Tag Archives: autorités constituées

Autorités constituées et assassinat ciblé

28 Déc

sam-gross-your-grandma-and-i-have-decided-to-live-together-new-yorker-cartoon

Les autorités constituées se composent des représentants des pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires tels que définis dans la constitution de 1958. Cela inclut les élus nationaux et locaux et les fonctionnaires d’Etat et des collectivités locales.

Ce sont ceux qui  disent souvent doctement voire de façon suffisante , que personne n’a le droit de se faire justice soi-même. C’est oublier, et ils le font volontiers, que la harcèlement criminel caché est justement , très souvent, une manière de remplacer la justice pour régler des comptes inavouables et  divers , et  par des pratiques violentes et  surtout hors la loi.

Le harcèlement criminel caché est gratuit et ne perd pas de temps. Il est fait  par détournement des engagements pris et payés, dans le cadre de la qualité, de la fonction , du métier,  de la responsabilité endossée et sous sa couverture. Il s’agit donc de personnes qui doivent la justice à une cible, mais font en sorte que cela ne soit pas possible, en utilisant leur autorité pour empêcher cette possibilité de règlement .

En gros, les autorités constituées  sont tous ceux qui sont volontaires pour représenter l’Etat à tous les  échelons de la société et qui vivent de l’argent collecté par l’Etat et qui leur re-distribue  sous forme de salaires et d’ indemnités, contre services encadrés.

En contrepartie de cet argent empoché, les autorités constituées ont l’obligation, et ce n’est pas un choix ou une notion interprétable selon les circonstances, de dénoncer un crime auprès du procureur , si ce crime est porté à leur connaissance.

Rien , ni personne, selon l’article 40 du CPC qui les oblige à cette démarche citoyenne , ne précise qu’ils doivent être témoins du crime ou connaître le ou les criminels.

Pour mettre en place ce processus de dénonciation ( article 40 du CPC) du crime de harcèlement électronique pris dans sa forme d’atteinte à l’intégrité physique et de torture par privation de sommeil,  et en l’absence de réponse judiciaire aux plaintes portées depuis 4 ans , des représentants de cette catégorie sociale (autorités constituées) avaient été dument contactés et par de nombreuses cibles

– le premier élu de France avait été sollicité à plusieurs reprises . Mais avec ses seulement 12.000 ++ euros d’indemnité, logé, nourri, blanchi , transporté et ses 9000 ++ euros de coiffeur , on sait que notre élu national est débordé  pour faire face à tout ce qui fait scandale , et on apprend vite que le harcèlement criminel électronique, bien caché, n’en fait pas partie.

Localement, pour ce qui me concerne :
Monsieur GOUJON, député-maire de Paris XVème avait été sollicité par courrier.
Monsieur Philippe GOUJON, ancien colonel de gendarmerie, et député/maire d’un arrondissement de plus de 100.000 individus , émarge à plus de 12.000 euros /mois de revenus d’origine publique.
Cet homme d’ordre, qui participe à l’élaboration des lois et à leur mise en application n’avait pas donné suite à mon information de crime ….. sauf par des invitations à des pince-fesses et des sauteries locales .

Monsieur David ROBO, le jeune maire de Vannes (56) et vice président de la communauté d’agglomération de Vannes , et qui doit sans doute se contenter d’environ 8000 euros d’argent d’origine  publique, avait également été averti du crime de harcèlement électronique. Son aide avait été demandée.  . Comme Philippe GOUJON, il n’avait jamais répondu .  Le crime caché dont je faisais état et que je commençais à prouver, n’avait mérité, selon ses critères personnels,  aucune attention.

Monsieur Didier GALLOT , ancien magistrat et maire des Sables d’Olonne (85) avec ses 48.000 habitants pour l’aire urbaine, ne disposerait peut-être  que d’environ 8000 à 9000 euros d’argent d’origine publique, pour subsister et travailler.
A mon courrier mentionnant le crime dont je suis victime, il avait courtoisement répondu… en se payant ma fiole. C’est gratuit.

Parmi les autorités constituées, mais  présentés récemment comme des  insatisfaits  et qui se considèrent comme des gagne petits et laissés pour compte, les fonctionnaires de police qui émargent entre 2500 et 5000 euros par mois,  ont aussi l’obligation de dénoncer le crime de harcèlement électronique  rapporté,  auprès du procureur. ( article 40 du CPC).

img_0896

Avec eux , ça avait été assez simple, puisque la situation habituelle caricaturale de leur fait,  avait consisté à me faire matraquer de signaux  de micro-ondes, toute la nuit,  avant chaque convocation . Avec une maestria digne de l’habitude, ils avaient  même systématiquement  retourné toute situation ou plainte contre moi, avec intimidations et menaces à la clé. *(1) .

img_0897

De LIVRE BLEU N°2

éditions FELIX

Entrée comme victime dans un commissariat ou poste de police, j’en étais sortie ( sauf une fois) accusée et de n’importe quoi.

img_8299

Quand j’avais promené la  pancarte  ci-dessus dans les rues de La Rochelle (17) Plusieurs personnes s’étaient étonnées que le crime ici  mentionné ne soit pas traitable ou traité par des plaintes au pénal. Après quelques minutes d’ échange avec exemples à l’appui, les conclusions avaient toutes été les mêmes .

«  alors, c’est eux qui organisent »

img_5296-poulets

Bien obligée d’y penser, face à un groupe qui n’a même pas eu l’idée de mettre une des leurs à ma place pour vérifier la réalité de ma situation. Et même de requalifier cette quasi  «  opération homo » résultant de leur négligence ou participation active  , en « opération natio homo ». « Natio » pour  nationale.

Car, par ailleurs,  les personnes mentionnées ici, ont  TOUTES  été volontaires  et pour certaines pendant toute une carrière, pour se mettre au service des lois d’un Etat de droit et les appliquer.

Il semblerait pourtant que les salaires et indemnités qu’ils empochent sans renâcler  , ne soient pas suffisants . Ce qui les amènent à faire des exceptions  et un choix  des lois et règlement qu’ils admettent d’appliquer   ….. et qu’ils choisissent eux-mêmes

Pour mémoire, une « opération homo »  est un homicide orchestré par des agents de l’Etat.

Les «  opérations homo « sont des homicides conduits par tout moyen efficace et de préférence rapide, et hors du territoire national parce que sur le territoire national  la peine de mort n’existe plus.

Ici, il s’agit d’une mort lente et progressive . Sur le territoire, majoritairement.  Une mort qui fait beaucoup souffrir. D’abord.

La mort lente du harcèlement électronique, à base de torture imparable infligée encore ces dernières nuits, par un corse , et manifestement au service de fonctionnaires tueurs cachés , car ce n’est pas possible autrement, est donc tout naturellement à appeler « opération natio homo » .

Une « opération homo » américaine , contre un américain à double nationalité et résidant au Yemen, avait été décrite en 700 pages passionnantes,  presque à la manière d’un polar.

L’ « opération natio homo «  de mes blogs comporte  actuellement 722 pages , souvent rasantes et répétitives, mais curieusement , franchement plus populaires ailleurs qu’en France.

img_0665

Sur cette double et navrante constatation, ce blog va se mettre en pause .

J’en profite pour vous souhaiter le meilleur, comme on dit là-bas :

img_0883

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/07/individus-cibles-le-programme.html

Publicités

Harcèlement électronique à Troyes

11 Juil

Troyes des-usines-aux-magasins-d-usines-1298541283

Quelqu’un a posé la question de l’existence du harcèlement électronique à Troyes. (10)
Bien que j’aie eu  habité un an à Troyes , je n’ai pas de souvenir particulier de harcèlement électronique dans cette ville , où j’ai vécu et subi, par contre , et non stop, du harcèlement dit « administratif «  et des violations de domicile incessantes avec vols et dégradations.

Pour répondre à cette recherche d’un lecteur,  , il faut préciser de nouveau que le  harcèlement électronique, comme moyen de coercition  est à disposition partout, et ce depuis longtemps . Il sert ceux qui le connaissent ,  pour des  règlements de compte,  des vengeances ou des démonstrations de domination , dans la France entière et même dans le monde entier.

Une cible de harcèlement électronique, en fonction  de l’individu ou du groupe qui s’acharne sur elle, pourra être matraquée de signaux , à chacun de ses déplacements et ce, dans presque tous les pays.

Les appareils qui permettent le harcèlement électronique , vont du four à micro-ondes bricolé, au radar, au laser, aux générateurs de hautes fréquences , aux générateurs d’ultra-sons , aux transducteurs qui fabriquent des infrasons , en passant par des boxs et bornes WiFi transformées en armes  et boostées .

Il faut , bien sûr, y ajouter les antennes relais manipulées à la convenance de certains techniciens et transformées en sorte de chalumeau  qui vise une victime donnée , à leur volonté.

Ces appareils sont essentiellement  entre les mains de groupes criminels , qui les manipulent et transportent,  en suivant une cible si besoin . Ils les prêtent ou les louent et donc les mettent en dépôt dans des appartements voisins de celui qu’ occupe une cible désignée ou dans des chambres d’hôtels où elle cherche du repos .

Il existe aussi une possibilité d’utiliser les lignes électriques d’un immeuble pour faire transporter des hautes fréquences et des sons et sifflements. Cela suppose quelques bidouillages techniques ,  un logiciel de programmation et des complicités locales multiples.

Dans certains cas de cibles, il semblerait qu’il existe un paramétrage d’un logiciel fait avec des données biologiques subtilisées à la cible et qui permette  de viser précisément une partie précise du corps de la cible à faire souffrir et détruire.

Pour connaître les signes ou symptômes qui aident à déterminer qu’il s’agit bien de manifestations de harcèlement électronique , il est conseillé de consulter les sites généralistes qui listent et explicitent les problèmes liés à ce type de barbarie . Ces problèmes ont une explication physique , et induisent des complications, physiologiques, psychologiques, émotionnelles , neurologiques et mentales.

Le site STOPEG, par exemple a une version française qui permet une compréhension précise des problèmes générés par les agressions de signaux

Le petit livre bleu permet aussi une approche raisonnable de ce même phénomène monstrueux .

livre bleu 51CN-7fpzcL._SX357_BO1,204,203,200_

A ce jour, Les cibles de harcèlement électronique, malgré leurs plaintes font face à un déni quasi général
déni par le silence ou la moquerie des autorités constituées qui savent , mais sont souvent commanditaires ou bénéficiaires du système global de harcèlement criminel caché et qui inclut le harcèlement électronique. Le harcèlement électronique est un outil caché de leur domination .
déni d’incompréhension et/ou de peur de la population qui préfère traiter la victime de cinglée , persuadée que cette barbarie n’est pas possible telle que racontée , et que de toutes façons, elle n’aura jamais lieu de lui être appliquée.
C’est une grave erreur, d’appréciation.

Pour toute victime avérée de harcèlement électronique, il peut être conseillé de témoigner et de fournir des preuves par détections . Celles-ci permettent  de faire  la différence entre des agressions * (1) par ondes pulsées par à-coups  et un environnement de champs électromagnétique habituel , même s’il est souvent intense et lourd.

Une cible matraquée d’énergie dirigée , si elle échappe  quelque temps à sa mort  ( sociale ou physique) programmée , pourra être devenue électro-hypersensible. Il faudra donc alors,  faire la part entre  1) des réactions du système nerveux à une fragilité acquise , et 2)  des accès de souffrance intense en réaction aux agressions pulsées,  intentionnelles et ciblées.

Un témoignage engendrera très certainement des représailles , venant soit des exécutants furieux , soit des commanditaires en pétard , et qui tablent les uns et les autres sur le secret pour continuer à utiliser cette forme de barbarie pour vengeance et/ou domination.

Pour une victime , le choix est donc entre subir et/ou agir Si une cible ne voit pas d’autre issue que celui de témoigner , il pourrait être indiqué de se joindre en plus à des groupes ou forums pour échanger des informations.

Dans l’état actuel du déni officiel de ce crime , il manque  donc encore et toujours une volonté politique pour  reconnaître  le harcèlement électronique et le définir , pour ensuite  légiférer, puis tenter de le contrer et de l’éradiquer.  En France. 

Faire connaître cette horreur est , encore, à ce jour, la priorité .

Des lois existent en Irlande, dans certains états américains , en Russie , comme l’explique la présentation de Louis Freyheit  :

CmnTwdDWYAAP5lw

Toutes les cibles savent qu’il dépend un peu d’elles et de la prise de conscience des autres pour  que leur vie peut-être , mais surtout  celle des autres,  ait un futur normal. C’est le but aussi de ce témoignage.

*(1) exemples  en date du 12-7-16 . Ce type de tirs avait commencé la veille vers 22h . Au réveil, ces tirs donnent l’impression d’avoir eu le cerveau « cassé »  et laissent la victime avec des maux de tête intenses ,  une fatigue itou et une incapacité à penser normalement.

IMG_7846

La date de la détection se trouve en bas à gauche.

La ligne verte ( reconstituée)  en bas, indique les fréquences du signal .

Le carré jaune  donne l’information sur la fréquence porteuse.

IMG_7847

et

IMG_7848

 etc…..

Harcèlement électronique et crime organisé français

9 Avr

crime organisé bambin images

Image Wikipédia

Le harcèlement électronique de cette histoire relève de l’utilisation d’énergie émise à distance par des appareils divers et dont les caractéristiques sont souvent aménagées pour s’adapter aux circonstances en essayant de laisser le moins de preuves et traces possibles .
Le harcèlement criminel global, dont fait partie le harcèlement électronique prospère sur le secret.

L’ énergie utilisée dans cette histoire de harcèlement électronique est pulsée à travers les murs d’appartements, d’hôtels * (1), et de tous lieux de séjours   (  dont, caravanes) ou à travers les parois de ma voiture quand j’essaie de m’y reposer.

Dans les appartements, le harcèlement électronique a toujours été confié à des voisins criminels ou facilement criminalisables et criminalisés, qui opéraient et opèrent , soit avec du matériel personnel, soit avec du matériel confié par le réseau criminel français organisateur et souvent réglé par ses techniciens

Dans les hôtels et lieux de séjour , les bornes WiFi détournées *(2) tout comme des appareils utilisés en chambre voisine ou posés sur des chariots de nettoyage avaient été les principaux outils de cette torture en bande organisée.

En extérieur, dans ma voiture , les antennes relais  * (3) avaient été à plusieurs reprises notées comme à l’origine de brûlures importantes résultant de micro-ondage violent.

Mais la prolifération d’appareils portables à énergie dirigée permet ce qu’il montre : des poursuites effrénées de bandes organisées qui font des sorties nocturnes pour infliger des sévices à une cible dans sa voiture ,à partir de leur voiture,  dans l’esprit du KKK. Caché.

Les buts principaux de ce crime organisé particulier , semblent être
la privation de sommeil dans la souffrance
la destruction du cerveau ( visé en absolue priorité), et de ses fonctions vitales multiples
la dégradation irrémédiable de la santé due aux dérèglements entrainés par les atteintes neurales et physiques multiples
la négation totale et systématique de tous mes droits constitutionnels, ne laissant aucun recours susceptible pour envisager une survie quelconque d’un style différent

Tout ceci est commun à de nombreuses cibles de harcèlement électronique .

En harcèlement électronique, les agents de voisinage dédiés à ce crime organisé caché sont appelés PERP, par les anglophones. Un PERP est un criminel , pénalement responsable, qui appartient à une bande organisée elle aussi criminelle.
Un site canadien qualifie ces individus criminels de PN , PORC NAZI.

IMG_6709 torture

Extrait d’un article d’Aujourd’hui en France

Dans les prisons françaises , même mal entretenues par les contribuables, on pense et dit malgré tout , et c’est une bonne chose , que réveiller un prisonnier quatre fois par nuit , chaque nuit serait considéré comme un acte de torture.

Les victimes de harcèlement électronique , enfermées dans des chambres d’hôtels payées de leurs deniers ou dans des appartements où le bailleur exige son dû de loyer sans assumer ses engagements de sécurité, sont, par contre , torturées à leurs frais et en toute impunité pour les acteurs lambdas de cette criminalité cachée.

IMG_6746 41 tirs

Ici, par exemple, à Cap Olona, le PERP de l’appartement du dessus ( A221) D. STEFANE , m’avait réveillée 41 fois par des tirs d’énergie dans la tête entre seulement , 23h36.50 et 0h36.47 , la nuit dernière .

Cela dure ainsi, ici, depuis plus d’un an . Pourtant , ni le bailleur de l’appartement , ni le maire de la ville, ni le préfet de la région, tous prévenus, n’avaient pris aucune mesure , même préventive , contre ce crime .

Le maire des Sables d’O, ancien magistrat, et découvert aussi ancien policier dans le dernier numéro du journal local , se protège des victimes de ses amis, par le code de procédure pénal interprété à façon.* (4) Dans cet article du journal local, cet élu de droite par des marins de gauche, nous explique aussi les règlements de compte par subventions municipales interposées, au nom de la culture.

Pour le PERP local Denis STEFANE et pour toute sa bande, la voie du crime est donc , ici aussi , royale. Bien protégée.
Peu fatigante en plus , puisqu’il suffit à D. STEFANE de repérer , par radar doppler interposé ou l’équivalent , l’heure et l’endroit de mon couchage pour ensuite régler son appareil qui débitera les tirs d’énergie vers et dans ma tête,  en conséquence.

Son boulot , comme celui des individus qui se relaient H/24 dans son appartement ressemble à celui d’un maton qui confie la torture à infliger au détenu,  à la technologie . Propre.

La foisD. STEFANE était venu sonner chez moi c’était pour se plaindre de mes plaintes . Il avait fait l’idiot , prétendant ne rien comprendre aux champs électromagnétiques et ne même pas connaître la puissance de la box WiFi qu’il utilise.
La 2ème rencontre incongrue avec ce harceleur s ‘était faite en ville alors qu’il fonçait sur moi à vélo.

Comme tous les autres PERPS de cette histoire, il était allé se plaindre de sa victime ( moi) à la police. Comme G. POITEVIN. Comme J. FOUQUET . Comme Alan ROUX. Comme J-J WALTI et M-A DE CERTAINES.

Comme les autres, conforté par ses appuis officiels  composés d’autorités constituées, il avait continué.
Et la nuit dernière , avait été à l’avenant, avec des conséquences sur le cerveau, comme ceci  en exemple.

IMG_6732 cerveau 0h28

L’EEG donne à voir les décharges électriques  engendrées dans le cerveau, par les tirs d’énergie qui y éclatent. Le cerveau est surexcité ce qui  empêche l’endormissement. Les tirs recommencent un court moment plus tard , pour entretenir l’excitation et la privation de sommeil.

IMG_6737 énergie ds le cerveau ok

Ceci est une autre image des à-coups d’énergie produits dans le cerveau au moment des tirs et qui empêchent tout sommeil.

IMG_6740 tir 0h04

Après de multiples bricolages du PERP, la détection d’un tir avait donné ceci.

Il faut noter aussi, que pendant ces nuits de tirs d’énergie, il existe aussi des détections d’ultrasons, inaudibles , contrairement aux ondes  radar et doppler.

IMG_6749- 64 kHz 64 kHz  et 67 kHz  et 70 kHzIMG_6747 -70 kHz

 

mais également des infrasons,  tout aussi inaudibles que les ultrasons, et aussi inattendus que curieux, en pleine nuit et dans un environnement exclusivement résidentiel 

IMG_6724 - 4 µT en 20Hz  4 µT en 20 Hz

Les détections des ultrasons et infrasons avaient été faites quelques nuits plus tôt.