Tag Archives: 8Hz

Trucages

30 Juil

IMG_3718 articles de pêche

Ceci est un trompe-l’œil local, presque tout neuf.
Un trompe l’œil est une illusion picturale qui séduit souvent par une confusion première possible avec le réel. Ici, la tromperie relève de la technicité et de l’art de la perspective. Le trompe-l’œil est destiné à surprendre par des effets d’illusion de profondeur .
Contrairement au trucage surtout d’ordre technologique, le trompe-l’œil est en quelque sorte évident.

Pour déceler les trucages liés à mon histoire  (de type) criminelle, il avait fallu d’abord en observer les premières manifestations dans un étonnement d’incompréhension totale .

J’étais Madame Tout le Monde et quelqu’un ou quelques uns semblai(en)t perdre un temps considérable à troubler ma perception de la réalité pour essayer de me rendre dingo. Cela se faisait , entre autres, grâce à une surveillance que j’avais essayer de prouver, à l’appui de ma normalité.

IMG_3807 détecteur d'écoutes

Ainsi par exemple , en 2004, un détecteur d’écoutes téléphoniques avait permis de vérifier, avec la présence d’une voisine, la mise sur écoute de ma ligne de téléphone fixe à Paris . Un appel à un huissier pour constat, fait d’un téléphone cellulaire , avait arrêté net la preuve d’écoute , empêchant par là-même le constat. Et donc la preuve d’une surveillance constante, alors même que ceci en était une nouvelle.

Le détecteur d’écoute avait ensuit disparu de mon appartement. Lors de son retour, les fonctions avaient été inversées  : l’appareil avait été manipulé et montrait, cette fois, une écoute constante.

Dans cette catégorie du trucage, et avec le recul, il faudrait sans doute ajouter l’arrêt illico de 3 systèmes d’alarme anti-intrusion, sophistiqués et aux fonctionnements différents ( piles, bandes vidéos, internet) . Et avec bizarreries troublantes en complément .

Depuis quelques années, la criminalité à prouver était celle de l’utilisation d’énergie dirigée pour me faire perdre la boule dans une souffrance phénoménale, qui donnait envie de hurler plusieurs centaines de fois par nuit.

Les détections de CEM en continu avaient permis de montrer à quelques lecteurs , souvent dans le même cas, des CEM de type tirs et rafales d’énergie et différents de ceux que l’on observe lors de communications (téléphonie et internet) . Il s’y était ajouté des détections de ratés sur fond de bricolages, manigances et manipulations des appareils produisant cette énergie en proximité.

Par prudence, je m’étais abstenue de donner le nom de mon appareil détecteur . A une exception près . Lors d’une plainte  , prise par un aimable gendarme  : Mr LE CORNEC .
Mr Le Cornec n’aimait pas ma façon de parler et avait re -formulé mes propos  en traduction charabia,  pour une meilleure impression de plaignante confuse  . Ma plainte pour torture par harcèlement électronique  avait été transformée en plainte pour harcèlement de voisinage . Le bien aimable  Mr  Le Cornec, avait aussi trouvé sous sa casquette d’adjudant , que le vieux marin de Lorient n’était pas en cause.

Peu de temps après cet incident, mon environnement de champs électromagnétiques s’était radicalement modifié. Lorsque j’étais seule ou presque, il s’était mis à présenter des valeurs CEM relevant de l’anodin et un spectre de signal digne de celui de satellites (1,4 GHz- 1,5 GHz- 1,6 GHz) . Chez moi ou à 15 et 30 mètres sous terre, en France ou en Belgique.

Sauf parfois, quand les fréquences partant de 900 MHz, s’affichaient lors de tirs . Ou encore quand 2400 MHz et 5000 MHz montraient leur présence façon mini-mitraillages ( chaque minute) après l’ouverture de ma box de 2400 MHz .
Comme ceci en 2,4 GHz et 2,5 GHz  par exemple :

IMG_3723 23-7 2,4 GHz

Mais , rapidement après la parution des enregistrements mis en ligne dans l’article précédent, les valeurs CEM avaient encore changé. Elles étaient alors devenues exemplaires sur la plan sanitaire, et régulières,  comme ceci HORS connexion :

IMG_3725 sans connexion 26-7

et comme ceci AVEC connexion.

IMG_3726 connexion 26-7

Pour vérifier le bon  fonctionnement  de l’appareil j’étais allée prendre un bain d’ondes sur le remblais

IMG_3701 remblai
là où les vacanciers promenaient leurs téléphones cellulaires, leurs tablettes et leurs enfants. Ce qui donnait ceci à une heure de moyenne affluence..

IMG_3727 remblai dim 26-7
En bain de foule, l’appareil détecteur semblait OK.

Les trucages notés sont bien sûr intéressants, parce que de nouveau révélateurs
1) d’une volonté de tromper. Et normalement seulement à usage personnel. Ici la réalité quelle qu’elle soit, est transformée par manipulation technologique.
2) d’une volonté de détruire , par la même technologie qui créé les cancers préférés de cette mafia-là. Mais ils sont  impossibles à l’y relier , et ce grâce justement à la technologie appropriée aussi .

IMG_3808 le corps

 Ici, dans cet immeuble tout neuf, les compteurs sont intelligents. C’est le courant porteur en ligne (CPL) producteur généreux de radiofréquences , qui récupère par ce moyen  les informations à distance.
Lors de la construction, les promoteurs , moins généreux, avaient économisé sur ce qui ne se voyait pas . Les câbles électriques qui transportaient des radiofréquences,  n’étaient pas blindés. La santé des résidents le paierait. La sécu aussi.
Parmi tous les trucages imaginés par mes poursuivants , l’ utilisation du CPL  (courant porteur en ligne) pour faire transporter des ELF par des HF , n’était même pas à exclure.
Car  toutes les hypothèses sont envisageables dans cette histoire.

IMG_3821 95µT en 8 Hz  95,85 µT

Ce jour-là , l’écran du détecteur posé près de moi s’était mis à s’affoler . Les valeurs en µT ( microTesla) notées sur l’écran avaient commencé à galoper jusqu’à ceci, ci-dessus , pour 8 Hz.

Sans aucun changement du paramétrage de l’appareil , resté le même que celui indiqué à  :

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/06/15/detection-de-tres-basses-frequences-2hz-4hz-8hz-10hz/

En vérifiant les 10Hz , 4Hz et 2Hz disponibles , l’écran avait montré ceci  :

IMG_3824- 74 µT pour 10 Hz

IMG_3825- 323 µT en 4Hz 

IMG_3828- 937 µT en 2Hz  937,56 µT  pour 2Hz

Tout soudain , ces informations et leurs effets , m’avaient donné une incroyable envie de m’allonger pour dormir.
Et les tirs d’ondes , équivalents à un différentiel de 100 MHz et 200 MHz,  et ressentis au cerveau avaient commencé à l’exciter.
Un vrai supplice.

Publicités

Détection de très basses fréquences – 2Hz- 4Hz- 8Hz-10Hz-

15 Juin

Pour faire face , partiellement, à une incompréhensible fatigue  , et à un état psychologique bizarre en plus des maux de tête,  et des brûlures persistantes sous le talon, on peut sans doute  aussi essayer d’en trouver la cause dans les très basses fréquences  (ELF) d’un environnement fabriqué hostile .

Pour mémoire, ces ELF ont les propriétés générales suivantes  :

effets des ELF
et même précisées comme suit par des chercheurs russes  :

effet des basses fréquences
La détection avait été faite sur 2Hz, 4Hz, 8Hz, 10 Hz à l’intérieur de l’appartement
Les deux valeurs différentes en µT pour une même fréquence indiquent que la fréquence est modulée. Les faibles variations ( non photographiées) d’une même fréquence parlent d’ondes pulsées.
La paramétrage de base de l’appareil était comme suit
RBW = 3 Hz            VBW = 1 Hz         Temps de balayage = 3 secondes                Range = lg1000
Atténuateur = 20dB         Détecteur sur MinMax
Niveau de démarrage des marqueurs = 80%

La détection ratissait large.

Toute remarque pour correction du paramétrage serait aussi  la bienvenue.
En l’état de celui de ce jour, cela avait donné ceci et qui explique peut-être cela, noté plus haut  :

IMG_2966  2Hz 109 µT

IMG_2967 2Hz 148,41 µT

et

IMG_2970  4Hz 57,37µT

IMG_2971 4Hz 72,72µT

et

IMG_2974 8Hz 28,35 µT

IMG_2972  8Hz  33,40 µT

et

IMG_2980 10 Hz 22µT54

IMG_2978 10Hz 26,35µT

 

Casser la barrière hemato-encéphalique

5 Avr

francois_hollande_godf_grand_orient_de_france

Cette amusante image-montage trouvée sur internet, tendrait à faire penser que la boite crânienne de notre président est  bien protégée de la section des  fous furieux qui  ont le monopole et l’exclusivité mondiale * (1) des tirs d’ondes dans la tête.

Pour protéger le cerveau à l’intérieur de la boite crânienne , il existe , en plus, une véritable merveille de la nature lorsqu’elle est en état de livraison habituelle : la barrière hémato-encéphalique . (BHE)

La barrière hémato-encéphalique formée d’une paroi de cellules, est renforcée d’une seconde paroi d’autres cellules  et arrimée sur la première.

La BHE   est capable de  discrimination,  forcément positive. Ainsi,  pour protéger le système nerveux central de tout ce que le sang véhicule d’indésirable,  la BHE filtre et sélectionne les substances qu’elle  admet ,  tout en évacuant aussi  les déchets produits par un cerveau qui carbure.

Pour fonctionner correctement  et éviter les dégâts, le cerveau , géniale petite usine électro et bio-chimique , a aussi besoin d’être protégé de toute perturbation de son milieu . Et il l’est par une BHE en bon état de fonctionnement.

On sait par exemple qu’une interruption d’apport de sang au cerveau de plus de 10 secondes entraînera une perte de connaissance .

10 secondes !

Mais comme la BHE est réfractaire à  des médicaments nécessaires contre certaines maladies , elle doit  parfois être « ouverte ».

Pour permettre cette « ouverture », une start-up française CarThera avait , en 2014, mis au point  un procédé basé sur des ultra-sons .

« l’ouverture «   de la BHE serait le terme médical.

La « cassure », différente « d’endommagement  » du à l’alcool ou au tabac par exemple,  est,  par contre,  un mot approprié dans les situations barbares ou criminelles de destruction de BHE sans   justification médicale urgente (tumeur)  .

Cette pratique de la « cassure »  ne soigne apparemment  même pas  les déments ou psychopathes qui la pratiquent et qui passent d’une proie à une autre .

Cette « cassure » de la BHE est donc surtout faite de blessures  et autres inflammations locales .

Deux  des causes importantes de « cassure »  de la BHE sont  représentées par les électrochocs et le rayonnement à haute densité d’énergie d’ ondes électromagnétiques . * (2)

Ce dernier point peut se décliner en exposition  d’une part et  en soumission à des tirs d’ondes imparables, d’autre part. C’est le cas  pour les cibles de harcèlement électronique

Il existe encore au moins un établissement français  qui pratique les électrochocs   de façon quasi industrielle et qui fait honte à de nombreux spécialistes.

???????????????????????????????

Il s’agit du service  universitaire de l’hôpital  de la rue Cabanis , Paris XIV. On y incarcère sans  réel contrôle pour y humilier avec enthousiasme tout ce qui est  fraternellement livré pour broyage. 

Dans cet endroit, on peut voir  des jeunes ou moins jeunes , réputés dépressifs , sortir de « leur » séance  d’électrochocs, zombifiés . Certains se crashent sur leur lit, prostrés, ne se souvenant ni d’avant hier, ni d’hier. D’autres marchent dans le couloir comme des déments, tête baissée. Tous veulent éviter de parler ou d’avoir à répondre. Qu’on les oublie.

Une jeune femme SDF, en état dépressif était un jour venue frapper à la porte de cet hôpital. Elle avait illico été mise sous curatelle renforcée,  donc incapable de partir ou de dire NON au traitement. Après 22 électrochocs et des doses de médicaments à prendre même en pleine nuit, elle ne savait plus que dormir et fumer . Même parfois , comme tous les autres démunis du service, fumer  des mégots trouvés ici et là, dans des cendriers , autour ou sur le trottoir .

Mais,  au bout de quelques mois, elle avait commencé à entendre des voix . Oui des V2K. Ce qui, selon ses électrochoqueurs ,  faisait d’elle  une nouvelle recrue handicapée mentale et à mettre en institution spécialisée.

Parmi les premières  études montrant la perméabilité  de la BHE  générée par des radiations électromagnétiques continues  on trouve celle-ci

LG Salford, A Brun, K Sturesson, JL Eberhardt et BR Persson, « Permeability of the blood-brain barrier induced by 915 MHz electromagnetic radiation, continuous wave and modulated at 8, 16, 50, and 200 Hz. », Microsc. Res. Tech., vol. 27,‎ 1994, p. 535–542 (PMID 8012056)

Elle indique que des HF de 915 MHz et des ondes pulsées et modulées de 8Hz , 16 Hz, 50 Hz, 200 Hz peuvent « casser » la BHE.  « Casser »   si et car cette conjonction sauf pour 8 et 50 Hz peut-être,  n’est pas accidentelle,

En cassant la BHE , il serait semble-t-il plus facile d’atteindre le système nerveux central , pour lui faire accepter des produits toxiques , physiques ou autres.

Pour ce qui concerne les cibles de harcèlement électronique, il faut bien sûr admettre que les tirs d’ondes vers la boite crânienne  ont des effets similaires aux électrochocs et à diverses inflammations provoquées,  et conjugués . L’anesthésie en moins, pour ce qui concerne les électrochocs , et la souffrance en plus.

Dans mon cas, il faut se souvenir qu’aux Sénioriales,  ( comme à Vannes et à Paris) mon cerveau avait subi une triple conjugaison d’agressions d’ondes électromagnétiques, en continu.

– le micro-ondage  intensif ambiant  provenant de l’appartement A4 * (3) à gauche

– les rafales de 900 MHz de l’appartement A6 * (4) à droite

– des tirs violents qui laissaient sur le carreau , incapable de bouger ou  de réagir,  et venant des appartements B3 et B2 en face

ICI, aux occasionnelles rafales dans la gamme des 900 MHz, qui servent peut-être à continuer de  « casser » la BHE ,  on peut ajouter  l’utilisation d‘ELF, même si , apparemment , de faible intensité.

IMG_1670 15,2 Hz et 22,4 Hz

Ici, donc, , ces  ELF de 8 Hz, 15,2 Hz et 22,4 Hz,  bien que de faible intensité , avaient été repérées  pulsées et modulées en même temps que  l’utilisation de 2 HF  :  parfois de 1500 MHz, parfois de 1900 MHz (plus douloureuse) et qui s’ajoutait par à coups ,  à un spectre de signal étroit de 3 fréquences (1600 MHz, 1700MHz, 1800 MHz).

Cet ajout d’une  fréquence  de  + 100 MHz   correspondait à un moment de douleur et de sensation de « coups de fouet » .

Cette sensation là  pourrait être due aux ELF poussées dans le cerveau  par la HF  et qu’elles perturberaient  au moment où celui-ci  se laisse aller dans une gamme d’ondes de sommeil.

Il faut  aussi se souvenir   que ces tirs d’ondes assassins ,  comme dans toutes les histoires de cibles ,  se font souvent à une distance de quelques mètres seulement, à partir d’un appartement voisin.

Outre l’épuisement, la manifestation physique la plus  voyante  de cette , semble-t-il, cassure de la BHE , est un oedème continu de la face.

C’est sûrement pire à l’intérieur de la boite crânienne sans équerre ni compas  de protection

* (1)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/31/tentatives-de-repit/

* (2)

http://www.champs-electro-magnetiques.com/ondes/la-barriere-hemato-encephalique-31.html

et

http://www.next-up.org/Newsoftheworld/HematoEncephalicBarrier.php

* (3)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/micro-ondage-de-voisinage.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/amenagements-de-cem.html

* (4)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/12/reglage-des-signaux.html

et

http://www.dailymotion.com/video/xiuyzp_nocivite-des-ondes-des-portables-comobio_webcam