Tag Archives: crime organisé

Pour les candidats à l’élection présidentielle française

13 Avr

Ce qui suit  est une traduction libre, rapide et sans autorisation du texte du philosophe tchèque, et Président de l’association des citoyens pour l’interdiction de la manipulation du système nerveux humain par rayonnement  de radiofréquence, MOJMIR BABACEK, et qui pourra être enlevée sur demande.

Ce texte était précédé d’une lettre . Elle est  également mise en ligne ci-après.

Ce texte a été porté à l’attention du Parlement européen  par Mojmir BABACEK avec l’aval de 9 autres associations européennes de lutte contre le contrôle neuronal et contre la torture à distance. La liste des associations est en bas de page.

Cette traduction est dédiée aux candidats à l’élection présidentielle française, précédemment interrogés par l’auteure du blog , sur une partie de ce sujet – la torture  électronique à distance- et par courrier personnel.
Il n’y a eu que deux réponses évasives de candidats anciens ministres,   à mon courrier. L’une de ces réponses  conseillait de porter plainte.

 

Bonjour,
J’espère que vous vous rendez compte que si la technologie de contrôle mental est déclassifiée, les experts, qui ont développé cette technologie, seront libres d’aider à détecter ces radiations dangereuses. Je ne doute pas que beaucoup d’entre eux se sentent concernés et ont des remords. Selon moi, pour réussir cette déclassification il suffirait qu’ 1 à 2% de la population de chaque pays lise la lettre ouverte qui va suivre .

Chez nous , en République tchèque, il y a eu 15 publications dans des médias alternatifs, ce qui a permis d’atteindre pour le moment environ 40 000 lecteurs sur les 100 000 à 200 000 lecteurs dont nous avons besoin. Dans la lettre ci-dessous, j’ai ajouté un lien qui permet d’accéder à un livre avec des informations scientifiques supplémentaires , et un autre lien pour participer à la pétition faite auprès Parlement européen.

Il est important aussi d’expliquer aux responsables des médias alternatifs que l’objectif de cette publication est la déclassification de ces armes inhumaines de destruction massive, et beaucoup plus dangereuses que les armes chimiques ou biologiques, qui sont déjà soumises à une interdiction internationale.
Ainsi vous aiderez à améliorez ce monde et vous vous aiderez aussi.
Mojmir Babacek
 

POUR UNE LEGISLATION QUI INTERDISE LA MANIPULATION A DISTANCE DU CORPS ET DU SYSTEME NERVEUX HUMAIN , ET L’ELIMINATION D’HUMAIN A DISTANCE .

À la mi-mars 2016, le ministre polonais de la Défense Antoni Macierewicz a visité l’Université du Père Tadeusz Rydzyk pour participer à la discussion sur les problèmes de la politique contemporaine, des conflits armés et du terrorisme. Un des auditeurs lui a demandé, quelle était la stratégie de la Pologne pour faire face aux expériences illégales utilisant des armes électromagnétiques contre des citoyens polonais . Antoni Macieriwicz a répondu que son ministère mène une étude sur ce sujet et qu’il allait créer une commission qui enquêtera sur les plaintes des citoyens polonais
https://www.youtube.com/watch?v=YgVs4-m0lNY#t=33, http://www.dziennikzachodni.pl/polska-i-swiat/a/minister-macierewicz-o-broni-elektromagnetycznej-zdjecia-wideo-raport-juz-wkrotce,9741513/

De cette façon, le ministre de la Défense polonais a admis qu’il existe des armes électromagnétiques capables d’interférer avec le fonctionnement de l’organisme humain et qu’il soit utilisé sur les citoyens polonais.

. Maintenant, il semble clair que les États membres de l’Union européenne ont dans leur arsenal une technologie militaire classée, et qui peut être utilisée pour des attaques électromagnétiques contre des personnes. La classification apparente de cette question explique aussi les réponses évasives à nos lettres précédentes sur ce sujet.

L’eau constitue une partie importante du corps humain – 55 à 70%. De grandes portions de cette eau contiennent des particules qui ont pris ou perdu un électron et, qui ont ainsi une charge positive ou négative. Ces particules peuvent être des atomes, des molécules ou des groupes d’atomes ou de molécules. Ce sont des ions. Puisque les liquides dans le corps humain sont pleins de ces ions, ils peuvent être comparés aux électrolytes ou liquides qui conduisent un courant électrique.

La partie la plus importante de l’activité du système nerveux humain relève de courants électriques, qui apparaissent comme des flux de particules chargées poussées dans les fibres nerveuses. Alors que dans les fils électriques, le courant électrique est un flux d’électrons libres, dans le corps humain et le système nerveux humain, il s’agit d’un flux d’ions chargés.

Les sources de courant électrique dans les fibres nerveuses sont des membranes neuronales. Les courants électriques passent dans les fibres nerveuses, à la suite d’un changement de tension entre la surface intérieure et la surface extérieure des membranes neuronales. Ce changement de tension, est principalement du aux courants électriques de l’électrolyte qui se trouve à l’intérieur des fibres nerveuses.

En 2014, les scientifiques chinois ont publié les résultats d’une expérience dans laquelle ils ont recherché la conductivité des micro-onde des solutions d’électrolyte. Dans l’introduction, ils ont souligné que leur expérience «joue un rôle important dans l’étude de l’interaction entre les ondes électromagnétiques et les tissus biologiques qui ont une forte teneur en eau et une concentration significative d’ions». Ils ont utilisé une solution de sel pour leur expérience. La formule chimique du sel est lNaCl. Cela signifie qu’il contient des atomes de sodium et de chlore. Les ions de ces deux atomes jouent un rôle important dans la réaction des cellules nerveuses. L’expérience a prouvé que cet électrolyte est conducteur,  pour les micro-ondes jusqu’à une fréquence de 20 gigahertz. Pour les solutions avec des teneurs en sel plus élevées, la conductivité des électrolytes était plus élevée avec les micro-ondes qu’avec le courant continu
En d’autres termes, les micro-ondes ont produit des courants électriques dans les électrolytes, ce qui signifie que si les micro-ondes pénètrent dans l’électrolyte qui se trouve à l’intérieur des fibres nerveuses, elles y produiront des courants électriques

Le système nerveux est contrôlé par des neurones appelés axones. Leurs membranes réagissent aux courants électriques portés dans l’électrolyte qui remplit leurs fibres nerveuses, en produisant des courants électriques. Cela déclenchera alors la propagation du signal nerveux dans le système nerveux.
Si un être humain est censé sentir quelque chose, faire quelque chose ou réfléchir à quelque chose, il faut que de grandes quantités de neurones se mettent au diapason à la même fréquence. Pour qu’il y ait manipulation du système nerveux humain avec des micro-ondes pulsées, il faut maitriser des fréquences et séries de fréquences qui régissent les variations de l’activité du système nerveux humain pour tout ce qui concerne les perceptions, réactions, émotions, actions et pensées

Walter J. Freeman, qui a étudié pendant des décennies, l’activité électrique du cerveau humain en introduisant une multitude de micro-électrodes dans différentes parties du cerveau, a écrit que dans le cerveau, la transmission se produit à une certaine fréquence caractéristique, et … la réception se produit dans .. en réponse à cette fréquence « . Les scientifiques qui expérimentent avec des micro-ondes pulsées ont rapporté que les enregistrements électro-encéphalographiques des activités du cerveau de l’animal se synchronisaient avec les pulsations des micro-ondes transmises dans leurs cerveaux

http://www.mapcruzin.com/radiofrequency/henry_lai1.htm.

Ainsi, si les électrolytes qui se trouvent dans les fibres nerveuses sont atteintes par des micro-ondes pulsées dans les fréquences de l’activité nerveuse, les membranes des axones qui contrôlent l’activité du système nerveux et réagissent aux changements de tension électrique en déclenchant un impulse nerveux, réagiront aux fréquences pulsées.

Les courants seront produits par les fréquences micro-ondes pulsées. De cette façon, les électrolytes qui se trouvent dans le tissu nerveux fonctionneront comme des antennes et le système nerveux humain sera contrôlé par les micro-ondes pulsées, qui ciblent le corps humain.

L’organisation américaine MCS America, qui lutte contre la pollution, confirme cette conclusion dans son étude sur la sensibilité aux champs électromagnétiques. L’étude indique: «Le corps impacté par le signal peut le transformer en courants électriques comme l’antenne d’un poste de radio ou d’un téléphone cellulaire. Ces courants sont portés par des ions … qui traversent les tissus vivants et les vaisseaux sanguins ( Un système de tubes remplis d’un fluide salé , électriquement porteur, et qui relie presque toutes les parties du corps) Lorsque ces courants atteignent les membranes cellulaires, normalement chargées électriquement, elles essaient de vibrer avec le courant

(notons au passage, qu’un neurone est également une cellule).

L’étude poursuit ainsi : «Le mécanisme de la démodulation est controversé, mais il ne fait aucun doute qu’il se produit. La meilleure explication est que la multitude de canaux ioniques minuscules trouvés dans les membranes cellulaires agissent comme des diodes de contact électrique ponctuel … celles-ci peuvent rectifier et démoduler le signal même s’il s’agit d’ hyperfréquences … Un signal de téléphone cellulaire, lorsqu’il est démodulé de cette façon, génère toute une famille de composants basse fréquence, dont certains sont biologiquement actifs et provoquent une fuite dans la membrane.

Une conséquence de ce type de fuite va entrainer toute une gamme de fausses sensations des cellules sensorielles des individus électrosensibles « . On explique les fausses sensations produites par le rayonnement du téléphone par le fait que le transfert d’informations dans les systèmes de téléphones cellulaires est effectué par des impulsions hyperfréquences à basse fréquence et qui atteignent l’électrolyte dans les systèmes nerveux des individus électrosensibles. Comme l’activité nerveuse relève de basses fréquences, cette activité nerveuse est déclenchée ou incitée par ces impulsions.
Les expériences publiées et consacrées aux effets des micro-ondes sur le système nerveux humain ont utilisé des hyperfréquences d’un Gigahertz, et moins, et font écho ainsi aux résultats des scientifiques chinois sur la conductivité de l’électrolyte pour les micro-ondes.

Dans ses expériences autour des années 1980, Ross Adey utilisait la fréquence de 450 Mhz, pulsée à 16 Hz, provoquant ainsi un flux de calcium , http://www.dtic.mil/dtic/tr/fulltext/u2/a242515.pdf qui réduit la capacité des êtres humains à se concentrer. L’expérience a été répétée plusieurs fois avec les mêmes résultats.
Allen H. Frey – début 1961! – a réussi à transmettre des perceptions sonores dans le cerveau humain en utilisant des fréquences pulsées allant de 425 à 1310 Megahertz.

Les gens ont décrit le son hyperfréquence comme « buzz, un son qui clique, siffle ou éclate , en fonction de plusieurs paramètres d’émetteur : l’impulsion , la répétition d’impulsion, la fréquence des impulsions.

En variant le paramétrage de l’émetteur, Allen H. Frey a pu produire « une perception de vibration dans la tête » ou encore des  »sensation de piqûres d’ aiguilles » . http://jap.physiology.org/content/17/4/689
Cette expérience a été répétée plusieurs fois avec les mêmes résultats. Il a donc été prouvé qu’il est possible de produire de façons répétées les mêmes impressions dans le cerveau humain, lorsque les micro-ondes sont pulsées dans des fréquences qui imitent l’activité neuronale du cerveau humain.

En 1975, Don R. Justesen, neuropsychologue et directeur des Laboratoires de recherche en neuropsychologie et radiologie comportementale du Centre médical de l’administration des anciens combattants, a publié dans « The American Psychologist Journal » une expérience où des enregistrements de chiffres prononcés de un à dix ont été transmis au cerveau via des micro-ondes pulsées et où le sujet de l’expérience pouvait entendre et reconnaître les chiffres
https://docs.google.com/file/d/0B3V8FIUj7brsMzJhOTY4ZWItMGI5OC00MzkzLWJjMDQtMDM0OGE1ZDFhOGFm/edit?authkey=CKnE554O&hl=en&pli=1

Cette expérience a prouvé qu’il était possible de manipuler à distance du système nerveux humain, mais aussi le mental

Lors de l’encodage de la parole humaine dans des micro-ondes pulsées – la procédé est semblable à celui de la radiodiffusion (le langage humain a seulement besoin d’ être converti en micro-ondes pulsées) – il est possible de transmettre des messages audibles ou inaudibles (ultrasons) dans le cerveau humain. Un être humain ne peut pas entendre des ultrasons, mais le cerveau les perçoit et le comportement d’une personne peut être contrôlé et manipulé de cette façon. La densité de l’énergie électromagnétique nécessaire pour contrôler à distance l’activité du système nerveux humain ne dépasse pas les normes établies par l’Union européenne. Rappelons-nous simplement que les signaux des téléphones cellulaires peuvent pénétrer dans le cerveau humain.

Un radioamateur compétent au service du crime organisé est capable de fabriquer un émetteur qui contrôle à distance l’activité du système nerveux humain, et met ainsi en danger la santé physique et mentale des personnes attaquées. Il pourrait tout aussi bien fabriquer de l’endormissement en pulsant des micro-ondes porteuses des fréquences du sommeil , voire de façon plus sophistiquée encore arrêter les battements du coeur et tuer. On sait qu’avec des micro-ondes pulsées sur des grenouilles Allen H. Frey avait réussi à leur infliger des crises cardiaques

Dans le même temps, un nombre croissant de personnes dans le monde entier se plaignent d’être exposées à de telles radiations nuisibles, et n’ont aucun moyen de s’en protéger . Parmi les principaux symptômes, elles mentionnent des brûlures ou des sensations brûlantes, des sensations de piqures et d’aiguilles enfoncées , des impressions de coups de poignards , des vomissements violents, des crampes allant jusqu’à des paralysies temporaires, des mouvements incontrôlables de certaines parties du corps , des problèmes respiratoires entrainant un arrêt cardiaque, des nausées, des voix dans le crâne et des manipulations de pensées et d’émotions. Ces personnes finissent souvent par être déprimées et suicidaires. Si elles se plaignent de ces symptômes et donnent le rayonnement électromagnétique comme origine, , elles sont alors poussées vers la psychiatrie et sans aucune investigation sérieuse de leurs plaintes.

Cela amène bien sur à penser que des militaires et des opérateurs liés à des gouvernements mettent leurs connaissances et compétences à l’épreuve sur des citoyens innocents en vue d’une utilisation ultérieure dans des guerres ou conflits avec des foules ou pour contrer toute désobéissance civile nationale.

Puisque des organismes gouvernementaux et éventuellement le crime organisé, sont capables de manipuler à distance le système nerveux humain pour infliger de la torture physique, de la confusion mentale ou la mort de personnes, sans laisser aucune preuve du crime commis, il est devenu impératif de mettre en place une arsenal législatif pour contrer de telles dérives.

Une partie de la législation à établir devrait porter sur l’interdiction de l’utilisation de ces technologies pour les agences de sécurité de l’État, puisque la possession de ces technologies serait en contradiction flagrante avec les constitutions démocratiques des États membres de l’Union européenne.

Nous sommes prêts à participer à la préparation de cette loi.
Toute technologie, qui produirait dans le système nerveux humain, les flux de courants électriques avec les fréquences de son activité, peuvent être utilisés pour contrôler à distance l’activité du cerveau et du corps humain. À l’heure actuelle, les micro-ondes pulsées sont la seule technologie connue , capable de produire cet effet, mais compte tenu des progrès fulgurants de la recherche scientifique, en particulier dans la physique quantique, d’autres technologies risquent d’ être développées ou le sont peut-être déjà .

Par conséquent, la législation devrait également interdire l’utilisation de technologies inconnues ou non publiées mais qui permettent la manipulation à distance de courants électriques dans le cerveau et le corps humain.

Les Etats membres européens de l’OTAN sont apparemment liés par un accord pour garder ces armes secrètes. Il est donc évident que la législation que nous proposons ne peut être promulguée dans les États membres de l’Union européenne que sur avis de la Commission européenne et si les États membres de l’UE agissent ensemble – ou encore si le principe de subsidiarité est contourné et que la législation est transmise directement par le Parlement européen

Nous restons convaincus que vous ne soutiendrez pas l’utilisation criminelle de champs électromagnétiques ou d’autres champs énergétiques contre les citoyens des États membres de l’Union européenne et que vous recommanderez aux États membres de l’Union européenne et au Parlement européen d’adopter des législations qui protègent les citoyens des États membres de l’Union européenne contre de telles attaques en puisant leurs auteur de peines sévères grâce à la création d’agences spécialisées capables de détecter ce phénomène de manipulation du système nerveux humain à distance et qui mime aussi des maladies mentales, torture des innocents sans laisser de preuves

Nous pensons également que vous êtes conscient de la crise démocratique majeure qui résulterait d’apprendre que ces pouvoirs secrets sont aux mains de gouvernements et leur permettent de manipuler à distance les esprits de leurs citoyens. Ce serait en totale contradiction avec les constitutions des États membres de l’Union européenne.
Nous espérons toujours que vous respecterez les valeurs du respect de la dignité humaine, de la liberté et de la démocratie incluent dans le Traité sur l’Union européenne et que vous mettrez en oeuvre une interdiction de l’utilisation de technologies qui créent des régimes totalitaires d’un nouveau genre et privent le peuple de sa liberté personnelle et de sa liberté de pensée .

Ces armes de destruction massive sont plus dangereuses que les armes chimiques ou biologiques , soumises, par ailleurs, à une interdiction internationale .
Les lecteurs trouveront des informations complémentaires dans le livre
„Discovery of Mind Control and History of ‚Psychotronic War‘“ –
Une copie électronique peut être commandée à babacekbooks@gmail.com pour $9.99
La pétition au Parlement européen peut être signé à :    http://www.ipetitions.com/petition/ben-remote-attacks-on-the-human-nervous-system )

LISTE des associations européennes 

International Coalition Against Electronic Torture and Robotisation of Living Beings (ICATOR)  Chairwoman:  Melanie Vritschan,
STOPEG Foundation – Stop Electronic Weapons and Gang Stalking – Netherlands Chairman:  Peter Mooring,
IGEF – Initiative Gegen Elektromagnetische Folter – Deutschland Chairman:  Harald Brems,
STOPZET – Stowarzyszenie, Stop Zorganizowanym Elektronicznym Torturom   –  Poland Chairwoman:  Zofia Filipiak,
ADVHER – Association de Défense des Victimes de Harcèlement Electromagnétique et en Réseau – France   https://rudy2.wordpress.com/
ACOFOINMENEF Associazione contro ogni forma di controllo ed interferenza mentale e neurofisiologica – Italia Chairman: Paolo Dorigo
European Coalition against Covert Harassment Legal advisor:  Henning Witte,
Globalthaeb – Great Britain Chairman:  David Bromhall,
LESAT – London End Stalking Action Group – Great Britain Chairman : Paolo Fiora, e-mail

Publicités

Le correspondant du crime organisé- Cap Olona

30 Jan

Ceci est une confirmation
Cela se passe à Cap Olona, aux Sables d’Olonne , Vendée où le prochain skipper du Vendée Globe attendu est

vendee-globe-louis-burton-touche-au

Le correspondant habituel du crime organisé local qui pulse des signaux vers mon appartement est un corse.
Il partage cette occupation avec d’autres individus du même niveau de haine , de hargne ou de bêtise, dont l’un au 3ème , et un autre avec un pied dans l’immeuble par parente interposée.

Il y a crime par atteinte à l’intégrité physique et mentale par tirs dans la boite crânienne et souffrance imposée en continu . Cela est fait sur une victime désignée par le crime organisé qui les protège. Ce qui leur procure, certainement une forme de plaisir sadique
Cela leur évite de payer des prostitué(e)s pour les faire souffrir et en jouir.

L ‘article précédent https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/01/30/coup-de-soleil-generalise/avait été mis en ligne vers 3h du matin.

J’avais ensuite regagné mon lit et constaté du ramdam au-dessus. Lequel ramdam avait aussitôt été suivi de tirs de signaux sans ménagement vers la tête et à cadence élevée.
Il y avait de la vengeance , dans l’air. Elle s’était exprimée sans délai. Ce qui confirme le fait que les tarés aux manettes, qui infligent la torture,  et comme s’ils en avaient le droit , sont en vigilance constante , et à mon entière écoute .
Pour l’expliquer,  il y a une hypothèse simple qui est celle, justement,  de l’écoute des bruits de mon appartement. Cela peut se faire par des gadgets de moins de 100 euros, comme celui-ci, par exemple.

img_1162

L’autre hypothèse étant une alerte crée par ma connexion internet. Ce n’est pas invraisemblable.
Car bien évidemment , c’est la lecture de l’article précédent, et non le fait que j’aie pris mon petit déjeuner à 2h du mat.qui expliquait ce soudain déferlement de haine autorisée, sous forme de tirs accélérés et puissants .

L’autre forme d’écoute , est celle de la lecture de mes articles en vue d’aménagements de la torture et  censés surprendre.
Après la mise en ligne de https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/01/27/un-cri-mental/ où j’indiquais la souffrance exclusive de l’oreille droite, la nuit et le jour suivant , les tirs n’avaient été destinés qu’à l’oreille gauche.
Je n’en croyais pas mes oreilles quand j’avais mis le côté gauche de la tête sur le matelas, comme eux :

tete-a-gauche-bebe-avec-chat

Le sifflement interne , n’était en effet perceptible , QUE de l’oreille gauche, bouchée par le matelas.

Cela laisse penser , une nouvelle fois, que le crime organisé local et tellement sûr de lui, est remarquablement approvisionné en matériel très varié et sans doute aussi en logiciel bien paramètré .
Par qui ?

Harcèlement électronique – le droit de dire – le devoir de dénoncer

23 Oct

la-proscrite-113073996

Copié du blog : http://laproscrite.canalblog.com

Le harcèlement électronique, également nommé harcèlement psychotronique  *(1) dans sa forme plus globale , est constitué d’agissements hostiles et agressifs utilisant des appareils qui fonctionnent grâce à l’électronique .

Un grand nombre de personnes ignorantes de ces termes et donc de ce phénomène caché et par ailleurs violemment maintenu comme tel, l’amalgament à tort au harcèlement téléphonique qui est plus  familier ou à la cyberdélinquance.

Le harcèlement électronique existe depuis plusieurs décades. Il est pratiqué en bandes organisées criminelles, qui agissent le plus souvent en voisinage de la victime .

Le harcèlement électronique vise, par la propulsion de signaux de diverses natures et qui traversent parois ou protections , à détruire une « cible » . Une  » cible » est un être humain désigné, donné, vendu ou proposé comme pouvant être torturé par n’importe qui , jusqu’à l’épuisement , la folie ou le suicide.

Le harcèlement électronique est pratiqué dans le monde entier.

Le harcèlement électronique appartient au domaine de la criminalité , mais sans en faire encore officiellement partie , puisque ne relevant pas encore à ce jour, en France, d’une sanction listée par le code pénal.

Il ne peut donc pas faire l’objet d’une plainte , en tant que tel. Il peut seulement , et sans être nommé pour ne pas risquer de voir la plainte entachée de nullité, relever de plusieurs infractions sanctionnées par le code pénal , la Convention Européenne des Droits de l’Homme, et dont  entre autres :
– l’atteinte à l’intégrité physique et mentale .
– le droit de ne pas subir de torture (par privation de sommeil), article 8 de la Convention et 17 du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques

Pour donner suite à une plainte, les pouvoirs publics demandent en général à la victime de prouver la matérialité des faits, et/ou la relation de cause à effets. Compte tenu des conditions de la mise à exécution à distance , à travers les parois , du harcèlement électronique , un grand nombre de « cibles » voient leurs plaintes passer en poubelle à la vitesse V.

Pire , pour se débarrasser des « cibles » certains policiers et certains médecins décident souvent de concert, de sanctionner l’utilisation des termes « harcèlement psychotronique » ou « harcèlement électronique « en traitant les citoyens qui le mentionnent de « dérangés » à soigner ou  à enfermer.

Cela constitue une très grave atteinte au droit à la liberté d’expression de chacun et un manquement notoire
– au code déontologie de la police
– au code de déontologie des médecins.

La liberté d’expression , donc le droit d’utiliser tous les mots qui décrivent clairement et posément une réalité connue d’un citoyen , est garantie par l’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (DDHC) qui dit « tout citoyen peut donc parler , écrire, imprimer librement « 
La DDHC a été insérée dans le préambule de la Constitution de 1958.

Par cet acte, la liberté d’expression est devenue un droit constitutionnel.

Ce droit à la liberté d’expression , donc au fait de nommer et décrire, est également garanti par la Cour Européenne des Droits de l’Homme qui précise même que ce droit à dire vaut également pour tous avis ou informations même s’ ils heurtent, choquent ou inquiètent.

Le fait de décrire une situation comme étant du « harcèlement électronique «  est donc un choix d’un citoyen et qu’aucun médecin ni policier n’a la possibilité de contester , refuser ou transformer en maladie mentale.

Si un policier ose le faire, alors il contrevient à l’article 2 du code de déontologie de sa profession * (2) qui dit «  La police nationale s’acquitte de ses missions dans le respect de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen , de la Constitution, des conventions internationales et des lois »
Si un médecin ose le faire , alors il contrevient à l’article 51 du code de déontologie de sa profession *(3) qui dit « Le médecin ne doit pas s’immiscer sans raison professionnelle dans les affaires de famille ni dans la vie privée de ses patients »

Si un médecin ose faire un certificat médical de problème mental ou psychologique , en se basant seulement sur des réponses faites par un client à ses questions, alors il contrevient à l’article 28 du code de déontologie de sa profession qui mentionne «  La délivrance d’un rapport tendancieux ou d’un certificat de complaisance est interdit »

Ce phénomène de harcèlement électronique  ne peut être mentionné officiellement à la justice que sous des formes appropriées, en  utilisant le infractions listées au code pénal et qui correspondent aux situations des « cibles  » :  « torture par privation de sommeil consécutives aux tirs d’énergie pulsée » ou encore  » atteinte à l’intégrité physique et mentale  »

Pour témoigner de ce phénomène criminel caché et encore largement méconnu qu’est le harcèlement électronique , et  pour que les « cibles  » soient peut-être écoutées, les citoyens volontaires  informés de ce qu’est le harcèlement électronique criminel, disposent par ailleurs , de l’article 434-1 du code pénal qui dit «  Le fait pour quiconque ayant connaissance d’un crime dont il est encore possible de prévenir ou de limiter les effets et dont les auteurs sont susceptibles de connaître de nouveaux crime qui pourraient être empêchés , de ne pas en informer les autorités judiciaires ou administratives est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende »

Il y a pour les victimes actuelles  de harcèlement électronique et  également pour les victimes potentielles (tout le monde)  urgence à dire et témoigner pour faire stopper ce fléau  et  pouvoir faire sanctionner  cette horreur.

img_9066

Tirs d’énergie dirigée dans le cerveau en provenance de l’appartement A221

img_9067

Ces tirs ont continué jusqu’à 6H30 du matin (23 octobre 2016)

* (1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/21/harcelement-dit-psychotronique/
*(2) https://fr.wikisource.org/wiki/Code_de_déontologie_de_la_police_nationale
*(3) https://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/codedeont.pdf

Harcèlement électronique de voisinage et crime organisé français

29 Sep

img_8207-injustice

Le harcèlement électronique de voisinage , entendu au sens large d’un immeuble, d’un quartier ou d’une ville, et le viol en appartement sous contrainte , sont les deux crimes français les plus tus et les mieux protégés par les autorités constituées françaises . Il y a lieu de se demander pourquoi.

Ces crimes sont éminemment sexistes . Les maigres témoignages connus à ce jour sur le harcèlement électronique  , en France, montrent que 80% des victimes sont des femmes et plutôt seules ou devenues seules après avoir été isolées par un harcèlement en réseau féroce et destiné à les pousser à la folie ou au suicide.

Le harcèlement électronique de voisinage utilise des éléments d’une technologie moderne et encore largement inconnue du grand public parce que majoritairement et couramment utilisée plutôt par des militaires .

Le harcèlement électronique de voisinage permet les crimes de haine , les vengeances ou règlements de comptes , et «  l’argent facile » par accaparement de biens et tous les coups tordus cachés et sans preuves qui y sont liés .
L’énergie utilisée est immatérielle. Si elle laisse des traces ou preuves de brûlures ou autre détérioration de la santé , il y aura toujours un policier et/ou un médecin pour affirmer une autre origine vraisemblable aux dégâts constatés.

La technologie du harcèlement électronique est basée sur de l’énergie émise , pulsée et/ou modulée à distance par des appareils cachés en proximité de la victime , mais qui lui sont inaccessibles. Cette énergie peut être de type laser, micro-ondes, radio-fréquences, extrêmement basses fréquences , infrasons, ultrasons….etc

Le harcèlement électronique peut être prouvé par des détections mais qui ne sont pas acceptées par un tribunal parce qu’ elles ne sont pas faites par un expert.

Les appareils émetteurs à l’origine du harcèlement électronique se trouvent sur internet. Leur prix va de quelques dizaines d’euros pour des kits permettant de transformer un transducteur piezzo-électrique ou un four à micro-ondes en » arme » à énergie dirigée , à quelques centaines ou milliers d’euros pour des appareils prêts à l’emploi, tels ceux de la société AARONIA qui ne donne leur mode d’emploi qu’aux voyous et criminels , qualifiés par elle d’ « experts ».

Le harcèlement électronique de voisinage tel que décrit dans cette histoire montre des bandes d’individus qui acceptent l’ordre de torturer  avec de l’énergie dirigée , un être humain qui leur est désigné.
Dans « mon » harcèlement électronique , ces bandes se sont renouvelées et se sont organisées ou re-organisées dans 8 endroits stables différents , et dans tous les lieux de séjours temporaires pratiqués en France ( en plus du reste du monde) , depuis 4 ans.

nazi-sam-gross

« Mon » harcèlement électronique SYS-TE-MA-TI-QUE, jour et nuit et partout, a commencé en MAI 2012, avec le quinquennat de Mr Hollande. Ce qui pourrait signifier qu’à partir de ce moment-là, les organisateurs de ce crime savaient qu’ils n’avaient plus rien, ou pas grand-chose à craindre .

Le suivi de « mon » harcèlement électronique qui suppose en fait une préparation en amont de tout emménagement ou déplacement, permet aussi de montrer la préméditation, la centralisation du commandement, la disponibilité du matériel et des exécutants , et donc l’organisation pour exécution . Toutes ces actions définissent le crime organisé.
Il faut même y ajouter , dans certains cas  lors de la mise à disposition du matériel à des bourreaux volontaires mais fous-furieux quasi-novices , des aménagements d’utilisation instantanés et consécutifs à mes articles sur internet.

Ces aménagements sont une preuve supplémentaire d’une organisation criminelle qui veut les éviter ( preuves) ou éviter un accident brutal.
Cette organisation criminelle torture des êtres humains dans leurs appartement ou en tous lieux clos.

loup-et-mouton-sam-gross-that-s-a-marvellous-disguise-i-almost-ate-you-new-yorker-cartoon

La torture consiste à faire souffrir en continu , détériorer la santé, empêcher toutes activités normales, et à priver de repos et de sommeil,
pour pousser à une violence récupérable par des policiers ,
pour faire passer pour fou et/ou rendre fou, avec l’aide de psychiatres,
pour inciter au suicide qui sera déclaré comme scotché au mental de la victime.

81-rue-du-fbg-st-jacques-streetview Paris XIV

Le harcèlement électronique pratiqué à ANGERS et PARIS XIV était lié à l’immobilier . Volonté d’accaparement à Angers, truandages de long terme, et dénoncés, à Paris XIV où le syndic avait fini par « sauter »

A Paris XIV , par exemple , l’immeuble était géré en SCI, et un ou des sociétaires récupéraient la TVA. Les comptes, prétendus corrects chaque année , mais en fait jamais arrêtés et donc cumulés,  faisaient grossir doucettement année après  année le magot de  TVA  à encaisser.

– La SCI était gérée comme une SA , par un conseil d’administration. Certains membres de ce conseil d’administration utilisaient les fournisseurs de la SCI pour leurs besoins. Frais répartis sur les autres.
– La surface taxable des appartements était faite par une simple déclaration sur l’honneur que certains sociétaires avaient notoirement minimisée pour un gentil truandage de la ville de Paris et renouvelable chaque année.

– Les concierges achetaient elles-mêmes leurs produits d’entretien. Le jour où, élue présidente du conseil d’administration de la SCI, j’avais demandé la clé d’un cagibi à la nôtre ( concierge) , j’avais découvert deux choses.
— –Dans ma main , une clé fantaisie qui ressemblait à celle de mon secrétaire,
— –Dans le placard, des provisions de produits d’entretien grand format en quantités plus importantes que celles du magasin de proximité du coin de la rue .

Le lendemain, j’avais ouvert le cagibi avec la clé de mon secrétaire. Tous les produits d’entretien avaient disparu.
MAIS….La clé du cagibi ouvrant mon secrétaire expliquait sans doute enfin, les multiples vols inexplicables , d’argent , de dossiers, en plus des falsifications d’autres dossiers cachés dans le secrétaire. Cela était possible , par un accès à mon appartement d’abord et à mon secrétaire ensuite , et dont je cachais systématiquement la clé.

comptables-sam-gross-we-are-neither-hunters-nor-gatherers-we-are-accountants-new-yorker-cartoon

La petite-grande lessive  comptable faite dans l’immeuble avait poussé le harcèlement en réseau vers la criminalité : viol et harcèlement électronique . Ce denier, encore modéré, était aux mains de M Levystone. Content de lui et provocateur, un jour, out of nothing, il m’avait proposé d’intercéder en ma faveur auprès de LEROY. Le grand prédateur des lieux.
Corniaud !

Le règlement des problèmes de l’immeuble n’était pas mon but. Il m’avait seulement appris le nom des pions et des taupes de l’époque, dont certains avaient participé à couler ma société : Lelong-Levystone-Wen Chuan – Brunel

L’étape suivante du harcèlement électronique avait été un épisode violent destiné à me spolier de mes biens et à empêcher un stage à Panthéon-Assas. Il s’était manifesté à Dole de Bretagne -35- ( Leblay-LeSénéchal) et au 79 rue du Fbg St Jacques  Paris XIV, où un ami me prêtait son appartement lors de mes passages à Paris. Le probable exécutant d’un micro-ondage complètement débilitant, à cet endroit,  semblait être le voisin à rosette , ancien d’EDF.

De 2007 à 2012 , il y avait eu un quasi break,  avant reprise  du harcèlement électronique  de voisinage et plus , et acharnement SYS-TE-MA-TI-QUE

22-rue-ernest-renan-ce2784e90cd12b-51112-400x400 Paris XV

A PARIS XV , au milieu d’ une longue période d’ intense harcèlement de violations diverses ( de 2007 à 2012) , J-J WALTI , m’avait annoncé mon vidage de l’immeuble à travers la copropriété.(?)

De retour d’un voyage de 2 mois, et à temps pour une AG de la copropriété, j’avais été vérifier les comptes, apprenant que j’étais la première à l’avoir jamais fait. Les comptes montraient que la moitié du trop-perçu pour des travaux importants de l’année n’avait pas été remboursée aux copropriétaires.

Le soir , on avait attendu De Certaines , président du conseil syndical( P. de CS) , en retard de 20 bonne minutes pour présider l’AG. Rouge et essoufflé, il nous avait appris que la convocation de l’AG étant irrégulière, il ne voulait prendre aucun risque avec la loi. Il avait annulé l’AG . Pourtant une AG tenue et approuvée ne risque d’ être annulée que par un tribunal. Personne n’y avait intérêt.
– Une convocation irrégulière d’AG est la faute d’un P.de CS, dont le rôle consiste à faire cette vérification en amont. Pas 20 minutes après le début prévu pour cette réunion.
– Un P.de CS, n’a pas le pouvoir , ni le droit , d’annuler à lui seul une AG. Il n’est qu’un propriétaire, comme les autres.
– En annulant une AG en juin, le P.de CS, laissait la copropriété sans syndic ( mandat expiré) : c’est inconséquent.

Quelques semaines plus tard, le syndic sans mandat avait convoqué une AG. C’est illégal. Un nouveau syndic avait été choisi par le P. de SC. Et élu. Le nouveau syndic avait convoqué une AG.
Avant cette AG, deux policiers étaient venus faire du scandale sur mon palier. Leur chef de service , contacté au téléphone, m’avait répondu que sur ce coup-là, il n’était pas leur chef.

L’AG avait eu lieu sans moi. Le P.de SC avait fait en sorte de ne pas rendre aux copropriétaires le trop-perçu sur travaux. Devinez …
Et mon nom avait disparu de la liste des copropriétaires du PV de l’AG. Minable.

Le nouveau syndic n’avait pas tenu longtemps. Il avait démissionné. Sans raison officiellement exprimée. C’est illégal. Et son remplaçant avait été imposé . Sans choix.
Quand le P.de CS avait manigancé pour truander la ville de Paris, récidiviste,  je l’avais noté. Et cet individu P de CS ,  m’avait tiré dessus  avec une arme à énergie dirigée , de son appartement , alors que je me trouvais dans ma voiture, dans la rue  .

Ce vendéen ingénieur et en plus éleveur et marchand de bêtes prospère  et en société avec son frère Charles, maire de Fayemoreau, avait , selon WALTI, eu l’ordre de me faire quitter l’immeuble. Et ce misogyne grand teint, dont l’épouse porte mes vêtements volés , s’y était employé, comme si les lois de la République n’existaient  pas ou seulement  le temps qu’ il les avait en bouche, quand il feignait en avoir besoin.

Le harcèlement électronique pratiqué  contre moi, dans l’immeuble de Paris XV  m’avait rendue sourde, aveugle ( cataracte accélérée) et m’avait brûlé la moitié du cerveau ( irrigation sanguine devenue déficiente)

Mes plaintes contre cet individu et son homme de main n’avaient reçu aucun traitement, aucune réponse.
Criminels protégés . Par qui ? Pourquoi ?

Le Morbihan (56) où j’habitais en doublon se révélera aussi son terrain de jeu. Sa famille et ses relations étaient présentes à ARS et LORIENT. Ce n’est pas une fixette de ma part . Seulement une constatation pour compréhension , après coup.

Les complicités criminelles simultanées et /ou suivantes

  • à Vannes -Morbihan- , ( Le Rouzic- Fouquet et LeDuez-Roux )
  • à Saint-Julien-des Landes – Vendée- ( Couvida-Poitevin-Suteau- Descazes- Desveaux)
  • aux Sables d’Olonne– Vendée- ( Stéfane -Decroix-Brochet),  seuls connus , montrent , dans certains cas, des personnes à qui j’aurais pu ne jamais avoir besoin d’ adresser la parole . J’aurais du être anonyme pour tous ces nouveaux visages.
  • img_8228-ds-la-voiture
  • Pourtant, ces personnes s’étaient, une nouvelle fois, révélées des volontaires-types enthousiastes, parfois psychopathes , parfois sadiques, ou misogynes , ou escrocs. De toutes façons, promoteurs ou exécutants du harcèlement électronique de voisinage , et que le ou les organisateurs leur a (ont), manifestement , assuré exempt de problème ou de poursuite.
  • acrottessam-gross-people-walking-around-with-carrots-attached-to-sticks-hanging-in-front-of-new-yorker-cartoon

Mais on ne sait toujours pas au nom de quelle loi française, ce harcèlement électronique est organisé, et  rendu possible parce que  protégé par les autorités constituées de France .

http://desailesauxtalons.blogs.nouvelobs.com/archive/2016/08/25/detonnante-association-crapuleuse-institutionnelle-589611.html

Code pénal

Article 222-3 :  actes de torture ou de barbarie  ( Tous les acteurs des tirs d’énergie dirigée vers le cerveau)

Article 222-10 : violences ayant entrainé une mutilation ou une infirmité permanente ( Mêmes que ci-dessus)

Article 222-17 : Menace de commettre un crime ou un délit ( JJ Walti)

Article 222-23 et suivants : viol  ( auteurs inconnus)

Article 223-1 : Risques causés à autrui ( Tous les mis en cause)

Article 226-1 : Atteinte à la vie privée ( Tous les mis en cause)

Article 226-4 : Introduction, maintien dans le domicile d’autrui ( Lelong, Brochet, LeDuez, Suteau, Delveaux etc.. )

Incarcération hospitalière et crime organisé de harcèlement électronique en FRANCE

21 Sep

img_8663

dessin de Voutch

« Le professeur A.J. Boulloch, de Seattle- à qui je viens de communiquer votre diagnostic- me charge de vous adresser ses plus vifs remerciements :il dit qu’il n’a pas ri comme cela depuis des années.

Le harcèlement électronique est une atteinte à l’intégrité physique et mentale d’un être humain.
Il consiste à bombarder , une personne dans son appartement , dans son lit ou ailleurs avec de l’énergie de plusieurs sortes. En proximité, cela se fait de manière cachée, à partir d’ une pièce proche ou d’un voiture amenée en proximité . L’énergie pulsée traverse toutes les parois ou protections , et fait atrocement souffrir.

Le harcèlement électronique est confié à des acteurs qui acceptent de le mettre en place et en oeuvre en proximité selon des ordres et des modalités. Ils sont approvisionnés pour cela d’appareils qui servent d’émetteurs ou d’émetteurs /relais de l’énergie pulsée .

Le harcèlement électronique tel que décrit par les cibles n’est pas improvisé. Il est préparé , sans doute facilement parce que bien rodé, . Cette préparation implique la préméditation , puis l’acceptation et la décision des intervenants d’agir en commun avec les organisateurs,  pour nuire à un être humain et le détruire en le faisant souffrir le plus possible. Pour cela les intervenants sont approvisionnés en matériels divers , souvent programmés mais aussi adaptables aux diverses situations analysées.
Ces intermédiaires sont des subordonnés aux ordres , et forment avec le ou les organisateur(s) , une bande organisée criminelle.

Pour que le harcèlement électronique ne soit pas reconnu officiellement comme un crime en bande organisée, il y a des psychiatres habitués. Dévoués à la cause des criminels et prêts à n’importe quoi pour les aider par la seule autorité de leurs blouses blanches et de quelques allégations invérifiables , ils servent à décrédibiliser la victime . Pour cela, ils s’autorisent à se saisir d’elle et de sa liberté de citoyenne , pour la déclarer malade . Envers et contre toute vraisemblance.

Ce qui suit a déjà été raconté en détail.
J’avais chuté dans la rue pour n’avoir pas assez levé le pied et m’étais retrouvée la tempe sur des pavés. Les quelques hématomes qui s’étaient formés, plus le dégobillage, incitaient à un scanner de la boite crânienne de précaution en hôpital.

N’étant pas une urgence, j’avais piqué un roupillon  en attendant , sur mon brancard de l’Hôpital Georges Pompidou . Mais un jeune médecin curieux (DELCHEV) était venu me secouer pour me poser des questions,  tout en n’arrêtant pas de textoter  sur son portable,  et de rigoler avec son correspondant. J’avais répondu à ses questions.

Vue l’heure déjà avancée de la nuit, il m’avait proposé de finir mon somme  sur place jusqu’au lendemain. Sans  méfiance, j’avais accepté.

Le lendemain matin, youplalère, j’avais appris par le suivant (BOILLET) qu’en tant que danger ambulant pour moi et pour la société , j’allais être incarcérée dans un autre hôpital et privée de mes droits de citoyenne à rentrer chez moi après un scanner de la boite crânienne.
Dans l’hôpital suivant, j’avais été droguée illico et attachée sur un lit . Je m’étais réveillée pieds et bras sanglés.
Transférée d’un service à l’autre, j’avais subi toutes les humiliations habituelles destinées à « casser » une victime.

Quand le médecin chef en humiliations (GAY) avait appris mon rendez-vous avec le JLD, il avait ( mais je ne l’apprendrai que plus tard) immédiatement fait un certificat de bonne santé , déclarant que je restais vo-lon-tai-re-ment enfermée.
Le ouiquende précédent le rdvs avec le JLD , j’avais eu une mini-permission de sortie , mais écourtée par l’attente obligée de M MONTEIL DE MARICOURT, un  jeune collègue de Mr GAY.

M MONTEIL DE MARICOURT , de repos ce jour-là, était venu tout spécialement m’apporter pour mon ouiquende des médicaments venant de l’extérieur de l’hôpital. C’était des hallucinogènes, selon les symptômes observés en ingérant seulement 1/4 de la dose.
Les poissons de la Seine qui avaient eu le reste,  avaient du en baver !

Après l’entretien avec le JLD , j’étais officiellement libre . J’étais allée saluer MONTEIL DE MARICOURT avant de partir.
Pourtant, le soir-même , MONTEIL DE MARICOURT me fera rechercher par la police judiciaire , chez mon ami et référent, qui s’ en était bien marré.

Fort de ce dossier bidon,  et qu’un juge du tribunal administratif * (1) avait refusé de faire supprimer , un policier du XVème * (2) avait tenté un nouveau chantier. Pour rien .

Récemment , c’est la jeune docteure Madame TIBERGHIEN * (3) qui, triomphante, et méprisante, exhumera ce dossier pour me le balancer sous enveloppe , tout en me montrant la porte de sortie de son cabinet.

C’est ainsi , à ostraciser une victime et la décrédibiliser, que servent certains médecins français collabos du crime organisé de harcèlement électronique.

Par ailleurs, à ce jour, il est utile de noter qu’aucune de mes plaintes auprès des procureurs de PARIS, de VANNES, des SABLES d’OLONNE, n’a jamais été traitée. L’incarcération hospitalière sert aussi à cela.

Beatrice El Bèze, * (4) , a une expérience assez semblable  de victime stigmatisée et que l’on continue à torturer avec férocité.  Comme si

  • l’article 19 DUDH
  • l’article 11 de la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne
  • l’article 431-1 du code pénal français ………. n’existaient pas.

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/07/harcelement-en-reseau-broyage-de-cible.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/24/attention-danger-2/
https://etouffoir.blogspot.fr/2016/09/le-delire-electronique.html
http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com

Criminels de droit

27 Mai

criminalité images

Les criminels de droit , dans ce pays, sont ceux qui exercent leur activité en toute impunité malgré des plaintes des victimes . Leur criminalité semble autorisée et protégée.
De la même façon, il semblerait qu’existent des délinquants de droit . Ce sont ceux qui violent  les domiciles, l’ intimité,  les dossiers des cibles , sans jamais être inquiétés.

Pour ceux qui ouvrent ce blog bizarre et inquiétant pour la première fois, je rappelle , comme souvent, que la criminalité ici décrite  est un phénomène qui utilise des nouvelles technologies. Ce phénomène est désigné par l’expression la plus courante de     « harcèlement électronique »
Le harcèlement électronique consiste à propulser de l’énergie de façon directionnelle vers un être humain pour l’handicaper ( privation de sommeil) , le diminuer (maladies induites) , le faire souffrir sans répit et sans fin (pour le pousser au suicide )

L’être humain ainsi visé est appelé cible ou « IC » pour « individu ciblé ». Cette expression est traduite de l’anglais « TI »,  abréviation pour « targeted individual » .

L’énergie propulsée vers la cible est directionnelle. Elle vise intentionnellement une partie du corps de la cible ou bien la partie de l’habitation où  se trouve la cible , et où elle sera donc atteinte.
Cela est rendu possible par une autre technologie qui permet de distinguer un corps à travers les parois, le béton ou le fer. Cette technologie , est utilisée par les sauveteurs pour rechercher des survivants dans des décombres, après , par exemple , des tremblements de terre.
Dans le harcèlement électronique , cette technologie est  détournée en une aide à l’assassinat.

Ce phénomène de harcèlement électronique , soigneusement caché par ceux qui en profitent , existe depuis plusieurs dizaines d’années .

Ceux qui en profitent représentent un éventail d’occupations ou  de professions très large et surprenant .

Ce éventail de profiteurs cachés va de médecins psychiatres corrompus à des entreprises ou institutions diverses qui font de l’ expérimentation pour des profits commerciaux ou de prétendues avancées de la science. Sans oublier les réseaux criminels « purs » : ceux qui tuent sur commande.

Ces réseaux criminels dits « purs » ( par dérision)  utilisent donc le harcèlement électronique pour leurs affaires et/ou  celles de leurs clients ou obligés.qui pratiquent et font pratiquer l’assassinat de gêneurs sans preuves, et mettent à disposition leurs experts et leurs moyens . Les experts se forment par la pratique et l’expérience .
Les cibles risquent donc souvent d’être choisies en fonction des opportunités ou besoins de formation de ces réseaux cachés.
On peut lire sur ce sujet la traduction d’un témoignage d’un membre de ces réseaux cachés et qui se trouve à :

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/lorganisation-2/

et en anglais à     http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/the-syndicate-l-organisation.html

A ce jour , en France , une seule revue a eu le courage de publier un dossier/ témoignage de cible de harcèlement électronique expliquant les éventualités de ce crime caché . Il s’agit du magazine TOP SECRET.
Ce dossier témoignage est en lecture , avec l’autorisation de l’auteure à
https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/05/01/ce-nest-pas-vous-qui-etes-fou/

Pour mettre en pratique facilement le harcèlement électronique, les réseaux criminels (toutes origines confondues) utilisent :
– les appartements proches de ceux de leur cible, et d’où sont faites les agressions,
– les voitures des cibles qu’ils piègent en y cachant des éléments pour transmettre l’énergie propulsée vers l’habitacle du véhicule où se trouve la cible,
– les antennes relais détournées de leur fonction première,
– des radars de surveillance quand des fonctionnaires corrompus de l’Etat participent,
– des satellites, dans les mêmes circonstances.

Malgré des déplacements incessants ou des déménagements successifs, les cibles s’aperçoivent à leurs dépends , que leurs situations se reproduisent à l’identique en tous endroits . Les criminels sont différents. Mais tous sont  aussi enthousiastes et déterminés, parce que , semble-t-il , officiellement protégés.

C’est de nouveau ce qui s’est passé ici , aux Sables d’Olonne , avec ce cas extrêmement troublant et inquiétant  d’un maire, ancien magistrat allant jusqu’à se payer ouvertement la tête ( mal en point) d’une cible (moi) en essayant de la ridiculiser. Cela été fait en déformant l’interprétation de l’article 40 du CPC, dont cet ex- magistrat était censé spécialiste et qui lui créait une obligation de défense de la cible. Entre autre.

Et, donc, forts de ce type d’ appui officiel ,  et qui entraine celui de la police, les criminels locaux s’éclatent .
Il se considèrent comme des criminels de droit.
Ils ont commencé à torturer un être humain sans raison personnelle , même pas celle de la loi du talion , par ailleurs inconnue dans cet Etat de droit. Sauf dans l’ile en représentation dans l’article précédent .
Et pourtant à chaque réaction de défense personnelle de ses droits à l’intégrité physique et à la dignité de la cible , par la cible elle-même, ils réagissent par des escalades  de type  punitions.
Ainsi , ils multiplient les exactions et augmentent la torture quand eux,  ou leurs maîtres commanditaires,  s’avèrent mécontents ou insatisfaits de « leur » cible mise à disposition de leur perversion, sadisme ou maladie mentale.

Après l’article
https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/05/01/ce-nest-pas-vous-qui-etes-fou/
et sitôt la nuit venue , Denis Stéfane  du A221 avait montré sa colère, sa supériorité de dominant possédant la technologie et les connaissances nécessaires pour torturer en cachette au moyen d’une énergie pulsée brûlante .
Cette forme d’énergie brûlante , le micro-ondage intensif, utilisée par JJ WALTI puis, J.FOUQUET, puis A.ROUX, puis G.POITEVIN et P. SUTEAU avait déjà détruit une grande partie de mon cerveau *(1)

Ce 25 mai au soir, les représailles  à la partie de l’article précédent ( réveil par le son) et venant du A221, avaient été immédiates , et à base d’un micro-ondage violent .
Ce qui donne une information sur
l’existence de la criminalité locale dont les membres lisent ce blog avec assiduité ,
la réactivité des criminels concernés,
l’extrême variété de leur matériel qui s’adapte à toutes leurs fantaisies incluant leurs fantasmes les plus sadiques,
leur impunité assurée pour se permettre avec une telle audace de torturer des citoyens dans leur appartement.

IMG_7298 dBm

Ce premier tableau montre le premier tir le plus violent, exprimé en dBm.
dBm signifie décibel miliwatt. C’est une abréviation du rapport entre la puissance en décibels et la puissance en milliwatt.

Le tableau suivant , vient d’un enregistrement en doublon fait par un second appareil semblable au premier  et utilisant la fonction de détection 𝜇W/m2 . Les valeurs  enregistrées montrent, un réglage de l’appareil sur une intensité de puissance importante  ( de 1000 à 2500 𝜇W/m2)  et  des intervalles de temps caractéristiques de tirs.

IMG_7299 micro ondage

et dernier enregistrement avant départ

IMG_7300 continuation

Ce supplice  qui  a continué comme montré ci-dessus , est sans doute fait pour durer toute la nuit, comme cela avait été le cas  pendant longtemps , ailleurs , et par exemple
à Paris , sous la guidance du franc-maçon A. De Certaines  et par son homme de main J-J Walti
aux Sénioriales, sous la guidance de , et par,  G. Poitevin  et aussi par son homme de main , P. Suteau

Pourquoi se gêner , puisqu’ici aussi, la torture mise en oeuvre par des corses et leurs  réseaux , se fait avec l’aval du maire qui rigole de la victime  et du préfet qui regarde ailleurs.
Alors , GLF ? ou GLNF ?

Donc,  pour éviter le pire , j’avais dû une nouvelle fois, quitter mon appartement pour la nuit.
Le lendemain, j’avais aussi quitter la ville pour un moment, poursuivie non stop , par des individus de type corse et qui couraient après moi en voiture , dont celle-ci :

IMG_7304 récupération des flyers

pour enlever  et faire enlever par des femmes, mes flyers d’information sur cette criminalité racontée  .
Cette criminalité vous menace tous, autant que moi ou que les autres personnes ciblées dans le même cas.

 

Torture en représailles

17 Mai

torture du cerveau stock-photo-brain-pain-medical-health-care-concept-as-a-human-thinking-organ-with-barbwire-or-sharp-barb-wire-314240933

La torture consiste à pulser de l’énergie vers mon appartement et l’endroit de cet appartement où je me trouve et où  je me déplace plus particulièrement. L’énergie dirigée est émise et pulsée, venant du dessus et du dessous, donc  à partir  des appartements voisins.

Les tirs m’atteignent , comme toutes les autres cibles de ce même phénomène de torture , quand, pour éviter les agressions directes, je vais m’allonger, sous la table, dans la salle d’O ou dans la cuisine. Tous ces déplacements en pleine nuit , sont, en plus, fatigants.

Ces tirs d’énergie visent et atteignent la tête , actuellement sous forme de sons stridents qui provoquent une mise à feu des neurones du cerveau , font mal , et empêchent le sommeil.

Cette forme de torture a donc deux constituants de base,
La souffrance infligée en continu et volontairement
La privation de sommeil en continu, également.

Cette torture a d’autres expressions, tout aussi cachées, et est responsable
de dérèglements de nature neuro-chimique provoqués dans le cerveau, avec atteinte au système auditif, aux capacités de concentration et de mémorisation,
de perte de capacité de réaction du système immunitaire avec en corolaire une accélération de croissance d’éléments cancéreux , générés par , d’abord et pendant plus de 3 ans, des tirs incessants de micro-ondes vers le crâne et toutes les autres parties du corps.

représailles images

Les représailles sont des réponses de vengeance à la dénonciation de cette torture. Elles sont censées faire taire et conditionner une victime à la soumission et au silence. Ces représailles sont conçues pour générer la peur. Elles sont mises en place et en action immédiatement après une action de défense , ou d’information faite par la cible.

Comme dans le dressage des animaux, les criminels ici, espèrent un réflexe (de soumission ) de type pavlovien.

Pavlov-1004x1024
image du blog : http://blog.francetvinfo.fr/dans-vos-tetes/2013/11/14/sommes-nous-tous-conditionnes.html

Après deux journées successives d’activisme avec suiveurs en continu, et la mise en ligne de l’article https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/05/16/le-son-du-dessous/ l’annonce des tirs d’énergie à venir , s’était manifestée par une démangeaison en profondeur du talon du pied gauche. Ça changeait de la sensation d’étincelles au même endroit.
Et schalk. Une fois la position du corps repéré , les tirs de sons avaient commencé.

Le réseau criminel des Sables d’Olonne, montrait une nouvelle fois qu’il avait tout prévu et était positionné en embuscade.

Sitôt un montage de protections rendu plus efficace au- dessus du corps, les tirs étaient immédiatement venus du dessous, s’ajustant ensuite , à toute vitesse , en provenance ( au-dessus ou en dessous) et en intensité, quel que soit l’ endroit de l’appartement choisi pour essayer de les éviter.

Le réseau criminel des Sables d’Olonne a donc le temps, l’envie et le moyen de repérer mon corps , quand je suis dans mon appartement, toute lumière éteinte.

Le réseau criminel français tel que décrit dans mes blogs et quelques autres ,  et ici encore, en Vendée est protégé
par le maire de la ville , ancien magistrat du siège, qui refuse de faire un boulot minimaliste et obligatoire , à base de l’article 40 du CPC,
par le commissaire de police de cette ville soumis aux directives du préfet, et qui  avait fait transformer en toute illégalité des plaintes pour torture par une victime ( moi) ,

  • en plainte d’accusée de diffamation par le tortionnaire des sénioriales G. Poitevin *(1),
  • ou en plainte d’accusée de dégradations par le tortionnaire de Cap Olona D. Stefane.*(2)
  • Ceci est habituel, en France.
  • Dans ce pays , aucune des plaintes de victimes de harcèlement électronique n’a à ce jour donné lieu
  • à une quelconque enquête des pouvoirs publics ,
  • ni à des mesures de précaution pour dissuader les barbares dénoncés , de participer à cette forme de torture cachée et/ou les empêcher de continuer à le faire.
  • torture stock-vector-red-man-tied-with-barbed-wire-in-black-background-107715716
    Il faut savoir que, pour une victime, le fait de se taire, n’empêche pas la torture.
  • Le réseau criminel de base habitué depuis longtemps, impuni et protégé , entretient et maintient une pression constante par torture aménagée , entrainant une forme d’usure et de dégradation de la santé et du cerveau qui aboutira forcément à un état végétatif d’exclusion de la cible.
  • Les victimes concernées par ces vengeances haineuses déléguées à des réseaux de sadiques approvisionnés en technologies meurtrières , et tels que décrits dans de nombreux blogs , ont deux issues principales
    dénoncer le phénomène et informer les citoyens du danger qu’ils courent aussi, pour essayer d’obtenir une législation cohérente qui traite le problème rapidement.
    accepter les souffrances , et l’ assassinat en bande organisée, en silence

*(1)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/03/13/crime-organise-a-lso-lettre-a-mr-gallot-maire-de-lso/

*(2)

http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/maraude-sauce-poulet.html ( convocation au commissariat)

http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/8-mars-2016-femme-francaise-sans-droits.html

  • torture stock-photo-human-rights-word-cloud-on-white-background-227806630