Archive | torture par privation de sommeil intentionnel RSS feed for this section

Un spécialiste du « syndrome de La Havane » s’intéresse aux individus ciblés par énergie dirigée

15 Juil

Dr Michael Ellis HOFFER est présenté comme un neuro-otologiste ( neuro- oto laringologiste), très apprécié de ses patients, selon le site :

https://doctors.umiamihealth.org/provider/Michael+Ellis+Hoffer/524979

Dr Michael Ellis HOFFER , fait partie du groupe de spécialistes qui a examiné les employés de l’ambassade américaine de Cuba, victimes de symptômes neurologiques, cognitifs et émotionnels présumés dus à une exposition à une énergie d’origine inconnue.

https://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/americas/cuba/article222943585.html

Dr Michale HOFFER  a également accepté de recevoir une individue ciblée ( TI)  américaine. 

Cette TI américaine adhérente de PACTS INTL , nous apprend ainsi que Dr HOFFER , est très bien informé de la situation des individus ciblés par l’énergie dirigée, et du matériel employé contre eux . 

Dr HOFFER et son équipe sont même prêts à former des médecins de tous pays pour  les aider à aider les individus ciblés de par le monde. 

Ci-après la lettre  envoyée par PACTS INTL

Lundi 15 juillet 2019

Bonjour à tous.

La plupart d’entre nous connaissent le docteur Michael Hoffer, le médecin qui a examiné les diplomates américains à Cuba avec le «syndrome de La Havane».

Ce soir, nous entendrons enfin un TI qui est allé le voir.

Jax l’a trouvé extrêmement informé sur nos problèmes, y compris l’armement. Elle indique également que son personnel et lui-même sont disposés à examiner davantage de TI  et qu’il pourrait même former des médecins du monde entier sur la manière d’aider tout particulièrement les individus ciblés par énergie dirigée.  

Nous souhaitons que   d’autres TIs prennent contact avec son équipe  pour pouvoir commencer à mettre en place  un réseau de médecins spécialisés , susceptibles de venir en aide à la communauté des individus ciblés (TI)  i

Cela permettrait aussi  d’accréditer notre ciblage auprès du personnel médical, puis auprès de la population en général.

 Je suis Jax Domnitz, jax@langineers.com,  et je vous propose de me contacter pour joindre le Dr HOFFER . Il suffira de me donner  votre nom, votre numéro de téléphone,  le nom votre ville et votre état, ainsi que votre type d’assurance. pour que je puisse vous dire  comment obtenir un rendez-vous. Je donnerai des informations à tous ceux qui sont ABSOLUMENT SURS  d’aller consulter  le Dr Hoffer; Il ne s’agit pas ici d’ un voeu pieux.Ce spécialiste a la capacité réelle de … nous aider à éradiquer les DEW . Cs serait un très bon premier pas. « 

Publicités

Victimes de ciblage – de Countertruth

9 Mai

Illustration de l’article de Countertruth

Cette traduction rapide  est faite sans autorisation et pourra être enlevée à la demande . Le sur lignage relève d’un choix personnel   Il s’agit, ici,  d’un texte qui concerne les cibles / victimes de harcèlement criminel et qui se trouve en anglais à :

https://www.countertruth.com/victims.html

 

Victimes de ces tactiques qui relèvent d’une nouvelle forme  de contre-espionnage , ripostez à vos agresseurs ! .  Nous avons vu comment le mouvement « Black Lives Matter » a changé les choses pour les victimes ciblées Parfois, la riposte est, malheureusement, le seul moyen d’apporter des changements.

Il n’existe aucune donnée démographique fiable qui donne  une idée précise des personnes ciblées par les campagnes de harcèlement  en bande organisée  et de harcèlement électronique. Nous pouvons supposer que les segments de population touchés comprendront 

– des intellectuels, 

– des dénonciateurs, 

– des activistes, 

– des écrivains, 

– des journalistes, 

– des avocats, 

– des dissidents, 

– des excentriques, 

– des patriotes, 

– des multi- culturalistes 

– des laïcs, 

– des minorités, 

– des indépendants, 

– des ex-détenus, 

– des délinquants sexuels et toute personne qui ne correspond pas à la croyance, cadre, foi, philosophie ou politique des délinquants.

Seules les  responsables  du phénomène connaissent toutes les raisons pour lesquelles des personnes sont ciblées. 

Comme  décrit dans la page « The Crimes », 

– enquêter,  

– faire taire, 

– anéantir, 

– marginaliser,

– intimider et 

– éliminer des individus , sont des motifs indéniables. 

En apparence, un individu ciblé remplit plusieurs fonctions, à la fois comme

  • cible d’élimination  et comme
  • source d’expérimentation. La composante expérimentale servirait de source de données de terrain pouvant être utilisées pour déterminer l’efficacité d’une modalité particulière, que ce soit par le biais de psyops ou d’armes à énergie dirigée (DEW). En tant que scientifique, je suis tout à fait d’accord avec de nombreuses autres sources qui affirment que certaines des attaques ont lieu dans le cadre d’une « expérimentation ». 

Les données recueillies lors d’une campagne contre une personne ciblée pourraient trouver plusieurs utilisations, telles que 

les effets d’une exposition à l’énergie dirigée à long terme, 

le développement de méthodes, 

le développement d’équipements, 

l’innovation, 

la cartographie de processus (cerveau) et 

le développement d’algorithmes, parmi d’innombrables autres possibilités. 

L’aspect le plus cynique du processus de ciblage est peut-être simplement le fait que de sinistres sociopathes aiment juste « jouer » ou torturer (vous connaissez les types – ceux qui aimaient tirer les ailes d’insectes ou torturer les animaux domestiques quand ils étaient des gamins).

 Les éléments  clés pour l’utilisation de l’énergie dirigée contre une cible:

– enquête (par exemple, SIGINT);

– Intimidation (par exemple, « voix de Dieu » utilisée contre des soldats irakiens);

– marginalisation (par exemple, V2K utilisée pour simuler la schizophrénie):

– anéantissement  (privation de sommeil, anxiété, lobotomie à distance);

– expérimentation (effets biologiques, cartographie du cerveau, interrelations);

– silence ou élimination (accident vasculaire cérébral, crise cardiaque).

 

Les Etats qui agressent 

Un site Web qui publie des données démographiques sur les victimes de la surveillance organisée et du harcèlement électronique a classé le Texas parmi les cinq États , comme l’Etat qui commet le plus d’infractions . Comme l’indiquent les données contenues dans cet étonnant article du Washington Post, ces informations sont probablement correctes. Les noms de NY, CA et FL sont également répertoriés et chacun de ces États possède une énorme infrastructure de la communauté du renseignement (l’Arizona présente des caractéristiques communes) .

Les deux attaques les plus meurtrières contre des bases militaires américaines ont toutes deux des liens avec le Texas. Je crois personnellement que les problèmes au Texas présentent un microcosme des problèmes plus vastes auxquels notre pays est confronté en ce qui concerne la structure de l’élite au pouvoir qui dirige le pays sur la voie de la destruction tout en portant atteinte à nos droits constitutionnels. Un problème majeur concerne les chrétiens conservateurs et leur intérêt paternaliste à réguler les pensées des gens. Je ne suis pas musulman Je suis un Blanc, autrefois conservateur et j’ai été élevé dans un foyer chrétien. Cependant, l’existentiel ne devrait pas reléguer ses vues à la subjectivité quand la vérité vous sera révélée. La vérité est autonome. Je vois un changement pour le mieux, car les difficultés économiques ont entraîné un afflux de nouveaux résidents d’autres États ce qui fait que la population d’immigrants internationaux du Texas augmente rapidement.

Trois des cas connus de personnes ciblées ayant riposté à  leurs assaillants ont tous des liens avec le Texas. Ces trois martyrs sont Aaron Alexis, Myron May et Gavin Long. Les revendications de ces victimes, avant leur décès, sont immédiatement reconnaissables par ceux de la communauté ciblée.

Aaron Alexis

Aaron Alexis a attaqué le Washington Navy Yard en 2013. Après avoir servi dans la Marine et travaillé comme entrepreneur professionnel en informatique pour le gouvernement, Alexis était apparemment au courant de certains liens impliqués dans son dilemme Surveillance et harcèlement. Selon Alexis, il aurait été victime de surveillance organisée et de harcèlement électronique.

Aaron Alexis était un individu éduqué. Il étudiait pour obtenir  un diplôme supérieur en aéronautique. C’était un réserviste de la marine et un consultant en informatique du ministère de la défense . Il n’avait jamais été diagnostiqué d’un  quelconque trouble de  santé mentale, n’avait pas  pris de médicaments ni utilisé de  drogue, selon les membres de sa famille. (1)

Il a demandé de l’aide après avoir été   exposé à des messages induits par la technologie. (1) Les messages provenaient soit de V2K, soit de sound spot, des technologies documentées dont certaines victimes de harcèlement électronique ont été victimes  et qui étaient probablement à l’origine du manque de sommeil pour lequel Aaron cherchait de l’aide. C’est probablement aussi ce à quoi il faisait référence quand il a gravé les mots « Mon arme ELF » sur son fusil de chasse, car il pensait que la Marine, qui avait beaucoup travaillé dans le domaine de la technologie radio ELF (Extremely Low Frequency), était responsable de son ciblage 

Avant de s’installer dans la capitale nationale, sa dernière résidence connue se trouvait à Fort. Worth au Texas. (2)

Myron May

En 2014, Myron May a agressé trois personnes dans l’État de Floride. Quels liens ces personnes avaient-elles avec Myron? Peut-être sont-elles allées dans la tombe avec lui ou sont perdues dans l’un des colis interceptés  ( ? ) qu’il a envoyés dans le pays juste avant l’incident . Selon Myron, il aurait été victime de surveillance organisée et de harcèlement électronique.

Myron May était un individu éduqué. Il avait étudié à l’Université d’Etat de Floride  avant de suivre les cours de la faculté de droit de la Texas Tech University, puis d’exercer comme avocat au Texas et comme procureur au Nouveau-Mexique. (3)

Gavin Long

Le 17 juillet 2016, Gavin Long a tué  trois officiers de police à Baton Rouge, en Louisiane, à la suite de violences et de protestations nationales contre  des fusillades policières impliquant des Afro-Américains. (4)

 Gavin Long a prétendu être un individu ciblé et s’est déclaré citoyen souverain. Le FBI présente les citoyens souverains comme une « menace intérieure ». (5) (6) Si vous faites le compte , cela  donnerait à penser que Gavin avait effectivement raison en ce qui concerne la surveillance et le harcèlement qu’il prétendait subir  La surveillance et le harcèlement de Gavin ont probablement joué un rôle  dans la fusillade qui a eu lieu à Baton Rouge. Les tirs contre la police contre des Afro-Américains dans tout le pays ont probablement servi de catalyseur.

Gavin Long était un individu éduqué. Il a été enrôlé pendant cinq ans chez les Marines, ayant servi en Irak et obtenu le rang de sergent E-5 alors qu’il était spécialiste des réseaux de données. Il a été réformé après une blessure. Il a travaillé comme spiritualiste et instructeur en nutrition-fitness et a publié lui-même plusieurs livres. Alors qu’il figurait sur la liste des étudiants inscrits sur la liste du doyen de l’Université de l’Alabama, il aurait apparemment quitté l’université pour poursuivre un voyage spirituel à l’étranger. Avant d’aller à l’Université, il avait obtenu un diplôme du Central Texas College. (6)

 

Des cerfs dans les phares 

Comme on le voit dans tous les cas qui ne conviennent pas aux autorités, les individus sont marginalisés avec l’ étiquette « malade mental », ou  « terroriste », etc., quelles que soient les raisons de leurs actions (voir la section Déception à la page « Les crimes » ). Si j’étais un membre de la famille d’une personne qui a perdu la vie dans les incidents précédemment mentionnés, j’en chercherais la cause avec détermination  pour trouver la vérité derrière les accusations de ces hommes.

L’idéologie -, les idées –  est la base de tout mouvement, mais quand ce qui existe est un vide idéologique statique, rien ne change. Le changement nécessite une action. Les victimes continueront-elles à rester les bras croisés, à s’exprimer dans le  vide?

 

Rendre fou en appartement, grâce aux neuro-armes

28 Sep

Rendre fou en appartement est une manigance de réseaux crapulo-criminels qui ne reculent devant aucun moyen technologique caché .

Pour préparer la situation, il est parfois nécessaire de faire croire que l’état de folie de la cible était latent voire déjà évident. Ce petit boulot d’annonce de la présumée folie à venir, est confiée à des pions.

Les pions sont des intermédiaires , en général rétribués, soit directement soit indirectement selon leur groupe d’appartenance ,et utilisés pour nommer , dire ou insinuer,  la prétendue folie d’une cible et de diverses manières, mais en utilisant l’aura de leur fonction dont ils font déborder les contours .

Si un pion est policier, avocat ou procureur, il n’est pas médecin et n’a pas le droit de s’immiscer dans l’intimité d’une personne. Et pourtant…

L’accès à la cible, pour ce type de préparation, a lieu souvent en marge d’un problème survenu ou fabriqué,  et qui fait croire à la cible qu’elle est fautive et aussi dérangée. Il y a , dans la situation artificielle préparée, une forme de dépendance inventée et que les pions sont incités à utiliser pour matraquer les insinuations ou les propos inconvenants et qu’ils veulent déstabilisants qui disent ou insinuent la folie.

Dans la situation des cibles de harcèlement électronique , il est probable que la folie de la cible est programmée ou désirée si fort par quelqu’un,  est tellement probable , habituelle et admise , que les pions ne prennent même pas de gants.

Ici, on a vu à l’œuvre des maires innommables, des magistrats à l’avenant , des policiers –de-la-gamelle , et un avocat défenseur de faussaires-escrocs et pseudo sachant, mais hors sujet.

Et c’est peu rassurant sur l’état de l’Etat, quand on sait l’horreur de la réalité des cibles de harcèlement électronique , laissées à souffrir seules , démunies, méprisées, ridiculisées et non informées .

Pourtant les neuro-armes détournées de leur fonction militaire existent bien, même si le fait de déclarer en être victime ne suffit pas à susciter l’attention de ceux qui sont payés pour nous en protéger. Des articles et études de spécialistes le disent et l’expliquent .

Le très court texte ci-dessous, traduit en attendant d’avoir l’autorisation de l’auteur , rappelle l’usage des neuro-armes.

Cette autorisation de traduction n’a pas été donnée et a coupé court à un élan d’information complémentaire destinée aux cibles.

Ce passage déjà traduit et qui pourra être retiré , peut néanmoins inciter à la lecture des extraits proposés et qui se trouvent à :
Military Neuroscience and the Coming Age of Neurowarefare  de Armin Krishnan

Ce chapitre va examiner deux champs plutôt controversés du possible développement d’armes neurologiques : les armes à énergie dirigée non létales encore appelées  armes du contrôle mental électromagnétique et les cyber armes ou armes de l’information qui prennent le contrôle de l’esprit humain soit par le biais de BCI ou par la perception de façon subliminale.

Un problème récurrent de l’approche de ces technologies et qui  est connu de nombreux experts de ce domaine , est le fait que la plupart des recherches sur les armes non létales est hautement classifié.

L’excellent ouvrage de Neil Davison’s sur les armes non létales utilise le mot « secret » plus de 20 fois et y consacre même trois longs paragraphes .

Le rapport NRC sur les technologies émergentes présente plusieurs petites sections qui ont trait aux armes du systèmes nerveux . Il reconnait que ce segment de marché des dégradations du système nerveux par la technologie reste incroyablement caché avec des informations qui relèvent de la spéculation. Le rapport de la Société Royale ne discute que des produits pharmaceutiques liés au système nerveux et des bio-regulateurs comme de possible armes neurologiques, et ne concernent pas notre recherche.

Un chercheur sur ces armes neurologiques est confronté au fait que l’information officielle est inexistante,  et doit faire face en plus à de la désinformation.

Steven Aftergood a montré que les système secrets de la guerre froide , comme les programmes d’accès spéciaux autorise les acteurs de la défense à utiliser des couvertures pour protéger leurs actvités. La seule condition étant que la couverture soit plausible

Certains chercheurs , comme Robert O. Becker a suggéré que les gouvernements ont volontairement diffusé de la désinformation pour leurrer le public.

Cette hypothèse prend tout son sens dès que que l’on s’intéresse à la littérature de vulgarisation sur le contrôle mental par l’ énergie électromagnétique qui fait état de l’existence de technologie d’une portée bien différente de celle des publications scientifiques . Mais cela est fait avec tellement de détails et de cohérence qu’il est possible d’admettre qu’il s’agit de désinformation intentionnelle. Avec une certaine ironie Aftergood a suggéré
« si la technologie non létale est fragile au point que sa connaissance montrerait son inefficacité c’est sans doute qu’il est inutile de s’y intéresser »

En tenant compte de cet obstacle qu’est le secret officiel et l’empilement de fausses informations et de désinformations qui entourent le contrôle mental , ce chapitre se contentera de s’interesser aux technologies et aux principes connus ainsi qu’aux systèmes et aux recherches des armes non létales.

On dit que les armes acoustiques et électromagnétiques ont des effets sur le comportement,   bien que les effets extrêmes ou un réel contrôle mental semble soient moins évidents.
………
Le chapitre concluera que les armes non létales ont déjà atteint une maturité certaine et qu’elles peuvent être utiles sur les champs de bataille et que les effets comportementaux , certes limités, sont assurement possibles.

LES ONDES
Depuis le projet Pandora qui avait cherché les effets dommageables possibles des EMF de basses énergie sur la santé et les comportements dans les années 1960, il y a eu de nombreuses spéculations concernant les armes psychotroniques et les armes de contrôle mental électromagnétique . Alors que chaque petite preuve de l’existence de tels armes s’est matérialisée après plus d’un ½ siècle,  il y a cependant une somme d’évidences scientifiques sur le contrôle mental qui utiliserait des armes à énergie dirigée  qui induit à penser qu’il soit possible dans le futur.

Le Pentagone a défini les armes à énergie dirigée, comme une arme ou un système qui utilise de l’énergie dirigée pour bloquer, endommager, ou détruire l’équipement ou les locaux ennemis ainsi que le personnel.

Cela concerne toutes les armes qui utilisent de l’énergie pour produire un effet propre aux armes , tels  les lasers, les masers, les radio fréquences les micro-ondes de fortes puissance et les armes acoustiques

Les USA ont investi  un budget de recherche de DEW qui était de 7.72 billions en 2010 et était devenu 12,15 billions en 2014 , ce qui est censé changer la donne .Certaines de ces armes snt des armes anti personnelles pour le contrôle des masses ou pour neutraliser de potentiels attaquants

Pour ce qui est des armes neurologiques il faut mentionner
⁃ STUN qui brouille le système nerveux central ou le cerveau
⁃ Les fortes radio fréquences
⁃ Les micr-ondes et armes à ondes millimétriques qui créent de la douleur, et  de la débilité
⁃ Les armes acoustiques qui  font souffrir et neutralisent
⁃ – les armes  « voix de dieu » utilisées dans les attaques de harcèlement psychologique
⁃ Les micro ondes basse densité qui sont capables d’interférer avec les fonctions et les processus biochimiques du cerveau et des autres organes

 

CRIME d’ÉTAT connu de la police

9 Juil

La  vidéo ci-dessous  a été mise en ligne sur le site de l’association  polonaise STOPZET.

Elle laisse entendre un appel d’ une victime de harcèlement électromagnétique , privée de sommeil par des attaques de signaux,  et qui demande  l’aide de  la police pour faire cesser son supplice.

Les sous-titres en anglais donnent, à travers la réponse du policier ,  une information monstrueuse sur les complicités criminelles de ce type de harcèlement et selon ce policier ,  au plus haut niveau d’un Etat.

Par ailleurs, et pour mémoire , Hassanmcv, individu ciblé francophone a proposé cette traduction  et qui rappelle l’inlassable activisme de l’association polonaise STOPZET

Au mois de Mars 2016, sur l’une des principales chaînes de TV polonaises, le Ministre de la Défense Nationale s’exprimait à propos de dangers autres que ceux de l’U.E.
A la question : « Est-ce que la Pologne a une stratégie concernant les expérimentations illégales, c’-à-d les tests d’armes électromagnétiques sur des citoyens polonais? »

Monsieur le Ministre répondit : « En ce moment, nous faisons une analyse pour identifier où les personnes qui se plaignent d’une telle affection sont localisées. Dans six mois, je pense être capable de vous en dire plus en ce qui concerne ces questions. Mais d’après les informations limitées dont je dispose, les régions du Sud-ouest (Basse Silésie) et du Nord-Ouest de la Pologne sont les régions d’où nous sont parvenus le plus de plaintes.»

Le commentateur de la chaîne : « Le Ministre de la Défense n’a pas précisé quelle commission préparera le rapport sur l’usage expérimental d’armes électromagnétique contre des citoyens polonais. »

L’ancien vice-Premier ministre de la Pologne avait reçu de nombreuses plaintes des citoyens concernant le harcèlement électromagnétique.

Dans une interview à la télévision polonaise, l’ancien vice-Premier ministre de Pologne, Luwik Dorn, a mentionné que les gens le contactaient en masse, lui et son assistant, d’abord en tant que membre du Comité de Défense des Travailleurs (KOR), d’une société civile de Pologne , puis en tant que vice-Premier Ministre pour leur dire qu’ils étaient persécutés et délibérément irradiés. Il ajoute: «C’est le cas. Et le ministre de la Défense l’a pris au sérieux.  » (il ne voulait pas commenter plus ).

 

Les ultrasons de Cap Olona

25 Nov

ultrasons-unknown

En France, quand un gars de n’importe quel âge , avec un cerveau vide ou pas musclé, ou rempli de haine , ou cramé par les ondes de son portable , n’est pas content, il prend l’équivalent d’ une « arme » à énergie dirigée et tire sur un être humain pour se venger , ou obéir à une suggestion de venger  quelqu’un d’autre.

represailles-images

Et quand la cible de sa haine réagit ou dénonce,  il recommence , ou le fait faire, aussi,  par quelqu’un d’autre. Persuadé que c’est alors devenu un droit. Celui de torturer et/ou tuer, pourvu que ce soit  en cachette.

Ce jour là, comme souvent , mon appartement à Cap Olona avait été rendu volontairement invivable.
Dans cet immeuble neuf , les canalisations électriques non blindées, sont utilisées par les voisins vicieux pour pulser des micro-ondes , des infrasons et des ultrasons, avec amplification, selon humeur .

C’est ce qu’on appelle l’ «  électricité sale » . C’est une torture , à domicile, par l’électricité ou plus exactement grâces aux canalisations électriques des parties communes . Ce système est utilisé par des dominants organisateurs et confiés à des sadiques de voisinage cachés sous leur vernis d’êtres plus normaux que la moyenne.

« L’électricité  sale «  participe de la mystification d’innocents et est rendue possible par la technologie qu’ignore les victimes de ces réseaux de la haine. Tout comme les « hôtels sales  » et les restaurants sales  » mystifient l’Etat . **

Toutes les ondes mécaniques et électromagnétiques ainsi pulsées par les canalisations électriques font aussi partie du harcèlement électronique . Ces ondes que l’on qualifie plus précisément de signaux , provoquent des nausées, des maux de tête, une sensation de torpeur, des oedèmes des pieds et des jambes, des brûlures de peau ….. entre autres.
Ce jour-là comme souvent , l’atmosphère de mon appartement était viciée et dangereuse. Et j’étais descendue au sous-sol m’allonger dans ma voiture.

C’était après la parution des articles du blog étouffoir * (1) et dénonçant la duplicité et la collusion de certains de mes agresseurs locaux en bandes organisées manipulées.
Et le jeune bro ( nom en phonétique) mais qui n’en est que l’employé, était immédiatement venu dans son garage , face à ma place de parking , pour quelque bidouillage . Peu de temps après ….SCHLOOOOOUF
J’avais subi un tir d’énergie à l’horizontal. Ça sentait très fort le cramé. J’avais quitté le véhicule à toute vitesse. L’odeur était pire à l’arrière. Ce qui faisait penser que les transducteurs des radars de recul de ma voiture avaient morflé. En surchauffe.

ultrasons-images

Ce soir-là, l’habituel tortionnaire corse , soudeur en chambre du A221,   avait quitté l’immeuble en voiture. Et j’étais remontée chez moi. Peine perdue , un adepte de vengeance cachée et de règlement de compte sournois , se trouvait en A221 à la place du corse D. Stefane..

Les tirs d’ultrasons venant du plafond, avaient immédiatement commencé  en visant ma tête. Ils s’étaient faits rapidement de plus en plus violents et à cadence rapprochée, m’obligeant à migrer dans l’autre pièce, tête protégée sous la console.
Après un violent tir de RF qui correspond aussi et sans doute à un règlement du système ou de l’appareil mis en place sur le circuit électrique comme ceci, en vue générale de la détection globale :

img_0294-sous-la-console et ceci ci-dessous , pour les détections concernées

img_0295-sous-la-console-de-pres

des propulsions d’ultrasons , imparables , étaient venues cette fois du plancher.  Comme ceci
pour une détection faite entre 15 kHz et 100 kHz

img_0281-2nt-en-63-khz-20h18 2nT sur 63,4 kHz, à 20 h 18

img_0283-3nt-en-63-khz-photo-ok-21h41                                                                         3,6 nT sur 63,4 kHz à 21h41

Avec un paramétrage  de l’appareil recentré sur les fréquences autour de 60 kHz pour la nuit, cela avait donné ceci :

img_0288-4nt-en-63-khz-0h004nT sur 63kHz à 0h00

img_0289-8nt-en-63-kh-0h03  8 nT à 0h03

img_0290-11nt-en-63kh-2h33

11 nT à  2h 33

Ici, on note que l’opérateur avait réglé son appareil pour une force accrue des pulsations au cours de la nuit. Pour une meilleure souffrance progressive du cerveau,  qui en arrive à appréhender le prochain tir.

L’opérateur tortionnaire habituel utilise souvent la méthode inverse: un tir très violent pour commencer et qui va conditionner le cerveau à la peur des prochains . Une méthode corse de souffrance infligée et d’intimidation liée, dûment éprouvée.

Naturellement , ces ultrasons pulsés répétés ne servent pas seulement à satisfaire le sadisme des dégénérés et psychopathes à la manoeuvre. Les ultrasons provoquent des tensions répétées du tissu cérébral , destinées à induire des encéphalopathies . Autrement dit une dégénérescence du cerveau en complément des brûlures antérieures ( hypoperfusion) pratiquées par micro-ondage  et par ailleurs attestées par un lecteur sans doute pratiquant * (2) .

Cette première méthode  de destruction du cerveau par souffrances et cuisson,  est à mettre au crédit de

DE CERTAINES /WALTI/FRENOVE/ROUX/POITEVIN .

 Tous, à l’origine , aussi inconnus de moi,  que STEFANE et les autres . Ce  qui montre que n’importe qui sollicité pour invalider ou tuer  un citoyen lambda, répond OK , si caché et  su (cru) protégé.

sam-gross-well-you-don-t-look-like-an-experimental-psychologist-to-me-new-yorker-cartoon

* (1) https://etouffoir.blogspot.fr/2016/11/arc-de-feu-larc-en-ciel_21.html
* (2) https://etouffoir.blogspot.fr/2016/11/aux-residents-de-cap-olona.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/air-france.html

** « les hôtels sales  » et « restaurants sales  » désignent des établissements qui n’ont pas besoin de clients réels pour générer de fabuleux chiffres d’affaires. Les établissement « sales » blanchissent.

Crime organisé à LSO – Lettre à Mr Gallot, maire de LSO.

13 Mar

IMG_6445

Payer une taxe d’habitation pour ne même pas pouvoir dormir  dans ces conditions d’inconfort  et de danger, et pourtant avec toutes ces protections …..

Le 13 mars 2016
1h16 du matin

Monsieur Le Maire,
Dans votre récent courrier , vous aviez mentionné l’impossibilité d’utiliser l’article 40 du CPC pour faire état, auprès de Monsieur le Procureur de la République , d’un crime qui vous aurait été signalé , faute de constatation.
Vu l’heure tardive et matinale de l’expression et de la mise en action du crime de harcèlement électronique dont je suis victime, une nuit de plus, je n’ai pas osé vous téléphoner pour un constat sur place.

Je vous propose donc ci-après une détection des tirs d’énergie systématiquement dirigée vers ma tête , en provenance de l’appartement de Denis Stéfane , locataire de l’appartement A221 .

J’ajoute qu’à chaque addition de protections diverses , l’appareil situé dans l’appartement A221, s’est adapté en augmentant la puissance de ses tirs d’énergie et donc devenus de plus en plus douloureux.

Il semblerait que cette torture répétée qui prive de sommeil dans une souffrance atroce, ait été fait,e cette nuit encore, avec un appareil de type radar et sans doute avec laser.

Les habituels criminels impliqués à tour de rôle à cette adresse où j’habite dans votre ville, et compte tenu de la provenance des tirs , sont Denis Stéfane, Mr Decroix ainsi que son neveu qui prend le relais quand les autres sont absents.

J’espère que cette information vous permettra de réagir et de faire cesser cette criminalité qui dure depuis plus d’un an , sans qu’à ce jour, aucune enquête n’ait été diligentée malgré l’urgence.
Avec mes salutations navrées.

IMG_6442

Il s’agit bien ici encore de « TIRS » d’énergie

Les lignes intercalaires  qui ne portent pas d’informations de tirs , ont été supprimées, sauf une à chaque fois 

L’heure est à gauche en rosé, la fréquence porteuse est en jaune, les densités de puissance des tirs sont en µW/m2 et signent des tirs faits par radar

IMG_6444

et en comparaison , un tableau d’un moment sans tirs d’énergie

IMG_6443

L S O et piège à cible

4 Mar

IMG_6370 LSO

Pour garder la main et compléter sa retraite , l’ancien procureur de LSO , avait choisi la mairie. Du service à quelques citoyens de la région , il était passé à celui de tous les citoyens de la ville . J’en étais .

Rattrapée ici encore dans cette ville par le harcèlement criminel électronique, j’en avais fait état auprès du maire  Monsieur Gallot, homme de réseaux, à gauche toute, et pétri de droit. Il avait répondu en me désignant son successeur : le nouveau procureur.

Un an de torture plus tard , sans nouvelles ni du proc , ni de la police, j’avais interrogé Mr le Maire sur l’utilisation de l’article 40 du CPC.
Le 28 janvier 2016
Objet : Article 40 du CPC
Harcèlement électronique

Monsieur le Maire,
Dans un précédent courrier dont je joins la copie, je vous avais informé d’un comportement criminel de voisinage. Il s’agit de Harcèlement électronique.
Le harcèlement électronique consiste à pulser de l’énergie dirigée à travers les murs pour faire souffrir une personne à distance, l’empêcher de dormir et la rendre malade.

Il s’agit d’un crime , que des individus sadiques pratiquent sur commande ou par plaisir et qui , semble-t-il est majoritairement utilisé contre des femmes .

Vous m’aviez conseillé de contacter Le Procureur des Sables ; ce que j’ai fait en déposant plainte par lettre recommandée avec accusé de réception.

Cette plainte est restée à ce jour sans réponse et sans effet.

Ayant eu connaissance de ce crime, je ne doute pas que vous avez , de votre côté, fait la démarche qui s’impose à tout élu , au titre de l’article 40 du CPC.

IMG_6365 ville préfecture

Pour une lettre écrite le 28 janvier 2016, une réaction était venue quasi immédiatement de la ville-préfecture du département , sous forme d’une convocation/piège à cible et à trois mains*.

IMG_6400 convocation

Convoquée dans le commissariat de LSO en tant que victime, j’en étais ressortie accusée de « diffamation » par le tortionnaire , ex- marin  G. Poitevin des Sénioriales * (1). Un mélange de genre que ne renierait aucune dictature.

diffamation

Une immédiate lettre au procureur , complément  à mes plaintes, avait explicité cette pratique étrange qui avait transformé ma situation de victime en celle d’accusée . Ce tour de passe-passe  bafouait mes droits et  la loi , et de main de maître. Ma lettre m’avait immédiatement été retournée. Enveloppe comprise. Ce courrier n’aurait donc officiellement jamais eu existé. La police et la justice ne reconnaissaient qu’une plainte, celle qui affirmait que toutes les miennes n’étaient que diffamation . Malin.

Une fois ce piège à cible bien bouclé, la réponse du maire m’était parvenue. Monsieur GALLOT y disait que faute de la constatation du crime mentionné ( torture et harcèlement électronique) l’article 40 du CPC ne pouvait pas être utilisé.

IMG_6363 lettre du maire

Il faudrait donc en déduire que si , par exemple, un petit enfant informe un élu d’un viol qu’il aurait subi, il serait nécessaire d’attendre le prochain viol, pour passer alors un coup de fil à l’élu en lui demandant de venir constater.

Pour mémoire l’article 40 du CPC stipule : »….. Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs. »

Le petit Larousse donne « renseignement » et «  information » comme synonymes de connaissance . Le fait d’être informé serait alors « avoir connaissance » de ……
Pour « constater » on trouve «  établir la vérité d’un fait » ou « consigner dans un écrit » et qui semble être l’étape suivante, à l’usage des policiers (PV) et/ou de magistrats ( demande d’enquête).

IMG_6398 joker

dessin de Voutch

En complément , on trouve également cette réponse du Ministère de la justice publiée dans le JO du Sénat du 01/10/2009 – page 2308 «  ‘Aux termes de l’article 40 du code de procédure pénale, « Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs »

Parmi les autorités constituées assujetties à l’obligation de l’article 40 du CPC se trouvent les élus des collectivités territoriales.
On sait aussi qu’il n’existe aucune sanction à l’égard d’élus qui choisissent de faire un bras d’honneur à l’article 40 du CPC .
Seul l’article 434-1 du code pénal prévoit des poursuites pour non dénonciation d’un crime dont il est encore possible de prévenir ou de limiter les effets.
Tout cela, Monsieur le Maire le sait.

Tout comme une victime sait qu’un article comme celui-ci va lui valoir des séances de torture accrues.
Tout comme une victime sait que SI le fils de la voisine, un soudeur ou un restaurateur de la ville accepte de/,  et peut torturer une femme, certes par plaisir sadique, c’est aussi et surtout parce que les réseaux criminels et les autorités constituées de la ville et de la région  l’ont demandé et le permettent . C’est aussi et surtout parce que cela se fait avec la couverture et l’utilisation détournées  de  la police nationale, et/ou de la gendarmerie.

31 tirs ds la tête                                                                          IMG_6396 51 tirs dans la tête

Les tableaux ci-dessus, montrent  la cadence et la fréquence de 51 tirs d’énergie dirigée  vers la tête faits , seulement, entre 21H39.21 et 22H43.17,  le jeudi 3 mars au soir.  Ma tête se trouvait alors sous une sorte d’ arche constituée d’un matelas  en + de 7 plaques de métal et en + d’une dizaines de feuilles de couverture de survie, tous   superposés .

Les tirs d’énergie traversaient TOUT

Cet enregistrement des « alertes »  est fait  en temps réel , au moment des douleurs ressenties , avec  un appareil électro-encéphalogramme.

« outbreak » ou « alerte » correspond à une décharge électrique  douloureuse dans le cerveau , et provoquée par un tir d’énergie dirigée en provenance d’un appartement voisin. Cette décharge électrique prouve le tir d’énergie et sa cible préférée : le cerveau

* Préfecture + Mairie + Commissariat
* (1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/02/08/h-c-r-lallee-des-harceleurs/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/02/07/rafales-dondes/

IMG_6052 radar

J’ignore quel appareil est spécialement utilisé dans cette proximité. Les pistolets radars sont une éventualité.