Tag Archives: accroche

Quelques pistes

26 Oct

Les 3 de mes blogs mentionnés  ici, racontent une histoire personnelle au fil des divers problèmes survenus au quotidien  et de souvenirs émergents.

Ce patchwork d’anecdotes, sans doute difficile à suivre était,  et est , seulement,  destiné à essayer de montrer, de concert avec les autres cibles françaises,  que le harcèlement en réseau, et le harcèlement électronique existent bien en FRANCE , et avec les mêmes méthodes et de la même façon qu’ailleurs dans le monde , où j’avais galopé pour essayer de l’éviter.

En vain.

Ces anecdotes n’ont pas de prétention autre qu’un témoignage concret et détaillé et destiné à aider d’autres  cibles en recherche d’analogies de situation et/ou  recherche  de pistes d’informations

Ci-après , voici  un listage de quelques articles à l’aide de quelques rubriques,  pour essayer de s’y retrouver.

ACCROCHE
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/06/laccroche-2/

AILLEURS
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/05/harcelement-electronique-crete-cuba.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/04/hcrhce-toronto-chicago-new-york.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/11/le-president-2/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/01/au-portugal/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/22/buda-et-pest/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2012/07/17/les-hordes-de-b/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/31/tentatives-de-repit/

ANDOUILLERIES
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/06/vannes-autres-andouilleries.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/06/vannes-insultes-et-andouilleries.html

ARTICLES

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/11/experiences-scientifico-militaires.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/09/tech-talk-pour-des-cibles.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/09/25/tech-talk-suite-resumee/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/09/23/tech-talk-elements-de-langage-pour-cibles-de-harcelement-electronique/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/30/cibler-des-etres-humains-avec-des-armes-a-energie-dirigee/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/services-speciaux-micro-ondes-controle.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/11/hcr-hce/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/08/a-b-c-du-controle-mental/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/19/contrer-lenergie-dirigee-informations-de-base/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/26/gang-stalking-harcelement-en-reseau-harcelement-electronique/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/21/harcelement-dit-psychotronique/

CERVEAU
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/09/09/821-nuits-de-torture/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/07/vannes-le-cerveau/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/17/500-mhz-pour-le-cerveau/

CHANTIERS
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-chantier-de_10.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-chantier_7120.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-chantier-dhumeur.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-chantier_10.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-chantier-de.html ( nuisance)
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-chantier.html ( isolement)

CIBLES
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/04/individus-cibles-2/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/10/14/etre-cible/
hhttp://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/05/cibles-et-symptomes.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/05/ciblage-et-ethique.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/06/06/cibles-et-criminalite/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/22/ostraciser-une-cible/

CLES
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/cles-et-violations-ecrit-en-2011.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/cles-violations-degradations.html

CONTRÔLE MENTAL

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/11/ondes-scalaires-et-controle-mental.html

CRIMINALITE

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/criminalite-et-complicites.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/10/une-organisation-criminelle.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/06/criminalite-francaise-cachee.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/06/criminalite-de-petits-bourgeois.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/25/la-criminalite-cachee/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/19/criminalite-sans-restriction/

DEGRADATIONS
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/05/harcelement-en-reseau-degradations-leau.html

E. L F.
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/07/la-faute-haarp-ou-pas.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/26/4-hz-au-fil-des-jours/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/10/e-l-f-4-hz-progression/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/28/e-l-f-du-jour/

ESPIONNAGE
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/10/11/voir-les-cibles-chez-elles/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/10/02/cybercriminalite-et-espionnage/
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/espionnage-humain-et-harcelement-mai.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/espionnage-et-violations-de-toutes.html

FONCTIONNAIRES
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/07/harcelement-en-reseau-broyage-de-cible.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/10/broyage-de-cible/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/20/harcelement-de-fonctionnaires/
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/08/harcelement-en-reseau-pre-fourriere.html

FREQUENCE
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/03/frequences-et-resonnance/

HARCELEMENT
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/le-harcelement-en-reseau.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-outrance.htm

HÔTELS (criminalité)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/14/le-mercure-et-la-paix-criminalite-dhote/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/27/citadines-criminalite-corso-beur
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/11/criminalite-dhotels-escroquerie-3-exemples/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/31/tentatives-de-repit/

IMMEUBLES
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/09/harcelement-en-reseau-immobilier.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/06/organiasation-criminelle-dimmeuble
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/14/harcelement-de-voisinage-et-embrouilles/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/09/ta-gueule-connasse-je-vais-tenculer-2/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/coupure-deau-pour-tirs-dondes/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/03/criminalite-de-senior/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/01/florilege-dinsanites/

JUSTICE
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/09/les-droits-de-lhomme-cote-cuisine.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/european-court-of-human-rights-request.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/haut-commissariat-aux-droits-de-lhomme.html

MAFIEUX ( type mafieux)
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/09/sandale-de-paille-2.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/09/sandale-de-paille.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-messages-de-types.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/27/message-de-type-mafieux-et-violation-de-domicile/

MEDECINS
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/05/lettre-de-madame-krebs-et-reponse.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/10/psychiatres-energie-dirigee-cibles/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/07/des-psychiatres-hospitaliers/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/26/des-medecins-2/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/la-chute/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/cest-une-realite-medico-juridique-qui-met-un/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/05/le-retro-diagnostic/

ONDES

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/11/detonations.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/04/harcelement-en-reseau-ondes-rennes.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/12/quelques-ondes/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/06/voyage-en-detection-dondes.html

ONDES SCALAIRES

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/11/ondes-scalaires.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/11/ondes-scalaires-et-controle-mental.html

 

ORGANISATION
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/lorganisation-2/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/the-syndicate-l-organisation.htm

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/10/une-organisation-criminelle.html

PARANORMAL
http://paranormaldutout.wordpress.com

PERPS
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/10/10/ecrits-de-perps/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/08/lovely92/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/propos-de-perp.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/12/autres-propos-de-perps/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/23/culot-de-perp/

PHOTOS
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/photos-et-cour-europeenne-des-droits-de.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/30/quelques-hallucinations/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/20/quelques-photos-de-brulures/

PLAINTES
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/plainte-pour-torture-par-ondes-pulsees.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/refus-dinformer-cour-de-cassation-ruse.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/3eme-plainte-avec-cpc-parodie-daudition.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/plainte-pour-menace-de-mort-injures.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/plainte-n2.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/plainte-n1.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/plainte-n-3.html

POLICE
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/28/quelques-anomalies-policieres-et-judiciaires/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/24/attention-danger-2/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/12/ciblage-et-police/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/09/message-de-type-mafieux-et-police.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/25/classique/

RADARS
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/radiofrequences.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/radar-et-sante.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/trains-dimpulsions.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/11/detonations.html

SANTE
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/01/les-effets-du-harcelement-electronique/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/31/jaurais-pu-mourir-hier-soir/

SOMMEIL
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/09/privation-de-sommeil/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/22/la-privation-de-sommeil-intentionnelle/

TIRS D’ONDES
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/tirs-dondes-3-precisions.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/09/comparaison-de-tirs-dondes.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/16/les-tirs-dondes-du-5eme-etage/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/19/tirs-dondes-et-structure-dimmeuble
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/27/deux-experiences/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/10/01/tirs-dondes-a-facon/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/09/30/tirs-dondes-autres-exemples/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/09/29/tirs-dondes-exemples-2/

TORTURE

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/11/torture-ici-et-ailleurs.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/06/torture-et-barbarie-14-6-2012.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/06/24/torture-de-femme/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/06/08/torture-de-femmes-francaises/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/09/torture-2-methodes.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/13/materiel-pour-torture-2/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/01/torture-quelle-reponse/

TROIS
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/19/seule-contre-trois/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/18/trois-choses/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/29/3-tirs/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/17/3-liens-pour-memoire/

VANNES
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/09/vannes-cuisson-aux-micro-ondes/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/17/vannes-criminalite-collective/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/15/vannes-cuisson-de-nuit/
http://esharceleurs.wordpress.com/2014/02/11/vannes-une-autre-nuit-pourrie/

V2K
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-electronique-sons-voix.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/20/v2k/

VIOLATIONS de DOMICILES
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/23/vannes-violations-de-domicile-degradation
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/26/violations-de-domicile/

VOL
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/19/vol-crapuleux-en-reseau/
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/10/harcelement-en-reseau-lettres-volees.html

VOYANT

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/les-voyants.html

E L F de nuit

26 Oct

L’appareil était configuré pour détecter les plus fortes valeurs entre 2Hz et 32 Hz , sans recherche de phénomène particulier, sinon une fatigue intense résultant d’une broncho/trachéite coriace sur des poumons abimés par 28 mois de  tirs d’ondes incessants

Les détections notées , 3 possibles, donnent les ELF dont les valeurs sont les plus importantes

En journée , le 25-10, à 12h35 , il y avait ceci :

???????????????????????????????
soit 26.88µT en 2Hz et 5 µT pour 4,4 Hz

Une courte vidéo ( non compatible avec WordPress) montrerait des ondes pulsées et modulées .

A 18h51 dans un bus , les valeurs étaient ainsi :

IMG_9499 14,52
14.52 µT   en 2Hz   et 3 µT pour 5,6 Hz   et 2 µT pour 9,2 Hz

Dans le cadre de cette détection mobile, il faut cependant garder en mémoire, le vraisemblable système de  » l’accroche » qui est un faisceau d’ondes HF  bloqué sur une cible . Cela pourrait  ( ???) aussi expliquer un train d’ondes constant , même ELF, autour d’une cible, bien que sachant  que les ELF se dispersent.

Pour la nuit, aucun   appareil électronique autre  que les  2  détecteurs n’était en fonction. Le silence de la pièce n’était entrecoupé que de pétarades de nature inconnue , faites dans les canalisations et en provenance du 5ème étage .

Certaines de ces pétarades affectent aussi , parfois, le cerveau, indiquant alors , par des sensations désagréables familières,  la présence probable de hautes fréquences.(HF)

Mais, par ailleurs et en plus,pendant la nuit,  l’atmosphère était polluée de tirs d’ondes HF (enregistrés) vers le lit et en provenance, toujours, de l’appartement du 5ème étage .

L’appareil de détection  des ELF avait , pour la nuit, été bloqué sur « hold  » pour garder les valeurs les plus hautes enregistrées .

Ce qui donnait, au matin du 26-10 , 47. 76 µT pour 2Hz et 5 µT pour 6,2 Hz

IMG_9488 26-10 matin (2)

Plus tard dans la journée du 26-10 une détection faite à 15h48 montrait ceci

IMG_9498 15,38

15.38 µT    en 2Hz ,   4 µT  en 5,6 Hz,    2 µT en 9,2 Hz
Il s’agissait de nouveau d’ondes pulsées et modulées.

Ceci est seulement noté à titre d’information générale en attendant de connaître la source éventuelle de ces ELF et les normes acceptables ou habituelles , en matière de santé.

Toutes les informations en ce sens,  sont les bienvenues.

Harcèlement de fonctionnaires

20 Août

Pour aller rue Paganini, il y a le métro. Confortablement calée sur mon siège, les pieds bien à plat, et le Canard  Enchainé en main, j’avais commencé à rigoler doucement . Pas longtemps.

Une aiguille s’était soudain enfoncée dans la chair du 2ème orteil. Par dessous .

???????????????????????????????

Il n’y avait ,bien sûr aucune aiguille réelle. Il s’agissait d’ une sensation douloureuse, comme si … et qui posait une nouvelle fois un problème déjà soulevé : celui de l’accès au cerveau .

Voire d’une expérimentation humaine

Car, Il était évident qu’une onde électromagnétique n’aurait pas pu se glisser ainsi sous le pied pour venir faire son sale boulot de repérage/suivi sadique.
Partant de « l’accroche » , qui est un faisceau d’ondes bloquées sur une cible et qui la suit partout, il y avait deux hypothèses premières .
– une activation de la douleur par une onde électromagnétique faisant pression sur le cerveau de l‘extérieur

– la même activation de douleur  mais par pénétration dans le crâne d’une ELF, portée par une HF de « l’accroche »
ça parait fou , non ?

et hop , une nouvelle douleur avait surgi au niveau du coup de pied du deuxième pied . ???????????????????????????????

A l’intérieur du pied. Cette sensation-là ressemblait à des pincements répétés sur le pauvre nerf qui se trouve-là.
Il fallait manifestement , une nouvelle fois,  penser à autre chose que des picotements externes , appelés aussi « piqûres «  dans ce témoignage.

Les services de la rue Paganini délivrent des copies d’actes sous 8 à 10 jours ……. sauf pour des cibles . Et c’est même bien pire.
Là , le service avait fait partir le document , envoyé à Vannes, le jour où j’avais quitté Vannes . Pure coïncidence. Le délai pour cet envoi-là avait été de 17 jours. Pas de chance . Et la poste de Vannes avait renvoyé le dossier à l’expéditeur.
J’étais là,  ce jour,  pour le récupérer.

La petite dame asiatique qui m’avait reçue m’avait fait répéter ma demande dans tous les sens. Puis elle avait résumé. Et c’était tout de travers.
Mais le document était juste  là devant nous, tout seul dans une corbeille de l’accueil . Il m’ y attendait  depuis le 17 juillet ?
Sauf que …. ce n’était pas le bon document.

L’employé disait que c’était de ma faute, forcément. J’aurais eu  rédigé ma demande de façon incorrecte . Il faudrait re-payer. J’avais râlé et il était reparti pour un conciliabule avec sa collègue.
Pas gênée, cette dame avait mentionné mon  nom sur une liste .

Comprenne qui voudra.
Et  , le collègue avait alors pris un air paternaliste pour  me redire en l’explicitant que mon document portant les références suivantes :

???????????????????????????????

aurait du porter les références suivantes , et  écrit de sa main.

???????????????????????????????

Cela se passait au bureau 610 de ce service de la publicité foncière de Paris .
Un endroit où les fonctionnaires payés par nos impôts , harcèlent les cibles dont les noms sont mis à leur disposition pour maltraitance, comme ailleurs ,  pendant les heures de bureau, sous la houlette de leur chef de service. Naturellement.

Aimablement, le jeune homme m’avait mise en garde . Gare à moi , si je racontais.

Sur le même thème , on peut voir aussi : http://etouffoir.blogspot.fr/2014/08/harcelement-en-reseau-pre-fourriere.html

http://etat-du-monde-etat-d-etre.net/des-autres/psychopathie/flashback-sommes-nous-gouvernes-par-des-psychopathes-dangereux

Voyage en détection d’ondes

30 Juin

La première partie ici, présente une série de détections d’émetteurs ( antennes , box , base de téléphone ou autre appareil émetteur) susceptible d’être responsables des tirs d’ondes ciblés dont je fais état en tous lieux.

Pour mémoire , dans le témoignage raconté ici et ailleurs, il est question de torture par utilisation d’ondes de plusieurs sortes. Ces ondes sont pulsées et traversent les parois . Ces ondes visent majoritairement la tête pour empêcher le repos et me retrouvent par réseaux criminels interposés, en tous endroits.
Il semblerait qu’il existe plusieurs origines, de la plus simple à la plus sophistiquée, à ces tirs invalidants ( antennes relais + matériel placé en proximité + autre)

Les détections présentées ci -après , avaient été faites , à plusieurs jours d’intervalle, et dans des contextes et lieux totalement différents.
L’appareil détecteur avait été configuré pour trouver des émetteurs entre 800 MHz et 6000 MHz ( 6GHz) et en suivant les indications de paramétrage du fabricant.
Une première détection avait été faite dans des tranches de fréquence plus étroites, pour recoupements.

Le chiffre en gros caractère affiche la plus forte puissance du signal repéré. Plus la valeur du chiffre (en dBm) est élevée moins la force du signal reçu est importante.
Les 3 blocs marqueurs en-dessous indiquent la fréquence des signaux émis en MHz .

Encore en dessous se trouve ( en dBm) la force du signal de l’émetteur détecté.

Certains de ces endroits/points de chute avaient été choisis parce que très éloignés d’antennes relais ou même de tout voisin , donc d’éventuelle box WIFI en fonction .
Le seul élément commun présent au moment de ces repérages , avait été …. moi-même et qui pourrait être , aussi , une piste d’explication.
Ici, le 14 juin , à VANNES , rue Mgr de Pancemont

Image

Ici, aux jardins de la Pérouse du Mitan … que j’avais quitté à toute vitesse après une premier tir d’ondes effrayant *,Image

Ici , le lendemain matin à 8h, dans le pré derrière la station service, où j’avais finalement dormi. Image

là , en bord de mer , dans cette jolie roulotte au milieu des pins , à 3 kms de l’antenne relais la plus proche , et sans voisins ni WIFI à proximité . La 1ère nuit y avait été « vivable » . La 2ème nuit y avait été épouvantable. Du matériel semblait avoir, alors été apporté en proximité.

Image

Image

ou encore dans un camping de Normandie en plein champ , sans voisins non plus. La 1ère nuit y avait été « acceptable » . La 2ème nuit y avait été épouvantable . Une forme d’encerclement avec des appareils générateurs d’ondes avait été organisé. Aucune des pièces du mobile home n’était plus utilisable.

Image
Et enfin au 22 rue Ernest Renan Paris, où l’homme de main de l‘organisation criminelle à mes trousses avait repris du service , dans un nouveau concert de pétarades à travers les canalisations et le plancher.

 Image

Les repérages faits dans des lieux où j’étais venue par hasard et en fin de journée pourraient , ici, poser de nouveau le problème de « l’accroche » **, qui est défini comme un faisceau d’ondes bloqué sur une cible.

Sachant par ailleurs que certains tirs d’ondes dé synchronisés font basculer la tête d’un côté puis de l’autre, comme sous l’effet de deux gifles consécutives, une sur chaque joue , on sait déjà ainsi qu’il existe au moins deux provenances d’ondes différentes pour ce qui est ressenti comme un seul tir d’ondes .

Et donc sans doute ou peut-être qu’il pourrait exister alors deux gammes de fréquence différentes et simultanées , et donc au moins deux émetteurs différents.

Et peut-être trois.
La deuxième partie de ce voyage en détection ,  est faite de très courts clips vidéos dont le format n’est pas accepté sur wordpress et sont à voir sur : http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/06/voyage-en-detection-dondes.html

* https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/06/24/torture-de-femme/

** http://lesharceleurswordpress.com/2013/07/06/laccroche-2/

La torture électronique

26 Mai

24 septembre 2014 –

On apprend que les vidéos mentionnées ci-dessous n’existent plus sur internet.

**********

Par Béatrice El Beze  http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com/

et Peter Mooring  https://stopeg.com

Cette première médiatisation française d’un crime commis contre des citoyens civils innocents et sans importance a été rendue possible par une initiative courageuse du réseau VOLTAIRE

Partie 1/4

Partie 2/4

Partie 3/4

Partie 4/4

La communauté des individus ciblés français recense une cinquantaine de personnes sur un site international de victimes de torture électronique . Son intérêt commun tourne autour d’une horreur : la torture et les moyens d’y faire face ou de s’en protéger un peu. La compassion de compréhension y est souvent le ciment qui évite l’écroulement ou le suicide. Car la souffrance des individus ciblés est monstrueuse et invisible.

La torture qui leur est infligée par des inconnus est continue, systématique et aussi bien physique que psychique. Elle est destinée à rendre fou ou pousser au suicide et relève d’un assassinat programmé , encadré par certains membres des forces de l’ordre et bon nombre d’ élus de ce pays.
Les pires ennemis des individus ciblés sont les psychiatres hospitaliers qui, avec eux, entendent seulement résonner le doux bruit du tiroir caisse et de l’expérimentation cautionnée.

Le matériel utilisé pour torturer les individus ciblés relève des technologies liées à la science physique et notamment aux ondes ( RF, micro-ondes, infrasons, ultrasons) qui sont pulsées à distance et traversent les parois et toutes les protections pour brûler le corps de l’intérieur, priver de sommeil et détruire le cerveau..

Ce matériel est souvent entreposé en proximité et utilisé par des réseaux criminels incluant des psychopathes graves, des camés, des imbibés, des soudoyés.
Derrière , comme marionnettistes, il peut y avoir des expérimentateurs , autres criminels qui utilisent des cerveaux d’êtres humains comme s’ils en étaient propriétaires.

C’est un autre cas de figure connu, surtout documenté aux Etats unis et depuis plus de 50 ans, et peu exposé ou discuté en France.
Il s’agit pourtant d’une horreur monstrueuse et qui ne soulève même pas l’indignation des francs-maçons  humanistes aux plus hauts postes du pouvoir.

Pour se rappeler les dégradations psychiques entrainées par les sévices physiques infligés on peut lire le passage suivant , en traduction libre du texte de Sam Vaknin : The psychology of torture ( La psychologie de la torture)
Le texte original et en entier se trouve à http://www.hotlib.com/articles/show.php?t=The_Psychology_of_Torture
« Il y a un endroit qui garantit la vie privée, l’intimité , l’intégrité et  l’inviolabilité , c’est le corps , un temple unique et un territoire familier de sensations,  fait d’une histoire personnelle .
Le tortionnaire envahit , souille et profane ce sanctuaire . Il le fait publiquement , de façon délibérée, répétée , souvent de façon sadique et sexuelle , et avec un plaisir non dissimulé . Il en résulte des effets envahissants , durables , et , souvent irréversibles .

D’une certaine manière , le corps d’une victime de torture devient son pire ennemi . D’ atroces douleurs corporelles obligent la victime à changer, son identité se fragmente , ses idéaux et ses principes partent en lambeaux. Le corps devient un complice du bourreau , un moyen continu de communication, un territoire empoisonné par la trahison.

Le corps n’est plus qu’ un lieu de dépendance humiliante à la violence de l’agresseur . Les besoins corporels de sommeil , toilette , nourriture, boisson deviennent les causes directes de la dégradation et de la déshumanisation de la victime qui vit la bestialité de sa condition dans sa chair plutôt que par le sadisme ambiant.

Le concept de «corps» peut facilement être étendu à la «famille» , ou «maison» . La torture est souvent étendue aux proches , aux enfants , aux compatriotes et aux collègues de travail. C’est destiné à casser tout les habitudes et les liens sociaux, comme c’est expliqué dans un des manuels de la CIA. La cohésion de l’ identité dépend absolument des habitudes dans leur forme linéaire . En s’attaquant au corps biologique et au corps social la torture entraine une dissociation du mental de la victime .

Dans  » éthique de l’indicible : les survivants de la torture dans le traitement psychanalytique » Beatrice Patsalides décrit ce type de métamorphose en ces termes :
 
 » Par l’écart qui se creuse entre le « je »et le« moi » , il y a augmentation de la dissociation et de l’aliénation . Transformé en objet sous la torture, le sujet a perdu tout sens de l’intériorité , de l’intimité et de la vie privée . Le temps n’existe qu’au présent , sans la perspective d’avenir qui permet un sens de la relativité. Les pensées et les rêves attaquent l’esprit et envahissent le corps , l’enveloppe protectrice des pensées qui donne un espace de respiration entre les pensées et ce qui est pensé et permet de faire la différence entre l’intérieur et l’extérieur, le passé et le présent n’existe plus.

 » la torture prive la victime des modes les plus fondamentaux de relation à la réalité et, par conséquent , est l’équivalent de la mort cognitive . L’ espace et le temps sont déformés par la privation de sommeil . Le soi ( «je» ) est brisé . Le torturé n’a plus rien de connu pour s’y accrocher : famille , maison, effets personnels , proches , langue , nom . Cela entraine une perte d’adaptabilité et du sens de la liberté . Le torturé se sent étranger – incapable de communiquer , de contacts, d’attachement ou de relation d’ empathie .

La torture fait voler en éclat les fantasmes narcissiques grandioses de l’unicité , l’omnipotence , l’invulnérabilité , et l’impénétrabilité de la petite enfance . elle accroit un fantasme de fusion avec une surpuissance idéalisée et omnipotent (mais pas bénigne ) autre – . Les deux processus d’individuation et de séparation sont inversés.
La torture est l’acte ultime de l’intimité perverse . Le tortionnaire envahit le corps de la victime , imprègne son psychisme , et possède son esprit . Privé de contact avec les autres et d’interactions humaines , le torturé est seulement dans la dépendance du tortionnaire . et souffre d’un trauma semblable au syndrome de Stockholm.
à la recherche d’un espoir et d’une quête de sens ……

…………………………….

L’anecdote racontée par Peter Mooring à propos des phares de voitures et de la question liée posée au cours d’un jeu vidéo m’avait fait penser à une mienne situation avec témoin.
J’étais passée chez un très bon ami pour lui expliquer mon silence prolongé et faire le point avec lui, en sollicitant un avis bienveillant mais extérieur.
Pour cela j’avais détaillé le système de « l’accroche «  * qui expliquait aussi des situations plus lointaines, dont il avait également été témoin dans une incompréhension gênante et partagée. Tout naturellement était venu un questionnement sur une éventuelle expérimentation humaine criminelle et une prise de possession tout aussi criminelle de mon cerveau.
Puis nous étions passés à autre chose , regardant des photos de famille sur son ordinateur . Et soudain, toute la hauteur de l’écran avait été occupée par deux lettres rouges en caractères gras

Hz

faisant naturellement référence aux histoires d’ondes que je venais de lui raconter.
Il ne s’agissait pas , bien sûr, de contrôle mental, seulement de l’écoute de notre conversation précédente dans son appartement, par l’intermédiaire de sa ligne téléphonique ou de sa live box connectée en continu.
Il y avait là , aussi, une volonté de  me montrer et prouver une surveillance non stop et des moindres détails, et aussi d’effrayer cet ami. Il est le malheureux propriétaire  d’une pile de cardiaque.

Dans l’article de Juliette Volcler  » Le son comme arme » que l’on trouve à http://www.article11.info/, on apprend que l’onde de résonance du coeur est 78 Hz.
On y lit aussi que « l’oreille peut subir des dommages à partir de 85 dB. »
Le lundi 26 mai au matin , alors que j’avais trainé mon couchage en extérieur sur le sol du balcon pour éviter les brûlures de l’estomac aux micro-ondes subies couchée sur le sol de la salle de bain , j’avais été bombardée de tirs soniques avec des valeurs en dB, autour de 88 dB .

???????????????????????????????

Photo prise dans l’exaspération

Le soir du même jour, cachée sur le sol du salon, entre le mur et le rempart fait par mon lit, j’avais attendu moins de 20 minutes pour sursauter sous un tir sonique de 22,5 KHz pour une valeur de 60 microTesla.

Le signal de VLF 22,5 KHz était peut-être porté par des HF ( hautes fréquences) . Car un autre détecteur avait enregistré au même moment un saut de fréquences HF

???????????????????????????????

Autre photo prise dans l’exaspération

Le reste de la nuit avait été une cuisson moyenne avec des valeurs de CEM ( champ électromagnétique)  allant de 30 à 100 microW/m2, et une réveil sur fond de douleurs brûlantes à l’estomac éructant et aux intestins pétaradants.

* ‘ l’accroche »  est un faisceau d’ondes bloqué sur un individu et qui permet n’importe quelle manipulation du cerveau  de l’infortuné. Le faisceau d’ondes peut être envoyé par les antennes relais, ou par un radar. Ce phénomène est explicité  à travers des vidéos par Barrie Trower, ex-agent du MI5 britannique et  par des sites en  langue anglaise.

Le schéma  indicatif ci-dessous vient du blog de Serge Labreze

IMG_6324 - accroche

Harcèlement électronique en Finistère

18 Avr

Image

Les gargouilles de Quimper ne sont jamais contentes.
Moi ça allait. On m’ y avait refusé poliment les documents que je demandais . A Brest, ensuite , aussi. Et il y avait eu des voitures avec chauffeurs planquées de façon vraiment très bizarre tout au long de ma route. Rien que du normal.

Image
La fin de l’étape était à Crozon . Le véhicule qui avait stationné immédiatement près de moi, face à l’hôtel était du Finistère. Le conducteur était sorti palabrer avec le gérant de la brasserie près de l’hôtel, me regardant à la dérobée , lui et l’autre, à tour de rôle. Normal .

Ma petite chambre donnait sous les toits, près d’un local technique de compteurs électriques . Vérifié.
A 19h30 , il y avait du remue-ménage dans le local. Juste après, j’en avais profité pour sombrer dans un sommeil qui m’échappe depuis longtemps.
Et vlan, 600 MHz projetées au crâne m’avaient littéralement éjectée du lit. Le coup venait du local  voisin où un grand carton dûment scotché avait fait son apparition.
Pour transporter un carton, au 2ème étage sans ascenseur , à une heure pareille, et seulement pour le stocker dans un local à compteurs électriques …. il fallait forcément une bonne raison et l’autorisation du patron… contacté par le voisin de la brasserie.
En tous cas , ça y ressemblait fort.
Dans ce local se trouvait donc soit l’appareil qui propulsait les ondes , soit une antenne.
Cette propulsion pouvait être soit programmée soit commandée à distance , et à 1m 50 de ma tête

Au diner, l’employé m’avait annoncé que le patron allait s’occuper de moi. Et ça avait été pour ne pas le faire ..ou à sa manière.

J’étais ainsi restée seule devant ma serviette plus de 20 minutes. Pas de pain , non plus.
Quand il était passé proposer son vin compris dans le repas, il avait servi les tables voisines . Au passage, il avait attrapé et emporté les verres qui se trouvaient devant moi. Privée, aussi de boisson. Que du normal.

Son épouse était très aimable.

Après changement de chambre, les détections d’ondes de la nuit avaient montré des variations de signaux importantes. Le matraquage d’ondes était devenu insupportable à partir de 4h du matin. C’étaient  seulement des signaux de 400 MHz , mais manifestement en extrême proximité. Ils m’avaient fait quitter l’hôtel dès que possible.

Pour arriver à Landevennec , on frôle le cimetière marin.

Image Cimetière marin dans la brume

Plus bas,  le parking complètement désert de l’Abbaye était incroyablement prometteur d’un roupillon assuré.
Que nenni.

J’y avais essuyé des zappings (tirs moyens) incessants et incompréhensibles, et qui s’étaient répétés à l’identique 500 m plus bas en bord de mer , tout aussi vide d’autres humains.

Image

En cherchant un peu , j’avais trouvé ceci  ci-dessus, qui par sa couleur vaguement  kaki parle de l‘armée sans doute marine et interroge de deux façons sur ce que j’avais ressenti :

s’agissait-il d’un balayage d’ondes, systématique et général , mais que je ressens seule comme douloureux à cause du matraquage du cerveau qui dure depuis 21 mois ?

Ce matraquage sans répit,  a été et continue d’être , confié à des tortionnaires/bouchers, gens ordinaires MAIS habitués, voisins , hôteliers, beurs, corses  etc..

s’agissait-il d’un ciblage avec tirs seulement sur ma tête, grâce au système de « l’accroche », (avec ou sans élément de résonance incorporé ) , par des services de l’armée qui ne me quittent pas d’un déplacement ?

A mon retour à Vannes, vraisemblablement le perp du dessus, avait joué avec un appareil de type radar . Les ondes projetées sur tout le corps avaient été perçues par des mini-piqûres ( tête , épaule, dos, pieds)  qui renvoient une information immédiate,  permettant de dessiner sur un écran d’ordinateur la forme du corps et son emplacement.

Perp , plus presque « peep show « , comme à Paris à partir de la pièce voisine.

Le-sans-doute-même- jeune-perp-du-dessus ,à Vannes, avait aussi joué à provoquer une toux incontrôlable.

Quand j’avais râlé, tel Walti à Paris, le jeune perp de Vannes, avait attendu un peu, puis repris les tirs d’ondes insupportables à la tête. Là, c’était lui. Sûr.

J’avais été passer la nuit dans ma voiture …. rattrapée par quelques tirs d’ondes.

 

« Ta gueule , connasse. Je vais t’enculer »

9 Jan

 

Ceci est un nouvel exemple de harcèlement en réseau et  harcèlement électronique,  protégé et autorisé .
Ces propos orduriers sont ceux de mon voisin qui se dit employé par l’armée . .. et qui semble jouer toutes les  nuits et souvent le jour avec du matériel qui pulse des ondes électromagnétiques .

Il réagit souvent au bruit , qui doit faire râler la maman.. qui pourrait l’arrêter .  A ce jour,   c’était en effet  la seule méthode qui m’avait permis des pauses de quelques dizaines de minutes, arrêtant momentanément ces tirs d’ondes  épuisants et douloureux.

Image

Cette soirée-là avait commencé par des tirs  sans doute au laser ou avec un matériel  de HPM (High Power Microwave) . L’énergie brûlante pulsée  traversait absolument toutes les protections imaginées.
Mon poste de radio en avait claqué. Mes oreilles étaient en bonne voie. Je n’entendais plus que  leur effrayant sifflement.
Après beaucoup de ramdam,  De Certaines  , à l’origine de « mon » harcèlement dans cet immeuble avait fait  cesser ce style de torture . Qui peut le plus peut le  moins.
Malheureusement , l’énergique  J-J Walti était repassé aux tirs de micro-ondes pulsés avec un matériel sans doute programmé, car il avait réintégré le 6ème. Comme d’habitude, les tirs d’ondes visaient la tête et donnaient en plus  l’impression que la cage thoracique allait imploser.

A 1h30 du matin , j’étais sortie lui demander de stopper les tirs en provenance du dessous. L’appartement de la mère.
Sa réponse avait été une menace de cour de récré «    Si je sors d’ici ( sa chambre) tu vas t’en prendre deux   »
Il était sorti, avait agrippé mon blouson avec ses «   deux   » et m’avait lancée dans le couloir. Cinq mètres plus loin ma tête avait heurté la paroi. J’avais perdu connaissance.
Revenue à la vie, j’avais repris une station de bipède. Il s’était précipité pour m’arracher mes lunettes et les jeter au sol. Le lancer de femme ne lui avait pas suffi.

IMG_4496

décision du Tribunal correctionnel de Marseille

Ma demande d’arrêt des tirs apparemment programmés ,  et restée la même, avait déclenché un vieux disque rayé «    ta gueule , connasse ,   » terminé par une devenue-habituelle menace d’enculage et un claquage de porte . Donc  » je vais t’enculer » . Un style très Paris-15ème, homme de main du frère de l’endroit.

Avec une douleur à l’intérieur de la tête qui avait empiré, je m’étais résignée aux urgences d’un hôpital.
L’attente avait été ponctuée de piqûres/repérage aux pieds.

Les piqûres sont la conséquence de « l’accroche », un train d’ondes électromagnétiques bloqué sur une cible. Ces ondes , sans doute activées à distance, produisent cette sensation précise de douleur aigüe comme si une aiguille s’enfonçait progressivement dans la chair, et  appelée « piqûres » . Il n’y a cependant aucun contact d’un objet quelconque avec la chair . Les piqûres, donnent une information retour vers l’émetteur , et permettent donc le repérage de la cible  Cela permet de déclencher une recherche ou un suivi humain en indiquant le lieu où se trouve la cible , pour savoir ce qu’elle fait et ce qu’il faudra faire pour détourner son action.

Ce qui pouvait expliquer le passage d’inspection de deux beurs successifs, en salle d’attente entre 3h et 5h du matin. Le premier d’entre eux  était  même repassé 3 fois. Dans cette histoire militaro-maçonne,  le réseau beur aux ordres est omniprésent .

Côté   salle des urgences,  au milieu de pieds écrasés, d’un nez qui pissait le sang et d’une dame qui risquait de cracher des bouts de poumons à chaque quinte de toux, j’avais une nouvelle  fois expérimenté  deux  des épreuves des cibles de harcèlement en réseau   : l’absence de spectaculaire, et  le détournement des faits.
Le certificat médical  délivré par un responsable qui me tournait le dos, ne mentionnait pas ce  dont je souffrais .
Il faut penser, ici, que les beurs/inspecteurs avaient servi à cela .

Une des préoccupation des auteurs de cette histoire est l’évitement et l’effacement des preuves.

Dans la rue, il y en avait un autre.  Un beur suiveur.
Entrée dans un hôtel à 6h du matin, je n’avais pas vraiment été surprise d’un tir d’ondes de type antennes-relais, à peine vingt  minutes plus tard.

Et, j’avais promené ma douleur dans la tête tout l’après-midi .

Rentrée chez moi en fin de journée, j’y avais trouvé ceci  sur un détecteur non connecté à l’électricité ( piégée)  * :
Image
Pendant mon absence, la chambre avait été saturée d’ondes ELF ( très basses fréquences ) de 6,6 Hz . C’est la très exacte fréquence qui induit des dépressions.
La valeur en nanoteslas est indiquée sous la fréquence ( 9836)  et non pas en gros caractères, parce que  l’appareil avait été configuré  pour un % en unité tesla et indiqué ailleurs.

Ces ondes ELF sont majoritairement pulsées, ici,  par des micro-tirs en provenance de l’appartement WALTI  et par les canalisations de l’immeuble. Ce qui s’était vu et fait avec la  participation de De Certaines.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/coupure-deau-pour-tirs-dondes/

Il est probable que le circuit électrique  piégé et détourné soit le 3ème moyen utilisé ( CPL = courant porteur en ligne). Ce qui expliquerait la précision  de  la fréquence 6,6Hz, par exemple.

A partir de 22h , les ELF étaient dans la gamme des 10Hz.
Vers 23h30, J-J Walti, toujours  grâce à l’utilisation de l’appartement de sa mère, était repassé  à ses tirs de micro-ondes et ré- ajustés en fonction de l’emplacement déplacé de ma tête. Non-stop.

On a bien là, dans cette histoire, une criminalité organisée localement avec des participants  connus et qui veulent même être reconnus croyant induire la peur par des méthodes terroristes.
Cette criminalité est  approvisionnée en armes électromagnétiques dites non létales par un réseau  extérieur de traite d’êtres humains   ( militaires ou mafieux)   qui pratique le marquage de citoyens  tels des animaux ou des objets à l’aide d’ondes  (« accroche »).

Dans « mon » histoire les attaques par les ondes ont visé majoritairement  le cerveau , qui a beaucoup souffert, littéralement, contrairement à ce que l’on trouve souvent  indiqué dans des études de spécialistes..

Ici,  ce réseau qui marque des êtres humains pour les suivre et  torturer en tous endroits   avait  livré une citoyenne lambda, (moi) à des bourreaux bourgeois du XVème arrondissement de Paris . Habitués.

JJ Walti, est l’homme de main de D- C——– dans cet immeuble. http://etouffoirs.wordpress.com/2013/07/14/un-pervers/

Il multiplie en plus des injures,  les provocations dissimulées, pour prétendre ensuite  à des prétextes de représailles. Classique

Une de ses dernières provocations, non signée,  et que j’avais affichée dans le hall de l’immeuble ,  et  retrouvée à un endroit différent,  est comme suit.

Image

Ceci est  le niveau  des comploteurs ,  et celui où l’on essaie d’entrainer une cible.

On peut y ajouter ceci , trouvé  collé sur la porte de J-J Walti. Le texte était précédé de mon nom de famille  . SANS civilité. Il amène la question simple  : Qui autorise ?

IMG_4183

Car je ne raconte pas Clochemerle.

Il s’agit  ici de MALTRAITANCE organisée  et mise en oeuvre depuis SIX ans dans cet immeuble, et avec violations et saccages incessants de mon espace privatif .

Il s’agit de TORTURE par ondes pulsées  depuis des appartements voisins  de jour comme de nuit , non-stop, depuis  dix-huit mois .

Qui dans cet immeuble,    s’autorise une coupure d’eau  sur partie privative pour  des tirs d’ondes par les canalisations ( parties communes)   ?  https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/coupure-deau-pour-tirs-dondes/
Qui ordonne à une propriétaire (moi) d’ouvrir « sa »porte ?   https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/

Qui est capable de faire cesser une partie de « ma  » torture par énergie pulsée à distance, …?

 * Electricité piégée

Cette information avait été explicitée avec des exemples  dans un blog précédent. Cette fois cela s’est passé comme suit :
Le 7-1-14 au soir, j’avais écrit deux lettres de plainte en utilisant l’électricité pour recharger mes appareils. L’une de ces plaintes  s’était retrouvée manipulée. Elle avait été amputée de plusieurs lignes et la mise en page avait été changée.

Donc lues par le réseau de harcèlement à mes trousses.  L’apparente connaissance du contenu de ces plaintes avait entrainé une incroyable effervescence  dans le studio FRENOVE et des bricolages intéressants au niveau de « mes » prises de courant sur la paroi commune.

Depuis la lecture  évidente de ces plaintes par mes voisins harceleurs, même J-J Walti  prétend   ne rien avoir à faire avec toute cette histoire…. mais continue ses tirs nocturnes d’ondes électromagnétiques . Accro.

Vannes et sa criminalité

12 Nov

Image

Penchée sur un rangement de valise , ce dimanche 10-11 j’avais bondi de côté pour    fuir, bloquée un mètre plus loin par la douleur qui m’empêchait de marcher . Un tir  brûlant, insupportable ,  venait d’impacter le bas de  ma colonne vertébrale .

Image
Photo de Michael Hanion , testant le ray-gun de Raytheon
article du Mail Online 10 nov. 2013

Ce tir , à l’intérieur de mon appartement, avait été silencieux.
Il  avait traversé soit le mur, soit la baie vitrée, soit  le plafond de mon appartement sans  les endommager .
Sauf hasard peu vraisemblable, il était ciblé , et une telle précision proposait  encore deux hypothèses d’origine :
–    Le  tireur était le copain de la voisine du dessus et avait, en plus,  utilisé un système pour voir à travers les murs et pouvoir ajuster    son tir
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/05/des-ondes-pour-eliminer-2/

– Le tireur était un petit soldat assis devant son ordinateur
http://rudy2.wordpress.com/a-interview-accorde-a-un-ex-agent-des-services-secrets-surveillance-secrete-et-torture-par-radiations-par-les-services-secrets/
Extrait :   « Ainsi mes amis qui travaillaient dans les départements spéciaux pouvaient traquer l’individu sur son ordinateur, toute la journée. Cette localisation a facilité l’utilisation des armes . Les collègues pouvaient voir où exactement ils devaient viser et aussi comment la personne y réagissait »

avec deux hypothèses des conséquences recherchées
– Blesser pour immobiliser ou invalider
– Atteindre un nerf ou   la moëlle épinière

Sans connaître l’origine exacte ou  le nom exact de l’appareil utilisé , rien n’interdit de  rapprocher le sensation de douleur  de la description suivante, extraite d’un article  de :  EditInternational. com :
« The EMP from the laser is much more focused, leaving computers untouched but overloading a human being’s nervous system due to strong vibrations that set-off pain sensing nerves.
Like a shock from a super powerful stun gun, targets would feel as though they were being burned from the inside out.
The agony is so great that the hot plasma and explosion can be weak enough to not damage the skin, but still knock-out the target with debilitating pain. The military claims that no lasting physical damage should occur. »

La  pénible nuit suivante ,avait été ponctuée, en plus,  de bouffées d’ondes pulsées . Les organes creux, estomac et intestins avaient gonflé jusqu’à la brûlure interne. Cette méthode et  torture-là est  censée accélérer le vieillissement des organes et provoquer des nécroses.

Cherchant refuge dans la pièce voisine,  j’avais compté les coups :  ceux des détonations des tirs d’ondes   venant du dessus .  Un appareil programmé   faisait son boulot de tortionnaire  père-père , pendant que la locataire des lieux roupillait.

L’appareil  semblait  positionné à l’aplomb de mon lit.

Mais, la fine oreille de   Jeannick FOUQUET ou la sonorisation de mon appartement  aidant, avait fini par la faire réagir . Et elle avait déplacé sa machine à cash ou à cadeaux, au-dessus de l’endroit où je me trouvais.
Il paraît que les criminels recrutés en voisinage sont grassement payés.

Jeannick FOUQUET ne devrait pas, tout  comme JJ Walti et sa mère à Paris,  avoir d’autre raison que l’appât du gain pour s’être ainsi  transformée en criminelle .
Sauf un  plaisir de psychopathe à torturer.

La nuit d’après (11-11) , les sensations de  piqûres au pied, à l’intérieur du lit,  avaient précédé de quelques petites minutes un premier tir sec et violent  et  visant très précisément  la boite crânienne. Une situation  insupportable mais connue.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/06/laccroche-2/

Image
Ceci ,ci-dessus, est la copie d’un imèl envoyé au  3ème RIMA  ( régiment d’infanterie de marine) de Vannes .
La réponse avait été un tir d’ondes  fulgurant et brûlant, qui m’avait visée  à l’intérieur  de mon appartement. Il avait impacté le côté  gauche de la cage thoracique.

« Full blast » En pleine journée.
Mes notes précisent que j’avais répondu : « Roger »

VANNES- Bombardée d’ondes – Visée par des tirs au laser

30 Oct

A CONLEAU

Image

pour profiter de ce paysage entre mer et marécage, il y a deux bancs.

Installée sur l’un d’eux , je potassais mes ondes  avec travaux pratiques sur détecteur.  Sachant que dans un environnement amical l’écran devait afficher un champ électromagnétique de hautes fréquences  entre 000.0 et 000.1 micro W/m2, j’avais pressé le bouton en vérification.
Mais  les chiffres sur l’écran  avaient la galopette : 014,7 ; 018,3 ; 025,4……et m’avaient fait bondir vers mon voisin  sur le banc 5 mètres plus loin .
Non, non, il n’avait pas de téléphone portable.

Moi non plus. Ce n’était donc pas la cause.                                                                                                                                       Oui, oui, il voulait bien me rendre service  en tenant le détecteur  pendant que je m’éloignais de quelques mètres.  Et sa lecture de l’écran avait été répétitive passant éventuellement  de   000.0 ; 000.1 micro W/ m2 . Amical et normal.

ImageA mon approche pour récupérer le détecteur , sans même mon sac à main,  les ondes avaient recommencé leur course ascendante. D’abord amusé, l’homme avait accepté un second test.  Même chose .

Quand j’étais loin du détecteur ,  le résultat était stable et normal . Quand j’arrivais  à 50 cms , les chiffres gonflaient  à toute vitesse .
Mon  aimable testeur s’était malgré tout  levé pour partir , s’inquiétant de savoir  si j’avais un traitement contre le cancer.
Restée seule,  j’avais attendu jusqu’à ceci.

Image

A vol d’oiseau, soit  à environ 800 m , on trouve une superbe antenne- relais  d’Orange avec les particularités ci-dessous .

Image

Ce qui nous fait  une  très probable démonstration du système de « l’accroche « d’une cible par HF , et  par l’intermédiaire des antennes relais. Une information qui m’avait  été confirmée par ailleurs, il y a quelques semaines,  par un spécialiste galonné.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/06/laccroche-2/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/20/les-antenness-relais/

Mais cette criminalité extérieure « accroche-marquage » d’être humain, et non empêchée,  n’empêche pas la criminalité en intérieur de s’exprimer tout  à loisir et avec le concours de voisins.

Ce soir là, j’avais bricolé un nouveau havre de fortune, non clos,  et sous un très bruyant ricanement venant de l’étage supérieur. Pas forcément fortuit.

La plus part des cibles de ce type de criminalité savent ou ont été prévenues  que  leurs protections ou techniques d’ évitements sont souvent inefficaces par un espionnage technologique complètement illégal et  confié en proximité pratique : dessus, dessous, à côté.

Il s’agit donc souvent et seulement d’éviter le pire en souffrance.

La  nuit avait commencé avec des ondes pulsées de type micro-ondes ..
Jusqu’à ce qu’ un tir , sans doute au laser , me fasse sursauter le cerveau
Ouvrant les yeux quelques heures plus tard , sous l’effet de nouvelles sensations de brûlures abdominales , j’avais découvert ceci, vu de l’intérieur du lit.
Image
Une nouvelle fois.
Image
En extérieur , cela donnait ceci

Image
et qui montre que seule la partie correspondant à la largeur du lit, à hauteur de l’abdomen,  était concernée.

Image
Par contre , la feuille qui couvrait la fenêtre n’avait rien. Les tirs venaient  donc très certainement,   du 2ème étage ,  juste à l’aplomb du lit,  .

Ces marques sur les couvertures de survie rappellent, par ailleurs  furieusement , la marque faite  à Paris par un tir d’ondes en provenance de l’appartement de Mme Walti-Gracieuse.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/07/criminalite-en-duo/

L’accroche (2)

6 Juil

Image

De mes   observations et notes , on pourrait déduire qu’il s’agit d’une méthode de marquage d’être humain, à base d’ondes  électromagnétiques projetées . Ce phénomène  est fatiguant .
Les ondes projetées se manifestent d’une part, par des piqûres et  donc des besoins de grattements incessants , mais aussi par  des lourdeurs et maux de tête pénibles.

Ces piqûres , qui sont des mini-brûlures , avaient été ressenties  d’abord sur les parties découvertes du corps .
Ces ondes électromagnétiques  ressenties comme «  accrochées  »  sur le corps , sont expliquées par les spécialistes  comme en corrélation,  soit avec  les particularités de l’enveloppe bio-électrique  du corps , soit  comme réponse  à  un implant  injecté  dans la cible  sans consentement .

Il en résulte donc, que cette méthode d  ‘»accroche  »  , permettrait  de suivre un être humain en tous lieux.
Mieux que pour la viande de boucherie.

Autrefois j’étais pistée par mon portable, comme tout le monde . J’y avais même été appelée en clair par des représentants de l’armée du 49 : des copains du copain de l’épouse de mon frère. Depuis, j’avais quitté le portable.

Et  pour museler et détruire  leur cible, les spécialistes avaient utilisé  une  technologie .ad hoc    C’est la cas pour des milliers de cibles dans la monde. Il n’est pas exclu que cette technologie ait été pré-existante  à ma période de découverte, mais jusqu’alors  utilisée discrètement..

D’observations continues faites  depuis un an , j’en avais déduit que   l’ « accroche »  d’onde sur le corps est activée à distance aux moyens des « piqûres «, ces micro-brûlures enregistrées par le  cerveau.

En journée, elles sont depuis quelque  temps plus clairement décelables  aux pieds , sur les mains et la tête, quel que soit l’endroit : voiture, rues, bâtiments divers, appartements. Elles permettent la géolocalisation du corps. Comme un portable.
A la place du portable  avec sa   batterie ou de la carte SIM, elles utiliseraient peut-être le cerveau de la cible.

Au moment du repos  allongé, elles donnent l’information de la position couchée du corps à attaquer.  Il y a quelques nuits la première piqûre avait été ressentie   sur un orteil , suivie d’une autre au genou, puis au milieu du dos, puis sur la tête. Le tout à quelques secondes d’intervalle.. Et les tirs d’ondes au cerveau avaient  commencé quelques petites minutes plus tard.

Les expériences ( l’article deux expériences) faites récemment m’incitaient à penser que  les tours relais radio/TV/téléphone  seraient  à l’origine de certains  tirs d’ondes locaux parfois  insidieux, parfois violents, mais  ciblés. Comme des milliers  d’ autres cibles, je serais seule visée au milieu de centaines de personnes, et même  plus  voisines que moi  de ces tours relais . A cause du système de  « l’accroche »

Il faut , par ailleurs, noter que ce phénomène   n’a rien à voir avec de l’électro-sensibilité,  laquelle  relève d’une forme de sensibilité  aigüe aux ondes électromagnétiques ambiantes, et dont on peut se protéger, par exemple, avec une tente de faraday.

Ma tente de faraday n’arrête pas les tirs  d’ondes  pulsées vers le cerveau. La présence intermédiaire  du tissu métallique de la tente , accroit  au contraire la violence des tirs qui s’adaptent pour vaincre les obstacles.
Il y a programmation.

Habitant à quelques centaines de mètres d’une tour relais j’avais également  constaté  avec une fréquence croissante le blocage, chez moi,  de mes connexions internet .. Il arrivait  même que , hors  connexion, l’écran de mon ordinateur se fige ne répondant plus ni à la souris ni à des commandes manuelles.

En même temps, l’atmosphère ambiante de la pièce  se trouvait chargée d’ondes . Les yeux étaient  douloureux   à la limite d’une sensation de brûlure, le cerveau pris de vertiges.

Pour voir, je m’étais déplacée de 40 kms dans une ville avec une autre  imposante tour relais. Tout le long du trajet, alors que je conduisais , des piqûres s’étaient manifestées aux pieds et aux jambes.

Dans la ville,  d’un bistrot à quelques centaines de mètres de la tour , j’avais essayé une connexion. Totalement figée. Par contre, les piqûres sur le corps étaient deux fois plus douloureuses que chez moi, près de « ma » tour.

La re-programmation d’une cible pourrait être  approximative.

Pour compléter cet essai , j’étais alors allée me perdre au milieu de nulle part. La connexion y avait été normale . Rapide.

Cela m’avait fait me souvenir de mon passage dans le désert australien, il y a quelques années. . Mon hôtel se trouvait à proximité d’une gigantesque antenne militaire . J’y avais eu la surprise de voir l’écran de mon ordinateur s’inverser. Les textes s’y affichaient la tête en bas.
Tout était redevenu normal en arrivant à Melbourne, quelques jours plus tard. Sans mon intervention.