Tag Archives: antennes relais de téléphonie

H C E – Deux tirs d’énergie détectés

20 Juil

H C E = Harcèlement Criminel Electronique

La colonne en jaune donne la fréquence porteuse détectée.

Les pavés colorés en bleu indiquent  la densité de puissance de l’énergie dirigée.

LOG indique une antenne omnidirectionnelle .

La date est en bas à gauche .

 

Ce tir  du 11 juillet , ici en détection , avait traversé :

– 6 plaques de métal

– 2 plaques de caoutchouc synthétique

– 2 épaisseurs de bois. 

Il avait atteint avec une sensation de brûlure :

– le cerveau 

– les bronches et l’estomac.

Je n’étais pas dans mon lit.  Mais , j’étais couchée sur le dos. Ce tir était donc bien perpendiculaire au corps qu’il avait retrouvé en moins de 10 minutes de station allongée. 

On peut en déduire qu’Il venait donc 

soit 

du dessus  immédiat où se trouve un grenier ,dont seuls le propriétaire , son fils et leurs copains , ont la clé 

soit 

du ciel . 

Ce type de tir fait souvent saigner 

– le nez

– les oreilles , avec écoulement frais

– les intestins ou l’estomac , avec saignement différé. On reconnait la présence de sang  aussi à l’odeur.

 mésange charbonnière

Pour ce début d’après-midi  du 18 juillet 2019, je m’étais installée , en vacances, sur une chaise longue face au jardin et au parc,  et protégée à l’arrière par une maison que l’actuel gouvernement appelle une  passoire thermique . 

 

Et soudain …. SCHBING… ce tir avec sensation de brûlure de chalumeau  , m’avait traversé le lobe frontal. Estourbie ! J’avais eu du mal à me lever , pour en éviter d’ autres. 

En effet, au bout de plus de trois de ces agressions  au cerveau par énergie dirigée , il devient  pratiquement impossible de prendre la décision de bouger.  C’est l’équivalent de l’état de sidération.

Ces blogs ont montré que les décharges électriques anarchiques et violentes provoquées par ces tirs, font toujours régresser  brutalement  le cerveau dans la gamme des ondes cérébrales Delta  .

Ici,  par exemple,  le 10 juillet 2019, avant le tir montré sur  le tracé EEG en rouge, 

 

les ondes cérébrales au niveau des diverses électrodes posées sur la boite crânienne indiquaient  14,5 Hz , avant le tir.

Au moment du tir d’énergie  les ondes cérébrales  notées par l’appareil EEG  indiquaient 1 Hz au niveau des mêmes électrodes. 

Le chiffre indiqué sous la fréquence, indique l’énergie électrique en uV ( micro Volts)

Sur la détection du 18 juillet 2019, montrée plus haut,  on note la présence intermittente de fréquences autour de 1,4 GHz , 1,5 GHz, 1,6 GHz,  1,7 GHz. 

Ici ci-dessus , une détection du 18 avril 2019.

Ces informations  ( nouvelles) existent, dans cet endroit ,  de façon aléatoire depuis la mi -avril 2019, avec parfois, la nuit , une cadence  accélérée . 

Ce type de détection existe encore quand le compteur  électrique  de cette maison disjoncte pendant la nuit. Ce qui n’exclurait pas , cependant, que les fils de cuivre du réseau électrique soient malgré tout , utilisés.

 

Et sinon, parmi les éventuelles explications qui me sont accessibles —–> les modifications faites  le 10 avril 2019 sur l’antenne la plus proche où a été installée la 4G. Cette antenne se trouve à quelques kilomètres  et dessert 3 opérateurs .  

Cela supposerait, une antenne ou  l’équivalent d’une antenne servant de répéteur,  à ma  proximité. 

Publicités