Tag Archives: contrôle mental

Contrôle mental – excuses et manipulations

11 Mar

Traduction libre d’un texte original en anglais  qui se trouve sur :  http://www.cs.virginia.edu/~alb/ugly/excuses.html

    Rationalisation de  la torture

– Les  rationalisations à posteriori. La plupart des rationalisations le sont , mais  sont présentées   séparément. A l’origine , une personne soumise à de la  torture combinée à une surveillance totale ,  l’est pour une raison X  qui peut tenir à sa relation avec des travaux classifiés, à un  comportement décrété subversif, ou à un éventuel état  de sujet d’expérimentation quelconque, etc – …
L’un des objectifs de la rationalisation  va  consister à construire un système de mensonges plausibles destiné à induire une explication  qui justifierait  la mise en place  de cette surveillance.

– Prétendre qu’il s’agit d’une bataille entre égaux. faire comme si il s’agissait d’une lutte d’égal à égal un peu comme un dans le sport, ou même comme une bataille entre deux armées .  Pour cela,  il faut absolument éviter de laisser voir  qu’en réalité , il s’agit  de militaires et des services spéciaux qui utilisent des armes de technologie avancée pour attaquer des civils dans leur domicile.

–  Diaboliser les victimes. Prétendre  que les victimes sont des personnes  épouvantables,  qui méritent bien ce qui leur arrive et dont tout le monde doit se méfier.  Pour cela , il faut présenter le système de répression mis en place comme une action d’assainissement  . Il suffit de trainer dans la boue une ou deux de ces victimes. A lui tout seul , un individu soumis à ce traitement en plus de la torture , ne pourra pas contrer  une vaste campagne de dénigrement si bien camouflée. Et  cela suffira pour déconsidérer toutes les autres victimes , par amalgame.

Infantiliser les victimes   . Une approche paternaliste justifie en soi la torture. Affirmer que ces personnes ne savent pas ce qui est bien pour elles et sont incapables  de prendre des décisions qui les concernent. Si l’on  brutalise  ou violente ces personnes , ce n’est que par une façon rude d’aimer. Si ces personnes réclament la reconnaissance de leurs droits d’être humains , elles  prouvent  alors à quel point elles sont puériles set naïves.

L’ information est vitale et empêche d’abandonner ce système. . C’est l’excuse de base du système médical nazi. Cette recherche est prétendue  essentielle pour la sécurité nationale , à cause des données médicales et psychologiques  obtenues  qui s’ajoutent aux autres informations volées.   La torture et la mise en esclavage de certains citoyens serviraient à  protéger la liberté  des autres et le respect de  la constitution.

–  «  Elle le  voulait. » C’est l’excuse des  violeurs, celle qui prétend que la victime avait besoin de l’attention des tortionnaires . Ceci est particulièrement utile si le syndrome de Stockholm peut  ainsi être induit chez la victime.

Le   syndrome de médecin médiéval,  consiste à broyer la victime par la torture et les traumatismes divers , avant de diminuer un peu en férocité . Si la victime note une amélioration, il prétendra  l’avoir guéri. Alors qu’il n’a jamais  cessé d aider les bourreaux . ( les lobotomies guérissaient l’hyperactivité du patient)

Faire du prosélytisme . Plus  il y a de participants criminels  plus il sera facile de camoufler  ce système et de le faire perdurer. Il suffit de   rendre accro à la torture , e t de  distribuer  les données et la technologie appropriées. Il faut pour cela  encourager le grand public à participer  au harcèlement et la torture des victimes.

Réclamer le statut quo en montrant ce qui existe et prétendant que ça aurait été bien pire si on n’avait pas participé. Il suffit pour cela d’inventer quelques scénarios ridicules qui auraient pu arriver si on avait respecté la déclaration des droits de l’homme. Il suffit d’appliquer la même argumentation pour  montrer la nécessité de protéger le secret des crimes commis.

Les victimes ne sont là que pour l’argent.
Cette affirmation absurde peut aider à retourner la population contre les victimes, et  même semer la discorde parmi les victimes. Tout le monde est sensible aux arguments économiques et certains sont particulièrement intéressés. Cette affirmation ne tient pas compte  que les  victimes veulent  avant tout la fin de cette torture  qui peut aussi être liée à une reconnaissance de justice , elle-même accompagnée de dédommagements.  ( Mais mentionner une compensation financière pour des années de torture  sert aussi déconsidérer les victimes )

–     Ce n’est pas si terrible  que ça. Le système actuel de l’emprisonnement politique et du harcèlement à l’américaine permet maintenant  ce type de réaction . Il est le reflet de notre société.  En même temps,  le système a aussi évolué pour maximiser le trauma et la terreur que subissent  les victimes. C’est devenu horrible. . Les victimes sont sous  surveillance  H/24, se demandant quelle sera l’heure de leur mort ou celle  où leur cerveau sera désintégré. Elles ne peuvent pas faire confiance à leurs propres pensées violées en continu. Elles sont comme des chimpanzés d’un  laboratoire de conditionnement  avec une électrode dans le cerveau.  Tout cela est mis en place  dans un contexte traumatisant  et  de dévalorisation sociale.

La négation du problème  consiste à dire  :

– Les victimes sont folles , les armes  en question n’existent pas.  C’est un argument de base, répété à chaque étape. Cela met la charge de la preuve sur le compte de la victime à qui incombe l’obligation de pouvoir  tout dire de ces projets de l’ombre et  de ces technologies  développées dans le plus grand secret, tout en ayant aussi l’obligation d’ expliquer comment sont causés les effets de ce qu’elle subit chaque jour.
Pour déconsidérer la victime, il suffit d’utiliser des techniques qui imitent la maladie mentale et d’affirmer  de façon savante ,  que ce prétendu harcèlement  est tout simplement un état de  « schizophrénie paranoïde  »
Si les victimes peuvent prouver l’existence de ces armes, il suffit alors de dire qu’il est  bien connu que l’Etat ne possède pas de telles armes et que si il en possédait , il ne les utiliserait jamais au grand jamais comme  cela est prétendu.

– Réduire les lanceurs d’alerte au silence. Il faut pour cela  les harceler , détruire leurs carrières,  menacer leurs familles et  au final  faire  d’eux  les prochaines victimes.

–  `` Chomskyizer » les lanceurs d’alerte . Si  on ne peut pas intimider une personne trop connue et si on ne peut pas  ruiner complètement sa carrière, il faut alors l’ignorer. Mais il s’agit de le faire « activement » . face à des arguments ou des analyses impossible à contredire, il faut choisir le silence. Faire comme si la victime n’avait jamais émis d’argument ou d’analyse.

Revendiquer  le fait que  «  le système fonctionne. »  Cela consiste à le répéter encore et toujours, en admettant que malgré des ratés tout fonctionne bien. Il suffit de faire véhiculer cette information par tous las canaux appropriés, incluant avocats et lobbies divers   . Cela vaut la peine de le faire , non pas  parce que le système fonctionne, mais simplement  pour maintenir le statu quo.
En matière de renseignement, plus que partout ailleurs, le système est corrompu jusqu’à la moëlle. Les agences de renseignement mentent à tout le monde, , même au Congrès .

 Manipulation et détournent des victimes individuelles

Le  harcèlement direct  inclut   des menaces de mort, des   menaces contre la famille et les amis,  la  surveillance,  des tentatives  pour ridiculiser la victime et la dénigrer par des rumeurs ,  les attaques avec des armes secrètes à l’intérieur dan son domicile , ainsi que  le harcèlement de rue.
Les attaques de type  guerre psychologique, sont basées sur des  commentaires nourris de ce qui a été appris par l’espionnage/ surveillance. Cela constitue un chapitre complet.

   » Ma pauvre « . Mai si on vous torture , c’est qu’il y a une raison «  . C’est ce qui a été expliqué plus haut et qui correspond aussi à cette partie mais qui illustre aussi une réaction  plus générale.

–  Dire que la  victime est une  naïve.  Ce qui sous-entend que  le harcèlement serait  normal, et qu’elle aurait  dû savoir  depuis longtemps que  c’est . «  L’ordre naturel des choses »  ou tout autre crétinerie de cet ordre qui justifierait  cette situation. Tout le monde sait , et  en même temps  fait comme si  cela n’existait pas et que la victime était folle.

–    » Si seulement vous n’aviez pas fait cela »!  Induit l’impression qu’il y a quelque chose à faire  et qui va être fait pour aider la victime, qu’une aide est possible  et  se trouve à portée de main.
En restant en observation, quand il se produit quelque chose que vous voulez protéger il suffit d’accuser la victime d’un  » si seulement vous n’aviez pas fait cela  » qui  fait porter toute la responsabilité de  l’impossibilité d’une aide quelconque   sur la victime.  Cela fonctionne à merveille dans les scénarios avec   bons flics / mauvais flic .  Cela fonctionne aussi dans beaucoup de type de harcèlement. Quand une victime est vraiment désespérée , cela peut fonctionner à l’infini.

–   « Si seulement vous pouviez  faire ça « ... Si seulement la victime  pouvait changer  sa vie de telle ou telle façon , alors il est évident que le harcèlement  s’arrêterait et qu’ une aide pourrait être envisagée.  Cela implique des changements de comportement, seules conditions pour  accéder  à  cette libération.
Et d’un changement à l’autre,  la victime s’apercevra qu’il y a toujours de nouvelles exigences , pour , au final s’entendre dire   »  on ne peut rien faire , mais n’avez-vous pas l’impression qu’on vous a pas mal aidé » .
A travers cette forme de coopération avec des harceleurs, on considérera que vous êtes devenu  harcelé consentant.

–   Les harceleurs ont besoin de sauvegarder les apparences.  Ils veulent donc que les victimes  cessent de porter plainte  contre eux  ou que les lanceurs d’alerte cessent leurs activités , prétendant que tout s’arrangera si les victimes se taisent. Cela ne s’est jamais produit une seule fois en cinquante ans. Il s’agit seulement d’un mensonge pour gagner du temps.. L’ajournement et l’obstruction sont deux techniques pour fuir les responsabilité.
Un NAZI est  et restera un NAZI.

–  Il faut donner du temps .  Cela  fait croire à un processus  judiciaire en cours  et en coulisses et dans lequel vous devez vous inscrire pour attendre votre tour, sans essayer  de vouloir un traitement prioritaire. Le système judiciaire est surchargé  et si vous acceptez de vous faire torturer encore quelques années , votre cas devrait être traité comme il se doit.

Il suffit de lire tout ce qui a été écrit ici, plus haut , pour savoir à quoi s’en tenir.

On peut voir aussi : http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/05/cibles-et-symptomes.html

Publicités

MICRO-ONDAGE – contrôle mental

9 Mar

Dans son texte sur l’utilisation des micro-ondes  contre la population par certains services de l’Etat britannique, Tim RIFAT note ceci  à propos de personnes dont il faut se débarrasser  :

« Leur cerveau micro-ondé jour et nuit avec la potentielle excitation du suicide  est entrainé  dans un cycle de dépression  qui se développe hors de leur contrôle pour les amener au suicide »
avec en complément :

 » Un traitement comportemental  est utilisé en  synergie avec le contrôle mental . Il a été constaté que l’effet des faisceaux de micro-ondes pourrait être grandement amélioré par cet autre traitement  externe . Pour cela la communauté des agents des services spéciaux saccagent tout ce qui appartient  à la cible , manipule sa ruine  financière, fait courir  des rumeurs vicieuses « 

La traduction d’une partie   de  ce texte se trouve sur :

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/services-speciaux-micro-ondes-controle.html.

En lisant cette présentation de Tim RIFAT , on apprend que ce qu’il caractérise par  »  la potentielle excitation du suicide «  est causé par des ondes très basses fréquences (ELF)  environnantes , qui entrainent le cerveau vers une gamme d’ondes appropriées .
Il suffit de se rappeler que le cerveau est en temps normal une très jolie usine à ELF, mais susceptible d’être influencé de l’extérieur.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/26/4-hz-au-fil-des-jours/

Un autre britannique , Barrie TROWER, ex-agent du MI5, nous indique par ailleurs les méfaits des ELF si imposées en masse et  en continu à un cerveau,  comme suit :

Image

de 3-5 Hz , elles entraineraient paranoïa, hallucinations, amnésie, illusions , étourdissements, apathie
de 6 à 7 Hz, elles seraient cause de dépression, de pensées suicidaires, de confusion
de 8  à 11, elles génèreraient une impression de mal être et de la tristesse

Voici ci-après, peut-être , une illustration du propos de Tim RIFAT  sur le micro-ondage de HF + ELF  et le contrôle mental associé.

Image

L’écran de gauche indique les hautes fréquences (H F) , celui de droite donne les très basses fréquences (ELF) détectées dans mon appartement , hors toute connexion d’appareils susceptibles de générer toutes ces ondes ( ni téléphone, ni ordinateur connecté, ni ampoule économique allumée)

Image

Les photos ont été prises aux heures indiquées sur l’écran de gauche , le samedi 8 mars.

Pour mémoire , je joins de nouveau les indications sur les normes relatives à ces types d’ondes.

Image  microW/m2

Image  nanoTesla

Les 3  photos  ci-après   montrent un matraquage constant de HF pulsées  vers mon appartement pendant la nuit . Les mêmes indications existent en journée. Tous les jours.     

Image

16 février 2014
La colonne B indique l’heure
La colonne D donne la fréquence en Ghz ( souvent  1,5)
La colonne  F donne la valeur équivalente en  µW/m2

LP indique simplement le type d’antenne

8 mars 2014

Image                                                 9 mars 2014

ImageDiverses publications récentes sur ce sujet et sur mes blogs,  avaient montré un matraquage capricieux , avec des variations de puissance douloureuses et sans doute intentionnelles, pour le cerveau.

Les tableaux  joints ici, montrent que les tortionnaires se sont adaptés aux informations lues sur mes blogs.  Le bombardement d’ondes  resté constant et présentant des valeurs malsaines , semble se vouloir discret en évitant   les chocs au cerveau. A deux exceptions près, tout récemment :
– le 8 mars à 3h35.50 avec 12,5 microW/m2
– le 9 mars à 0h08.40 avec 12,5 microW/m2

Leur but serait actuellement  moins de torturer que de se débarrasser . Comme pour les gens importants. Ce que je ne suis pas.

Voir aussi  le tableau en fin d’article à : http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-harcelement_14.html

A.B.C. du contrôle mental

8 Fév

Image

Photo : Wikipédia

Ce qui suit est une traduction libre  d’un texte de base sur le contrôle mental , dont l’original est en anglais à mind control glossary.html

Les thèmes principaux  de ce phénomène sont explicités sous les rubriques  généralistes  suivantes :
Contrôle mental ,
Projet MK ULTRA de contrôle mental
Contrôle mental psychologique
Contrôle mental psychiatrique et neurologique
Contrôle mental et ondes électromagnétiques
Armes secrètes
Contrôle neural à distance
Individus ciblés
Harcèlement en réseau
Réseau
Illusion
Culte satanique

Pour des informations plus techniques ,  précises et d’actualité voir :  http://lire-dans-les-pensees.blogspot.fr/

Contrôle mental
Il s’agit d’une idéologie  qui vise  à prendre le contrôle des pensées, du langage et des comportements de quelqu’un . La domination est un principe de base ancien  , mais le contrôle mental  va plus loin. Son objectif est de manipuler quelqu’un en utilisant des moyens technologiques de pointe ,  sans son consentement , et  sans même qu’il en soit conscient.

Des recherches secrètes comme le contrôle mental du projet  MK ULTRA ont exploré un très large éventail de moyens psychologiques, psychiatriques , médicamenteux  ou à base d’ondes électromagnétiques pour ce faire  . Actuellement   , certaines de ces technologies  sont  véritablement capables  de contrôler le cerveau de la personne ciblée .

 Le projet MK ULTRA de contrôle mental
C’est l’ ensemble de recherches US le mieux connu sur le contrôle mental . Il a été exposé pendant les années 1970 grâce  une enquête du Sénat américain ,  faisant suite  au décès   de certains agents américains . Des centaines de méthodes  y avaient été testées  . Beaucoup d’entre elles  tendaient à utiliser le  LSD comme un sérum de vérité ou à hypnotiser quelqu’un pour en faire un assassin programmé.

La CIA avait  engagé  des recherches systématiques en ce sens  mais de nombreux indices montrent que ce même  type de recherches avait été mené dans de nombreux pays du  monde , et même avant la Seconde Guerre mondiale .

Le principe du contrôle mental  n’est pas nouveau , surtout  dans les pays asiatiques où il a servi  à  asservir des opposants et les transformer en collaborateurs volontaires. . Certains historiens pensent que  le projet MK ULTRA avait  été lancé après la guerre de Corée où les troupes américaines avaient été confrontées à ce phénomène.

Contrôle mental psychologique
Le contrôle mental  peut être réalisé simplement par des moyens psychologiques . Certains de ces moyens bien connus   consistent à briser la personnalité de quelqu’un   par la violence verbale et physique . Cela entraine un éclatement  en plusieurs personnalités , qui permet ensuite par exemple de fabriquer à la fois  un  espion et  un agent de contre-espionnage . Les progrès de la science ont débouché sur des méthodes très subtiles permettant d’induire des comportements sans que les personnes ne s’y opposent .  Une forme de propagande visuelle et audio véhiculée par les productions hollywoodiennes , le TV ,  et la radio à travers le monde  permet ainsi  un conditionnement général de la population  en continu.

Contrôle mental psychiatrique et neurologique
Les recherches  en psychiatrie  étaient il y a quelques temps et sont peut-être encore , très basiques. En cherchant à comprendre qu’elle partie du cerveau est à l’origine  d’un certain type de fonction , les chercheurs se sont mis à éliminer des parties du cerveau. Ils ont ainsi trouvé que cela permettait de calmer certaines formes de folie . Ce type d’opération une fois codifiée a été répétée tout au long des années 1980.
Des effets similaires  ont été  découverts en utilisant des électrochocs ou des médicaments qui détruisaient partiellement  l’activité des neurones.  De nos jours de nombreux médicaments utilisés  servent ouvertement à modifier temporairement ou durablement  le fonctionnement des neurones   . On sait même que du fluorure  aux effets psychiatriques connus  a été ajouté à l’eau du robinet.

Des recherches du même genre ont abouti à l’introduction d’implants  pour  permettre des stimulations  électriques du cerveau. Ce type d’implant a permis à des milliers de personnes sourdes d’entendre un peu.  Ces implants sont devenus minuscules  en même temps que progressait la connaissance  de l’interaction électrique du cerveau.
Il n’est même pas exclu   que des individus ciblés aient été implantés  d’éléments microscopiques et sans leur consentement , ce qui permettrait  de les contrôler ou manipuler à distance.

Contrôle mental et ondes électromagnétiques
On a remarqué depuis longtemps que l’électricité  appliquée  au corps humain provoque une réponse neurologique  . Des progrès notoires ont été faits  dans ce domaine au XIX ème siècle . La réaction  du cerveau aux ondes électromagnétiques  a débouché sur l’invention de l’IRM . C’est avec l’EEG ( 1920) la technologie de base qui  est à l’origine d’ un vaste choix de dispositifs  de diagnostic rendus possible  sans toucher au cerveau.

Ces recherches ont également ouvert la voie à   la fabrication de matériel qui ne se contente pas de contrôler le cerveau , mais qui influence son fonctionnement neurologique. C’est ce qui s’est passé avec le LIDA dans les années 1960. Ce  type de matériel dans sa forme passive peut lire dans les pensées de quelqu’un . Dans sa forme active , il peut   influencer le cerveau et induire des  perceptions de sensation. et des stimuli visuels ou auditifs. Ce type de matériel peut également être utilisé  comme arme non létale  provoquant une perte  de  conscience ou une neutralisation de la conscience   . Il peut même  être  transformé en arme létale.

Armes secrètes
Certaines catégories d’armes secrètes sont clairement identifiées. Il s’agit  des armes chimiques ,  des armes biologiques et des armes électromagnétiques   Mais la créativité n’a pas de limites et de nombreux types d’armes peuvent être déclinés.

Les médicaments ont  été largement utilisés , et on redoute toujours  l’utilisation du   GHB dans les lieux publics . Mais  de nombreux médicaments peuvent  également être intentionnellement falsifiés avec des composés  dangereux .Un grand nombre d’individus ciblés fait état de la maladie de Morgellons .Un grand nombre d’entre eux raconte aussi avoir été ciblé par des rayons laser qui   brûlent  la peau . Beaucoup se plaignent d’éruptions cutanées provoquées par les radiations de micro-ondes . Certains mentionnent  aussi  la lecture de leurs pensées suivi de harcèlement verbal  à base de très pénibles voix dans la tête  accompagnées de douloureuses  radiations   dirigées au cerveau.

Contrôle  neural   à distance
L’EEG médical a besoin d’un contact direct  avec  la peau du crâne  pour enregistrer  des signaux électriques. Mais il existe actuellement des technologies qui permettent de capturer à distance les signaux électromagnétiques produits par le cerveau. ,
mais également  les battements du coeur  ou tout signal porté par les nerfs . Ce qui permet de les contrôler et de les influencer . Il en va de même pour l’activité cérébrale.
Couplé avec un signal de forme « dictionnaire » ces signaux peuvent être décodés en perceptions,  pensées et  actions  qui élaborent une réponse plus rapide que celle  naturelle du cerveau lui-même . Une intelligence artificielle réagit ainsi avant que l’individu ne le fasse.
Ce type de technologies a été développé et est  même actuellement commercialisé.

Par ailleurs, on sait maintenant que des satellites espions captent  les signaux  de téléphone au niveau du sol  .Il n’y a pas de grande différence entre les signaux du téléphone et ceux du cerveau . On pourrait donc penser que  des satellites servent à contrôler le cerveau.
Cela  pourrait se faire directement par les satellites ou par des antennes relais terrestres.
Il existe de nombreux brevets  pour protéger les technologies qui captent les signaux électriques du cerveau à distance. Ces technologies utilisent habituellement deux sources de micro-ondes qui interfèrent avec les signaux émis par le cerveau  pour un décodage instantané du bruit électromagnétique émis. Il s’agit d’une sorte d’acquisition holographique.

Individu ciblé  ou cible
Il s’agit d’ une personne victime d’un  harcèlement constant  . Cointelpro  correspondait à  du harcèlement systématique organisé par les autorités américaines .  On sait aussi que les polices secrètes de pays du bloc de l’Est maitrisaient parfaitement des techniques  de harcèlement.  La STASI de l’Allemagne de l’Est était bien connue pour cela. Le harcèlement  en question peut  tout simplement être exécuté par n’importe quel groupe de personnes motivées .

Le harcèlement peut être verbal,  ou physique . Il peut également être perpétré  par utilisation d’ armes secrètes . Les domiciles des cibles   sont parfois  » visités  » ,  et probablement  mis sur écoute . Certains cibles font état  d’altération des aliments ou d’intoxication. Leur réputation sociale est détruite  . Elles  perdent généralement leurs relations  familiales  et amicales   et même souvent  leur travail . Elles  peuvent être victimes  de blessures physiques  difficiles à expliquer . Par une surveillance mentale à distance , leurs pensées peuvent être  décodées  et diffusées . Certains  individus ciblés souffrent de projection de  voix dans le crâne . Ils peuvent être également  mis sous hypnose et leur comportement peut être complètement dirigé  par ondes électromagnétiques.

Les individus ciblés sont généralement harcelés par des   » harceleurs en réseau »  membres d’un groupe  criminel .

Harcèlement en réseau
Cela consiste à faire harceler un individu ciblé  par  des membres d’un groupe criminel. Cela peut aller jusqu’à la mort de la cible. Les harceleurs peuvent devenir  harcelés. Certains individus ciblés reconnaissent  qu’ils ont été harceleurs avant de devenir cibles.Le harcèlement en réseau  peut aussi utiliser des armes secrètes.

Réseau  ( gang)
Il s’agit d’une organisation criminelle qui gère toute sorte d’activités officiellement interdites par la loi.  Ces bandes criminelles sont  sous le contrôle d’organisations  de francs-maçons. Tout  comme la mafia est utilisée par les services secrets . Il est même possible que certains groupes soient  en réalité  à 100 %  des membres  des services secrets ou des personnes relevant de leur influence comme  c’est le cas pour les ex – militaires , exécutant  des opérations secrètes pour le compte du  gouvernement.

Ce lien étroit entre la mafia et les services secrets a été clairement montré lors des révélations du projet MK ULTRA . Les services secrets avaient  utilisé des bordels pour  administrer secrètement  du LSD aux clients et observer leurs réactions. Cette observation systématique de leur comportement sexuel avait pour objectif d’apprendre  comment  contrôler une personne ou  la forcer  à collaborer et rejoindre  un réseau.

Les membres d’un réseau  peuvent ne pas être conscients des technologies secrètes utilisées . Les simples d’esprit peuvent  s’imaginer avoir ainsi accès à des   » pouvoirs spirituels  » ou des   » pouvoirs spéciaux  » , qui pourraient leur  permettre de tuer à distance . Tous ces pouvoirs occultes relèveraient alors de « magie » ou « sorcellerie » sur fond de sorcières,  de chats noirs et  de princes de l’ombre. Ce qui s’apparenterait à un culte satanique . Des documents disent que le personnel de l’armée  est parfois impliqué sur place  dans  des situations de ce genre .

Illusion
Le mot clé est tromperie . De nombreuses cibles le notent ainsi . Elles  entendent des gens invisibles, ignorant si les voix sont réelles,  falsifiées ou  , synthétiques . Les cibles   ne savent pas si elles  sont physiquement malades  par ingestion d’un produit   ou parce qu’elles ont été irradiées par un certain type d’ondes , ou tout simplement parce qu’elles en  ont été persuadées   psychologiquement .

Elles  peuvent  être induites en erreur , quand elles  ne savent pas exactement si ce qui se passe est réel ou non. Cela peut amener une cible à réagir à mauvais escient et contre une personne innocente,  entrainant alors  une réaction appropriée de la police. Ce qui représente une victoire à 100% pour les harceleurs.

Les harceleurs  sont initiés progressivement à des techniques de plus en plus sophistiquées et  d’apparence vaguement  magique.  Ce type d’ initiation peut aussi  être totalement intégré à  un culte satanique .

Culte satanique
Ces cultes sataniques sont très vieux et peu redoutés . Après tout , de nos jours, de nombreuses personnes participent joyeusement à « Halloween » qui n’est rien d’autre .
Il y a de nombreux exemples de cultes sataniques en relation avec  des agences d’espionnage .  Certains ont entrainé le suicide collectif de tous les membres. On sait aussi que  des gens haut placés , comme   des officiers de l’armée par exemple , auraient  organisé ce type de  cultes sataniques . Ces cultes sont généralement utilisés pour entrainer des gangsters à  exécuter des opérations cachées  , avec  pour objectif , par exemple , de  renverser un gouvernement .

Quelques anomalies policières et judiciaires

28 Nov

Les tirs  d’ondes de la nuit dernière (27-11)  avaient  commencé à 23H40  après des piqûres au niveau des pieds Ils avaient  atteint  une intensité maximale  de type acoustique à 3H du matin  après  des repérages constants  de mes changements de place . Cela  amène ,   de nouveau à se poser la question du  ou des marionnettiste(s) de cette histoire.

Maçon donc corse  ? ou Militaire ? ou les deux , l’autre aidant l’un ?

Un  nouveau listage de quelques  anomalies, ici seulement  policières et judiciaires qui avaient  jalonné les dix dernières années , est à envisager  pour une quête de ce sens là, tout en gardant un oeil sur  : http://etouffoirs.wordpress.com/2013/08/23/une-organisation-de-harcelement-2/ Image

photo Wikipédia

1) Catherine PONCET , juge d’instruction à Angers (49) avait  reçu ma plainte avec CPC et décidé , sans me connaître,  de m’imposer une expertise psy, avant même d’ouvrir l’enquête.  Refusé. Contrainte d’ouvrir son enquête , elle avait interdit à la policière  désignée pour ce faire,  de venir constater sur place la réalité de mes plaintes.

Cela avait entrainé un non-lieu torché en quelques lignes, bien plus tard,   et sur la base d’un beau mensonge  qui permet 3 hypothèses. Mme Poncet avait voulu

a) se débarrasser d’un dossier sans intérêt pour elle,

b) faire plaisir à un notable local . Ce qui est souvent synonyme de « maçon »,

c) se conformer à des préconisations de  gens de l’armée .

http://etouffoirs.wordpress.com/2013/11/14/une-juge-dangers-pour-memoire/ . https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/10/la-folie-pratique/

2) Fabienne  POUS , juge d’instruction à Paris, en charge d’une 3ème plainte avec CPC incluant un viol en groupe , n’avait pu que constater le gigantesque  bras d’honneur que lui avait fait   l’entière  police d’Angers .

Elle y avait délégué mon audition au commissaire , mais  c’est une jeunette avec 2 mois de boite  , qui l’avait assumée sans qualité.

Elle avait exigé que l’audition  ait lieu dans le commissariat principal , mais l’audition s’était déroulée dans un poste de police périphérique , dans un bureau  très fréquenté , mais où j’avais eu aussi plusieurs tête -à-tête exclusifs avec mon dossier. http://etouffoirs.wordpress.com/2013/10/19/laudition-10-5-2011/

Elle avait demandé que la police recueille   des preuves , mais  3 policiers dont Mr Renault  étaient venus fabriquer une preuve pour rigoler.

Elle voulait que le document  de M Ghiloni s’intitule audition, mais elle avait reçu un document  de V. Deschamps  intitulé compte-rendu .Un petit chef – d’oeuvre de poncifs de type comportementalisme . .http://etouffoirs.wordpress.com/2013/11/14/une-brigadiere-dangers-pour-memoire

Face à une  réalité semble-t-il inattendue , Mme POUS n’était manifestement pas,  non  plus,  à un crime près (viol) . Le viol  avait été oblitéré.

Il le sera encore  plus tard , par deux procureurs différents : H. PAVY de Rennes (35)  et un anonyme parisien . Et dans cette plainte -ci  , Mme POUS   avait essayé de boucler son dossier en catastrophe , s’emmêlant dans des dates et de nouvelles exigences incongrues.

3) C’est un dernier juge Mr DUBOIS  qui prendra une décision de refus d’informer au prétexte qu’il n’existait pas de qualification pénale possible de mes plaintes pourtant bel et bien acceptées comme telles.

Image

Photo Wikipédia

4) Peu après la Cour d’Appel  de Paris s’immergeant dans le psychologisme de l’ainsi  reconnue – psy-infaillible – brigadière Valérie Deschamps , évacuera le dossier, transformant la plaignante/victime ( moi)  en accusée- menteuse.

Et la Cour de Cassation entérinera ces accusations  avec une  surenchère,  mais sans aucun article de loi pour justifier la surenchère .

Avec la police d’une ville entière (Angers)  qui se paie la tête d’une juge de Paris et s’asseoit sur le code pénal et le code de procédure pénal  dans une vaste comédie de rigolade ,

et  avec un juge, Mr Dubois,  qui déclare que le code pénal ne traite ni les infractions pénales listées avec références ,  ni  un viol, les 2 hypothèses  précédentes  sont remises à l’honneur :

b) faire plaisir  à un notable local . Ce qui est souvent synonyme de « maçon »

c) se conformer à des préconisations de  gens de l’armée

5) Au niveau de la Cour Européenne des Droits de l’Homme , le traitement expéditif de mon  dossier  par K. JUNGWIERT  avait consisté à dire   qu’il n’y avait pas de violation des droits de l’homme. Ce qui devrait permettre de conclure  que J-P COSTA  , président de la CEDH et et son collègue K . JUNGWIERT  pensaient que  les droits de l’homme à violer avaient bien été respectés. On a , ici, de nouveau les 2 mêmes  hypothèses  b) et c) possibles.

6) Dans un tribunal de proximité pour  une affaire de petit escroquerie ,  3 hommes au style militaire avaient quasiment ordonné au juge de traiter mon dossier en priorité. Ils voulaient être là, tout en ayant mieux à faire.

Curieusement , avant de pouvoir entrer dans ce tribunal où j’étais déjà venue , j’avais été « désorientée »  de façon inexplicable trois  fois de suite. Allant sans arrêt dans la même mauvaise direction.

Sans vouloir préjuger de  la cause de cette situation anodine, je pourrais actuellement émettre l’hypothèse d’une utilisation  militaire d’ondes pour cet effet . Et ce, sans me trouver moi-même ridicule. Ce qui donnerait plus de poids au c) des hypothèses proposées avant.

Image

On peut voir aussi :   http://etouffoirs.wordpress.com/2013/12/02/cedh-reponses/

N P T – T P N – GHz weapons

11 Oct

N P T = Nazi Pig Theorem

T P N = Théorème du Porc Nazi

ImageDeux photos en provenance du site des individus ciblés canadiens

Image

Ci-dessous, une traduction libre de définitions proposées par le site des individus ciblés du Canada :  http://targetedindividualscanada.wordpress.com/

La privation de sommeil La privation forcée de la  quantité nécessaire  de sommeil  de quelqu’un a été utilisée pour les interrogatoires de personnes soupçonnées de terrorisme  et les amener à fournir des renseignements ou des aveux . Il y a  débat quant à savoir si la privation de sommeil est une forme de torture ou simplement une  des techniques de «stress et contrainte  » . Il s’agit là  de déterminer  si elle est d’ordre juridique et éthiquement acceptable dans les interrogatoires . Selon les Nations Unies, la privation de sommeil est une forme de torture. Les effets de la privation de sommeil  passent de l’irritabilité , à  la confusion et  à une diminution de la capacité  de concentration ,  jusqu’à la perte de conscience résultant de l’absence de globules rouges  transportés par  l’oxygène vers le cerveau ( privation de sommeil ) .

Les armes psychotroniques relèvent  du domaine de la science fiction pour  tout  profane non informé   des recherches secrètes menées par les militaires Car , pour le moment , aucune  des expériences scientifiques publiés n’ a été présentée  de telle manière qu’elle  indiquerait sa mise en oeuvre .  Elles permettent , comme cela est maintenant connu,  de manipuler le comportement humain à  l’aide de messages  subliminaux, soit sonores, soit visuels. C’est pourquoi dans la plupart des pays, l’utilisation de ces technologies, sans le consentement de l’utilisateur, est interdite. Des  dispositifs utilisant la lumière pour  stimuler  le  cerveau montrent par ailleurs  comment le clignotement de la lumière dans certaines plages de  fréquences pourrait être utilisée pour manipuler le mental . En ce qui concerne  le son ,  il existe un rapport sur un dispositif de transmission d’un faisceau d’ondes sonores, audibles des  seules personnes sur qui le faisceau d’ondes sonores est ciblé, Il était disponible  l’année dernière dans la presse internationale.  ( bibliotecapleyades.net / ) .

Nonpersonis  C’est un citoyen ou un membre d’un groupe qui n’a pas , perd , ou se voit refuser par la force,  tout statut social ou juridique, et la reconnaissance de ses droits d’humain . Son existence  dans la société  cesse ainsi  d’être répertoriée faute de preuves et de documents.  ( damnatio memoriae ) . Ce terme est également utilisé pour  des personnes dont la mort est invérifiable  avec  des  enquêtes aboutissant à une impasse  qui se conclut par  une impossibilité  de dire ( Wikipedia) .

Une campagne de bruit résulte d’une volonté   orchestrée pour stresser une victime par une exposition prolongée à des niveaux sonores importants. Une campagne de bruit peut venir  de plusieurs voisins jouant régulièrement une  musique  très forte , ou de   harceleurs individuels  qui activent  des klaxons , font éclater des pétards ,  ou organisent  des   » travaux de réparation  » extrêmement bruyants ( myspace.com ) .

Le théorème  du porc  nazi (TNP) Toute personne  qui viole l’intégrité du cerveau  ou  du mental d’une autre personne  selon des méthodes à la Mengele est un porc nazi. Ce que pense un porc nazi ne vous intéresse pas. L’opinion  d’un porc nazi ne vous intéresse pas. Un porc nazi qui vous ridiculise, vous menace, essaie de vous faire perdre votre contrôle, ou essaie de vous manipuler , ne doit obtenir aucune réponse de votre part. Votre seul but doit être de l’éradiquer.( Mental Firewalls ) .

Contrôle mental La menace la plus insidieuse de nos libertés fondamentales  que sont la liberté d’ esprit et la liberté d’expression , reste un phénomène peu connu qui porte le nom de contrôle mental . FACTnet nous apprend que  le « contrôle mental  » concerne  tous les systèmes psychologiques coercitifs , comme le  lavage de cerveau, la réforme de la  pensée , et la persuasion coercitive . Le  contrôle  mental  veut façonner  les attitudes, les croyances et les personnalités sans  la conscience du phénomène et le consentement de l’individu. Le contrôle mental joue sur une  manipulation trompeuse et sournoise , souvent  au sein d’un groupe , pour le bénéfice financier ou politique du manipulateur . Le contrôle mental  s’insinue  progressivement sur des individus  par le biais de techniques diverses , comme d’excessives  répétitions, de violentes   humiliations ou la privation de sommeil  ( Factnet ) .

Le harceleur en réseau  est une personne qui appartient à un ensemble  de personnes qui , suit , poursuit, fabrique des rassemblements autour d’une cible , maltraite,  harcèle , et  calomnies des individus ciblés sur une base 24 × 7 . Il existe pour cela des  programmes de surveillance avec des ensembles constitués de  participants . Les plus connus sont  des gangs de motards  ( OMG ) , des groupes sociaux confessionnels   ou tous groupes sociaux constitués susceptibles de  pouvoir être  infiltrés et manipulés . Au dessus des harceleurs , se trouvent leurs protecteurs  qui ont accès eux, aux postes sensibles des systèmes de communication et du système judiciaire.   Le programme  derrière ce phénomène est parrainé par le gouvernement , son financement est sans fin, et son fonctionnement est maintenu  secret (Définitions gang starking related ) .

Flash mob  Le terme  flash mob (ou flashmob ) a vu le jour   en 2003 pour désigner un groupe de personnes qui se réunissent tout à coup dans un lieu public ,  pour un attroupement   éphémère  inhabituel et  même inutile avant une dispersion rapide . Ce type d’action peut être de divertissement ou destiné à  se moquer de  quelqu’un  ou d’une situation. Les Flash Mobs sont organisés par téléphones portables  et internet  .Ce terme n’est  pas utilisé pour  des évènements politiques ou commerciaux et ne concerne pas des professionnels rémunérés. ( Wikipedia) .

Le harcèlement électronique est un terme faisant référence à l’utilisation d’appareils électroniques pour harceler , torturer et / ou  nuire à une personne physiquement.  Il ne faut pas le  confondre avec le cyber harcèlement . Dans le Michigan ,  la loi  257 de 2003 définit comme  un  crime le fait  de «fabriquer , livrer, posséder, de transporter , déposer, utiliser ou procurer  ,  tout  appareil électronique ou électromagnétique nuisible » dans un but  illégal . Même le fait de faire croire faussement à quelqu’un qu’il a été exposé   est  également puni. Dans le Maine, la loi  264 , HP 868 – L.D. 1271 déclare comme criminel le fait de connaître l’utilisation intentionnelle et dommageable   d’une arme électronique sur une autre personne. Une arme électronique  est définie comme comme un appareil portable ou une  arme qui émet  un courant électrique , une impulsion, un rayonnement,  ou une onde , avec effets invalidants sur un être humain ( Publicsignal ) .

A la définition ci-dessus, il conviendrait d’ajouter l’utilisation d’antennes relais à des fins autres que la transmission et la communication

Image