Archive | prévention du crime RSS feed for this section

Harcèlement électronique à Troyes

11 Juil

Troyes des-usines-aux-magasins-d-usines-1298541283

Quelqu’un a posé la question de l’existence du harcèlement électronique à Troyes. (10)
Bien que j’aie eu  habité un an à Troyes , je n’ai pas de souvenir particulier de harcèlement électronique dans cette ville , où j’ai vécu et subi, par contre , et non stop, du harcèlement dit « administratif «  et des violations de domicile incessantes avec vols et dégradations.

Pour répondre à cette recherche d’un lecteur,  , il faut préciser de nouveau que le  harcèlement électronique, comme moyen de coercition  est à disposition partout, et ce depuis longtemps . Il sert ceux qui le connaissent ,  pour des  règlements de compte,  des vengeances ou des démonstrations de domination , dans la France entière et même dans le monde entier.

Une cible de harcèlement électronique, en fonction  de l’individu ou du groupe qui s’acharne sur elle, pourra être matraquée de signaux , à chacun de ses déplacements et ce, dans presque tous les pays.

Les appareils qui permettent le harcèlement électronique , vont du four à micro-ondes bricolé, au radar, au laser, aux générateurs de hautes fréquences , aux générateurs d’ultra-sons , aux transducteurs qui fabriquent des infrasons , en passant par des boxs et bornes WiFi transformées en armes  et boostées .

Il faut , bien sûr, y ajouter les antennes relais manipulées à la convenance de certains techniciens et transformées en sorte de chalumeau  qui vise une victime donnée , à leur volonté.

Ces appareils sont essentiellement  entre les mains de groupes criminels , qui les manipulent et transportent,  en suivant une cible si besoin . Ils les prêtent ou les louent et donc les mettent en dépôt dans des appartements voisins de celui qu’ occupe une cible désignée ou dans des chambres d’hôtels où elle cherche du repos .

Il existe aussi une possibilité d’utiliser les lignes électriques d’un immeuble pour faire transporter des hautes fréquences et des sons et sifflements. Cela suppose quelques bidouillages techniques ,  un logiciel de programmation et des complicités locales multiples.

Dans certains cas de cibles, il semblerait qu’il existe un paramétrage d’un logiciel fait avec des données biologiques subtilisées à la cible et qui permette  de viser précisément une partie précise du corps de la cible à faire souffrir et détruire.

Pour connaître les signes ou symptômes qui aident à déterminer qu’il s’agit bien de manifestations de harcèlement électronique , il est conseillé de consulter les sites généralistes qui listent et explicitent les problèmes liés à ce type de barbarie . Ces problèmes ont une explication physique , et induisent des complications, physiologiques, psychologiques, émotionnelles , neurologiques et mentales.

Le site STOPEG, par exemple a une version française qui permet une compréhension précise des problèmes générés par les agressions de signaux

Le petit livre bleu permet aussi une approche raisonnable de ce même phénomène monstrueux .

livre bleu 51CN-7fpzcL._SX357_BO1,204,203,200_

A ce jour, Les cibles de harcèlement électronique, malgré leurs plaintes font face à un déni quasi général
déni par le silence ou la moquerie des autorités constituées qui savent , mais sont souvent commanditaires ou bénéficiaires du système global de harcèlement criminel caché et qui inclut le harcèlement électronique. Le harcèlement électronique est un outil caché de leur domination .
déni d’incompréhension et/ou de peur de la population qui préfère traiter la victime de cinglée , persuadée que cette barbarie n’est pas possible telle que racontée , et que de toutes façons, elle n’aura jamais lieu de lui être appliquée.
C’est une grave erreur, d’appréciation.

Pour toute victime avérée de harcèlement électronique, il peut être conseillé de témoigner et de fournir des preuves par détections . Celles-ci permettent  de faire  la différence entre des agressions * (1) par ondes pulsées par à-coups  et un environnement de champs électromagnétique habituel , même s’il est souvent intense et lourd.

Une cible matraquée d’énergie dirigée , si elle échappe  quelque temps à sa mort  ( sociale ou physique) programmée , pourra être devenue électro-hypersensible. Il faudra donc alors,  faire la part entre  1) des réactions du système nerveux à une fragilité acquise , et 2)  des accès de souffrance intense en réaction aux agressions pulsées,  intentionnelles et ciblées.

Un témoignage engendrera très certainement des représailles , venant soit des exécutants furieux , soit des commanditaires en pétard , et qui tablent les uns et les autres sur le secret pour continuer à utiliser cette forme de barbarie pour vengeance et/ou domination.

Pour une victime , le choix est donc entre subir et/ou agir Si une cible ne voit pas d’autre issue que celui de témoigner , il pourrait être indiqué de se joindre en plus à des groupes ou forums pour échanger des informations.

Dans l’état actuel du déni officiel de ce crime , il manque  donc encore et toujours une volonté politique pour  reconnaître  le harcèlement électronique et le définir , pour ensuite  légiférer, puis tenter de le contrer et de l’éradiquer.  En France. 

Faire connaître cette horreur est , encore, à ce jour, la priorité .

Des lois existent en Irlande, dans certains états américains , en Russie , comme l’explique la présentation de Louis Freyheit  :

CmnTwdDWYAAP5lw

Toutes les cibles savent qu’il dépend un peu d’elles et de la prise de conscience des autres pour  que leur vie peut-être , mais surtout  celle des autres,  ait un futur normal. C’est le but aussi de ce témoignage.

*(1) exemples  en date du 12-7-16 . Ce type de tirs avait commencé la veille vers 22h . Au réveil, ces tirs donnent l’impression d’avoir eu le cerveau « cassé »  et laissent la victime avec des maux de tête intenses ,  une fatigue itou et une incapacité à penser normalement.

IMG_7846

La date de la détection se trouve en bas à gauche.

La ligne verte ( reconstituée)  en bas, indique les fréquences du signal .

Le carré jaune  donne l’information sur la fréquence porteuse.

IMG_7847

et

IMG_7848

 etc…..

Publicités

Torture en représailles

17 Mai

torture du cerveau stock-photo-brain-pain-medical-health-care-concept-as-a-human-thinking-organ-with-barbwire-or-sharp-barb-wire-314240933

La torture consiste à pulser de l’énergie vers mon appartement et l’endroit de cet appartement où je me trouve et où  je me déplace plus particulièrement. L’énergie dirigée est émise et pulsée, venant du dessus et du dessous, donc  à partir  des appartements voisins.

Les tirs m’atteignent , comme toutes les autres cibles de ce même phénomène de torture , quand, pour éviter les agressions directes, je vais m’allonger, sous la table, dans la salle d’O ou dans la cuisine. Tous ces déplacements en pleine nuit , sont, en plus, fatigants.

Ces tirs d’énergie visent et atteignent la tête , actuellement sous forme de sons stridents qui provoquent une mise à feu des neurones du cerveau , font mal , et empêchent le sommeil.

Cette forme de torture a donc deux constituants de base,
La souffrance infligée en continu et volontairement
La privation de sommeil en continu, également.

Cette torture a d’autres expressions, tout aussi cachées, et est responsable
de dérèglements de nature neuro-chimique provoqués dans le cerveau, avec atteinte au système auditif, aux capacités de concentration et de mémorisation,
de perte de capacité de réaction du système immunitaire avec en corolaire une accélération de croissance d’éléments cancéreux , générés par , d’abord et pendant plus de 3 ans, des tirs incessants de micro-ondes vers le crâne et toutes les autres parties du corps.

représailles images

Les représailles sont des réponses de vengeance à la dénonciation de cette torture. Elles sont censées faire taire et conditionner une victime à la soumission et au silence. Ces représailles sont conçues pour générer la peur. Elles sont mises en place et en action immédiatement après une action de défense , ou d’information faite par la cible.

Comme dans le dressage des animaux, les criminels ici, espèrent un réflexe (de soumission ) de type pavlovien.

Pavlov-1004x1024
image du blog : http://blog.francetvinfo.fr/dans-vos-tetes/2013/11/14/sommes-nous-tous-conditionnes.html

Après deux journées successives d’activisme avec suiveurs en continu, et la mise en ligne de l’article https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/05/16/le-son-du-dessous/ l’annonce des tirs d’énergie à venir , s’était manifestée par une démangeaison en profondeur du talon du pied gauche. Ça changeait de la sensation d’étincelles au même endroit.
Et schalk. Une fois la position du corps repéré , les tirs de sons avaient commencé.

Le réseau criminel des Sables d’Olonne, montrait une nouvelle fois qu’il avait tout prévu et était positionné en embuscade.

Sitôt un montage de protections rendu plus efficace au- dessus du corps, les tirs étaient immédiatement venus du dessous, s’ajustant ensuite , à toute vitesse , en provenance ( au-dessus ou en dessous) et en intensité, quel que soit l’ endroit de l’appartement choisi pour essayer de les éviter.

Le réseau criminel des Sables d’Olonne a donc le temps, l’envie et le moyen de repérer mon corps , quand je suis dans mon appartement, toute lumière éteinte.

Le réseau criminel français tel que décrit dans mes blogs et quelques autres ,  et ici encore, en Vendée est protégé
par le maire de la ville , ancien magistrat du siège, qui refuse de faire un boulot minimaliste et obligatoire , à base de l’article 40 du CPC,
par le commissaire de police de cette ville soumis aux directives du préfet, et qui  avait fait transformer en toute illégalité des plaintes pour torture par une victime ( moi) ,

  • en plainte d’accusée de diffamation par le tortionnaire des sénioriales G. Poitevin *(1),
  • ou en plainte d’accusée de dégradations par le tortionnaire de Cap Olona D. Stefane.*(2)
  • Ceci est habituel, en France.
  • Dans ce pays , aucune des plaintes de victimes de harcèlement électronique n’a à ce jour donné lieu
  • à une quelconque enquête des pouvoirs publics ,
  • ni à des mesures de précaution pour dissuader les barbares dénoncés , de participer à cette forme de torture cachée et/ou les empêcher de continuer à le faire.
  • torture stock-vector-red-man-tied-with-barbed-wire-in-black-background-107715716
    Il faut savoir que, pour une victime, le fait de se taire, n’empêche pas la torture.
  • Le réseau criminel de base habitué depuis longtemps, impuni et protégé , entretient et maintient une pression constante par torture aménagée , entrainant une forme d’usure et de dégradation de la santé et du cerveau qui aboutira forcément à un état végétatif d’exclusion de la cible.
  • Les victimes concernées par ces vengeances haineuses déléguées à des réseaux de sadiques approvisionnés en technologies meurtrières , et tels que décrits dans de nombreux blogs , ont deux issues principales
    dénoncer le phénomène et informer les citoyens du danger qu’ils courent aussi, pour essayer d’obtenir une législation cohérente qui traite le problème rapidement.
    accepter les souffrances , et l’ assassinat en bande organisée, en silence

*(1)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/03/13/crime-organise-a-lso-lettre-a-mr-gallot-maire-de-lso/

*(2)

http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/maraude-sauce-poulet.html ( convocation au commissariat)

http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/8-mars-2016-femme-francaise-sans-droits.html

  • torture stock-photo-human-rights-word-cloud-on-white-background-227806630

Plainte contre CM-CIC

25 Avr

 

CM-CIC est le gestionnaire de biens  de l’appartement que je loue .  Son rôle est d’assurer l’usage normal d’un appartement contre le prix d’un loyer.

CM-CIC , informé  depuis  plus d’un an et à plusieurs reprises ,du comportement criminel de ses locataires,  qui sont mes voisins,  n’a , manifestement , pris aucune mesure , parmi celles qui sont  de son devoir et à sa portée .

A titre d’information,  à l’usage éventuel d’autres personnes  victimes des mêmes réseaux criminels  que moi, j’ajoute ici qu’une plainte a été portée contre ce gestionnaire de biens.

Cette plainte est également entre les mains de M. Gilbert LAFAYE, Procureur de la République des Sables d’Olonne.

 

 

Plainte pour tentative de crime – article 121-4 du code pénal

25 Avr

Monsieur Gilbert LAFAYE
Procureur de la République
Tribunal de Grande Instance
85100 LES SABLES d’OLONNE

Le lundi 25 avril 2016

Plainte pour tentative de crime au titre de l’article 121-4 du code pénal
contre M. Denis STEFANE, résidant en A221 et /ou toute personne ayant occupé son domicile au moment des faits

Monsieur de Procureur ,

Par la présente je porte plainte contre Monsieur Denis STEFANE, résidant en A221 , dans l’appartement au dessus du mien pour
tentative de crime au titre de l’article 121-4 du code pénal.

Ce jour alors que je m’étais allongée dans ma chambre en début d’après-midi vers 14h , un tir d’énergie de type laser a traversé ma boite crânienne et le cerveau ,me laissant dans l’incapacité de bouger ou réagir. Ce tir d’énergie extrêmement douloureux a provoqué une souffrance du cerveau qui n’a pas cessé.

Ce type de tir portait le risque d’ un AVC ou d’ une crise cardiaque.

L’acte mentionné et qui n’est pas isolé, a donc été accompli en vue de commettre un crime d’atteinte à l’intégrité physique ou d’homicide volontaire , et punissable au même titre qu’un crime consommé.
L’acte criminel a seulement pour le moment manqué son effet.

Pour pouvoir effectuer ce tir, la personne située dans l’appartement de Denis STEFANE au dessus du mien , avait manifestement une connaissance de ma position et de ma vulnérabilité.

Cela est rendu possible , semble-t-il par des moyens technologiques liés à cette criminalité .

Ces moyens technologiques permettent de capter des images et voir à travers les murs d’une façon ou d’une autre et induisent en plus une atteinte à l’intimité , à la vie privée et à la jouissance normale d’un appartement qui est sanctionnée au titre de l’article 226-1 du code pénal.

Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire , si besoin.
Avec l’expression de ma respectueuse considération.

15 mars- Journée mondiale de sensibilisation au harcèlement global

14 Mar

Le site de Derrick Robinson , http://www.pactsntl.org
propose à tous les individus ciblés du monde de se manifester, le mardi 15 mars 2016,  pour  faire connaître leur situation , en déambulant pacifiquement ,  devant les mairies ou tribunaux de leur ville.

Cela peut se faire en distribuant des tracts d’information ou  bien avec , un panneau fixé  sur le dos, ou la poitrine  , et qui propose ,  écrit en gros caractères les mots clés qui caractérisent ce phénomène.

Pour les personnes intéressées non-ciblées  mais qui connaissent encore  mal ce phénomène caché, on peut aussi visionner


gang stalking the new persecution, avec Dr Terry Robinson, & John Hall


avec les explications d’Eleanor White


et les explications de Dr Robert Duncan

Dans le première vidéo, Dr Terry Robinson propose des statistiques  sur des cibles de harcèlement global, terme  qui inclut le harcèlement criminel  en réseau et le harcèlement criminel électronique.

Sur un groupe de 1000 personnes étudié d’une année sur l’autre, Dr Terry Robinson note que les pourcentages  des classifications établies et observées restent constants.

  • 60 % des victimes  sont des femmes
  • 85% de celles-ci sont seules ( divorcées, ou célibataires pour 45 %)
  • 76% des individus ciblés sont de type caucasien
  • 90 % possède un diplôme universitaire
  •  14 % possède une maîtrise ou un doctorat
  • 8% de cette population à moins de 30 ans
  • 21 % à moins de 40 ans
  • 60 %  de ce groupe a porté plainte auprès de la police
  • 45 % s’est fait connaître du FBI
  • 45 % s’est manifesté auprès des représentants de collectivités locales

Dr Terry Robinson note aussi les problèmes médicaux induits par ce type de criminalité. Le cancer étant le risque le plus important à cause des radicaux libres produits par l’énergie dirigée. Il conseille donc de prendre des vitamines E et C et du Sélénium.

Dr John Hall , insiste aussi et surtout sur les recherches de Dopamine à faire , pour prouver la situation des individus ciblés par RF.

Pour le moment, la France manque de médecins  et de médias décidés à  expliquer et combattre ce phénomène,  laissant cette charge aux seules victimes , épuisées par les attaques de RF et les exactions en tous genres,  toutes soigneusement camouflées et encore souvent  bêtement ridiculisées par des habitués qui croient ainsi  ridiculiser les victimes.