Tag Archives: champs électromagnétiques

100 millions d’EHS dans le monde

3 Avr

Il y aurait 100 millions d’EHS actuellement dans le monde . C’est ce que nous apprend le texte de Arthur FIRSTENBERG traduit par Chantal Bodinel.

Selon A. FIRSTENBERG et de nombreux médecins et scientifiques , à cause de l’imparable 5G , ce phénomène pourrait rapidement toucher tout le monde.

Rappelons qu’EHS signifie Electro-Hyper-Sensible et correspond à un handicap à facettes multiples,  du à un environnement toxique lié aux champs électromagnétiques .

Cet article d’A. FIRSTENBERG  se trouve dans le n° 300 de BIOCONTACT distribué gratuitement dans des boutiques de produits bio. Il peut être commandé pour 1 euro en format PDF sur internet.

Arthur FIRSTENBERG est un journaliste scientifique qui explique les dangers des champs électromagnétiques sur le vivant . Diplômé en mathématique de l’Université de Cornell , il a également commencé des études de médecine à la Irvine School of Médecine de Californie . Il a du interrompre ce cursus médical à cause de séquelles dues à des doses excessives de rayon X .

Arthur Fisrtenberg est l’administrateurde l’appel—->www.5Gspaceappeal.org

Dans cet article de Biocontac, Arthur Firstenbergrappelle les effets nocifs connus sur l’être humain des champs électromagnétiques

– palpitation cardiaque

– altérations diverses du métabolisme

– cancers

– maladies cardiovasculaires

– déficience cognitive

– lésion de l’ADN

– multiplication des radicaux libres

– pertes de mémoire

– infertilité et altération du sperme

– fausses couches

– dommages neurologiques

– obésité et diabète

Pour les enfants

– autisme

– hyperactivité

– déficit de l’attention

– asthme

Il rappelle  aussi et surtout que la 5G utilisera des ondes millimétriques qui, normalement,  ne traversent  pas facilement la matière. Pour les aider à le faire , les entreprises installeront des stations de base tous les cents mètres , devant les maisons,  sur les trottoirs ,  en tous endroits, à hauteur de tête des piétons, et avec des équipements connexes dotés d’antennes à balayage électronique actif qui émettront des faisceaux d’ondes électromagnétiques focalisées , et orientables analogues aux faisceaux laser qui se chevauchent entre eux.

Un peu plus loin l’auteur note que les 20.000 satellites utilisés depuis l’espace, dans le cadre de cette technologie 5G,  seront regroupés en basse et moyenne orbite de façon à couvrir la terre entière de leurs faisceaux focalisés et orientables.( balayage électronique actif)

Il explique également que lorsque des impulsions électromagnétiques extrêmement courtes pénètrent dans le corps , les charges mobiles existantes deviennent elles-mêmes des petites antennes qui re-orientent  les champs électromagnétiques plus profondément dans le corps. Ces ondes sont appelées précurseurs de Brillouin.

Arthur FIRSTENBERG précise aussi que la pénétration profonde de ces ondes est particulièrement dangereuse pour les  yeux , les organes du corps les plus gros et la peau.

Il ajoute aussi que des études scientifiques montrent que des effets biologiques surviennent même à des niveaux de puissance presque  nuls.

Ce texte nous dit aussi qu’ une étude menée en 1986 par Om Gandhi prévenait déjà que les ondes millimétriques , fortement absorbées par la cornée oculaire, le sont aussi par la peau, par un phénomène de résonance,  par l’intermédiaire des vêtements d’une épaisseur millimétrique .

Pour prendre connaissance d’un autre texte du même auteur( The Invisible Rainbow, A History of Electricity and Life) , on peut lire le résumé fait pas Sosthène BERGER , à

https://www.alerte.ch/images/stories/documents/etudes/Invisible_Rainbow_Resume_Informatif.pdf

Publicités

TOUS MALADES PAR LES ONDES- l’Etat italien obligé d’informer les citoyens

21 Jan

Ce texte a été envoyé par ROBIN DES TOITS

 

L’état italien condamné à informer la population des risques liés à l’utilisation des téléphones portables.
Et en France ?

Par un jugement du 13 Novembre 2018, publié le 15 janvier 2019,  le Tribunal Administratif du Lazio (Rome) a condamné l’Etat italien, l’obligeant à une campagne d’information sur les risques sanitaires liés à l’utilisation des téléphones portables et sans fil. L’Etat italien n’a pas fait Appel de cette décision.

Le Jugement invoque, dans ses motivations, les effets sanitaires provoqués par l’utilisation des téléphones portables et sans fil, et donc les risques à court et long terme sur la santé tels que décrits par la littérature scientifique, notamment sur les jeunes et sur les enfants, ainsi que sur les mesures indispensables à adopter pour leur utilisation. Il insiste également sur les risques environnementaux.

La campagne d’information et d’éducation, objet de la condamnation citée, doit être mise en œuvre dans un délai de six mois à compter de la notification en utilisant les moyens de communication les plus appropriés pour assurer une large diffusion des informations qu’elle contient.

La question du pourquoi de l’omerta française sur le sujet, de la résistance au droit à l’information, que ce soit par les pouvoirs publics ou par des institutions comme l’Education Nationale, se pose de manière encore plus crue au regard de cette décision d’un Tribunal Administratif italien.

Or, de plus en plus de personnes souffrent cruellement de ces effets sanitaires dans un mépris encore très ostensible. Malgré une interdiction des téléphones portables au collège, dont les motivations sont tout sauf sanitaires, l’Education Nationale renforce son développement des technologies sans fil. Les opérateurs ont de plus en plus les mains libres grâce à la déréglementation actuellement en oeuvre. On assiste au développement de la 5G dont les expérimentations se font dans une discrétion coupable, sans aucune étude d’impact sanitaire préalable, malgré les fréquences employées et la généralisation de l’exposition des populations au brouillard électromagnétique.

Il est à rappeler que les avocats de l’association A.P.P.L.E.  – Associazione Per la Prevazione e la Lotta all’ Electrosmog –  se sont appuyés notamment sur les données de l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) fournies dans le cadre des actions sur le Phone Gate :
https://www.change.org/p/en-signant-vous-prot%C3%A9gez-la-sant%C3%A9-de-millions-d-utilisateurs-de-t%C3%A9l%C3%A9phones-portables

Robin des Toits demande :
– le maintien de la téléphonie fixe (RTC);
– un moratoire quant au déploiement de la 5G;
– que le gouvernement prenne ses responsabilités quant à la nécessité d’une réelle information sur les effets sanitaires des technologies sans fil et des codes de bonne utilisation liés à ces appareils, donc de ne pas être acteur d’une crise sanitaire d’importance qui pointe déjà le bout de son nez ;
– qu’il oblige à la transparence quant aux spécificités des appareils mis sur le marché.

TECH TALK – éléments de langage pour cibles de harcèlement électronique

23 Sep

Sans arrogance aucune, le terme « tech talk » est repris de l’article d’Eléanor WHITE, dont , avec sa permission, je propose une traduction/résumé libre, ici .

Ce texte original en anglais ne se trouve plus sur internet. Je remets celui que j’avais téléchargé , il y a quelques temps , sans mise en forme  particulière et sans doute sans les graphiques de l’original , pour de plus amples détails , sur:

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/09/tech-talk-pour-des-cibles.html

Le but déclaré d’E. WHITE, pour cet article, était de permettre aux cibles de harcèlement électronique d’utiliser un vocabulaire approprié et adapté à leur situation très particulière.

Le premier point consistait à reconnaître les éléments constitutifs du harcèlement électronique qui sont :
– les attaques par énergie dirigée se font sans bruit .
– la technologie utilisée permet à l’énergie de traverser les murs sans les endommager
– la technologie utilisée vise la cible uniquement et ce, même au milieu d’une        foule
– cette technologie est mise en action à une distance de voisinage
– cette technologie n’affecte pas le voisinage non concerné
– cette technologie a été démontrée et documentée.

Le 2ème point caractérisait le vecteur de l’attaque subie, qu’il convient de désigner par le mot SIGNAL et non pas fréquence
Les signaux électromagnétiques et acoustiques ont des « propriétés »
Cette propriété ou attribut , est la fréquence du SIGNAL

Le 3ème point notait le fait qu’un CHAMP électrique ou magnétique remplit une zone . Ce qui permet de préciser qu’un CHAMP peut avoir une FREQUENCE . Cette FREQUENCE ne serait donc qu’une propriété de ce CHAMP électrique ou magnétique.

Le quatrième point indiquait que les SIGNAUX couvrent la gamme de la radio, des micro-ondes, de l’infrarouge, de la lumière, des ultraviolets, des rayons X , des rayons gamma. Ils sont dits électromagnétiques et également appelés radiation.

Ce point précisait que les champs électromagnétiques peuvent être créés par un SIGNAL à très grande distance. Ce qui n’est pas le cas pour les champs électriques, électrostatiques et magnétiques.

Les champs électromagnétiques sont de deux types , selon la fréquence d’oscillation
– non-ionisant de zéro Hertz jusqu’à l’ultraviolet
– ionisant au-delà de l’ultraviolet

L’ionisation est due à une très forte fréquence d’oscillation d’un SIGNAL qui frappe des électrons sur leurs orbites autour des atomes ou des molécules, créant des perturbations qui détachent atome ou molécule ou ajoute un électron appelé ‘ion ».

**
Le cinquième point abordait le SON qui relève de vibrations mécaniques dans un objet ou une substance.
Le SON est différent des SIGNAUX ou CHAMPS électriques, magnétiques ou électromagnétiques.
Le SON ne se propage pas dans le vide de l’espace.
Cela implique qu’un satellite NE PEUT PAS écouter ce qui se passe sur la terre . Mais un émetteur radio peut envoyer un son vers un satellite.
Le SON se propage à environ 0,35 Km/seconde
Les SIGNAUX électromagnétiques se propagent à la vitesse de la lumière 300000 km/seconde.

**
Le point n° 6, concernait le SPECTRE des FREQUENCES . Ce terme s’applique aux SONS ou aux SIGNAUX électromagnétiques
L’unité de base est le HERTZ ou cycle par seconde.
Les sons audibles sont entre 20 Hz et 20.000 Hz
En dessous de 20 Hz , ce sont les ultrasons.
Au-dessus de 20.000 Hz , ce sont les ultrasons
Les sons hypersoniques et holosoniques opèrent dans la gamme de fréquence de 200 000 Hz
Les acouphènes se situent dans une gamme de fréquence de l’ordre de 11 000 Hz
LRAD opère dans la gamme des fréquences audibles.

Les SIGNAUX électromagnétiques couvrent une gamme de fréquences beaucoup plus élevée.
Les informations suivantes de l’article d ‘Eleanor WHITE listaient les gammes de fréquences et longueurs d’ondes en précisant que les longueurs d’ondes ne s’appliquent pas aux sons.

**
Le point N° 7 abordait la fréquence de RESONANCE
Un SIGNAL électromagnétique qui impacte un objet provoque des électrons libres qui se déplacent d’avant en arrière .
La taille et la forme de l’objet déterminent une fréquence de plus forte énergie dégagée . C’est celle que l’on appelle la fréquence de résonance de l’objet .En fait il s’agit plus exactement d’ une bande de fréquences de résonance.

Le graphique de la fréquence est en effet en forme de cloche. C’est la fréquence du milieu qui est définie comme fréquence de résonance, alors que des fréquence proches de celle-ci contribuent aussi à produire des mouvements d’électrons sur ou dans l’objet.

Mais un autre facteur important intervient pour déterminer la fréquence de résonance . Il s’agit du facteur de qualité appelé « Q ».
Un facteur « Q » faible entraine un point de résonance moins unique .
Une tige droite a un facteur « Q » plus fort qu’une sphère.

La tête étant sphérique , cela implique que son facteur qualité « Q » est plus faible que celui d’une antenne droite par exemple et qu’elle n’offre donc pas une très unique fréquence de résonance.

Un autre sujet de conversation des cibles porte sur l‘ADN . Les brins d’ADN présentent une fréquence de résonance quasi identique, parce que la fréquence de résonance est liée surtout à leur longueur qui ne diffère que peu des uns aux autres.
Par ailleurs parce qu’ils sont en contact avec la chair qui est un élément humide cela tend à diminuer le facteur « Q » de leur fréquence de résonance.

A ce point , Eleanor WHITE insistait sur le fait qu’elle ne nie pas du tout par ces explications, l’accès  à distance au cerveau et au système nerveux des cibles .
Mais cela l’amenait par contre à préciser que vraisemblablement ce contrôle précis du cerveau et du système nerveux n’est sans doute pas le résultat de la résonance d’un signal radio de type conventionnel.
N’ayant pas les connaissances ou précisions suffisantes pour affirmer le mode opératoire de ce contrôle mental ou nerveux , elle préconisait une extrême prudence au niveau de l’emploi du vocabulaire et proposait de toujours employer l’expression COMME SI, avec un phrase type

«  c’est COMME SI les harceleurs contrôlaient l’activité de mon cerveau et de mon système nerveux »

A suivre

Les astérisques ont été ajoutées uniquement pour permettre la séparation des divers points .

Harcèlement de voisinage et embrouilles

14 Avr

Image

La harcèlement de voisinage est souvent fait de mesquineries, de commérages, de mauvaise foi, de mensonges, voire de niaiseries insupportables . Il est harcèlement parce qu’il se répète et se reproduit à  l’identique ,   avec de nouveaux volontaires, et à chaque nouvel endroit où se pose une cible.
A Paris XV il va jusqu’ au tutoiement, aux injures , aux propos orduriers , et à la violence physique .

A tout cela, il faut ajouter le pire , la torture systématique par ondes pulsées , depuis l’arrivée de Mr Hollande au pouvoir.
Dans la période antérieure, une policière avait prétendu, que « j’étais protégée » . Ce ne serait donc plus le cas, et ça situerait un peu mieux une certaine implication policière dans cette histoire.

Et sans protection , on n’aurait pas le droit au respect de ses droits garantis par l’Etat français ?
Pour ceux qui ont besoin de détails sur ce harcèlement de voisinage « tout venant » qui s’ingénie à compliquer la moindre situation anodine, voici de nouveau quelques faits . Ils expliquent l’embrouillamini qui sert à engluer les cibles et à faire croire qu’elles sont la cause de leur situation inextricable.

L’information ci-dessous avait été affichée dans le hall du nouvel immeuble de Vannes , le 7 mars 2014. Elle avait disparu illico.

Image
Quelques jours plus tard , j’avais rencontré ma gentille voisine weight-watcheuse et son compagnon,dans le couloir . Pour les rassurer, j’avais mentionné être l’auteure de cet affichage, destiné à informer.

Le 8 avril 2014  , quelques unes de ses copines amusées avaient déboulé sur mon blog , à cause d’un article de cette mienne voisine weight-watcheuse me traitant de « folle » . http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/propos-de-perp.html
Elle nous y apprenait  le 7 avril 2014 que la trouille aidant, elle avait changé sa serrure le lendemain de mon affichage . Soit le 8 mars 2014.
Et tout à coup, dans un article du 9 avril 2014 , elle nous apprenait que finalement … NON, elle n’avait rien changé.

 » Maintenant je me justifie pour la serrure.
J’avais écrit ma frayeur sur mon blog au mois de mars car VOUS m’avez fait peur avec votre petit mot qui concernait des violations de domicile.
J’avais demandé à mon conjoint de changer la serrure cette nuit la sauf que le lendemain je vous ai croisé dans le hall d’entrée et vous m’avez parlé de réseau mafieux.
Mon conjoint à vu à ce moment la que ce mot n’avait en fait aucune crédibilité et donc nous n’avons pas changé la serrure. Logique puisque nous n’avions plus rien à craindre. »

En réponse à son article du 7 avril 2014 , j’avais précisé n’avoir mis un flyer QUE dans la boite à lettres de Alan ROUX . Ce qui est toujours exact.
Pourtant ce sur le site des weight-watcheuses ,  le 9 avril , j’avais appris que j’aurais mis des flyers dans toutes les boites à lettres .

« Et la madame c’est VOUS la menteuse car votre voisin du dessus à parlé à ses propres voisins qui ce sont plaint d’avoir des flyers partout (boite aux lettres, voitures). Alors s’il vous plait ne dites pas que vous avez mis seulement un flyers dans la boite de Monsieur R. car c’est totalement inexacte puisque vous en avez mis partout. »

Pour ce qui est du reste, je précise que les flyers sont destinés à être distribués , sauf dans l’immeuble, et non pas à être mangés.

Sans surprise, elle nous précise dans la foulée , qu’XXXXY est un gentil garçon , ajoutant qu’il ne possède pas d’appareils pour torturer.
Précisons ici que la torture par ondes pulsées, consiste à faire souffrir quelqu’un intentionnellement et à le priver de sommeil, par propulsions d’ondes incessantes et qui passent à travers les murs.
Mais il n’y a pas que le sommeil qui est affecté. Toutes les fonctions vitales le sont. Les ondes brûlent les organes à l’intérieur du corps . C’est vrai pour le cerveau, les yeux,  les reins, les poumons, l’estomac, les intestins, tous douloureux  après des nuits de tirs incessants , et parfois de concert. Les oreilles souffrent en continu des tirs  de type « sonique » .

On sait que les ondes sont pulsées de façon transversale , donc soit à la verticale , soit à l’horizontale., et que cela ne suppose pas une machine qui prend toute une pièce. Seulement des appareils qui se rangent dans des placards ou des valises.
Dans la même veine et de façon astucieuse , cette jeune femme feint de confondre « champ électromagnétique «  produits par des appareils  les générant généreusement et « ondes pulsées » . Je croyais avoir noté  cette différence dans ma lettre.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/08/lovely92/

Ce qui donne une diatribe où elle glisse , rusée,  le mot  » matraquage »:  « Ensuite elle cite un commentaire de ma part QUE JE CONTINUE À AFFIRMER ET ENCORE PLUS MAINTENANT puisque je suis accusée de matraquer ma voisine avec des ondes. Mais bien sur madame je n’ai que cela à faire dans la vie vous savez? J’ai une formation spéciale en matraqueuse d’ondes (c’est ironique je précise, je ne veux pas que l’ont interprète mal encore une fois) »

Pour finir ceci , qui est une autre invention :   » Vous m’accusez aussi d’avoir créer une discutions sur un forum 5 mois avant votre emménagement donc 5 mois avant de vous rencontrez ?
Accusez moi aussi d’être voyante – médium Madame. »
Là, je ne vois  pas, non plus , où j’aurais porté cette accusation !

Voila le genre de bourbier dans lequel on essaie d’étouffer les individus ciblés , encore et toujours, au quotidien et à l’année. Et on sait que c’est non-stop. Ici, une jeune voisine inconnue, qui se victimise en racontant des bobards, puis retourne la situation en accusant sa cible.
Vous voulez l’anecdote de l’agente immobilière , et de son état des lieux de sortie?….  Non ?

Ce fut un état des lieux  de grains de  poussière. En passant son doigt partout , comme une patronne avec sa bonne, l’agente immobilière avait noté des grains de poussière  sur une étagère et  sur une plinthe  . Cela devait permettre  de facturer le passage d’une entreprise de nettoyage et de garder une partie de la caution …. ça arrive à tout le monde ! vraiment ?

Alors en information complémentaire , de matraquage d’ondes– pas-en -provenance-de-l’appartement-de-la voisine-weight-watcheuse , je peux préciser que le tir d’ondes de 23h04 de la nuit du dimanche 13 avril au lundi 14 avril, était de type « sonique » . Il avait été précédé par un tir d’ajustement à 23h03.

Image

Et la nuit avait été à l’avenant avec de nouvelles valeurs en hausse de HF  ( hautes fréquences) et autour de 2,2 GHz et 2,3 GHz .

le 14-4 3h du mat

Complicité de crime . ça vous fait quoi , Mademoiselle ?

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/lettre-mme-marisol-touraine-ministre.html

Torturer et éliminer par les ondes

15 Mar

Image

Mon arrivée dans l’immeuble de Paris avait été très rapidement suivie d’une escalade de pétarades dans les canalisations de l’immeuble . Et l’atmosphère était  passée de bruyante à insupportable avec maux de tête, état nauséeux et étourdissements.

Comme l’opérateur habituel des pétarades  faisaient des travaux dans une chambre en face, il fallait en déduire  une programmation  de l’appareil ou à un déclenchement à distance de ces joyeusetés . Par  zappette,  ou portable .

Le  13 mars  au soir, une petite boule de kleenex avait frissonné quelques secondes. Elle était  juste  sous mon nez,  mais surtout en  face du trop plein de  l’évier.  Secouée par un tir d’ondes venant  des canalisations, elle avait bougé de toutes ses formes.

Cela rappelait bien sûr une planche tombée toute seule , quelques semaines plus tôt et une pelle à poussière éjectée avec vigueur de son étagère à 60 cms du sol, vers la même période. Les deux phénomènes ayant pour origine des tirs d’ondes à travers les parois.

De quoi envoyer toute personne non prévenue  chez un désenvouteur ou un exorciseur à 200 euros la séance.

Cette nuit-là avec une précision toute militaire  et qui suppose le matériel en conséquence ,  alors que j’étais dans mon lit, des tirs avaient fait tressauter un bras et une épaule avant de viser la nuque. Tout simplement. Le tireur était confortablement installé dans l’appartement de Mme WALTI-GRACIEUSE.

Puis selon une méthode habituelle qui se veut de déstabilisation , les détonations étaient  plus tard venues du côté du studio Besagni/Frenove . L’occupant  du lieu avait quitté en catimini  vers 7h15, le lendemain.

Dans ma chambre ,  pendant cette nuit du 13-14 un détecteur couplé à un enregistreur audio synchro avait donné  ceci,

Image

et qui avait été mis en ligne à

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-harcelement_14.html

dans la journée du 14-3
L’observation montrait que l‘augmentation des champs électromagnétiques nocifs était bien synchro avec les pétarades .

Par ailleurs , pour éviter toute erreur  quant à l’origine de ces valeurs dangereuses ,  ce soir-là de nouveau, le compteur électrique avait été coupé  pour la nuit, et la fenêtre  de la chambre recouverte de plusieurs épaisseurs de feuilles d’aluminium.

Vers 6h du matin  le 14-3, une aiguille s’était soudain enfoncée de plus en plus profondément dans la chair du gros orteil à la limite de l’ongle.
Sauf qu’il n’y avait pas d’aiguille. Il s’agissait là , de la -maintenant- habituelle sensation de « piqûre »  mais dans sa forme sadique.

De mon expérience de torturée, j’avais déduit que les « piqûres » , sensations innommables de marquage de cible servent à géolocaliser . Ici, ce matin-là, c’était l’équivalent de la brûlure des plantes de pieds. Un acte sadique gratuit.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/20/quelques-photos-de-brulures/

Le 14 au soir, le tireur fou du 22 rue Ernest Renan avait dû contourner mes nouvelles parades.  Et, il avait rôdé tout un moment avant de réussir des tirs au cerveau ( le mien) en se plaçant côté studio Besagni/Frenove.
La détection pour cette nuit du 14 au 15 donnait ceci :

Image

Mais il s’était de nouveau énervé à partir de 6h du matin  ce 15-3 avec des tirs à la tête et d’autres dans les canalisations et qui montraient ceci.
Image

La comparaison des deux tableaux  de nuit  , avec au milieu la mise en ligne d’1 article sur étouffoir  économise les commentaires.

Petit supplément, pour information complémentaire
Vers 12h45 , je m’étais allongée sur mon lit positionné contre la cloison commune avec le studio Besagni/Frenove. Quelqu’un était entré dans ce studio très vite. Et les tirs d’ondes , style  coups de fouets  vers la tête et le cerveau  avaient commencé dès que j’allais sombrer dans le sommeil.
Mais cela pourrait  encore être une coïncidence du à l’amalgame : position allongée= endormissement

Le 15 à 13h15
On note que ces tirs d’ondes ( 2Ghz) qui correspondent aux coups ressentis par le cerveau,  ne généraient pas de champs électromagnétiques importants .

L’appareil propulseur de  HF n’était sans doute qu’à 30 cms de la tête . Mais Il était aussi et  peut-être différent de celui qui est utilisé pour les tirs dans les canalisations, lesquels  avaient continué en même temps de façon sporadique.
Auquel cas, cela donnerait pour le moment, au moins 3 types d’appareils différents utilisés ici pour torturer.
Il est évident, une nouvelle  fois,  que ce studio est à  la disposition totale du réseau criminel local. Comme l’appartement en dessous.

SAMEDI 15 MARS 2014 – J-J WALTI m’a interpellée sur le palier  au moment où je sortais et pour m’annoncer  une plainte en diffamation passible de X années de prison et , selon lui, 45.000 euros de pénalité. Lorsque j’ai parlé,  j’ai eu droit à « TA GUEULE » et un claquage de porte.

Cybercuisson

16 Fév

La mise en ligne acrobatique du texte précédent avait été suivie d’une nuit de représailles ciblées. Les copains de la voisine du dessus s’étaient manifestés.

Comme d’habitude, le repérage  de la cible à maltraiter (moi) avait été fait par des piqûres aux pieds. Ce repérage sans doute  assisté par ordinateur,   avait permis d’immédiats tirs d’énergie brefs et féroces dès  0h30  . Ils venaient de l’appartement du dessus.
A Paris, il y a quelques semaines , ce type d’ énergie avait traversé 4 plaques de métal superposées . Les tirs venaient du dessous.

Les armes ainsi utilisées sont bien sûr  de haute technologie et ne se trouvent pas chez l’armurier du coin.
Seules une certaine mafia et des services de l’Etat  en possèdent et les  utilisent  en secret.

L’acquisition de la cible et les réglages  nécessités par les épaisseurs à traverser pour torturer  une cible à distance,  sont simplement  calculés par informatique après des tirs d’essai qui permettent les ajustements . Toute protection supplémentaire  tentée par la cible entraine   un nouveau paramétrage  ou un changement de technologie. Quand les micro-ondes ne passent pas , les ultrasons et  laser le font.

Et quand les tirs d’énergie de voisinage ne font pas dégager la cible assez rapidement il reste la cybercuisson ou ce qui lui ressemble.

Image

Ceci est une  clé 3G  qui permet  normalement des connections internet en tous lieux , tout en créant des champs électromagnétiques ( microW/m2)  parfois importants, et qui allaient jusqu’à 1000 microW/m2  dans ma chambre à Paris.
C’est beaucoup.

A Vannes , avant l’arrivée de ma nouvelle  voisine du dessus en juin 2013 , mes connections  dans mon appartement et  avec cette clé,  étaient rapides et normales.

Après son arrivée, mes connections chez SFR également son fournisseur d’accès, étaient devenues difficiles et problématiques m’incitant simplement  à changer pour Orange.
Impossible : quelqu’un avait bloqué  mes cartes SIM Orange l’une après l’autre .
Contrainte à une fidélité forcée  mais inefficace à SFR, j’avais tout à fait par hasard découvert ceci :
Image
et ceci

Image

et cela

Image

qui sont les champs électromagnétiques  générés par la clé 3G SFR  à l’intérieur de l’appartement , et alors qu’ailleurs et avec la même clé 3G SFR on trouve seulement ceci

Image
centre commercial
ou encore ailleurs ceci.

Imageparking des capucins

ou cela

Image

 sur le port

25.000 microW/m2 , et même seulement 12.500 microW/m2  pendant une heure ou plus  ( avant de le savoir)  , c’est   naturellement de la cyber cuisson des yeux et du cerveau .

Pour produire cet effet, et qui ressemble assez à une manigance criminelle   , compte tenu du contexte, il faut sans doute un relais local ou proche. Une box SFR voisine bricolée ferait sans doute très bien l’affaire.

???????????????????????????????

Tuer par les ondes

25 Déc

 » Je vais te tuer  » . C’est ce qu’avait crié mon voisin dans la nuit du 7 décembre 2013
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/

Cela faisait aussi suite à « On va te faire partir d’ici »  et noyé au milieu d’injures sexistes et d’une première menace de mort « Je vais te démolir » , en date du 24 décembre 2009.

L’écran ci- dessous indique le champ électromagnétique (CEM)  qui émanait du domicile de ce voisins-là  à 20h le 24-12-13 .

IMG_3976

Le détecteur utilisé a une sensibilité qui va de 10 MHz à 8 GHz . Configuré pour des mesures en micro Watt, il était passé automatiquement en milli Watt face au  domicile  de J-J WALTI.

On sait que I mW/m2  se lit   un milli Watt /m2. C’est l’équivalent de  1000 micro W/m2  soit  la limite inférieure de l’extrême dangerosité pour la santé en zone de repos, comme l’indique le tableau plus bas .

Ici,  dans le mini domicile de ce voisin-là, il y aurait  donc un appareil qui dégage un CEM  extrêmement nocif de 2450 microW/m2   et dont bénéficie tout l’entourage.

Une autre mesure effectuée au même endroit , montre même une valeur encore plus inquiétante de 3614 microW/m2
Image

Dans la nuit du 22 décembre à 1h du matin  quand tous les appareils domestiques normaux sont censés éteints , le CEM  enregistré et  émanant de cette même pièce   variait autour de ceci : 1649 microW/m2

Image
Une brève recherche sur les appareils domestiques utilisés dans des chambres ou des appartements normaux,  nous apprend que les CEM générés  par des appareils de type usuel  sont de l’ordre de quelques dizaines de microW/m2.
Image

Une autre recherche faite sur les normes acceptables  en milieu résidentiel ou zones de sommeil, montre un danger extrême en cas de dépassement de  1000 microW/m2.

Image
Ici, avec 3614 microW/m2 , nous avons des valeurs parfois plus de 3 fois supérieures  à la limite dangereuse, et qui font courir des risques sanitaires graves ,  et essentiellement au cerveau à un moment ( la nuit) d’extrême vulnérabilité.

Il semblerait qu’actuellement , je sois seule à l’étage, et donc seule à bénéficier de la malveillance intentionnelle de ce voisin à problèmes.

En 2001 le Parlement européen avait fixé à 100 microW/m2  la limite de précaution  au-delà de laquelle les effets sur la santé commencent à être notoires.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/26/methodes-de-p-n/

Les appareils entreposés chez mon voisin dépassent parfois  plus de 36 fois cette limite.  Et même 16 fois … c’est 16 en trop.

A quoi servent-ils ?
Très certainement à empêcher tout repos.
Une fois entrée chez moi, épuisée, je constate  régulièrement une impossibilité de repos sur le mode de matraquage d’ondes  acoustiques. Pour le moment  deux types de signaux ( sons)  ont été repérables .
– l’un ressemble à un  bourdonnement croissant comme  celui d’un essaim d’abeilles
– l’autre est un son ( signal)  continu qui monte en puissance
Ces deux ondes sonores entrainent le cerveau vers une excitation qui empêche l’endormissement.

Puis vient le moment de l‘installation pour la nuit, suivi avec une attention maniaque  aussi bien par mon voisin  tueur de Paris à partir de l’appartement de sa mère Mme WALTI-GRACIEUSE, que par ma voisine de Vannes,  Jeannick FOUQUET , à partir de son appartement.
L’un  et l’autre, procèdent ensuite de la même façon: ils attendent entre 20 et 30 minutes avec une détection de l’emplacement définitif du corps , par douleurs ou  piqûres, le plus souvent sur les pieds et les orteils.
Par déduction logique, on devrait penser que ce mode de repérage suppose un logiciel paramétré sur  des données bio électriques qui me sont propres .
A ce stade il y a  en effet deux hypothèses:

1)  une réponse par la densité de la matière pénétrée,

2) une réponse par la douleur éprouvée par le cerveau .

Quelques minutes seulement après cette détection, les tirs d’ondes dirigés au cerveau commencent.
Ces tirs n’ont jamais cessé.
A Paris, ils avaient  été faits alternativement du studio de C. Frenove,  à l’horizontal, et de l’appartement de Mme WALTI-GRACIEUSE à la verticale  . C’est toujours le cas, à la verticale.

Image
La nuit dernière , une planche posée à la verticale devant un vide sanitaire côté opposé au studio Frenove  était tombée pendant la nuit. Il fallait donc penser soit aux conséquences vibratoires d’un tir d’ondes de dément en provenance de l’appartement du dessous, soit à un tir  d’ondes à partir de la pièce à côté , également utilisée à plusieurs reprises.

A Vannes , dans la nuit du 23 décembre, les tirs d’ondes  avaient été d’abord  à la verticale, venant  de l’appartement de Jeannick FOUQUET  puis à l’horizontal  et d’un lieu pour le moment non repéré.

Les stratégies des préposés, tueurs-sadiques   aux ordres des commanditaires de cette histoire,  sembleraient donc communes et basées sur l‘encerclement et une extrême réactivité à tout déplacement.

Les déviants sadiques recrutés en Amérique du  Nord pour pratiquer le harcèlement électronique appartiennent à la catégorie des « nipple-kissers » ( confession d’un harceleur sur gangstalkingsurfer)

http://gangstalkingsurfers.wordpress.com/confessions-of-a-gang-stalker-aka-life-in-the-syndicate/

Voir aussi , grâce à deca de Peace pink,   une très courte vidéo sur  les zones du cerveau,  manipulables pour induire des mouvements incontrôlables du corps : http://www.youtube.com/watch?v=V7vOgHqE_P4#t=42  Dans le harcèlement électronique, un grand nombre de cibles relatent de brusques mouvements inexplicables  de  membres ou de diverses parties du corps et qui semblent manipulés à distance.