Tag Archives: cibles de harcèlement criminel global

HCG – Centres de fusion – Le programme

1 Déc

HCG = harcèlement criminel global . Cela inclut la diffamation, les violations de domicile, les sabotages de carrière et de vie, les atteintes à la santé , la torture par harcèlement électromagnétique , et la paupérisation voulue et forcée des personnes  ciblées  

Ce texte a été écrit par  Karen Melton  STEWART  qui se définit comme une personne  forcée  à témoigner de par sa situation de victime innocente.  Ce texte a été inspiré par Barbara Hartwell, ex-spécialiste de contre espionnage à la CIA et devenue lanceure d’alerte.

Le texte original se trouve à : https://everydayconcerned.net/ti-station/welcome-to-the-gulag-created-by-crooked-intelligence-agencies-crooked-us-military-and-crooked-fusion-centers/

Ce texte écrit en majuscules a été laissé en l’état dans cette traduction rapide,  sans autorisation. Le texte original comprend de nombreux passages en rouge ; une couleur qui n’est pas reproduite  ici. Des sur lignages qui sont des choix personnels ont été ajoutés.

Un centre de fusion peut être compris comme  le point de convergence  puis de diffusion,  d’informations et de renseignements collectés,   et censés aider à prévenir des actes criminels  eux-mêmes censés nuire à la collectivité.  Cela correspond , en France, aux diverses listes alimentées par les RT et les forces de l’ordre. 

La notion de centre de fusion reprend celle des LISTES NOIRES  qui s’ajoutent les unes aux autres  et s’entre-mêlent , avec des noms ajoutés  pour des  raisons conjuguées de haine, de vengeance puis de représailles quand la victime témoigne. 

Les listes noires  de la justice, de la police, de la gendarmerie et qui se retrouvent dans l’équivalent d’un centre de fusion, conjuguent tout autant l’esprit de vengeance , le sadisme, et la haine . Mais surtout, il s’y ajoute  la possibilité et la détermination  à ne rien faire pour la victime

  • (1) INFRAGARD , mentionné dans le texte suivant ,  correspond à un partenariat public/privé entre le monde des affaires et le FBI.

 

 

«LE PROGRAMME» par Karen M. Stewart, lanceure d’alerte 

APRÈS  LA TRAGÉDIE DU 11/09, DES LOIS NON CONSTITUTIONNELLES ONT ÉTÉ ADOPTÉES ET LES LOIS CONSTITUTIONNELLES ONT ÉTÉ DÉTOURNÉES DE LEUR OBJET  POUR FACILITER LA RESTRICTION  DES LIBERTÉS ET LE DÉVELOPPEMENT D’UN ÉTAT POLICIER FASCISTE AMÉRICAIN.

LE DÉPARTEMENT DE LA SÉCURITÉ (DHS) ET LE FBI  ONT CRÉÉ ET UTILISENT DES CENTRES DE FUSION DANS CHAQUE ÉTAT. CELA EST CENSÉ  FACILITER LE PARTAGE DES INFORMATIONS ESSENTIELLES ENTRE LES  DIFFÉRENTES AGENCES FÉDÉRALES ET LES RESPONSABLES DE L’APPLICATION DU DROIT LOCAL. Pour cela , en faisant croire  à une raison valable,  Ils  diligentent des enquêtes et la   surveillance  de personnes qui figurent sur une liste de soupçon de  terrorisme.

CETTE LISTE DE SURVEILLANCE S’AVÈRE  ȆTRE UNE ARNAQUE. DES  NOMS DE PERSONNES INNOCENTES, SANS AUCUN LIEN AVEC LE TERRORISME OU DES ACTIONS ILLÉGALES  SONT TOUT SIMPLEMENT  AJOUTÉES A CETTE  LA LISTE . IL SUFFIT D’UNE ACCUSATION SANS AUCUNE PREUVE POUR SE RETROUVER SUR CETTE LISTE 

LES CENTRES DE FUSION PAYENT POUR OBTENIR DES NOMS DE PERSONNES VULNÉRABLES CONSIDÉRÉES COMME DES PROIES  FACILES. CES LISTES DES CENTRES DE FUSION SERVENT A JUSTIFIER LEUR EXISTENCE  ET LEUR MEGA BUDGET . ILS ONT BESOIN DE FABRIQUER DES TERRORISTES QUAND IL N’Y EN A PAS. CELA SIGNIFIE QUE VOUS ET D’AUTRES COMME VOUS POURRONT ȆTRE DÉSIGNÉS . QUE VOUS SOYEZ INNOCENT OU PAS,  IMPORTE PEU , PUISQUE  LE BUT EST D’OBTENIR DE L’ARGENT. 

AINSI DES ACCUSATIONS FAUSSES  ET SECRÈTES  entrainent la négation totale  des droits constitutionnels, humains et civils des personnes ciblées à tort , à leur insu. CES PERSONNES  SONT ALORS « VENDUES » EN TANT QUE « BIOSPECIMENS » PAR LES CENTRES DE FUSION À DES « PARTENAIRES » INFRAGARDS  * (1) CIVILS OU  CIVILS AFFILIÉS,  DES FABRICANTS D’ARMES , DES LABORATOIRES  PHARMACEUTIQUES, DES CENTRES MEDICAUX, DES UNIVERSITES  …. ETC. POUR ÊTRE UTILISÉS  POUR  DES EXPÉRIMENTATIONS ILLÉGALES, ET TOUJOURS LÉTALES AFIN D’ÉVITER LES TEMOINS.  

DES GAZ EXPÉRIMENTAUX, DES POISONS ET DES ARMES DE HAUTE TECHNOLOGIE DESTINÉES À LA GUERRE, SONT UTILISÉS SUR  ET DANS LES MAISONS DES VICTIMES . DES PUCES MÉDICALES  ET DE SUIVI LEUR SONT MÊME IMPLANTÉES  EN SECRET. DES MILLIARDS DE DOLLARS SONT INVESTIS  POUR MUTILER ET TUER CES VICTIMES DANS LE SEUL BUT DE PROUVER  L’EFFICACITÉ DES ARMES AUX INVESTISSEURS ET AUX CLIENTS POTENTIELS. LES ARMES  DE HAUTE TECHNOLOGIE  SONT  LES MÊMES QUE CELLES QUI ONT ETE  UTILISÉES A CUBA ET EN CHINE CONTRE LE PERSONNEL AMERICAIN, ET ELLES  SONT  AUSSI UTILISÉES AUX ETATS-UNIS  PAR L’ETAT SUR DES AMERICAINS INNOCENTS .

LES VOISINS ET LES HABITANTS D’UNE VILLE  SONT UTILISES  PAR LES AGENTS  DU CENTRE DE FUSION  QUI  LEUR TRANSMETTENT   DE FAUSSES INFORMATIONS SUR LE COMPTE DE LA PERSONNE CIBLEE-INNOCENTE . LES CENTRES DE FUSION PAYENT L’ »INFRAGARD » (ARMÉE SECRÈTE FASCISTES) ET D’AUTRES CIVILS POUR  DIFFAMER, TRAQUER, HARCELER, MENACER , TORTURER  ET TUER LES VICTIMES, EN PRETENDANT QUE C’EST POUR LE BIEN DU PAYS . LA POLICE ET LES REPRESENTANTS DE L’ORDRE SONT  PRIES DE NE PAS VENIR EN AIDE  AUX VICTIMES MAIS D’ACCROITRE LE HARCELEMENT  POUR QUE LES VICTIMES N’AIENT AUCUN RECOURS POSSIBLE. 

LES ARMES QUI SONT  UTILISÉES SUR CES PERSONNES SONT CELLES QUI DEVRAIENT ÊTRE UTILISÉES BIENTÔT SUR  LE GRAND PUBLIC , POUR CONTRÔLER LE  «CERVEAU» DE LA POPULATION  ET S’ASSURER DE SA SOUMISSION AU  GOUVERNEMENT FASCISTE AMÉRICAIN OU  SINON POUR LES ÉLIMINER . 

Pour les magistrats, les policiers, les gendarmes

9 Fév

Le texte suivant est le témoignage d’une personne ciblée (A) par du harcèlement en réseau et du harcèlement électronique.
Ce témoignage a été proposé pour qu’il soit joint à la plainte d’une autre personne (B) et  qui est ciblée dans des conditions aussi horribles et très semblables.  

L’une des deux cibles habite dans le sud de la France. L’autre réside  dans l’est de la France. Des centaines de personnes   sont ainsi ciblées, maltraitées , torturées , privées de sommeil dans   ce pays , et ce,  dans une indifférence monstrueuse , complice ou  coupable .

Les victimes demandent  l’aide , la  prise considération  et le respect  normal élémentaire  de leurs droits  aux  représentants de l’Etat, pour faire cesser leurs  souffrances et leur état de parias. Il y a, en effet,  urgence à prendre des mesures adaptées   pour contrer et arrêter l’horreur qu’on leur fait subir. 

La première de ces mesures serait , bien sûr,  la prise en compte de leurs plaintes.
Ce témoignage est mis en ligne , ici, avec la permission de l’auteure (A). 

Les parties de  textes surlignées correspondent aux méfaits et délits infligés  plus particulièrement à l’auteure (A)  de ce texte. 

 

Je soussigné A. M. tiens à appuyer la plainte de madame B. K. relative au harcèlement qu’elle subit.

Moi-même victime de harcèlement électronique et global depuis très longtemps, je suis en relation avec madame K. et des victimes des cinq continents depuis près d’un an.
A ce titre, j’ai eu maintes fois l’occasion de constater les nombreux points de similitude entre nos harcèlements respectifs.

Concernant les intrusions sans effraction à nos domiciles, le modus operandi est tout a fait comparable, abstraction faite des pillages proprement dits, lesquels ont débutés dans mon cas, plusieurs années après le début du harcèlement, alors que j’habitais une maison abritant de très nombreux objets de valeur.

A titre d’exemple, je reprends la description qu’elle m’a envoyée d’une des incursions sans effraction qu’elle a subie à son domicile. En couleur, des ajouts concernant des faits similaires à mes domiciles successifs :

– white-spirit déversé sur le bureau, entamant son revêtement peinture. Produit chimique déversé à divers endroits de mon domicile, sur meubles et linge de maison, de ce fait endommagés ;

– serviette de plage neuve découpée à une extrémité puis effilochée . Vêtement troués à coups de ciseaux ;

– partie haute de la porte fenêtre fissurée en diagonale, malgré qu’elle soit protégée par une loggia.

– odeur nauséabonde d’urine dans tout l’appartement après l’intrusion. Dépôt d’excréments et d’urine dans le jardin et la maison à l’occasion de plusieurs intrusions ;

– Deux couvertures dites de survie ont été agencées en forme de tête d’un animal à cornes [ fait constaté aussi par quatre autres voisins]

– un sachet scellé avec dedans les écouteurs tél. a été posé dans une plante sur son balcon. Très important : Dans les jours ayant précédé l’intrusion chez madame K., j’ai moi aussi subi une intrusion où, entre autres vols et vandalismes, l’intrus a déposé chez moi de petits écouteurs dans un sachet scellé. Le sachet, scellé de travers, contenait des écouteurs incomplets ;

– des pommes de terre plantées dans un pot sur son balcon à son insu. Petits morceaux de bois destinés à un bricolage plantés dans un pot où je cultive du basilic ; coups dans la céramique d’un cache-pot neuf sur l’appui de fenêtre.

– les rails d’un petit tiroir léger contenant du linge de corps ont été arrachées. Rails d’une commode en acajou années cinquante, cassés ainsi qu’une des poignées en ébène du deuxième tiroir.

– un bouchon goutte à goutte normalement enfoncé avait été sorti si bien que du contenu du flacon s’est déversé. Flacons d’huiles essentielles ouverts et vidés.

– serrures et verroux obstrués avec de la colle ( le 6. juin 2017) Griffes dans les meubles et arrachage de leurs serrures avec vols des clefs.

A cette description, il convient d’ajouter que sur la durée, ces incursions deviennent insupportables et impossibles à assumer financièrement. La totalité des effets personnels, des appareils électriques, électroniques ou numériques, ainsi que tout le mobilier finissent par être endommagés ou volés.

Hormis ces vandalismes avec déplacement d’objets et dépôt d’objets n’appartenant pas à la victime, le vol de documents administratifs, de tout ou partie du dossier médical et de papiers personnels est récurrent pour la plupart des victimes, lesquelles finissent clouées chez elles lorsqu’elles n’ont personne à qui confier papiers et objets de valeur.

*****************

Parallèlement aux pillages et vandalismes, les harceleurs s’en prennent aussi aux animaux domestiques de la cible. Madame K. m’a relaté une agression contre son chat ; le mien a été assassiné après plusieurs tentatives d’empoisonnement.

Voiture : de même que celle de madame K., ma voiture a été plusieurs fois vandalisée.

*************************

Harcèlement électronique :quoiqu’il ne prenne pas exactement la même forme chez toutes les victimes, ne soit pas infligé avec la même intensité, les résultats sur l’état général et les symptômes sont les mêmes quoiqu’à divers degrés de gravité :

– privation de sommeil dont les chocs à la tête ne sont qu’un exemple ;
– picotements et démangeaisons ;
– sensations de brûlures, surtout au niveau du crâne, accompagnées de fortes chutes de cheveux ;
– sensations de brûlures à divers endroits du corps ;
– douleurs abdominales ;
– migraines fréquentes, fortes à handicapantes ;
– difficultés de concentration pouvant hypothéquer toute possibilité d’accomplir un travail intellectuel ; affaiblissement de la mémoire et difficulté de mémorisation ou d’apprentissage.
– douleurs articulaires ;
– paralysies passagères ;
– fatigue, faiblesse généralisée et dégradation de l’état général ;
– incapacité passagère de travail ne pouvant qu’aboutir à la disqualification et la désocialisation – ce qui est mon cas -.

Comme madame K., je jouissais d’un excellent état de santé avant d’être la cible des agressions susmentionnées.

Je tiens à ajouter que ces nouveaux types de harcèlement, allant de la déstabilisation et l’appauvrissement de la cible jusqu’à sa destruction ne peuvent plus être niés, dès lors que des Lanceurs d’Alerte de la trempe de Bill BINNEY (ancien directeur technique de la NSA) et Kirk WEIBE (ancien grand analyste de le NSA) sont parti en croisade contre ces méthodes et donnent de fréquentes conférences sur ces sujets.

Parmi leurs initiatives, leur récente étude internationale destinée aux cibles du monde entier, laquelle étude démontre, par la nature même des questions, leur parfaite connaissance de ces protocoles de harcèlement.

Par ailleurs selon eux, la France, comme la Belgique et nombre de pays européens se sont alignés sur les USA concernant l’utilisation en l’occurrence abusive de ces nouvelles armes et méthodes de harcèlement. Ils nous ont appris que nos états (secteur de la défense et/ou de l’intérieur) délivrent à des sociétés privées les pleins pouvoirs pour expérimenter ces méthodes, et ce, bien entendu, sans mandat d’un juge, ce qui signifie que n’importe quel citoyen parfaitement innocent puisse devenir cible du jour au lendemain. Ces sociétés privées avaleraient jusqu’à 80 % des sommes colossales consacrées par nos états à ces recherches.

Au cas où il serait toujours impossible aujourd’hui aux magistrats d’instruire ce genre d’affaire, la cible que je suis ne peux que souhaiter la propagation de l’information dans le milieu de la magistrature et de la police.

Je reste à la disposition de qui souhaite en savoir plus.

Recevez, Madame, Monsieur, l’assurance de mes sentiments respectueux.