Tag Archives: armée

Tous brûlés avec la 5G – les ciblé(e)s et les autres

5 Mar

Il n’est pas exclu que cette technologie  ait été infligée à des cible ou à certaines cibles , avant qu’elle ne soit en passe  de tomber  dans le domaine public et d’être généralisée.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2019/01/03/la-5g-et-la-peau/

Cette technologie  aurait alors relevé d’employés de société autorisées à faire des expérimentations en  l’utilisant .

Cette technologie était , jusqu’à récemment , réservée à l’armée . 

 

Publicités

Réponse en 5G….. peut-être. HCG-TP

25 Oct

HCG = HARCÈLEMENT CRIMINEL GLOBAL

TP = Travaux Pratiques

La 5G est à nos portes. Enfin presque. Surtout ici.
Le harcèlement criminel est incroyablement réactif et ses protagonistes cachés, sont  auto-satisfaits jusqu’à la provocation.
.
Depuis septembre 2015, ORANGE a été autorisée par l’ARCEP à tester la 5G dans les bandes 3,7 GHz , 10,5 GHz, 17 GHz.

Mon détecteur / enregistreur n’est capable de détecter que la 1ère de ces bandes. Mais le marché de ces appareils là , s’adaptera surement rapidement.

En attendant , partout dans le monde , on s’agite pour affiner les expériences sur cette « dite » fabuleuse 5G du tout connecté .
Il s’agirait, apparemment :
d’ améliorer et d’optimiser en fonction de l’usage le temps de latence de cette 5G et pour le moment d’une demi seconde

de tester pour les sélectionner les quelques fréquences plutôt stables de cette catégorie d’ondes millimétriques ,

de diversifier les technologies liées à la 5G pour les adapter aux besoins des domaines ou appareils concernés

Ce qui fait dire à certains qu’il existera une 5G à plusieurs vitesses ou encore plusieurs 5G.

Pour éviter une défaillance générale de la 5G, diverses solutions sont envisagées dont
les « small cells » ou petites antennes qui recevraient leur signal d’une grosse antenne éloignée. Ce sont ces mini-antennes mentionnées dans l’article précédent qui sont censées s’intégrer au mobilier urbain : lampadaires, bancs, plan de villes, poubelles …
la technologie MIMO, qui utilise des centaines de petites antennes , multipliant ainsi les entrées et les sorties qui renforcent le signal tout en réduisant les interférences.

En attendant, sauf expérimentation en laboratoire ou sur une ville spécifique désignée par l’ARCEP, l’utilisation de la 5G /ondes millimétriques ne serait actuellement utilisée que par l’armée.

Même si , dès juin 2017 l’ARCEP avait indiquée qu’elle préparait pour 2018, la procédure d’attribution de fréquences de bandes 3,5 GHz (3400 à 3800 MHz) .

Et le soir du 23-10-2018, après la mise en ligne de « la 5G au tribunal de GATESHEAD » un bombardement en 5G  ou ce qui y ressemble (3_4 GHz) avait commencé à 22H15 pour ne s’arrêter qu’à 23H28.
L’EEG avait enregistré en cadence, la torture du cerveau liée

Fin 

Cet enregistrement faisait suite à un autre épisode intéressant en date du 9 octobre 2018.

Ce jour-là, la voiture de ma propriétaire s’était gentiment garée devant la maison de ma voisine , sa copine, alors que je faisais une détection  trois mètres plus loin . Mais en retrait.
Et la détection enregistrée était devenue ceci, (en désordre)  :

soit des fréquences sur 0,5 GHz- 0,6 GHz – 0,7 GHz et

3_4 GHz ( 5G)

et

 

Ce qui indique , sans doute ,  la mise en place ou mise en fonction d’ une antenne ou  d’ un appareil produisant l’équivalent de la 5G (3_4 GHz)  et,….. toujours sans doute,  l’intervention pour ce faire, d’ un individu transportant avec lui son  appareil TETRA.( fréquences de police, gendarmerie, etc…)
NON … pas  un appareil TETRA de ma voisine…. ni  de sa copine……mais leur copain  ou commanditaire (?) 

Implants et contrôle mental

18 Avr

Pour faire suite à l’article   https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/04/13/individus-cibles-implants-un-cas-au-tribunal-usa/  voici ci après en traduction faite sans autorisation, un texte de Madame le Docteur Rauni KILDE dont le titre original est Microchip Implants, Mind Control, and Cybernetics by Rauni-Leena Luukanen-Kilde, MD, Former Chief Medical Officer of Finland, SPEKULA, 1999                                             

Ce texte avait été présenté sur le forum Peace Pink

Madame Rauni KILDE était médecin et  nous a définitivement quittés en février 2015, après plusieurs jours d’intense matraquage  par des ondes , de type harcèlement électronique .

Madame Rauni KILDE, *  était aussi conseillère scientifique de l’association EUCACH 

Des connexions internet  sporadiques ne m’ont pas permis de savoir s’il existait une traduction officielle de ce texte. Si c’est la cas , je supprimerai l’ article  traduit ci-dessous , à la demande  ou selon information. 

La présentation  en paragraphes est , ici,   légèrement différente de l’original. Les termes surlignés  n’existent pas, non plus dans le texte original.  

TEXTE

En 1948, Norbert Weiner a publié un livre, Cybernétique, présentant   une théorie de la communication et du contrôle neurologique  qui aurait déjà été en usage,  à l’époque,  dans des cercles restreints.

En 1980 Yoneji Masuda, « Père de la société de l’information», a fait partager sa crainte  que notre liberté soit menacée par une technologie cybernétique de type orwellien et totalement inconnue du grand public. Cette technologie relierait le cerveau d’individus dotés de micro-puces  cérébrales  à des super-ordinateurs, par le biais de satellites.

En 1974, les premiers implants cérébraux ont été  insérés, par opération chirurgicale,  dans l’état de l’Ohio, aux  Etats-Unis et également à Stockholm, en Suède.

En 1946  des électrodes cérébrales ont été insérées dans les crânes de bébés  à l’insu de leurs parents.

Dans les années 1950 et 60, des implants électriques ont été insérés dans le cerveau des animaux et les humains, en particulier aux États-Unis,  dans le cadre de recherches sur le fonctionnement du cerveau et du corps liés à  des modifications du comportement . Des techniques de contrôle mental  avaient été utilisées pour tenter de modifier le comportement et les états  d’esprit  d’êtres humains.

L’emprise  sur les fonctions cérébrales  était alors devenu un objectif primordial  des services de l’armée  et du renseignement.

Il y a trente ans  les implants cérébraux décelés par des  rayons X  mesuraient un centimètre.  Les implants suivants seront réduits à la taille d’un grain de riz, et faits de silicium, et  plus tard encore d’ arséniure de gallium. Actuellement , ils sont suffisamment petits pour être insérés dans le cou ou le dos, et également par voie intraveineuse dans les différentes parties du corps lors d’ opérations chirurgicales, avec ou sans le consentement du sujet. Il est maintenant presque impossible de les  détecter ou de les supprimer.

Il est techniquement possible de doter  chaque nouveau-né  d’une micro-puce  électronique par  injection, et qui pourrait alors permettre d’ identifier la personne tout au long de sa vie. De tels  plans sont en cours de discussion dans le plus grand secret   aux États-Unis . Il n’y a aucun débat public sur les problèmes liés à l’absence de vie privée  que cela implique

En 1973, en  Suède, le Premier ministre Olof Palme  a donné la permission de pratiquer des implants sur des  prisonniers . L ‘ex-directeur  général de l’inspection des données Jan Freese , a également  révélé que des patients  en  maisons de santé ( retraite ?)  ont été implantés dans le milieu des années 1980. Cette  technologie  a été mentionnée en  1972 dans le rapport 47 de l’Etat suédois, Statens officiella Utradninger (SOU).

Des êtres humains ainsi  implantés peuvent être suivis n’ importe où. Leurs fonctions cérébrales peuvent être contrôlées à distance par des super-ordinateurs et même modifiées par des changements de fréquences. Les cobayes de ces expérimentations  secrètes incluent  des prisonniers, des soldats, des malades mentaux, des enfants handicapés, des personnes sourdes et aveugles, des homosexuels, des femmes seules, des personnes âgées, des enfants  en âge scolaire, et tout groupe de personnes considéré comme «marginal» par cette élite  d’ expérimentateurs . Les expérimentations faites sur des  prisonniers dans la prison d’État de l’Utah, et publiées , par exemple, sont tout à fait  choquantes .

Les puces d’aujourd’hui fonctionnent au moyen d’ondes radio basse fréquence . Grâce aux satellites, une personne implantée peut être suivie n’ importe où sur le globe. Selon le Dr Carl Sanders, qui a  conçu le système biotique de intelligence-manned interface injecté dans les personnes, cette technique a été  testée, parmi d’autres,  pendant  la guerre contre  l’Irak. (Au cours de la guerre du Vietnam, les soldats avaient reçu par injection   la puce Rambo, conçue pour augmenter le flux d’adrénaline dans la circulation sanguine.) Les 20-milliards de bits / seconde  des super- ordinateurs  de la National Security Agency (NSA) pouvaient désormais « voir et entendre » ce que les soldats subissaient  sur le champ de bataille par ce  système de surveillance à distance (RMS).

Verichip

Lorsque  une puce de 5 micro-millimètres (le diamètre d’un cheveu est de 50 micro-millimètres) est placée dans le nerf optique de l’oeil, elle capte les  neuro-impulsions du cerveau  chargées des expériences, des odeurs, des perceptions , et de  la voix de la personne implantée. Ces neuro-impulsions une fois transférées et stockées dans un ordinateur,  peuvent être projetées en  retour vers le  cerveau de la personne par l’intermédiaire de la puce  pour être re-vécues. A l’aide d’un RMS , un opérateur informatique terrestre peut envoyer des messages électromagnétiques (codés comme signaux) vers  le système nerveux, modifiant ainsi  les performances de la cible. Par ce  RMS, des personnes en bonne santé peuvent être amenées à avoir des hallucinations et à entendre des voix dans leur tête.

Chaque pensée, réaction, l’ouïe et l’observation visuelle provoque un certain potentiel  neurologique, des pointes, et des modèles dans le cerveau et ses champs électromagnétiques,  et qui peut maintenant être décodé en pensées,  images et voix. La stimulation électromagnétique peut donc modifier les ondes cérébrales d’une personne et affecter l’activité musculaire, provoquant des crampes musculaires douloureuses vécues comme de la torture.

Le système de surveillance électronique de la NSA peut  suivre et gérer simultanément  des millions de personnes. Chacun de nous a une fréquence de résonance bio-électrique unique du cerveau, à la manière de nos empreintes digitales tout aussi uniques . Avec une  stimulation  cérébrale de fréquence électromagnétique (EMF) entièrement codée, des signaux électromagnétiques pulsés peuvent être envoyés au cerveau, provoquant la voix souhaitée et les effets visuels que la cible recevra. Il s’agit là d’une  forme de guerre électronique. Les astronautes américains avaient  été implantés avant d’être envoyés   dans l’espace de sorte que leurs pensées puissent être suivies et que toutes leurs émotions puissent  être enregistrés H/ 24 .

Le Washington Post a rapporté   en mai 1995 que le prince William de Grande-Bretagne a été implanté à l’âge de 12 ans . Ainsi,  s‘il était enlevé   une onde radio avec une fréquence spécifique pourrait  cibler  sa puce électronique. Le signal de la puce serait acheminé via un satellite à l’écran d’ordinateur du siège de la police, où les mouvements du prince pourraient être suivis. Il pourrait effectivement être localisé  n’ importe où sur le globe.

Aucun média n’a mentionné  que la vie privée d’une personne implantée disparaît pour le reste de sa vie. Cette personne  peut être manipulée  de multiples façons.  A l’aide  de fréquences différentes, le contrôleur secret de cet équipement peut même changer la vie émotionnelle d’une personne. Cette personne  peut être transformée pour devenir agressive ou léthargique. Sa sexualité peut être influencée artificiellement.  son inconscient et les signaux de son mental peuvent être lus,  ses rêves  peuvent être manipulés ou  même induits . Tout cela  se fait sans que la personne implantée ne le sache ou  n’y consente.

De la sorte, un parfait  cyber- soldat peut donc être créé. Cette technologie secrète a été utilisée par les forces militaires dans certains pays de l’OTAN depuis les années 1980 sans  que la société  civile  et  des chercheurs  n’en ait été informés . Ainsi, il existe peu   d’information dans les revues professionnelles et académiques  sur ce système de contrôle mental intrusif.

Le groupe  de renseignement  sur les signaux de la NSA peut surveiller à distance  le contenu de cerveaux humains en décodant les potentiels évoqués (de 3.50HZ, 5 milliwatts) émises par ceux-ci. Les cobayes prisonniers  de Göteborg, en Suède et  de  Vienne, en Autriche ont ont montré  des lésions cérébrales évidentes avec  une diminution de la circulation sanguine et un manque d’oxygène dans  le lobe temporal frontal droit du cerveau    se trouvent  en général les implants .  Un personne , cobaye finlandaise,   a eu  une atrophie cérébrale  avec pertes de connaissance à répétition  dues au défaut d’oxygénation du cerveau. **

Les techniques de contrôle mental peuvent être utilisées à des fins politiques. Le but des  contrôleurs aujourd’hui est d’inciter les personnes ou les groupes ciblés à agir contre leurs propres convictions ou intérêts. Des individus  zombifiés   peuvent même être programmés pour assassiner et tout oublier . Des exemples alarmants de ce phénomène existante aux USA .

Cette «guerre silencieuse» est menée contre des civils et des soldats ignorants du fait ,  par les agences militaires et de renseignement. Depuis 1980, la stimulation électronique du cerveau (ESB) a été secrètement utilisée pour contrôler les personnes  ciblées sans qu’elles  le sachent  ou qu’elles  l’acceptent  Tous les accords internationaux relatifs aux  droits de l’homme interdisent la manipulation non consensuelle des êtres humains – même dans les prisons- pour ne pas parler des populations civiles.

A l’initiative du sénateur américain John Glenn, des discussions ont été entamées en Janvier 1997, sur les dangers du rayonnement  des populations civiles.  Le ciblage des fonctions du cerveau par des  champs électromagnétiques et des rayonnements  (à partir d’hélicoptères ,  d’ avions, de satellites, de camionnettes stationnées ,  de maisons voisines, d’antennes relais, d’ appareils électriques,  de téléphones portables, de  télévision,  de radio, etc.) fait  partie des problème de rayonnement qui devraient être discutés  par les élus  de tout  gouvernement démocratique.

En plus du contrôle mental (MC)  électronique, des méthodes chimiques ont également été développées. Des  médicaments psychotropes et différents gaz odorants qui affectent négativement le fonctionnement du cerveau peuvent être injectés dans les conduits d’air ou des canalisations  d’eau. Des bactéries et les virus ont également été testés de cette manière dans plusieurs pays.

La super-technologie d’aujourd’hui, reliant nos fonctions cérébrales via des  puces (ou même sans elles, selon la dernière technologie) à des ordinateurs via des satellites aux Etats-Unis ou  en Israël, constitue la menace la plus grave pour l’humanité. Les derniers super-ordinateurs  sont assez puissants pour surveiller la population du monde entier. Que se passera-t-il quand des personnes accepteront d’être pucés sur la base d’informations erronées ? Le premier leurre sera celui de la puce d’identification.  Une  loi a même été secrètement proposée aux États-Unis pour  criminaliser l’extraction d’un implant d’identification.

Sommes-nous prêts pour la robotisation de l’humanité et l’élimination totale de la vie privée, y compris  celle de la liberté de pensée ? Combien d’entre nous  sont prêts  à confier leur vie entière et leurs pensées les plus secrètes à Big Brother ? Pourtant, la technologie pour créer un nouvel ordre mondial totalitaire est bien là.  Les systèmes de communication neurologique secrète sont en place pour contrecarrer foute  pensée indépendante, pour contrôler l’activité sociale et politique au nom d’ intérêts privés et militaires égoïstes.

Avec  nos fonctions cérébrales  déjà connectées aux super-ordinateurs  au moyen d’implants  radio et de puces, il sera trop tard pour protester. Cette menace ne  peut être contrée  que par l’éducation du public, en utilisant la documentation  disponible sur la bio-télémétrie et les informations échangées lors de congrès internationaux.

Une des raisons  pour laquelle cette technologie est restée un secret d’État tient au  prestige généralisé du Diagnostic Statistical Manual IV  des psychiatres,   élaborée  par l’Association des psychiatrie américaine  (APA) et imprimée en 18 langues. Les psychiatres qui travaillent  pour des agences de renseignement américaines  ont sans aucun doute participé à la rédaction et à  la révision de ce manuel. Cette  « bible » pour psychiatres sert de couverture au développement secret des technologies propres au contrôle mental ,   en qualifiant certains de leurs effets    des symptômes de la schizophrénie paranoïde.

Les victimes  d’expérimentation du contrôle mental  subissent ainsi régulièrement  des diagnostics, à la va vite, par des médecins qui ont simplement retenu par coeur la liste des symptômes  proposés à l’école. Ces praticiens n’ont pas appris que les patients qui se disent ciblés contre leur volonté et utilisés comme des cobayes peuvent dire  la vérité et sont simplement utilisés pour des expérimentation dans une guerre psychologique qui  se décline  en  électronique, chimique et bactériologique.

Le temps est compté pour changer l’orientation de la médecine militaire, et  préserver  l’avenir de la liberté humaine.

* Plusieurs vidéos de Madame Rauni KILDE  ont été présentées à  :

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/21/controle-mental-evolution/

**

IMG_2030 cerveau

 Sans connaître le rapport de l’image ci-dessus ,  avec le sujet de ce texte , cette illustration donne à voir ce qu’est un cerveau avec défaut de vascularisation et d’oxygénation . Tout ce qui n’est pas rouge, n’est pas irrigué.  

Sur cette image le lobe droit du cerveau concerné  se trouve sur la partie gauche de l’image présentée

Harcèlement et INJURES

4 Mar

???????????????????????????????

Un samedi midi de 2007, J-J-Walti et sa copine l’ex-concierge, m’attendaient dans le hall de l’immeuble pour une bordée de « connasse, espèce de connasse, pauvre connasse »
Nous venions de faire plus ample connaissance. Sidérée, j’avais filé sans un mot.

Le soir de Noël 2009, J-J-Walti en avait remis une tournée avec  » connasse » « sous-merde » « imbaisable » « on va te faire partir d’ici »  » je vais te démolir »
A ma question incrédule  » vous voulez dire que vous allez me tuer ?  » la réponse avait été OUI. Deux fois
Ma plainte pour insultes sexistes et menace de mort auprès du TGI de Paris avait été classée sans suite. Mon appel avait fait apparaître un bizarre  traitement du pénal français, hors jugement . Le cas aurait  été traité par une autre administration. Mais , sans nom. Impossible , en plus, d’en savoir plus.

classement 28-10-10 immunité - Copie

Cela laisse au moins trois hypothèses

il s’agit d’un service de santé mentale . Si oui, il n’y a pas de raison de ne pas le dire. Et il y a même de bonnes raisons de traiter le malade , voire de l’enfermer pour l’empêcher de nuire et de brutaliser son voisinage * (1)

il s’agit d’un service de l’armée relevant du secret-défense ou de services spéciaux, comme l’avait prétendu cet ostrogot * (2) . On sait, en effet , que parmi les recrues de ces services, sévissent de très nombreux psychopathes , dont des  brutes épaisses sans limite, facilement manipulables pour torturer des cibles, parce pathologiquement dépourvus d ’empathie .

3° le mot administration est un mot-couverture, pour protéger une organisation criminelle * (3) elle-même infiltrée dans une association loi 1901 et dont l’objet social est d’élévation personnelle spirituelle ou humanitaire.

Et ce protégé de la police et de la justice ou de l’Etat, homme de main du local harceleur Antoine De Certaines, * (4) et qu’aucune plainte n’atteint * (5) avait récidivé.

???????????????????????????????

et

IMG_1501 jjw

Après 7 années de «  connasse  » et «  ta gueule connasse  » en toutes occasions , il s’était mis à injurier mes parents décédés .  Jean-Jacques Walti avait ainsi  décidé que c’étaient des « poivrots « 

Ce qui lui permet, croit-il, de m’injurier et faire de moi «  un déchet de sperme de poivrots  » avec entre autres et aussi, « moche sorcière » « fille à marin »…. etc,  sans oublier mon patronyme qu’il utilise  d’abord pour le déformer ensuite.
Dans «  moche sorcière  »,  il y a « moche » , bof ! ….on est nombreux dans le même cas
Avec « sorcière » J-J Walti pense peut-être se donner une excuse pour m’avoir rendue sourde et m’avoir brûlé le cerveau…..Autrefois , on brûlait celles que l’on prétendait être des sorcières pour avoir l’excuse de les cramer .
Quant à «  fille à marin  » , c’est un peu tard, non  ?

Mais, si la France est la démocratie qu’elle prétend être, peut-être n’est-il pas trop tard pour arrêter cet énergumène , l’enfermer, et de toutes façons l’empêcher de continuer de torturer et/ou de nuire encore plus.

tête W
* (1)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/09/ta-gueule-connasse-je-vais-tenculer-2/
* (2)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/01/employe-par-larmee/
* (3)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/lorganisation-2/
* (4)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/25/classique/
* (5)
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/plainte-pour-torture-par-ondes-pulsees.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/09/psychopathe-et-criminel/

821 NUITS de TORTURE du CERVEAU

9 Sep

IMG_8501-cerveau

Ceci est ce qui reste de mon cerveau après 821 nuits de torture par ondes pulsées et autres manigances .
Tout devrait paraît-il être coloré en rouge, donc irrigué. Ce n’est plus le cas.

Pour mémoire, la torture consiste en des tirs d’énergie dirigée vers la boite crânienne . Le cerveau était, et est  visé de façon constante et obsessionnelle toutes les nuits. Les tirs une fois ajustés gagnent alors en violence d’un sadisme absolu.

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/air-france.html

Ces tirs provenaient et proviennent  d’appartements ou pièces voisines , avec un opérateur et/ou un appareil caché à quelques dizaines de centimètres ou quelques mètres de la tête visée. Ces tirs traversent murs et planchers et même une tente de faraday capable d’arrêter des signaux de 22GHz .

Cela a été fait au 22 rue Ernest Renan, à PARIS
– à partir de l’appartement du couple WALTI-CHARLOT , mère qui ouvrait sa porte à des criminels et fils aux commandes.
– A partir du studio de Mr BESAGNI occupé tour à tour par l’élève S ( ou J ) CHURCH puis comme actuellement , par l’élève C. FRENOVE . Un acharné sournois.

Au 1 rue Mgr de Pancemont à VANNES, les tirs se faisaient à partir de l’appartement de Alan ROUX, nuits et jours, quel qu’ait été mon endroit de couchage ,  avec ou sans tente de farday : salon, salle de bain, cuisine, balcon, couloir….

Au 9 Bd du Colonel Remy, à VANNES , les tirs étaient effectués à partir de l’appartement de Jeanick FOUQUET et dans les mêmes conditions de recherche systématique réussie du corps et de la tête visée par des tirs digne d’un dément sadique.

Cette même torture par ondes pulsées vers le cerveau a été exercée avec le même violence dans tous les pays visités.

Il s’est passé très exactement la même chose dans tous les hôtels où j’avais essayé de trouver un moment de repos.
Le même phénomène final avec des moyens différents aux mains de fonctionnaires d’Etat a été décrit , lorsque j’utilise ma voiture pour essayer de m’y reposer.. La nuit comme le jour.

Une manigance complémentaire pour brûler et détruire le cerveau utilise les connexions internet empêchées en proximité . La connexion gênée artificiellement s’établit alors dans une débauche de CEM . Comme ici.

???????????????????????????????

Ce phénomène avait été décrit à Vannes , au 9 Bd du Colonel Remy. Il a récemment été  mis en place à Paris XV où il n’avait jamais existé avant . Détections  disponibles pour comparaison enregistrées  depuis plusieurs mois maintenant .

Cette représentation du cerveau brûlé et détruit, montrée ci-dessus en début d’article , aurait dû rester privée.
Mais l‘organisation criminelle à mes trousses m’en a décidé autrement. Elle s’est donnée un accès à ce résultat d’examen de laboratoire . Des inconnus , forcément en groupe pour avoir été approvisionnés en copies de plombs , ont violé cette intimité-là aussi. Comme le reste.

Le document était dans une valise fermée à plomb. La valise était rangée dans un placard fermé à plomb. Le tout se trouve chez moi , un endroit où JJ Walti et/ou ses nouveaux acolytes pénètrent sans arrêt.

Voici donc ci-dessus , le résultat catastrophique de cet examen, après 821 nuits et jours de torture, .
Ce résultat est l’oeuvre de criminels ordinaires, petits bourgeois menteurs , hypocrites , arrogants et prétentieux , amis de frères et fils de frères , eux-mêmes criminels protégés. et protecteurs.

La preuve de cette violation de ma vie très privée , repose sur  ma seule constatation et  ma parole, comme toujours dans ce système criminel , qui utilise des gens de loi , des failles de la loi et les particularités du droit français, pour agir sans risque.

Les violeurs qui narguent les violées,  avaient ajouté cette fois un paquet de cartes postales dans l’enveloppe du laboratoire contenant ce scan du cerveau.

IMG_8814 cartes
Cela indiquait , ce que j’avais déjà constaté et signalé * : l’existence de doublons de mes séries de plombs à usage unique.

IMG_8811 4 séries

Les 4 séries de plombs que j’utilise sont de 3 origines d’achats différentes . Deux séries ( jaune et blanche) venaient d’une société française UNISTO. La série blanche avait été une fois l’objet d’une copie maladroite et notée. Et j’avais alors fait face à une évidente série de doublons sur la série jaune. La société UNISTO avait été prévenue par courrier de cette anomalie de doublons. Elle n’avait pas répondu pour protester.

La série rouge vient d’une société américaine cachée dans une lointaine banlieue de New York. La série bleue a été fournie par une société perdue dans une  zone industrielle de Rotterdam. Ces deux séries , d’un même distributeur américain , avaient été obtenues sur place  aux US puis en Hollande , et payées cash, sans facture. Pas de trace.

Ces quelques précautions n’avaient pas endormi ma vigilance . Des photos de tous les contenus des valises et de placard avaient vite montré les violations et l’utilisation de plombs en doublon, et sans doute stockés ailleurs. Par qui ?

IMG_8815 Dirty wars

Le livre de Jeremy SCAHILL , DIRTY WARS donne une éventuelle piste. Au milieu des narrations d’ exécutions et d’ assassinats de citoyens divers et américains , ordonnés par le Président, et exécutés par un service très très spécial qui a  même opéré sur notre sol national , on apprend également que l’armée française a aussi donné parfois le coup de main pour des arrestations à l’étranger pour le compte de ce service.
Accessoirement, Jeremy SCAHILL note aussi que cette armée possède des copies de plombs censés être à usage unique et  détenus par des particuliers.

*

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-falsification-vol.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/09/comparaison-de-tirs-dondes.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/09/message-de-type-mafieux-et-police.html

Sauts de fréquences

4 Sep

Après le passage éclair d’un grand gars du Morbihan en début de matinée, en début de semaine , la méthode d’atteinte à mon intégrité physique et mentale par torture , souffrance continue et privation de sommeil intentionnelles, telle qu’organisée par le réseau criminel à mes trousses avait changé.
On était passé vers un nouveau type de sauts de fréquence avec des «  bursts  » vers la boite crânienne qui avaient donné cet apparent méli-mélo  le 3 septembre au soir.

???????????????????????????????

Les indications de fréquence sont sur la première ligne en italique 

Comme toujours en proximité, le matériel entreposé chez le voisin était à l’aplomb exact de mon lit. Tout déplacement du lit entrainait , dans les 10 minutes suivantes u n égal déplacement du matériel pulseur d’ondes . Ce qui indique bien l’existence de criminels dédiés . Comme à VANNES, et dans deux appartements successifs.

Avant cette innovation, il y avait eu des nuits de micro-ondage/cuisson à feu doux et régulier dans un bain de CEM de 100 µW/m2 à 150 µW/m2 réguliers au niveau du lit .
Tête lourde et fatigue intense assurées pour la journée suivante.
Mais ce micro-ondage léger pourrait n’être qu’une particularité nouvelle des immeubles où personne ne pense à éteindre les appareils émetteurs pendant la nuit.

Le tableau ci-dessus montre plus précisément les «  bursts  » ( tirs d’ondes directionnels qui atteignent le cerveau) et leur méli-mélo de sauts de fréquences entre 2 GHz et 2,4 GHz.

Ces «  bursts  », signaux fulgurants, traversent toutes les protections proches et éloignées . Ils empêchent tout sommeil

A 23h57, ce 3 septembre, l’opérateur/prédateur en embuscade avait fait un réglage de son appareil . La détection montrait ainsi un potentiel de fréquences allant jusqu’à 4 GHz ( colonne AH)

???????????????????????????????
Pour le reste de la nuit , la programmation était devenue comme ceci  , et couvrait les fréquences de 800 MHz à (ici) 2300 MHz :

???????????????????????????????

Entre temps, ce 4 septembre à 0h52, j’avais expérimenté un sursaut brusque de l’épaule et du bras droit .

Ce type de phénomène est revenu souvent récemment. Il se produit soit au niveau de l’épaule et du bras , soit au niveau du genou, soit au niveau de la hanche et alors que je suis allongée, au repos ou endormie . Réveil assuré.

Il est explicable d’au moins 2 façons différentes
• – Par la violence de poussée des tirs d’ondes, telle qu’elle avait été décrite dans différents articles de ce blog , lorsqu’elle soulève matelas ou corps et fait tomber les objets
• – Par , le passage ON /OFF des fréquences et CEM produits. Ce qui pourrait correspondre aux sauts de fréquences .

L’étude américaine qui a analysé  ce phénomène qu’elle désigne par spasmes musculaires ( un peu différent de ce que je peux décrire) se référait à un cas d’ Electro-Hypersensibilité.  http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21793784

Il faut savoir   que le harcèlement électronique pour destruction volontaire d’humains et/ou expérimentation non consentie , est, naturellement ,   fort peu documenté , sauf par les militaires mais qui gardent l’information comme un secret d’alcôve.

Les sauts de fréquences sont mentionnés dans l’article du Dr Muntzer qui a été présenté à  : https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/30/cibler-des-etres-humains-avec-des-armes-a-energie-dirigee/

Autres tirs d’énergie dirigée

29 Août

IMG_8184-22ER-  private zen

L’Etat de droit s’arrête, là, devant cette porte.

Après la mise en ligne du post précédent, le 28-8,  JJ WALTI , l’occupant du 5ème étage , avait  aménagé ses tirs  d’énergie dirigée vers ma chambre ,  comme suit :

???????????????????????????????

le spectre du signal HF  de ses tirs , couvrait  ainsi une bande de fréquences de 0,7 GHz à 2,1 GHz. Il pouvait tout aussi bien , n’être qe celui de l’appareil qui sert à voir à travers les murs pour viser très exactement le crâne . Il se trouve que la détection se superpose au moment du tir.

Le soir, ce tir d’énergie dirigée , au moment de la détection ci-dessous en exemple,  avait visé très précisément la NUQUE , de façon fulgurante . l’espace d’une fraction de seconde.

???????????????????????????????

Puis la BOITE CRANIENNE avait été l’objet de la constante attention  du fou furieux qui passe son temps à repérer le corps à atteindre , grâce à une technologie appropriée, fournie par le réseau criminel qui sévit dans cet immeuble . AUSSI.

???????????????????????????????

Ce tir d’ondes ci-dessus,  par exemple , avait été particulièrement FULGURANT et VIOLENT

???????????????????????????????

Le 29 août au matin ( 2h) , les tirs se présentaient plutôt comme ceci , au-dessus : réveil douloureux assuré.

Vers 4h du matin, le tireur fou de cet immeuble, était entré dans le studio FRENOVE , au même étage que moi. Les tirs visaient l’oreille gauche.

Il m’avait fallu déménager mon lit , loin de la cloison.

Alors le criminel était repassé en dessous, dans l’appartement de J-J WALTI, pour continuer .

Vers 13h , un bruit d’impact sur le mur du studio de l’autre côté,  ( opposé à celui de C. frenove) faisait penser qu’un voyeur vérifiait ce qui se passait chez moi.

Cette criminalité  par tirs d’énergie dirigée , qui vise très précisément  à  scléroser et détruire le cerveau , est aussi et en plus accessoirement ,  une autre  forme de violation de domicile .

Qui ,  dans ces conditions, osera encore  croire les dénégations de ce criminel associé , qui s’est prétendu tour à tour ,  ancien de SPHP et employé de l’armée ?  

Qui  lui assure l’immunité pénale que l’on constate ?

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/13/droit-de-reponse/

NOUVEL EXEMPLE

d’une détection faite au moment d’un tir d’énergie dirigée vers la boite crânienne et alors que le lit avait été déplacé dans un angle différent de la pièce (29-8 à 23h12)

???????????????????????????????

Détail 1 . La colonne M indique la fréquence basse du spectre du signal , soit 0,8 GHz

 IMG_8580 détail 1

Détail 2, la colonne AF indique la fréquence la plus élevée du  spectre du signal ,

soit 2,7 GHz 

IMG_8581 détail 2