Tag Archives: Agence des Présidents

Micro-ondage de nuit- criminalité vendéenne

7 Sep

 

IMG_4145

Ceci ci-dessous correspond à des détections de tirs violents de micro-ondes dans la nuit du 6 au 7 septembre.

IMG_4427 micro ondage de nuit

Ces tirs visaient la tête et la cage thoracique brûlées de l’intérieur, jusqu’au niveau de l’estomac.

Et ceci , ci-dessous, correspond aux épaisseurs de protections diverses ajoutées, et qui ne protégeaient ni des brûlures ni de la souffrance. La violence des tirs était imparable.

IMG_4424 empilé au fil des heures

deux matelas +

des empilements d’épaisseurs de caoutchouc +

des dizaines de feuilles de mylar, +

des coussins  de 15 cms d’épaisseur+

une tente de faraday( tissu métallisé) +

des packs de gel +

un tissu anti-ondes etc…

le tout placé , juste au-dessus de la tête

Pendant cette nuit, comme souvent j’avais  été contrainte à déplacer mon couchage , pour essayer d’éviter l’horreur de la souffrance du cerveau.
Le corps avait été retrouvé dans le noir.

Comme d’habitude, un faisceau d’ onde radar ou laser avait envahi la pièce de son bruit caractéristique de bourdonnement d’essaim d’abeilles ou de frelons.

Puis des piqûres , manifestations d’ondes projetées, avaient localisé le corps à partir des pieds . Et la machine programmée, avec logiciel paramétré sur des particularités du corps  de type taille ou autre ,  avait commencé le mitraillage d’ondes brûlantes , à la cadence d’un tir chaque minute.
Les tirs venaient de l’appartement A221, loué par l’agence des Présidents et géré, comme le mien, par CM-CIC, d’Orvault (44).

CM-CIC avait été prévenu ,comme le maire de la ville, un ancien procureur,  avec demande d’intervention auprès de la police, au nom des articles de loi qui obligent à dénoncer un crime dont on a connaissance .

Sans effet.

Ce bardas, au dessus de la tête,  est celui qui est utilisé également au moment des détections , par EEG,  de la souffrance du cerveau .

Publicités

T P pour criminels

31 Août

IMG_3908 nothing lawfull about gang stalking

TP = travaux pratiques

école
Les individus ciblés par le harcèlement électronique du monde entier, appellent  » handler » traduit ici par « criminel dédié », le volontaire caché dans un appartement voisin.

Ce criminel dédié passe son temps à tirer sur sa proie à travers murs et planchers avec de l’énergie dirigée. Cela suppose d’abord la mise en oeuvre de matériel détecteur de présence à travers les parois pour trouver l’endroit et la partie du corps à viser.

La férocité des tirs dépend de la hargne des tireurs. Le but de ces tirs d’énergie ciblés est la destruction de la santé et de la personnalité de l’individu ciblé, par tous moyens cachés et ne laissant pas de preuves.

IMG_4302 indice de cancérisation

Ceci  ci-dessus est un marqueur de cancérisation d’un organe sur lequel les tirs d’ondes de J-J Walti , s’étaient acharnés, pendant presque 3 ans. Non stop
La norme de santé  est, ici,  en dessous de 100.

Pour mémoire J-J Walti de Paris XV est un vieux criminel de la catégorie de ceux , répugnants, des Sénioriales .
J-J Walti se disait mandaté par son patron, le franc-maçon vendéen A. De Certaines, pour débarrasser le monde de ma présence . Il y était aidé par un voisin dans la catégorie « jeunes » . C. Frenove,  fils et petit-fils de francs-maçons , était élève de physique et devenu « accro » à la torture sans preuve.

A ces deux-là , là-bas , on pouvait ajouter les itinérants corses qui passaient chez Walti ou Frenove , faire des exercices nocturnes de tirs d’ondes vers ma tête.

Les mêmes scénarios d‘invités venus faire un carton sur ma tête ou sur le corps s’étaient reproduits chez J.FOUQUET et A. ROUX à Vannes , et sous la guidance d’autres francs-maçons criminels locaux.

Ici, dans cette ville de bord de mer souriante, on pourrait mentionner l’appartement du-dessus  comme étant un « appartement dédié » à la torture  de la voisine du dessous (moi), par ondes pulsées interposées.

Dès mon entrée dans les lieux, il y avait au A221 , appartement au dessus du mien , un « criminel dédié » prêt à l’emploi.
Officiellement il n’existait pas encore , selon le gestionnaire de biens CM-CIC rencontré par surprise à Orvault.
Il fallait donc comprendre que ce « criminel dédié » avait été installé par l’agent immobilier  de l’agence des Présidents, chargée de la location des deux appartements,  le mien et celui du dessus. Ce squat avec clés fournies n’avait pu se faire qu’avec l’aval du proprio du A221.
Cela mettait l’agent immobilier des Présidents dans 3 catégories complémentaires

1) partie prenante d’un complot contre une cliente et sans raison personnelle,

2) complice de criminalité par connivence avec ceux qui l’avaient sollicité,

3) escroc et traitre , puisqu’il avait empoché la commission de ma location tout en préparant en cachette  avec ses correspondants , l’insalubrité du lieu qu’il me louait.

Le ou les premiers squatters-tireurs d’ondes de cet endroit , faisaient du H/24. Comme les suivants.
Pour passer inaperçus et ne rencontrer personne de cette partie du bâtiment il(s) sortai(en)t aux heures de repas ou la nuit , passant de préférence par les sous-sols ou par  l’entrée du  n°10.

Comme les violeurs de domicile nocturnes.
Il faut se souvenir que cette bande-là dispose des badges des portails et de la clé matrice qui ouvre toutes les portes dans l’immeuble .

Pour ne rien consommer localement, les 1ers squatters-tireurs d’ondes apportaient leurs moyens de subsistance dans une glacière. Celui qui s’était fait déposé juste devant le parking par un copain DG —– , avait la petite trentaine.

Puis les compteurs de l’appartement avaient été mis en fonction . ce qui faisait penser à une vraie location. Elle s’était avérée de multiples courtes durées,  mais avec occupation du lieu constante. Même par beau temps de vacances avec mer et vagues à portée de pieds.

Le premier,  apparemment officiel locataire, et ainsi volontairement  « enfermé » , avait une voiture immatriculée 87. Deux conducteurs successifs du même véhicule immatriculé 30 avaient pris le relais  à tour de rôle.
L’actuel résident , sans doute installé pour plus longtemps avait aménagé son balcon pour le protéger un peu des regards .

IMG_4291 2ème

Selon sa voiture, il est de la région , jeune aussi, et tout aussi motivé que les autres pour infliger des souffrances et imposer une relation maître/esclave à sa voisine du dessous,  sur commande de ses patrons. Les nouveaux maîtres du monde par terrorisme et torture interposés. Comme les autres.

images scène de crime

Ici, la nuit dernière avait été spectaculaire de variété. En plus des tirs vers la tête, avec des brûlures sous la plante des pieds, des piqûres , des séries d’éternuements , des contractures musculaires,  il y avait eu une démo de brûlure de la gorge avec étouffement , et qui provoque une toux irrésistible .

ça avait seulement duré de 0h32.46 à 0h34.54 * (1)
Et jusqu’à l’éclatement incontrôlable de la toux.

En sus, il y avait eu une voix, entendue malgré les 80 cms de matériaux divers qui engonçaient la tête pour la protéger. Cette voix un peu faiblarde avait prononcé le nom d’un ancien employeur.
Elle pourrait, par hypothèse, être due à ceci.

IMG_4298 40,53 T

une ELF de 5Hz repérée sur un détecteur configuré pour enregistrer des ELF entre 5Hz et 65 Hz pendant la nuit, à la tête du lit, sous le bardas.

IMG_4301 12,52 µT

La valeur 12 micro Tesla en 5 Hz était celle du début de la nuit.
L’ELF 5 Hz correspond aux ondes du cerveau du  groupe Thêta ( 4 à 7,5 Hz) ,
Ce même phénomène avait déjà été repéré la veille en fin de soirée ( passage de 12 ++ à 40 ++) et était survenu brusquement.

Ce qui laissait penser que cette ELF avait été portée pulsée par HF (Haute Fréquence) ou par CPL ( courant porteur en ligne)

Il y a quelques mois une institution spécialisée avait interrogé Mr Delchev sur son faux certificat médical  me concernant et obtenu la réponse bizarre :

« c’était pour son (mon) bien « 

Pour mon bien et celui de tous les individus ciblés et torturés , mon choix serait plutôt de maitriser , punir, voire soigner, les déments ou déviants qui pratiquent et font pratiquer le harcèlement électronique pour martyriser des gens normaux.

IMG_3909 it is time

HCE- Brûlure des organes creux

22 Avr

Depuis quelques jours le repérage du corps par piqûres s’était fait discret. Je restais dans des endroits confortables  convenus   : des lits.  Passant plusieurs fois par nuit  d’un lit à l’autre , éloignés  seulement d’ 1,20 m, j’étais rattrapée par les tirs d’ondes quasi immédiatement .

Depuis tous ces jours-là, les tirs d’ondes visaient comme d’habitude d’abord  la tête  pour priver de sommei par à-coups . Plus tard dans la nuit, les organes creux étaient préférés et dans le même but. Au bout de quelques heures  de stockage d’ondes stationnaires, gonflés à bloc , les organes creux douloureux assuraient la privation de sommeil en continu. Et sans doute un service après vente de nécroses diverses.

Accessoirement et en plus, le foie était souvent douloureux. Les reins également.

Les  détections de CEM ( champs électromagnétiques) lors de ces tirs,  sont décevantes parce qu’apparemment insignifiantes. Rien de spectaculaire . Elles donnent ceci :

IMG_2079 au moment d'un tir

Les valeurs des fréquences habituellement détectées dans cet endroit sont notées en bleu et en italique. Celles qui correspondent à un tir vers l’estomac et les intestins sont en noir et gras.

Hors tirs d’ondes,  dans cet endroit , la détection est ainsi   :

IMG_2080 normal

Ces  récents aménagements et changements du matériel invalidant utilisé,   sont  bien sûr destinés à éviter les preuves,  comme celles qui avaient été souvent  présentées dans ces blogs  . Aux Sénioriales , par exemple * (1), et à Paris

La nuit dernière  (21-4) ,  mon couchage avait d’abord été organisé  dans un endroit inhabituel. Le repérage du corps, par des douleurs au  pied avait été d’une  extrême cruauté avec un  nerf pour cible.

Avant  le début des  tirs  d’ondes , un éclair   de lumière avait traversé la pièce venant du plafond . Cela ferait  donc de nouveau penser à ce que Serge Labrèze décrit dans son blog   , comme des tirs de HF  portées par laser femtosecondes.

Pour protester contre cette criminalité et l’escroquerie que représente l’encaissement d’une location non conforme à son usage accepté, j’avais été rencontrer Jeffrey DUMAS   de CM-CIC, gestionnaire de mon appartement et de celui du dessus.

Après un appel téléphonique à l’agence Les PRESIDENTS, correspondante locale de CM-CIC et qui a organisé cette criminalité  tout aussi locale, le jeune JEFFREY DUMAS , avait déclaré benoitement

«    ça ira mieux quand l’appartement du dessus sera habité   »

Pour le moment , le A221 est occupé par un criminel/tireur d’ondes  aux ordres, mais toujours pas habité.

Cette réflexion surprenante montre l’habitude  reconnue de l’usage de la torture par  des professionnels  de l’immobilier, encaisseurs de chèques ,  sans contrepartie de respect de contrat. 

A l’image de ceux de l’hôtellerie.

* (1)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/12/joyeux-noel-2014.htm