Tag Archives: criminalité cachée

Autre témoignage

19 Mar

http://desailesauxtalons.blogs.nouvelobs.com/archive/2016/08/25/detonnante-association-crapuleuse-institutionnelle-589611.html

Ce témoignage synthétique pose le grave problème des vidages de cibles.

On les torture et on les pousse à partir sans cesse et de partout. 

Quand une cible ne le fait pas naturellement ( partir éreintée par la torture) , elle est convoquée au commissariat où un policier lui donnera ce conseil . Un policier  m’avait convoquée à Paris, pour une série de questions qu’il voulait déstabilisantes  et mentionnant :

  • ma prétendue  santé,  fabriquée par le réseau criminel parisien, et  dont il disait  tout savoir
  • mon alliance que je continuais de porter…. tous sujets qui lui sont interdits par la loi.

Ce policier audacieux ,  avait terminé en m’annonçant que WALTI, mon tortionnaire attitré de Paris XV  ne quitterait pas l’immeuble,  et que donc …. conseil apparemment désintéressé ,  c’était à moi, la victime torturée par Walti  de partir  .

Pour finir cette convocation, le policier m’avait accompagnée jusque sur le trottoir .

Et il avait essayé  « il vont vous pousser à la violence. Vous réagirez mal . Et je viendrai vous coffrer »

Mon « Oui, je sais » minimaliste , l’avait agacé , l’entrainant vers  » la prochaine fois , je serai beaucoup moins gentil « 

Tiens donc .

Si des convocations au commissariat avec accusation de diffamation ou dégradations imaginaires  faites  par les tortionnaires acteurs du harcèlement criminel global ,  ne suffisent pas à déloger une victime , alors tout est mis en branle pour  manigancer  le départ/expulsion de la cible et  la pousser  vers la rue ou ailleurs et  avec pertes et fracas .

Une installation ailleurs est toujours un problème. Puisque cela suppose de  re-apprendre à connaître un environnement et surtout à reconnaître de nouveaux harceleurs conditionnés et instrumentalisés par les réseaux crapulo/criminels  cachés  .

Ces harceleurs cachés et qui seront incités à la violence ,  existent dans toutes les villes. Tous les immeubles. Tous les groupes sociaux.

Questions en date du 8 mars 2017

Publicités

VOULOIR VIVRE dans la DIGNITÉ

30 Oct

LETTRE OUVERTE à TOUTE PERSONNE

COMPÉTENTE et de BONNE VOLONTÉ

Madame , Monsieur,

Cette revendication  de VIVRE dans la DIGNITÉ, tout aussi légitime que MOURIR DANS LA DIGNITÉ ( association loi 1901) , est en France, officiellement déniée à quelques centaines de personnes victimes de ce que les anglo-saxons appellent le gang stalking et qui a été traduit en français par harcèlement global.

Le très proche  1er novembre 2016, journée d’hommage national à tous les morts , est une occasion de le rappeler, et de redire ce qu’est le harcèlement global de vivants privés d’une vie dans la dignité la plus basique, pourtant garantie par la Constitution et la Convention Européenne des Droits de l’Homme  .

Car, pour lutter contre cette forme de criminalité cachée, il faut également la faire reconnaitre dans ses manifestations physiques et ses implications sanitaires.

Pour cela,  nous , les individus ciblés par cette ignominie qu’est le harcèlement électronique,  sommes en recherche de physiciens et de médecins  courageux qui accepteraient de constater les graves conséquences de ce type de harcèlement tout particulièrement , d’en témoigner et /ou de l’analyser.

L’article http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/04/recherche-de-scientifique-en-phase.html
n’est pas une plaisanterie macabre ou d’un goût douteux. C’est semble-t-il , le seul recours en reconnaissance de ce groupe de français ciblés et abandonnés à son sort par des spécialistes frileux ou plus .

C’est cet appel  pour rencontrer un ou des spécialistes médecins au physiciens , sans rien à perdre,  et qui accepteraient de mettre leurs connaissances et compétences au service d’une cause  à  défendre mais laissée pour le moment aux seules victimes épuisées,  que nous vous demandons  de répercuter à vos proches, amis, parents ou relations,

Pour mémoire ou information

Le harcèlement criminel global se compose du harcèlement criminel  en réseau (HCR) et du harcèlement criminel électronique (HCE).

Le harcèlement criminel en réseau est pratiqué de façon extensive par tous les milieux sociaux-professionnels et le plus souvent , dans le cadre du métier, ou sous couvert d’une qualité  et des moyens  d’action qui y sont liées.

Ce harcèlement  criminel est destinée à montrer ou prouver qu’une personne est dérangée ou folle, et à défaut à faire en sorte qu’elle le devienne ou puisse être diagnostiquée comme telle. Pour cela les pratiquants du harcèlement en réseau utilisent  un corpus de nuisances qu’ils adaptent au cas particulier de leur cible.

Le harcèlement criminel électronique est la forme physique , barbare et violente du harcèlement criminel global.

Le harcèlement criminel électronique , quand il est mis en place en proximité de la victime , consiste à pulser des signaux ( faisceaux de fréquences)  à travers les parois , à partir d’appartements voisins . Ces signaux peuvent porter des micro-ondes, des sons, des sifflements  et  aussi de très basses fréquences qui interfèrent avec celles du cerveau.

Ces signaux  sont pulsés par des appareils programmés pour priver la cible de sommeil dans des souffrances indescriptibles , pour la brûler et  pour détériorer sa santé .

Les auteurs de ce crime sont  alors et souvent des voisins volontaires ou rétribués. Les organisateurs sont leurs correspondants.

Dans l’espoir d’une ou plusieurs réponses de votre part en commentaires pour contact, en cette période de retour aux fondamentaux de la vie de famille , et de la vie tout court

Ce 1er Novembre , justement 

et au retour d’une nuit pénible en voiture et dans le froid, j’avais essayé de me réchauffer dans un lit.

Apparemment le voisin corse du A221 était à l’affût * (1) et le réglage de ses appareils , juste à l’aplomb de mon lit avait donné ceci :

img_9180

puis ceci :

img_9181

et qui donne ceci , vu de plus près

img_9179

et avec de sincères voeux de vacances de Toussaint ensoleillées.

img_9171

  • (1) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/10/les-reglages-du-voisin-corse-du-a221.html
En passant

TORTURE de FEMME

24 Juin

Image

Une loi qualifie de crime, l’exposition d’autrui à toute force , que ce soit de la chaleur, de la lumière, de l’électricité, du bruit ou toute forme d’énergie sans motif légal et sans consentement.
Elle date de 1997 et est applicable en Irlande , où les britanniques avaient eu de mauvaises habitudes criminelles et plusieurs technologies d’avance sur les irlandais.
Il s’agit du « non fatal offenses against the person act  »

En France , ce type de crime par énergie dirigée ciblée , entre les mains de certains réseaux mafieux et criminels dont des services spéciaux , est couramment mis en pratique . Il est couvert par des médecins psychiatres, tu par des journalistes, et nié par des fonctionnaires d’Etat muselés .

Les cibles de ces attaques par énergie dirigée y sont des victimes à temps complet, torturées nuit et jour et souvent par les plus vicieux ou sadiques de leur voisinage ou de leur ville, à qui le matériel est confié par délégations successives.

Lorsque , à Vannes,* j’étais montée frapper chez mon voisin du B33, il avait hurlé qu’il n’avait pas de « magnétron » ou de « bazooka » pour tirer sur ses voisins , ni d’appareil pour voir à travers les murs , caricaturant mes propos au profit d’un voisinage agacé . La juxtaposition magnetron/bazooka faisait croire qu’il s’agissait d’armes de la même catégorie.
Un bazooka est une arme de très grande puissance qui ferait éclater murs et plafonds. Ici pas de trou dans les parois de l’immeuble . Donc pas de bazooka , donc pour monsieur-tout-le-monde , pas de tirs, non plus .

A ma question sur une plainte portée contre moi , il avait répondu qu’il le ferait dès le lendemain, histoire de venger les copains de Paris .
Pourtant, j’avais déjà la convocation de la police en poche.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/18/trois-choses/

Ce jeune homme improbable, prétendait vouloir protéger son tout nouveau boulot. Pour cela , un bon moyen : cesser d’ouvrir sa porte à des tortionnaires et du matériel de torture invalidant.

Et bien , pas du tout . cela avait continué , montrant que son nouveau boulot ne risquait strictement rien.Il y avait eu , comme souvent , des tirs d’ultrasons au laser pour la nuit. En journée, l’appareil utilisé ressemblait à un « incapacitator » qui pulse des bouffées d’ondes qui fouettent le cerveau empêchant systématiquement le repos.

Comme Jeanick Fouquet avant , lui ou ses comparses, avaient continué de trainer sur le sol, un lourd appareil qui semblait être émetteur de micro-ondes.

De concert, ces gars-là, savaient même varier leur plaisir de sadiques.
Ainsi, dans la nuit du 10 juin, allongée sur le dos dans le salon, j’avais du en déguerpir à toute vitesse. sous l’effet de pointes de feu qui s’enfonçaient à des endroits et profondeurs diverses …..dans l’estomac . Comme si ce tir d’énergie était distribué par une sorte de mitraillette ou émis avec un ventilateur en fonction, et posé devant l’émetteur d’énergie . Cette seule douleur qui avait atteint ensuite les intestins, m’avait tenue éveillée toute la nuit.

Alors, le 18 juin en fin de journée, je m’étais naturellement intéressée aux trois grands gars sortant de l’immeuble rue Mgr de Pancemont, un ordinateur de couleur kaki sous le bras , et un énorme sac rectangulaire bien lourd à bout de bras.
Je quittais l’immeuble le lendemain. Mon paquetage literie était fait. Les violeurs de domicile le savaient. Les criminels avaient besoin du matériel pour approvisionner un nouvel endroit en matériel pour tirs d’ondes en continu.

Ma présence, à ce moment-là,  semblait avoir embarrassés les grands gars. Ici, leurs voitures.

Image

Cette histoire comme bien d’autres montre une organisation criminelle ** toute puissante de ses couvertures et connivences sans limite ni contrainte. Elle s’exprime aussi bien en Islande qu’à Cuba ***, deux endroits où on prétendait que une femme = un homme

Elle a ses relais/frères mobilisables partout et apparemment avec en tous lieux des moyens disponibles pour mettre en place la même torture commanditée.
Le micro-ondage et les tirs d’ondes soniques, servent les affaires, l’expérimentation humaine non consentie et accessoirement permet de torturer des inconnu(e)s pour fraternelle vengeance.

Seuls les honnêtes gens et les victimes l’ignorent.

Dans le bureau de l’office du tourisme de Fougères (35300)  ce samedi après-midi, une jeune employée avait fait pour moi la réservation d’une chambre d’hôte.

Image
Un quinquat et madame arrivés à toute vitesse avaient stoppé à portée d’oreille du comptoir. Ils ne consultaient pas de documentation et n’étaient pas positionnés pour demander des renseignements après moi.
Dès que l’employée avait eu répété le nom de l’adresse de ma chambre d’hôte, le quinquat téléphone en main s’était mis à textoter à tout va..

Sur place, à quelques kilomètres de Fougères, dans cette maison en pleine campagne et sans antenne relais à proximité,

Image

Photo du guide de l’office de tourisme

les hôtes courtois , m’avaient malgré tout  refusé la chambre en rez de chaussée, destinée à des familles avec enfants.

Puis  après une absence d’une petite heure pour trouver des espaces et les payer ainsi  , ils avaient proposé  la chambre du rez-de-chaussée
Au diable , les familles avec enfants et une éventuelle recette supplémentaire !

Diable !

Dans la chambre du dessus , donc inoccupée, des bruits étouffés indiquaient quelqu’un qui prenait des précautions.

Et divers malaises familiers dus aux ondes m’avaient mise en alerte. Jusqu’à ce qu’arrive le premier tir d’ondes fulgurant, comparable à l’effet d’un lance flamme .
Sans attendre le second et les suivants , j’avais chargé ma voiture pour fuir ce lieu isolé, habité par des hôtes tortionnaires/escrocs qui font payer  en espèce et sans reçu, par leur victime,  la nuit de torture programmée par d’autres.

Et j’avais eu la paix, dans ma voiture, dans une station service.

Pendant la révolution culturelle , en Chine, la famille d’un condamné payait la balle qui devait le tuer.

En France , comme l’a montré cette histoire de nombreuses fois, c’est la victime que l’on fait payer ( sa chambre d’hôtel) avant de la torturer.

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/06/lettre-mr-david-robo-dynamique-maire-de.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/lorganisation-2/

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/05/harcelement-electronique-crete-cuba.html

 

???????????????????????????????

 

 

 

La criminalité cachée

25 Mar

Image

Vannes est une ville attachante qui allie un plan d’eau pour déambuler, une élégante partie médiévale colorée, et presque à portée de pieds,  une nature apaisée et protégée pour se ressourcer.
Les gens normaux y sont d’une gentillesse courtoise détendue.

Les autres déclinent la malfaisance sous des formes violentes et cachées, comme ce pays en semble coutumier.

Image

Cet immeuble cache une criminelle. Elle est criminelle parce qu’elle torture. Cette torture consiste a priver de sommeil par des douleurs infligées au cerveau et au corps . Cela se fait par des tirs d’ondes pulsées. Les ondes sont pulsées à travers les murs,  par un appareil spécial,  et majoritairement vers la tête et donc le cerveau.

Le cerveau souffre physiquement, monstrueusement, contrairement à ce que l’on trouve écrit par des spécialistes. A défaut d’atteindre le cerveau ou pour changer , la criminelle pulse les ondes avec son appareil, pour cuire la peau, les poumons , l’estomac , les intestins, dans des douleurs épouvantables.

Tapie/cachée derrière ses rideaux, elle pourrait aussi retourner, son appareil , selon son humeur, vers l’un quelconque de ses voisins, tout en restant toujours planquée dans son appartement.

Cette criminalité , et qui existe en France depuis plus de 20 ans à ma connaissance, est cachée parce que les témoignages sont empêchés ou censurés, et qu’elle est confiée à des voisins aux airs innocents voire BCBG . En plus elle se pratique  à travers les murs et demande une bonne dose d’audace et d’informations pertinentes pour être dénoncée . Les preuves de ces tirs d’ondes sont apportées par des détecteurs et par les brûlures externes.

Les plaintes faisant état de cette criminalité vont à la poubelle, par stratagème.

La nuit où j’étais montée demander à cette dame d’arrêter la torture par ondes pulsées, c’était son copain qui semblait aux commandes. A chaque râle de plaisir, avec le commutateur de l’appareil sans doute à portée de main, il avait déclenché un tir d’ondes violent vers mon lit.

Des études sur le cerveau montrent que les psychopathes n’éprouvent de plaisir que par la souffrance qu’ils infligent . Incapables d’empathie , leur jouissance se nourrit de leur sadisme . cf : passionsante.be , Psychopathes : un cerveau programmé pour la cruauté.
Cette nuit là , personne de cet appartement n’avait ouvert ou répondu. Trop occupés.

Le lendemain des travaux bruyants y prouvaient une présence . J’étais allée sonner pour une explication. Personne n’avait ouvert. Trop occupés.

Et la torture par ondes pulsées, avec brûlures , avait continué jour et nuit, avec ou sans l’aide des copains de la dame blonde.
Habituée au accro, et sans autre occupation, elle passait son temps à me suivre chez moi, de chez elle , pour positionner correctement son appareil de cuisson d’être humain par ondes pulsées . Grâce au matériel ad hoc fourni par son organisation criminelle, mon plafond lui était transparent. En plus.

Un très probable système d’alerte informatique , semble aussi lui signaler mes mouvements ou déplacements, la nuit . Pour une même nuit, j’avais changé mon emplacements de couchage 4 fois. Elle avait trainé/déplacé son matériel autant de fois pour le positionner à l’aplomb de la ma tête . Enregistrement audio de ses bruits , pour preuve.

Dépendant de ses caprices ou de sa hargne sadique je dois subir toute augmentation de puissance des tirs d’ondes pulsées qu’elle improvise. Sans cris, malgré la douleur. La nuit dernière elle avait sans raison augmenté la poussée des ondes jusqu’à 500 MHz à 4h52. ( 1,7 = 1,7 GHz)

Image
Encore une fois l’augmentation à 500 MHz n’indique pas un train d’ondes d’ambiance. Il s’agit d’un tir directionnel effectué 2m50 plus haut et ressenti dans une sensation douloureuse de cisaillement du cerveau. La puissance détectée à la tête du lit est donc celle de l’onde fulgurante qui avait traversé le cerveau à ce moment-là.

Image

Et quand la criminelle du dessus le décide , il faut aussi se lever en vitesse après un tir de 600 MHz, pour échapper aux suivants

C’est cette criminelle-là qui avait tenté récemment de se victimiser en se plaignant d’un mien comportement : censé bruyant et grossier. Elle l’avait écrit pour la police et le syndic et surtout  pour l’agent immobilier tout content d’intervenir.

C’ était un faux témoignage. Prouvé par mes soins.
La police en semble friande, pour fabriquer un dossier.

Selon un policier parisien , enregistrement à l’appui, ces délations seraient même faites à la suggestion de la police et correspondraient à des consignes de la direction.
Cela signifie que par accumulation de rumeurs imbéciles , de fausses accusations et faux témoignages , cette dernière se débarrassera de la victime faisant ainsi place nette pour la criminalité cachée et ses adeptes . Des copains ?

Car il n’était même pas venu à l’idée de ce policier, de l’urgence de faire cesser la torture, de celle de rechercher des preuves complémentaires , ni de l’urgence  d’arrêter des criminels déjà nommés dans des plaintes explicites .http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/plainte-pour-torture-par-ondes-pulsees.html

Cela prouverait que rien n’a changé depuis l’étude de 2002 de Nicolas Desurmont «  Vers une problématique du harcèlement criminel en réseau  » qui,  à propos  du harcèlement en réseau , mentionnait déjà cette propension policière à faire accuser une victime , pour la faire dégager vers le domaine psy.

On peut voir aussi sur ce point particulier, le témoignage de Béatrice El-Beze http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com/

Image

Ceci est par ailleurs une récente marque de brûlure sur l’arrière de l’épaule et en provenance du dessus. Une lecture d’un angle différent ( celui du tireur/ dessinateur) ferait penser à une lettre un peu ratée. Un marquage.