Tag Archives: CEM

La 5G dans tous ses états , et en 62 pages

15 Nov

 

Traduction du texte de Martin Pall_2018_04-2.pdf

Pour les lecteurs pressés , voici ci-après les intitulés  des 6 chapitres de ce texte proposé par Martin L. PALL  avec le titre

La 5G : risques majeurs sur la santé des populations en Union Européenne , aux USA , et à l’international.

Monsieur PALL, est Professeur émérite de Biochimie et Sciences médicales de base de L’Université d’Etat de Washington.

Ce texte a été traduit par Jacques BEAUZANI , physicien et électronicien, expert en compatibilité électromagnétique.

Chapitre 1 – Huit effets extrêmement bien documentés des effets non thermiques de l’exposition aux champs électromagnétiques : le rôle de la fréquence du signal et de sa forme , et d’autres facteurs influençant les effets des champs électromagnétiques

Chapitre 2 – Comment chacun de ces effets des CEM est produit par l’activation du canal calcique commandé par tension électrique : rôle du capteur de tension dans la production de l’hypersensibilité aux effets CEM.

Chapitre 3 – Preuve des effets cumulatifs et irréversibles des champs électromagnétiques ( CEM)

Chapitre 4 – Les champs électromagnétiques ( CEM) incluant le WiFi peuvent être particulièrement nuisibles pour les jeunes

Chapitre 5 – L’importance du document SCENIHR et les nombreuses omissions, failles et contre-vérités dans ce document.

Chapitre 6 – Les grands risques de la 5G : ce que nous savons et ce que nous ne savons pas

A la fin de cette présentation ,  on trouve la liste des abréviations utilisées et en rapport avec la 5G .

Cela inclut :
– le sigle
– la signification en anglais
– la signification en français
– l’ abréviation proposée
– un commentaire

https://www.robindestoits.org/APPEL-INTERNATIONAL-demandant-l-arret-du-deploiement-de-la-5G-sur-terre-et-dans-l-espace_a2514.html

 

 

 

Publicités

Simultanéité des propulsions d’énergie et des déflagrations électriques dans le cerveau

20 Avr

Des internautes ont fait état d’une impossibilité d’ouvrir le dernier billet du blog http://lezarceleurs.blogspot.fr .  Le voici  donc en copie 

Ce qui suit est   destiné à servir d’ information/comparaison  à  des cibles de harcèlement électronique , dans des situations semblables à celles qui ont  été exposées dans mes blogs.
Pendant  la nuit concernée ( 17-18)  par ce qui suit , il n’y avait pas de résidents dans l’appartement au-dessus du mien . Ni dans celui  encore au- dessus.
Par ailleurs, l’appartement que j’occupe dans cette résidence est situé  au rez-de-chaussée , au-dessus d’un sous- sol de caves et de garages. Il n’y avait,  à mon niveau du RDC ,  aucun autre résident proche . Donc, pas de voisins sur les côtés.

Pour cette nuit-là, j’avais organisé mon couchage au milieu du salon, avec  au- dessus

  •  1 matelas, 5 plaques de métal , deux plaques de mousse et 6 épaisseurs de mylar dans une housse
au-dessous du lit
  • Une épaisse  plaque de fonte et deux plaques de mousse et 6 épaisseurs de mylar dans une housse
Les  détecteurs jumeaux avaient été repartis comme suit :
  • L’un au-dessus du barda :  FA2
  • L’autre sous  le barda : FA1 , au niveau de ma tête enregistreuse ,  affublée du casque EEG
Il y avait eu 7 propulsions d’énergie entre 22H03 et 0H et qui présentaient toutes les mêmes caractéristiques de CEM faibles , comme ceci en exemple :
Pour FA2
Les fréquences en jaune correspondent aux fréquences porteuses au moment de la propulsion d’énergie
Pour FA1
Pour la déflagration électrique dans le cerveau :
et
Le jour suivant ,  très tôt,  les caractéristiques des propulsions d’énergie étaient semblables . Comme ceci pour 0H04 et à 0H12,. C’étaient les dernières de cette série .
Pour FA2
Pour FA1
Déflagrations dans le cerveau  à 0H04
Puis  détections à 0H12 pour FA2
Puis  détections à 0H12 pour FA1
Déflagrations électriques dans le cerveau à 0H12

L’image  de la déflagration électrique dans le cerveau  présentée correspond à la déflagration de 0H12.

Au matin, il y avait eu 51 déflagrations douloureuses dans le cerveau .
Elles avaient démarré après 4 H.  Les sensations étaient différentes de celles de la veille.
Par ailleurs , elles  correspondaient  à un gamme de fréquences différentes  des précédentes ,  et non décelables par les jumeaux FA1 et FA2 qui  enregistrent et détectent entre 300 MHz et 6 GHz .
Il s’agissait peut-être d’ultrasons .
Les différences de sensations douloureuses  éprouvées et mentionnées  entre les propulsions du soir et du matin après 4 H, expliquent  aussi la difficulté   à exprimer ou décrire les effets ressentis pour les cibles de HE . 
A  cause de changements de méthodes, de techniques et d’appareils,  quand ce n’est pas à cause de leur superposition , il peut  devenir compliqué  pour une victime d’expliquer sa situation fluctuante  et devenue confuse par la fatigue induite et qui est une technique d’usure.

Cuisson douce du cerveau- images EEG et détections

22 Oct

cuisson

Une dernière voiture de harceleur EA421ET s’était engouffrée derrière moi dans l’allée/impasse qui menait au parking. Elle avait péniblement fait sa manœuvre de Uturn pour partir très vite. Trop tard.

En insistant un peu, la sœur hôtelière du lieu avait accepté de me donner la chambre n° 11, en bout de bâtiment et qui donnait sur la cour.

Déboulant ainsi , sans réel discrétion par harceleurs /suiveurs imposés, mais sans préparation, ni réservation, je comptais sur, au moins, une nuit de repos .

La fois précédente en 2014 , venue dans cet endroit avec réservation, j’avais été bombardée par des tirs d’énergie répétitifs et incessants perçus par le cerveau, dans absolument tous les endroits de ce lieu supposé de retraite * (1) .

Les tirs d’énergie étaient alors de type « rafale ».

Pour mémoire une « rafale » d’énergie dirigée est caractérisée par un répit entre chaque tir douloureux et qui fait toujours un peu espérer qu’il n’y aura pas de suivant . Erreur . Ces tirs de torture qui font sursauter le cerveau de douleur à chaque fois, reprennent de façon aléatoire toutes les minutes ou quelques minutes.

img_1149-rafales-paris-1

Ceci ci-ci-dessus est un exemple de ce type de « tir » en rafale . Les lignes intercalaires , sans valeur CEM ( champs électro magnétiques ) particulières ont été supprimées. Cette détection , déjà montrée , avait été faite au 22 rue Ernest Renan, Paris XV.
Il y a eu de très nombreuses autres détections de ce type, depuis, et exposées sur l’un ou l’autre des 3 blogs.

Pour ces détections, les appareils utilisés, sont les mêmes depuis 2014 . Ils permettent donc, à tout le moins, des comparaisons dans des  situations différentes . Ces détections ont surtout servi à montrer des contextes d’agressions violentes et intentionnelles par énergie dirigée  visant le cerveau .

La situation montrée ici est différente. Il s’agit  d’une contexte  avec des CEM importants en diffusion continue et imposée. Wifi existant mais annoncé nulle part…..sauf au moment du départ.
Pour un cerveau en détresse constante comme l’est celui des devenus-EHS pour cause de criminalité non combattue,  ce type de situation imprévue,  et non annoncée est dangereuse. Surtout si l’on considère que j’avais fait état d’un (justement) état d’EHS explicité.

Cependant , à la différence  des situations de « tirs » d’énergie dirigée,  et comme le montrent les images EEG , il n’y a pas , ici, de souffrance du cerveau . Le mal suivi ou précédé de malaises,  est insidieux.

img_8980-vue-de-ma-chambre vue de la chambre n°11

Dans cette chambre n° 11 regagnée après le diner , j’avais été prise rapidement d’une torpeur proche de la perte de connaissance et qui s’expliquera à lecture de l’enregistrement , par ceci en détection de µW/m2 :

img_9027-19-10-che-11-microw
Et ceci  ci-dessous en détection de mV/m

img_9046-mv-du-soir

1,7 GHz est la fréquence porteuse (FP). Les fréquences concernées par ces CEM importants , sont indiquées dans la ligne jaune supérieure.

Le repérage de l’antenne relais la plus proche était ainsi :

img_9005-carte-anfr
Sur la photo la petite flèche indique ma chambre. Le petit carré rouge sur fond blanc, en bas à droite de la photo, donne la position de l’antenne relais .

Au final, j’avais une nouvelle fois été passer la nuit dans ma voiture , en zone urbaine , moins hostile.
De retour le lendemain matin, je m’étais allongée dans la chambre n° 11, le temps d’un EEG avec détection CEM .

img_9043-matin-en-microw

Dans cet environnement brûlant de CEM , Il n’y avait eu aucune souffrance du cerveau et l’EEG montrait en continu un tracé comme ceci :

img_9031-eeg-8h15 pour 8h15. 15, par exemple

puis

img_9035-eeg-8h39 pour 8h39. 38 , par exemple

puis

img_9037-eeg-8h48 pour 8h48. 40 par exemple

Ce qui donnait ceci pour les valeurs de 8h48.40 pour chaque  électrode

img_9039-valeurs-8h48

et cela , en image globale du cerveau

img_9038-cerveau-8h48

 En complément une courte vidéo sera mise en ligne sur  http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/10/eeg-cuisson-du-cerveau-sans-souffrance.html

et correspondant pour 8h48.40 par exemple ,  à des détections CEM ,  comme ci-après :

img_9045-8h39-micro-w

Dans ce saint endroit, Il y avait en complément , des détections d’ELF pulsées, importantes et perturbantes.

*(1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/22/harcelement-et-monasteres/

Brute criminelle du A221 – Les Sables d’Olonne

23 Juil

« Le développement d’armes basées sur des principes physiques nouveaux, comme les armes à énergie dirigée, à action géophysique, à onde-d’énergie, ou bien les armes génétiques et psychotroniques et autres font partie du programme d’approvisionnement pour la période 2011-2020 », a déclaré Serdyoukov. Ministre russe de la Défense

On sait depuis plusieurs décades que ces armes ou des déclinaisons de ces armes adaptées et utilisant de l’énergie dirigée pulsée à travers les murs , sont utilisées par des réseaux criminels , employant des individus aux couvertures parfois impeccables.

C’est le cas dans cette histoire
–  d’un ingénieur , père de famille nombreuse,
– d’un élève en prépa dans un lycée technique
– d’un ancien gradé de la marine
– et ici , d’un soudeur et d’un restaurateur.

IMG_7953

Le 22 juillet au soir , le tir présenté en détection ci-dessus venait de l’appartement du soudeur, heureux propriétaire de ce véhicule.

IMG_7946

L’ appartement (A221) du soudeur  est au-dessus du mien , et sa place de parking en sous-sol ,  est finalement , pas très éloignée de la mienne.

Malgré son air anodin, le tir de cette détection avait été violent et brûlant comme la langue de feu d’un lance-flamme.

IMG_7956

A plus de 23h, mon bouquin m’était tombé des mains . Je venais de m’endormir avec le détecteur à la tête du lit, quand ce tir d’énergie m’avait cueillie , sur mon lit n° 2, sans se tromper . Le criminel sadique du A221 , m’avait visée avec précision.

Ce tir d’énergie aux allures inoffensives , si on considère les valeurs CEM en 𝜇W/m2 , avait traversé le plafond de mon appartement et mon cerveau sans protection en quelques femtosecondes. Du lobe frontal au cervelet.

IMG_7955

La souffrance du cerveau  localisée au niveau pariétal et au niveau du cervelet, avait duré plusieurs heures.

Ce 1er tir avait été suivi de ceci, avant que je ne réussisse à bouger et partir avec ma souffrance cérébrale.

IMG_7954

Les fréquences (2,4 GHz)  sont des fréquences de micro-ondes. Et cependant , complètement différentes de celles détectées par un scan du WiFi  émis par  ce voisin-là, comme ceci :

IMG_7957

Les fréquences WiFi sont  en jaune sur le tableau ci-dessus ( 2414 MHz et autres )  et montrent la continuité de l’émission du signal  . Les densité de puissance du WiFi de l’appartement A221 sont en marron.

Dans ma voiture au sous-sol de l’immeuble , à environ 9 mètres de l’appartement de D. STEFANE, à l’origine de ce tir criminel par énergie pulsée, une vive piqûre d’orteil avait indiqué que le logiciel programmé du sadique aux commandes de la criminalité organisée de cette nuit-là,  m’avait retrouvée.

Les tirs qui avaient suivi cette sensation de piqûre intense à l’orteil , pouvaient indiquer qu’ 1 appareil ( antenne) existant ou placé à mon insu dans mon véhicule ou dans un véhicule voisin , avait pris le relais.

Un changement de place , à l’intérieur du parking , avait confirmé la même chose. Les tirs ou plus exactement l’éclatement des tirs dans le cerveau avaient continué.

Ces tirs-là , par ailleurs, provoquaient un glissement de la tête ou des épaules sur le dossier du siège , ce qui m’avait fait opté pour l’hypothèse de l’utilisation de l’antenne (sous) voiture .
Choisissant , finalement la rue, pour un peu de repos par déplacements successifs , j’y avais été poursuivie par DA789SY et BD 562 DE.

L’extrait ci-après  , concernant la forme de criminalité que relate  aussi cette histoire, avait été écrit en 2004 par Dr Reinhart MUNZERT et traduit en 2011 par Rudy ANDRIA . Ce texte  se trouve , dans son intégralité ,  à

https://rudy2.wordpress.com/communaute-dinteret-des-victimes-des-armes-electromagnetiques/

Il indique que ce phénomène  criminel subi et décrit ici  n’est pas nouveau .   Cette forme de criminalité cachée avait  été analysée et exposée précisément dès 2004 , pour alerter les pouvoirs publics .

Comme rien n’a été fait pour arrêter cette criminalité depuis 12 ans , on est maintenant en droit de se poser la question de l’intérêt des autorités constituées pour cette forme de terrorisme caché, et de la responsabilité criminelle , des mêmes , par inertie .

Ce terrorisme   caché avec expression criminelle d’atteinte à l’intégrité physique et mentale a de très graves répercussions sur la santé  et la confiance que l’on perd mais que l’on paie à des élus qui se gavent et gaspillent  à nos dépens,  sans sursaut de décence  ou ombre d’honnêteté .

La mise en forme par paragraphes  et le surlignage  des passages proposés sont  , ici, un choix personnel.

 » Les techniques et les stratégies en médecine légale doivent être adaptées aux réalités de la criminalité moderne.

Jusqu’à présent, le travail d’investigation est encore largement laissé aux victimes elles-mêmes, mais nous ne sommes ni physiciens ni experts de la recherche. Bien qu’il existe quelques victimes ayant des compétences en  métrologie, seuls quelques cas graves nous sont connus (par exemple AZ : 711 Js 12421/03).

Nous faisons appel aux droits de l’homme. Ils représentent les droits de l’être humain à la vie, à la santé et à la liberté. L’inviolabilité du domicile de ces brutes de criminels, où, à des fins criminelles, des dispositifs sont mis en oeuvre de manière concrète et visible, ne peut pas jouer en faveur des législateurs pour garantir la protection contre la torture.

Nous sommes soumis au principe de légalité. Les victimes ont opté pour la procédure judiciaire et doivent, de ce fait, être écoutées et protégées. Il est effrayant et scandaleux de constater que les déclarations de tant de victimes se corroborent.

Les preuves ne peuvent être trouvées qu’après des investigations approfondies et adéquates, elles sont nécessaires, mais ne peuvent pas être exigées comme  condition préalable.

Ceux qui revendiquent le monopole de la poursuite de toutes les infractions pénales devraient, de toute façon, le savoir. Nous voudrions éviter, à l’avenir, que des gens soient cruellement assassinés, à cause des autorités mal informées.

Si la police, à l’annonce du crime par micro-ondes, ne reconnait pas le crime et ne diligente pas les enquêtes ad hoc, parce qu’elle ne peut rien commencer avec les seules déclarations des victimes, dans ce cas-là, elle devrait, au moins, savoir qu’elle signe l’arrêt de mort certaine des victimes des armes à micro-ondes, parce que les irradiations des ondes électromagnétiques pulsées sont non seulement insoutenables, mais également mortelles , à long terme, à une telle intensité.

La  victime est sous la dépendance absolue de l’aide des autorités compétentes, parce qu’elle  ne peut pas, uniquement par la voie judiciaire, se libérer de cette torture. Veuillez donc considérer de quelles possibilités une victime des armes à micro-ondes peut disposer, si la voie judiciaire lui reste verrouillée, pour s’affranchir de la torture  et de l’assassinat à petit feu?

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/07/bestialite-et-criminalite-au-quotidien.html

https://etouffoir.blogspot.fr/2016/07/116-secondes-le-temps-de-reaction-de-la.html

 

Manipulations du signal de base

5 Nov

Le signal de base est l’ensemble des hautes fréquences présentes  et repérables dans cet appartement

Jusqu’à présent, il avait  vaguement été considéré que le signal de base était comme l’air du temps  : inéluctable tel qu’il se présentait habituellement dans cet endroit précis.
Il montrait  des variantes essentiellement  de largeur de spectre en fonction du point  où  était placé le détecteur et du moment de la journée.
Les nombreuses détections avaient également indiqué  que ce signal de base , dans cet appartement, de nuit, quand aucun appareil électronique n’était en fonction, et mis à part les moments de tirs d’énergie, ressemblait plutôt à ceci .

IMG_5136 signal de base les variations sont notées en rouge 

Cette nuit du 2 au 3 novembre avait été épouvantable en sifflements insupportables d’extrême proximité. Mon blindage de protection s’était écroulé deux fois , sous les tirs d’énergie. J’avais déménagé mon couchage 5 fois . Ce qui  avait  aussi entrainé aussi une ré-organisation hâtive du blindage de protection.

Quand les tirs ne semblaient plus assez efficaces à la verticale, ils avaient été fait à l’horizontal , vennt du côté de l’appartement A212.

 

IMG_5125 étincelles aux pieds
Un moment noté avec des sensation d’étincelles au pied donnait ceci ci-dessus  en détection ,  montrant pour la première fois  une augmentation  de 5 fois la valeur habituelle de puissance des propulsions d’énargie ( 0, 4 µW/m2) traduite en CEM.

IMG_5135 10 fois
Au matin j’avais hésité à me lever. Et l’opérateur de la criminalité ambiante avait insisté. Comme ceci  ci-dessus , en forçant pour la première fois de  plus de 10 fois, l’intensité de l’énergie produite par les fréquences 1,6 GHz et 1,7 GHz et toujours traduites en µW/m2 .

Prouvant aussi et ainsi, que le signal de base détecté est sans doute  tout , sauf fortuit. Et peut-être même entièrement manipulé.

Tout comme ce soudain  micro-ondage, en plein milieu du salon et d’une régularité de métronome . Il avait été détecté , mal de tête soudain à l’appui, juste au-dessus de la table où j’étais en train d’écrire. Il avait duré de 8h40 à 12H40

IMG_5133 micro ondage développé

En jaune, à gauche  l’heure

En rouge à droite CEM pulsés   sur les fréquences 2,4 GHz et 2,5 GHz

La programmation à la minute et qui signe une manipulation , se présentait ainsi  :

IMG_5134 micro-ondage à la minute
En supprimant des lignes intermédiaires , cela peut se lire ainsi  , ci-dessus , sur 10 minutes.

Ceci , pour continuer

IMG_5132 2ème développé

Ces français qui ont besoin de torturer ou  tuer des êtres humains , seraient-ils trop lâches ou trop vieux , pour s’engager dans les commandos qui partent faire la guerre contre Daech ?

Mutilation et souffrance du cerveau

20 Août

EEG1b9f15edc8_EEG_c__czardases_02

photo Wikipedia

Le harcèlement criminel électronique, qui ressemble à un propos de science fiction pour la plus part des « sans-dents » est aux mains de dominants criminels , et des voyous protégés qui le mettent en action.
Une commentatrice de ce blog ,  juriste diplomée en criminologie, adepte des rumeurs  les plus viles, et « usagère » de ce système utilisé contre les adversaires de ses clients ,  en avait reconnu l’ action destructrice avec délice. C’est à :
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/air-france.html

IMG_8501-cerveau
La mutilation  ( ci-dessus) de mon cerveau,  faite par tirs d’ondes à travers les murs et par micro-ondage forcé , et de la même manière, avait déjà été notée avec présentation de cette image. La plus grande partie du cerveau brûlée, était non irriguée.

Cette mutilation est l’œuvre de la bande du 22 rue Ernest Renan Paris XV et alliée de la bande de Vannes (56) , puis de celle des Sénioriales (85) .

Les criminels participants et leurs protecteurs avaient été nommés dans les articles de mes blogs. Les  commanditaires de cette forme de criminalité qui veut empêcher quelqu’un de penser, sont tous des petits bourgeois qui plastronnent et se rengorgent avec des airs de citoyens au-dessus des lois.

Des plaintes avaient été portées contre les participants ou voyous opérateurs connus de cette histoire. Aucune n’a prospéré.
D’autres plaintes, faciles pour la justice , contre des faussaires du même groupe criminel , n’avaient pas, non plus, été traitées. Cela donne à voir et constater comment procède cette organisation criminelle.

Pour ce qui est de la mutilation et de la souffrance infligées  volontairement à mon cerveau, l’histoire se répète au pays des Olonnes, avec le même type de méthodes et de participants cachés dans les appartements voisins.

Il y a quelques temps c’était un garçon à voiture immatriculée  87 . C’est actuellement un propriétaire d’une voiture du département 30 qui officie.

IMG_4022 30

Comme précédemment à chaque info glanée sur mes blogs et qui prouve cette criminalité de nantis pervers assurés d’impunité , avait succédé des manipulations diverses destinées à éviter et cacher les preuves.
Cette criminalité existe en effet par les connivences et l’omerta , dont celles évidentes de cet « Etat de non-droit pour les gens ordinaires. »

Les images suivantes montrent l’état d’un cerveau (le mien) qui souffre au moment de tirs d’ondes de proximité . Les protections au dessus de la tête sont faites de matériaux compacts et divers qui atteignent  pourtant une épaisseur de 80 cms .

Les valeurs CEM ne sont pas impressionnantes . Elles sont soit truquées, soit l’expression d’une énergie différente de ce qui existait avant , ou encore d’un camouflage.

Ce brutal paquet d’ondes cérébrales que des médecins appelleraient « décharge » correspond à un TIT de 100 MHz , fait à 2m de ma tête,

IMG_4093 100MHz

fait par ceci  : les 100 MHz de la fréquence 1,4 GHz en marron.

IMG_4095 100 MHz

 La correspondance de ce type d’image d’ondes dignes d’une activité intense de plein jour et qui éclatent tout soudain dans le cerveau , en plein sommeil , avait été vérifiée sur plusieurs TIRS successifs .

IMG_4090 22h44

pour

IMG_4092 22h44

Par contre un énorme autre paquet d’ondes cérébrales de plusieurs minutes

IMG_4096 23h38

avait correspondu avec ce TIR , par exemple

IMG_4097 23h38

La hargne meurtrière de l’actuel locataire de CIM-CIC est aussi féroce que celle des WALTI- FRENOVE- FOUQUET-LE DUEZ- ROUX-SUTEAU-POITEVIN etc..
Juste pour le plaisir ?

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/08/la-souffrance-du-cerveau.html

Trucages

30 Juil

IMG_3718 articles de pêche

Ceci est un trompe-l’œil local, presque tout neuf.
Un trompe l’œil est une illusion picturale qui séduit souvent par une confusion première possible avec le réel. Ici, la tromperie relève de la technicité et de l’art de la perspective. Le trompe-l’œil est destiné à surprendre par des effets d’illusion de profondeur .
Contrairement au trucage surtout d’ordre technologique, le trompe-l’œil est en quelque sorte évident.

Pour déceler les trucages liés à mon histoire  (de type) criminelle, il avait fallu d’abord en observer les premières manifestations dans un étonnement d’incompréhension totale .

J’étais Madame Tout le Monde et quelqu’un ou quelques uns semblai(en)t perdre un temps considérable à troubler ma perception de la réalité pour essayer de me rendre dingo. Cela se faisait , entre autres, grâce à une surveillance que j’avais essayer de prouver, à l’appui de ma normalité.

IMG_3807 détecteur d'écoutes

Ainsi par exemple , en 2004, un détecteur d’écoutes téléphoniques avait permis de vérifier, avec la présence d’une voisine, la mise sur écoute de ma ligne de téléphone fixe à Paris . Un appel à un huissier pour constat, fait d’un téléphone cellulaire , avait arrêté net la preuve d’écoute , empêchant par là-même le constat. Et donc la preuve d’une surveillance constante, alors même que ceci en était une nouvelle.

Le détecteur d’écoute avait ensuit disparu de mon appartement. Lors de son retour, les fonctions avaient été inversées  : l’appareil avait été manipulé et montrait, cette fois, une écoute constante.

Dans cette catégorie du trucage, et avec le recul, il faudrait sans doute ajouter l’arrêt illico de 3 systèmes d’alarme anti-intrusion, sophistiqués et aux fonctionnements différents ( piles, bandes vidéos, internet) . Et avec bizarreries troublantes en complément .

Depuis quelques années, la criminalité à prouver était celle de l’utilisation d’énergie dirigée pour me faire perdre la boule dans une souffrance phénoménale, qui donnait envie de hurler plusieurs centaines de fois par nuit.

Les détections de CEM en continu avaient permis de montrer à quelques lecteurs , souvent dans le même cas, des CEM de type tirs et rafales d’énergie et différents de ceux que l’on observe lors de communications (téléphonie et internet) . Il s’y était ajouté des détections de ratés sur fond de bricolages, manigances et manipulations des appareils produisant cette énergie en proximité.

Par prudence, je m’étais abstenue de donner le nom de mon appareil détecteur . A une exception près . Lors d’une plainte  , prise par un aimable gendarme  : Mr LE CORNEC .
Mr Le Cornec n’aimait pas ma façon de parler et avait re -formulé mes propos  en traduction charabia,  pour une meilleure impression de plaignante confuse  . Ma plainte pour torture par harcèlement électronique  avait été transformée en plainte pour harcèlement de voisinage . Le bien aimable  Mr  Le Cornec, avait aussi trouvé sous sa casquette d’adjudant , que le vieux marin de Lorient n’était pas en cause.

Peu de temps après cet incident, mon environnement de champs électromagnétiques s’était radicalement modifié. Lorsque j’étais seule ou presque, il s’était mis à présenter des valeurs CEM relevant de l’anodin et un spectre de signal digne de celui de satellites (1,4 GHz- 1,5 GHz- 1,6 GHz) . Chez moi ou à 15 et 30 mètres sous terre, en France ou en Belgique.

Sauf parfois, quand les fréquences partant de 900 MHz, s’affichaient lors de tirs . Ou encore quand 2400 MHz et 5000 MHz montraient leur présence façon mini-mitraillages ( chaque minute) après l’ouverture de ma box de 2400 MHz .
Comme ceci en 2,4 GHz et 2,5 GHz  par exemple :

IMG_3723 23-7 2,4 GHz

Mais , rapidement après la parution des enregistrements mis en ligne dans l’article précédent, les valeurs CEM avaient encore changé. Elles étaient alors devenues exemplaires sur la plan sanitaire, et régulières,  comme ceci HORS connexion :

IMG_3725 sans connexion 26-7

et comme ceci AVEC connexion.

IMG_3726 connexion 26-7

Pour vérifier le bon  fonctionnement  de l’appareil j’étais allée prendre un bain d’ondes sur le remblais

IMG_3701 remblai
là où les vacanciers promenaient leurs téléphones cellulaires, leurs tablettes et leurs enfants. Ce qui donnait ceci à une heure de moyenne affluence..

IMG_3727 remblai dim 26-7
En bain de foule, l’appareil détecteur semblait OK.

Les trucages notés sont bien sûr intéressants, parce que de nouveau révélateurs
1) d’une volonté de tromper. Et normalement seulement à usage personnel. Ici la réalité quelle qu’elle soit, est transformée par manipulation technologique.
2) d’une volonté de détruire , par la même technologie qui créé les cancers préférés de cette mafia-là. Mais ils sont  impossibles à l’y relier , et ce grâce justement à la technologie appropriée aussi .

IMG_3808 le corps

 Ici, dans cet immeuble tout neuf, les compteurs sont intelligents. C’est le courant porteur en ligne (CPL) producteur généreux de radiofréquences , qui récupère par ce moyen  les informations à distance.
Lors de la construction, les promoteurs , moins généreux, avaient économisé sur ce qui ne se voyait pas . Les câbles électriques qui transportaient des radiofréquences,  n’étaient pas blindés. La santé des résidents le paierait. La sécu aussi.
Parmi tous les trucages imaginés par mes poursuivants , l’ utilisation du CPL  (courant porteur en ligne) pour faire transporter des ELF par des HF , n’était même pas à exclure.
Car  toutes les hypothèses sont envisageables dans cette histoire.

IMG_3821 95µT en 8 Hz  95,85 µT

Ce jour-là , l’écran du détecteur posé près de moi s’était mis à s’affoler . Les valeurs en µT ( microTesla) notées sur l’écran avaient commencé à galoper jusqu’à ceci, ci-dessus , pour 8 Hz.

Sans aucun changement du paramétrage de l’appareil , resté le même que celui indiqué à  :

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/06/15/detection-de-tres-basses-frequences-2hz-4hz-8hz-10hz/

En vérifiant les 10Hz , 4Hz et 2Hz disponibles , l’écran avait montré ceci  :

IMG_3824- 74 µT pour 10 Hz

IMG_3825- 323 µT en 4Hz 

IMG_3828- 937 µT en 2Hz  937,56 µT  pour 2Hz

Tout soudain , ces informations et leurs effets , m’avaient donné une incroyable envie de m’allonger pour dormir.
Et les tirs d’ondes , équivalents à un différentiel de 100 MHz et 200 MHz,  et ressentis au cerveau avaient commencé à l’exciter.
Un vrai supplice.