Archive | santé RSS feed for this section

Le cerveau – avant – pendant- après , un tir d’énergie dirigé

7 Nov

Ce  qui suit et qui prouve les agressions par énergie pulsée  qui font partie du harcèlement électronique  ,  a déjà été montré plusieurs fois .

Il existe cependant une différence notoire , dans l’après. 

Dans le contexte actuel il faut mentionner que ni les tirs d’énergie ni les violations de domicile n’ont pris fin.

Les forces de l’ordre  de la région continuant de prétendre comme les autres d’ailleurs  et , au choix, 

que cela n’existe pas ( femme flic agressive et bornée qui m’avait menacée de procès en diffamation si je répétais les  insultes et andouilleries qu’elle se croyait le droit de proférer) 

qu’il n’y a pas de solution ( gendarmes dits impuissants )

Toutes les occasions qui  avaient  été proposées à ces représentants de l’Etat  , pour échanger une plainte contre des  informations pertinentes et  démontrées  sur ce  type de harcèlement ,  avaient  été   ignorées . 

Il n’y avait ( et a)    donc aucune volonté de savoir ou comprendre  pour éradiquer ce  ( pas si) nouveau  phénomène . Seulement une volonté de faire taire  une victime pour que prospère la nouvelle arme du patriarcat : le harcèlement criminel global. 

Le harcèlement criminel global inclut 

le harcèlement crapulo-criminel fait de suivi, surveillance  constante et violations de domicile  par des bandes de décervelés qui confondent leur lâcheté avec des exploits  ou des droits . 

Une voiture n’étant pas considérée comme un domicile , on y parlera d’intrusion avec vol, par ces mêmes . 

le harcèlement électronique fait au moyen de technologies devenues  armes par destination  et dont le projectile immatériel est une énergie pulsée . 

La soirée du 6 novembre avait été comme bien d’autres , prometteuse du pire avec 

– des brûlures et pincements sur le nerfs des chevilles dans une maison sans  WiFi , et sans appareils électroniques branchés. 

– le hurlement d’un appareil acoustique pour dire que la pile était usée. ( ce qui est en général murmuré)

Ma surdité soudaine et irréversible  était due aux tirs  d’énergie  à bout portant, vers le  cerveau,   faits par Jean-Jacques WALTI  au 22 rue Ernest Renan Paris XV . 

La police  et justice parisienne  n’avaient jamais  accepté mes plaintes, dont celles  contre ce psychopathe notoire , homme de main des extrémistes misogynes  et  franc-maçons de mon immeuble du XVème . 

Le fait que ces derniers  utilisent des épouses pour le quotidien  et  une apparence de normalité , ne change rien à leur haine  genrée viscérale et à la torture qu’ils infligent à une inconnue , sans réaction sensée de notre  Etat « dit « de droit .

Le harcèlement électronique  dans l’actuel  présent  endroit, comme ailleurs, montre que le corps de la cible ( moi)  est repéré quelque soit l’endroit où le couchage est organisé. C’est la même chose pour la plupart des cibles  de harcèlement électronique, qui rappelons-le , sont à 75% des femmes. 

Dans cette maison, il existe des signaux pulsés jours et nuits dans la gamme des micro-ondes. 

Or des détections faites  ailleurs ,  sur du WiFi , des téléphones portable et   même en proximité de l’antenne 2G locale, montrent que les émissions de micro-ondes produites par ces 3 systèmes ne présentent pas le phénomène de pulsations  d’énergie qui existe dans cette maison .

Pour ce qui est du quasi  rituel  de torture par énergie pulsée visant le cerveau au moment de dormir, il faut noter qu’il ne varie que fort peu d’un jour à l’autre . Le premier tir d’énergie peut être instantané ou décalé d’environ 10 minutes par rapport  à l’extinction des lumières de la maison. Il pourrait donc  impliquer   ceux qui sont susceptibles de  noter ou de   contrôler ce moment. 

Le tableau proposé au début de ce billet, montre la cadence des tirs d’énergie , après l’extinction des lumières pour le 6 novembre 2019. 

La première image ci-dessous montre l’état du cerveau  à 22 h 37.47, soit 10 secondes avant le premier tir d’énergie ressenti douloureux.

 

 La deuxième série d’ images montre l’état du cerveau à 22 h 37.47 au moment du premier tir d’énergie ressenti douloureux  ( 22h38.01 sur le listing ,  avec le décalage d’enregistrement de l’appareil EEG) 

et, détail

 

La troisième série d’ images montre l’état du cerveau à  22 h 38 . 10 , après ce premier tir .

Au matin du 7 novembre les premiers tirs d’énergie  correspondaient, par hasard ou pas, avec l’allumage des lampadaires dans la rue. 

Par ailleurs, pour ceux qui sont également victimes de phénomènes semblables, je peux noter parmi les bizarreries repérèes dans ce système de harcèlement criminel global :

– le déparamétrage des logiciels que j’utilise, quand l’ordinateur concerné est branché sur le réseau électrique , et, 

– des anomalies qui ont déjà été racontées dans des billets il y a une dizaine d’années, dont la plus facile à montrer  sans explication est ceci :

 

l’inversion  soudaine de l’écran de mon ordinateur et qui rend tout travail impossible

TORTURE et MAUVAIS TRAITEMENTS PSYCHOLOGIQUES – Témoignages et informations

2 Nov

 

Le texte suivant  a été envoyé par PACTS INTL , association de défense des individus ciblés aux USA.

Les termes surlignés sont un choix personnel

 

Appel à contributions sur la torture et les mauvais traitements psychologiques

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (CIDTP), Nils Melzer, a décidé de centrer son prochain rapport thématique sur « La torture et les mauvais traitements psychologiques ».

Ce rapport sera soumis au Conseil des droits de l’homme. en mars 2020.

Dans ce contexte, le Rapporteur spécial accueillera favorablement toutes les communications pertinentes que les États membres, les agences des Nations Unies, la société civile et les milieux universitaires pourraient souhaiter transmettre sur le thème de la torture et des mauvais traitements psychologiques.

 

Il semble aller de soi, que les témoignages  des TIs devraient  être concis, personnels  et explicites , sans recours à des liens censés corroborés les faits de  maltraitance par analogie. 

 

Nils Melzer est un universitaire suisse, auteur et praticien du droit international. Depuis le 1er novembre 2016, Melzer est nommé rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 

https://news.un.org/fr/story/2019/03/1037532

Il arrive parfois qu’il y ait des cas où « la torture et les mauvais traitements sont délibérément utilisés comme moyen d’obtenir un avantage indu, en particulier dans le but de l’extorsion ». Devant le Conseil des droits de l’homme, le Rapporteur spécial sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants a traité du lien entre la corruption et la torture et souligné les modes d’interaction prédominants ou les causes systémiques qui en sont à l’origine.

Différence entre environnement de CEM et ciblage par signaux pulsés

4 Oct

Cette détection a été faite en gendarmerie où un officier de police judiciaire avait cherché à m’entrer SES vérités dans le ciboulot, m’ordonnant même de me taire, alors même que j’étais sur place pour parler . 

Selon lui,  mon environnement  de signaux agressifs n’était qu’un problème d’ordre sanitaire  banal , et à régler avec les autorités sanitaires compétentes et grâce à l’association PRIARTEM 

http://www.priartem.fr/Qui-sommes-nous.html

http://www.electroprevention.com/2014/12/comment-savoir-si-on-est-electrosensible.html

Sur cette détection on note par exemple

– dans la ligne F :  que la fréquence porteuse , à 11h20.20  passe de 0,9 GHz à 1,5 GHz

– dans la ligne D : les variations de la densité de puissance émise par la fréquence porteuses

La détection suivante a été faite, le même jour, dans le centre commercial de la ville et qui jouxte un château d’eau couronné  d’antennes relais 

Voilà, pour l’environnement électro-pollué qui créé ou fait souffrir des personnes électro-hypersensibles  (EHS)

Ce qui suit est différent et correspond à des impulsions de signaux. Ces impulsions  ressenties comme des  agressions sont violemment douloureuses. Les détections qui les caractérisent  font clairement apparaître la différence entre  une saturation de champs électromagnétiques avec émissions constantes   comme montrés ci-dessus et les détections suivantes qui montrent des impulsions entrecoupées de moments neutres.

Ainsi , ci-après , la détection faite à Saint julien des Landes , montre des rafales ( impulsions violentes) de champs électromagnétiques pulsés , et produites ( rafales)  par mon voisin POITEVIN .

Il y avait eu une rafale à 23H56.50 , une autre à 23H58.10, une autre à 23H58.50 

Après la publication  sur internet de ce phénomène d ‘impulsions ( rafales) le matériel de mon voisin avait été modifié. Les densités de puissance , revues à la baisse ,  étaient passées  à  100  𝝁W/m2. Puis quelques jours plus tard , elles étaient passées à 10 𝝁W/m2. 

Tout cela avait été publié sur des blogs. 

Cette autre détection ci-dessus ,  avait été faite à PARIS XV où sévissaient  les francs-maçons  DE CERTAINES et FRENOVE et leur psychopathe favori  WALTI. Sans oublier les  corses du quartier.

Il s’agit là encore d’impulsions à 0H20. puis 0H34.50, puis 0H35.50, puis 1H04.20 etc…..entrecoupées de moments neutres ( sans CEM notoires)

La détection ci-dessus  avait été faite à Lanester où j’avais loué  un appartement pour deux nuits. 

Les impulsions venaient de l’appartement voisin occupé par un vieux croûton  sadique qui m’avait même demandé si les améliorations qu’il avait faites chez lui ne m’avaient pas gênée.

J’avais passé deux jours et deux nuits épouvantables.

Cette autre  détection, dernière de cette présentation mais non de ma liste,  a été faite dans mon lieu de vie actuel.

Chacune des impulsions coloriées ici, correspond , aussi, à une détection de souffrance du cerveau par EEG.

On note que la densité de puissance semble très faible. La méthode est différente et adaptée aux circonstances .

Les densités de puissance importantes dévascularisent ( brûlent)  le cerveau.

Les densités de puissance du dernier type semblent dévitaliser le cerveau .

Je peux ajouter ici que pour fuir le bombardement de signaux pulsés incessants de cet endroit , et en changeant de place constamment j’ai pu distinguer nettement deux phénomènes habituels 

– une sensation d’étouffement 

– un bruit extérieur continu qui s’amplifie …. en attendant le prochain tir. 

Ces deux phénomènes correspondent à l’effet doppler avec projection de signaux spécifiques pour retrouver le corps .

L’appareil utilisé  récemment  est  très certainement un  radar, avec un choix limité de technique 

L’infrarouge : ce type de capteur décèle tout mouvement de corps chaud. Le détecteur émet des rayons infrarouges et déclenche l’alerte lorsqu’un ou plusieurs faisceaux sont coupés

• L’hyperfréquence : cette technologie effectue la détection la plus efficace. Un capteur hyperfréquence est capable de discerner, grâce à des ondes radars, n’importe quel corps en mouvement qu’il soit chaud ou froid.

• Le bivolumétrique appelé aussi double technologie associe un radar hyperfréquence et un détecteur infrarouge passif.

 

Criminalité misogyne – Deux tirs d’énergie

13 Sep

La criminalité misogyne en bande organisée, et  par énergie pulsée,   existe ou s’organise  dans tous les bourgs , villages ,  villes, hôtels   de France . Je l’ai constatée , également  sur au  moins 3 continents  et  dans de nombreux pays différents  et où j’ai séjourné  depuis  les quinze dernières années. 

– Europe

– Océanie

– Amérique du Nord, 

Le matériel est mis à disposition, de préférence  en proximité,  pour tous les inconnus  misogynes ( surtout)  du monde ,  pour  leur plaisir sadique ou contre rétribution s’ils sont un peu récalcitrants aux actes gratuits . 

Dans cette histoire , des corses et des francs maçons habitués de pratiques criminelles ,   semblent des relais  assurés et des  pourvoyeurs  discrets du type de matériel  nécessaire  mais aussi , par ailleurs, accessible sur internet. 

Les canalisations électriques  des lieux   de vie sont  également souvent utilisées  par injection de basses fréquences à distance ( hors Linky) . Cette forme de sadisme , par piégeage de l’électricité  dépend   de techniciens  de fournisseur d’énergie et d’artisans locaux de mèche avec des proprios.  

Les antennes relais  de communication et  les antennes  camouflées d’Enedis sont également  souvent des sources d’énergie dirigée utilisées, et dont les  opérateurs/techniciens   sont non identifiables, cachés derrière leur qualité et occupation détournée. 

Dans les histoires comme la mienne, les protagonistes/acteurs souvent    inconnus  de la cible  ne semblent pas avoir  de profil type . Ce peuvent être des sadiques sophistiqués habitués à harceler des femmes  et des personnes rendues vulnérables ,  ou des rustres nourris aux stéréotypes de la domination par le robinet, si cher aux machistes de tout poil.

Ces criminels qui s’ignorent comme tels, sont souvent , ou généralement, de fieffés comédiens et menteurs , aux apparences de bons citoyens ,  de bons artisans  , de  chefs de service responsables  , de bon pères de famille ou conjoints.

Une grande majorité de leurs femmes ou compagnes semblent être des complices veules parfois   passives, souvent actives déterminées . C’est ce que j’avais commencé à constater à St Julien des Landes, à Paris XV et  à Vannes. 

Dans le dernier billet mis en ligne sur  https://lezarceleurs.blogspot.com/2019/09/criminalite-misogyne-en-bande-organisee.html  , on note  que les salauds sadiques locaux communiquent, ici,  par Talkie Walkie,  en essayant de ne pas laisser de trace par des portables repérables. 

Les deux tirs présentés   en exemple  ci-dessous  et enregistrés  par EEG , et détecteurs, pendant la nuit du 11 au 12 septembre 2019 sont d’intensité moyenne . 

La détection présentée montre des densités de puissance   de RF qui semblent faibles. Mais , il faut se souvenir que c’est le choc brutal et fulgurant de la pulsation qui produit la souffrance du cerveau. 

Une densité de puissance élevée, comme à Lanester , à Paris XV, à Vannes, etc … « brûlera  » ,  et « sclérosera » le cerveau ,  provoquant  en  plus des fuites de calcium responsables de la confusion mentale.

Sur les images présentées ci-après , la souffrance  , par chocs  électriques et bruits dans le cerveau ,  est représentée par la masse compacte verte d’une  décharge électrique fulgurante dans le cerveau .

Les bruits dans le cerveau sont expliqués par les spécialistes,  majoritairement ,  par un phénomène de thermo-dilatation. 

L’ AVC volontairement provoqué est probable à chaque déflagration due à  la volonté sadique de  torture cachée par énergie dirigée .

La dernière image de chacune des deux séries montre en rouge l’embrasement électrique des neurones affolés par les tirs , et l’endroit  de la souffrance ressentie. 

Les valeurs   indiquées en  𝝁V pour chacun de ses deux tirs sont un complément d’information sur l’embrasement électrique au niveau de chaque électrode  de l’EEG et dans les différentes gammes de fréquence du cerveau. 

Dans cette même nuit, certains des tirs  épouvantablement  douloureux avaient provoqué des décharges électriques de plus de 300.000 𝝁V .

Pour montrer, en complément , le niveau de haine et de  bêtise  incommensurables des misogynes  en bande organisée  de cet endroit aussi, j’aurais pu ajouter les photos des merdes de chien que le voisin d’à côté vient déposer pendant la nuit sur la pelouse . 

La photo  de la lampe solaire brisée d’un coup de pied ( lezarceleurs),  à l’arrière de la maison, dans l’endroit censé être un des  plus privatifs, montre  amplement la volonté de viol symbolique de l’intimité de la cible par  ces individus, jeunes et vieux,  capables de n’importe quoi.

à 2h12

En jaune la fréquence . En bleu la densité de puissance

et

2h16

et

et

 

HCE- Le spectre du signal

25 Juil

 

HCE = HARCELÈMENT CRIMINEL ÉLECTRONIQUE

 Dans un texte du site https://strategika51.org/archives/22936, on trouve ceci :

Certains dispositifs non-létaux à énergie dirigée sont utilisées pour cibler des personnes en toute discrétion dans un but d’harcelement ou de ciblage puisqu’elles induisent des effets biologiques et psychologiques documentés comme la survenue de difficultés respiratoires, des antalgies diverses et sans cause apparente, des saignements de nez sans cause physiologique,  des vertiges, des nausées, un sentiment de désorientation (atteinte de l’oreille interne), une asthénie sévère, une fatigue chronique, des sensations de brûlures localisées ou non, des douleurs articulaires, une confusion mentale, des symptômes épileptiques, la dépression et le suicide.

C’est également l’arme idéale pour un harcèlement à distance notamment à l’intérieur d’une maison ou un appartement (appareils électriques qui “sautent”, survoltages intempestifs, pannes récurrentes de certains dispositifs, vibrations anormales des vitres et des ustensiles en verre, écho lors des communications en GSM, etc.)

……

Une recherche conduite par un laboratoire visait à induire une réaction de rage ou de folie furieuse chez des individus calmes et n’ayant pas de raisons apparentes de recourir à la violence ou d’être saisis par une folie destructrice (Amok) à l’aide d’ondes radio de fréquences très basses. Sur les dix cobayes ciblés, deux ont tenté de se donner la mort, un s’est effondré, quatre ont sombré dans une dépression et un autre a souffert d’une tachycardie incontrôlable.

Ce sujet nous interpelle tous car nous vivons dans un monde de plus en plus pollué par toutes sortes d’ondes électromagnétiques et nous subissons tous à notre insu un bombardement continuel de particules. Si en plus les gouvernement se mettent à vouloir exploiter effectivement ces ondes à des fins de contrôle social, la dystopie décrire dans “1984” ne serait qu’un conte des frères Grimm à côté de ce qui attend l’espèce humaine.

On peut lire aussi

https://www.frstrategie.org/web/documents/programmes/observatoire-des-conflits-futurs/publications/2018/1.pdf

 

Les détections faites dans la maison louée ( pas celle ci-dessus)  depuis la mi-avril montrent des kyrielles de fréquences allant de 1,2 GHz à 1,9 GHz et produisant des  champs électromagnétiques  apparemment infimes , si on les compare à ceux que produisait  le matériel 

des dégénérés 

– du 22 rue Ernest Renan , Paris XV,

– des Sénioriales  de  Saint Julien  des Landes 

– de Lanester lors d’un séjour  d’un WE

– de Vannes … etc

– de l’hôtel de Saint Jean de Monts 

qui procédaient par tirs de micro-ondes dans la tête et le cerveau, à bout portant.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/22/harcelement-et-monasteres/

http://lezarceleurs.blogspot.com/2017/09/les-salves-de-la-4.html

Ici, dans la maison louée,  la méthode camouflée récente , est  surtout basée sur des sifflements  répétés dans le cerveau pour l’épuiser en continu, sauf cas de représailles où la violence sadique  s’accroit. 

La nuit du 23 au 24 juillet, s’était révélée  une longue  séance de torture à l’énergie pulsée. La torture avait duré  6 heures . Elle ressemblait, par interprétation perso.   à des  représailles sadiques  au billet précédent qui note un voisin FM. 

Ces représailles orchestrées par les amis, d’amis sadiques et tortionnaires de cibles  ,  ne laissait aucun coin de la maison hors de portée des signaux qui attaquaient le cerveau par la partie droite de la boite crânienne.

Et cette partie droite du crâne même  fermement appuyée contre le matelas continuait de sursauter au rythme de sifflements violents.

Pour cette nuit du 23 au 24 juillet, il n’existait aucune détection de la présence des  bizarres fréquences isolées allant de 1,1 GHz à 1,9 GHz , habituelles depuis la mi-avril. Les détecteurs n’avaient enregistré que les  micro pulsations habituelles sur les fréquences de 2GHz à 2,3 GHz. … et que je croyais être celles des sifflements. 

Belle erreur, à corriger …. grâce à un signal apparu dans sa totalité  en milieu de nuit

puis de nouveau à 6h52.50  comme ceci 

Le pavé bleu cerné de noir, montre ce qui apparait d’habitude (  et seulement, entre 1,1 GHz et 1,9 GHz) dans les détections récentes depuis mi-avril.

On retrouve encore le spectre complet du signal  qui provoque les  sifflements  dans le cerveau , ce 25 juillet , comme ceci

 

Ce qui semblerait indiquer qu’une technique de camouflage d’une partie d’un signal est possible .

En complément d’information concernant ces sifflements dans le cerveau, il faut noter l’article de J.A ELDER et C.K CHOU (2003). Comme suit :

La capacité d’un individu à entendre les sons induits par RF dépend de l’audition acoustique à haute fréquence dans la gamme kHz supérieure à environ 5 kHz. Le site de conversion de l’énergie RF en énergie acoustique se situe à l’intérieur ou à la périphérie de la cochlée et, une fois la cochlée stimulée, la détection des sons induits par RF chez l’homme et les réponses auditives induites par RF chez l’animal sont similaires à la détection du son acoustique. La fréquence fondamentale des sons induits par RF est indépendante de la fréquence des ondes radio, mais dépend des dimensions de la tête. Il a été démontré que la réponse auditive dépend de l’énergie d’une impulsion unique et non de la densité de puissance moyenne.

Ici, à l’affut de toute information, pour adapter leur torture et supprimer les preuves ou  toute possibilité d’interprétation ou d’explication de preuves/détection, les bourreaux sadiques et tortionnaires de cibles/victimes d’énergie dirigée ,   montrent qu’ils possèdent les moyens techniques et la technologie pour le faire, outre la volonté d’anéantir leur cible .

Enfin , pour information de comparaison, on peut ajouter qu’ une maison isolée  ( non mitoyenne) , sans WiFi ni technologie particulière à l’intérieur de ses murs,  se présente ainsi en détection de signaux (absents) entre 300 MHz et 6000 MHz :

 

Un spécialiste du « syndrome de La Havane » s’intéresse aux individus ciblés par énergie dirigée

15 Juil

Dr Michael Ellis HOFFER est présenté comme un neuro-otologiste ( neuro- oto laringologiste), très apprécié de ses patients, selon le site :

https://doctors.umiamihealth.org/provider/Michael+Ellis+Hoffer/524979

Dr Michael Ellis HOFFER , fait partie du groupe de spécialistes qui a examiné les employés de l’ambassade américaine de Cuba, victimes de symptômes neurologiques, cognitifs et émotionnels présumés dus à une exposition à une énergie d’origine inconnue.

https://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/americas/cuba/article222943585.html

Dr Michale HOFFER  a également accepté de recevoir une individue ciblée ( TI)  américaine. 

Cette TI américaine adhérente de PACTS INTL , nous apprend ainsi que Dr HOFFER , est très bien informé de la situation des individus ciblés par l’énergie dirigée, et du matériel employé contre eux . 

Dr HOFFER et son équipe sont même prêts à former des médecins de tous pays pour  les aider à aider les individus ciblés de par le monde. 

Ci-après la lettre  envoyée par PACTS INTL

Lundi 15 juillet 2019

Bonjour à tous.

La plupart d’entre nous connaissent le docteur Michael Hoffer, le médecin qui a examiné les diplomates américains à Cuba avec le «syndrome de La Havane».

Ce soir, nous entendrons enfin un TI qui est allé le voir.

Jax l’a trouvé extrêmement informé sur nos problèmes, y compris l’armement. Elle indique également que son personnel et lui-même sont disposés à examiner davantage de TI  et qu’il pourrait même former des médecins du monde entier sur la manière d’aider tout particulièrement les individus ciblés par énergie dirigée.  

Nous souhaitons que   d’autres TIs prennent contact avec son équipe  pour pouvoir commencer à mettre en place  un réseau de médecins spécialisés , susceptibles de venir en aide à la communauté des individus ciblés (TI)  i

Cela permettrait aussi  d’accréditer notre ciblage auprès du personnel médical, puis auprès de la population en général.

 Je suis Jax Domnitz, jax@langineers.com,  et je vous propose de me contacter pour joindre le Dr HOFFER . Il suffira de me donner  votre nom, votre numéro de téléphone,  le nom votre ville et votre état, ainsi que votre type d’assurance. pour que je puisse vous dire  comment obtenir un rendez-vous. Je donnerai des informations à tous ceux qui sont ABSOLUMENT SURS  d’aller consulter  le Dr Hoffer; Il ne s’agit pas ici d’ un voeu pieux.Ce spécialiste a la capacité réelle de … nous aider à éradiquer les DEW . Cs serait un très bon premier pas. « 

Conférence mondiale sur la neuro-éthique

13 Juil

 

Cette conférence est prévue pour le 3 août 2019 à Vancouver , Colombie britannique . Le but de cette conférence est décrit comme plus bas ,  par les organisateurs .

L’organisation de cette conférence pose aussi un problème financier , qui est rappelé dans la deuxième partie de ce texte, présenté sur la site PACTS INTL

 » Notre objectif est d’organiser une conférence mondiale sur la neuroéthique qui sensibilisera l’ensemble de la population à la croissance exponentielle actuelle dans les domaines des neurosciences et de la neuro-technologie; tout en évoquant simultanément la nécessité de nouveaux droits de l’homme spécifiques aux neurones. Les conférences seront données par des conférenciers qui ont consacré leur vie aux domaines des neurosciences, de la neuroéthique et des droits de la personne. Une session interactive de questions-réponses aura lieu vers la fin de la conférence. Cette session permettra aux participants de poser aux orateurs toutes les questions qu’ils pourraient avoir sur les sujets abordés. Un segment de la conférence permettra également aux victimes de violations des droits de l’humain dans le domaine neurologique de donner de brefs témoignages à l’auditoire. Un groupe d’experts juridiques, de neuroscientifiques, de développeurs de technologies, de neuroéthiciens et de défenseurs des droits de l’humain a été formé et continuera d’accepter les demandes d’adhésion. Ce groupe de travail a élaboré un projet de loi sur les droits de l’humain neuro-spécifique, qui sera distribué à tous les participants à la conférence. Les discussions sur l’état actuel du projet de loi sont vivement encouragées car elles seront présentées à l’assemblée législative plus tard dans l’année. Toutes les suggestions concernant les éventuelles révisions du projet de loi seront acceptées , examinées et discutées par le comité. Cette conférence sera couverte par plusieurs médias et des représentants des quatre principaux partis politiques seront invités.

CONFÉRENCE MONDIALE SUR LE NEURO-ÉTHIQUE – MISE À JOUR CRITIQUE

par Shad Smith

 » À ce jour, nous n’avons encore reçu aucun parrainage pour cet événement, et la conférence ne repose que sur des dons. Nous avons collecté plus de 2000 $ CAN jusqu’à présent, ce qui a permis de louer le site. Nous devons encore couvrir les vols et l’hébergement des intervenants pour faire de cet événement un succès. Afin de générer les fonds nécessaires à l’organisation de cet événement, nous avons mis les billets en vente à 20 $ l’unité. Malheureusement, seule une fraction des 230 places s’est vendue.

Nous en sommes arrivés à un point où nous avons besoin de collecter 3000 dollars supplémentaires pour couvrir les coûts des intervenants. Si nous ne pouvons pas atteindre cet objectif avant le 19 juillet, nous devrons annuler l’événement. Si nous atteignons cet objectif, nous rembourserons toutes les ventes de billets et rendrons cet événement gratuit. Nous croyons fermement que cet événement pourrait être un succès retentissant pour attirer l’attention sur l’importance de la proposition de loi. Nous sommes également très convaincus que de nombreux responsables politiques souhaiteraient utiliser cette proposition de loi comme un élément important de leur programme de campagne pour les prochaines élections fédérales d’octobre.

Tout a été organisé et mis en oeuvre pour que cet événement soit un succès. La seule chose qui nous manque, c’est une aide financière. Si quelqu’un est au courant d’une partie qui serait intéressée à soutenir / promouvoir / parrainer cet événement de quelque manière que ce soit, n’hésitez pas à lui envoyer les liens vers nos sites Web.

Je vous remercie. »

https://lsspjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s40504-017-0050-1 have been used in an effort to enact new human rights.