Tag Archives: 4Hz

Trucages

30 Juil

IMG_3718 articles de pêche

Ceci est un trompe-l’œil local, presque tout neuf.
Un trompe l’œil est une illusion picturale qui séduit souvent par une confusion première possible avec le réel. Ici, la tromperie relève de la technicité et de l’art de la perspective. Le trompe-l’œil est destiné à surprendre par des effets d’illusion de profondeur .
Contrairement au trucage surtout d’ordre technologique, le trompe-l’œil est en quelque sorte évident.

Pour déceler les trucages liés à mon histoire  (de type) criminelle, il avait fallu d’abord en observer les premières manifestations dans un étonnement d’incompréhension totale .

J’étais Madame Tout le Monde et quelqu’un ou quelques uns semblai(en)t perdre un temps considérable à troubler ma perception de la réalité pour essayer de me rendre dingo. Cela se faisait , entre autres, grâce à une surveillance que j’avais essayer de prouver, à l’appui de ma normalité.

IMG_3807 détecteur d'écoutes

Ainsi par exemple , en 2004, un détecteur d’écoutes téléphoniques avait permis de vérifier, avec la présence d’une voisine, la mise sur écoute de ma ligne de téléphone fixe à Paris . Un appel à un huissier pour constat, fait d’un téléphone cellulaire , avait arrêté net la preuve d’écoute , empêchant par là-même le constat. Et donc la preuve d’une surveillance constante, alors même que ceci en était une nouvelle.

Le détecteur d’écoute avait ensuit disparu de mon appartement. Lors de son retour, les fonctions avaient été inversées  : l’appareil avait été manipulé et montrait, cette fois, une écoute constante.

Dans cette catégorie du trucage, et avec le recul, il faudrait sans doute ajouter l’arrêt illico de 3 systèmes d’alarme anti-intrusion, sophistiqués et aux fonctionnements différents ( piles, bandes vidéos, internet) . Et avec bizarreries troublantes en complément .

Depuis quelques années, la criminalité à prouver était celle de l’utilisation d’énergie dirigée pour me faire perdre la boule dans une souffrance phénoménale, qui donnait envie de hurler plusieurs centaines de fois par nuit.

Les détections de CEM en continu avaient permis de montrer à quelques lecteurs , souvent dans le même cas, des CEM de type tirs et rafales d’énergie et différents de ceux que l’on observe lors de communications (téléphonie et internet) . Il s’y était ajouté des détections de ratés sur fond de bricolages, manigances et manipulations des appareils produisant cette énergie en proximité.

Par prudence, je m’étais abstenue de donner le nom de mon appareil détecteur . A une exception près . Lors d’une plainte  , prise par un aimable gendarme  : Mr LE CORNEC .
Mr Le Cornec n’aimait pas ma façon de parler et avait re -formulé mes propos  en traduction charabia,  pour une meilleure impression de plaignante confuse  . Ma plainte pour torture par harcèlement électronique  avait été transformée en plainte pour harcèlement de voisinage . Le bien aimable  Mr  Le Cornec, avait aussi trouvé sous sa casquette d’adjudant , que le vieux marin de Lorient n’était pas en cause.

Peu de temps après cet incident, mon environnement de champs électromagnétiques s’était radicalement modifié. Lorsque j’étais seule ou presque, il s’était mis à présenter des valeurs CEM relevant de l’anodin et un spectre de signal digne de celui de satellites (1,4 GHz- 1,5 GHz- 1,6 GHz) . Chez moi ou à 15 et 30 mètres sous terre, en France ou en Belgique.

Sauf parfois, quand les fréquences partant de 900 MHz, s’affichaient lors de tirs . Ou encore quand 2400 MHz et 5000 MHz montraient leur présence façon mini-mitraillages ( chaque minute) après l’ouverture de ma box de 2400 MHz .
Comme ceci en 2,4 GHz et 2,5 GHz  par exemple :

IMG_3723 23-7 2,4 GHz

Mais , rapidement après la parution des enregistrements mis en ligne dans l’article précédent, les valeurs CEM avaient encore changé. Elles étaient alors devenues exemplaires sur la plan sanitaire, et régulières,  comme ceci HORS connexion :

IMG_3725 sans connexion 26-7

et comme ceci AVEC connexion.

IMG_3726 connexion 26-7

Pour vérifier le bon  fonctionnement  de l’appareil j’étais allée prendre un bain d’ondes sur le remblais

IMG_3701 remblai
là où les vacanciers promenaient leurs téléphones cellulaires, leurs tablettes et leurs enfants. Ce qui donnait ceci à une heure de moyenne affluence..

IMG_3727 remblai dim 26-7
En bain de foule, l’appareil détecteur semblait OK.

Les trucages notés sont bien sûr intéressants, parce que de nouveau révélateurs
1) d’une volonté de tromper. Et normalement seulement à usage personnel. Ici la réalité quelle qu’elle soit, est transformée par manipulation technologique.
2) d’une volonté de détruire , par la même technologie qui créé les cancers préférés de cette mafia-là. Mais ils sont  impossibles à l’y relier , et ce grâce justement à la technologie appropriée aussi .

IMG_3808 le corps

 Ici, dans cet immeuble tout neuf, les compteurs sont intelligents. C’est le courant porteur en ligne (CPL) producteur généreux de radiofréquences , qui récupère par ce moyen  les informations à distance.
Lors de la construction, les promoteurs , moins généreux, avaient économisé sur ce qui ne se voyait pas . Les câbles électriques qui transportaient des radiofréquences,  n’étaient pas blindés. La santé des résidents le paierait. La sécu aussi.
Parmi tous les trucages imaginés par mes poursuivants , l’ utilisation du CPL  (courant porteur en ligne) pour faire transporter des ELF par des HF , n’était même pas à exclure.
Car  toutes les hypothèses sont envisageables dans cette histoire.

IMG_3821 95µT en 8 Hz  95,85 µT

Ce jour-là , l’écran du détecteur posé près de moi s’était mis à s’affoler . Les valeurs en µT ( microTesla) notées sur l’écran avaient commencé à galoper jusqu’à ceci, ci-dessus , pour 8 Hz.

Sans aucun changement du paramétrage de l’appareil , resté le même que celui indiqué à  :

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/06/15/detection-de-tres-basses-frequences-2hz-4hz-8hz-10hz/

En vérifiant les 10Hz , 4Hz et 2Hz disponibles , l’écran avait montré ceci  :

IMG_3824- 74 µT pour 10 Hz

IMG_3825- 323 µT en 4Hz 

IMG_3828- 937 µT en 2Hz  937,56 µT  pour 2Hz

Tout soudain , ces informations et leurs effets , m’avaient donné une incroyable envie de m’allonger pour dormir.
Et les tirs d’ondes , équivalents à un différentiel de 100 MHz et 200 MHz,  et ressentis au cerveau avaient commencé à l’exciter.
Un vrai supplice.

Publicités

Détection de très basses fréquences – 2Hz- 4Hz- 8Hz-10Hz-

15 Juin

Pour faire face , partiellement, à une incompréhensible fatigue  , et à un état psychologique bizarre en plus des maux de tête,  et des brûlures persistantes sous le talon, on peut sans doute  aussi essayer d’en trouver la cause dans les très basses fréquences  (ELF) d’un environnement fabriqué hostile .

Pour mémoire, ces ELF ont les propriétés générales suivantes  :

effets des ELF
et même précisées comme suit par des chercheurs russes  :

effet des basses fréquences
La détection avait été faite sur 2Hz, 4Hz, 8Hz, 10 Hz à l’intérieur de l’appartement
Les deux valeurs différentes en µT pour une même fréquence indiquent que la fréquence est modulée. Les faibles variations ( non photographiées) d’une même fréquence parlent d’ondes pulsées.
La paramétrage de base de l’appareil était comme suit
RBW = 3 Hz            VBW = 1 Hz         Temps de balayage = 3 secondes                Range = lg1000
Atténuateur = 20dB         Détecteur sur MinMax
Niveau de démarrage des marqueurs = 80%

La détection ratissait large.

Toute remarque pour correction du paramétrage serait aussi  la bienvenue.
En l’état de celui de ce jour, cela avait donné ceci et qui explique peut-être cela, noté plus haut  :

IMG_2966  2Hz 109 µT

IMG_2967 2Hz 148,41 µT

et

IMG_2970  4Hz 57,37µT

IMG_2971 4Hz 72,72µT

et

IMG_2974 8Hz 28,35 µT

IMG_2972  8Hz  33,40 µT

et

IMG_2980 10 Hz 22µT54

IMG_2978 10Hz 26,35µT

 

Recherche d’émetteurs de 1400 MHz à 1800 MHz

3 Mai

Chaque histoire d’individu ciblé à ses particularités  qui sont fonction de son histoire personnelle et des méthodes employées par les groupes sollicités pour le détruire.

Un point commun à beaucoup,  est la torture infligée par des tirs d’énergie dirigée qui traversent toutes les protections mises en place successivement.

La tête est souvent visée, puisqu’il s’agit de détruire le plus inaccessible  : le mental . Cela se fait aussi , par l’attaque et la destruction du système   nerveux, à l’intérieur de la boite crânienne  . Et donc , sans preuve. Ou presque.

Privée ainsi et en plus,   de sommeil par des tirs qui visent prioritairement la tête , une recherche devenue  constante, comme celle de toutes les cibles,   avait montré , par détections,  un micro-ondage intense et destructeur , alors que je suis dans mon appartement ou ma voiture.

Les agressions de toutes sortes et les tirs n’ont jamais  cessé. Ils  sont faits actuellement avec une technologie non détectable par mes appareils. Sauf de façon anecdotique.

Les criminels organisateurs  de cette histoire, semblent ainsi  mieux protéger, leurs complices acteurs,  N. Barreau et CM-CIC,  qu’ils ne l’avaient fait avant pour Certaines/Walti/Frenove , Roux/Leduez, Le Rouzic/Fouquet ou encore  Poitevin/Delveaux/Suteau.

Parce que les tirs d’ondes retrouvent la tête où qu’elle soit, je m’étais aventurée vers une recherche d’émetteur(s) en éventuelle  résonance avec quelque chose en  moi.

IMG_2426 habituel depuis qq temps

Des détections faites à -15 m,- 30 m ou  encore plus de 100 m sous terre et roche, et dans des endroits éloignés de plus de 1000 kms , avaient  montré des valeurs communes , quasi insignifiantes en valeurs  de CEM mais qui avaient la particularité de très légèrement varier dans la gamme des   fréquences entre  1,5 GHz à 1,8 GHz .

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/04/28/detections-dondes-a-30m-et-60-m/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/04/28/detection-dondes-pres-des-pleurotes-roses-a-15-m-et-30-m/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/04/detection-dondes-en-cave-15-metres-sous.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/04/15/individu-cible-mauvaise-mine/

Ce même  phénomène , peut-être sans importance, avait été également repéré et  avec ces mêmes particularités ,  en appartement, dans le sous-sol de l’immeuble,  dans la salle d’attente d’une consultation médicale  ou dans un restaurant.

Ce qui aurait pu faire penser que j’étais un point d’attraction ou autre, pour ces fréquences.  Le but étant d’essayer de comprendre pourquoi et comment, ma tête est  si facilement visée et atteinte  .

IMG_2425 ds le resto

Dans la salle d’attente et le restaurant mentionnés  , les portables des voisins donnaient, par contre,  des indications comme ceci ci-dessus  , (dans le restaurant), montrant aussi  le bon fonctionnement de l’appareil détecteur.

En recherche, donc,  d’un émetteur éventuel, dans la gamme des fréquences de 1,4 GHz,  1,5GHz, 1,6GHz,1,7GHz,1,8 GHz, la grotte du musée du champignon où l’on peut musarder et s’isoler  à loisir, semblait idéale  pour une  détection complémentaire, d’émetteurs , cette fois. Cette grotte  avait aussi la particularité  d’être   à portée de voiture facile .

Toutes les détection faites en grotte l’avaient été avec l’antenne de l’appareil pointée vers le haut ( le ciel) .« « 

IMG_2427 plan de la grotte

Pour mémoire, cet endroit se présente comme suit  : plus de  200 m sinueux d’une  galerie sous-terrainne  sans cheminée d’aération avec  un dénivelé qui conduit à 2 grottes à environ  30 m sous terre.

IMG_2364 les 2 grottes

Pour cette fois, la détection avait été faite  successivement dans ces deux grottes. D’abord dans celle de gauche, où l’on ne tient pas debout et dont la sortie ne se fait qu’à reculons. Puis dans celle de droite, déjà connue.

Une recherche d’émetteurs entre 1400 MHz( 1,4 GHz)  et 1900 MHz (1,9 GHz)  n’avait rien donné dans l’un ou l’autre endroit.

IMG_2423 1060 MHz

Une recherche entre 1000 MHz (1 GHz) et 1900 MHz avec un réglage de bande passante de 3MHz, un niveau de référence de – 70 dBm, un dynamique de 50dB et  un balayage de 500 ms avait laissé apparaître un émetteur dans la gamme des 1000 MHz.

Les autres recherches avaient toutes porté, et dans les deux grottes, sur un ou des émetteurs dans la gamme comprise entre 1400 MHz et 8000 MHz. Le niveau de référence -70dBm, la dynamique 50 dBm et le tems de balayage n’avaient pas été changés, entre chaque détection.

Seule la  bande passante utilisée avait été paramétrée tour à tour sur  FULL, 3 MHz, 1 MHz.

IMG_2342  2500 4039

Dans les deux grottes, 2  émetteurs avaient été systématiquement repérés .  L’un était dans la gamme  de fréquences de  2500 ++ MHz ( 2572, 2632 …)

L’autre était dans la gamme de fréquences  4000 ++ MHz ( 4039, 4050, 4084 ….)   

Une détection très large, faite entre 1000 MHz et 8000 MHz avec FULL sélectionné en bande passante , donnait, en plus,  une indication d’un émetteur dans la gamme des 5800 MHz.

IMG_2433

La présence d’antennes-relais, recherchées à partir d’ANFR- carto radio, montrait ceci à environ 4 kms du musée du champignon où les détections de ce jour avaient été faites.

IMG_2430 antennes caro-radio

La première est une antenne Orange et la suivante une antenne SFR

Une détection complémentaire de  ELF 4Hz et  dans les deux  grottes,   avec un temps de balayage élevé et un bande passante de 1Hz avait donné ceci , 64,91 microT,   dans la 1ère grotte :

IMG_2422 4Hz 1ère grotte

Et cela, 25,71 microT,  dans la deuxième grotte.

IMG_2424 4Hz 25,71 nT

De petites vidéos aussi sombres que l’endroit, mais au format  non accepté sur mes blogs montraient des ondes pulsées et modulées.  Les photos sont prises à partir des vidéos.

La question  de la tête retrouvée quasiment partout ,  dont la nuit suivante dans ma voiture et un endroit nouveau différent, reste posée.

Pour mémoire les bandes de fréquences utilisées par des satellites connus, sont comme suit pour les fréquences repérées  et montrées dans cet article..

Bande S-DAB—-> 1,452 Ghz à 1,492 Ghz

Bande L —–> 1,518 GHz à 1,675 GHz

Bande S —-> 1,97 Ghz à 2,69 Ghz

Bande C —-> 3,4 GHz à 7,025 GHz

La vie en ondes

20 Avr

L e 19 avril 2014 au soir, le chargé de reconnaissance de l’emplacement du corps en vue du matraquage de la tête par ondes pulsées , ne s’était pas gêné. Il m’avait enfoncé une aiguille ( sensation) sous l’ongle du gros orteil . Et en insistant, en plus.
Et si ces autres tortionnaires/bouchers-là lisent dans les pensées , dans ma tête , il y avait écrit en lettres majuscules

« MAIS ÇA FAIT MAL, ESPÈCE DE CRÉTIN »

Et cette sensation –là , n’avait pas empêché les autres sensations de vives piqûres , au bout des doigts et sur les bras. La reconnaissance complète de la place exacte de la tête à bombarder de HF ( signal Hautes fréquences) pour destruction intégrale du cerveau, est à ce prix supplémentaire-là.
Il y avait également eu une habituelle onde de type «  vol d’insectes  bruyants » en plus d’ un effet «  éclair  » ( laser  ?) avant le démarrage des tirs.
Puis, une fois l’emplacement du corps repéré, les tirs d’ondes pulsées vers la tête avaient commencé . D’une intensité légèrement différente de l’habitude ( 1,7 GHz au lieu de 1,8 GHz). Par 4°C , sans vent, je dormais dehors.

Image
La deuxième partie de la nuit avait été de style «  cuisson à feu doux  » avec un champ électromagnétique entre 16µW/m2 et 20µW/m2 .
L’appareil à cuire doucement  était sans doute sur le balcon .
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/air-france.html
Comme moi.

Pour mémoire la norme sanitaire recommandée en zone de sommeil est de 0,1 à 10µW/m2. Image

La veille , ce sont les ELF ( ondes très basses fréquences)  qui une nouvelle fois avaient posé un problème et la même question restée à ce jour toujours sans réponse. Qu’est ce qui peut générer ainsi des 4 Hz. en aussi  grande quantité  ?

J’avais , en effet, dû re- configurer le détecteur en µT ( microTesla). Les importantes valeurs en nT ( nanoTesla) avaient dépassé les capacités d’affichage de son écran       1 µT = 1000 nT
Diverses lectures concernant les ELF ( très basses fréquences) permettent d’apprendre par exemple, que  :

WIFI génère des ELF de 10 Hz
17,6 Hz produit une migration massive des ions calcium vers le cortex cérébral et le système nerveux, entrainant des perturbations hormonales et des déséquilibres physiques et émotionnels.
7,5 Hz est la fréquence de résonance de la cavité terrestre.
7,8 Hz est la fréquence de résonance de l’hypotalamus et commune à tous les mammifères
GSM ( 900 et 1800 MHz) et DECT génèrent des ondes de 8 Hz, proches de la résonance de Schumann ( 7,8 Hz) et des ondes Alpha ( 7 à 13 Hz).

Image
Photo en provenance de   http://www.neotrouve.com/?p=996

Les ELF de 4Hz se trouvent à la limite supérieure des ondes Delta ( 0 à 4Hz ) présentes dans le sommeil profond, et à la limite inférieure des ondes Theta ( 4 à 7 Hz) associées à la réceptivité d’informations au-delà de notre conscience normale.

Plusieurs documents sur ce même sujet, mentionnent que des ondes de type ELF peuvent être modulées en fréquence et en forme de façon intentionnelle afin de fournir une information spécifique qui sera décodée par le cerveau avant de revenir quasi instantanément sur le dos de la résonance de Schumann. Cela implique une expérimentation.

Mais dans cette mienne histoire qui pue la haine et la malfaisance collectives et ressassées, il est nécessaire de se reporter à l’information de danger fabriqué artificiellement par des psychopathes .
On trouve la liste des méfaits des ELF , présentés par l’ex-agent du MI5, Barrie Trower  , comme suit, pour les ELF repérées ici.

Image
Voici donc , ci-après, une nouvelle exposition de photos de détections faites dans l’appartement, puis en bord de mer 10 kms plus loin, puis de nouveau dans l’appartement et même dans ma voiture sur le parking de l’immeuble.

Image
Dans l’appartement , 58 µT, le 19 avril à 14h21

Image
A Arradon, 4 µT, le 19 avril à 18h11

Image

Dans l’appartement, 587 µT, le 19 avril à 19h01

Image

Dans la voiture sur le parking de l’immeuble , 592 µT, le 19 avril à 19h27

 Le lendemain, matin de Pâques,  la détection dans l’appartement donnait  513 µT,  à 8h21

Pour compléter le tableau, une détection faite dans la soirée du 20 avril , sur le mur commun avec ma voisine weight  watcheuse , donnait les valeurs suivantes en noir  et montrait un appareil qui émettait en continu. Les valeurs en rouge  et  en microW/m2 , sont celles « reçues » au niveau de la tête de mon lit , pourtant placé le plus loin possible.

micro ondage

Nous sommes, bien sûr,  nombreux à profiter ainsi de ce type de diffusion non choisie,   de champ électromagnétique nocif . Mais il se trouve que lorsque cette voisine était venue frapper chez moi pour vérifier que j’étais bien « folle » et qu’elle aurait donc eu le droit de le dire, elle m’avait assurée, la main sur le coeur et la mine sincère , qu’elle n’avait absolument aucun appareil électronique sur le mur de sa chambre,  commun avec la mienne.

Cette malfaisance de négligence camouflée sous  une fausse assertion , est différente des « tirs »  ciblés d’ondes pulsées . Elle pourrait relever seulement d’un micro-ondage  ambiant .

http://secretebase.free.fr/planetes/terre/schumann/schumann.htm
http://www.bioelec.ch/cem/rayonnements/resonance_schumann.html
http://secrets.vraiforum.com/t155-Resonnance-de-shuman.htm
http://www.whale.to/b/rifat.html