Archive | torture par privation de sommeil intentionnelle RSS feed for this section

HCE – bizarreries et réalité à interpréter

11 Mar

https://youarenotmybigbrother.blog/tag/cheryl-welsh/

Cheryl Welsh

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/12/27/v2k-conduction-osseuse-entendeurs-de-voix/

Ma nuit du 10 au 11 mars avait été soigneusement préparée avec une accumulation insensée  de feuilles de papier  d’aluminium de fabrications diverses  ( le vieux campeur et décathlon) . Les premières sensations de brûlures sur les orteils , la plante des pieds et les talons  étaient supportables. Cela signifiait pour moi que les ondes de souffrance du cerveau également hyper protégé par un dôme de couvertures de survie plastifiées, seraient insignifiantes ou minimes et non repérables…. si tant est que cela soit le moyen de repérer la tête à matraquer de signaux. 

Erreur d’appréciation !

Quinze minutes , plus tard, le matraquage  douloureux du cerveau avait commencé. Par déduction, ce matraquage semblait ne pouvoir venir que du mur faisant face à la partie supérieure de la boite crânienne.

C’était , au final la seule  partie du corps non protégée.

De nouvelles protections de couvertures de survie avaient donc été positionnées entre le mur et la tête. L’atténuation des  chocs dans le cerveau et de la souffrance  liée,  et qui avaient suivi semblait bien indiquer le mur comme   provenance des signaux….. pour cette fois. 

Comme souvent , plusieurs de ces chocs dans le cerveau avaient été précédés  d’un pouième de secondes, par une image mentale d’un mouvement

– image de deux mains qui se frappent

– image d’un linge jeté violemment dans une benne etc…

Le soir du 11 au 12 mars , les protections  étaient maximales  avec des épaisseurs de couvertures de survie

  • sur , et à l’arrière de la tête 
  • sur tout le corps,  avec suppléments sur les pieds
  • devant la fenêtre et devant la porte

et la séance de brûlure des pieds avait été particulièrement longue,  puis intense.

Le premier tir vers la tête à 22h 39 , d’intensité moyenne ,  venait du dessus  , cette fois …. donc soit du plafond…. soit du ciel

Le second tir à 22h55 , visant le cerveau, et de même origine que le précédent  avait été net , précis, fulgurant.

Un troisième tir  vers le cerveau, à 23h04 et  d’intensité moyenne avait débuté un matraquage rapproché , imparable et insupportable , m’obligeant à enfiler capuche de plongée et packs de gel autour de la boite crânienne.

La vidéo catho suivante explique , en vous bénissant avant et après  l’exposé , les risques  pour les humains d’un usage caché des signaux pulsés. 

Ce système de  domination/soumission/expérimentation/ torture  est  déclaré   ici  en conclusion ,  et comme le font  aussi bon nombre d’individus ciblés,  comme la marque d’un nouvel ordre mondial .

https://www.youtube.com/watch?v=pkSfaoZMRXQ 

Publicités

La 5G et la peau

3 Jan

 

Le texte partiel ci-après , dont le passage sur l’interaction de la 5G avec la peau , est un extrait de :

http://www.morpheus.fr/5g-reseau-de-controle-machines-lhumain/

5G : un réseau de contrôle des machines sur l’humain

Pour ceux qui ne le savent pas, 5G est le dernier système sans fil que les entreprises de télécommunications vont mettre en place pour assurer la communication sans fil. Elle est conçue pour permettre des téléchargements plus rapides avec plus de données.

La technologie utilise les bandes 28, 37 et 39 GHz, également connues sous le nom de spectre d’ondes millimétriques (mmW). 5G, qui vient du terme 5ème génération, est conçu pour fonctionner en conjonction avec ce que l’ancien chef de la CIA, David Petraeus, a appelé Internet of Things ou IoT. Le projet consiste à connecter tous les éléments matériels de la planète, ainsi que les humains eux-mêmes, dans un vaste réseau planétaire où tous et chacun constituent des nœuds du réseau liés par des micro-puces de taille nano-métrique et susceptible d’ être inhalées (comme de la poussière intelligente).

Beaucoup de personnes sont séduites par l’arrivée de la 5G , sa fonctionnalité et sa vitesse . Les gens évaluent de façon primaire l’impact sur leur vie privée, la sécurité et la santé. Mais 5G n’est pas seulement une mise à niveau de l’infrastructure sans fil ; c’est un saut de géant vers l’installation d’un réseau de contrôle technologique total. Le but est de couvrir la Terre entière, y compris les zones rurales, des champs électromagnétique de la 5G, de sorte que personne ne puisse y échapper.

Discours effrayant du Pt de la FCC, Tom Wheeler

Dans une vidéo en anglais, Tom Wheeler, responsable de la FCC (Commission Fédérale des Communications), décrit l’arrivée de la technologie 5G et ses conséquences.

Tom Wheeler est ancien lobbyiste d’entreprises transnationales, des affaires et de la politique. Il occupe à présent un bureau gouvernemental clé pour promouvoir l’expansion de son ancienne industrie de télécommunications. Il préconise le déploiement d’une technologie qui aura des effets secondaires toxiques et cancéreux pour certains. Cette technologie affectera toute la vie sur Terre. Tom Wheeler ne veut pas attendre l’élaboration de normes de sécurité. D’ailleurs, il esquive et ignore toutes les questions de risque sanitaire avec les connexions sans fil.

La 5G en détail

La 5G pénètrera mieux toutes matières et matériaux . Il sera encore plus difficile de se protéger contre les radiations de cette technologie. Cellle -ci nécessite une infrastructure. Le projet consiste à ériger des tours encore plus radiantes dans tous les coins de la planète, intensifiant ainsi « l’électro-smog ».

La 5G est aussi une histoire de gros sous. Elle rapportera des dizaines de milliards de dollars à ses propriétaires, les enjeux financiers sont mondiaux.
La 5G exigera le partage des fréquences avec les militaires, elle sera la base technologique pour le IoT. A ce propos, Tom Wheeler déclare que « des centaines de millions de micro-puces » seront disséminées dans tout et dans tout le monde , s’ils obtiennent ce qu’ils veulent. Toutes les parties de la Terre seront couvertes, de sorte qu’il y aura une saturation des radiations urbaines et rurales.

 

Compréhension de ce déploiement en force

Il s’agit d’entreprises qui se précipitent pour gagner de l’argent en utilisant des technologies dangereuses et des produits non évalués sur le plan sanitaire (un thème récurrent tout au long de l’histoire de l’humanité, le tabac, les médicaments de l’industrie, les vaccins, les Organismes Génétiquement Modifiés, etc.). Sous le soleil rien de nouveau.

Cependant, si on pousse l’analyse, il s’agit là de la construction d’un réseau de contrôle technologique total dont le but ultime est de savoir ce que vous pensez et ce que vous ressentez. Plus encore, il s’agira de donner à une pseudo-élite le pouvoir de littéralement changer ce que vous pensez ou ressentez afin de mieux contrôler vos actions.
Sachez que votre notre peau (le plus grand organe de notre corps) répond directement à la 5G ! Sachez que chaque pore de la peau agit comme un antenne et peut réceptionner des signaux !
Nous sommes d’abord des êtres énergétiques mus par des vibrations et des fréquences. Affecter énergiquement les personnes signifie les affecter physiquement.

 

Contrôle du champ humain

Certaines personnes ont été choquées de découvrir l’étendue de l’espionnage de la CIA dans leur vie, mais, ce n’est que la pointe de l’iceberg. La technologie existe déjà pour affecter, influencer et contrôler les fréquences du champ humain, jusqu’au mental.

Selon le scientifique israélien Dr. Ben-Ishai : « Les fréquences 5G vont nous atteindre avec des longueurs d’ondes qui interagissent avec la structure géométrique de notre peau… Existe-t-il une implication sur la santé ? »

« En 2008, nous avons constaté que les pores de la peau fonctionnent comme des antennes hélicoïdales… Chaque pore est une partie intégrante du mécanisme d’absorption d’énergie électromagnétique. Toute votre peau fonctionne comme une antenne, en modifier le fonctionnement naturel par des ondes pourrait être dramatique »…

Ben-Ishai affirme qu’en l’espace de 2 ans, nous serons tous inondés par la 5G et cela affectera notre peau et les pores de la peau sans qu’on en connaisse les effets sanitaires. Il souligne que les normes actuelles ne tiennent pas compte de l’effet SkinRad (effet des radiations sur la peau) lors des évaluations des risques sur la santé humaine. Il en va de même pour l’industrie du sans-fil qui ignore les effets néfastes et non thermiques des radiations sans fil.

 

Des fréquences insensées

« L’utilisation de la technologie sub-terahertz (onde millimétrique) de communication (téléphones cellulaires, wifi, antennes de transmission réseau) pourrait devenir un vaste problème sanitaire pour tout le monde » selon le docteur Dr Yael Stein.

Notre rythme naturel est proche de la Résonance de la Terre (fréquence de Schumann 7,83 Hz). Or, nous sommes soumis à des centaines de fréquences dont certaines sont des milliards de fois supérieures à ce cycle naturel !
Certains appareils électroniques fonctionnent dans la bande du THz (TeraHertz, des trillions de Hertz). C’est insensé et ravageur d’un point de vue sanitaire.

Certaines cibles d’un harcèlement électronique difficilement explicable , craignent d’avoir été ciblées par la technologie de la 5G ( satellites) avant la généralisation de son exploitation.

Cela pourrait signifier, que des employés de l’armée , alors seule détentrice de cette technologie , utilisent leur outil de travail pour le détourner à des fins personnelles.

C’est à ce jour encore, une hypothèse d’explication de certains phénomènes , dont l’expression cutanée de ce type de  harcèlement électronique qui utilise des antennes locales pour irradier des sujets.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/01/30/coup-de-soleil-generalise/

http://lezarceleurs.blogspot.com/2015/09/le-mal-de-peau.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/01/24/le-mal-de-peau/

http://lezarceleurs.blogspot.com/2015/10/reveil-en-demangeaisons.html

La video suivante est une présentation de la 5G  par Marc STEELE, activiste anglais, qui mentionne les maladies induites par cette technologie et note aussi les problèmes de peau à 25’51 »

Attention aux sous-titres , transcription vocale appelée traduction , et qui accumule les inexactitudes, peut-être à cause de l’accent de Mark Steele  ( ex: UK  devient Yuka)

Le harcèlement électronique – Rappel

1 Jan

Cet article est proposé par IRMAETOS, qui se dit un Mouvement de Résistance International contre la Torture Électronique et le Harcèlement en Réseau.
La traduction proposée ici, est faite sans autorisation , et pourra être enlevée à la demande.  Les termes surlignés sont un choix personnel
Le texte en anglais se trouve à
https://irmaetos.org/electronic-torture/

Depuis quelques années, on a recensé un nombre croissant de cas de personnes terrorisées par ce qu’on appelle «  le harcèlement électronique « Ce terme vient de la langue anglaise et signifie « harcèlement électronique transmis » Mais le terme est trompeur. Les multiples attaques perpétrées contre des personnes concernent tout autant la terreur et la torture infligées à des citoyens.

Des dispositifs techniques à la pointe de la technologie,  mais mal connus du public,  sont utilisés. . Avec ces armes électromagnétiques, les personnes sont attaquées chez elles , dans leurs maisons et dans leurs appartements et sans aucune trace détectable. Les armes électromagnétiques fonctionnent avec des ondes du spectre électromagnétique. Ceux-ci comprennent les micro-ondes, mais aussi les ultrasons, l’infrarouge ou le laser. Les signaux émis pénètrent facilement à travers les murs d’une maison et des murs en béton. Les monticules de terre et les matériaux massifs ne sont pas un obstacle pour eux. Ils sont silencieux, inodores et invisibles à l’œil humain.

En fonction de la fréquence, de la forme d’onde et de la pulsation des ondes émises, il peut y avoir des effets très différents sur le corps humain . Le tissu humain est mis en résonance par les signaux . Cela signifie que des fonctions cruciales du corps peuvent être manipulées et perturbées lorsqu’une personne reçoit la fréquence appropriée. Bien que l’industrie du téléphone mobile affirme toujours qu’il n’y a pas d’effet athermique du rayonnement électromagnétique (haute fréquence), de nombreuses études montrent le contraire: le rayonnement électromagnétique peut avoir une influence considérable sur le corps humain.

Les effets possibles incluent:

piqûre
chocs
brûlure
démangeaisons
chaleur
vibration sur le corps ou dans le corps
vertiges
vision floue
trouble de la mémoire à court terme (oubli)
troubles du sommeil (privation de sommeil)
fatigue
perturbation ou manipulation de la libido
? ? ?

D’où vient le rayonnement ?

Des armes électromagnétiques ont été fabriquées depuis de nombreuses années. Certaines de ces armes visent à perturber ou à détruire des infrastructures électriques, tandis que d’autres ont été conçues pour manipuler des personnes.

Les fabricants d’armes proposent toutes sortes de jouets électroniques à des fins différentes. Il est intéressant de noter que cette évolution a été à peine mentionnée par les médias.

On trouve rarement des informations sur les armes électromagnétiques dans la presse et, le cas échéant, seulement sur des technologies obsolètes, telles que le système ADS (Active Denial System) de la société Raytheon. On suggère donc au lecteur qu’il n’existe qu’une forme très primitive d’armes anti-personnelles fonctionnant à l’énergie électromagnétique. En réalité, les possibilités offertes par l’utilisation d’armes électromagnétiques sont pratiquement illimitées. Les ondes électromagnétiques générées synthétiquement peuvent également être utilisées pour manipuler des pensées et des comportements.

Tous ces effets ont une cause. Ils sont déclenchés par une émission ciblée de rayonnements invisibles mais très efficaces.

L’industrie de l’armement et les agences de renseignement ont travaillé sur différentes manières d’utiliser ces armes en secret. Rheinmetall propose, par exemple, un type d’arme pouvant être dissimulé dans les portières des voitures.

En conséquence, une utilisation mobile de l’arme est possible. Les armes peuvent également être dissimulées dans la structure électrique des bâtiments résidentiels. Il est également pratique d’utiliser la maison du voisin.

Le chercheur britannique en micro-ondes, Barrie Trower, affirme que tout émetteur pour micro-ondes peut également être utilisé comme une arme à micro-ondes. (N’importe quel émetteur de téléphone portable à micro-ondes – n’importe quelle micro-cellule (picocell) dans les magasins ou elle est totalement éteinte), ce qui inclut les antennes de radio mobile, les micro-cellules, le WiFi, les interphones et téléphones portables Il est donc possible d’atteindre et d’influencer délibérément des personnes en presque tous endroits de leur vie quotidienne. Grâce à l’utilisation généralisée des communications mobiles (et des satellites), il n’y a aucun endroit sur terre où une personne serait à l’abri de leur nfluence cachée .

La planète Terre a été secrètement transformée en une immense prison à ciel ouvert.

Autres mesures :

En plus d’être torturés par les radiations électromagnétiques, de nombreuses victimes sont terrorisées par le harcèlement ciblé et d’autres mesures. Celles-ci comprennent les cambriolages, le sabotage, la traque , la destruction de la personnalité , etc.

Toutes ces mesures visent à intimider les personnes touchées, à les isoler et à les conduire lentement à la folie.

Le harcèlement détruit la crédibilité des personnes touchées. Si les citoyens torturés par les radiations et faisant état de leur souffrance et d’autres effets et présentaient des documents appropriées, beaucoup seraient certainement enclins à les croire.

Mais à travers leur ciblage (harcèlement criminel) émerge l’apparence d’une maladie de type psychose paranoïaque. Et lorsque les victimes de persécutions persistantes dénoncent le phénomène , leur crédibilité est détruite. En effet, qui pourrait bien se donner autant de mal juste pour intimider une personne «sans importance»? Toutes ces mesures créent ainsi une certaine image globale de la cible , ce qui est délibérément recherché par les harceleurs

De nombreuses victimes de cette terreur ont porté plainte auprès de la police et des procureurs. Pas un seul cas en Allemagne n’a été pris au sérieux par les autorités. * (1)

Dans tous les cas, on a essayé de qualifier les personnes affectées de probables malades mentaux. Le même schéma s’applique dans tous les autres pays. De nombreuses victimes d’autres pays européens, des États-Unis, du Canada et d’Australie racontent les mêmes expériences.

Cela montre qu’il existe une façon commune de répondre à tous ces cas. En outre, chaque fois, les autorités évoquent une maladie mentale (bien qu’il existe des preuves contraires évidentes), ce qui montre qu’il existe un consensus sur la manière de traiter de telles plaintes . Ce n’est pas un hasard si aucun agent de police ni aucun procureur n’a voulu donner suite aux plaintes des personnes concernées.

Les voisins volontaires pour participer :

Bien qu’il existe des variations dans l’organisation, les protagonistes continuent de louer des chambres à proximité immédiate des personnes visées.

Il y a aussi peu que possible de voisins impliqués (on ne veut pas parler inutilement). Les voisins recrutés acceptent de croire que leurs cibles sont des personnes dangereuses et à surveiller absolument.

Lorsqu’un employé d’un service public ou toute autre autorité se présente et demande de l’aide pour résoudre une affaire pénale majeure, il obtient facilement ce qu’il demande contre rétribution. Quelques centaines d’euros par mois incitent certainement beaucoup à ranger un petit appareil électrique dans le grenier et à donner un accès à leur domicile de temps à autre. Les harceleurs peuvent ainsi assurer la surveillance continue (et la torture) des personnes ciblées, ainsi que réagir rapidement à tout événement imprévu  »

  • (1) il faut noter qu’en France , il est apparu de plus en plus clairement , qu’il existe un consensus entre les représentants de la Justice et les forces de l’ordre, pour ridiculiser et humilier les victimes qui portent plainte,  et les dégoûter de recommencer, contribuant ainsi , par complicité active ou passive à les marginaliser pour s’en débarrasser.
  • exemple de
  • – policier qui convoque  une victime , pour l’ obliger  à certifier que son HCE est dû au radar ( ce qui est une indication que la police sait de quoi il s’agit et cherche à piéger la victime, par une fausse piste,  pour s’en débarrasser)
  • – gendarmes qui convoquent  une cible sur une plainte au pénal et classent eux-mêmes la plainte,  au nom du parquet. Ce qui est contraire à la loi.
  • – magistrats qui détournent la loi pour classer des plaintes annexes  d’une cible de HCE , contribuant à nier tous les droits constitutionnels d’une citoyenne et contribuable …. etc, etc….

HCE- Des associations pour aider à une compréhension partielle

23 Déc

HCE= Harcèlement criminel électronique  

Le harcèlement électronique peut se définir globalement comme une ensemble d’agressions électroniques ou électromagnétiques intentionnelles.
Ces agressions sont sadiques, sournoises et obsessionnelles . Elles visent surtout des femmes pour ce qui concerne les souffrances physiques violentes et destructrices, infligées volontairement .

Pour satisfaire leur sadisme vengeur et destructeur, de nombreux tortionnaires emploient en le détournant l’usage reconnu de leurs outils de travail. C’est le cas, par exemple,  d’employés d’opérateurs de téléphonie et d’électricité qui utilisent l’énergie d’antennes ou de fils conducteurs , pour torturer et brûler leurs victimes, dans leurs lieux de vie, leurs voitures ou dans des chambres d’hôtels.

Cela n’empêche pas, en plus, l’utilisation d’armes (réelles ou par destination) à énergie dirigée, que certains blogs, dont les miens, mentionnent et décrivent .

Parce que le harcèlement électronique est basé sur une énergie immatérielle, il est extrêmement difficile à mettre en évidence, surtout quand il est mis en oeuvre par des moyens qui miment le fonctionnel.

Pour éviter des interprétations qui sont véhiculées par les réseaux de tortionnaires de femmes qu’ils cherchent à décrédibiliser et ridiculiser , il y a lieu de détecter et sérier les problèmes environnementaux d’abord, et prendre des précautions et protections diverses .

Cela peut se faire par une meilleure connaissance des problèmes engendrés et répertoriés comme liées à la condition d’EHS, qui est la seule  situation actuellement reconnue comme imputable à une forme d’énergie ( non dirigée et non intentionnelle ).

Il suffit pour cela de ne pas se crisper sur des convictions.

https://lezarceleurs.blogspot.com/2018/12/harcelement-electronique-le-dialogue.html

Les cibles de harcèlement électronique sont forcément,  chroniquement physiquement et cérébralement , épuisées.

La consultations des sites répertoriés ci-après est de nature à permettre d’appréhender  une situation anormale , par une compréhension personnalisée plus facile , et qui fait la part

  • de l’inévitable environnement électro-pollué analysable grâce aux informations de ces sites , et
  • de celle des agressions délibérées que les cibles doivent rechercher ensuite …… ailleurs.

ROBIN DES TOITS
– PRIARTEM
– NEXT-UP
– CRIIREM
– SOS MCS
– NON AU MERCURE DENTAIRE
– ASSOCIATION UNE TERRE POUR LES EHS
– ASSOCIATION PERDONS PAS LE FIL

Appréhender et comprendre l’essentiel de la partie technique  ou pratique du harcèlement électronique , vient pour beaucoup de cibles  victimes de harcèlement criminel global, en complément de recherches sur les techniques de harcèlement de sabotage de vie , à visée  d’élimination de la cible.

Certaines de ces techniques appliquées aux cibles,  par des corps intermédiaires d’habitués,  dérivent de / ou  copient  celles qui sont exposées dans le livre mentionné sur le post suivant:

https://etouffoir.blogspot.com/2018/12/french-spooks-techniques-de-harcelement.html

25 novembre – STOP à la torture électronique des femmes françaises

24 Nov

FLYERS du blog : http://laproscrite.canalblog.com

et

et

et

et

Lettre d’un neurologue américain , mentionnant les agressions électroniques de civils.

6 Sep

 

 

Ce qui suit, est une lettre du Dr Ed SPENCER, neurologue à la retraite , et envoyée (semble-t-il) à un de ses collègue . La mise en ligne  de ce texte , date de janvier 2018.

La lettre  présentée ci- après , vient de :
http://stopthecrime.net/wp/2018/01/07/neurologist-dr-ed-spencer-reveals-all-regarding-neurotech-experimentation-covert-implantation-and-microwaving-of-populace-william-thomas-reveals-emf-weapons-they-are-saturating-the-ar/

Cette traduction faite sans autorisation pourra être enlevée à la demande.

Les mots surlignés sont un choix personnel.

Le texte commence ainsi :
Edward Spencer est un neurologue qui a envoyé quelques trucs dans ma boîte aux lettres , dont ceci :

Cher collègue:

Je n’ai pris conscience que récemment d’une énorme lacune dans notre éducation en neurologie. Il s’agit de l’importante quantité d’informations relatives aux effets du rayonnement électromagnétique sur le fonctionnement du cerveau.

Au cours des dix dernières années de ma pratique, j’ai vu un certain nombre de patients présentant des symptômes qu’ils attribuaient à des attaques électroniques à distance et qui m’ont laissé perplexe. Souvent, ces patients sont étiquetés comme étant «fous», car il n’y a aucune preuve physique pour étayer leurs allégations.

Maintenant, après avoir examiné les informations disponibles sur les sites énumérés ci-dessous, il apparaît que nous avons à faire à un vaste programme d’armes cachées et secrètes , et que les citoyens américains ont été utilisés comme sujets d’expérimentation non consensuels.

Je suis diplômé de l’université de Stanford, de la faculté de médecine de Yale et de la section neurologie de l’université de Californie à San Francisco et j’ai pratiqué la neurologie générale dans le comté de Sonoma jusqu’à ma retraite en 2010.

Avant de prendre ma retraite, j’ai reçu des patients décrivant  les symptômes d’ agressions électroniques et j’ai eu l’occasion de faire faire des examens dont certains révélaient la présence très vraisemblable de mini implants

Depuis ma retraite, j’ai travaillé avec le Centre international contre les abus de technologies cachées (www.ICAACT.org) et j’ai constaté que beaucoup de patients qui se plaignaient des symptômes énumérés dans: (http://mindjustice.org/symptoms.htm) ont,  dans leur corps, des puces   qui émettent des signaux . Ils ne savent pas comment cela a pu se faire . Dans certains cas, ces puces ont été localisées à l’aide d’imagerie et retirées par chirurgie.

Sans une certaine connaissance de ces technologies, le neurologue est clairement entravé dans la pratique de la neurologie, ce qui rend le diagnostic et le traitement des problèmes psychiatriques extrêmement difficile et, parfois , presque impossible.

L’étude de John Mack, MD, psychiatre de Harvard, portant sur des enlèvements présumés par des extra-terrestres , et qui a débuté en 1960, revêtait une importance cruciale. Les sujets de ses études rapportaient des expériences quasi semblables , telles que:
– 1) les yeux complètement noirs;
– 2) être forcé dans des expériences sexuelles;
– 3) se sentir absolument impuissant; et
– 4) être averti d’une catastrophe écologique imminente provoquée par l’activité humaine.

Les techniques employées par les extraterrestres sembleraient curieusement primitives, tout comme leurs engins spatiaux. Fait intéressant, le phénomène d’abduction a commencé en 1960, ce qui correspond à l’introduction de superordinateurs.

Plutôt que d’être réellement enlevées, il faut considérer que ces «personnes enlevées» ont peut-être été soumises à «l’hétérodynie EEG et à d’autres technologies psychotroniques». John Mack, M.D., n’était pas au courant de cette technologie lorsqu’il écrivait ses livres.

La NSA et les autres agences alphabet* continuent de construire d’énormes installations (à savoir: UT Data Center) pour exploiter les données sur nous tous. En plus de la collecte de données, je soupçonne que ces installations incroyablement coûteuses sont destinées aux opérations de contrôle mental.
http://nsa.gov1.info/utah-data-center/
Avec mes meilleurs voeux
Edward Spencer M.D.
Neurologie, à la retraite

  • une agence alphabet  est une société holding qui donne aux projets ambitieux les ressources, la liberté et la concentration nécessaires pour concrétiser leurs idées

 

Le CERVEAU SOUFFRE AUSSI.

5 Juin

Le cerveau souffre. C’est une affirmation récente de chercheurs français.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/05/18/lettre-aux-chercheurs-de-licm/

Après 70 ans de dénégation d’une réalité , décrite,  affirmée et revendiquée par les cibles de criminalité par énergie pulsée vers le crâne et le cerveau , des chercheurs de NICE, de l’INSERM et de l’hôpital SAINT ANNE de Paris , viennent de l’admettre : le cerveau peut souffrir

Cette souffrance est de la faute à la PIE-MÈRE.

La pie-mère est l’une des trois membranes qui recouvrent et protègent le système nerveux central . Les deux autres sont la dure-mère et l’arachnoïde.

La pie-mère , fine et compacte , est la membrane la plus interne des trois . Elle est directement collée au cerveau et à la moelle épinière.

La pie-mère est constituée de deux couches distinctes :
– la couche épipiale faite de fibres collagènes qui portent les gros vaisseaux et les nerfs crâniens
– l’intima pia qui est un tissu réticulaire avasculaire.

De récentes recherches,  ont montré que certaines interventions dans le cerveau  et touchant la pie-mère,  avaient déclenché des douleurs aiguës .

Cette information, de la souffrance du cerveau, a été publiée dans un très court article du numéro 856 de Sciences et Avenir