Tag Archives: CM-CIC

Détections de tirs d’énergie- Electricité coupée

29 Fév

A  LSO,  les nuits de ouiquende sont souvent plus dévastatrices que les autres . Cela semble tenir à 2 phénomènes différents
d’une part le passage dans la ville et/ou dans l’immeuble , de tireurs d’énergie sadiques et qui se défoncent et se défoulent selon leur humeur sur une cible offerte par le crime organisé
d’autre part , quand les tirs d’énergie sont faits par un habitué local, la possibilité d’exprimer sa cruauté jusqu’à épuisement, à cause de l’assurance de pouvoir roupiller le lendemain matin.

La nuit du vendredi au samedi semble la plus prisée par les criminels sus-mentionnés.

Celle du 27 au 28 février avait semblé entre les mains d’un criminel local habitué. Ses tirs étaient d’abord venus du dessus (A221) particulièrement protégé. L’écho/retour de son appareil lui avait sans doute appris que ses tirs n’impactaient alors que moyennement la tête, car il avait rapidement changé la provenance du bombardement d’énergie vers tout le corps. Et les tirs étaient alors venus du dessous (A201)

CM-CIC , gestionnaire de mon appartement et de deux appartements (A201 et A221), d’où viennent les tirs d’énergie , avait à plusieurs reprises essayé de dégager sa responsabilité
en feignant de confondre basses fréquences et tirs d’énergie pulsée
en attribuant cette origine de criminalité au souci d’économie du constructeur qui n’avait pas blindé les gaines techniques .

IMG_6368 CM-CIC

Pour mémoire les tirs de signaux détectés et qui privent de sommeil , traversent plusieurs plaques de métal superposées en plus des épaisseurs de 2 matelas, notamment lorsqu’ils viennent du dessous ( espace limité sous lit )  : appartement A201.
Selon la théorie proposée par CM-CIC , et pour que les gaines techniques soient mises en cause en tant que canal de cette criminalité , il faudrait de toute façon qu’un ou des appareils

  • soient connectés aux fils de cuivre du courant  électrique ,
  • et  commandés à distance ,
  • -et /ou capables de cibler la proie (moi) à des endroits successivement choisis pour essayer ( en vain) de fuir cette horreur.L’expérience faite le dimanche 28 février au matin, montre que l’électricité dépendant du compteur de mon appartement n’est pas en cause.
  • Après avoir déconnecté le compteur, électrique, je m’étais allongée sous les mêmes protections que celles de la nuit.
    Comme pendant la nuit, les tirs d’énergie venaient du dessous et avaient impacté la nuque , et les reins . Pendant la nuit , en plus, ces tirs incessants  avaient fait éclater et saigner des veinules.
    Pour mémoire, ces tirs d’énergie -là, sont différents du micro-ondage. Les poussées d’énergie qui traversent par à-coups , les  matelas et  plaques de métal , résonnent dans la boite crânienne et traversent le corps en diffusant une sensation de mal-être général.
  • Les détections du matin , sans électricité,  étaient comme suit :

IMG_6366 élect coupée

et IMG_6367 élect coupée

Fréquence porteuse- tirs de voisinage

26 Fév

IMG_6355 song ci

Le 25 février au soir, assise dans un petit coin de ma pièce à survivre , accro à ce bouquin, j’avais subi plusieurs agressions sous forme de projections de signaux de type micro-ondes .
Le résident du dessus (A221) était manifestement à ma recherche et vérifiait mon emplacement avec son matériel, inquiet de n’avoir pas encore pu régler définitivement pour la nuit son appareil à bombarder ma tête  de signaux  porteurs de sifflements.

C’était donc venu un peu plus tard que d’habitude, avec des tirs qui traversaient béton et plaques métalliques , et détectés ici, par la fréquence porteuse, comme ci-dessous
Les lignes intermédiaires supprimées , correspondent à des moments sans tirs.Seules deux lignes ont été laissées pour montrer les différences de fréquences porteuses entre le moment des tirs et les moments sans tirs .

IMG_6350 26-2 0H ++

et

IMG_6351 0H28 ++

et

IMG_6353 2H++

Cela avait duré jusqu’au petit matin ainsi :

IMG_6354 5H ++

Il n’est pas inutile de noter qu’au bout d’un an de plaintes  au gestionnaire de biens CM-CIC, celui-ci avait fini , selon son courrier du 13 janvier 2016, par demander à ses autres   clients , mes voisins  responsables de ces tirs d’énergie dirigée, de se conduire en gens normaux, dans le respect des droits des autres.

IMG_6356 CM CIC

Apparemment le conseil n’était pas assorti de menace de rupture de contrat .  Mes voisins étaient assurés du support actif  protecteur , des amis locaux de CM-CIC, qui les utilisaient.

Les menaces de rupture de contrat semblant uniquement réservées aux victimes du crime organisé de harcèlement électronique , en retournant les situations fabriquées contre elles, pour les en accuser.
C’est ce qu’avait fait le gestionnaire de biens , et par ailleurs faussaire, de Vannes (56) , M. LE ROUZIC en ces termes

IMG_6357 le rouzic

Dans cet immeuble de Vannes (56) , la voisine de l’étage supérieur qui ouvrait sa porte à tous les  tireurs d’énergie à travers les murs de la ville de Vannes (56) J. FOUQUET et qui par ailleurs stockait ,et mettait en œuvre avec un sadisme remarquable , le matériel à micro-onder mon appartement , avait « porté plainte «  auprès du gestionnaire de biens et de la police.

Elle l’avait fait après que j’avais eu commencé à distribuer des flyers d’information dans l’immeuble et dans tout le quartier.
Le gestionnaire de biens, M. LE ROUZIC  membre de cette confrérie du crime organisé par harcèlement électronique m’avait alors menacée de rupture de contrat de bail , espérant me faire taire .

CM-CIC et crime organisé

25 Fév

CM-CIC est le gestionnaire de biens qui gère , à la place des propriétaires, les deux appartements au-dessus (221) et en dessous (201 ) du mien , et qui est également à sa discrétion.

Pour mémoire , pour des lecteurs de passage, le crime organisé français , par voisins interposés, bombarde et matraque, à travers les murs, au moyen de signaux divers ( faisceau de fréquences , laser etc..) une personne désignée comme cible, à la demande ou à la commande. Ces agressions ( tirs d’énergie dirigée) qui dans mon cas et dans  beaucoup d’autres, visent prioritairement la tête, sont destinées à diminuer et détruire les capacités cognitives de la cible et ses possibilités de réaction, à la faire passer pour folle et à la rendre folle .

Il y a peu de temps en cherchant sur internet, on pouvait voir en tapant : CM-CIC, et dans les premières lignes de la 1ère page , un site d’appréciations de ses clients . Tous mécontents du traitement infligé par cette institution, dont les contrats obligent un locataire à rendre un appartement en état de livraison –promoteur. Comme neuf. Sans pourcentage d’usure dû à l’occupation des lieux, et alors qu’une majorité de matériaux utilisés par le promoteur , société parente de CM-CIC, sont justement minimalistes et  fragiles, parce que  bas de gamme. Malin.

IMG_6360 frigidaire frigidaire minimaliste

Pour attirer les propriétaire bailleurs dans son giron , CM-CIC leur propose, aux dires de l’un d’entre eux, un contrat béton et qui ne donne pas leurs coordonnées du proprio au locataire . CM-CIC et ses techno-juristes sont les seuls interlocuteurs possibles , de suivi de la location.

IMG_6343 les avocats

dessin de Voutch

J’avais eu l’occasion de mentionner ce site des avis de clients CM-CIC , en parlant dans le couloir avec un autre locataire de ma résidence. Depuis , ce site m’est inaccessible.

Bien entendu, ici, le lien au crime organisé est différent du problème de l’organisation des relations présentées  comme méprisantes et telles que  pratiquées par le gestionnaire de biens , encaisseur de chèques.

Le lien de CM-CIC avec le crime organisé tel que décrit dans mes blogs , se situe au niveau de l’absence de réaction circonstanciée de CM-CIC, lorsque l’information de torture par énergie dirigée , propulsée des appartements voisins du mien et dont il est le gestionnaire, lui avait été transmise.

Il y a 1 an.* (1)
Ce lien de CM-CIC avec le crime organisé , se note donc  dans sa gestion  gravement laxiste qui consiste à ne pas intervenir auprès des locataires qui dépendent de lui et qui stockent chez eux , ont mis en place et mettent régulièrement en action , les appareils qui pulsent une énergie dirigée extrêmement douloureuse  et invalidante vers l’endroit où je me trouve. Chez moi . Et par préférence lorsque je suis dans mon lit.

CM-CIC , prévenu dès le début, avait répondu « ça passera » .

A un courrier ultérieur il avait répondu l’équivalent de «  c’est à cause des fils électriques de l’immeuble dépourvus de blindage «  et  en plus d’ un conseil qui signifiait  «  vous n’avez qu’à partir »

A un autre courrier , il avait répondu …. la même chose, feignant de confondre basses fréquences (50 Hz) et tirs de hautes fréquences (400 MHz à ++++)

A un courrier suivant rappelant la possibilité de faire respecter le règlement de copropriété mentionnant l’interdiction de nuisance à l’égard des voisins , il avait annoncé que le syndic, qui gère l’immeuble au nom des copropriétaire et doit faire respecter en leur nom le règlement de copropriété, ne voulait rien faire.

Une suggestion du 8 mars 2015 , répétée récemment, de dénoncer ce crime à la police  comme suit
« Il existe l’article 223-6 du code de procédure pénale pour prendre une position citoyenne responsable face à ce type de situation « 

avait eu pour réponse le 13 janvier 2016

IMG_6345 lettre CM CIC
Privé du paiement de 3 loyers fin 2015, CM-CIC avait immédiatement réagi par voie d’huissier.

En lieu et place des paiements à CM-CIC, le montant des loyers avait été envoyé directement à la propriétaire …. qui voulait aussi un traitement de l’affaire par huissier.

Cela avait permis à CM-CIC une lettre au ton et contenu intéressant , qui demandait que je désigne un proche intelligent, comme correspondant de CM-CIC, pour que cette institution  lui explique ce que je devais faire, afin que « mon proche »  me l’explique doucement.

Pour des spécialistes qui confondent basses fréquences et hautes fréquences , plainte portée et dénonciation de crime , c’était confondant.

Les tirs d’énergie vers mon appartement n’ont pas cessé, malgré un récent courrier affirmant avoir pris des mesures.

Le gestionnaire CM-CIC qui me doit un logement normalement habitable et donc sans souffrance infligée volontairement par ses autres clients , se contente toujours et encore d’escalade de pression.

Dans la nuit du 23 au 24 février, un tireur fou ( barbu de 3 jours ?)  , était venu décharger son sadisme avec des tirs qui traversaient le plafond d’abord et toutes les plaques de métal et de caoutchouc superposées au-dessus de ma tête , pour atteindre mon crâne et mon cerveau.
J’avais déplacé mon couchage et mon barda 7 fois pendant la nuit. Dans la précipitation , j’avais été  blessée  à l’épaule par la chute d’une des plaques de métal.

Les tirs précis et violents avaient toujours suivi mes déplacements montrant une vision exacte de mon emplacement. Certains tirs  avaient été précédés  à plusieurs reprises  par une très violente et brève douleur au niveau de l’oreille droite.

Pour cette fois encore , les tirs venaient tous de l’appartement du dessus A221, géré par CM-CIC qui a protégé ce crime, par copinage ,  pendant 12 mois.
IMG_6344 bootlicker

* (1) http://etouffoir.blogspot.fr/2016/02/2eme-plainte-aupres-du-procureur-de-lso.html

La KILL LIST – liste de citoyens à tuer

2 Oct

La  KILL LIST , c’est la liste des citoyens que l’on peut tuer.

Cette notion de «   liste de citoyen  à tuer «   est développée dans le blog de James LICO, citoyen américain, individu ciblé , ancien ingénieur en électronique, devenu un homme  mis à disposition de n’importe qui , pour anéantissement , avec   torture  par moyens cachés.

James LICO  présente sa situation comme  la conséquence/vengeance d’une plainte  qu’il aurait portée .

Cette situation a fait de lui un activiste pour la défense  des droits de l’humain.

Les moyens utilisés contre lui sont , comme ici, et comme dans de nombreuses histoires de cibles, des appareils électroniques transportés et cachés en proximité et destinés à torturer physiquement pour diminuer les capacités physiques , mentales et  intellectuelles de réaction ,d’ indignation et de protestation.

En survolant rapidement  mon histoire, on en arrive à  penser que cette KILL LIST est transmise  d’un groupe de dominants opérationnel à un autre.

Actuellement, en l’absence de réaction  du gestionnaire  ( CM-CIC) de l’appartement  que je loue , je serais donc passée sur la KILL LIST de CM-CIC  et de  son agence immobilière de confiance LES PRESIDENTS

CM-CIC est un tandem bancaire qui gère des biens , et qui a tout prévu pour faire refaire en l’état de neuf et aux frais des locataires , l’appartement loué par ses soins . Aucun % d’usure prévu. Une peinture bas de gamme et un coût pour tout . Une égratignure du mur = X euros, un petit trou = Y euros, un  trou de pointe = Z euros   etc… .

CM-CIC envoie des appels de loyer pour qu’un propriétaire, client préféré,   ne puisse pas lui imputer un manquement  . Mais n’envoie jamais   de quittance de paiement au locataire

CM  : c’est  » la banque qui appartient à ses clients  » , selon sa pub au ciné.

CM-CIC gère mon appartement  et celui du dessus A221,  où il  a fait défiler des tueurs. Des individus qui   propulsent une énergie dirigée, à travers les murs et de préférence vers ma tête.

L’actuel tueur du A221, comme les autres, reste enfermé dans l’appartement du dessus toute la journée  et toute la nuit . En observation de sa proie à ne pas laisser dormir et à faire souffrir.  Systématiquement . Comme WALTI/FRENOVE à Paris, comme FOUQUET et ROUX à Vannes .

Sitôt une position allongée de sa proie repérée, il tire  :  Schlack . Un tir d’énergie vers  la tête.

Et même sans position allongée . Il tire  quand même l’énergie dirigée produite  par sa machine et qui traverse les murs. Histoire de ne pas perdre la main et de montrer sa supériorité. 2 m.

Notre président possède sa KILL LIST et ses drones repéreurs, contre des terroristes .On sait qu’il a fait  tuer au moins 1 terroriste.

A l’intérieur du pays ,  ses  copains militaires/ francs-maçons / terroristes ont aussi  leur KILL LIST . Leurs repéreurs sont des bandes de voyous aux airs presque  «  comme il faut  ».  Et  ils ont  les mains libres jusqu’en 2017 au moins. Comme l’avait peut-être  dévoilé Mr BOULU.   

Dans le petit dictionnaire ci-dessous , A. Bauer et R. Dachez , parlent  de sœurs et de frères.  En cherchant bien , de sœurs , on en trouve 4. Dont une par accident  : Elisabeth SAINT LEGER

IMG_4739 a bauer

L’A201,  semblait vide  la nuit dernière et celle d’avant . L’A221, au-dessus, avait pris le relais, puisque c’est autorisé par CM-CIC et par l’Etat français.

Les tableaux des tirs d’énergie dirigée vers ma tête , et  montrés dans ces blogs sont répétitifs et bien ennuyeux. A colorier aussi.

Et comme ,…… je ne serai pas toujours là pour le dire et le montrer à partir de mon cas,  alors, je  mets ces détections à disposition. Pour les autres victimes /individus ciblés . Si besoin.

Le harcèlement électronique sert à tuer des citoyens vendus ou donnés et  mis sur une KILL LIST aussi appelée pudiquement «  liste noire  » . Il y a des listes noires dans chaque corporation et groupe social. Les plus dangereuses sont celles de francs-maçons, des militaires, des policiers . La plus part et en plus,  sont grossièrement misogynes.

Le harcèlement électronique   existe. Il est repérable.  Il est montré par  des détections et des EEG en relation,  et qui ont été faits à tout moment de la journée et de la nuit.

Comme ceci pour les détections de la nuit dernière.

IMG_4736

A gauche la colonne des heures 

FP= fréquence porteuse

Sur la 1ère ligne  en orangé , on trouve les fréquences en GHz

En bleu , le signal , tel qu’habituel dans mon appartement sans électronique en fonction

En jaune, l’augmentation du spectre du signal au moment des tirs

IMG_4737

et le lendemain matin

IMG_4738

Micro-ondage de nuit- criminalité vendéenne

7 Sep

 

IMG_4145

Ceci ci-dessous correspond à des détections de tirs violents de micro-ondes dans la nuit du 6 au 7 septembre.

IMG_4427 micro ondage de nuit

Ces tirs visaient la tête et la cage thoracique brûlées de l’intérieur, jusqu’au niveau de l’estomac.

Et ceci , ci-dessous, correspond aux épaisseurs de protections diverses ajoutées, et qui ne protégeaient ni des brûlures ni de la souffrance. La violence des tirs était imparable.

IMG_4424 empilé au fil des heures

deux matelas +

des empilements d’épaisseurs de caoutchouc +

des dizaines de feuilles de mylar, +

des coussins  de 15 cms d’épaisseur+

une tente de faraday( tissu métallisé) +

des packs de gel +

un tissu anti-ondes etc…

le tout placé , juste au-dessus de la tête

Pendant cette nuit, comme souvent j’avais  été contrainte à déplacer mon couchage , pour essayer d’éviter l’horreur de la souffrance du cerveau.
Le corps avait été retrouvé dans le noir.

Comme d’habitude, un faisceau d’ onde radar ou laser avait envahi la pièce de son bruit caractéristique de bourdonnement d’essaim d’abeilles ou de frelons.

Puis des piqûres , manifestations d’ondes projetées, avaient localisé le corps à partir des pieds . Et la machine programmée, avec logiciel paramétré sur des particularités du corps  de type taille ou autre ,  avait commencé le mitraillage d’ondes brûlantes , à la cadence d’un tir chaque minute.
Les tirs venaient de l’appartement A221, loué par l’agence des Présidents et géré, comme le mien, par CM-CIC, d’Orvault (44).

CM-CIC avait été prévenu ,comme le maire de la ville, un ancien procureur,  avec demande d’intervention auprès de la police, au nom des articles de loi qui obligent à dénoncer un crime dont on a connaissance .

Sans effet.

Ce bardas, au dessus de la tête,  est celui qui est utilisé également au moment des détections , par EEG,  de la souffrance du cerveau .

HCE- Brûlure des organes creux

22 Avr

Depuis quelques jours le repérage du corps par piqûres s’était fait discret. Je restais dans des endroits confortables  convenus   : des lits.  Passant plusieurs fois par nuit  d’un lit à l’autre , éloignés  seulement d’ 1,20 m, j’étais rattrapée par les tirs d’ondes quasi immédiatement .

Depuis tous ces jours-là, les tirs d’ondes visaient comme d’habitude d’abord  la tête  pour priver de sommei par à-coups . Plus tard dans la nuit, les organes creux étaient préférés et dans le même but. Au bout de quelques heures  de stockage d’ondes stationnaires, gonflés à bloc , les organes creux douloureux assuraient la privation de sommeil en continu. Et sans doute un service après vente de nécroses diverses.

Accessoirement et en plus, le foie était souvent douloureux. Les reins également.

Les  détections de CEM ( champs électromagnétiques) lors de ces tirs,  sont décevantes parce qu’apparemment insignifiantes. Rien de spectaculaire . Elles donnent ceci :

IMG_2079 au moment d'un tir

Les valeurs des fréquences habituellement détectées dans cet endroit sont notées en bleu et en italique. Celles qui correspondent à un tir vers l’estomac et les intestins sont en noir et gras.

Hors tirs d’ondes,  dans cet endroit , la détection est ainsi   :

IMG_2080 normal

Ces  récents aménagements et changements du matériel invalidant utilisé,   sont  bien sûr destinés à éviter les preuves,  comme celles qui avaient été souvent  présentées dans ces blogs  . Aux Sénioriales , par exemple * (1), et à Paris

La nuit dernière  (21-4) ,  mon couchage avait d’abord été organisé  dans un endroit inhabituel. Le repérage du corps, par des douleurs au  pied avait été d’une  extrême cruauté avec un  nerf pour cible.

Avant  le début des  tirs  d’ondes , un éclair   de lumière avait traversé la pièce venant du plafond . Cela ferait  donc de nouveau penser à ce que Serge Labrèze décrit dans son blog   , comme des tirs de HF  portées par laser femtosecondes.

Pour protester contre cette criminalité et l’escroquerie que représente l’encaissement d’une location non conforme à son usage accepté, j’avais été rencontrer Jeffrey DUMAS   de CM-CIC, gestionnaire de mon appartement et de celui du dessus.

Après un appel téléphonique à l’agence Les PRESIDENTS, correspondante locale de CM-CIC et qui a organisé cette criminalité  tout aussi locale, le jeune JEFFREY DUMAS , avait déclaré benoitement

«    ça ira mieux quand l’appartement du dessus sera habité   »

Pour le moment , le A221 est occupé par un criminel/tireur d’ondes  aux ordres, mais toujours pas habité.

Cette réflexion surprenante montre l’habitude  reconnue de l’usage de la torture par  des professionnels  de l’immobilier, encaisseurs de chèques ,  sans contrepartie de respect de contrat. 

A l’image de ceux de l’hôtellerie.

* (1)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/12/joyeux-noel-2014.htm

H C E – Complicités

25 Mar

H C E = Harcèlement criminel électronique

Pendant le ouiquende  de vote ( 22-3), tous mes voisins d’extrême proximité ( mur, plafond ou plancher mitoyens) avaient quitté l’immeuble. Leurs appareils électroniques étaient donc  , au pire, connectés et  non actifs.

Venant de l’appartement du dessus A221 ,  et censé inoccupé,   on pouvait noter ceci  le 22 au matin  :

???????????????????????????????

Un émetteur de 5808 MHz produisait un CEM de 372 µW/m2 .

Apparemment, l’opérateur ne se gênait pas. Il savait qu’il ne risquait d’atteindre personne d’autre que moi , en malaises  divers. Ici, ce sont des pertes de connaissance.

Par ailleurs , pour priver de sommeil en complément, il y a les tirs d’énergie dirigée vers la tête pendant la nuit  , et qui sont autant d’électrochocs qui cassent la barrière hémato-encéphalique.

Comme partout ailleurs avant,  et ce  depuis 33 mois.

Les tirs d’énergie dirigée , notables , de la nuit dernière  (24-25) avaient  commencé à minuit.

Les prémices avaient été habituelles et connues,  dès 22 H   : une reconnaissance de l’endroit et de la position du corps par des piqûres  sur les pieds, le cou etc..  et une sensation nouvelle d’écrasement des orteils. Ce petit supplice- mise -en -bouche  avait ensuite laissé place à  une brûlure  étouffement au niveau de la gorge et  qui entraine en général  une toux forcée de confirmation de localisation

Ce 1er tir avait été suivi d’une sorte de flash lumineux  qui  avait traversé toutes les épaisseurs de protection, à l’aplomb de la tête.

Ce flash lumineux  venait de  l’appartement de l’étage supérieur dit « inoccupé ». Le A221

Ce flash avait été suivi d’ une onde sonore envahissante . L’onde sonore   avait  cru , jusqu’à un nouveau tir à 0h10. Et les  tirs suivants avaient défilé,  avec sensation de  mise à feu des neurones   :  0H13 , 0H14 , 0H15 .

Ce que toutes les cibles de ce type de harcèlement savent, mais pas les lecteurs de passage sur ce blog,  est qu’elles sont systématiquement  suivies , même quand elles n’y font plus attention ou oublient d’observer.

Cela devient plus  évident dans ce quartier , avec des rues étroites et à sens unique , quand une caravane de 7 à 10 voitures déboule à toute vitesse , sur un évident appel pour suivi de cible. Même un vieux harceleur (95) de l’immeuble se découvre tout seul, tout à coup, et après une précédente agression verbale bizarre.

Les cibles savent que l’organisation criminelle à leurs trousses  a besoin de connaître tous leurs projets pour en anticiper et préparer «   l’empêchement   » et/ou organiser la continuation de leur  torture par privation de sommeil et souffrance infligée volontairement .

Pour cela , il faut au point de départ de la cible, une personne qui donne l’information de ses sorties afin de  mettre en branle le processus de surveillance. C’est en général un oisif voisin en surveillance.

Pour ce qui me concerne, et plus récemment,  le psychopathe  J-J Walti faisait l’affaire à Paris.  Jeanick Fouquet, puis la jeune Le Duez à Vannes étaient des volontaires, protégées,  et  sans doute   diversement rétribuées. Aux sénioriales, le marin Poitevin , faisant penser à une implication quelconque  de militaires,   et les B3 avaient pris la suite avec enthousiasme parce que sans risque .

Pour quitter les mortifères Sénioriales de Saint Julien des Landes, j’avais  utilisé cette agence

???????????????????????????????

où je m’étais rendue  à plusieurs reprises avant de choisir de louer l’appartement A221. Pas de pot   ! Cette agence , aux airs de pro respectable,  n’avait finalement pas  voulu me  louer le A221, le déclarant retenu. Elle  m’avait proposé, et sans enthousiasme,  celui du dessous.

OK . Je voulais faire vite , avant d’être complètement  carbonisée par les tirs des vieux assassins, sadiques   enthousiastes des sénios. * (2) Je ne soupçonnais alors ni l’agence ni le gestionnaire de pareille complicité criminelle. Grave erreur.

C’était il y a 6 semaines , maintenant. Et ici, dans cet autre  nouvel endroit,  j’étais semble-t-il revenue dans le giron des corso-beurs au service des frères. J’en avais croisé un   : beur /tortionnaire/opérateur quittant sa cachette.

IMG_1692 back in ten minutes

Il n’avait pas aimé. «  back in 10 minutes  »

Les tirs d’énergie dirigée  provenant de l’appartement du dessus ( contrairement au dessin de Gross) , mis à disposition  à des inconnus,  pendant la nuit, depuis 4 semaines , par l’agence  des PRESIDENTS et le gestionnaire ???????????????????????????????

n’avaient  ainsi que le plafond à traverser pour atteindre ma tête. Cet appartement n’est  toujours pas habité 6 semaines après qu’on me l’ait refusé. Le compteur gaz est plombé. L’appartement sert de salle de torture à distance.

IMG_1701 A221 inoccupé compteur gaz plombé

Entre temps , il y a maintenant  3 semaines environ,  une petite visite  improvisée, à l’employé  du gestionnaire CM-CIC  de ces deux appartements  ( le mien et l’autre) m’avait appris d’abord que la A221 n’était pas loué. Puis réflexion faite  qu’il allait être loué,  mais qu’en aucun cas, il ne me serait attribué  ….. si je n’étais pas satisfaite , je n’avais qu’à partir . C’est écrit poliment, ici.

???????????????????????????????

Depuis, ce gestionnaire CM-CIC aux apparences  très pro,  avait  même  aussi ajouté  que les malfaçons  d’origine de cet immeuble neuf  et qui empêchaient le branchement des machines à laver… seraient à ma charge. C’est dit , déguisé,  par «    il n’y aura pas d’intervention sur ce problème «  

Tout ceci est, bien sûr,  complètement incompréhensible pour des non-cibles , à cause des collusions, complicités, escroqueries,  et complots officiels dont celui d’assassinat , que cela suppose.

L’agence des Présidents a touché une commission et mis en place les conditions de ma torture. On appelle aussi cela une escroquerie.  Le gestionnaire CM-CIC me doit l’usage normal d’un appartement , comme le dit son contrat.

Comme le devait SOFI-OUEST GESTION à VANNES  et qui  avait, en plus,  empilé   grands airs et escroqueries, à souhait .* (1)

Les blogs des cibles qui se répandent maintenant  sur internet , essaient de  prouver tout cela.

Ces situations qui vont de l’inadmissible au criminel , sont  en effet  le quotidien des cibles . Elles reposent sur 3 fondamentaux qui regroupent  toutes leurs déclinaisons  possibles, et  qui sont la TORTURE ( phase 3) , l’EMPÊCHEMENT   ,  les CHANTIERS souvent d‘escroquerie ou de dépense aux profit des organisateurs ponctuels ou accidentels    de situations diverses. 

Le chantier  de C. Couvidat   , mon ex-proprio  des Sénioriales en est un bon exemple récent. Cette dame , avec un frère artisan dans la région est ainsi assurée d’un réseau  complémentaire de harceleurs locaux .

Pour stopper  cette nouvelle situation  de torture  et d’irradiation épuisante,

???????????????????????????????

I am pooped  dessin de GROSS

de mon appartement, au plus tôt,   j’avais prévenu les banquiers de CM-CIC (art. 434-1 du CP)

Puis, j’avais avisé le maire de la ville, et qui relève de l’article 40 du CPC. Mr le Maire  avait répondu l’équivalent de «   voyez avec Mr DUBIEF   » .

Monsieur DUBIEF n’avait pas réagi. Monsieur ZOURABICHVILI, non plus.

Même pas par de la prévention confiée à Mr DERRIDER.

* (1) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/plainte-n-3.html

* (2)

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/01/bouffons-criminels.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/amenagements-de-cem.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/12/psychopathe-et-criminel.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/02/harcelement-en-reseau-recherches.html