration sans fondement de Ruddock, la privation de sommeil est une des formes les plus cruelles de torture est est considérée comme telle par la Croix rouge, Amnistie Internationale et tous les organismes internationaux de droits de l’homme et légaux, y compris la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, de laquelle l’Australie est un signataire.

Le récent livre du professeur d’histoire américain Dr Alfred McCoy, A Question of Torture: CIA Interrogation, from the Cold War to the War on Terror [Une question de torture : interrogatoires de la CIA, de la guerre froide à la guerre au terrorisme] offre une analyse détaillée sur les recherches financées à coup de millions par Washington dans la période de l’après-guerre qui visaient à raffiner les techniques de tortures, y compris la privation du sommeil.

La CIA a inscrit ses méthodes dans le manuel d’entraînement KUBARK en 1963 et l’a utilisé pour entraîner des centaines d’agents de police et des services du renseignement d’Amérique du Sud et d’autres pays durant les années 60 et 70.

Le manuel explique que le but des interrogateurs est d’instiller à ses victimes un sentiment de « débilité, de dépendance et de terreur ». Cela est accompli au moyen de « dérangement homéostatique, de fatigue, de douleur, de privation du sommeil ou d’anxiété », qui engendre « une régression de la personnalité » du prisonnier et « un genre de choc ou de paralysie psychologique » requis pour « dissoudre la résistance ».

« Ruddock semble dire que c’est correct si vous ne laissez aucune trace physique sur les prisonniers, mais la privation de sommeil, utilisée conjointement avec des techniques de privation sensorielle, peut rendre des gens complètement dysfonctionnels. Il est révoltant d’affirmer que cela n’est pas de la torture et cela montre à quel point les valeurs démocratiques fondamentales sont sacrifiées dans cette soi-disant guerre au terrorisme. »

Du blog—>  Bitterwinter —>article torture par privation de sommeil

« La privation de sommeil peut sembler inoffensive, et pourtant elle est reconnue à travers le monde comme étant l’une des méthodes de tortures les plus atroces. Elle est très répandue parce qu’elle ne laisse pas de séquelles sur le corps de la victime, mais permet de la faire agir contre son gré. « Exténuer un aigle », une expression souvent utilisée pour décrire la méthode de torture par une privation prolongée de sommeil, tient du jargon du dressage des oiseaux. En effet, les pattes d’un aigle sont attachées à une corde, et chaque fois que l’oiseau ferme les yeux, le dresseur tire la corde pour le réveiller ; en même temps l’aigle est ébloui par une lumière intense. En général, au bout de trois jours tout au plus, l’aigle est exténué et devient un oiseau docile. »   « 用尽一只老鹰 »

 

Publicités

Ciblage par énergie dirigée et santé

10 Mai

Cette traduction rapide, comme les précédentes ,  est destinée à informer , aider et rassurer les cibles francophones de harcèlement électronique en  recherche d’informations concrètes et de crédibilité. Le harcèlement à base d’énergie dirigée existe. Il faut  essayer de le comprendre pour y faire face. Il faut , surtout, essayer de s’en protéger en utilisant les expériences des uns ou des autres quand elles ont apporté un soulagement à la fatigue intense et aux souffrances générées par ce système caché.

Cette traduction est faite sans autorisation et pourra être enlevée à la demande. 

Il s’agit de nouveau d’un texte du site de COUNTER TRUTH . Le texte  original se trouve à : https://www.countertruth.com/health.html

Deux critères doivent être remplis avant de considérer qu’un symptôme est révélateur d’une exposition aux armes à énergie dirigée (DEW). 

1.) Beaucoup des symptômes, énumérés plus bas et qui sont la conséquence d’agression  d’énergie dirigée, ne  se présentent pas  de manière chronique ou continue mais peuvent apparaître  rapidement  ou soudainement . 

2.) Ces mêmes symptômes devraient également  disparaitre  complètement , quasiment instantanément, en s’éloignant de la zone problématique ou en se couvrant  de matériaux de protection  efficace . 

Si l’une ou l’autre des conditions ci-dessus ne sont pas remplies, les symptômes  sont le signe d’un autre problème. Il convient  aussi de noter que beaucoup de ces symptômes sont communs à d’innombrables maladies. La point important  ici, et qui concerne l’énergie dirigée, est que ces symptômes peuvent être pratiquement arrêtés immédiatement dans un environnement avec protection adaptée  ou dans un endroit éloigné de la zone d’agression.

Vous trouverez ci-dessous  la triste  et longue liste   des effets possibles   d’une exposition à de l’énergie dirigée. (Beaucoup de ces symptômes reflètent ceux d’une myriade d’autres désordres organiques —  Il faut consulter un médecin pour écarter tout problème  organique.)

– mal de tête;

– pression au niveau de la tête;

– perte de mémoire;

– regard vide ( ?) 

– problèmes de vision (lésions maculaires, rétiniennes et cornéennes);

– son aiguë dans l’oreille -> vous êtes en train d’être scanné;

– oreilles rouges et brûlantes;

– perte d’audition soudaine dans une oreille -> vous êtes en train d’être scanné;

– blocages  et crampes des orteils ou des doigts;

– contrôle musculaire du sphincter;

– douleur articulaire;

– des tremblements;

– crises de panique;

– attaque surrénale fulgurante;

– spasmes des sinus;

– sensations d’épingles et d’aiguilles;

– hérissement des poils sur la nuque et la base du crâne;

– sensations brûlantes de la peau;

– sensations de bruits d’essaims d’abeilles;

– démangeaisons sans cause;

– sensations de vibration ou de bourdonnement;

– bourdonnement dans le crâne arrière occipital (quelle que soit la forme du signal  reçu

c’est un phonomène bien  documenté);

– sensibilité au bruit;

– picotements dentaires – sensibilité nerveuse;

– engourdissement des mains ou des membres;

– cou bloqué ;

  sensation de papillons (?) dans la  poitrine / l’estomac;

– douleur référée (?) ;

– agression induite (comme une agression  factice chez le chat);

  apparition d’épisodes dépressifs rapides ;

– envie d’uriner;

– envie de faire ses besoins;

– intestin irritable;

  spasmes du côlon(péristaltisme);

  nausée;

– perturbation du sommeil;

– somnolence;

– fatigue (apparition très soudaine);

  bâillement;

– douleur de poitrine;

  palpitations ;

– éternuement;

– augmentation de la température  – Premier domaine de recherche militaire

sur la létalité – ouvertement documenté);

– atrophie de muscle ou de tissu;

– douleur musculaire;

– spasmes musculaires et contractions musculaires — surtout quand on s’endort

(myoclonus);

– stase musculaire (le tissu musculaire peut être tétanisé lors de la 

déglutition);

  priapisme (hommes);

– problèmes d’érection;

– stimulation sexuelle (homme / femme);

– manipulation de l’orientation sexuelle (documentée);

– amplification d’une douleur présente, d’un trouble de la santé ou d’une  tendance à une dépendance

– influence et manipulation de la direction de la pensée naturelle;

– voix au crâne (V2K);

  son subliminal et silencieux (projecteur sonore);

– cancer (s), leucémie, maladie de la thyroïde, pancréatite, diabète,

lésion rénale, hypertension, anévrisme, accident vasculaire cérébral,  accident cardiaque 

problème de valve cardiaque , crise cardiaque, lupus, type Alzheimer

démence …

Des troubles sans lien définitif avec l’exposition aux rayonnements électromagnétiques, mais qui méritent attention et  recherche,  incluent, le SMSN, l’autisme, le TDAH, la sclérose en plaques, la SLA, la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer. 

Le temps permettra  de dire que les connaissances concernant  la destruction  de  types spécifiques   de tissus neurologiques par l’énergie dirigée existent. Ces connaissances existent pour d’autres types de tissus, il n’y a donc aucune raison de penser que cela n’existe pas pour les tissus neurologiques, compte tenu du temps, de l’argent et des efforts consacrés à la recherche d’armes à énergie dirigée.

Vous pouvez être en parfaite santé, comme en témoigne un bilan de santé, et subir tous les effets énumérés ci-dessus lorsque vous êtes  exposé à diverses formes et intensités d’énergie dirigée. Les moyens de protection  peuvent  réduire   ces effets de façon notoire (voir page Protection – Shielding ).

Une personne doit se poser des questions  si elle présente des symptômes douloureux sans  cause connue. Lorsque les symptômes cessent chaque fois qu’elle change d’endroit   ou qu’elle se protège  à l’aide d’ un matériau typique de protection ( tels que , métal ou tuile en céramique) et si les symptômes cessent temporairement lors de changement d’endroit , mais reviennent  ensuite , il y a lieu de  penser à un ciblage par DEW. 

Les symptômes cessent momentanément parce qu’on s’ écarte du rayon de l’énergie dirigée. 

Une autre  façon de vérifier ce phénomène   consiste à rester assis dans un fauteuil à bascule sans mouvement et à l’état détendu. Si un symptôme se manifeste, il faut  commencer à faire basculer le fauteuil sans bouger ni toucher la région impacté. Si le symptôme cesse, cela  peut « suggérer » que l’énergie dirigée est le coupable. (

Mise à jour: En fait, vous pouvez renoncer à la chaise à bascule  et simplement tourner la tête sur le côté, à environ 90 degrés, pour toucher votre oreille à l’épaule. Je ne connais pas le phénomène de physique qui l’explique , mais qui pourrait être en lien avec l’angle plan  du signal radio et la position des récepteurs neuronaux  . Je suppose.) Ce qui n’exclut pas la présence d’une manifestation organique sous-jacente comme étant la cause réelle du ou des symptômes, mais  permet  d’envisager  le processus d’élimination. .

À un moment donné, une victime pensera  à contacter les forces de l’ordre. Je n’ai pas de position définitive à ce sujet. Cette action  auprès des forces de l’ordre peut prendre deux formes: neutre ou mauvais. 

Par neutre, je veux dire que le rapport est déposé sans incident et que vous  continuez votre journée normalement . Cela ne va pas ralentir ou arrêter le harcèlement d’un bit! 

Et, par mauvais, je veux dire que l’agent en face de vous  pourrait faire en sorte   que vos propos soient mis en doute, ce qui pourrait vous amener à une impasse si vous ne choisissez pas vos mots judicieusement. Vous ne voulez naturellement  pas être gardé  pendant 72 heures en observation. 

Si vous choisissez de faire ce rapport , il serait préférable qu’un ami de confiance soit présent avec vous. Soyez calme, concis et articulé lorsque vous formulez votre déclaration à l’agent. Assurez-vous d’être sain d’esprit et d’avoir un ami, un membre de votre famille ou un contact professionnel pouvant attester de votre bon état d’esprit. Soyez absolument sûr que vous ne transmettez jamais d’informations qui pourraient être perçues comme pouvant être nuisibles pour vous-même ou pour autrui! 

Au mieux, tout ce processus permettra l’enregistrement d’un nouveau témoignage  qui s’ajoutera à tous ceux qui affirment que ces  types d’agressions existent bien. . Cela ajoutera  aussi une information locale qui pourrait être utilisée comme source d’étude démographique  pour une enquête ou une éventuelle procédure judiciaire.

La plupart des attaques dites DEW ne sont peut-être pas faites  par un faisceau dirigé ou un laser, mais bien  par une émission radio  d’extrêmement basse fréquence qui a été modulée en formes d’onde imitant la douleur, le son ou un processus physiologique du corps. Par exemple, la douleur du nerf sciatique peut être diffusée sous forme d’ondes radio reçues et interprétées par le cerveau comme une douleur dans les jambes d’une victime. La victime peut croire qu’un faisceau est dirigé sur ses jambes ou son torse, alors qu’en réalité, il est reçu et traité par le cerveau – comme un téléphone portable captant des signaux radio. L’ancienne machine LIDA a été l’une des premières tentatives de manipulation du corps par le biais de signaux radio dirigés au cerveau. Cette technologie est beaucoup plus sophistiquée de nos jours.

Je ne suis pas  médecin  et je ne prétends pas être un professionnel de la santé.  Il est recommander de consulter un médecin  avant de commencer tout traitement,  prise de médicaments ou programme d’exercices. La liste suivante devrait améliorer  un régime adapté. Je ne suis pas un fana de remise en forme, mais le bon sens m’a dit que je devrais adapter mon choix de vie en fonction de l’exposition électromagnétique quotidienne à laquelle je suis soumis.

La liste suivante offre quelques idées sur la façon de compléter  un mode vie pour les personnes qui savent quelles sont ciblées.  …

Vitamine D – Bénéfique dans de nombreux domaines autres que la santé des os. Les effets électromagnétiques sur le métabolisme et le côlon peuvent entraîner une réduction de l’absorption de Vit-D. Certaines personnes peuvent réduire leur consommation de produits laitiers en raison d’un côlon spasmodique provoqué par l’énergie dirigée. En outre, certaines personnes peuvent se retirer des activités de plein air quand  des campagnes de harcèlement criminel ont eu lieu. Une supplémentation en vitamine D peut être bénéfique, mais SEULEMENT après avoir consulté un médecin . Elle peut être  éventuellement enrichie avec du  magnésium.

 

Magnésium – Un élément essentiel du métabolisme de la vitamine D. Peut atténuer l’anxiété observée dans certains cas de traitement par vit-D.

 

Potassium – Une vitamine essentielle qui est absorbée par les canaux lipidiques du côlon, il est donc recommandé de la consommer avec quelque chose qui contient de la graisse.

 

Complexe de vitamines B (en particulier B6 et B12) – Bénéfique pour l’énergie. Les effets électromagnétiques sur le côlon peuvent réduire l’absorption de Vit-B.

 

Multivitamines: Je ne prends pas plus de trois multivitamines par semaine, divisant le compromet  et prenant  une moitié le matin et l’autre le soir.

 

Vitamine A – Bénéfique pour la vision. Consommez avec quelque chose qui contient de la graisse.

 

* Aspirine – Aide à contrer les effets d’épaississement du sang de certaines formes de rayonnement électromagnétique. Peut réduire les risques de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Je recommanderais une demi-dose ou une aspirine pour bébé chaque matin. Consulter un médecin avant utilisation.

 

Pro-biotique – Je ne prends ce médicament qu’un jour ou deux après avoir eu des symptômes de contamination des aliments (ce qui est très rare).

 

* Propranolol – Bêta-bloquant vendu sur ordonnance qui est un médicament de première génération pour la tension artérielle, bien que généralement prescrit pour des affections non indiquées sur l’étiquette telles que tremblements, maux de tête et convulsions. Il est populaire auprès de certains types d’athlètes, de musiciens classiques et de musiciens. Cela peut faire la différence entre la vie et la mort si  vous subissez une attaque d’adrénaline incontrôlée  avec une stimulation électromagnétique du cerveau et du cortex surrénalien des reins. Seulement 5 mg par jour pour une personne de moins de 200 livres pourraient convenir à certaines personnes.

 

Vitamine C – Je l’obtiens en consommant des fruits, du jus d’orange et des vitamines occasionnelles.

 

Chondroïtine et glucosamine – Peut être bénéfique pour les tissus articulaires.

 

Camomille – Peut agir comme un sédatif doux et naturel. Un ou deux sachets de thé d’une marque telle qu’Alvita.

 

5-HTP – Peut être bénéfique pour l’humeur chez certaines personnes. Prenez comme indiqué sur l’étiquette, à l’exception des pauses hebdomadaires qui durent une semaine.

 

* Iode – Pris sous forme de varech de mer, peut être bénéfique pour votre glande thyroïde si vous êtes exposé à un rayonnement électromagnétique important. Le sel iodé et les fruits de mer sont des sources courantes d’iode.

 

Charbon activé ou terre de diatomées – Il devrait être de qualité alimentaire. Théoriquement, il agit comme un agent de nettoyage qui adsorbe et élimine les impuretés dans le tube digestif.

 

* Exercice – Chaque fois que cela est possible et à un endroit où vous ne risquez pas d’être « zappé » dans le cortex surrénal (reins) ou le muscle cardiaque.

 

* Eau – Prenez la moitié de votre poids en livres et convertissez-le directement en onces – c’est au moins la quantité d’eau que vous devriez consommer, chaque jour. Ainsi, un individu de 200 livres il est nécessaire de boire 100 onces d’eau par jour. Je recommande un système de filtration de l’eau du robinet  et de l’eau en bouteille. Certaines victimes ont prétendu avoir eu leur système d’alimentation en eau souillé!

 

Une aide au sommeil en vente libre – Je ne recommanderais pas cette option plus de trois nuits par semaine, non contiguës.

 

Boissons alcoolisées – Un (1) apéritif ou digestif consommé au repas principal de la journée peut être bénéfique.

 

Évitez les suppléments d’acides gras oméga – Je pense qu’il peut exister un effet de résonance dans les liaisons chimiques induites par une énergie dirigée à la bonne fréquence et  pouvant provoquer des symptômes de douleur dans le tissu musculaire. (Des entités de ma ville ont publié des documents de recherche décrivant l’administration, par le biais de la micro-encapsulation (et d’autres modalités) en vertu de laquelle une dose introuvable de médicament ou de produit chimique peut être amplifiée à de nombreuses reprises à un niveau produisant de puissants effets cliniques lors de l’utilisation de fréquences énergétiques spécifiques sur le sujet ciblé.)

 

En complément , corroborant  l’existence de certains symptômes et phénomènes  listés ci-dessus , on peut lire ce qui suit , sur l’article  : https://aphadolie.com/2019/02/19/des-armes-a-energie-dirigee-de-plus-en-plus-utilisees-dans-la-discretion-la-plus-totale-videos/

Certains dispositifs non-létaux à énergie dirigée sont utilisées pour cibler des personnes en toute discrétion dans un but d’harcèlement ou de ciblage puisqu’elles induisent des effets biologiques et psychologiques documentés comme la survenue de difficultés respiratoires, des antalgies diverses et sans cause apparente, des saignements de nez sans cause physiologique,  des vertiges, des nausées, un sentiment de désorientation (atteinte de l’oreille interne), une asthénie sévère, une fatigue chronique, des sensations de brûlures localisées ou non, des douleurs articulaires, une confusion mentale, des symptômes épileptiques, la dépression et le suicide.

….

Une recherche conduite par un laboratoire visait à induire une réaction de rage ou de folie furieuse chez des individus calmes et n’ayant pas de raisons apparentes de recourir à la violence ou d’être saisis par une folie destructrice (Amok) à l’aide d’ondes radio de fréquences très basses. Sur les dix cobayes ciblés, deux ont tenté de se donner la mort, un s’est effondré, quatre ont sombré dans une dépression et un autre a souffert d’une tachycardie incontrôlable.

A la recherche de J-J WALTI

7 Mai

Il y avait eu 8 interrogations concernant cet individu, sur ce blog, le même jour.

Jean-Jacques Walti est un mastodonte d’un mètre 85 pour 90 kilos de vanité avec bedaine débordante.

 Dans l’immeuble de Paris XV, Jean Jacques Walti s’ était révélé un harceleur vicieux,  un violeur de domicile constant,  un voleur et dégradeur de mes biens acharné ,  un tortionnaire en collaboration avec le voisin FRENOVE , DECERTAINES et ses amis corses.

 

 

Pour faire connaissance à mon arrivée dans l’immeuble, JJ Walti m’avait offert sa carte de visite  et avait essayé de me raconter sa vie de riche héritier de Mr Walti , son père décédé.  Sa maman , l’épouse du décédé, jouissait de la fortune , en attendant. 

Le moment venu, il hériterait de la maison au pays basque  et sa soeur de l’appartement de Paris où il logeait avec sa maman.  

JJ Walti passait ses journées , paraît-il , à peindre , dans son bastion du 6ème étage , quand il ne trainait pas son odeur de transpiration rance dans le quartier, sous un chapeau de clown censé le distinguer.

Très vite, il avait tenté  la séduction proposant de me serrer dans ses bras  pour m’embrasser . Mais non . Beurk.

Et sa qualité de harceleur  s’était alors  révélée illico  avec  injures sexistes, menaces de mort ,  brutalités physiques ,violations de domicile et dégradations de toutes sortes , propos ineptes et/ou incohérents  et harcèlement électronique sadique.

J-J_Walti , manipulé  par des commanditaires, n’était pas un pion au sens de ce qui est décrit dans le texte l’Organisation  ( The Syndicate,  en anglais) qui précise que les pions ne sont pas protégés par le système de cette organisation.

Toutes mes plaintes contre lui , ayant été évacuées par des manigances, avec comédies d’intimidation à l’appui,  montraient qu’il était protégé par les flics franc-maçons de Paris et  aussi par des franc-maçons non flics.

Dans un blog précédent j’avais noté que des  travaux et manipulations sur l’électricité  dans l’immeuble  avec interférence dans mon studio, avaient été faites par un quadrat en blouson de cuir fin , à l’allure  plus d’ingénieur  ou de cadre FT ou EDF que d’ouvrier. Ces travaux n’avaient donné lieu à aucune facture dans la comptabilité de l’immeuble.

Ce qui permet de penser qu’en complément des attaques  électroniques sadiques de  Walti et des voisins , une autre source de torture avait été mise en place, sans doute par les canalisations électriques de l’immeuble.

Des textes épars sur  mes 3  blog racontent :

– les menaces de mort répétées de J-J WALTI

– une violence physique  qui  avait consisté à me soulever de terre pour me faire valdinguer tête la première dans un mur. Après une perte de connaissance,  je m’étais relevée en titubant. JJ Walti  m’avait alors arraché mes lunettes pour les jeter à terre, s’arrêtant de justesse avant de les piétiner  

– ses propos ineptes liés à ceux de Marie Ange DECERTAINES, m’accusant d’avoir changé gratuitement une lunette de WC cassée  dans l’immeuble . Cela  avait donné lieu à une main courante de leur part  au commissariat du XVe. Ce haut fait de « ma »  générosité  avait été suivi d’une mienne convocation au commissariat du XVe où le flic , ici  encore au service de harceleurs, avait eu le culot  d’inverser la situation et de me traiter de  puérile.

– lors d’une toute première violation de domicile , JJ WALTI  avait volé les documents d’un dossier de notaire que j’étais en train d’annoter pour un rendez-vous de l’après-midi. Ce matin-là,  j’étais descendue 4 ou5 minutes mettre un ticket de stationnement dans ma voiture garée devant la porte de l’immeuble. A mon retour , le dossier avait été retrouvé vidé de plusieurs  de ses feuilles.

Quand les familles DECERTAINES et  FRENOVE étaient venues me donner l’ordre de leur ouvrir ma porte,  face à mon mutisme,  WALTI avait essayé d’enfoncer  ma porte en projetant sa carcasse dessus à plusieurs reprises Puis il avait tout simplement proposer d’aller chercher le double de mes clefs en sa possession pour ouvrir mon logement aux DECERTAINES et FRENOVE : ce qui avait calmé tout ce monde  BCBG/grenouilles de bénitiers/ FM  de harceleurs mis à nu.

– Les injures sexistes répétées de JJ WALTI  étaient  passées de « conne » à « sous merde » et « imbaisable ». A cela s’était ajouté une menace de me régler définitivement mon compte quand sa fortune  lui serait finalement accessible

– son harcèlement électronique qui le faisait particulièrement jouir,  se faisait à partir de tous les endroits qui m’entouraient et dont il possédait les clefs.  J’étais devenu sourde par une nuit  de tirs particulièrement violents et venant du palier .Son meilleur complice était le fils et petit fils de franc maçon FRENOVE , élève dans une école de physique.

Un des commanditaires /protecteur de WALTI était DECERTAINES , ingénieur ORANGE ou EDF et riche marchand de bestiaux, et censé avoir  eu pour mission, selon WALTI,  de me faire partir de chez moi.

DECERTAINES, faussaire, avait supprimé mon nom de la liste des copropriétaires et affirmé par sa signature que le document avait été vérifié par ses soins et était exact. De nombreux lanceurs d’alerte relatent ce genre de procédé , dans des domaines différents.

DECERTAINES , franc-maçon , avait essayé d’entrainer la copropriété dans une impasse en ne payant pas à la mairie de Paris , le compensation due , quand on transforme une loge en cagibi à vélos. Tout syndic , qui est censé géré seul une copro, sait que c’est une obligation dont l’oubli relève du pénal. Un syndic ne prendrait pas ce risque sans un ordre ou une garantie  .

DECERTAINES, criminel.… un jour où il était en pétard , il avait quitté son boulot fissa pour rentrer chez lui. J’étais dans ma voiture, devant l’immeuble.  A partir de sa bow-window,  il m’avait tiré dessus avec une arme à énergie dirigée. Cette  arme ou ce type d’arme,  avait déjà utilisée contre moi , alors que je me reposais dans ma voiture, dans la rue  essayant de me protéger de la folie meurtrière , dans l’immeuble dont j’étais la cible

  • à partir de l’immeuble corse de la rue Lecourbe
  • à partir d’un immeuble de la rue de Vaugirard

Voila en résumé ce que je connais de Walti haineux , vaniteux et vantard et de son protecteur/ tortionnaire de femme . Si la police n’avait pas protégé l’un et l’autre  avec l’outrance grotesque racontée , il aurait été incroyablement facile d’obtenir des renseignements sur une des origines de « mon » harcèlement par l’ intermédiaire du bravache Walti . Même chose pour quelques autres pieds nickelés de cette histoire empêchés de parler par les éteignoirs de la justice.

JJ WALTI qui attendait son héritage avec impatience pour assouvir ses envies de psychopathe  par tueur à gage interposé,  serait-il  devenu en état de le faire ? 

A ce jour, depuis le début de l’année,  la FRANCE compte 50  (CINQUANTE) meurtres de femmes par des individus qui s’en croient propriétaires

https://formdivers.typeform.com/to/aG6I23

Sur JJ Walti  et DECERTAINES

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/les-zappings/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/coupure-deau-pour-tirs-dondes/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/22/menace/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/04/tortionnaires-rue-ernest-renan-2/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/30/22-rue-ernest-renan/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/29/3-tirs/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/23/les-represailles/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/20/les-dominants/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/03/criminalite-de-senior/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/22/la-privation-de-sommeil-intentionnelle/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/11/le-gougnafier-du-xveme/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/12/criminalite-de-palier/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/09/ta-gueule-connasse-je-vais-tenculer-2/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/01/employe-par-larmee/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/27/message-de-type-mafieux-et-violation-de-domicile/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/25/tuer-par-les-ondes/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/01/florilege-dinsanites/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/24/attention-danger-2/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/23/culot-de-perp/ ( Walti)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/13/droit-de-reponse/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/08/plainte/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/31/jaurais-pu-mourir-hier-soir/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/16/les-tirs-dondes-du-5eme-etage/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/29/autres-tirs-denergie-dirigee/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/28/histoire-dondes/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/09/psychopathe-et-criminel/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/03/harcelement-en-reseau-et-armes-electroniques/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/11/hce-le-feu-au-pied/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/04/harcelement-et-injures/

https://lezarceleurs.blogspot.com/2015/06/plainte-du-8-aout-2014-pour-torture-par.html ( Walti)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/

https://etouffoir.blogspot.com/2014/03/harcelement-en-reseau-harcelement_14.html

https://etouffoir.blogspot.com/2014/03/harcelement-en-reseau-harcelement.html

https://etouffoir.blogspot.com/2015/03/harcelement-dimmeuble-22-rue-ernest.html

https://etouffoir.blogspot.com/2015/01/harcelement-en-reseauviolations.html

https://lezarceleurs.blogspot.com/2014/12/psychopathe-et-criminel.html

https://lezarceleurs.blogspot.com/2014/06/autre-lettre-mr-de-certaines.html

Technologies et techniques utilisées contre les cibles – de R. LIGHTHOUSE

25 Avr

Richard Lighthouse  a une maîtrise en génie mécanique. de l’Université Stanford. 

Il a travaillé pour la NASA. 

Richard LIGHTHOUSE a écrit une  centaine de livres  sur l’électronique , dont bon nombre sont d’accès gratuit sur internet. 

La traduction rapide ci-après vient de son article https://www.rlighthouse.com/technology-for-tis.html

Cette traduction  est faite sans autorisation et pourra être enlevée à la demande. 

Dans une mise en garde rapide, R. Lighthouse indique que les criminels en action essaieront de détraquer un détecteur de signal qui ferait des recherches dans certaines gammes de fréquences. 

Informations technologiques  et techniques:

Technologies de ciblage

Il existe 5 types de technologies utilisées dans le ciblage:

(1)  les compteurs intelligents

(2)  les satellites hyperfréquences

(3)  les antennes relais 

(4)  les drones

(5)  les unités portables

(1) les compteurs intelligents

Les compteurs intelligents sont facilement contrôlés depuis un lieu éloigné, ce qui permet aux criminels  de harceler une personne  , sans preuve et  sans être inquiétés.  C’est l’une des premières mesures prises contre un nouvel individu ciblé. Le signal hyperfréquence est transmis par tout le câblage domestique. Si vous êtes exposé à des micro-ondes provenant de toutes les directions, la première solution possible consiste à désactiver certains disjoncteurs au niveau du boîtier électrique 

(2)  les satellites

Les premiers satellites d’attaque par micro-ondes ont été lancés dans le cadre du programme Star Wars (SDI) du président Reagan en 1987. Ces satellites étaient conçus pour désactiver les missiles nucléaires ICBM pendant la phase de montée. Les fréquences de poursuite  utilisées sont de 3600 à 3750 MHz et le signal d’attaque est de 3920 à 3935 MHz. Les tables d’attribution des fréquences de la FCC confirment l’utilisation de ces fréquences. Ces satellites et fréquences sont maintenant utilisés contre des individus ciblés. La précision du signal de poursuite est supérieure à 1 centimètre et les coordonnées GPS peuvent être transmises à une tour cellulaire ou à un drone pour un ciblage supplémentaire. Ces signaux de poursuite proviennent d’un satellite  situé directement au-dessus de la tête.

Station d’opérateurs de satellites de la base  du commandement spatial de la force aérienne

VIRCATOR – brevet 4345220

Les satellites sont exploités et contrôlés à partir de la base aérienne de Schreiver, près de Colorado Springs, dans le Colorado, sous le commandement de l’armée de l’air. Le quartier général est à la Peterson Air Force.

Des centaines de membres du personnel de la Force aérienne ont été formés pour contrôler les satellites et « appuyer sur le bouton » pour frapper une personne au sol. Ils savent exactement ce qu’ils font aux cibles  et ils savent  aussi très probablement que c’est  illégal.

Certains membres de l’armée de l’air ont essayé de devenir des lanceurs d’alerte. Cela peut expliquer le taux de suicide alarmant à Colorado Springs – certains de ces incidents étaient en fait des meurtres ou des suicides organisés.

Les personnes qui « appuient sur le bouton » sont généralement jeunes, entre 20 et 30 ans. Ce sont des membres du personnel et leur rang est généralement  de type  aviateur ou  aviateur supérieur. Ils détiennent une autorisation de sécurité très secrète, TS / SCI (Informations sensibles compartimentées), et suivent les ordres de leurs officiers supérieurs.

Dans le cas du programme Targeted Individuals, ( cibles)  il s’agit d’un programme d’accès spécial non reconnu (USAP) * (1), ce qui signifie que même le président ne sera pas informé de son existence (c’est illégal). Tous les USAP sont illégaux et constituent une violation de la Constitution américaine. Les personnes qui travaillent sur ces programmes voient leur vie menacée et leurs familles menacées pour qu’ils gardent  le secret. L’ironie de travailler dans un USAP est que si une personne révèle son existence, elle ne peut être accusée d’un crime, car le programme lui-même est illégal. Pour une discussion sur  ce sujet, voir le dernier livre et film du Dr Steven Greer – « Uncrnowledged ».

Comment savons-nous que le Commandement spatial de la Force aérienne est à l’origine de ces attaques par satellite? La capacité de suivre avec précision des millions de personnes nécessite un vaste réseau de satellites utilisant les dernières technologies en matière de positionnement, de navigation et de synchronisation. Une seule organisation au monde possédant cette capacité, le US Space Command. La  déclaration  suivante du site W Force aérienne est fondamentalement un aveu de culpabilité:

« AFSPC (Air Force Space Command) est le seul fournisseur de positionnement, de navigation et de chronométrage, ainsi que de l’essentiel des communications par satellite avec la communauté de la guerre. Enfin, AFSPC joue le rôle d’agent exécutif de la Force aérienne pour l’espace. AFSPC est le défenseur des capacités et des systèmes spatiaux pour tous les commandements et services militaires unifiés et fournit collectivement les capacités spatiales dont les États-Unis ont besoin aujourd’hui et dans le futur. « 

http://www.afspc.af.mil/About-Us/Heritage/2000-2007/

Regardez cette vidéo de 5 minutes du Dr Bill Deagle, MD, sur la base aérienne de Schriever:

Ces membres de l’armée de l’air et leurs commandants commettent des crimes de guerre en violation de la Convention de Genève (ciblage intentionnel de civils) et commettent un acte de TRAHISON  contre des milliers de citoyens des États-Unis. La trahison est définie comme « une action  pour renverser son gouvernement ou pour blesser ou tuer son souverain ». La peine  encourue pour de tels crimes va jusqu’à la peine de mort. L’article 32 de la  Convention de Genève interdit l’expérimentation scientifique et médicale et la torture de civils.

Voici quelques-uns des officiers supérieurs de l’armée de l’air à Peterson AFB et à Schriever AFB:

1. Général John W. Raymond

2. Major général Stephen N. Whiting

3. Major général Robert J. Skinner

4. M. Scott M. Anderson

5. Le colonel Todd R. Moore

6. Colonel Eric S. Dorminey

7. Colonel John L. Doucet III

8. Colonel Jennifer L. Grant

9. Colonel Jacob E. Middleton

10. Colonel Devin R. Pepper

Vous pouvez trouver l’adresse de leur domicile sur zabasearch.com ou veripages.com, ainsi que dans les registres de propriétés du comté d’El Paso. Ceci est une information publique. 

Voir également le livre électronique gratuit « Targeted Individuals & Air Force Space Command », qui fournit leurs adresses personnelles.

En règle générale, il faut environ 30 à 50 pieds de béton et d’acier (ou de terre comprimée) pour se protéger contre le faisceau de micro-ondes du satellite. Les gratte-ciel de grande hauteur peuvent constituer un abri temporaire contre le ciblage par satellite. La technologie a ses limites, ce qui est une bonne nouvelle pour les TI. Une cage de faraday correctement conçue et correctement mise à la terre peut bloquer une grande partie des micro-ondes.

 

(3) antennes relais 

Des générateurs de signaux à micro-ondes magnétron ont été installés sur de nombreuses antennes relais  en zones urbaines. Ces dispositifs sont des  boîtiers ventilés  posés sur des antennes relais .Parce que les  magnétrons deviennent très chauds pendant le fonctionnement , ils  peuvent être vus sur une photographie de caméra infrarouge (vous pouvez louer une caméra infrarouge chez Home Depot).

Les fréquences typiques sont 2400 MHz et 2550 MHz. Les criminels de l’US Air Force ont commencé à synchroniser les antennes relais  pour suivre automatiquement un point spécifique de votre corps. Ainsi, lorsque vous conduisez sur l’autoroute, celle-ci passe automatiquement à l’antenne relais   suivante et continue de frapper le même endroit sur votre corps. Utilisez la technique de la main pour identifier quelle antenne relais vous cible .

Nous encourageons tous les TI à faire attention à toute  construction et  réparations  sur les antennes relais / notez le numéro de véhicule /  la plaque d’immatriculation et le nom de la société de toute personne travaillant sur une  antenne relais , et transmettez-nous cette information . 

Si vous êtes convaincu que vos voisins vous visent avec  des micro-ondes,  pensez  aussi que cela peut provenir d’une antenne relais située à un ou 2 miles de l’endroit . Le faisceau de micro-ondes peut traverser  directement de nombreuses maisons. Il est possible d’utiliser vos doigts pour « sentir » la direction du faisceau de micro-ondes. Tenez votre bras avec la paume de la main face à vous, dans la direction du rayon, et vous pouvez sentir le « bruit » dans vos articulations des doigts lorsque le rayon les frappe. Cela vous permettra  généralement  de situer l’antenne relais et la provenance du rayon. 

 

(4) drones

Les services de militaires utilisent deux principaux drones contre des civils aux États-Unis. Le MQ-9 Reaper (et ses variantes) est fabriqué par General Atomics à Poway, en Californie. Ce drone est utilisé par le personnel de l’armée de l’air américaine.

L’autre drone principal est le RQ-7 Shadow (et ses variantes) fabriqué par AAI Corporation, à Hunt Valley, dans le Maryland. Ce drone est principalement utilisé par le personnel de l’armée américaine. Plusieurs milliers de ces deux drones ont été commandés pour l’armée. Le plus grand centre de formation de drones est situé près de Fort Huachuca, en Arizona. Si nous savons que ce sont les drones qui sont utilisés, c’est parce que TI les a identifiés à partir de nombreuses images après les avoir vus dans les airs. Il y a aussi l’exigence de charge utile – les drones plus petits ne peuvent pas soulever les 30 à 60 livres d’équipement nécessaires pour effectuer une attaque par micro-ondes. Le MQ-9 Reaper est exploité à partir de nombreuses bases de l’armée de l’air aux États-Unis. À Houston, au Texas, ils sont opérés à partir d’un hangar de la base aérienne d’Ellington et sont utilisés pour cibler des civils .

Leurs  signaux viennent d’ un angle d’environ 45 à 60 degrés et se déplaceront au fur et à mesure que le drone tournera.

Pour des informations complémentaires , on peut avoir accès à  un  livre numérique gratuit  destiné aux cibles  à https://www.rlighthouse.com/store.html

 

(5) unités portables

Ces petits générateurs de micro-ondes sont utilisés pour harceler les individus ciblés qui trouvent une protection temporaire à l’intérieur de bâtiments de grande hauteur ou d’abris souterrains. Ils sont placés  dans de petites enceintes de la taille d’un petit four à micro-ondes.

  • (1)
    USAP Unacknowledged Special Access Program (US DoD)

Il existe de nombreuses vidéos  d’explications du phénomène de ciblage criminel par R LIGHTHOUSE 

 Dans celle-ci  : https://www.youtube.com/watch?v=ZqZ9aQNgCQY&feature=youtu.be

à 4’12 – l’auteur évoque brièvement des techniques de destabilisation par violation de domicile et d’intimité d’une cible

à 5’12 – il mentionne la technologie utilisée

à 6’34 – il aborde l’existence du contrôle de l’esprit

à 9’37 – il note l’absence quasi générale d’implant , non nécessaire ,pour cibler des humains

  

Les bruits dans la tête- une autre façon de le redire

14 Avr

La cadence des sifflements dans ma tête, pour ce matin (14-4-19) , était comme ci-dessus , dans une maison non mitoyenne,  sans WiFi, sans antenne proche,  et sans linky dans le village.

Ces bruits  dans la tête , répertoriés comme des sifflements, des cliquetis, des bruits de marteau, ou  des chocs dans le cerveau selon les sensations des cibles,  correspondent à ce qu’il était  convenu d’appeler  l’effet FREY. Cet effet FREY était  connu des initiés depuis les années 60.

Diverses études plus  récentes ( 2003 et 2007 par exemple) tendent maintenant à présenter  ce phénomène comme une  forme d’audition  RF, ou encore une audition des impulsions des hyperfréquences , comme l ‘écrivent James C.LIN et Zhangwei WANG qui précisent  ainsi : 

 » L’audition des impulsions hyperfréquences constitue une exception unique à l’énergie sonore atmosphérique ou à conduction osseuse normalement rencontrée dans la perception auditive humaine. L’appareil auditif répond généralement aux ondes de pression acoustiques aéroportées ou conduites par les os dans la gamme de fréquences audibles. Mais l’audition d’impulsions hyperfréquences implique des ondes électromagnétiques dont la fréquence est comprise entre des centaines de MHz et des dizaines de GHz. Etant donné que les ondes électromagnétiques (par exemple, la lumière) sont vues mais pas entendues, le rapport sur la perception auditive d’impulsions hyperfréquences était à la fois étonnant et intrigant. De plus, il contrastait fortement avec les réponses associées au rayonnement micro-ondes à onde continue. Des études expérimentales et théoriques ont montré que le phénomène auditif à micro-ondes ne découle pas d’une interaction d’impulsions à micro-ondes directement avec les nerfs ou les neurones auditifs le long des voies neurophysiologiques auditives du système nerveux central. Au lieu de cela, l’impulsion des micro-ondes, lors de l’absorption par les tissus mous de la tête, déclenche une onde thermoélastique de pression acoustique qui se propage par conduction osseuse vers l’oreille interne. Là, elle active les récepteurs cochléaires via le même processus que celui utilisé pour une audition normale. Outre le chauffage des tissus, l’effet auditif induit par les  micro-ondes est l’effet biologique le plus largement accepté des rayonnements à micro-ondes avec un mécanisme d’interaction connu: l’effet  thermoélastique.  Cet article traite du phénomène, du mécanisme, de la puissance requise, de l’amplitude de la pression et des seuils auditifs de l’audition par micro-ondes. Un accent particulier est mis sur l’exposition humaine aux champs de communication sans fil et aux bobines d’imagerie par résonance magnétique (IRM). »

 

Une étude , avec pour titre

Analyse numérique de l’effet auditif hyperfréquence

 par N. M. Yitzhak, R. Ruppin, R. Hareuveny

Soreq CNRC, Yavne, Israël, précise aussi 

 » Les rayonnements hyperfréquences et radiofréquences pulsés peuvent produire une sensation d’audition chez l’homme et les mammifères. Foster et Finch (1) ont proposé l’identification correcte de la dilatation thermoélastique en tant que mécanisme responsable de l’effet. L’absorption de l’énergie électromagnétique (EM) produit une dilatation thermique rapide, résultant d’une élévation de température faible mais rapide, de l’ordre de 10−6 K. Cela génère une onde thermoélastique qui se propage à l’oreille interne, ce qui provoque une sensation auditive. Elder et Chou (2) ont publié une analyse détaillée des résultats d’études sur l’homme, l’animal et la modélisation qui corroborent cette explication de l’effet de l’audition. »

…….

 » La figure 1 montre un exemple typique de l’onde de pression qui se développe dans la cochlée et la figure 2 présente sa transformée de Fourier rapide (FFT). Celle-ci a été calculée pour une impulsion d’onde plane de fréquence 2450 MHz incidente de l’arrière, avec polarisation horizontale, largeur d’impulsion de 70 μs et densité de puissance de 1 mW / cm2. La fréquence acoustique principale est d’environ 8 kHz, comme dans une analyse précédente (7). » 

Les illustrations peuvent être vues à  http://www.iaea.org/inis/collection/NCLCollectionStore/_Public/45/114/45114790.pdf

Sur son site qui présente ces diverses études  mentionnées ci-dessus https://igoychuk.wordpress.com/on-history-and-not-only/rise-of-new-totalitarianism/use-of-non-lethal-weapon-for-political-murder-and-mind-control/biophysics-of-microwave-auditory-effect/, l’auteur indique 

 » L’effet auditif à micro-ondes (provoqué par des micro-ondes à modulation d’impulsion comme dans votre téléphone portable) est désormais trivial. Il est complètement expliqué dans une théorie de la thermoélasticité. C’est probablement le seul des multiples autres effets des champs électromagnétiques de faible intensité  sur les organismes vivants,  qui est complètement expliqué. 

Il existe encore de nombreuses controverses sur la manière dont les oiseaux et d’autres animaux naviguent dans le champ magnétique terrestre. Différents mécanismes classiques et quantiques ont été suggérés. Bien au contraire, le mystère de l’audition par micro-ondes est complètement expliqué. Il n’existe aucune controverse possible et il y a une véritable adéquation entre le théorie et la réalité. 

 Les seuils sont faibles et il existe des résonances (en ce qui concerne la durée des impulsions) que les Russes  ont exploré (expériences de Tyazhelov et al.). Certains  pensaient auparavant que l’effet pourrait être quantique, ce qui est faux.

 En modulant la durée des impulsions, on peut réaliser une modulation d’amplitude de la fréquence acoustique la plus basse d’un résonateur acoustique possible ,  comme par exemple, celle d’une sphère en plastique remplie d’eau (qui absorbe fortement les micro-ondes comme dans votre four à micro-ondes lorsque vous faites chauffer un verre de lait). En effet votre tête est remplie d’une matière grise contenant beaucoup d’eau, comme le font la plupart des tissus biologiques. 

Cette fréquence de résonance acoustique principale est d’environ 8 à 10 kHz dans votre tête, en fonction de sa taille et d’autres facteurs. L’excitation de cette fréquence acoustique peut causer des acouphènes (bruit de haute fréquence gênant que certaines personnes peuvent entendre en permanence), bien que de nombreuses autres explications sur l’origine de ces acouphènes aient été suggérées. La modulation d’amplitude de la pression acoustique est réalisée par modulation de la largeur d’impulsion et de la fréquence de répétition »

Plus loin  encore,  il ajoute  » Ma seule remarque critique est que le seuil acoustique de l’audition humaine (au tympan) est de 20 micropascals, et non de 20 millipascals, soit 1000 fois plus bas que celui indiqué dans l’analyse ci-dessus, où les auteurs désignent le seuil d’audition via un mécanisme de conductance osseuse, voir le seuil d’audition humaine.

En effet, le seuil d’audition de conductance osseuse chez l’homme est d’environ 2 millipascals à la cochlée (40 dB au lieu de 60 dB). Ce seuil est pertinent pour les personnes sourdes. Cependant, pour les personnes qui entendent normalement, nous devrions nous préoccuper davantage de la pression acoustique au tympan  plutôt que de celle de la cochlée. C’est pourquoi, en fait, l’intensité SAR de votre téléphone mobile suffit à produire l’effet, ……..

Puis cette fois dans un texte écrit en rouge ( que ce blog ne reproduit pas) , l’auteur laisse libre cours à son indignation  comme suit :

« Le déni public de cet effet , malgré des preuves scientifiques claires , est destiné  faire croire qu’il serait utilisé  dans des armes non létales (par exemple, V2K) pour le contrôle de l’esprit. Je n’en suis pas si certain.  Le V2K n’est que la partie visible d’un iceberg dont la base reste plongée dans l’obscurité totale de la recherche militaire. Nier l’effet auditif micro-ondes est même stupide. Il suffit de vérifier, par exemple, qui est le professeur James Lin.  Comment alors peut-on nier  cet effet ?  La réponse est peut-être stupide, cependant, les gens politiquement corrects dominent maintenant partout, y compris dans les universités (mon expérience personnelle). Le déni est clairement organisé politiquement. Quoi qu’il en soit, il y a de nombreuses victimes de ce type d’arme non mortelle (V2K) ou d’un autre type (classifié). Les victimes sont appelées TI ou individus ciblés. Ils sont torturés toutes les minutes, 24 heures sur 24. Les TI sont utilisés soit comme testeurs involontaires (le même type de crime que les médecins nazis tels que Mengele, Heim et  bien d’autres ,  ont été commis dans des camps de concentration allemands pendant la Seconde Guerre mondiale), soit comme dissidents  à éliminer parce que ces créatures inhumaines les considèrent comme potentiellement dangereux.  pour leur pouvoir illimité ,  illégal et corrompu. 

Même les sadiques nazis notoires comme Mengele et Heim (ils étaient environ 350) auraient  une apparence presque humaniste par rapport à ces sadiques modernes, car ils tuaient leurs victimes après quelques  jours de torture et non des années. 

Les pays où de tels crimes contre l’humanité deviennent monnaie courante et ne font pas l’objet d’une enquête publique n’ont pas le droit de se nommer démocraties, ce qu’ ils ne  sont pas. De belles paroles ne peuvent couvrir des actes sales et laids. 

Les TI peuvent compter sur moi comme expert dans n’importe quel tribunal. Entendre des voix sans raison visible ne peut plus être considéré comme un symptôme de  schizophrénie, car elles peuvent être produites par un dispositif V2K ou une autre arme classifiée. 

Je ne connais que la pointe de l’iceberg. Cependant, dans cette perspective, on peut juger de ce qui est caché. La tyrannie reste la tyrannie même en étant nommée super-méga-démocratie dans sa dernière étape  la plus développée (j’en ai survécu une). 

La tyrannie de dirigeants sadiques secrets et anonymes,  basée sur le fait de cibler la psyché d’une population  en utilisant un nouveau type d’arme  pour le viol mental est le pire qui puisse arriver dans l’histoire de l’humanité. L’humanité ne mérite pas ce destin. L’utilisation incontrôlée d’armes non létales pour le contrôle de l’esprit signifie que certains dr. les mengeles et les heims dirigent de facto et  que des élections démocratiques ne veulent tout simplement rien dire. Il s’agit d’un faux  spectacle pour imbéciles.  Ils ne peuvent tout simplement pas changer le pouvoir de facto des sadiques anonymes, et un changement de décor aura inévitablement lieu tôt ou tard.

Si vous pensez que votre voisin est attaqué   parce qu’il s’est mal comporté, vous avez tort. Le but premier des camps de concentration nazis était de corriger un mauvais comportement et non de tuer. Et nous connaissons l’histoire. Vous faites une erreur typique de tous les citoyens d’États totalitaires ou totalitaires en devenir, et lorsque vous serez attaqué par ces créatures, personne ne vous aidera.

Le nombre de TI augmente. Ceci est une indication  de la transition de phase qui approche. La nouvelle  ère Hitler-Staline, peut-être collective, arrivera, inévitablement si vous ne vous battez pas. Jamais auparavant, l’humanité n’avait été aussi proche de sa fin, pas à cause de l’arme nucléaire, mais à cause d’une arme que ces sadiques pervers nomment humaniste. Ils ne possèdent tout simplement pas cette mince matière que nous, les humains, appelons âme.

Ce sont des espèces différentes dépourvues d’organe capable de comprendre et de ressentir. C’est devenu rudimentaire. C’est pourquoi ils ne peuvent tout simplement pas comprendre que cibler la psyché humaine, ou  l’esprit avec une arme,  est un viol mental  encore bien  pire que de blesser le corps. On peut guérir le corps. Cependant, il est beaucoup plus difficile de soigner l’âme et l’esprit violés, en particulier s’il s’agit de l’âme collective de la population ou d’une génération tout entière. Le point de non-retour est proche, car la nouvelle révolution totalitaire gagne progressivement dans les consciences . L’humanité  est en voie d’extinction. 

“Ring the bells that still can ring”

because

“Everybody knows that the Plague is coming.

Everybody knows that it’s moving fast”

Leonard Cohen, 1988, a prophetic song

https://www.youtube.com/watch?v=BCS_MwkWzes

Ciblage par énergie dirigée et très hautes fréquences – ETUDE

7 Avr
  • Le texte original de cette expérimentation de cible ou  TI ( targeted individual) a été proposé sur le News Letter de Pacts International.
  • Cette traduction  rapide et qui pourra être enlevée à la demande  vient du texte anglais
  • https://medium.com/@Jay_Coins/in-search-of-the-holy-grail-the-elusive-dew-frequency-
  • Le terme DEW ( Directed Energy Weapon) est gardé , parce qu’
  • –  il évoque   la volonté d’agression par énergie pulsée ,et également
  • –  la finalité de l’agression par énergie pulsée  qui devient une arme par destination, et
  • – qu’il  indique  aussi les milieux qui l’utilisent.
  • On sait par exemple, que certaines fréquences utilisées et mises au jour dans cette étude, sont également utilisées par la 5G , passée de sa phase expérimentale à sa phase généralisable au moins depuis 2018

         On sait aussi que le harcèlement criminel est majoritairement effectué dans le cadre du travail avec les outils mis à disposition de l’employeur et détournés par des employés , hors contrôle , à des fins personnelles . La programmation ciblée d’énergie pulsée à partir de satellites fait partie de ces possibles

 

  • À la recherche du Saint Graal: l’insaisissable fréquence DEW
  • (Mise à jour: 12 novembre. Ajout principal: preuves avérées que la fréquence du DEW semble être principalement comprise entre 18 et 50 GHZ [il avait été découvert précédemment que la DEW était entre 6 et 50 GHZ]).
  • En toile de fond, je  dois rappeler que je suis ciblé depuis 4 ans par de l’énergie dirigée.  Mon corps s’est progressivement épuisé et j’ai commencé , il y a six mois à utiliser des protections essentiellement à base de caoutchouc et de plomb
  • Mon objectif est de trouver la fréquence de l’énergie dirigée  afin que la communauté TI puisse mieux comprendre, en termes scientifiques, ce à quoi nous sommes confrontés. J’espère que cette étude encouragera d’autres personnes à rassembler des preuves scientifiques solides de ce crime,  à approfondir la recherche dans ce domaine et à utiliser les éléments connus sur  les fréquences utilisées  pour mieux  les mesurer et pouvoir s’en protéger.
  • Je vais fournir ici un  article TL; DR  ( too long; did not read)  (que vous pouvez également considérer comme une révélation, alors  laissez tomber si vous ne voulez pas  en voir la pertinence.
  • Un détecteur  industriel de champs électromagnétiques à large bande montre que la majorité des fréquences DEW ( système d’armes à énergie dirigée)  se situe entre 18 et 50 GHZ. Ceci est inconnu de  la plupart des gens ordinaires parce que les détecteurs  de CEM disponibles pour le grand public   ne mesurent que jusqu’à 6 GHz , et ne permettent pas de détecter et voir les fréquences de DEW (Remarque: je n’ai pas testé au-dessus de 50 GHz car peu d’appareils  publics permettent ce test.)
  • En utilisant un détecteur  industriel de RF , les TI peuvent constater que la fréquence cumulative des hyperfréquences à laquelle ils sont exposés via DEW est scientifiquement anormale et s’écarte considérablement des niveaux ordinaires.
  • Dans mes tests, je voyais régulièrement des pics de RF de 100 à 200 mW / m2. Cela représente des ordres de grandeur allant au-delà de ce que les experts considèrent comme «normal» à la maison et jusqu’à 50 fois plus élevé que les limites autorisées par la FCC. Un détecteur RF non industriel aurait manqué environ 90% de cette valeur. Avec les détecteurs  industriels, il est plus facile de prouver scientifiquement les anomalies des champs électromagnétiques causées par le DEW.
  • D’après mon test en tente Faraday avec le détecteur  industriel de RF , il y a de bonnes raisons de penser qu’une partie de la fréquence DEW peut être située au dessus  de 30 GHz (40 à 50 GHz). C’est pourquoi , je suis fermement convaincu que DEW est une sorte d’onde millimétrique,  dans une gamme de fréquences allant de 30 GHz à 300 GHz. (Ceci est également appelé EHF / fréquence extrêmement élevée et représente le haut de gamme de la gamme de fréquences RF / Mw).

Dans cet article, je m’intéresserai  à :

 La Recherche de fréquences: avec l’appareil que j’ai utilisé pour mesurer DEW

 La fréquence de DEW :  à travers Les lectures de mes tests

A savoir  ce qui est normal ? Quelles sont les détections  RF normales dans une maison (et comment se comparent-elles aux détections  RF trouvées en tant que TI attaqué par  DEW)

 Aux  tests en tente Faraday: Je préciserai la plage de fréquences DEW en testant les compteurs à l’intérieur et à l’extérieur d’une tente Faraday

La recherche  des fréquences

Permettez-moi de revenir au début de ma recherche de la fréquence DEW. En décembre 2017, j’ai été frappé par une puissante attaque auditive par micro-ondes (similaire à celle contre les diplomates américains à Cuba). En réponse, j’ai acheté un multimètre Trified EMF qui mesure les radiofréquences (RF) entre 20 MHz et 6 GHz.

 Le bruit induit par les hyperfréquences est dû à l’effet Frey; qui se produit entre 200 MHz et 3 GHz – donc le compteur Trifield fonctionnerait bien pour cela – il couvre cette plage. Le Trifield m’a laissé voir de mes propres yeux que, lorsque j’ai été frappé par ce bruit de micro-ondes, les lectures RF des CEM ont augmenté  parce qu’elles capturaient la plage de fréquences de cette attaque de CEM. Mes lectures RF les plus élevées augmentaient de 10 à 100x lorsque j’entendais le bruit induit par les micro-ondes !

Bien que j’ai pu mesurer avec précision la fréquence de l’attaque auditive par micro-ondes, je souhaitais également préciser la plage de fréquences des armes à énergie dirigée (DEW) utilisées contre les TI. DEW épuise  le corps. Cela peut être «évident » avec une douleur provoquée par un zapping ou «subtil», quand une exposition aux micro-ondes endommage les tissus musculaires, causant des dommages aux mitochondries, etc., mais dans ce second cas  la cible  ne ressent pas la douleur;  et pourtant  la cible sent  que son  corps s’use avec le temps.

Contrairement à l’effet auditif micro-onde (effet Frey), il existe très peu de recherches ou d’informations publiques sur la gamme de fréquences DEW. Alors j’ai cherché à les  découvrir.

Comme mentionné, je suis frappé avec DEW depuis quatre ans; c’est très clair que la douleur et la fatigue de mon corps sont causées par la fréquence des micro-ondes externes, car lorsque j’utilise une protection faite de   plomb, mon corps récupère. Lorsque je n’ai pas de protection, mon corps s’épuise.

Alors, comment pouvais-je  faire  pour commencer à trouver les   éléments  de données qui me mèneraient à la fréquence DEW? L’un des défis auxquels  les TI sont confrontés face à cette question est que la plupart des détecteurs  RF vendus au public mesurent SEULEMENT jusqu’à 6 GHz.

La raison en est que les fréquences RF problématiques les plus courantes sont causées par les appareils courants , le wifi et les téléphones cellulaires,  qui émettent généralement jusqu’à  5 GHz. Par exemple, le WiFi fonctionne généralement à 2,4 et 5 GHz. La 3G cellulaire est entre 800 MHz et 1,9 GHz. La 4G cellulaire varie de 700 MHz à 2,9 GHz.

Ces détecteurs  RF disponibles pour le grand public  public sont destinés à une utilisation normale. Les sources de fréquences RF les plus courantes, comme vous pouvez le constater, sont inférieures à 6 GHz. Ces produits ne sont donc  pas conçus pour les TI ni pour mesurer le DEW.

Il existe des détecteurs  industriels de RF  que vous pouvez acheter avec des sondes  et qui mesurent une fréquence supérieure à 6 GHz. Le problème est qu’ils sont chers. Le Narda NBM 550 peut mesurer jusqu’à 60 GHz (à partir de 100 kHz). Le seul problème ? Un tel  appareil avec les sondes   dont vous aurez besoin peut vous coûter entre 20 000 $ et 30 000 $ –  et c’est hors de la portée de la plupart des TI. Il y a  un appareil d’occasion sur eBay qui coûte 9 500 $.

Pour sortir de  cette impasse, j’ai décidé de louer l’appareil à l’une des nombreuses entreprises qui louent des équipements industriels. Le coût total pour moi a été  d’environ 850 $ pour louer l’appareil et les sondes pendant un mois. L’appareil est le Narda NBM 550 et la sonde que j’ai louée était une sonde NARD-EF5091 (sonde de champ E 300 MHz-50 GHz (plate) pour série NBM, 8 à 614 V / m). (mise à jour le 12 novembre: j’ai également loué la sonde EF (à plat) E champ EF1891–3 MHz-18GHz de la série NBM, 0,8–1000V / m).

Quelques jours plus tard, le colis est arrivé. Appareil à la main, j’ai commencé à mesurer une plage de fréquences beaucoup plus large que ce qui était possible avec les détecteurs  de champs électromagnétiques classiques. (Pendant ces tests, j’ai éteint mon Wifi et mon téléphone cellulaire). Alors qu’est-ce que j’ai trouvé?

Utilisation d’un détecteur industriel  RF et constatations initiales sur la fréquence exacte de la fréquence DEW

Guide d’introduction rapide aux lectures de fréquences:

Avant de passer aux mesures, il y a deux aspects dans les  lectures de fréquence que je veux préciser et distinguer.

Le premier est la fréquence ou la gamme de fréquences. Une plage de fréquences peut être: 1 GHz à 6 GHz, par exemple.

Le second est la détection  – qui nous indique la densité de puissance  dans fréquence a laquelle  nous sommes exposés («combien»). La détection  des RF est souvent mesurée en mW / m2. Cela fait référence aux milliwatts par mètre carré. Pour les besoins du lecteur, il suffit de penser que la détection  est basse et basse et haute (exposition plus fréquente).

La plage de fréquences du compteur Trifield va donc de 20 MHz à 6 GHz. Et lorsque j’utilise ce compteur, je vois une information  sur son écran, indiquant par exemple 1,5 mW / m2. Le Trifield donne la densité de puissance  de fréquences entre  20 MHz et 6 GHz, il  les additionne et la valeur  donnée  est une valeur cumulée (dans ce cas, 1,5 mW / m2). Il existe une exposition à des  fréquences pour 1,5 mW / m2 dans la gamme allant de 20 MHz à 6 GHz. J’espère que cela  est facile à comprendre et va permettre de de rendre mon exposé facile à comprendre.

En outre, examinons rapidement ce qu’est la fréquence radio / fréquence micro-ondes.  Les RF vont  de 3 kHz à 300 GHz. La fréquence des micro-ondes est comprise entre 1 GHz et 300 GHz. Les termes  RF et MW sont souvent utilisés de manière interchangeable parce qu’ils se réfèrent approximativement à la même gamme de fréquences. Ci-dessous, vous pouvez voir le spectre des champs électromagnétiques:

Vous pouvez voir que le spectre radioélectrique couvre les fréquences jusqu’à 300 GHz. Au-delà, vous entrez dans le spectre optique, qui comprend: la fréquence infrarouge (connue pour son utilisation en vision nocturne), la lumière visible et les rayonnements ionisants à haute fréquence tels que les rayons X. Nous sommes donc préoccupés par la moitié gauche du graphique ci-dessus. Plus précisément, de 1 GHz à 50 GHz – comme je vais vous expliquer pourquoi bientôt.

Avant d’arriver aux mesures, laissez-moi vous expliquer un détail technique. Le détecteur  Trifield mesure les RF en mW / m2. Le Narda NBM 550 mesure les RF en W / m2. mW est milliwatt et représente 1 / 1000ème de watt. W représente un watt. Donc, lorsque je fais des comparaisons, pour garder les choses simples, je donnerai les valeurs des deux en mW / m2 afin que nous puissions faire des comparaisons plus faciles  (tout ce qu’il faut, c’est multiplier par 1 000 le résultat de Narda).

 

Première constatation: la fréquence DEW est probablement comprise entre 18 et 50 GHz

Étape 1: Quelle est la fréquence 0–6 GHz par rapport à 0–50 GHz

La raison pour laquelle j’ai commencé à rechercher la fréquence DEW dans les basses GHz (0–6 GHz) tient à  2 constations.

Premièrement, les détecteurs  EMF standard fonctionnent dans cette gamme de fréquences , comme le détecteur  Trifield.

Deuxièmement, l’effet Frey, qui décrit le fonctionnement des attaques auditives par micro-ondes  se fait dans la gamme de 1 à 3 GHz; selon la page Wikipedia:

En modifiant les paramètres de l’émetteur, Frey a pu induire la «perception de fortes secousses de la tête… .. D’autres paramètres de l’émetteur ont induit une sensation d’épingle et d’aiguilles.

Je ne sais pas  ce qu’il en est pour vous, mais pour moi, cela ressemble à DEW. Buffeter signifie «frapper» – et si cette sensation de frappe peut être générée entre 1 et 3 GHz – cela semble être un bon élément de base pour vérifier. Même chose pour les sensations   de piqûres  « d’ épingles et d’aiguilles ».

Ce que je cherche à  évaluer, c’est combien de fréquences DEW se situent  entre 0 et 6 GHz (ce que je nommerai dans cet article «gamme de fréquences RF inférieures») et entre 6 et 50 GHz (que je nommerai dans cet article « gamme de fréquences RF mi-supérieure »). Si elle se situait dans la plage inférieure, je me concentrerais sur cette plage  de fréquences pour identifier la fréquence DEW, mais si elle était au-dessus, je devrais élargir mes recherches  – et prouver mon hypothèse initiale selon laquelle DEW se situerait dans la plage de fréquence des attaques auditives à micro-ondes: incorrect – et explorer ensuite les plages de fréquences RF les plus élevées.

Voici donc comment déterminer quelle fréquence DEW se situe dans la plage de fréquences RF supérieures (6–50 GHz). Pour cela j’ai utilisé  simultanément mes compteurs Trifield et Narda. Trifield mesure jusqu’à 6 GHz. Narda mesure jusqu’à 50 GHz. J’ai utilisé  les détections des deux avant de  soustraire le résultat de  Trifield au résultat de Narda.

Alors:

(détection  Narda) moins (détection Trifield) = détection  cumulative de la fréquence dans la gamme de fréquences RF mi-haute (6 à 50 GHz)

La détection  de Narda sera plus élevée car elle inclut les informations de  Trifield PLUS ainsi que les lectures de fréquence RF comprises entre 6 GHz et 50 GHz.

Laissez-moi dire ici que mes détections  montrent des niveaux de CEM bien supérieurs à l’ordinaire. Dans les environnements normaux, la lecture de crête RF Trifield (0–6 GHz) serait inférieure à 0,1 mW / m2. Il n’y a pas non plus de raison d’avoir des niveaux significatifs de fréquence RF supérieurs à 6 GHz (6–50 GHz) dans un environnement civil tel que le mien. C’est pourquoi je suppose que la plupart de mes détections RF présentent un «excès» et reflètent la fréquence DEW – car ces détections  sont bien supérieures à 0,1 mW / m2. (Je parle davantage des niveaux «normaux» dans la section ci-dessous «Qu’est-ce que la normalité?»)

Je dois noter que je suis agressé par  DEW constamment et que ces détections  doivent refléter les anomalies EMF générées par de telles attaques.

Commençons donc par mes détections .

Date: 30 octobre 2018

Heure: 18h21

Lecture de pointe Trifield: 1,1 mW / m2

Lecture de pointe Narda: 15,6 mW / m2

Gamme de fréquence RF mi-haute totale (6 à 50 GHz): 14,5 mW / m2.

Ainsi, environ 93% de la force DEW EMF provient de la gamme de fréquences RF mi-haute (6 à 50 GHz).

Voici une autre détection:

Date: 30 octobre 2018

Heure: 18h41

Lecture de pointe Trifield: 1,3 mW / m2

Lecture de pointe Narda: 10 mW / m2

Gamme de fréquences RF supérieure (6–50 GHz): 8,7 mW / m2.

Dans ce cas, 87% de la force électromagnétique DEW provient de la gamme de fréquences RF mi-haute (6 à 50 GHz).

La plus part des  ldétections ressemblent à ça . Lors de détections répétées, je trouve que la plage  des RF mi-haute (6 à 50 GHz) représente 85 à 95% du total des lectures de fréquence. Sur la base de ces détections  répétées, je suis persuadé  que DEW se situe probablement entre 6 et 50 GHz et non dans la plage de radiofréquences inférieure aux attaques par micro-ondes auditives (généralement comprises entre 1 et 3 GHz). (Je devrais également ajouter ici que je n’ai pas testé la fréquence supérieure à 50 GHz et qu’il est possible que la fréquence DEW soit supérieure ou égale à 50 GHz).

Étape 2: Quelle est la fréquence de 0-18 GHz par rapport à 0-50 GHz?

(Mis à jour le 12 novembre)

Une fois que j’ai déterminé que DEW n’était pas dans la gamme des basses GHz (0–6 GHz) et était au dessus  de 6 GHz, j’ai loué une autre sonde qui va de  0-18 GHz. Encore une fois, je voulais comparer les gammes de fréquences (jusqu’à 18 Ghz et jusqu’à 50 GHz) pour voir si la fréquence risquait d’être  comprise entre 6 et 18 GHz ou au-dessus  de 18 GHz. Ma méthodologie est à peu près la même que précédemment ; dans ce cas, j’ai utilisé  une sonde qui mesure jusqu’à 50 GHz et une sonde jusqu’à 18 GHz et fait la soustraction.

Voici un  autre exemple de détection :

Date: 7 novembre 2018

Heure: 21h20 (la raison de cette heure tardive est que mon ciblage DEW est pire pendant  la nuit).

Lecture de pointe Trifield: 0.5 mW / m2

Lecture de pointe Narda 18 GHz: 2,6 mW / m2

Lecture de pointe Narda 50 GHz: 27 mW / m2

% de haute fréquence entre 18 et 50 GHz: 90,4%

Cela montre que l’essentiel de l’exposition aux fréquences se situe entre  18 à 50 GHz (et non en dessous de cette plage de fréquences).

Le pourcentage total de la fréquence des fréquences inférieures à 18 GHz est de 2,6 mW / m2 sur un total de 27 mW / m2. Cela représente 9,6% du total. 90,4% de la fréquence est comprise entre 18 GHz et 50 GHz.

Dans des tests cohérents, le pourcentage des  fréquences de moins de 18 GHz ne représentait que 0,7-12% du total, et une moyenne d’environ 8% du total. Cela signifie que 92% de la fréquence provient de 18 GHz à 50 GHz. Ce test nous permet de mieux évaluer la portée réelle de DEW en montrant que la gamme 6-18 GHz  n’est pas notre  suspect principal de DEW (tout comme nous avons montré que 0,6 GHz n’était pas si problématique lors du dernier test).

De plus en plus, il semble que les fréquences les plus hautes soient celles sur lesquelles nous devrions nous concentrer: DEW.

Le monde scientifique a une terminologie pour ces sous-gammes au sein de la gamme EMF Radio Frequency:

Nos recherches ont montré que l’UHF (300 MHz-3 GHz)  ne semble pas significative en tant que DEW . Lors de ce test, nous avons montré que la moitié de la super haute fréquence SHF (3 GHz-30 GHz) n’apporte pas une contribution importante à la technologie DEW.  cela nous oblige donc à nous concentrer  sur la gamme supérieure des SHF et dans la gamme des fréquences extrêmement hautes-EHF (30 GHz – 300 GHz).

Voici donc ce tableau édité avec les points sur lesquels nous devrions nous concentrer lorsque nous parlons de DEW (note: j’ai éliminé les basses fréquences – 30 MHz et moins – car il n’y a aucune raison scientifique pour que les basses fréquences puissent causer la douleur / zapping sensation de DEW):

Comme vous pouvez le constater, le gros de la fréquence probable de DEW se situe entre 18 et 50 GHz.  les Perps  n’attaquent pas en utilisant une seule fréquence, mais plutôt une gamme de fréquences qui recouvrent tout le spectre.  Cependant, la concentration de ces attaques  de CEM semble être  dans une gamme de fréquences supérieure à 18 GHz. Ceci est important pour plusieurs raisons. Un exemple simple: la plupart des fabricants de tentes RF, par exemple, ne montrent  leurs propriétés de protection  que jusqu’à 20 GHz.  C’est ce qu’on peut voir sur le tableau de protection de la tente de protection RF de Holland Schielding:

Cependant, les TI voudront connaître les propriétés de protection  au-dessus de 20 GHz s’ils veulent pouvoir se protéger de DEW. Ceci est juste un exemple pour lequel connaître la gamme précise  de DEW est important; cela influence nos choix de protection. Et cela aide à affiner  nos recherches  de mesure.

Lentement mais sûrement, nous nous concentrons sur la fréquence DEW; Un pas après l’autre.

Deuxième constatation clé: les détecteurs  de champs électromagnétiques industriels révèlent que les  cibles (TI ) sont soumises à une exposition aux micro-ondes beaucoup plus importante que l’on pourrait penser si on utilise un compteur de champs électromagnétiques ordinaire

Pendant les attaques DEW, je vois régulièrement des détections de RF maximales de 100 à 200 mW / m2 avec le Narda NBM-550, en particulier dans ma chambre à coucher où je suis le plus souvent ciblé. Comme je l’expliquerai dans la section suivante («Qu’est-ce qui est normal?»), C’est très anormal pour une résidence et je crois que ce type de collecte de données amène les TI à la preuve scientifique concrète et incontestable qu’elles sont ciblées par une énergie dirigée. Ces niveaux sont environ 1 000 fois plus élevés que ce que les spécialistes en radiation considèrent comme problématique.

Deux choses importantes ici.

Premièrement, sans accès à cet appareil  d’environ 25 000 $, la plupart des TI n’enregistrent qu’un faible pourcentage de la fréquence DEW. Comme mentionné, 90% de ces détections  se situent dans une plage de fréquence RF élevée que les compteurs EMF ordinaires ne capturent pas. Il est donc possible que les informaticiens se soient adressés aux autorités ou aux tribunaux avec des détections de radiofréquences qui semblaient anormales, mais pas suffisamment élevées pour poser un problème de manière indiscutable. Il y a une différence en montrant que l’on est soumis à une fréquence RF de 100 mW / m2 ou à 10 mW / m2.

Les détecteurs industriels tels que Narda donnent une image plus complète et révèlent des lectures plus précises  et qui montrent que l’exposition aux micro-ondes de TI est 10 fois plus élevée que prévu. Maintenant, les TI disposeront de données plus complètes et  plus précises pour présenter leur cas. Si vous êtes un TI avec un détecteur Trifield, ou un détecteur Cornet, etc., et que vous voyez des lectures anormales telles que des lectures de pic occasionnels de 1 à 10 mW / m2 (tout en éteignant le wifi / téléphone  cellulaire pendant les tests), votre exposition réelle peut être considérablement plus élevée. que cela – ce qui pourrait expliquer vos symptômes. (Voir l’étude UCSD / Golomb pour savoir comment l’exposition aux micro-ondes explique une vaste gamme de symptômes physiques.)

Deuxièmement, il y a moins de bruit du signal dans la détection industrielle  EMF . Étant donné que 90% de la fréquence se trouve  dans les gammes de fréquences RF élevées (18–50 GHz), il y a beaucoup moins d’ambiguïté ou de raisons de douter de  l’origine de ces niveaux anormalement élevés. C’est parce que, dans cette gamme élevée,  le Wifi et  le téléphone cellulaire ne peuvent pas être invoqués par les critiques pour suggérer que la détection est gonflée à cause des communications électroniques domestiques ordinaires.

Cela est dû au fait que ces composants électroniques ne fonctionnent PAS dans la plage de fréquences RF élevées. Il existe clairement une cause inhabituelle de ces détections élevées constatées par les TI, et qui n’a rien à voir avec les appareils électroniques domestiques ordinaires . (Même si  un TI désactive le Wi-Fi et le  téléphone cellulaire lors de ces détections, les critiques peuvent toujours affirmer que c’est une origine de signal . Ou encore, prétendre que l’utilisation du cellulaire et du wifi à proximité en est en cause). Même si ces appareils électroniques ordinaires contribuent à la détection, ils n’ont d’impact que sur la «plage de basses fréquences RF» de 10%; la composante 0–6 GHz du nombre total.

J’ai loué l’appareil Narda pour  vérifier ce que  je soupçonnais  à savoir que la fréquence DEW allait au-delà des plages couvertes par les détecteurs  RF EMF ordinaires . Cela m’incite maintenant  à investir dans un analyseur de spectre ou un mesureur de rayonnement sélectif pour évaluer plus précisément la fréquence ou la plage de fréquences DEW problématique. Mais avant d’investir dans ce domaine, je voulais d’abord utiliser un compteur RF industriel pour voir d’abord quelle gamme de fréquences GHz du spectre , il me faudrait  analyser . Il est maintenant clair que je devrais me procurer un analyseur pouvant atteindre 50 GHz, voire plus.

Qu’est-ce qui est normal?

Patrick van der Burght (autorité en matière d’évaluation du rayonnement dans les habitations, d’atténuation et d’aide à la construction exempte de rayonnements; et orateur international en matière de mesure du rayonnement) décrit ici une lecture RF de 0,01 mW / m2 idéale pour la maison et une valeur  de 0,3 mW / m2 lire comme potentiellement problématique nécessitant probablement une protection.

Revenons maintenant à mes conclusions concernant une exposition aux radiofréquences de 100 à 200 mW / m2. Certes, cela couvrait une gamme de fréquences plus large, mais étant donné qu’il n’existait pas de raison d’existence  de cette haute fréquence dans des maisons (plus de 6 GHz), cela indiquait  un niveau inquiétant – et certainement anormal et suspect avec  une détection ~ 600x  ( 600 fois) supérieure à un niveau problématique de radiofréquence,  et tel que déterminé par un expert du domaine.

La FCC établit des directives sur l’exposition maximale de fréquence («Limites d’exposition maximale admissible (MPE) – à partir du § 1.1310»). Selon leurs directives, l’exposition maximale pour des fréquences comprises entre 1,5 GHz et 100 GHz est de 5 mW / m2.

Comme mentionné ci-dessus, je vois souvent des détections du  Narda de 100 à 200 mW / m2 dans cette plage (6 GHz à 50 GHz). Cela semble donc être 2 à 40 fois plus élevé que la limite FCC.

Lorsque les  cibles (TI)  sont attaquées  par DEW, la fréquence à laquelle elles sont exposées et  qui peuvent être mesurées de manière objective et scientifique dépasse clairement les limites habituelles des appareils électroniques domestiques ordinaires et se situe dans une plage que le gouvernement juge malsaine.

Remarque: la FCC propose  d’autres normes   pour les niveaux de fréquence inférieurs à 1,5 GHz. Ces niveaux sont de précaution, ridiculement élevés et ont pour but de protéger contre la surcharge thermique  et les chocs électriques. La réalité est que la santé est bien affectée par ces niveaux.

De SmartGrid Awareness:

« Des effets biologiques et  des effets néfastes pour  la santé  ont été mesurés« à de très faibles niveaux [en hyperfréquences] »sur la base d’études publiées portant sur diverses sources d’émissions… Diverses directives gouvernementales sur l’exposition aux RF qui ne protègent pas pleinement la santé publique. En particulier, les directives aux États-Unis et au Canada ont été établies uniquement pour protéger les tissus d’une surchauffe importante et d’un choc électrique. ”

Tests complémentaires avec une tente Faraday

Récemment, j’ai acheté une tente Faraday de Holland Shielding.

Cette tente de Faraday soulage de nombreux symptômes de cibles (TI) (maux de tête artificiels, troubles de l’énergie empêchant de dormir, perturbations du sommeil), mais j’ai remarqué que je devais continuer à porter une protection  en plomb très résistant pour me protéger des attaques par le DEW lorsque je me trouvais dans ma tente. Sans cela, j’étais réveillé par la souffrance – avec    ou sans tente. Ce que j’ai compris, c’est que la fréquence DEW  utilisée est probablement supérieure à celle que ma tente peut protéger.

Alors regardons le tableau de protection de la tente faraday de Holland Schielding.

Votre interrogation  pourrait être: « Que montre exactement ce graphique? »  Tout d’abord je précise avoir acheté  la tente Holland «Double layer», illustrée par la ligne noire ci-dessus.

Le graphique montre les performances de protection de la tente à différentes fréquences (indiquées dans l’axe inférieur). Lorsque la force de la fréquence augmente, les performances de protection de la tente diminuent. L’axe vertical donne l’indication en  dB ou décibels. Qu’est-ce que dB / décibels et qu’est-ce que cela a à voir avec la  protection contre les  EMF? Bonne question. Il s’avère que bien que nous ayons l’habitude d’entendre les décibels en termes de son, cela se réfère en réalité à un changement d’intensité.

Selon LessEMF:

« le Décibel est une façon de décrire le rapport d’une mesure d’intensité à une autre. Cette façon de procéder est utile aux ingénieurs pour effectuer des comparaisons. En utilisant des décibels, nous pouvons comparer l’intensité du champ avant et après un événement ou comparer une intensité mesurée à une référence connue. Nous pouvons l’utiliser pour comparer des champs électriques, des champs magnétiques ou même l’intensité des radiofréquences. ”

LessEMF a une bonne explication à ce sujet si vous souhaitez en savoir  davantage. Il existe  un tableau  utile pour comparer les décibels au % de protection espéré :

Nous pouvons donc constater que si nous utilisons moins de 20 dB de protection , nous bloquons moins de 99% des champs électromagnétiques à cette fréquence.

 Mais venons-en  aux propriétés de protection de la tente Holland

Si nous revenons au tableau des protections de   Holland schielding ,

nous voyons qu’ à 20 GHz, nous sommes tombés à environ 50 dB, ce qui est suffisant pour bien bloquer plus de 99% de la fréquence à ce niveau. Cependant, la capacité de protection décroît brusquement à 10 GHz et au-delà / au-dessus. Je dois avouer que je n’ai pas les détails de protection  de la tente Holland  Schielding au-delà de 20 GHz (je l’ ai demandé , mais la société  ne dispose pas de telles informations).

Pour notre évaluation, et  si je suppose que le taux  de la protection en dB baisse  à la même vitesse entre 20 et 50 GHz et entre 10 et 20 GHz, nous aurions  alors la protection en dB suivante:

À 30 GHz: 30 dB

À 40 GHz: 10 dB

Selon le tableau de LessEMF,

Lorsque nous sommes à 10 dB de protection, la tente laisse passer une quantité non négligeable de rayonnement à ce niveau (40 GHz). La protection est probablement médiocre à 40 GHz et pire à 50 GHz – ce qui pourrait bien être la fréquence DEW.

Certes, il s’agit d’une analyse approximative; Quoi qu’il en soit, nous constatons que la capacité de la tente à protéger  diminue à mesure que la fréquence augmente .

Ainsi si DEW existe à des fréquences très élevées (40 GHZ, 50 GHZ), cela expliquerait qu’elle puisse franchir  la protection prévue  pour la tente. Cela correspond à mon expérience et à mes symptômes. Alors que la tente Holland Faraday  devait permettre  de prévenir de manière adéquate divers symptômes de ciblage , tels que les problèmes de sommeil, j’avais continué à avoir  des symptômes de DEW tels que muscles contracturés et douloureux .

Sachant que la tente Holland Schielding  protège presque complètement jusqu’à 20 GHz, j’ai théorisé qu’au moins une partie de la fréquence DEW devait être supérieure à 20 GHz  puisque, étant dans la tente, je restais affecté par les fréquences DEW. Mon ciblage était  probablement beaucoup plus élevé car la tente protège toujours au-delà de 20 GHz; Je dirais que la fréquence 30–50 GHz est enregistrée sur mon compteur Narda.

Pour cette raison, je suis fermement convaincu que DEW est une sorte d’onde millimétrique, une gamme de fréquences allant de 30 GHz à 300 GHz. (Ceci est également appelé EHF / fréquence extrêmement élevée et représente le haut de gamme de la gamme de fréquences Rf / Mw).

Fait intéressant, les tests avec les compteurs Trifield et Narda valident cette théorie.

Les données de mesure de la tente Faraday

Le compteur Trifield (mesurant 0–6 GHz) dans la tente est passé à 0 (avec un pic maximum occasionnel de 0,006 mw / m2 – un nombre presque insignifiant). Cependant, le compteur Narda (0–50 GHz) présentait des détections  beaucoup plus élevées avec des pics de près de 20 mW / m2. Cela montre que les hyperfréquences de  basses à modérées ont été bloquées par la tente (0–6 GHz) mais pas les hautes fréquences (6-50 GHz); ou du moins pas complètement. Certaines de ces dernieres traversaient et de façons notoires .

Le fait que j’ai eu des symptômes de DEW dans la tente (mais pas d’autres symptômes de ciblage  associés typiquement à des fréquences plus basses telles que perturbation du sommeil, bruit de micro-ondes, etc.) est expliqué par ces données de mesure et indique que DEW n’est pas seulement supérieure à  6 GHz,  mais plus probablement  supérieure à 30-40 GHz également (car la tente bloque suffisamment pour atteindre ces niveaux de fréquences).

Dans ma chambre, à l’extérieur de la tente, le compteur Narda a atteint à plusieurs reprises un maximum de 0,2 W / m2, soit 200 mW / m2. C’est très élevé (rappelez- vous  l’expert en radiation, Van der Burght  qui a écrit que 0,3 mW / m2 était problématique).

Les détections  élevées dans la chambre à coucher sont compatibles avec le concept de «zones ciblées désignées» – zones dans lesquelles le sujet est ciblé par micro-ondes de manière concentrée. Ce sont souvent des espaces définis et  fixes où la cible  passe beaucoup de temps, idéalement immobile.

L’immobilité est souhaitable car, comme indiqué dans l’étude UCSD / Golomb, l’appareil  de projection des signaux doit sinon   être reprogrammé ( repositionné)  pour atteindre le sujet en cas de mouvement, comme ce fut le cas pour les diplomates américains à Cuba. Théoriquement, cela nécessite plus d’attention et est globalement moins efficace.

Toujours selon l’étude, les diplomates ont découvert que leurs chambres à coucher étaient des « zones ciblées »  et où le ciblage était extrême; Parfois, la zone ciblée était encore plus étroite, telle que leur lit. Ce que je qualifie de «zones ciblées désignées»,  a été désignée  comme  «localisation laser des sons».  par l’étude de l’UCSD

Il y avait une localisation «semblable à  une  localisation de sons par  laser»  [générés par micro-ondes] dans certains cas. Pour les diplomates, «… au moins certains des incidents étaient confinés à des pièces spécifiques ou même à des parties de pièces présentant une spécificité semblable à celle d’un laser…. Un incident a été décrit dans les médias comme suit: «Le bruit assourdissant et grinçant a fait sortir le diplomate américain de son lit dans un hôtel de La Havane. Il ne bougea que de quelques pieds et il y eut un silence.  Ensuite, Il est remonté dans son lit. Inexplicablement, le son atroce l’a frappé à nouveau. C’était comme s’il avait traversé un mur invisible au milieu de sa chambre. Il s’en est suivi  la perte d’audition et les problèmes d’élocution… ». La physique des DME est au contraire compatible: les lasers sont eux-mêmes des DME focalisés. Tautologiquement, les DME peuvent être focalisés de manière «laser».

Donc, pour récapituler, je vois des pics de 200 mW / m2 RF dans ma chambre à coucher à l’extérieur de ma tente et 20 mW / m2 à l’intérieur de celle-ci. Ainsi, bien que ma tente bloque une grande partie de la fréquence (pas moins de 90%), elle laisse passer  un pourcentage (10%) – et je suppose que cela se situe à des plages de fréquences plus élevées (40-50 GHz) là où la tente de Faraday ne fonctionne pas.  Bien que l’on puisse considérer l’efficacité de la protection  à 90%, lorsque ce qui est autorisé génère 20 mW / m2 de fréquence, celle-ci dépasse 60 fois ce qui est considéré comme une exposition problématique aux hyperfréquences.

MISE À JOUR (Ajout d’une  sonde du 13 au 18 novembre): Comme mentionné précédemment, j’ai loué une sonde allant de 0 à 18 GHz. J’ai fait un test à l’intérieur de la tente RF avec cette sonde et confirmé mes découvertes. Les détections comprises entre 0 et 18 GHz à l’intérieur de la tente étaient de 0,1 mW / m2 – ce qui signifie que la majeure partie était arrêté  par la tente (les lectures à l’extérieur de la tente étant de 1,3 mW / m2); mais la sonde 0–50 GHz enregistrait  10 mW / m2. Le fait que je ressente DEW à l’intérieur de la tente alors que la fréquence 0-18 GHz était largement bloquée est une réaffirmation du fait que DEW se situe au delà de 18 GHz.

Comme je n’ai pas les  informations de performance  pour la tente au-delà de 20 GHz, j’hésite à tirer des conclusions absolues, mais il semble, pendant les attaques de DEW qu’il existe

–   une exposition aux micro-ondes inférieure à ~ 30 GHZ, mais  bloquée

– ET  une  fréquence  supérieure à 30 GHz qui  traverse (partiellement),

Cela semble indiquer que le signal  DEW n’est peut-être pas une fréquence unique, mais que les cibles sont soumises à une plage de fréquences comprise entre 1 et 50 GHz. Nos essais précédents nous ont appris qu’une grande partie de cette fréquence était au-dessus de 6 GHz et, d’après les essais effectués sous la tente, un pourcentage  du signal est probablement compris entre 30 et 40 GHz et plus. Par conséquent, DEW pourrait bien être une sorte d’onde millimétrique (30–300 GHz).

En conclusion

Les détecteurs  de CEM industriels nous permettent de voir ce que ne peuvent pas les détecteurs  de CEM ordinaires. Nous voyons un niveau plus précis de fréquences hyperfréquences auxquelles les cibles  TI  attaquées par DEW sont exposées (qui peuvent être 10 fois plus élevées que celles qu’elles mesurent avec les détecteurs CEM grand public). 

En outre, nous pouvons évaluer qu’une grande partie de la force électromagnétique du signal  DEW (~ 80-90%) dépasse 18 GHz (18-50 GHz). Le test de la tente de Faraday que j’ai effectué suggère qu’une partie du signal  DEW pourrait être de 40 GHz ou plus.

Ce test n’a pas été facile. C’était cher. Il y avait des perturbations et des dysfonctionnements, dont certains étaient inexplicables. Mon ciblage a également considérablement augmenté au cours de cette période. Cependant, mes recherches ont abouti à certaines conclusions sur lesquelles s’appuyer , que la communauté des cibles ( TI) jugera utiles – et plus importantes encore,.

J’espère que les données seront utiles pour:

– Faire progresser scientifiquement la communauté  des cibles dans la compréhension de l’ insaisissable signal DEW  qui est utilisée contre nous de manière malveillante.

J’espère que ces résultats

– guideront les autres chercheurs de la communauté des cibles ( TI)  dans leur analyse approfondie des fréquences du signal  DEW et de son amplitude / puissance à différentes fréquences.

– augmenteront la crédibilité des cibles  à travers  une étude scientifique qui montre s’ils sont la proie d’un signal  DEW, et que  leur exposition aux RF est probablement  bien  supérieure à ce que montrent les détecteurs  de CEM destinés aux consommateurs grand public.

– inciteront  les  cibles (TI)  à collecter des données scientifiques (lectures de fréquence) avec des détecteurs  EMF adaptés à  leur ciblage DEW (et autres).

 permettront d’approfondir les connaissances des  fréquences ou  plages de fréquences  du signal DEW  pour nous permettre de  meilleures protections.

Pour ma part, je vais poursuivre  mes recherches,  avec des  analyseurs de spectre, afin de mieux comprendre les gammes de fréquences les plus problématiques de DEW.

  • Remarques
  • L’ utilisation des lectures de crête: Ma méthode de mesure consistait à évaluer la lecture de crête pour les deux compteurs. Il  y a des raisons de croire que DEW fonctionne grâce à un rayonnement hyperfréquence pulsé. Dans le cas d’un rayonnement hyperfréquence pulsé, l’impact est mieux mesuré non pas par des moyennes mais par une seule impulsion.
  • D’après l’étude de Golomb (page 7), «À noter que l’induction de Frey n’est pas régie par l’intensité moyenne du rayonnement, mais par l’énergie produite par une seule impulsion. (De manière analogue, si un marteau-piqueur frappait toutes les 2 minutes, la faible pression calculée en fonction du temps n’expliquerait pas les dégâts.) ». Bien que les effets Frey et DEW soient différents, ils fonctionnent tous deux sur un rayonnement hyperfréquence pulsé. J’ai donc appliqué cette même méthodologie.
  • Corrélation: alors que les compteurs Narda et Trifield variaient en détections  (car ils couvraient différentes gammes de fréquences), ont-ils au moins évolué dans le même sens? C’est-à-dire que, lorsque l’une a augmenté, l’autre at-elle également augmenté?
  • J’ai trouvé que c’était souvent le cas (laissant croire que les personnes attaquées par le signal  DEW pourraient utiliser un détecteur de RF avec une plage de fréquences limitée et  déterminer de façon directionnelle quand l’exposition à la DEW augmentait), mais pas toujours.
  • Par exemple, en détection , j’ai le Trifield à 0,8 mW / m2 et la lecture globale de Narda à 1 mW / m2. Il s’agissait d’une détection  rare où la gamme des basses fréquences (moins de 6 GHz) constituait une part importante de la fréquence hyperfréquence globale: 80% (au lieu de plus proche de 10% dans la plupart de mes tests). Il y a donc des moments où l’un des détecteurs peut présenter des informations et pas l’autre.
  • La théorie initiale selon laquelle le signal  DEW peut se trouver dans la même gamme de fréquences que «l’effet Frey»:
  • extrait de l’entrée de Wikipédia dans «Effet auditif micro-onde»: microwave auditory effect
  • À 1,245 GHz, la densité de puissance maximale perçue était inférieure à 80 mW / cm2. Selon Frey, les sons induits ont été décrits comme «un bourdonnement, un claquement, un sifflement ou un choc, en fonction de plusieurs paramètres de l’émetteur, à savoir la durée et la fréquence de répétition des impulsions». En modifiant les paramètres de l’émetteur, Frey a pu induire la «perception de bouleversements graves de la tête, sans symptômes vestibulaires apparents tels que vertiges ou nausées». D’autres paramètres de l’émetteur induisent une sensation  de piqûres d’épingles et d’aiguilles.
  • Le terme «buffet» signifie «frapper» ou «frapper de manière répétée et violente». Pour que Frey puisse créer une sensation de «vibration» utilisant des fréquences similaires à celles de l’attaque auditive à micro-ondes, fait penser que la même fréquence était utilisée pour DEW. Si vous lisez ce qui précède, l’effet «chocs » et «épingles et aiguilles» ressemble beaucoup à DEW. J’ai donc eu des raisons de penser que la gamme de fréquences de 1 à 3 GHz (courante pour les attaques auditives à micro-ondes) serait similaire pour DEW. Cependant, d’après mes recherches, cela ne semble pas être le cas. Il semble y avoir une certaine fréquence dans cette gamme, mais la majorité au moins des tests semble être supérieure à 6 GHz.

Mouvement incontrôlable d’une épaule- érection d’orteil et main batteuse

1 Avr

Les mouvements brusques et brefs incontrôlés  du corps et surtout des articulations, sont succinctement répertoriés comme suit  sur Wikipédia .

Mouvements brusques et brefs

  • Myoclonies (« secousses musculaires »)
  • Tics
  • Hémiballisme
  • Chorées et dyskinésies (« contorsions »)

Ils correspondent bien évidemment à des problèmes neurologiques.

22 ans répertoriés de harcèlement électronique  avec  des tirs d’énergie  vers et dans  le cerveau et  des V2K en sus ,   ont  bien évidemment  fabriqué  des maladies très graves,de type neurologique et autre. 

Depuis quelques nuits, les mouvements incontrôlable du corps s’étaient multipliés au niveau des épaules , avec  en plus  l’érection d’un orteil et un battage d’une main. C’était une première . La main était posée relâchée sur le holter (EEG) . Soudain, elle s’était soulevée à partir du poignet et avait frappé violemment le holter.  Une seule fois. 

Les mouvements brusques et brefs  des épaules, ou des jambes   et les torsions de la tête sont plus fréquents. Voici ci-après les images de l’enregistrement EEG correspondant au soulèvement  réel et non violent, d’une épaule  en début de soirée, avec tout d’abord la détection d’un signal au moment du mouvement non voulu.

Détection au moment du mouvement de l’épaule

 

Vue générale de l’activité du cerveau au moment du signal et  du mouvement de l’épaule

Réaction électrique  en micro-volts  au niveau de chaque électrode , dans chaque  gamme de fréquence, au moment de la détection  du signal et du mouvement de l’épaule.

Exemple et détail de la fréquence  cérébrale enregistrée sur 4 électrodes 

Les éclatements  douloureux dans le cerveau pour cette nuit-là ( 31-3 au 1-4) m’avaient  de nouveau obligée à m’entourer la tête de packs de gel.

Il s’était alors produit , phénomène encore inconnu, une image mentale de soulèvement de l’épaule…… mais sans aucun mouvement réel.

Cela pouvait aussi correspondre à une des images mentales qui semblent précéder certains « tirs » d’énergie vers le cerveau