Archive | violations des droits constitutionnels RSS feed for this section

Le harcèlement électronique autorisé pour et par ENEDIS

6 Jan

ENEDIS est le fournisseur d’énergie qui depuis quelques temps, force la pose de ses nouveaux compteurs communicants
ENEDIS ( IL ou ELLE) fixe n’importe où , en toute indépendance autorisée, ses petits boitiers jaunes motifères , nommés « concentrateurs » .

– A hauteur de tête , à 10 mètres d’un abri-bus scolaire
https://lezarceleurs.blogspot.com/2018/11/le-concentrateur-denedis-chez-moi-comme.html

– A 50 cms de la fenêtre d’une maison

  • Sur une maison.  ( détection faite)

L’essentiel , pour ENEDIS, est que les signaux passent partout, même au travers des cerveaux.
ENEDIS nous prépare ainsi ,  fissa et en loucedé, à la 5G couvrant TOUT

Dans ma mignonne petite maison, la fenêtre proche ( 25 m) de l’antenne d’ENEDIS reste le plus hermétique que faire ce peut , aux rayonnements des 2 antennes du concentrateur d’ENEDIS .

Ainsi et H/24 :

  Plaques de métal devant la fenêtre

 couvertures de survie, complémentaires

Dans cette pièce ainsi protégée, la détection donnait  pourtant ceci le 5-1-19 :

détails

Ces CEM , correspondent à des signaux pulsés et qui ont la réputation d’être les plus dangereux, dans la rubrique des bio-effets ( non thermiques) .

Car, ces es antennes omnidirectionnelles d’ENEDIS ( 900 MHz et 1800 MHz)  , sont aussi , à un moment donné, directionnelles .
Le court texte suivant qui précise les effets néfastes  de ces pulsations , a été copié d’internet sur le site d’un ingénieur électronicien :

 » Les propriétés directionnelles commencent à environ d’un gigahertz (mais, des signaux directionnels peuvent être produits à des fréquences plus basses, et une antenne dans la cour du voisin et dirigée dans votre direction serait un cadeau de mort, et un motif manifeste de plainte ), car à cette fréquence et au-dessus, les antennes sont assez petites pour être discrètes, de sorte que quelqu’un pourrait concevoir un système directionnel et le diriger dans votre direction, et comme la plupart des murs sont transparents pour les RF , cela entrainera des bio-effets dangereux. »

Pour protéger la pièce suivante ( chambre) dont la fenêtre est couverte de la même façon que la précédente, la porte intermédiaire de cette seconde pièce est également recouverte  ,  pour la nuit.

 

Et malgré cela , les détections des CEM pulsés qui atteignent le cerveau sont ainsi :

détails

Ces CEM semblent , bien sûr,  moins dangereux à cause de leur faible densité de puissance. Ce serait exact, si les effets dangereux considérés étaient THERMIQUES.

Mais ce n’est pas le cas. Les effets à considérer pour reconnaitre  le bio-dégradation des cerveaux humains et la détérioration de la santé des êtres vivants  , sont d’une autre nature. Ils sont dûs majoritairement à des effets non thermiques
Les effets non thermiques sont expliqués, entre autres,  en terme d’ouverture du canal calcique voltage dépendant ( CCVD)  par Mr Martin L. PALL à :
https://www.cem-vivant.com/page-activation-des-canaux-calciques,116.html

Publicités

Le harcèlement électronique – Rappel

1 Jan

Cet article est proposé par IRMAETOS, qui se dit un Mouvement de Résistance International contre la Torture Électronique et le Harcèlement en Réseau.
La traduction proposée ici, est faite sans autorisation , et pourra être enlevée à la demande.  Les termes surlignés sont un choix personnel
Le texte en anglais se trouve à
https://irmaetos.org/electronic-torture/

Depuis quelques années, on a recensé un nombre croissant de cas de personnes terrorisées par ce qu’on appelle «  le harcèlement électronique « Ce terme vient de la langue anglaise et signifie « harcèlement électronique transmis » Mais le terme est trompeur. Les multiples attaques perpétrées contre des personnes concernent tout autant la terreur et la torture infligées à des citoyens.

Des dispositifs techniques à la pointe de la technologie,  mais mal connus du public,  sont utilisés. . Avec ces armes électromagnétiques, les personnes sont attaquées chez elles , dans leurs maisons et dans leurs appartements et sans aucune trace détectable. Les armes électromagnétiques fonctionnent avec des ondes du spectre électromagnétique. Ceux-ci comprennent les micro-ondes, mais aussi les ultrasons, l’infrarouge ou le laser. Les signaux émis pénètrent facilement à travers les murs d’une maison et des murs en béton. Les monticules de terre et les matériaux massifs ne sont pas un obstacle pour eux. Ils sont silencieux, inodores et invisibles à l’œil humain.

En fonction de la fréquence, de la forme d’onde et de la pulsation des ondes émises, il peut y avoir des effets très différents sur le corps humain . Le tissu humain est mis en résonance par les signaux . Cela signifie que des fonctions cruciales du corps peuvent être manipulées et perturbées lorsqu’une personne reçoit la fréquence appropriée. Bien que l’industrie du téléphone mobile affirme toujours qu’il n’y a pas d’effet athermique du rayonnement électromagnétique (haute fréquence), de nombreuses études montrent le contraire: le rayonnement électromagnétique peut avoir une influence considérable sur le corps humain.

Les effets possibles incluent:

piqûre
chocs
brûlure
démangeaisons
chaleur
vibration sur le corps ou dans le corps
vertiges
vision floue
trouble de la mémoire à court terme (oubli)
troubles du sommeil (privation de sommeil)
fatigue
perturbation ou manipulation de la libido
? ? ?

D’où vient le rayonnement ?

Des armes électromagnétiques ont été fabriquées depuis de nombreuses années. Certaines de ces armes visent à perturber ou à détruire des infrastructures électriques, tandis que d’autres ont été conçues pour manipuler des personnes.

Les fabricants d’armes proposent toutes sortes de jouets électroniques à des fins différentes. Il est intéressant de noter que cette évolution a été à peine mentionnée par les médias.

On trouve rarement des informations sur les armes électromagnétiques dans la presse et, le cas échéant, seulement sur des technologies obsolètes, telles que le système ADS (Active Denial System) de la société Raytheon. On suggère donc au lecteur qu’il n’existe qu’une forme très primitive d’armes anti-personnelles fonctionnant à l’énergie électromagnétique. En réalité, les possibilités offertes par l’utilisation d’armes électromagnétiques sont pratiquement illimitées. Les ondes électromagnétiques générées synthétiquement peuvent également être utilisées pour manipuler des pensées et des comportements.

Tous ces effets ont une cause. Ils sont déclenchés par une émission ciblée de rayonnements invisibles mais très efficaces.

L’industrie de l’armement et les agences de renseignement ont travaillé sur différentes manières d’utiliser ces armes en secret. Rheinmetall propose, par exemple, un type d’arme pouvant être dissimulé dans les portières des voitures.

En conséquence, une utilisation mobile de l’arme est possible. Les armes peuvent également être dissimulées dans la structure électrique des bâtiments résidentiels. Il est également pratique d’utiliser la maison du voisin.

Le chercheur britannique en micro-ondes, Barrie Trower, affirme que tout émetteur pour micro-ondes peut également être utilisé comme une arme à micro-ondes. (N’importe quel émetteur de téléphone portable à micro-ondes – n’importe quelle micro-cellule (picocell) dans les magasins ou elle est totalement éteinte), ce qui inclut les antennes de radio mobile, les micro-cellules, le WiFi, les interphones et téléphones portables Il est donc possible d’atteindre et d’influencer délibérément des personnes en presque tous endroits de leur vie quotidienne. Grâce à l’utilisation généralisée des communications mobiles (et des satellites), il n’y a aucun endroit sur terre où une personne serait à l’abri de leur nfluence cachée .

La planète Terre a été secrètement transformée en une immense prison à ciel ouvert.

Autres mesures :

En plus d’être torturés par les radiations électromagnétiques, de nombreuses victimes sont terrorisées par le harcèlement ciblé et d’autres mesures. Celles-ci comprennent les cambriolages, le sabotage, la traque , la destruction de la personnalité , etc.

Toutes ces mesures visent à intimider les personnes touchées, à les isoler et à les conduire lentement à la folie.

Le harcèlement détruit la crédibilité des personnes touchées. Si les citoyens torturés par les radiations et faisant état de leur souffrance et d’autres effets et présentaient des documents appropriées, beaucoup seraient certainement enclins à les croire.

Mais à travers leur ciblage (harcèlement criminel) émerge l’apparence d’une maladie de type psychose paranoïaque. Et lorsque les victimes de persécutions persistantes dénoncent le phénomène , leur crédibilité est détruite. En effet, qui pourrait bien se donner autant de mal juste pour intimider une personne «sans importance»? Toutes ces mesures créent ainsi une certaine image globale de la cible , ce qui est délibérément recherché par les harceleurs

De nombreuses victimes de cette terreur ont porté plainte auprès de la police et des procureurs. Pas un seul cas en Allemagne n’a été pris au sérieux par les autorités. * (1)

Dans tous les cas, on a essayé de qualifier les personnes affectées de probables malades mentaux. Le même schéma s’applique dans tous les autres pays. De nombreuses victimes d’autres pays européens, des États-Unis, du Canada et d’Australie racontent les mêmes expériences.

Cela montre qu’il existe une façon commune de répondre à tous ces cas. En outre, chaque fois, les autorités évoquent une maladie mentale (bien qu’il existe des preuves contraires évidentes), ce qui montre qu’il existe un consensus sur la manière de traiter de telles plaintes . Ce n’est pas un hasard si aucun agent de police ni aucun procureur n’a voulu donner suite aux plaintes des personnes concernées.

Les voisins volontaires pour participer :

Bien qu’il existe des variations dans l’organisation, les protagonistes continuent de louer des chambres à proximité immédiate des personnes visées.

Il y a aussi peu que possible de voisins impliqués (on ne veut pas parler inutilement). Les voisins recrutés acceptent de croire que leurs cibles sont des personnes dangereuses et à surveiller absolument.

Lorsqu’un employé d’un service public ou toute autre autorité se présente et demande de l’aide pour résoudre une affaire pénale majeure, il obtient facilement ce qu’il demande contre rétribution. Quelques centaines d’euros par mois incitent certainement beaucoup à ranger un petit appareil électrique dans le grenier et à donner un accès à leur domicile de temps à autre. Les harceleurs peuvent ainsi assurer la surveillance continue (et la torture) des personnes ciblées, ainsi que réagir rapidement à tout événement imprévu  »

  • (1) il faut noter qu’en France , il est apparu de plus en plus clairement , qu’il existe un consensus entre les représentants de la Justice et les forces de l’ordre, pour ridiculiser et humilier les victimes qui portent plainte,  et les dégoûter de recommencer, contribuant ainsi , par complicité active ou passive à les marginaliser pour s’en débarrasser.
  • exemple de
  • – policier qui convoque  une victime , pour l’ obliger  à certifier que son HCE est dû au radar ( ce qui est une indication que la police sait de quoi il s’agit et cherche à piéger la victime, par une fausse piste,  pour s’en débarrasser)
  • – gendarmes qui convoquent  une cible sur une plainte au pénal et classent eux-mêmes la plainte,  au nom du parquet. Ce qui est contraire à la loi.
  • – magistrats qui détournent la loi pour classer des plaintes annexes  d’une cible de HCE , contribuant à nier tous les droits constitutionnels d’une citoyenne et contribuable …. etc, etc….

Cible de HCG sans droits constitutionnels – Un avocat général français le confirme

29 Déc

HCG = HARCÈLEMENT CRIMINEL GLOBAL  et qui inclut

– harcèlement en réseau et harcèlement électronique avec atteinte à l’intégrité physique par moyens cachés

Un avocat général , n’est ni avocat , ni général.

L’expression est aussi peu conforme à une définition littérale,  que le  Nouvel Ordre du Monde,  tant décrié par les cibles de harcèlement en réseau
Et finalement, la plupart des cibles de harcèlement en réseau apprennent à l’observation et leurs dépens,  que ce qui est désigné par Nouvel Ordre Mondial ,  n’est pas NOUVEAU et n’est surtout pas de l’ORDRE , Ni l’ORDRE de qui que ce soit ou de quoi que ce soit.

Le terme AVOCAT GÉNÉRAL est ainsi de prime abord trompeur.
Wikipédia nous apprend que l’avocat général est un magistrat qui n’est censé que faire appliquer la loi .
Faire appliquer le loi , c’est la citer et/ou en mentionner les articles pour justifier des décisions prises.
C’est aussi ce que répète et martèle les juges de la Cour Europénne des Droits de l’Homme aux Etats voyous et à leurs magistrats quand ces derniers prennent des décisions capricieuses qui privent des citoyens de leurs droits constitutionnels.
Cette fois , dans l’Etat voyou FRANCE, c’est Monsieur Hervé DREVARD qui fait sa démonstration et répond en lieu et place de la Procureure générale de POITIERS, informée des dysfonctionnements sélectifs de la justice des Sables d’Olonne , pour réaction.

Sans se fouler, ni citer aucun texte ou règlement, Monsieur DREVARD, annonce qu’il est d’accord avec Carine HALLEY , procureure des Sables d’Olonne qui avait mélangé et classé par paquet de TROIS
– une plainte au pénal pour escroquerie au jugement ( Isabelle Blaineau)
– une plainte au pénal, pour escroquerie en bande organisée par un huissier de justice ( Cedric VINCENT)
– une plainte au pénal pour faux et usage de faux par professionnel de l’immobilier ( CM-CIC Gestion IMMOBILIERE)

Ces trois infractions pénales notoires, organisées contre une locataire qui payait ses loyers , tentaient de rétablir  (s) mes droits face à une  mise à la rue , faite grâce à un document,

-obtenu par un avocat ,  Thomas ROUBERT,  qui manipulait ouvertement les fonctionnaires d’Etat de la justice  de Vendée et

-émis par un préfet intérimaire complaisant , Vincent NIQUET,  pour plaire au précédent et (qui a depuis quitté son poste)

-admis par une magistrate Catherine BARRAT, protectrice des faussaires et des escrocs locaux.

Hervé DREVARD , avocat général à Poitiers et qui répond à un courrier qui ne lui était pas adressé, se manifeste ici , en qualité de  pompier FM .

Dans un livre  » LE TUEUR INNOCENT  »  dont le sujet avait  alimenté la chronique judiciaire et les débats télévisés ou du café du commerce , pendant des semaines aux USA , Michael GRIESBACH , procureur à MANITOWOC (USA) , s’est attaché avec passion à montrer l’énorme différence entre travailler à rendre la justice et chercher à étayer une conviction.

Cela demande du courage ,  de l’honnêteté,  et  l’humilité de s’en tenir aux faits et aux preuves, et même si , comme le reconnait la proc lui-même, les magistrats  finissent par accumuler, au fil du temps, une bonne dose de cynisme . Cynisme n’est cependant pas antithétique de professionnalisme  .

Ici , dans cette nouvelle anecdote française ,  qui a pour acteur un avocat général , on trouve  seulement une complaisance  de caste , lié à  un magnifique mépris de la loi .

Le dire et l’écrire , avait  entraîné, le jour même  une maousse séance de torture par énergie pulsée , en plein air .

Ma voiture stationnait, au milieu de nulle part , à 5 kms de la ville proche :

latitude  : 47.4833

longitude : -1.75

et à 15h , j’avais reçu un tir fulgurant dans le cerveau, qui m’avait laissée proche d’hébétée, avec une douleur  profonde et constante. Cette ration de CEM ( champs électromagnétiques) m’avait anéantie pour le reste de la journée., me laissant même incapable de me nourrir.

FP = fréquence porteuse

Les valeurs 𝝁W/m2 indiquent la densité de puissance des signaux .

 

25 novembre – STOP à la torture électronique des femmes françaises

24 Nov

FLYERS du blog : http://laproscrite.canalblog.com

et

et

et

et

Réponse en 5G….. peut-être. HCG-TP

25 Oct

HCG = HARCÈLEMENT CRIMINEL GLOBAL

TP = Travaux Pratiques

La 5G est à nos portes. Enfin presque. Surtout ici.
Le harcèlement criminel est incroyablement réactif et ses protagonistes cachés, sont  auto-satisfaits jusqu’à la provocation.
.
Depuis septembre 2015, ORANGE a été autorisée par l’ARCEP à tester la 5G dans les bandes 3,7 GHz , 10,5 GHz, 17 GHz.

Mon détecteur / enregistreur n’est capable de détecter que la 1ère de ces bandes. Mais le marché de ces appareils là , s’adaptera surement rapidement.

En attendant , partout dans le monde , on s’agite pour affiner les expériences sur cette « dite » fabuleuse 5G du tout connecté .
Il s’agirait, apparemment :
d’ améliorer et d’optimiser en fonction de l’usage le temps de latence de cette 5G et pour le moment d’une demi seconde

de tester pour les sélectionner les quelques fréquences plutôt stables de cette catégorie d’ondes millimétriques ,

de diversifier les technologies liées à la 5G pour les adapter aux besoins des domaines ou appareils concernés

Ce qui fait dire à certains qu’il existera une 5G à plusieurs vitesses ou encore plusieurs 5G.

Pour éviter une défaillance générale de la 5G, diverses solutions sont envisagées dont
les « small cells » ou petites antennes qui recevraient leur signal d’une grosse antenne éloignée. Ce sont ces mini-antennes mentionnées dans l’article précédent qui sont censées s’intégrer au mobilier urbain : lampadaires, bancs, plan de villes, poubelles …
la technologie MIMO, qui utilise des centaines de petites antennes , multipliant ainsi les entrées et les sorties qui renforcent le signal tout en réduisant les interférences.

En attendant, sauf expérimentation en laboratoire ou sur une ville spécifique désignée par l’ARCEP, l’utilisation de la 5G /ondes millimétriques ne serait actuellement utilisée que par l’armée.

Même si , dès juin 2017 l’ARCEP avait indiquée qu’elle préparait pour 2018, la procédure d’attribution de fréquences de bandes 3,5 GHz (3400 à 3800 MHz) .

Et le soir du 23-10-2018, après la mise en ligne de « la 5G au tribunal de GATESHEAD » un bombardement en 5G  ou ce qui y ressemble (3_4 GHz) avait commencé à 22H15 pour ne s’arrêter qu’à 23H28.
L’EEG avait enregistré en cadence, la torture du cerveau liée

Fin 

Cet enregistrement faisait suite à un autre épisode intéressant en date du 9 octobre 2018.

Ce jour-là, la voiture de ma propriétaire s’était gentiment garée devant la maison de ma voisine , sa copine, alors que je faisais une détection  trois mètres plus loin . Mais en retrait.
Et la détection enregistrée était devenue ceci, (en désordre)  :

soit des fréquences sur 0,5 GHz- 0,6 GHz – 0,7 GHz et

3_4 GHz ( 5G)

et

 

Ce qui indique , sans doute ,  la mise en place ou mise en fonction d’ une antenne ou  d’ un appareil produisant l’équivalent de la 5G (3_4 GHz)  et,….. toujours sans doute,  l’intervention pour ce faire, d’ un individu transportant avec lui son  appareil TETRA.( fréquences de police, gendarmerie, etc…)
NON … pas  un appareil TETRA de ma voisine…. ni  de sa copine……mais leur copain  ou commanditaire (?) 

Les armes à micro-ondes au service de la criminalité

19 Oct

Image du site http://www.mikrowellenterror.de

Le texte ( ici partiel) ci-après, avait été écrit par Dr. Reinhart Munzert en juillet 2002
Il se trouve à : http://www.mikrowellenterror.de/english/index.htm

Dr . Munzert avait le projet de poursuivre l’exposé de ses connaissances sur le sujet des armes à micro-ondes ,  et acquises auprès de spécialistes d’électronique et de physiciens, comme le montre le programme de ses séminaires dans le texte original.
Il en a été empêché.

Ce qui suit est une traduction libre, en rappel, d’une partie d’un de ses articles d’explication et d’alerte.

Comme suit :

 » Les effets d’un faisceau  de micro-ondes  sur les victimes comprennent une extrême lassitude, des maux de tête, des battements de coeur irréguliers, des diarrhées, les testicules douloureux, des lésions du système nerveux et des organes internes, des brûlures de la peau et des yeux.

Les effets ultérieurs comprennent la cécité, les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et le cancer. Au cours des derniers mois, certaines victimes ont diagnostiqué des tumeurs cancéreuses.

En plus de cela, les victimes (par les rumeurs et la diffamation) sont présentées comme psychotiques et dangereuses et ainsi, rendues complètement impuissantes.
Dans le même temps, de nouvelles armes (pour certains sous-traitants) sont testées dans des conditions ordinaires et constamment améliorées.

Les crimes liées aux micro-ondes de forte puissance sont un nouveau type de crime avec des caractéristiques très nouvelles. Dans un rapport de 1999 sur les activités criminelles utilisant des outils électromagnétiques, l’Union internationale des sciences radiophoniques avait manifesté son inquiétude sur : « Le fait que des activités criminelles utilisant des outils électromagnétiques puissent être mises en action de manière secrète et anonyme et que les frontières physiques, telles que les clôtures et les murs, puissent être pénétrées par des champs électromagnétiques.  »

Expert Pevler avait  souligné: « Le développement des armes à micro-ondes à haute puissance (HPM) et leur prolifération au sein d’organisations subversives offrent le moyen de commettre le » crime parfait « . Les attaques par HPM ne laissent généralement aucune preuve résiduelle et leurs effets peuvent aller de la nuisance à la catastrophe « (1997).

Les armes HPM que les gangs pourvus de haute technologie utilisent fournissent des ondes continues ou pulsées sur de longues périodes – en particulier la nuit – à partir de voitures ou de fourgonnettes ou de bâtiments autour de la ou des personnes ciblées. Ils utilisent des magnétrons, des générateurs de micro-ondes, des amplificateurs, des systèmes intégrés. En outre, ils utilisent des méthodes d’imagerie murale.

Il y a déjà plus de 40 victimes connues en Allemagne, certaines d’entre elles ont même été agressées à l’hôpital. Mais la police ne comprend pas ces nouvelles armes.

En outre, les criminels utilisent des tactiques relevant de guerre de l’information : tout savoir sur les victimes.

Alors ne leur laissez rien savoir sur vous, l’information participe de la domination . C’est pour cela qu’ils s’insèrent dans  les systèmes de communication des victimes.

Le réseau criminel possède un savoir-faire technique de premier ordre et des équipements de haute qualité. Cela garantit une haute efficacité et une bonne  précision des frappes . Cela permet aussi d’opérer à partir de voitures ou de fourgonnettes. Les générateurs / émetteurs de micro-ondes peuvent être camouflés dans une valise .
……..

C’est grâce à une constructive coopération entre des spécialistes de l’électronique et des physiciens que nous avons pu mettre en lumière cette activité criminelle hautement technologique.

Selon les experts: les ondes (pulsées) par deux ou plusieurs émetteurs [générateurs MW] convergent  dans la zone cible et renforcent ainsi leurs effets.

Il existe également des antennes paraboliques modifiées en émetteurs.

En outre, des systèmes d’antenne intelligents (adaptatifs) (de nombreux petits émetteurs connectés au lieu de quelques grands, par exemple cachés dans des voitures en stationnement) seront utilisés.

Parfois, le saut de fréquence est utilisé. Ces méthodes fonctionnent sur plusieurs centaines de pieds, si tout est bien ajusté.

Il est possible de trouver les endroits où les composants (électroniques) pour des armes extrêmement puissantes ou des systèmes complets (images 4, 5, 6) peuvent être achetés légalement.
……
Dans certains cas, les modes de vie des criminels nous sont bien connus. Ils sont en tous points semblables à ceux des terroristes. Beaucoup prétendent être de bons citoyens avec des modes de vie respectables, pour couvrir leurs crimes.

Les activités criminelles classiques (c.-à-d. cambriolage) sont perpétrées par des gangsters ou d’anciens membres de la Stasi (qui étaient dans les services secrets de l’ancienne RDA).

Dans ce type de réseau, il existe une séparation du travail et une structure de soutien qui inclut également des étrangers.

Les terroristes pourraient également utiliser les micro-ondes  comme arme anti-électronique. Avec les micro-ondes HP, ils peuvent attaquer avec succès l’électronique des ordinateurs, des voitures, des avions, etc. [voir les autres documents de l’Atelier W8].

Ils peuvent utiliser des armes à micro-ondes (armes à radiofréquence) pour aussi endommager les systèmes électroniques lors d’une attaque invisible avec toutes sortes de conséquences.
….
Tout cela n’a rien à voir avec la peur des micro-ondes . Il s’agit d’ une technologie de pointe criminelle  et subie par la population. Et il est effrayant de constater, que ces armes sont de plus en plus utilisées par des criminels et des terroristes. »

Un gestionnaire de biens sans mandat ne devrait pas écrire ça

20 Juil

Par ce message, sans civilité ni salutation, l’employée de Monsieur CHAILLOU, m’apprenait qu’elle allait me voler le montant de la caution de ma location au Sextant.

En toute simplicité.

https://etouffoir.blogspot.com/2018/06/souvenirs-du-sextant.html

L’ expression «  Puisque vous campez sur vos positions » était la façon , sans façon , de Valérie Gravouil de ne pas admettre que le contrat de bail non-signé par sa société,  était invalide.

J’avais découvert cette incongruité à l’occasion d’un problème créé par la même Valérie qui refusait d’établir une quittance de loyer à la demande, après encaissement de ce loyer par sa société.
Pour refuser , Valérie Gravouil avait inventé une condition nouvelle « mettre la quittance à disposition à l’agence » Et pas question de pièce jointe et gratuite par courrier électronique .

Une vérification sur le contrat de bail m’avait confirmé que cette condition n’existait pas. Et là , j’avais découvert , en plus, que le contrat de bail de cette société était invalide.

 

Et donc celui de la propriétaire qui déléguait ses droits à un non gestionnaire, itou.
Le prétendu mandataire, la société de Monsieur CHAILLOU , désigné par la propriétaire pour gérer son bien , n’avait pas accepté cette fonction.
En appelant et encaissant des fonds sans qualité pour le faire, la société de Monsieur CHAILLOU avait commis un délit pénal.

Après cette découverte, et pour ne pas porter préjudice à la propriétaire, le montant du loyer lui avait été envoyé en lettre simple.

Le chèque n’avait pas été encaissé. Perdu ou volé.

Après opposition auprès de ma banque, un second chèque du même montant avait été envoyé en lettre recommandée avec accusé de réception à la mutique propriétaire.

L’avis de réception de cette LAR  n’était pas revenu

Le mois suivant, rebelote. J’avais envoyé son du à la propriétaire en LAR.
Cette LAR n’avait pas été réclamée.

 

Quelques jours plus tard , une autre LAR avait filé à l’adresse de la proprio , pour l’informer avec certificats médicaux, que je quittais son appartement contrainte et forcée par un harcèlement électronique qui voulait ma peau et visait le coeur.
Une lettre simple en copie avait doublonné cet envoi, et proposé un état des lieux à la totale convenance de la dame.
Pas de réponse , même pas par internet. C’est devenue une quasi manie.

Les clés  avaient été expédiées à la propriétaire , en lettre suivie d’une part , et en colissimo d’autre part.

Sans aucune obligation légale d’information et aucune nécessité de traiter mon départ avec la société de Monsieur CHAILLOU ou Valérie Gravouil , il me restait cependant à récupérer mon dépôt de garantie que ces gens recelaient. Je l’avais simplement réclamé.
La bronzée et souriante Valérie Gravouil avait répondu que nenni. Si je ne satisfaisais pas à ses demandes illégales de non-gestionnaire du bien , je n’aurais pas mon argent.
Cela s’appelle , en plus du chantage.

Avant elle, à Saint Julien des Landes (85), Colette COUVIDA avait fait de même mais en montant un chantier, avec deux frères de la résidence.
La maison de Colette COUVIDA était  dangereusement invivable grâce à  3 (4) voisins qui me tiraient dessus avec de l’énergie dirigée de jour comme de nuit .

  • L’un,  par rafales de micro-ondes.( un ex de la marine nationale )
  • L’autre au moyen du système du mur thermique ( four à micro-ondes bricolé) .
  • Les deux gays , par des tirs au laser à travers les baies vitrées
  • Colette COUVIDA informée, n’avait pas réagi …. sauf pour en profiter.
    Son chantier avait été simple , au lieu de me prévenir à l’avance de visites d’aspirants locataires pour que je reste sur place au moment prévu seulement , elle les avait envoyés à l’improviste pour pouvoir prétendre que je n’avais pas respecté les termes du contrat de location.

Une autre voisine m’ avait prévenue de ce qui se tramait . Mais mon état catastrophique  ne me permettait plus de prendre le risque de rester à l’intérieur de la maison à attendre des heures,  sous les agressions  croisées des fous furieux du voisinage .

Tout le monde le savait.

Colette COUVIDA avait capté la caution par manigance. Tout comme elle avait volé, comme les autres, les mois de loyer payés pour un endroit transformé en lieu de torture . Ce qui lui avait été signalé .

Comme les autres, elle ne pensait qu’à profiter de la situation , au maximum.

 

A Vannes (56) , Sofi Ouest Gestion/Lerouzic, m’avait menacée parce que je me plaignais d’un harcèlement électronique féroce de voisinage.

A mon départ il s’était servi tout seul sur mon compte , en fabriquant un faux document avec une fausse signature ….. et ce, avec l’aide de la police et de la justice locale qui avaient  classé ma plainte avec et malgré  ses trois preuves nécessaires et suffisantes.

Aux Sables d’Olonne (85) , CM-CIC Gestion Immobilière , s’était également servie d’autorité,  sans raison,  sur ma caution, avant de faire machine arrière et de rembourser.

Là encore, le gestionnaire de bien ne l’était pas.

Là encore, la propriétaire  lourdement complice , avait joué l’ ingénue  irresponsable .

https://etouffoir.blogspot.fr/2017/03/entourloupette-machin-et-truc-muche.html

Mais, le vol de loyers le plus surprenant reste encore celui de Cédric VINCENT , huissier de justice aux Sables d’Olonne (85). Après une saisie-attribution hautement fantaisiste faite grâce à l’appui et à l’aide de la juge Catherine BARRA, Cedric VINCENT , huissier de justice avait truqué sa comptabilité pour s’attribuer 2 mois un tiers de mes loyers, déjà payés une première fois à la propriétaire.

 

Comme le rappelait fort justement une internaute sur le blog http://laproscrite.canalblog.com, il faut dire , re-dire et garder en mémoire les écrits de Josselyne ABBADIE sur le harcèlement en réseau et que l’on trouve à (http://conscience-vraie.info/harcelement-en-reseau-harcelement-global.pdf) , dont ces extraits :

« Le harcèlement en réseau est un harcèlement qui est pratiqué sur une personne – la cible – en manipulant de nombreuses autres personnes – les pions – qui deviennent les collaborateurs et les exécutants de ce harcèlement. Ces pions sont contrôlés par le biais des organisations et des réseaux qui mettent en œuvre des stratégies sophistiquées. Souvent ces pions sont ouvertement formés aux techniques de harcèlement et missionnés pour harceler la cible désignée. D‟autres sont uniquement manipulés à leur insu par le biais de multiples pratiques comme par exemple la désinformation et l‟utilisation de rumeurs. Ces malveillances organisées de façon très structurées peuvent être le fait de motivations diversifiées et revêtir des amplitudes différentes, mais ont toutes des caractéristiques en commun :….. »

« En fait il suffit qu’une personne appartenant à un réseau de pouvoir, ou une organisation (comme une entreprise, ou un milieu corporatiste) veuille obtenir quelque chose d‟une personne en particulier pour que la machine se mette en route sans savoir jusqu’où cela va aller. Car une fois qu‟une personne est ciblée, il y a un investissement de moyens sur cette personne, des murs invisibles – ce que j‟appelle des « murs sociaux » – sont construits autour d‟elle via les manipulations, et les technologies de surveillance mises en du harcèlement en réseau au harcèlement global. C‟est ce que l‟on appelle un harcèlement de type « construction » qui aboutit à un méta-système de harcèlement contre la cible. Cette situation peut être exploitée de multiples façons. Ce harcèlement démesuré atteint des niveaux de perversité inégalés et d‟abus de toutes sortes ; attendu qu‟il se déploie de plus en plus et contamine aussi d‟autres types de harcèlement plus « mineurs » du fait du déploiement de la violence morale, de sa banalisation, et des canaux par lesquels elle peut circuler. »

Tenant compte de cette réalité, il reste aux cibles à respecter la loi autant que faire ce peut,  et à demander sans cesse et sans répit à la justice de faire respecter leurs droits,  en punissant efficacement et sans état d’âme par identification de classe sociale avec les intermédiaires , ceux qui fabriquent en réseaux ces situations iniques de torture physique et morale . 

Cela ne se fera pas sans elle.