Tag Archives: antennes-relais

Technologies et techniques utilisées contre les cibles – de R. LIGHTHOUSE

25 Avr

Richard Lighthouse  a une maîtrise en génie mécanique. de l’Université Stanford. 

Il a travaillé pour la NASA. 

Richard LIGHTHOUSE a écrit une  centaine de livres  sur l’électronique , dont bon nombre sont d’accès gratuit sur internet. 

La traduction rapide ci-après vient de son article https://www.rlighthouse.com/technology-for-tis.html

Cette traduction  est faite sans autorisation et pourra être enlevée à la demande. 

Dans une mise en garde rapide, R. Lighthouse indique que les criminels en action essaieront de détraquer un détecteur de signal qui ferait des recherches dans certaines gammes de fréquences. 

Informations technologiques  et techniques:

Technologies de ciblage

Il existe 5 types de technologies utilisées dans le ciblage:

(1)  les compteurs intelligents

(2)  les satellites hyperfréquences

(3)  les antennes relais 

(4)  les drones

(5)  les unités portables

(1) les compteurs intelligents

Les compteurs intelligents sont facilement contrôlés depuis un lieu éloigné, ce qui permet aux criminels  de harceler une personne  , sans preuve et  sans être inquiétés.  C’est l’une des premières mesures prises contre un nouvel individu ciblé. Le signal hyperfréquence est transmis par tout le câblage domestique. Si vous êtes exposé à des micro-ondes provenant de toutes les directions, la première solution possible consiste à désactiver certains disjoncteurs au niveau du boîtier électrique 

(2)  les satellites

Les premiers satellites d’attaque par micro-ondes ont été lancés dans le cadre du programme Star Wars (SDI) du président Reagan en 1987. Ces satellites étaient conçus pour désactiver les missiles nucléaires ICBM pendant la phase de montée. Les fréquences de poursuite  utilisées sont de 3600 à 3750 MHz et le signal d’attaque est de 3920 à 3935 MHz. Les tables d’attribution des fréquences de la FCC confirment l’utilisation de ces fréquences. Ces satellites et fréquences sont maintenant utilisés contre des individus ciblés. La précision du signal de poursuite est supérieure à 1 centimètre et les coordonnées GPS peuvent être transmises à une tour cellulaire ou à un drone pour un ciblage supplémentaire. Ces signaux de poursuite proviennent d’un satellite  situé directement au-dessus de la tête.

Station d’opérateurs de satellites de la base  du commandement spatial de la force aérienne

VIRCATOR – brevet 4345220

Les satellites sont exploités et contrôlés à partir de la base aérienne de Schreiver, près de Colorado Springs, dans le Colorado, sous le commandement de l’armée de l’air. Le quartier général est à la Peterson Air Force.

Des centaines de membres du personnel de la Force aérienne ont été formés pour contrôler les satellites et « appuyer sur le bouton » pour frapper une personne au sol. Ils savent exactement ce qu’ils font aux cibles  et ils savent  aussi très probablement que c’est  illégal.

Certains membres de l’armée de l’air ont essayé de devenir des lanceurs d’alerte. Cela peut expliquer le taux de suicide alarmant à Colorado Springs – certains de ces incidents étaient en fait des meurtres ou des suicides organisés.

Les personnes qui « appuient sur le bouton » sont généralement jeunes, entre 20 et 30 ans. Ce sont des membres du personnel et leur rang est généralement  de type  aviateur ou  aviateur supérieur. Ils détiennent une autorisation de sécurité très secrète, TS / SCI (Informations sensibles compartimentées), et suivent les ordres de leurs officiers supérieurs.

Dans le cas du programme Targeted Individuals, ( cibles)  il s’agit d’un programme d’accès spécial non reconnu (USAP) * (1), ce qui signifie que même le président ne sera pas informé de son existence (c’est illégal). Tous les USAP sont illégaux et constituent une violation de la Constitution américaine. Les personnes qui travaillent sur ces programmes voient leur vie menacée et leurs familles menacées pour qu’ils gardent  le secret. L’ironie de travailler dans un USAP est que si une personne révèle son existence, elle ne peut être accusée d’un crime, car le programme lui-même est illégal. Pour une discussion sur  ce sujet, voir le dernier livre et film du Dr Steven Greer – « Uncrnowledged ».

Comment savons-nous que le Commandement spatial de la Force aérienne est à l’origine de ces attaques par satellite? La capacité de suivre avec précision des millions de personnes nécessite un vaste réseau de satellites utilisant les dernières technologies en matière de positionnement, de navigation et de synchronisation. Une seule organisation au monde possédant cette capacité, le US Space Command. La  déclaration  suivante du site W Force aérienne est fondamentalement un aveu de culpabilité:

« AFSPC (Air Force Space Command) est le seul fournisseur de positionnement, de navigation et de chronométrage, ainsi que de l’essentiel des communications par satellite avec la communauté de la guerre. Enfin, AFSPC joue le rôle d’agent exécutif de la Force aérienne pour l’espace. AFSPC est le défenseur des capacités et des systèmes spatiaux pour tous les commandements et services militaires unifiés et fournit collectivement les capacités spatiales dont les États-Unis ont besoin aujourd’hui et dans le futur. « 

http://www.afspc.af.mil/About-Us/Heritage/2000-2007/

Regardez cette vidéo de 5 minutes du Dr Bill Deagle, MD, sur la base aérienne de Schriever:

Ces membres de l’armée de l’air et leurs commandants commettent des crimes de guerre en violation de la Convention de Genève (ciblage intentionnel de civils) et commettent un acte de TRAHISON  contre des milliers de citoyens des États-Unis. La trahison est définie comme « une action  pour renverser son gouvernement ou pour blesser ou tuer son souverain ». La peine  encourue pour de tels crimes va jusqu’à la peine de mort. L’article 32 de la  Convention de Genève interdit l’expérimentation scientifique et médicale et la torture de civils.

Voici quelques-uns des officiers supérieurs de l’armée de l’air à Peterson AFB et à Schriever AFB:

1. Général John W. Raymond

2. Major général Stephen N. Whiting

3. Major général Robert J. Skinner

4. M. Scott M. Anderson

5. Le colonel Todd R. Moore

6. Colonel Eric S. Dorminey

7. Colonel John L. Doucet III

8. Colonel Jennifer L. Grant

9. Colonel Jacob E. Middleton

10. Colonel Devin R. Pepper

Vous pouvez trouver l’adresse de leur domicile sur zabasearch.com ou veripages.com, ainsi que dans les registres de propriétés du comté d’El Paso. Ceci est une information publique. 

Voir également le livre électronique gratuit « Targeted Individuals & Air Force Space Command », qui fournit leurs adresses personnelles.

En règle générale, il faut environ 30 à 50 pieds de béton et d’acier (ou de terre comprimée) pour se protéger contre le faisceau de micro-ondes du satellite. Les gratte-ciel de grande hauteur peuvent constituer un abri temporaire contre le ciblage par satellite. La technologie a ses limites, ce qui est une bonne nouvelle pour les TI. Une cage de faraday correctement conçue et correctement mise à la terre peut bloquer une grande partie des micro-ondes.

 

(3) antennes relais 

Des générateurs de signaux à micro-ondes magnétron ont été installés sur de nombreuses antennes relais  en zones urbaines. Ces dispositifs sont des  boîtiers ventilés  posés sur des antennes relais .Parce que les  magnétrons deviennent très chauds pendant le fonctionnement , ils  peuvent être vus sur une photographie de caméra infrarouge (vous pouvez louer une caméra infrarouge chez Home Depot).

Les fréquences typiques sont 2400 MHz et 2550 MHz. Les criminels de l’US Air Force ont commencé à synchroniser les antennes relais  pour suivre automatiquement un point spécifique de votre corps. Ainsi, lorsque vous conduisez sur l’autoroute, celle-ci passe automatiquement à l’antenne relais   suivante et continue de frapper le même endroit sur votre corps. Utilisez la technique de la main pour identifier quelle antenne relais vous cible .

Nous encourageons tous les TI à faire attention à toute  construction et  réparations  sur les antennes relais / notez le numéro de véhicule /  la plaque d’immatriculation et le nom de la société de toute personne travaillant sur une  antenne relais , et transmettez-nous cette information . 

Si vous êtes convaincu que vos voisins vous visent avec  des micro-ondes,  pensez  aussi que cela peut provenir d’une antenne relais située à un ou 2 miles de l’endroit . Le faisceau de micro-ondes peut traverser  directement de nombreuses maisons. Il est possible d’utiliser vos doigts pour « sentir » la direction du faisceau de micro-ondes. Tenez votre bras avec la paume de la main face à vous, dans la direction du rayon, et vous pouvez sentir le « bruit » dans vos articulations des doigts lorsque le rayon les frappe. Cela vous permettra  généralement  de situer l’antenne relais et la provenance du rayon. 

 

(4) drones

Les services de militaires utilisent deux principaux drones contre des civils aux États-Unis. Le MQ-9 Reaper (et ses variantes) est fabriqué par General Atomics à Poway, en Californie. Ce drone est utilisé par le personnel de l’armée de l’air américaine.

L’autre drone principal est le RQ-7 Shadow (et ses variantes) fabriqué par AAI Corporation, à Hunt Valley, dans le Maryland. Ce drone est principalement utilisé par le personnel de l’armée américaine. Plusieurs milliers de ces deux drones ont été commandés pour l’armée. Le plus grand centre de formation de drones est situé près de Fort Huachuca, en Arizona. Si nous savons que ce sont les drones qui sont utilisés, c’est parce que TI les a identifiés à partir de nombreuses images après les avoir vus dans les airs. Il y a aussi l’exigence de charge utile – les drones plus petits ne peuvent pas soulever les 30 à 60 livres d’équipement nécessaires pour effectuer une attaque par micro-ondes. Le MQ-9 Reaper est exploité à partir de nombreuses bases de l’armée de l’air aux États-Unis. À Houston, au Texas, ils sont opérés à partir d’un hangar de la base aérienne d’Ellington et sont utilisés pour cibler des civils .

Leurs  signaux viennent d’ un angle d’environ 45 à 60 degrés et se déplaceront au fur et à mesure que le drone tournera.

Pour des informations complémentaires , on peut avoir accès à  un  livre numérique gratuit  destiné aux cibles  à https://www.rlighthouse.com/store.html

 

(5) unités portables

Ces petits générateurs de micro-ondes sont utilisés pour harceler les individus ciblés qui trouvent une protection temporaire à l’intérieur de bâtiments de grande hauteur ou d’abris souterrains. Ils sont placés  dans de petites enceintes de la taille d’un petit four à micro-ondes.

  • (1)
    USAP Unacknowledged Special Access Program (US DoD)

Il existe de nombreuses vidéos  d’explications du phénomène de ciblage criminel par R LIGHTHOUSE 

 Dans celle-ci  : https://www.youtube.com/watch?v=ZqZ9aQNgCQY&feature=youtu.be

à 4’12 – l’auteur évoque brièvement des techniques de destabilisation par violation de domicile et d’intimité d’une cible

à 5’12 – il mentionne la technologie utilisée

à 6’34 – il aborde l’existence du contrôle de l’esprit

à 9’37 – il note l’absence quasi générale d’implant , non nécessaire ,pour cibler des humains

  

Publicités

Expérimentation de la 5G en FRANCE

30 Déc

Ceci est la carte de France des expérimentations 5G et fournie par l’ARCEP

 

L’ARCEP , au service de la technologie , présente ce curieux logo :

https://www.arcep.fr/cartes-et-donnees/nos-publications-chiffrees/experimentations-5g-en-france/tableau-deploiements-5g.html?

Pour mémoire, le billet  de ce blog « la 5G au tribunal de GATESHEAD » rappelle que la 5G utilise une foultitude  de mini-antennes relais pour véhiculer  son énergie dirigée .

Faut-il inclure dans cette myriade de relais

  • les antennes des concentrateurs d’ENEDIS
  • les antennes des portails  à ouverture électronique,  avec antenne directionnelle 
  • les antennes des téléphones  portables,  en fonction ou en veille en tous lieux
  • ????????????

Extraits de : https://www.nextinpact.com/news/103308-5g-tout-ce-quil-faut-savoir-en-10-questions.htm

« De son côté, Orange explique que « l’utilisation des ondes millimétriques, autorisée à partir de 2019 par la Conférence Mondiale des Radiocommunications de 2015, devrait se généraliser, étant jusqu’à présent exploitées seulement dans le domaine militaire ».

La 5G apportera aussi de nouvelles fonctionnalités, et certaines commencent déjà à faire parler d’elles. La première est la focalisation, ou beam tracking. Il s’agit de « faire converger la puissance des ondes radio vers la position du mobile, améliorant l’efficience du système 5G » explique Orange.

Dans cette situation, les fréquences élevées de la 5G sont un avantage, nous affirme Orange : « Quand on monte en fréquence, la taille des antennes diminue. Sur ces sites, on va avoir la capacité de mettre des antennes qui vont être composées de 100 (ou plus en fonction des fréquences) éléments rayonnants ». Cela permet donc d’améliorer l’efficacité sans pour autant augmenter la puissance. Plus ces éléments sont nombreux, plus la focalisation est efficace.

……
Nous avons posé la question à l’opérateur historique. En substance, il nous explique qu’il faudra s’attendre à une portée équivalente à celle de la 4G, notamment grâce à la focalisation. Pour faire une analogie, on peut comparer l’émission de données en 4G et en 5G au faisceau lumineux d’une lampe de poche. En 4G, la lampe émettrait un signal diffus éclairant une large surface, mais ne portant pas très loin. En 5G par contre, la lumière serait plus ciblée vers un point précis et porterait donc plus loin, avec la même puissance. C’est justement ce que permet la focalisation. »

HCE- En voiture

30 Oct

IMG_5094 Simone

dessin de Voutch

Dr Reinhard MUNTZER avait été un des premiers, en Europe, à expliquer l’usage agressif des nouvelles technologies porteuses d’énergie dirigeable  qui traversent murs et obstacles et à en dénoncer l’utilisation éventuellement criminelle.

Dans un de ses textes présenté en français à https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/30/cibler-des-etres-humains-avec-des-armes-a-energie-dirigee/ , il note également que ce type de matériel peut être embarqué , c’est-à-dire utilisé /entreposé dans des voitures.

En fonction des participants au harcèlement criminel électronique , il peut effectivement y avoir plusieurs modalités d’agressions dans ou à partir de voitures .

Si des militaires ou des techniciens des opérateurs de téléphonie font partie du réseau de harcèlement d’une cible en particulier , alors les antennes relais peuvent être utilisées pour brûler.
C’est ce qui avait été noté à plusieurs reprises dans cette histoire, à VANNES (56) et à PARIS et exposé, notamment à
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/27/deux-experiences/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/08/400-wm2.html

Par ailleurs , pour ce qui concerne le matériel apporté à proximité , dans un coffre de voiture , cette histoire en montre de deux sortes
Du matériel qui brûle par micro-ondage, comme cela s’était passé la veille d’une convocation dans un poste de police : https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/12/ciblage-et-police/

Du matériel qui, comme en appartement, empêche le sommeil par zapping. Dans ce cas précis le plus récent , il y avait eu tout simplement et comme d’habitude, une voiture amenée en stationnement à proximité et, ici encore,  dûment repérée . Cela se passe de nuit comme de jour.

IMG_5010 YF
Ainsi, dans cet endroit c’est après l’arrivée en stationnement à quelques dizaines de mètres de la mienne de cette voiture-ci que le zapping avait commencé. Cela donnait aussi une idée de la portée de l’appareil . Obligée de partir pour pouvoir essayer du repos sans douleur, j’avais pris cette photo en passant. La conductrice à l’affût avait immédiatement réagi en filant d’abord,  avant de se mettre en travers du chemin. Pas malin.

Un autre cas de figure avait fait penser à un gadget fourré sous la carrosserie du véhicule et servant de répéteur, avec commande à distance.

IMG_5076 mer maussade

Par une après-midi froide et maussade, j’étais restée en bord de mer sauvage à lire dans ma voiture. Des jeunes beurs étaient venus vérifier ma lecture, cachant, mais pas au rétroviseur, celui qui s’accroupissait sous l’auto. Restée complètement seule en fin de soirée, j’avais décidé de dormir sur place. Et les zappings avaient commencé . Un passage dans une station de lavage  du dessous de carrosserie au jet , à 1h du matin, m’avait assurée une fin de nuit normale.

car_phasr_gun_700

Enfin une 3ème façon de faire la guerre à une cible dans une voiture en stationnement , consiste à faire des tirs d’énergie avec , par exemple , ce type de matériel ci-dessus , comme cela avait été le cas plusieurs fois à Paris XV,  à partir d’appartements, rue Ernest Renan ou rue Mme de Staël.
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/04/copropriete-represailles-torture.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/tirs-et-fonte-de-buee.html

Ou encore à faire les tirs par des passages successifs et furtifs, en voiture . C’est une technique corso/beur . L’énergie est alors projetée lors du passage de la voiture .
• soit avec des générateurs portables et directionnels de HF. Certains modèles possèdent des lunettes de visée et portent des signaux de 40 GHz.
• soit à l’aide d’applications chargées sur un portable, si et quand, la voiture passe assez près de celle de  la cible.

Ce sont ici, exclusivement , des notations concernant  des  situations subies.

Beurs de nuit

1 Août

???????????????????????????????

Dans cette histoire criminelle , le réseau « beur » toute classe et couche de population confondue est , sans conteste, et depuis longtemps, le groupe ethnique le plus actif , discret et furtif , mais pourtant incroyablement voyant , mis en avant .
Ce qui m’avait incitée pendant quelque temps à chercher une origine algérienne à une partie de mes problèmes . Elle n’est toujours pas exclue.

Mais face à une société française qui débloque complètement au point d’ organiser la torture de gens insignifiants avec l’aide de fonctionnaires chargés de sécurité publique , il fallait aussi compter sur les « beurs »  comme  » instruments  » astucieusement privilégiés .

Tout simplement parce que si une cible désigne ce groupe ethnique là, cela entraîne immédiatement une accusation générale de racisme ou/et discrimination . Et que cette réaction elle-même est perçue comme un droit , voire un devoir de représailles,  contre l’accusatrice,   et par l’entière communauté beur

Le travail se trouve donc fait ainsi , d’habitude, sans que les organisateurs du harcèlement n’aient vraiment besoin d’intervenir et d’apparaître .

Le même phénomène existe avec la communauté corse.

Cela vaut pour le harcèlement en réseau d’empêchements divers et dégradations de toutes sortes mais surtout pour le harcèlement électronique qui semblerait bien être une des nouvelles spécialités protégées du groupe criminel beur et déclinée en 3 volets :
– l‘utilisation d’un matériel élémentaire, mais peut-être paramètré sur certaines données bio-électriques de la cible et déposé en proximité ou transporté en tous lieux pour la suivre . Et souvent la précéder.
le détournement de la WIFI dans des lieux de séjour temporaire (hôtels) où, en plus, de nombreux  beurs sont veilleurs de nuit
l’utilisation d’un matériel plus sophistiqué ( laser, HPM) aux mains de la grande criminalité et utilisé de façon ponctuelle également en voisinage , le temps de quelques tirs sauvages , par un opérateur qui fait sa tournée de nuit des diverses cibles de la ville ou de la région.

C’est ce qui avait du se passer aussi dans quelques hôtels , propriétés de francs-maçons, dont celui de Conleau (56)

Les beurs désignés ici, « beurs de nuit «  avaient été repérés lors des récentes nombreuses nuits passées dans ma voiture , loin de l’acharnement sadique incommensurable de mon voisin du 5ème étage .

En mobs ou en caravanes de voitures rutilantes et pétaradantes , des ados ou post-ados beurs procédaient d’abord à la recherche de la cible ( moi) .

C’était l’occasion de plusieurs passages quelque soit l’endroit comme ici dans une étroite rue à sens unique,

IMG_7753 dernière rue

en attendant le positionnement d’une voiture amie , ou encore d’ une vieille bagnole en proximité .
Aux endroits où j’avais pris des habitudes, des véhicules avaient manifestement été positionnés en prévision. Car les tirs d’ondes y avaient démarré sans délai.

Tout déplacement, à raison de trois ou quatre par nuit , pour essayer d’avoir un peu de paix,  était suivi du même effet . Certains déplacements avaient aussi été l’occasion  de repérer les voitures de matériel, qui suivaient.

Comme en appartement, les détections avaient permis de noter une certaine variété des tirs d’ondes dirigés vers ma tête. Ils s’étaient adaptés aux informations transmises par ce blog.

Les brûlures et la cuisson interne par micro-ondage en voiture avait ainsi fait place pour quelques temps à des tirs d‘ondes de type sonique .
Ce qui , pour la nuit très agitée du 26 juillet avait donné le tableau de détection plus bas, dans une endroit plutôt bien protégé des tirs d’ondes des antennes relais, mais pas des tirs de pigeons : entre les deux cimetières de Montparnasse. Un endroit sympathique au matin.

IMG_7651 cimetière

Ici, le CEM est peu important. Il n’est pas destiné à cuire, mais seulement à matraquer le cerveau pour l’empêcher de se reposer et le faire vieillir, avec l’organisme, en accéléré.

???????????????????????????????
Sur la ligne du haut ( un peu coupée) en gras et en italique, on trouve deux fréquences 0,6 GHz et 0,7 GHz qui ne sont pas des fréquences d’antennes relais .
A gauche , dans la ligne indiquée freq, sont alignées les informations sur chaque onde porteuse .
Un peu plus à gauche , sous la date, sont listées les heures des détections sélectionnées sur 6 minutes.

La seconde présentation, ci-dessous, donne à voir la bande extrêmement large du signal haute fréquence balancé vers ma tête , avec la même information de 0,6 GHz et 0,7 GHz qui ne correspond pas à une fréquence de téléphonie et tend à montrer que les tirs d’ondes seraient faits avec du matériel embarqué.

???????????????????????????????

Ce qui permet aussi une comparaison , avec une détection faite au 22 rue Ernest Renan le 29 juillet. Cette détection correspond à de tirs d’ondes faits de l’appartement de mon voisin du 5ème , alors qu’aucun appareil n’était en fonction chez moi.

???????????????????????????????
Cette détection montre également la présence ( colonne K) d’une fréquence de 0,6 GHz et ( colonne L) d’une autre de 0,7 GHz . Ces hautes fréquences ne sont censées émises , ni par un téléphone, ni par une box , ni par une antenne relais.
Il pourrait donc bien s’agir du même type de  matériel que celui utilisé par les « beurs de nuit » ,  mais avec une onde porteuse programmée avec plus de précaution ou d’intention mais de toutes façons destinée à faire illusion.
Ce qui avait aussi été noté à VANNES.

 

IMG_7805 2ème sous-sol

La détection ci-dessus, montre un endroit  presque SANS ONDE. L’atmosphère y est malheureusement irrespirable , faite d’un mix d’urine rance réchauffée et de gaz d’échappement de toutes les qualités de carburant disponibles sur la marché.

Une méthode de torture

5 Juil

L’une des méthodes de torture de cette histoire consiste à priver de sommeil en pulsant des ondes à travers les murs, à partir d’un appareil placé en proximité souvent, à partir d’antennes relais parfois, et manifestement par une  méthode complémentaire également.

Ainsi, quand les ondes du cerveau «  descendent «  dans la gamme d’ondes qui induisent le sommeil, cette méthode de torture l’empêche d’y rester en le fouettant de l’extérieur, par un signal (onde) qui le vise précisément et l’oblige à repasser à toute vitesse dans une gamme d’ondes correspondant à l’éveil, voire à l’excitation cérébrale.

Cela a été décrit par de nombreuses cibles de la même manière . Ce blog l’a exposé façon patchwork depuis 2 ans.

Cette torture peut même être pire. Elle l’est. Sa mise en œuvre avait été faite à Vannes à partir de l’appartement de l’imbibé33 . Elle l’est ici à Paris à partir de l’appartement de la famille Walti. Le but étant de me faire partir de partout  .

L’imbibé33 avait , semble-t-il,  gagné un boulot à ce stand de tir-là.

Le criminel en charge dans l’immeuble  de Paris  attend son tour  , et sa récompense.

Donc, sans attendre la nuit pour jouir de leur sadisme, ces psychopathes-là provoquent le sommeil qu’ils vont empêcher à tout moment. Pour cela, il saturent la pièce d’ondes ELF qui entrainent apathie, indécision et cette incroyable envie d’une sieste . Ensuite, ils pulsent d’autres ondes pour empêcher le sommeil . Récemment des ondes de type sonique.

Pour pulser les ELF au bon endroit, des tirs d’HF sont nécessaires. Ici , au 22 rue Ernest Renan, ces tirs d’HF sont faits en journée, majoritairement par les canalisations , et donc pulsées du 5ème vers le 6ème, chez moi.

On reste entre nous.

La bonde de la douche est une 1ère entrée . J’y avais posé le détecteur, en notant  par ailleurs et systématiquement l’heure exacte des tirs. En rapprochant mes notes et l’enregistrement du détecteur on avait ceci ci-dessous . A savoir que ces tirs précis avec détonations, couvraient les fréquences notées de la colonne marquée  M à celle marquée  AC , soit de 0,8 GHz à 2,1 Ghz

???????????????????????????????

Ici le détail d’un tir. ???????????????????????????????

Des tirs moins tonitruants , montraient des signaux existants (HF) à partir de la colonne marquée  M (0,8 GHz) à V (1,7 GHz) ou X (1,9 GHz) Simultanément une détection d’ELF entre 2 Hz et 32 Hz donnait ceci en µT ( microTesla)  :

IMG_7356- 13,28 µT en 2Hz

Puis ceci à quelques secondes d’intervalles et dans un ballet incessant A/R  entre 13,28 et 13,54 , et qui indiquait des pulsations.

IMG_7355- 13,54 µT en 2Hz

Une vérification supplémentaire indiquait même une modulation * qui se traduisait ainsi pour es 2 mêmes valeurs  :

IMG_7353-21,14 µT en 2Hz

IMG_7354-21,72 µT en 2Hz

Enfin, une détection d’émetteur, antenne du détecteur pointée vers l’appartement du 5ème , au niveau de ma douche donnait ceci  ci-dessous, montrant la présence  d’ un ou d’ appareil(s) avec des fréquences autour de 945 MHz, 2983 MHz, 4063 MHz

IMG_7357 - 58 dBm

Pour échapper à la folie meurtrière organisée, de ce voisinage au 22 rue Ernest Renan, j’allais dormir ailleurs.

Ca avait été  pour noter d ‘incessantes  poursuites /repérages par des véhicules pas vraiment discrets. Une fois le repérage fait, des brûlures sur les nerfs des pieds avaient sans doute confirmé ma position , car  le matraquage des ondes visant le cerveau avait commencé sous , parfois , à peine quelques  minutes. Ce qui  laisserait même supposer une emprise sur le cerveau.

Pour ce qui est des tirs d’énergie ciblée, il s’agissait donc  là et de nouveau,  soit de l’utilisation détournée de l’énergie d’antennes relais , soit de l’utilisation d’appareils fourrés dans des voitures aussitôt dépêchées en proximité.

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Modulation_du_signal

http://www.ac-nice.fr/physique/doc/applets/modulation/modamfm.htm

Zappings, piqûres, toux

29 Avr

Voici ci-après, une nouvelle exposition de photos de détections, à l’usage d’autres victimes et de tous ceux qu’intéresse le détournement supposé  de l’usage  des antennes-relais .
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/27/deux-experiences/

Image

J’étais allée à Conleau pour dormir dans ma voiture. Cela n’avait pas été possible et soulève toujours les mêmes questions liées à ce ciblage, pour privation de sommeil .
Il ya deux ans, un fournisseur hollandais d’EEG avait proposé en plaisant «  femme bionique  » comme réponse .http://etouffoir.blogspot.fr/2014/04/le-holter-texte-de-novembre-2012.html
Mais là, privée de nouveau du droit au sommeil, j’avais donc et finalement recommencé à prendre des notes.
Ce qui est présenté ici est la corrélation entre les indications des notes prises et la lecture ultérieure des détections  . J’en ignore la pertinence.

Ce qui est appelé ici, zapping est une souffrance ressentie au cerveau comme un coup de fouet brûlant. Il correspond après lecture des détections, à un différentiel de puissance de signaux successifs HF ( hautes fréquences)  dans une gamme de souffrance  moyenne ( sauf 23h55) .
Les zappings de l’emplacement N° 5 , n’étaient que de 100 MHz , mais incessants et tous ressentis au cerveau, par ciblage sur ma tête .
Au matin, à la douleur continue du cerveau, il fallait ajouter : yeux  douloureux brûlants et  vue brouillée.

Les piqûres et la toux mentionnées ici , avaient déjà été présentées dans l’article  : http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/le-harcelement-electronique-toux.html
J’ajouterai seulement que la sensation de brûlures et d’étouffement au niveau de la gorge et qui oblige à tousser , s’accompagne parfois d’une formation instantanée de glaires qui obstruent la trachée en complément.

Les détections ci-après ont toutes été faites dans la voiture, avec l’appareil posé au même endroit.

A Conleau, j’avais changé de place 5 fois, m’éloignant ou essayant de me protéger par autre véhicule  plus grand que le mien et déjà en place , ou par  hangar interposé , de la portée de l’antenne-relais de l’hôtel Mercure . En vain

Vers 22H30 , alors que j’étais seule sur un parking , mon déplacement n°2, une voiture 4×4 était passée, traversant l’espace très lentement et dans toute sa longueur . En mission, recherche ou provocation . Il y avait eu la même chose dans la voie sans issue, qui correspond à mon déplacement n° 5 , vers 4h30 du matin.

 

Image

Image

Image
Image

Image

 

Image

Image

Image

ImageImage

ImageImageEn complément voici un autre exemple des détections faites dans le salon de mon appartement où j’avais terminé la nuit, dans des conditions de souffrance différentes mais avec au final le même  résultat de  non repos  .

Image

Parce que l’appareil émetteur ou, l’antenne relais de l’appareil émetteur , ou l’amplificateur de signal ,  est seulement 2 m50 plus haut , la cadence de ces poussées de 400 MHz vers ma tête était comme suit : 5h32, 5h36, 5h37.20, 5h37.40, 5h38.50, 5h39.40, 5h40, 5h40.30, 5h41.20, 5h41.50, 5h42.20, 5h42.50, 5h43, 5h45.50, etc…

Le jeune homme beur qui habite aussi dans cet appartement, selon lui, semble aussi,  être un très gentil garçon .

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/05/cibles-et-symptomes.html

D’une nuit à l’autre – Les ultrasons

24 Fév

D’une nuit à l’autre
A l’usage des individus ciblés et torturés  de la communauté francophone.
A cause d’un épouvantable mal de tête , ceci sera une nouvelle fois seulement  un listage de circonstances détaillées.

Et l’expression de mon indignation citoyenne face à des médecins français qui font semblant de ne rien voir et de ne rien comprendre pour éviter d’avoir à dénoncer ce crime contre l’humanité qu’est cette torture infligée à distance  à des êtres humains sans défense, par d’autres humanoïdes , mais vrais psychopathes. Pour ce faire, ces médecins  osent même qualifier     d’HALLUCINATIONS,    des brûlures faites par des tirs d’armes non létales .

Image

A Vannes depuis quelque temps , les nuits de ouiquende étaient  souvent terribles.
La copine de SOFI OUEST GESTION ouvrait sa porte à des tireurs  redoutables.

Samedi, elle et lui hyper joyeux, m’avaient croisée dans le hall. Par précaution,  le soir j’avais opté pour du repos dans  ma voiture. Ailleurs. Assez vite repérée par une voiture chercheuse cela m’avait valu  quelques « zappings » ( bouffées d’ondes brûlantes de type micro-ondes  qui traversent le cerveau . Sans doute en provenance  d’antennes relais manipulées. Les tirs sont vraisemblablement  ciblés grâce à la localisation faite- GPS).

De retour chez moi dimanche matin, j’avais installé un couchage en plein air sur la terrasse pour une fin de nuit. Immédiatement repérée . La machine à propulser des  micro-ondes de la locataire préférée de SOFI OUEST GESTION   avait été installée sans délais  à l’aplomb de ma tête. La puissance des ondes pulsées s’adaptaient  en quelques secondes aux protections ajoutées.

Image

Comme d’hab.

Dimanche soir , ma tête  et ce qui va avec, était sous la plaque de marbre de la table,  Au dessus de la plaque de 2 cms  d’épaisseur, j’avais entassé   plusieurs kilos de plumes compactées et de laine . Le tout était recouvert de ce qui fait rigoler quelques ignares du forum FUTURA SCIENCES :  des épaisseurs de couvertures de survie .

Image

A peine une 1/2 h plus tard , un premier tir  acoustique violent avait tout traversé , visant la tête. Tir à répétition.
Puis des tirs  suivants avaient été faits de la boutique vide du dessous. J’avais mis les couvertures de survie en dessous. Au bout de deux tirs, la puissance violente du son s’était adaptée pour traverser les épaisseurs et gagner en puissance .

En fonction de la position de la tête,  surprotégée  par ailleurs, les tirs visaient les oreilles et la nuque.
Le son  fulgurant traversait tout
Ces tirs ressemblaient  tout à fait aux tirs d’ultrasons d’un des  gangsters corses de Paris.

A propos des ultra sons utilisés contre des individus ciblés on peut lire ceci  du témoignage de l’américain du New Jersey,  cité quelques articles plus tôt.
Je rappelle qu’il utilise le terme générique UltraSonics pour désigner  le groupe criminel de ses agresseurs qui utilisent des ultra sons contre lui .

Image

Traduction libre
 » Les UltraSonics ont  accès à tout un arsenal de ces armes non létales sonores. Les armes non létales peuvent faire partie de moyens de la police spéciale qui utilise des armes non létales ou même venir  de l’arsenal d ‘une  base militaire. Les armes non létales peuvent avoir été  subtilisées d’un arsenal de base militaire  pour attaquer  des personnes ciblées par  ces ultrasons . Ces armes peuvent aussi avoir été volées à des policiers  ou dans un arsenal militaire. Elles peuvent aussi avoir été achetées à l’étranger.  Le stock d’armes non létales entre les mains des US  est réparti  dans des appartements ou maisons de membres du groupe UltraSonics , à raison d’une ou deux armes maximum à chaque endroit. Ce qui permet de protéger le stock de ces armes qui sont déplacées en fonction des besoins sur des théâtres d’opération. Ces armes cachées dans des boites ou des meubles sont facilement transportables sans éveiller de suspicion.
Il en va  de même pour l’équipement de surveillance  également disséminé dans divers endroits.

 Une méthode extrêmement efficace pour harceler une  cible  consiste à l’attaquer pendant la nuit  au moyen d’ armes de type  signal acoustique   toutes les nuits  avant  ses journées de travail.  Le matraquage  d’ondes sonores  pulsées  toutes les 1/2 h est imparable.    La projection d’une  onde ultrasonore vers le corps de la cible   produit une violente  secousse  du corps, comparable à un coup de pied violent. Il faut ici imaginer quelqu’un posé sur un  corps et qui lui  donnerait des coups de pied violents à chaque fois qu’il s’endort. Avec un pareil traitement le sommeil de l’individu ciblé est impossible et son travail du lendemain ne peut qu’en pâtir, risquant à la longue de lui faire perdre son emploi, son salaire, la possibilité de payer son loyer  ou ses remboursements .  Les UltraSonics ont tout leur temps pour se débarrasser d’une cible.

Si l’angle  de tir est bien ajusté ,  seule la cible est visée   même dans un lit avec  quelqu’un à côté.  La vision  à travers les murs et la précision des lasers sonores sont  tels   qu’ils peuvent repérer et frapper seulement l’individu ciblé. Les lasers sonores ne sont ni  entendus ni vus. Ils sont seulement ressentis par la personne atteinte . »

Ceux qui subissent cette sorte de torture trouveront ci-après une liste de liens d’informations à consulter :

http://www.silvent.com/fr/competences/son-et-au-bruit/

http://www.akustike.fr/gen/glossaire/propagation_bruits_10.htm

http://www.linternaute.com/actualite/societe/bruit/bruit.shtml

http://www.zemos98.org/controlsonoro/wp-content/uploads/pdf/acoustic_noise_Roman_Vinour.pdf

http://www.hst.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/HST_ND%202250/$File/ ND2250.pdf   (vinokur R. français)

http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/74/34/97/PDF/Article_AT_67_Chatillon.pdf perception des infrasons)

http://www.article11.info/?Le-son-comme-arme-2-4-les

http://www.article11.info/?Le-son-comme-arme-3-4-les-hautes ( hautes fréquences et ultrasons)

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/images/DEC/art/doc/1/1977b216923133313436303738373536343932.pdf   (tous les sites sur les sons)

http://defense-update.com/features/du-1-05/NLW-DEW.htm (armes non létales)

Image

Image du témoignage : Hidden Mysteries Studies on the Mind.html