Archive | violations des droits constitutionnels RSS feed for this section

CIBLAGE et scientifiques informateurs/lanceurs d’alerte

26 Avr

La liste  d’informateurs/lanceurs d’alerte ci-après a été copiée du site https://www.targetedjustice.com.

Elle se compose de scientifiques, médecins, anciens responsables de projets,  qui dénoncent le phénomène épouvantable du ciblage par voies électroniques de toutes sortes.

Le site  targetedjustice  regroupe , par ailleurs les individus ciblés et/ou organisations concernées par ce phénomène planétaire qui vise de nombreux civils innocents (  ne le sachant pas) . Il  annonce 1678 adhérents  . 

 Plus précisément, ce site présente l’horreur que nous vivons comme étant née de la décision d’uns sorte de sous- ( ou sur-) Etat caché , permis par le détournement  de fonctions, qualités ou d’outils de travail mis au service  d’une forme de  domination

Le contact email de l’association est  : targetedjusticemembership@protonmail.com.

Liste des lanceurs d’alerte

Dr John Hall, M.D. and author

Dr Beatrice Golomb, M.D., PhD;  UC San Diego

Dr Michael Hoffer, M.D., Univ of Miami

Dr Daniel Lebowitz, M.D.

Dr Barrie Trower, PhD government Scientist

Dr Colin Ross, M.D.

Dr Ed Spencer, M.D.

Dr Sue Arrigo, M.D.

Dr Douglas Smith, M.D., Univ of Penn.

Dr Terry Robertson, M.D.

Dr Katherine Horton, PhD Oxford Univ. Scientist

Dr Robert Duncan, PhD former CIA engineer

Dr Doug Rokke, PhD government Scientist

Dr Eric Karlstrom, PhD Professor

Dr Nick Begich, Scientist

Dr Paul Batcho, PhD government scientist

Dr Paul Marko, PhD Psychologist

Dr Robert Steele, former CIA analyst

Dr Ben Colodzin, PhD Psychologist

Dr Curtis Bennett, Professor

Dr Corkin Cherubini, author

Dr Matthew Aaron, Scientist

Dr Sean Andrews, Scientist 

Willam Binney, NSA Whistleblower

Kirk Weibe, NSA Whistleblower

Karen Stewart, NSA Whistleblower

Carl Clark, CIA Whistleblower

Kevin Shipp, CIA Whistleblower

Mark Phillips, CIA Whistleblower

John DeCamp, Army intelligence Whistleblower

 

 

En complément, et parce que de nombreuses cibles  de harcèlement criminel font face à des attaques vicieuses de leur système informatique, le site  conseille  de quitter gmail   en faveur de 

– countermail.com ( recommandé) 

– unseen.is

– runbox.com

– protonmail.com

 

Le site propose aussi  les liens  ( uniquement en anglais) recopiés ci-après 

BiggerThanSnowden.com

MindJustice.org

Dr Katherine Horton on youtube:

youtube.com/channel/UCjWJntgTFLL-gPofpru_iYg

FreedomForTargetedIndividuals.org

https://www.citizensaht.org/

StopGangstalkingCrimes.com

SosbeeVFBI.com

EverydayConcerned.net

Ella Free on  youtube:

youtube.com/channel/UC9-Mn8xGQpTpuY-6kGQByLg

RLighthouse.com

MKLinks.org

TargetedMassachusetts.org

Publicités

Les bruits dans la tête- une autre façon de le redire

14 Avr

La cadence des sifflements dans ma tête, pour ce matin (14-4-19) , était comme ci-dessus , dans une maison non mitoyenne,  sans WiFi, sans antenne proche,  et sans linky dans le village.

Ces bruits  dans la tête , répertoriés comme des sifflements, des cliquetis, des bruits de marteau, ou  des chocs dans le cerveau selon les sensations des cibles,  correspondent à ce qu’il était  convenu d’appeler  l’effet FREY. Cet effet FREY était  connu des initiés depuis les années 60.

Diverses études plus  récentes ( 2003 et 2007 par exemple) tendent maintenant à présenter  ce phénomène comme une  forme d’audition  RF, ou encore une audition des impulsions des hyperfréquences , comme l ‘écrivent James C.LIN et Zhangwei WANG qui précisent  ainsi : 

 » L’audition des impulsions hyperfréquences constitue une exception unique à l’énergie sonore atmosphérique ou à conduction osseuse normalement rencontrée dans la perception auditive humaine. L’appareil auditif répond généralement aux ondes de pression acoustiques aéroportées ou conduites par les os dans la gamme de fréquences audibles. Mais l’audition d’impulsions hyperfréquences implique des ondes électromagnétiques dont la fréquence est comprise entre des centaines de MHz et des dizaines de GHz. Etant donné que les ondes électromagnétiques (par exemple, la lumière) sont vues mais pas entendues, le rapport sur la perception auditive d’impulsions hyperfréquences était à la fois étonnant et intrigant. De plus, il contrastait fortement avec les réponses associées au rayonnement micro-ondes à onde continue. Des études expérimentales et théoriques ont montré que le phénomène auditif à micro-ondes ne découle pas d’une interaction d’impulsions à micro-ondes directement avec les nerfs ou les neurones auditifs le long des voies neurophysiologiques auditives du système nerveux central. Au lieu de cela, l’impulsion des micro-ondes, lors de l’absorption par les tissus mous de la tête, déclenche une onde thermoélastique de pression acoustique qui se propage par conduction osseuse vers l’oreille interne. Là, elle active les récepteurs cochléaires via le même processus que celui utilisé pour une audition normale. Outre le chauffage des tissus, l’effet auditif induit par les  micro-ondes est l’effet biologique le plus largement accepté des rayonnements à micro-ondes avec un mécanisme d’interaction connu: l’effet  thermoélastique.  Cet article traite du phénomène, du mécanisme, de la puissance requise, de l’amplitude de la pression et des seuils auditifs de l’audition par micro-ondes. Un accent particulier est mis sur l’exposition humaine aux champs de communication sans fil et aux bobines d’imagerie par résonance magnétique (IRM). »

 

Une étude , avec pour titre

Analyse numérique de l’effet auditif hyperfréquence

 par N. M. Yitzhak, R. Ruppin, R. Hareuveny

Soreq CNRC, Yavne, Israël, précise aussi 

 » Les rayonnements hyperfréquences et radiofréquences pulsés peuvent produire une sensation d’audition chez l’homme et les mammifères. Foster et Finch (1) ont proposé l’identification correcte de la dilatation thermoélastique en tant que mécanisme responsable de l’effet. L’absorption de l’énergie électromagnétique (EM) produit une dilatation thermique rapide, résultant d’une élévation de température faible mais rapide, de l’ordre de 10−6 K. Cela génère une onde thermoélastique qui se propage à l’oreille interne, ce qui provoque une sensation auditive. Elder et Chou (2) ont publié une analyse détaillée des résultats d’études sur l’homme, l’animal et la modélisation qui corroborent cette explication de l’effet de l’audition. »

…….

 » La figure 1 montre un exemple typique de l’onde de pression qui se développe dans la cochlée et la figure 2 présente sa transformée de Fourier rapide (FFT). Celle-ci a été calculée pour une impulsion d’onde plane de fréquence 2450 MHz incidente de l’arrière, avec polarisation horizontale, largeur d’impulsion de 70 μs et densité de puissance de 1 mW / cm2. La fréquence acoustique principale est d’environ 8 kHz, comme dans une analyse précédente (7). » 

Les illustrations peuvent être vues à  http://www.iaea.org/inis/collection/NCLCollectionStore/_Public/45/114/45114790.pdf

Sur son site qui présente ces diverses études  mentionnées ci-dessus https://igoychuk.wordpress.com/on-history-and-not-only/rise-of-new-totalitarianism/use-of-non-lethal-weapon-for-political-murder-and-mind-control/biophysics-of-microwave-auditory-effect/, l’auteur indique 

 » L’effet auditif à micro-ondes (provoqué par des micro-ondes à modulation d’impulsion comme dans votre téléphone portable) est désormais trivial. Il est complètement expliqué dans une théorie de la thermoélasticité. C’est probablement le seul des multiples autres effets des champs électromagnétiques de faible intensité  sur les organismes vivants,  qui est complètement expliqué. 

Il existe encore de nombreuses controverses sur la manière dont les oiseaux et d’autres animaux naviguent dans le champ magnétique terrestre. Différents mécanismes classiques et quantiques ont été suggérés. Bien au contraire, le mystère de l’audition par micro-ondes est complètement expliqué. Il n’existe aucune controverse possible et il y a une véritable adéquation entre le théorie et la réalité. 

 Les seuils sont faibles et il existe des résonances (en ce qui concerne la durée des impulsions) que les Russes  ont exploré (expériences de Tyazhelov et al.). Certains  pensaient auparavant que l’effet pourrait être quantique, ce qui est faux.

 En modulant la durée des impulsions, on peut réaliser une modulation d’amplitude de la fréquence acoustique la plus basse d’un résonateur acoustique possible ,  comme par exemple, celle d’une sphère en plastique remplie d’eau (qui absorbe fortement les micro-ondes comme dans votre four à micro-ondes lorsque vous faites chauffer un verre de lait). En effet votre tête est remplie d’une matière grise contenant beaucoup d’eau, comme le font la plupart des tissus biologiques. 

Cette fréquence de résonance acoustique principale est d’environ 8 à 10 kHz dans votre tête, en fonction de sa taille et d’autres facteurs. L’excitation de cette fréquence acoustique peut causer des acouphènes (bruit de haute fréquence gênant que certaines personnes peuvent entendre en permanence), bien que de nombreuses autres explications sur l’origine de ces acouphènes aient été suggérées. La modulation d’amplitude de la pression acoustique est réalisée par modulation de la largeur d’impulsion et de la fréquence de répétition »

Plus loin  encore,  il ajoute  » Ma seule remarque critique est que le seuil acoustique de l’audition humaine (au tympan) est de 20 micropascals, et non de 20 millipascals, soit 1000 fois plus bas que celui indiqué dans l’analyse ci-dessus, où les auteurs désignent le seuil d’audition via un mécanisme de conductance osseuse, voir le seuil d’audition humaine.

En effet, le seuil d’audition de conductance osseuse chez l’homme est d’environ 2 millipascals à la cochlée (40 dB au lieu de 60 dB). Ce seuil est pertinent pour les personnes sourdes. Cependant, pour les personnes qui entendent normalement, nous devrions nous préoccuper davantage de la pression acoustique au tympan  plutôt que de celle de la cochlée. C’est pourquoi, en fait, l’intensité SAR de votre téléphone mobile suffit à produire l’effet, ……..

Puis cette fois dans un texte écrit en rouge ( que ce blog ne reproduit pas) , l’auteur laisse libre cours à son indignation  comme suit :

« Le déni public de cet effet , malgré des preuves scientifiques claires , est destiné  faire croire qu’il serait utilisé  dans des armes non létales (par exemple, V2K) pour le contrôle de l’esprit. Je n’en suis pas si certain.  Le V2K n’est que la partie visible d’un iceberg dont la base reste plongée dans l’obscurité totale de la recherche militaire. Nier l’effet auditif micro-ondes est même stupide. Il suffit de vérifier, par exemple, qui est le professeur James Lin.  Comment alors peut-on nier  cet effet ?  La réponse est peut-être stupide, cependant, les gens politiquement corrects dominent maintenant partout, y compris dans les universités (mon expérience personnelle). Le déni est clairement organisé politiquement. Quoi qu’il en soit, il y a de nombreuses victimes de ce type d’arme non mortelle (V2K) ou d’un autre type (classifié). Les victimes sont appelées TI ou individus ciblés. Ils sont torturés toutes les minutes, 24 heures sur 24. Les TI sont utilisés soit comme testeurs involontaires (le même type de crime que les médecins nazis tels que Mengele, Heim et  bien d’autres ,  ont été commis dans des camps de concentration allemands pendant la Seconde Guerre mondiale), soit comme dissidents  à éliminer parce que ces créatures inhumaines les considèrent comme potentiellement dangereux.  pour leur pouvoir illimité ,  illégal et corrompu. 

Même les sadiques nazis notoires comme Mengele et Heim (ils étaient environ 350) auraient  une apparence presque humaniste par rapport à ces sadiques modernes, car ils tuaient leurs victimes après quelques  jours de torture et non des années. 

Les pays où de tels crimes contre l’humanité deviennent monnaie courante et ne font pas l’objet d’une enquête publique n’ont pas le droit de se nommer démocraties, ce qu’ ils ne  sont pas. De belles paroles ne peuvent couvrir des actes sales et laids. 

Les TI peuvent compter sur moi comme expert dans n’importe quel tribunal. Entendre des voix sans raison visible ne peut plus être considéré comme un symptôme de  schizophrénie, car elles peuvent être produites par un dispositif V2K ou une autre arme classifiée. 

Je ne connais que la pointe de l’iceberg. Cependant, dans cette perspective, on peut juger de ce qui est caché. La tyrannie reste la tyrannie même en étant nommée super-méga-démocratie dans sa dernière étape  la plus développée (j’en ai survécu une). 

La tyrannie de dirigeants sadiques secrets et anonymes,  basée sur le fait de cibler la psyché d’une population  en utilisant un nouveau type d’arme  pour le viol mental est le pire qui puisse arriver dans l’histoire de l’humanité. L’humanité ne mérite pas ce destin. L’utilisation incontrôlée d’armes non létales pour le contrôle de l’esprit signifie que certains dr. les mengeles et les heims dirigent de facto et  que des élections démocratiques ne veulent tout simplement rien dire. Il s’agit d’un faux  spectacle pour imbéciles.  Ils ne peuvent tout simplement pas changer le pouvoir de facto des sadiques anonymes, et un changement de décor aura inévitablement lieu tôt ou tard.

Si vous pensez que votre voisin est attaqué   parce qu’il s’est mal comporté, vous avez tort. Le but premier des camps de concentration nazis était de corriger un mauvais comportement et non de tuer. Et nous connaissons l’histoire. Vous faites une erreur typique de tous les citoyens d’États totalitaires ou totalitaires en devenir, et lorsque vous serez attaqué par ces créatures, personne ne vous aidera.

Le nombre de TI augmente. Ceci est une indication  de la transition de phase qui approche. La nouvelle  ère Hitler-Staline, peut-être collective, arrivera, inévitablement si vous ne vous battez pas. Jamais auparavant, l’humanité n’avait été aussi proche de sa fin, pas à cause de l’arme nucléaire, mais à cause d’une arme que ces sadiques pervers nomment humaniste. Ils ne possèdent tout simplement pas cette mince matière que nous, les humains, appelons âme.

Ce sont des espèces différentes dépourvues d’organe capable de comprendre et de ressentir. C’est devenu rudimentaire. C’est pourquoi ils ne peuvent tout simplement pas comprendre que cibler la psyché humaine, ou  l’esprit avec une arme,  est un viol mental  encore bien  pire que de blesser le corps. On peut guérir le corps. Cependant, il est beaucoup plus difficile de soigner l’âme et l’esprit violés, en particulier s’il s’agit de l’âme collective de la population ou d’une génération tout entière. Le point de non-retour est proche, car la nouvelle révolution totalitaire gagne progressivement dans les consciences . L’humanité  est en voie d’extinction. 

“Ring the bells that still can ring”

because

“Everybody knows that the Plague is coming.

Everybody knows that it’s moving fast”

Leonard Cohen, 1988, a prophetic song

https://www.youtube.com/watch?v=BCS_MwkWzes

HCE – bizarreries et réalité à interpréter

11 Mar

https://youarenotmybigbrother.blog/tag/cheryl-welsh/

Cheryl Welsh

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/12/27/v2k-conduction-osseuse-entendeurs-de-voix/

Ma nuit du 10 au 11 mars avait été soigneusement préparée avec une accumulation insensée  de feuilles de papier  d’aluminium de fabrications diverses  ( le vieux campeur et décathlon) . Les premières sensations de brûlures sur les orteils , la plante des pieds et les talons  étaient supportables. Cela signifiait pour moi que les ondes de souffrance du cerveau également hyper protégé par un dôme de couvertures de survie plastifiées, seraient insignifiantes ou minimes et non repérables…. si tant est que cela soit le moyen de repérer la tête à matraquer de signaux. 

Erreur d’appréciation !

Quinze minutes , plus tard, le matraquage  douloureux du cerveau avait commencé. Par déduction, ce matraquage semblait ne pouvoir venir que du mur faisant face à la partie supérieure de la boite crânienne.

C’était , au final la seule  partie du corps non protégée.

De nouvelles protections de couvertures de survie avaient donc été positionnées entre le mur et la tête. L’atténuation des  chocs dans le cerveau et de la souffrance  liée,  et qui avaient suivi semblait bien indiquer le mur comme   provenance des signaux….. pour cette fois. 

Comme souvent , plusieurs de ces chocs dans le cerveau avaient été précédés  d’un pouième de secondes, par une image mentale d’un mouvement

– image de deux mains qui se frappent

– image d’un linge jeté violemment dans une benne etc…

Le soir du 11 au 12 mars , les protections  étaient maximales  avec des épaisseurs de couvertures de survie

  • sur , et à l’arrière de la tête 
  • sur tout le corps,  avec suppléments sur les pieds
  • devant la fenêtre et devant la porte

et la séance de brûlure des pieds avait été particulièrement longue,  puis intense.

Le premier tir vers la tête à 22h 39 , d’intensité moyenne ,  venait du dessus  , cette fois …. donc soit du plafond…. soit du ciel

Le second tir à 22h55 , visant le cerveau, et de même origine que le précédent  avait été net , précis, fulgurant.

Un troisième tir  vers le cerveau, à 23h04 et  d’intensité moyenne avait débuté un matraquage rapproché , imparable et insupportable , m’obligeant à enfiler capuche de plongée et packs de gel autour de la boite crânienne.

La vidéo catho suivante explique , en vous bénissant avant et après  l’exposé , les risques  pour les humains d’un usage caché des signaux pulsés. 

Ce système de  domination/soumission/expérimentation/ torture  est  déclaré   ici  en conclusion ,  et comme le font  aussi bon nombre d’individus ciblés,  comme la marque d’un nouvel ordre mondial .

https://www.youtube.com/watch?v=pkSfaoZMRXQ 

Le 8 mars 2019

7 Mar

Le 8 mars de chaque année est la journée de lutte des femmes pour leurs droits. Ce  n’est pas une journée de mise en valeur de l’idéal  féminin  d’effacement ou de soumission et souvent concrétisé  par des cadeaux , des fleurs,  des parfums,  un service  d’un jour à la  personne par le compagnon, des fêtes ou des danses dans les mairies ou ailleurs .

Cet aspect marketing  n’est qu’une forme de  récupération du sujet  en  le détournant de sa finalité : rappeler que les femmes  diverses et plurielles ont des droits d’êtres humains  tels que définis dans les chartes et conventions internationales connues. 

De nombreuses associations  et des individu(e)s isolé(e)s se mobilisent au quotidien  pour  rappeler ces droits  des femmes , et aider inlassablement à leurs mises en actions. 

– droit à l’éducation des filles  (zonta)

– droit à l’égalité salariale ( Osez le féminisme) 

– droit à la justice sans discrimination   genrée ( http//:etouffoirdefemmes.blogspot.fr)

– droit à la dignité  et au respect dans l’espace public   ( les CDG )

– droit au respect dans l’espace privé aussi ( Solidarité femmes)  etc…

Chaque année , avant le 8 mars, les CDG ( Chiennes de garde) proposent à leurs adhérentes le vote du ringard de l’année , sur une sélection de phrases  faites d’âneries sexistes époustouflantes. 

Le gagnant en  2019  pour une sélection effectuée en 2018 est :

Bruno Questel, député LREM de l’Eure qui, à l’occasion de la succession au perchoir de l’Assemblée Nationale, sous-entend, le 7 septembre 2018, par un message aux collègues de son groupe politique, que le rôle de Président.e de l’Assemblée Nationale ne peut être tenu que par un homme : « Déjà les journalistes politiques et les réseaux sociaux (…) nous annoncent d’autres candidatures féminines. Je souhaite simplement ici attirer l’attention de toutes et tous sur le rôle et les responsabilités du quatrième personnage de l’État que nous désignerons lundi. Expérience politique, capacité à tenir l’hémicycle et à nous représenter doivent guider son action. C’est pourquoi, pour ma part, je soutiens Richard Ferrand. »

 Les Roquets du Ringard sont :

Luc Ferry, ancien ministre de l’éducation qui, le 1er février 2018, affirme sur LCI, au sujet de l’enquête pour viol visant Gérald Darmanin : « J’ai trois filles, je leur dis : si vous voulez éviter les ennuis, vous ne vous retrouvez pas à poil dans la salle de bain d’un type après être allée dans un bar à putes avec lui et être montée à l’hôtel avec lui ! » « On n’échange pas des faveurs sexuelles contre un service ! Si c’est de cela qu’il s’agit, au minimum c’est torts partagés ! (…) On se réveille pas dix ans après pour ruiner, sur de simples dénonciations médiatiques, la carrière de quelqu’un ! ». C’est une minimisation du crime de viol qui reporte la culpabilité sur les femmes.

 

Robin Reda, député LR qui, le 24 janvier, au cours d’une séance à l’Assemblée Nationale, ironise à l’encontre de la présidente de l’Assemblée Nationale Yaël Braun-Pivet (LREM) : « Merci pour ces rappels au règlement quasi maternels » « Je dis ça parce que vous pourriez être ma mère. » « On serait à deux doigts de vous proposer un peu de stupéfiants pour vous apaiser. »

https://etouffoir.blogspot.com/2016/03/8-mars-2016-femme-francaise-sans-droits.html

https://etouffoir.blogspot.com/2018/12/le-nouveau-non-de-carine-halley.html

https://etouffoir.blogspot.com/2018/08/reponse-de-madame-carine-halley.html

https://etouffoir.blogspot.com/2018/08/audition-du-12-decembre-2017-les-sables.html

https://etouffoir.blogspot.com/2015/03/les-violences-faites-aux-femmes.html

https://etouffoir.blogspot.com/2014/07/harcelement-en-reseau-broyage-de-cible.html

CIBLAGE confondu avec maladie mentale

23 Jan

Le monde de la psychiatrie  française , infirmiers et psy, est en rogne contre un Etat qui lui rogne son budget.

 

Interrogé sur une radio nationale , un spécialiste  avait mentionné le retour de la camisole de force , pour pallier le manque de personnel face à une violence qui explose.

Ce même spécialiste faisait état d’un fou sans soin sur 5 , qui déambulerait dans les rues,  faute de moyens alloués à la spécialité.

Face à un tel constat , on se demande bien pourquoi des psys tiennent tant à enfermer des personnes saines d’esprit , et en leur faisant occuper des places qui en privent  ceux qui en ont vraiment besoin ?

L’argent pompé facilement à la sécu , sans contre partie de soin, puis qu inutile ?
La complaisance pour une demande d’enfermement vengeur faite par un flic ou un confrère qui souhaite se débarrasser d’un(e) indésirable ?
La rigidité mentale de praticiens, obnubilés par leur grille de lecture figée par le DSM-5 , et qui n’ont pas vu arriver , ou pas voulu étudier , l’impact des nouvelles technologies sur le cerveau et/ou le comportement des citoyens. ?

Dans ce pays, FRANCE, qui pratique ouvertement la torture en milieu hospitalier ( Sainte Anne -PARIS) par électrochocs infligés par séries de 20 ou 30, on sait aussi que la souffrance des personnes ciblées par le harcèlement électronique , risque de ne pas être prise en considération pour ce qu’elle est : une autre forme de torture et…. cachée, celle-là.

Contrairement à ce qui se passe ici, en France, dès 2011, une représentante de l’Observatoire des droits civils de Cleveland , Suzanne LEBOEUF avait publié un article pour présenter le phénomène du ciblage par moyen électronique , dans THE EXAMINER.
La traduction de ce texte présentée ci-dessous , avait été faite sans autorisation et mise en ligne sur Peace Pink, comme suit :

 » Un ensemble de personnes qui se dit   «ciblé» par des  armes électroniques,  et des attaques  de produits chimiques invalidants ,  s’est constitué pour interpeler  des représentants de la société civile , des institutions de défense des droits de l’homme  , des médias et le public en général.

Refusant résolument l’étiquetage de  « malade mental », ces personnes   s’avèrent souvent plus fortes que ce que l’on imagine et plus déterminées que la plupart des gens sur cette terre. Elles doivent être. Car , elles font face à de terribles  conditions de vie , inventées  par  des «criminels »qui s’approprient   leurs vies    et même leurs corps  en leur imposant une surveillance illégale en tous lieux, et en causant d’incroyables souffrances à base de technologies envahissantes..

Beaucoup révèlent leur identité et prennent  le risque  de perdre amis et famille à cause du  récit même  des tortures qu’ils exposent.
Si un professionnel de santé mentale leur prêtait attention, il dirait certainement qu’elles sont sujets à des hallucinations visuelles et auditives. Parce que c’est ce qu’on lui a enseigné.

L’Encyclopédie  médicale  décrit les hallucinations comme « le fait de voir, entendre, goûter, sentir, ou ressentir quelque chose qui n’existe pas . »

Les seuls choix des praticiens face à un patient qui dit « entendre des voix » ou  qui présente des symptômes de perceptions sensorielles étranges ,  sont donc l’étiquetage  » maladie mentale », « dépression profonde » et  » causes organiques médicales »

Mais il  existe un autre mode d’explication à la fois pour les chercheurs et pour les personnes qui subissent ces situations.
Il s’agirait des conséquences de l’utilisation de certaines armes .

Le constat de cas similaires de torture  mentale racontés sur internet à amener ces personnes  à  discuter   et à former des groupes de soutien aux Etats Unis et dans le monde.

Ces personnes, appelées individus ciblés ou cibles  s’entraident tout en racontant leurs expériences  et en  essayant d’attirer l’attention de  leurs élus. Certaines cibles ont été interviewées , d’autres ont publié des livres  sur ces technologies de pointe qui se sert d’elles comme cobayes non consentants.

De nombreux articles trouvés sur internet  décrivent  les symptômes causés par ces armes électroniques comme très proches de ceux de la schizophrénie.

Et l’on sait qu’il existe un type d’armes  appelé  Medusa qui est capable de produire des voix et des sons  qui sont transmis  directement dans le crâne et que seule la personne visée  par un faisceau de micro-ondes  de type auditif peut entendre .  Cela pourrait même être  fait de façon totalement inattendue par  un inconnu  qui viserait une victime. Personne d’autre n’entendrait les sons ou les voix projetés et la victime serait  ainsi cataloguée « malade mentale » .

En d’autres termes, la personne visée n’aurait aucun moyen de se défendre de ce type d’agression fait au moyen de cette arme MEDUSA. La seule chose qu’elle pourrait décrire ferait penser à des hallucinations.
Naturellement , ces armes sont introuvables dans le domaine public, et ne sont pas vendues dans les armureries. Medusa est fabriqué par la Sierra Nevada Corporation. Il en existe beaucoup d’autres  et  aux effets semblables.

C’est aussi pourquoi il est devenu urgent de faire connaître  ces technologies secrètes de type terroriste.

L’utilisation de ces  technologies aurait  dû être  suivie et expliquée à tous les professionnels de la santé ainsi qu’aux forces de l’ordre et au grand public pour que soit mise  en place une protection des citoyens   soumis à ce type de torture.

Les victimes qui  sont la proie de telles technologies souffrent horriblement  alors même qu’essayant de continuer à vivre, elles doivent  passer leur temps à attirer l’attention  sur ce phénomène tout en étant cataloguées  « malades mentales » ou l’équivalent. »

du blog :  laproscrite.canablog.com

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/12/20/medusa-le-cri-des-micro-ondes-dans-le-cerveau/

https://etouffoir.blogspot.com/2014/03/harcelement-electronique-sons-voix.html

Le harcèlement électronique autorisé pour et par ENEDIS

6 Jan

ENEDIS est le fournisseur d’énergie qui depuis quelques temps, force la pose de ses nouveaux compteurs communicants
ENEDIS ( IL ou ELLE) fixe n’importe où , en toute indépendance autorisée, ses petits boitiers jaunes motifères , nommés « concentrateurs » .

– A hauteur de tête , à 10 mètres d’un abri-bus scolaire
https://lezarceleurs.blogspot.com/2018/11/le-concentrateur-denedis-chez-moi-comme.html

– A 50 cms de la fenêtre d’une maison

  • Sur une maison.  ( détection faite)

L’essentiel , pour ENEDIS, est que les signaux passent partout, même au travers des cerveaux.
ENEDIS nous prépare ainsi ,  fissa et en loucedé, à la 5G couvrant TOUT

Dans ma mignonne petite maison, la fenêtre proche ( 25 m) de l’antenne d’ENEDIS reste le plus hermétique que faire ce peut , aux rayonnements des 2 antennes du concentrateur d’ENEDIS .

Ainsi et H/24 :

  Plaques de métal devant la fenêtre

 couvertures de survie, complémentaires

Dans cette pièce ainsi protégée, la détection donnait  pourtant ceci le 5-1-19 :

détails

Ces CEM , correspondent à des signaux pulsés et qui ont la réputation d’être les plus dangereux, dans la rubrique des bio-effets ( non thermiques) .

Car, ces es antennes omnidirectionnelles d’ENEDIS ( 900 MHz et 1800 MHz)  , sont aussi , à un moment donné, directionnelles .
Le court texte suivant qui précise les effets néfastes  de ces pulsations , a été copié d’internet sur le site d’un ingénieur électronicien :

 » Les propriétés directionnelles commencent à environ d’un gigahertz (mais, des signaux directionnels peuvent être produits à des fréquences plus basses, et une antenne dans la cour du voisin et dirigée dans votre direction serait un cadeau de mort, et un motif manifeste de plainte ), car à cette fréquence et au-dessus, les antennes sont assez petites pour être discrètes, de sorte que quelqu’un pourrait concevoir un système directionnel et le diriger dans votre direction, et comme la plupart des murs sont transparents pour les RF , cela entrainera des bio-effets dangereux. »

Pour protéger la pièce suivante ( chambre) dont la fenêtre est couverte de la même façon que la précédente, la porte intermédiaire de cette seconde pièce est également recouverte  ,  pour la nuit.

 

Et malgré cela , les détections des CEM pulsés qui atteignent le cerveau sont ainsi :

détails

Ces CEM semblent , bien sûr,  moins dangereux à cause de leur faible densité de puissance. Ce serait exact, si les effets dangereux considérés étaient THERMIQUES.

Mais ce n’est pas le cas. Les effets à considérer pour reconnaitre  le bio-dégradation des cerveaux humains et la détérioration de la santé des êtres vivants  , sont d’une autre nature. Ils sont dûs majoritairement à des effets non thermiques
Les effets non thermiques sont expliqués, entre autres,  en terme d’ouverture du canal calcique voltage dépendant ( CCVD)  par Mr Martin L. PALL à :
https://www.cem-vivant.com/page-activation-des-canaux-calciques,116.html

Le harcèlement électronique – Rappel

1 Jan

Cet article est proposé par IRMAETOS, qui se dit un Mouvement de Résistance International contre la Torture Électronique et le Harcèlement en Réseau.
La traduction proposée ici, est faite sans autorisation , et pourra être enlevée à la demande.  Les termes surlignés sont un choix personnel
Le texte en anglais se trouve à
https://irmaetos.org/electronic-torture/

Depuis quelques années, on a recensé un nombre croissant de cas de personnes terrorisées par ce qu’on appelle «  le harcèlement électronique « Ce terme vient de la langue anglaise et signifie « harcèlement électronique transmis » Mais le terme est trompeur. Les multiples attaques perpétrées contre des personnes concernent tout autant la terreur et la torture infligées à des citoyens.

Des dispositifs techniques à la pointe de la technologie,  mais mal connus du public,  sont utilisés. . Avec ces armes électromagnétiques, les personnes sont attaquées chez elles , dans leurs maisons et dans leurs appartements et sans aucune trace détectable. Les armes électromagnétiques fonctionnent avec des ondes du spectre électromagnétique. Ceux-ci comprennent les micro-ondes, mais aussi les ultrasons, l’infrarouge ou le laser. Les signaux émis pénètrent facilement à travers les murs d’une maison et des murs en béton. Les monticules de terre et les matériaux massifs ne sont pas un obstacle pour eux. Ils sont silencieux, inodores et invisibles à l’œil humain.

En fonction de la fréquence, de la forme d’onde et de la pulsation des ondes émises, il peut y avoir des effets très différents sur le corps humain . Le tissu humain est mis en résonance par les signaux . Cela signifie que des fonctions cruciales du corps peuvent être manipulées et perturbées lorsqu’une personne reçoit la fréquence appropriée. Bien que l’industrie du téléphone mobile affirme toujours qu’il n’y a pas d’effet athermique du rayonnement électromagnétique (haute fréquence), de nombreuses études montrent le contraire: le rayonnement électromagnétique peut avoir une influence considérable sur le corps humain.

Les effets possibles incluent:

piqûre
chocs
brûlure
démangeaisons
chaleur
vibration sur le corps ou dans le corps
vertiges
vision floue
trouble de la mémoire à court terme (oubli)
troubles du sommeil (privation de sommeil)
fatigue
perturbation ou manipulation de la libido
? ? ?

D’où vient le rayonnement ?

Des armes électromagnétiques ont été fabriquées depuis de nombreuses années. Certaines de ces armes visent à perturber ou à détruire des infrastructures électriques, tandis que d’autres ont été conçues pour manipuler des personnes.

Les fabricants d’armes proposent toutes sortes de jouets électroniques à des fins différentes. Il est intéressant de noter que cette évolution a été à peine mentionnée par les médias.

On trouve rarement des informations sur les armes électromagnétiques dans la presse et, le cas échéant, seulement sur des technologies obsolètes, telles que le système ADS (Active Denial System) de la société Raytheon. On suggère donc au lecteur qu’il n’existe qu’une forme très primitive d’armes anti-personnelles fonctionnant à l’énergie électromagnétique. En réalité, les possibilités offertes par l’utilisation d’armes électromagnétiques sont pratiquement illimitées. Les ondes électromagnétiques générées synthétiquement peuvent également être utilisées pour manipuler des pensées et des comportements.

Tous ces effets ont une cause. Ils sont déclenchés par une émission ciblée de rayonnements invisibles mais très efficaces.

L’industrie de l’armement et les agences de renseignement ont travaillé sur différentes manières d’utiliser ces armes en secret. Rheinmetall propose, par exemple, un type d’arme pouvant être dissimulé dans les portières des voitures.

En conséquence, une utilisation mobile de l’arme est possible. Les armes peuvent également être dissimulées dans la structure électrique des bâtiments résidentiels. Il est également pratique d’utiliser la maison du voisin.

Le chercheur britannique en micro-ondes, Barrie Trower, affirme que tout émetteur pour micro-ondes peut également être utilisé comme une arme à micro-ondes. (N’importe quel émetteur de téléphone portable à micro-ondes – n’importe quelle micro-cellule (picocell) dans les magasins ou elle est totalement éteinte), ce qui inclut les antennes de radio mobile, les micro-cellules, le WiFi, les interphones et téléphones portables Il est donc possible d’atteindre et d’influencer délibérément des personnes en presque tous endroits de leur vie quotidienne. Grâce à l’utilisation généralisée des communications mobiles (et des satellites), il n’y a aucun endroit sur terre où une personne serait à l’abri de leur nfluence cachée .

La planète Terre a été secrètement transformée en une immense prison à ciel ouvert.

Autres mesures :

En plus d’être torturés par les radiations électromagnétiques, de nombreuses victimes sont terrorisées par le harcèlement ciblé et d’autres mesures. Celles-ci comprennent les cambriolages, le sabotage, la traque , la destruction de la personnalité , etc.

Toutes ces mesures visent à intimider les personnes touchées, à les isoler et à les conduire lentement à la folie.

Le harcèlement détruit la crédibilité des personnes touchées. Si les citoyens torturés par les radiations et faisant état de leur souffrance et d’autres effets et présentaient des documents appropriées, beaucoup seraient certainement enclins à les croire.

Mais à travers leur ciblage (harcèlement criminel) émerge l’apparence d’une maladie de type psychose paranoïaque. Et lorsque les victimes de persécutions persistantes dénoncent le phénomène , leur crédibilité est détruite. En effet, qui pourrait bien se donner autant de mal juste pour intimider une personne «sans importance»? Toutes ces mesures créent ainsi une certaine image globale de la cible , ce qui est délibérément recherché par les harceleurs

De nombreuses victimes de cette terreur ont porté plainte auprès de la police et des procureurs. Pas un seul cas en Allemagne n’a été pris au sérieux par les autorités. * (1)

Dans tous les cas, on a essayé de qualifier les personnes affectées de probables malades mentaux. Le même schéma s’applique dans tous les autres pays. De nombreuses victimes d’autres pays européens, des États-Unis, du Canada et d’Australie racontent les mêmes expériences.

Cela montre qu’il existe une façon commune de répondre à tous ces cas. En outre, chaque fois, les autorités évoquent une maladie mentale (bien qu’il existe des preuves contraires évidentes), ce qui montre qu’il existe un consensus sur la manière de traiter de telles plaintes . Ce n’est pas un hasard si aucun agent de police ni aucun procureur n’a voulu donner suite aux plaintes des personnes concernées.

Les voisins volontaires pour participer :

Bien qu’il existe des variations dans l’organisation, les protagonistes continuent de louer des chambres à proximité immédiate des personnes visées.

Il y a aussi peu que possible de voisins impliqués (on ne veut pas parler inutilement). Les voisins recrutés acceptent de croire que leurs cibles sont des personnes dangereuses et à surveiller absolument.

Lorsqu’un employé d’un service public ou toute autre autorité se présente et demande de l’aide pour résoudre une affaire pénale majeure, il obtient facilement ce qu’il demande contre rétribution. Quelques centaines d’euros par mois incitent certainement beaucoup à ranger un petit appareil électrique dans le grenier et à donner un accès à leur domicile de temps à autre. Les harceleurs peuvent ainsi assurer la surveillance continue (et la torture) des personnes ciblées, ainsi que réagir rapidement à tout événement imprévu  »

  • (1) il faut noter qu’en France , il est apparu de plus en plus clairement , qu’il existe un consensus entre les représentants de la Justice et les forces de l’ordre, pour ridiculiser et humilier les victimes qui portent plainte,  et les dégoûter de recommencer, contribuant ainsi , par complicité active ou passive à les marginaliser pour s’en débarrasser.
  • exemple de
  • – policier qui convoque  une victime , pour l’ obliger  à certifier que son HCE est dû au radar ( ce qui est une indication que la police sait de quoi il s’agit et cherche à piéger la victime, par une fausse piste,  pour s’en débarrasser)
  • – gendarmes qui convoquent  une cible sur une plainte au pénal et classent eux-mêmes la plainte,  au nom du parquet. Ce qui est contraire à la loi.
  • – magistrats qui détournent la loi pour classer des plaintes annexes  d’une cible de HCE , contribuant à nier tous les droits constitutionnels d’une citoyenne et contribuable …. etc, etc….