Tag Archives: 40 MHz

Machine LIDA transformée ? pour privation de sommeil

21 Août

Le texte suivant  dans sa forme  originale  peut être vu  à : https://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_mindcon30.htm#CONTE.

Les images ajoutées sont un choix personnel.

La machine LIDA  n’est pas commercialisée , mais peut être fabriquée facilement à partir d’un système radio-émetteur 

***

La machine LIDA  est un ancien  appareil médical fabriqué en Russie qui transmet  des signaux radio  pulsés  de 40 MHz à un rythme d’ impulsions  destiné à produire un état de relaxation et de sommeil.

Cette machine connue sous le nom de LIDA  a été prêtée à l’hôpital Jerry L. Petits Memorial Vétérans,   dans la cadre d’un  programme d’ échange entre l’Union Soviétique et les Etats Unis .

Les chercheurs de l’hôpital ont noté des changements  de comportement chez les animaux.

«  Il semble , qu’au lieu de prendre du valium pour aider la relaxation, il soit possible d’obtenir le même effet et probablement de manière plus sécurisante, grâce à l’utilisation  d’un champ radio qui permet la détente »  C’est ce  qu’avait conclu le Dr Ross Adey , chef de recherches dans cet hôpital. ( Dr Adey est maintenant décédé)

( ici la photocopie est  incomplète) ….. Adey avait ajouté, que le manuel indique  l’utilisation de la machine  sur des humains. Le manuel dit ainsi qu’il s’agit «  d’un appareil qui traite à distance , avec des impulsions ,  les problèmes psychologiques , incluant des insomnies, des problèmes d’hypertension et des troubles neurologiques . 

 L’appareil n’a pas été autorisé pour les humains dans ce pays, mais les Russes l’ont utilisé sur des humains depuis , au moins , 1960.

Les basses fréquences radio simulent le flux   électromagnétique du cerveau  et produisent un état semblable à  la transe .

ADEY précise qu’il a mis un chat dans une cage et mis la machine LIDA en fonctionnement.

«  Au bout de quelques  deux ou trois minutes , le chat s’était assis tranquillement … et il était resté ainsi comme paralysé. «

L’expérimentation faite avec la machine LIDA  durait alors depuis trois mois et  devait se prolonger jusqu’à un an.

Ci-après un commentaire d’Eleanor WHITE

1- les attaques de fatigue intense constituent un dénominateur commun de beaucoup de situations de cibles non-consentantes d’expérimentations neuro-électromagnétiques. La machine LIDA , pourrait tout simplement être utilisée pour produire ces attaques de fatigue, de façon indétectable , et faites à travers des murs non-conducteurs ou semi-conducteurs. 

2- Si la machine LIDA peut être programmée pour obtenir un état de détente, elle pourrait tout aussi bien être programmée pour de l’« état d’éveil forcé «  et même d’autres états. Cette machine est une arme de harcèlement électronique . En l’état. Un documentaire TV  avait noté que le monde médical russe la considérait en 1950 , comme dépassée. 

Qu’est ce , alors , qui l’a remplacée ?

 

signal pulsé à distance , pour privation de sommeil

 réaction du cerveau , 20 août 2019

Ci-après , une déclaration de Dr Eldon BYRD, chercheur en psychotronique , et qui avait financé  le travail du Dr ADEY  sur la machine LIDA

«  La machine LIDA a été inventée dans les années 1950 par les soviétiques . La CIA  en avait achetée une  d’un correspondant canadien  pour la livrer à Dr Ross ADEY , mais sans lui fournir les fonds nécessaires à son exploitation

J’ai fourni ces fonds sur mon projet de 1981 , ce qui lui a permis de découvrir  que l’usage de la machine LIDA à distance,  mettait les lapins dans un état de torpeur , et plongeait  les chats en état de sommeil paradoxal.

Les Soviétiques avaient ajouté une image qui montrant que LIDA   posée sur un podium avait mis  en état de somnolence toutes  les personnes dans  un auditorium   . LIDA émet un champ électrique, un champ magnétique, de la lumière, de la chaleur et des sons,  ( bien sur la lumière et la chaleur  relèvent d’ondes électromagnétiques  mais à un fréquence bien supérieure aux basses fréquences des champs électriques et électromagnétiques mentionnés plus haut) 

LIDA est censée dédiée à des traitements médicaux  et pourtant les nord-coréens l’ont utilisée pour faire du lavage de cerveau pendant la guerre de Corée. Et la question reste posée :  qu’ont-ils fait de cette technologie ?  L’appareil aurait pu être amélioré, et/ou miniaturisé. Il est peu vraisemblable  qu’une technologie performante ait été abandonnée.

Communication directe avec Ross ADEY :  alors qu’il travaillait avec la LIDA 4, un électricien qui était passé près de lui ,  lui avait demandé comment il avait pu se procurer cette « machine nord-coréenne de lavage de cerveau » . Ross lui avait répondu qu’il s’agissait d’un appareil médical russe.

En fait, le gars avait subi un lavage de cerveau quand il était  dans un camp de prisonniers de guerre. Il avait raconté qu’on leur posait des plaques  verticales sur les côtés de la tête  tout en leur lisant des questions et leurs réponses. Il disait qu’il avait l’impression d’être dans un rêve. Plus tard  quand il avait été délivré par la Croix rouge  et qu’on lui avait posé des questions, il avait répondu ce qu’on lui avait lu  quand il était soumis à l’influence de la machine. Il avait ajouté qu’il avait l’impression de n’avoir  eu  à aucun  moment un contrôle  sur  ses réponses.

LIDA  est breveté aux USA . Pourquoi ? puisqu’elle n’est pas vendue aux USA. La seule  machine qui y existe à ma connaissance est celle du Centre Médical Loma  Linda où travaillait ADEY . Eldon » 

Cheryl Welsh , Davis CA,  activiste  qui dénonce  les neuro- expérimentation non-consenties , avait envoyé un passage d’article  de Ross ADEY,  mais sans ses références bibliographiques complètes. 

«  les Soviétiques ont également développé un appareil de soins qui utilise la modulation  d’une onde carré de  basses fréquences d’un champ de radiofréquence. Cet appareil appelé LIDA  a été développé par L. Rabichev et ses collègues d’Arménie soviétique  et est conçu pour traiter  les troubles somatiques et neuro-psychiques  tels que les névroses, les psychoses, l’insomnie, l’hypertension, les problèmes de locution, l’asthme bronchitique, les troubles asthéniques et réactifs. 

Il est couvert par le brevet américain  n° 3773049. En plus du champs RF pulsé, l’appareil produit également une lumière pulsée, du son et de la chaleur pulsée. Chaque train de stimulus peut-être indépendamment ajusté en intensité et en fréquence.

Le champ de radiofréquence à une fréquence porteuse nominale de 40 MHz et une puissance maximale d’environ 40 Watts.

Le champ E est appliqué  à l’aide de deux électrodes  d’environ 10 cms de diamètres et placées de chaque côté du cou . Les électrodes sont placées à une distance de 2-4 cms de la peau. »

COMMENTAIRE d’ELEANOR WHITE  : Dr Ross ADEY a mentionné un auditoire  forcé au sommeil par la machine LIDA, et cela signifierait donc que les électrodes n’aient pas un rôle important dans le processus . Le signal radio, semble bien la cause première de l’effet de sommeil/transe observé. 

La cadence de répétition  des impulsions serait de 40 à 80 par minute . La durée de ces impulsions est autour de 0,2 sec. Pendant les 8 années de tests , l’appareil a été   a été utilisé sur 740 patients , enfants et adultes. Les effets positifs sont reconnus dans ……. «

 

L’image ci-après, est extraite du texte  suivant   l’article  ci-dessus  et trouvé sur https://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_mindcon30.htm#CONTE.

Cet autre article est intitulé :

Réponse du système auditif humain à l’énergie électromagnétique modulée

ALLAN H. FREY

Publicités